Genneker ou code D : simple ?

J'ai choisi un code D avec emmagasineur pour avoir une voile facile sans se prendre la tete...

La voile est arrivée et marche bien... L'emmagasineur était trop pret de l'ancre et j'ai fait une estrope en bas. Depuis, le tambour avale la drosse autour de lui car il n'y a pas de résistance... Une pièce inox doit etre fabriquée pour fixer sur le davier...

En haut ! La drisse s'usait tres vite sur la poulie. Il a fallu mettre une dérivation un peu plus bas. Maintenant la drisse est à moitié coupée après trois heures à 15 noeuds.. Il faut rajouter une poulie...

Il a aussi fallu faire un davier spécial pour pouvoir le gréer !

Enfin pour une voile facile, deux ans après la commande, on est encore a essayer de la faire marcher normalement.

Facile j'avais dit !

L'équipage
17 juin 2013
17 juin 2013
0

Oui facile. Le voilier est venu prendre les dimensions, a calculé la forme, indiqué le point d'amure.
Et il m'a livré au bout de 8 semaines. Impeccable pas de retouche. la voile s'enroule parfaitement bien.
Voilier DELTA voile. J'ai pas d'action chez eux, mais le travail a été impeccable.
JP

17 juin 2013
0

Jean Jacques,

Tu as relevé l'emmagasinneur à cause de l'ancre. Effectivement une pièce rigide est alors indispensable, sinon l'estrope va tourner.

Pour en haut, si je comprends bien, la drisse s'use sur quoi ? si c'est sur les bords du mat, alors effectivement, soit tu met en sortie du mat un cadre moins agressif, soit tu place une deuxième poulie. C'est cette solution que j'ai retenu, montant le gennaker comme un spi.

Jacques

17 juin 2013
0

En haut c'est la sortie de la poulie qui usait la drisse. On a mis un oeil de dérivation plus bas. Idem. Maintenant il faut mettre une poulie.

Je ne critique pas le voilier, au contraire. C'est Delta Voile aussi et ils sont supers ! Je parle du fait que l'on vend une voile "facile" et que ce n'est le cas que si vous avez de la chance (bonne sortie en tete de mat, et bonne position du point d'amurre, donc pas d'ancre).

Et que serait-ce si le voilier me laissait tomber !!!

Mais peut-etre que Beneteau ne prévoit pas que des clients vont rajouter des voiles, aussi...

17 juin 2013
0

bonjour

tu as quoi comme voilier ?

17 juin 2013
0

"Delta Voile" ou "Océanis 40" suivant le sens de la question ;o)))

09 juil. 2013
0

Bonjour à tous,
En principe le davier sert à gérer l'ancre. Il travaille en compression. Fixer l'emmagasineur sur le davier le fait travailler à l'arrachement.
Personnellement J'ai installé un bout dehors et tout se passe bien.
Voile très agréable mais attention au près ; enroulée elle a tendance à s'ouvrir toute seule dans le haut et là ça devient rapidement très chaud.
Pour l'usure de la drisse en sortie de mât à mon humble avis c'est le fabricant du bateau qui est responsable. Une drisse de spi peut gérer un gennaker, un spi, un assy etc. Le système code D n'a rien à voir. Chez moi pas de problèmes.

Bon vent.

09 juil. 2013
0

l'estrope en bas à modifier la hauteur de la voile et modifier la tension sur le guindant de celle ci ainsi que le positionneemnt de la voile .
le guindant doit être détendu en navigation ce qui fait frotter la drisse sur le coté en tete .
pour le tambour même cause un guindant détendu fait que le bout d'enroulement surpatte sur le tambour vu que l'angle de tire n'est pas correct sans tension .
lorsque que le voilier à pris ses mesures celles ci ont été prises pour trianguler la voile en fonction de points de fixations pour le PA ,PE, tête.
modifier les points d'ancrage est certainement une explication plausible sans vouloir prendre la défense de delta voile que je n'aime pas !
pour un devis à 10 000 euros ils n'ont jamais répondu à ma demande de devis ...
je travaille avec clipper voile qui est très compétent et à des prix corrects .
(petite parenthèse en passant)

09 juil. 2013
0

un voilier vend des voiles, un greeur l'accastillage servant a faire fonctionnée celle ci
les bonnes voileries travaille avec un greeur et vice versa
parfois certaines voileries sont aussi greeur bof....

09 juil. 2013
0

Je confirme ce que dit"ete42" au pres le gennaker enroulé se gonfle et on se retrouve avec un cocotier. Pour eviter cela je tends un bout du boutdehors au point d'amure en etarquant vers le bas plus une garcette en ceinture

09 juil. 2013
0

salut Jean Jacques

Attention à un point, ci-dessus relevé : tu te sers de ton davier comme d'un bout dehors
Néanmoins, ce n'est pas fait pour et en cas de rafale plus forte que l'autre, tu peux tout arracher !!
pour palier à cet inconvénient, et parce que je fais comme toi sur mon O40, j'ai installé une sous barbe en dyneema entre le davier (anneau soudé dessous) et l'étrave (ridoir tenseur au milieu)
frédéric

09 juil. 2013
-1

Et encore heureux c'est un voilier Francais .... :oups: :jelaferme: :acheval:

09 juil. 2013
0

Re bjr,
Cest une technique qui, il me semble, a déjà été évoquée à propos des gennakers.
Sur mon code D le triangle du point d'amure est recouvert de larges bandes velcro. Donc je ne suis pas convaincu que le fait d'étarquer vers le bas tende suffisamment l'enroulement en partie haute, là ou le vent trouve une prise.
Mais je suis devant mon écran et pas sur le bateau.
Donc je te remercie longjohn pour ce tuyau que j'essaierai rapidement.
Il serait intéressant que les utilisateurs de cette voile remontent les améliorations apportées au système.
Par exemple, bloqueur sur la bosse sans fin ou poulies ouvrantes au niveau davier pour guider cette même bosse.
Je pensais aussi à placer des roller-clams sur mes écoutes de genois car n'ayant que deux winches quand j'utilise le code D, j'enroule l'écoute active sur celui du génois.
Delta voiles m'avait également conseillé de n'utiliser qu'une seule écoute quitte à la passer manuellement sur l'autre bord au changement d'amure.
Que font les heureux utilisateurs de cette sympathique voile ?

@+

09 juil. 2013
0

je ne fais jamais de près avec la voile enroulée sur l'emmagasineur. C'est si vite rentré dans le sac et meme bien serré ça fait un boudin d'environ 15 cm de diamètre sur 22 m de haut, c'est pas terrible et sur le profurl il nèy a pas de bloqueur comme sur les Karver, donc méfiance. En ce qui concerne les 2 écoutes, c'est plus fonction de la taille du spi mais c'est vrai que laisser partir 3à m d'écoute faire le tour du bateau, il faut gérer mais 'est moins merdique que de raccrocher le mousqueton avec la force considérable de la voile, on risque de passer a l'eau

09 juil. 2013
0

En effet, on ne parle pas du même genre de bateau. 22m de mât ça fait du spi de 150m2. Effectivement ça doit tirer.
Moi j'ai 76m2 et quand je passe l'écoute sur l'autre bord le code D est enroulé et le point d'amure scotché si je peux dire par les velcros.
Ce point d'amure étant à plus de deux m (enroué) l'idée serait d'avoir les deux écoutes grées et prêtes à être frappées sur une longe d'environ un mètre déjà fixée au point d'amure.
Perso re les relie avec une manille textile en dyneema. Je m'en suis fait une dizaine de différentes tailles, c'est top.

09 juil. 2013
0

Exact ete42 j'avais deja fait le meme commentaire
Les autres solutions sont soit de l'affaler avant que la brise monte soit d'envoyer vite fait le taud de genois si on en possede un
Pour info hier AM en rentrant dehonfleur au havre j'avais deroulé le gennaker au portant (Vf>8,5nds avec le jusant ) mais le vent a forci et j,ai dû le rentrer mais il s'enroulait mal dans le haut si je n'avais pas tiré vers le bas avec le bout en question j'eusse été grave dans le paté, d'autant qu'au débouché du chenal on s'est retrouvé dans du NNE 6à7 vent contre courant mer bien levée je suis rentré avec 1 ris dans la gv et 3 tour de rouleau . Le gennaker était toujours à poste enroulé, bridé et étarqué

09 juil. 2013
0

Fred, j ai une sous barbe en rond d'inox !

09 juil. 2013
0

@longjohn
J'avais pensé aussi à une sorte de taud de génois mais ça nécessite une seconde drisse de ... "taud de génois";
A moins d'avoir anticipé la brise on a aussi vite fait d'affaler la bête sur le pont.
Tu parles d'un gennaker ou du code D au fait ???
Un gennaker plus plat doit s'enrouler plus serré dans les hauts et donc présenter moins de risques.

09 juil. 2013
0

Gennaker et j'ai 2 drisses car mon genois tient par un hook furl system ancien mais qui fonctionne bien

09 juil. 2013
0

@longjohn
Qu'appelles-tu hook ? Pour moi c'est l’émerillon du point de drisse nécessaire à tout système à emmagasineur.
C'est un peu le problème d'ailleurs. Le jour ou j'ai fait un vilain cocotier c'est parce que la voile s'est déroulée en partie haute sans que l'emmagasineur tourne.

15 oct. 2014
0

Bonjour
avez-vous une idée du budget global pour un 40 pieds ?
entre le code D (ou gennaker), l'emmagasineur, etc...
Avant que j'embête un pro avec ça, j'aimerai savoir si j'en aurait pour 3000 ou 10000 euros.

et d'après vous est-ce qu'un bon vieux spi symétrique avec chaussette comme neuf se revend bien ?

15 oct. 2014
0

Pour un 35 pieds, j'avais établi le budget suivant :
- Voile : gennaker plat type code 1 de 60 m² environ 2800 EUR (suivant quelques devis et dans un matériau convenable sans être exotique)
- Drisse mouflée (50 m en diam 8 dyneema) et accastillage : 500 EUR
- emmagasineur et accessoires : 1000 à 1200 EUR
- Bout dehors amovible (Selden) ou fixe (Battsystem) + une peu de travail de renforts à l'intérieur et placement par mes soins : 1000 EUR
.
Pour un 40 pieds, je dirai que tu dois faire entre X 1,5 et X 2.
J'espère que ça peut aider.

15 oct. 2014
0

fil interessant

15 oct. 2014
0

@tof 15000
pour un océanis 40 :
ettore yachting port camargue : prix salon nautique 2014 (facture mai 2014)
- genaker 60 m2 (un poil petit à mon goût)
- king rope
- cosses, etc...
- emmagasineur facnor FX 2500
- 40m de drisse dyneema, surgaine, etc...
total TTC 3761,08 € (Facture à dispo si tu veux les détails) pour le tout

En outre....

j'avais un spi assymétrique sur chaussette de 100m2 à bord (trop petit à mon goût, 120 m2 serait un plus)
-1- j'ai vendu la chaussette sur le coin coin 250 €
-2- j'ai fais adapté par Véga Volies Port Camargues ce spi sur le même emmagasineur que le genaker (pour rentabiliser celui-ci)
Coût de la modif dans les 600 € (j'ai pas la facture détaillée sous la main)
Depuis, même en solo, je n'hésite plus à envoyer spi ou genaker (selon allures)
J'économise fortement les heures moteurs.... et je me régale ! (Seul regrets : ces 2 voiles qui sont un peu "petites")
Chrysm, sur O37, à un genaker de 80 m2 (Delta), ça dépote plus (mais faut anticiper plus les changements de météo)
Frédéric

15 oct. 2014
0

Concernant le bout dehors :
-1- j'ai d'abord utilisé les 2 daviers de série (renforcé par sous barbe sous peine d'arrachement), mais je vais venir au bout dehors, réellement plus efficace (coût non arrêté pour cause de fabrication en cours par un pote ; du surmesure en inox pour ce bateau spécifique)... et repliable
Concernant ton spi :
Tu confirme "symétrique" (avec chaussette ?)
Pour la revente.... faut trouver le bon type...
jettes un oeil au coin coin, il y en a des tonnes à vendre (le spi c'est plus à la mode ; vive les Code D.... et pourtant....)
s' il était assymétrique, selon surface, (110 ou 120m2) contactes moi en MP...
Frédéric

15 oct. 2014
0

Oui, c'est un bon "vieux" symétrique mais neuf.
je me doute bien que ça ne doit pas être facile à vendre.
sinon merci Fredau et Bruno déjà pour toutes ces infos.

16 oct. 201416 oct. 2014
0

Bonjour à tous,
je n'ai jamais touché, de près ou de loin à un Gen ou D, mais comment font-ils en solo sur un Open 60' pour que ça marche sans les déconvenues (coquetier, ouverture inopinée) décrites plus haut? OK, ils n'ont pas le même budget R&D mais ça ne doit pas être si compliquer de reproduire sur nos petits bateaux d'amateurs quand même?... Bon, apparemment, si.
:oups:
A vous lire,

16 oct. 2014
0

J'ai depuis deux ans un code zéro réalisé par Delta Voiles en tissu de spi lourd, sur un guindant constitué d'un bout textile anti-torsion.
Il est amuré à l'extrémité d'un bout-dehors, sur un emmagasineur à tourelle à bout continu. Voir photo.
.
Je ne l'ai jamais vu se dérouler (même partiellement dans la brise) de façon inopinée, ni faire de coquetier lors de l'enroulement....
.
Ok... Je l'ai fait tailler très plat, comme un génois.... Mais bon...
.
Franchement, je le déroule et le ré-enroule pour un oui, pour un non, parfois pour tirer un bord très court, sans me poser de questions !
.
Pas besoin de s'appeler Elies ou Cammas pour ça....

16 oct. 2014
0

Sur des open 60, les codes 0 sur enrouleurs sont taillés avec une chute optimale, sans contrainte de jauge donc chute moins ronde... Plus facile à enrouler... Ll'accastillage est parfaitement optimisé ainsi que le positionnement des cadènes... Loin des bricolage que l'on peut faire ou voire sur les bateaux de plaisance... De plus les skippers maîtrisent leurs manoeuvres... Pas le droit à l'erreur sur de telles machines, sous peine de perdre la voile dans le meilleur des cas...

16 oct. 2014
0

@Phil: ça fait plaisir de voir que ça fonctionne chez certains!
Cela dépendrait-il donc uniquement de la taille de la chute? Ou as-tu un accastillage spécial? (Différent d'un mono?)
Le bout dehors me semblant indispensable.

16 oct. 2014
0

Bout dehors indispensable en effet pour aller chercher le vent loin devant l'étai, ce qui permet également d'augmenter la surface de toile...
.
Si j'avais opté pour un gennaker classique, je l'aurais capelé beaucoup plus haut sur le mât et j'aurais encore gagné 10 m2 supplémentaires.
Mais un code zéro ne doit pas être trop grand... sous peine de ne pas pouvoir le tenir longtemps au bon plein dès que le vent monte...
Sa surface volontairement modeste (discutée avec Bernard Mallaret qui me l'a réalisé) , conjuguée à une coupe très plate, dans un tissu à spi de grammage élevé, me permet de progresser au près-bon plein contre un vent jusqu'à 8-10 noeuds. Après, il devient difficile à tenir...
Au delà de 10 noeuds de vent au bon plein, j'ai tout intérêt à le rouler au profit du génois.
.
La drosse d'enroulement épissée en continu revient à l'arrière au niveau du poste de barre, au même titre que la bosse en continu d'enroulement de la tourelle de mon stockeur de génois.
Le petit truc, s'il y en a un, est de maintenir cette drosse en continu bien tendue par une poulie tirée vers l'arrière par un sandow !
.
Au même titre que pour un enrouleur de voile d'avant classique, je n'hésite pas à enrouler ces voiles sur emmagasineur jusqu'à ce que les deux écoutes fassent un ou deux tours complets autour de la voile... et ça ne bouge plus !
.
Rien de bien sorcier, en somme !
.
PHIL

17 oct. 2014
0

Merci pour ces détails, Phil :pouce:

17 oct. 2014
0

@Phil : tu n'as pas peur que ta toile de spi se déforme rapidement, pour devenir un sac à vent, et alors adieu le près ?

17 oct. 2014
0

Non...je n'ai pas peur qu'elle se déforme !
Parce que j'ai choisi un "bon" maître voilier (son nom est cité plus haut ;-) )
Parce qu'il a taillé les laizes de telle sorte qu'elles soient bien orientées pour subir les efforts auxquels elles seront soumises. :reflechi:

Et si mon code zéro se déformait... il me resterait encore un code 1, ou 2, ou 3, ou 4 !!! :mdr:

17 oct. 2014
0

Ayant tâté du code D cet été, je peux le dire sans hésitation : ce gennaker sur emmagasineur, est simplissime d'utilisation.

13 oct. 2020
0

Salut à tous.
J ai depuis un an et demi un code D sur mon hanse 400.
C est une super voile pour nous.
D après les fiches techniques de Delta, si on tangone cette voile, on peut la porter en plein cul, en ciseau.
Je voudrais savoir si il y a des personnes qui ont testé cette configuration et qui me disent ce qu'ils en pensent ?
Lonlon

13 oct. 2020
0

dans le principe vous pouvez tangonner l'amure de toutes vos voiles légères pour les décaler au vent et gagner en angle vers le vent arrière. ensuite c'est pas forcement simple à installer.

14 oct. 2020
0

Merci pour votre réponse.
L avez vous utilisez de cette manière ?
Si oui, pouvez vous me donner votre avis ?
Lonlon

14 oct. 2020
0

Bonjour

Sur mon petit bateau, First 20, j'ai un gennaker sur enrouleur. C'est vraiment une voile formidable pour le petit temps que je porte jusqu'à 10/12 kts, 15 kts quand j'ai envie de jouer. Au delà, le bateau et/ou mes compétences ne le permettent pas, le risque d'aller au tas est grand!
En vent arrière je le tangonne facilement car j'ai un oeil à la base du mât qui va bien. Celui prévu pour le spi symétrique est trop haut. Il suffit de mettre les voiles en ciseaux et c'est un vrai bonheur! Je ne pense pas que les performances seraient meilleurs avec un spi mais je n'ai jamais comparé. Comme avec un spi, il faut être très attentif aux changements brusques de conditions de vent car la manoeuvre pour enlever le tangon nécessite un peu de temps et un déplacement à l'avant. Ne pas attendre le dernier moment donc, surtout sur le Léman où les changements brusques de conditions ne sont pas rares.
Le seul souci avec cette voile, sur mon canot, c'est entre 120 et 160° du vent apparent où la GV a tendance à déventer le gennaker (il faut que je garde la GV plus bordée que nécessaire) et bien sûr entre 30 et 60° ou le génois est plus efficace.

14 oct. 2020
0

Genaker et code 0 à bord, sur bout dehors, deport 1.50.

Un code 0 s enroule sans problème, c est une voile avec peu de creux et de la toile armée.

Le genak, code d, suivant appelation est beaucoup plus creux et ne s enroule correctement que dans les petits airs.
Dès que ça monte, il a aussi chez moi tendance à pocher, affalage urgent ds ce cas.

Ds le vent fort, la technique, c est genak bordé, se mettre plein cul pour le deventer, enrouler en gardant un peu de tension ds.l ecoute jusqu'à enroulement.complet.

Remarque, karver à un système de blocage pour empêcher le déroulement sauvage.

Enfin, contrairement à l idée reçue, ça s empanne comme une fleur.
La technique consiste à choquer en grand la voile dès le travers et envoyer sans ménagement l empannage en accompagnant à l ecoute et veillant à ce qui devient la contre ecoute devide sans retenue.
C est un empannage par devant l etais et se fait du travers au travers, vite !

Une dernière, les barbers sont tres efficaces pour fermer la chutte, à mesure que l on abat et permettent de descendre plus bas dans le vent

14 oct. 2020
0

non. je n'ai pas de code D (uniquement code 0 et code 5 + spi assy ).

perso, sur les routes proches du vent arrière, ça me prend 2 mn pour empanner en solo mon spi assy et ma Gv à corne, c'est beaucoup plus simple que de passer le tangon et tous les rappels sur l'autre amure (2 étais trinquette genois).

mon autre solution habituelle (quand la mer le permet) est de me mettre en ciseau code 5 / Gv et de tirer les petits contre bords code5/gv (ou spi asy si c'est pour assez longtemps pour que ça en vailles la peine).

perso je ne tangonne le point d'amure de mon spi assy (pas les codes sur emmagasineur). uniquement sur des allures déjà très abattues et quand c'est la seule façon de pouvoir le tenir sous pilote Nke sans tomber fou.
exemple, 150/155° réel, assez forte houle 3/4 avant et 7/8 noeuds de vent. genre de mer bien chiante à spier qu'on rencontre assez souvent du pays basque vers la galice (vent faible de SE, forte houle de NW)

14 oct. 2020
0

Contre le problème au point d'amure de l'initiateur 2013 du fil, une solution mise en pratique sur un 21 m:
Câble anti torsion sur le guindant de la voile + bout' moufflé pour amener et souquer le tambour de l'emmagasineur en position de travail; ainsi il ne peut pas tourner sous la traction du bout' de manœuvre.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

Après la pluie...

  • 4.5 (37)

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

mars 2021