génois plus trinquette plutot que spi?

une question me taraude car mon bateau n'a ni spi ni trinquette; la priorité va donc aller sur un etai largable plus trinquette pour une question de sécurité;
si j'utilise la trinquette en jumelle avec le génois (sans gv comme ça pas de risque d'empanage), les deux tangonnés, aurais-je une vitesse plus importante que le classique génois-gv?
je navigue souvent seul, donc besoin de simplicité
merci pour vos retour

L'équipage
26 mai 2016
26 mai 2016
2

Puisque tu précise que tu as besoin de simplicité, tu crois pas que le plus simple c'est gv+génois tangonné? Enfin moi, c'est ce que je crois! ;-)

26 mai 2016
0

j'ai l'intention d'installer un etai pour une trinquette; donc c'est plus simple et moins dangereux trinquette plus génois que génois plus gv

26 mai 2016
1

Humm...Sauf qu'avec gv+génois tangonné, tu peux instantanément détangonner en cas de besoin, et même en gardant le tangon tu peux loffer de manière assez importante pour par exemple te dérouter provisoirement. En bref, cette config te permet d'être plus réactif.

26 mai 2016
1

Je fais de temps en temps génois et trinquette en ciseau. Ça n'apporte rien par rapport à génois + GV mais c'est tellement plus confortable. Et sans tangon.

26 mai 2016
2

l'avantage, à moins que je me trompe, c'est que le bateau sera plus équilibré et surtout plus de risque d'empannage; j'ai oublié de préciser que cette conviguration serait pour une nav de plusieurs jours, pour une sortie de quelques heures je resterai bien sur en convig génois tangonné plus gv

26 mai 2016
1

Effectivement, pour une nav de plusieurs jours (exemple : navigation alizéenne), ça peut s’avérer intéressant, et tu peux même à la place du deuxième tangon faire passer l’écoute en bout bôme. Le bateau étant tiré par le nez, ça peut permettre à un bateau peu stable de route et/ ou ne bénéficiant pas d’un bon pilote d’aller à peu près droit sans risque d’empannage. Mais est-ce nécessaire pour ton bateau ?
Perso je n’aime pas trop cette configuration que je trouve compliquée et ne permettant pas un changement de route rapide, ce qui n’est pas le cas avec gv+génois tangonné, et si le vent fraichit ou si tu veux être tranquille la nuit, tu peux aussi affaler ta gv (ou la réduire au maximum) et continuer sous génois seul tangonné. Quand au risque d’empannage, il suffit d’éviter le plein vent arrière et d’utiliser un système de retenue de bôme pour limiter les risques.
Mais tout ça ce sont des parlottes, ce qu’il faut c’est essayer, et tu jugeras par toi-même.

26 mai 2016
0

merci boatlover pour ton retour; oui, effectivement à essayer

26 mai 2016
0

pour une nav de plusieurs jours, donc avec aussi des nuits personnellement je réduis la nuit (donc ris GV et génois ) tangonner le gegenne la nuit faut vraiment être sur qu'il n'y est pas de vent au petit matin ! l'avantage des ris la nuit ça évite de réveiller l'autre pour une petite manœuvre et pour celui qui dort c'est plus confortable !
seul de nuit je n'ai jamais fait désoler.

26 mai 2016
0

pffff, et moi qui comptait sur toi a_guy.....je suis déçu!

26 mai 201616 juin 2020
0

Personnellement, sans spi et pour une nav de plusieurs jours au portant, j'aime bien cette configuration qui permet de naviguer à environ 30° de chaque côté du vent arrière. Je n'avais pas de second tangon donc solent "tangonné" sur bôme et écouté dans poulie ouvrante en bout de bôme. En cas de besoin le génois tangonné à contre peut rester tangonné et enroulé partiellement ou totalement. Le pilote ou le régulateur d'allure tient très bien cette configuration. PS bôme bloquée "à fond" par frein de bôme (Walder)

26 mai 2016
0

c'est à ça que je pensais.....et niveau vitesse, t'es gagnant par rapport au traditionnel génois-gv?

26 mai 201626 mai 2016
0

Pas forcément, mais tu évites les risques d'empannge sauvage surout en solo, car même avec un frein de bôme si la grand voile vient à contre t'es empoisonné surtout de nuit ou pendant la sieste, radar en veille! (photo prise sur mon Rêve d'Antilles il y a qq années...)

26 mai 2016
1

Chaque bateau étant différent difficile à dire sans faire des essais cependant comme tu le dis , installer dans un premier temps un étai largable pour une trinquette est à mon avis préférable pour si un jour tu te trouve pris dans un coup de vent .
Mes voiles d'avant sont à mousquetons et avant que l'on me vole des voiles , il m'arrivait par petit temps d'endrailler 2 génois en ciseau dont l'un était tangonné , cela marchait mieux qu'avec la GV + le génois mais surtout c'était plus simple à gérer qu'un spi en solo , enfin pour moi tout au moins .

26 mai 201626 mai 2016
0

ma priorité est la trinquette sur étai largable; et vu que j'ai pas les roros pour ça plus spi je ferai avec ça; en plus ça me va bien parce qu’un spi, en solo, sur une nav de plusieurs jours ça me tente pas trop :heu:

1

Génois tangonné au vent et trinquette sous le vent, ça marche pas mal pour de grandes traversées. Le tangon est maintenu par deux hales-bas, ce qui permet en cas de grain de rouler rapidement le génois en laissant le tangon en place solidement maintenu et de continuer le temps du grain sous trinquette seule. C'est plus rapide que la prise de ris et on évite les empannages sauvages qui peuvent toujours arriver lors de la rotation du vent à l'arrivée du grain.

26 mai 201616 juin 2020
0

Même sans tangon et sous pilote!!
c'est plus confortable que sous spi, çà va moins vite que sous spi
mais en croisière et en équipage réduit, c'est plus sécurisant.

une trinquette sur enrouleur, c'est super au dessus de 20 noeuds,

étai largable ? pas facile à mettre en place quand on en a besoin.

étai largable,toujours à poste: il faut rouler le génois et passer l'écoute quand on doit virer de bord, sauf à avoir un étai de trinquette très en retrait...

0

Pas facile sans tangon dès qu'il y a un minimum de houle. Et on ne peut pas tenir le génois au vent.
Quant à l'étai largable, en traversée océanique, il reste à poste ainsi que la trinquette dans son sac banane.
On tire rarement des bords dans les alizés, ou alors c'est qu'on s'est trompé de sens.
La trinquette sur enrouleur, c'est l'idéal, mais c'est plus cher.

26 mai 2016
0

oui mais du coup si il y a la trinquette sur enrouleur je peux pas mettre de tourmentin en cas de besoin? ou alors seulement un système style storm bag?

27 mai 201627 mai 2016
0

oui, mais pas le même grammage, et un peu creusé avec l'enroulement si je dit pas de conneries, donc moins efficace qu'un tourmentin

27 mai 2016
1

la trinquette sur enrouleur, la réduction va jusqu'à la surface du tourmentin!

0

Exact. J'avais oublié ce "détail".
Ou alors étai largable en plus, mais on est plus vraiment dans l'économie.

26 mai 201626 mai 2016
0

et ça va commencer à faire beaucoup sur la plage avant :-D
je trouve, dans mon cas, le système "sac banane" plus pratique, mis à poste avant de partir sur la plage avant

26 mai 2016
0

La solution trinquette/génois ou génois/génois est utilisée par beaucoup de bateaux navigant dans les alizés.
Avec 2 tangons biensûr.
Pour ne pas faire d'acrobaties à l'avant on tangone le génois roulé et la trinquette choquée.

Le must, rencontré chez les puristes alizé: 2 génois sur enrouleur, 2 tangons....
La grand Voile ne s'use jamais.

27 mai 2016
0

c'est ce que je compte faire sur mon oc 473. J'ai un enrouleur avec 2 gorges....
on peut ainsi augmenter ou diminuer facilement la surface et avec 2 génois de 63 m² , ça devrait avancer néanmoins.

26 mai 2016
0

Finalement, le booster double pli c'était peut-être pas si mal, pour les alizés notamment ?
Passé de "mode" pourtant ....

26 mai 2016
0

N oubliez pas qu' en configuration tout sur l avant , ça veut dire tous les efforts sur le haut du mat et les étais.
Penser à vérifier que le mat ne parte pas sur l avant en navigation normale ou dans les grains .Un coup d oeil au pied du mat pour vérifier est utile. c est trés confortable mais ça déséquilibre les forces.
A voir selon les bateaux et les types de gréements.

26 mai 2016
0

Les anglais et les hollandais naviguent beaucoup sous génois seul,alors j'ai essayé aussi,c'est bien cool,plus de stress d'empannage.la vitesse ne semble pas être trop affectée.je n'ai jamais essayé génois et trinquette,mais je vais le faire...

26 mai 2016
0

Par vent pas trop fort pas de problème, mais si ça monte un peu il faut mettre les bastaques.
Mais les deux voiles avant sur enrouleur (sans établir la grand voile) c'est sympa au vent arrière, sans tangon, facile à établir, facile à réduire, beaucoup plus stable que génois + GV, les deux voiles tirent le bateau par l'avant.

27 mai 2016
0

@ Chalkis Je me trompe peut-être car je n'ai pas essayé, mais les deux voiles sans tangon ça ne doit pas être très confortable, véliquement parlant ou alors pur vent arrière. Les deux mêmes voiles tangonnées te permettent environ 30° sur chaque bord par rapport au vent arrière.

27 mai 2016
0

Dans mon cas, la trinquette a la taille d'une trinquette et pas d'un génois, autrement dit elle est beaucoup plus petite.
Le confort est réel, même sans tangon.
Mais la puissance est inférieure à l'association génois tangonné et GV en ciseaux avec retenue de bôme. Normal la surface est inférieure. Mais le temps d'installation n'est pas comparable et si le vent monte et qu'il faut réduire, c'est plus facile de rouler une voile d'avant au portant qu'une GV. Affaler ou rouler une GV au portant par 30 à 40 noeuds ça fait serrer les fesses. Pas rouler une trinquette.

27 mai 2016
0

ce sera de toutes façons moins rapide qu'avec un spi symétrique ou asymétrique

27 mai 2016
0

Pas sûr quece soit moins pefformant qu'un asy quand on est proche du vent arrière ?

27 mai 2016
0

une trinquette fait le tiers d'un génois, elle peut juste aider l'écoulement entre GV et GM ; un spi fait plus du double dudit génois et est très adapté au portant... un spi tri se porte de vent AR jusqu'au travers, un asymétrique est toujours plus petit qu'un spi et donc moins performant mais plus facile. En aucun cas la trinquette ne peut être comparée au spi.

27 mai 2016
0

une trinquette fait le tiers d'un génois, elle peut juste aider l'écoulement entre GV et GM ; un spi fait plus du double dudit génois et est très adapté au portant... un spi tri se porte de vent AR jusqu'au travers, un asymétrique est toujours plus petit qu'un spi et donc moins performant mais plus facile. En aucun cas la trinquette ne peut être comparée au spi.

27 mai 201627 mai 2016
0

Entre tirer des bords de grand largue sous spi asymétrique (ou génois) et GV, ou faire de la route directe sous 2 voiles d'avant tangonnées en ciseaux, la 2ème option peut très facilement donner une meilleure VMG que la 1ère.
Désolé pour le manque de clarté de mon intervention.

Edit : les rapports de surfaces de voile que tu donnes dépendent bcp du bateau, et me semblent exgérés : sur mon 3/4 tonner ancien, 45m carrés de génois, je ne mettrais pas + de 90mc de spi, mais plutôt 75mc.
Sur des 10m plus récents avec de l'ordre de 3omc de génois, une triquette de 10mc serait un peu petite..

27 mai 2016
0

Si la contrainte c'est la vitesse le spi bien sur mais pour le confort et la simplicité de manœuvre entre 120 et 150 sur la route directe :GV et Trinquette ,génois tangonné en fausse panne , le tout sur enrouleurs , pour le passage des grains on roule un peu les trois ...

27 mai 2016
0

Pour la vitesse pure, le spi et...
Le big boy !!! :-D ;-)

29 mai 2016
0

Faut encore trouver un voilier qui saura t'en faire un
Avoir un équipier qui peut le régler
C'est une voile magnifique mais carrément anachronique

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'eau de l'Aude là

Après la pluie...

  • 4.5 (109)

L'eau de l'Aude là

mars 2021