Gennaker : chaussette contre emmagasineur

Bonjour à tous,

A ma connaissance, il existe deux systèmes pour envoyer et rentrer facilement un gennaker : soit la chaussette, soit l’emmagasineur.

  • Chaussette : sa principale qualité est qu’il est beaucoup plus facile d’étouffer le gennaker que de l’enrouler, surtout quand le vent fraîchit et que ça urge. Mais je vois deux défauts à la chaussette : 1) contrairement à l’emmagasineur, il faut aller à l’avant pour la mettre en oeuvre, et 2) on ne peut l’utiliser qu’avec un gennaker de faible grammage (je dirais jusqu’à 150-180 grammes, me gourje ?), contrairement à l’emmagasineur qui permet de porter un gennaker plus lourd, donc avec plus de vent (jusquà 20 noeuds).

  • Emmagasineur : outre les qualités ci-dessus, il est polyvalent puisqu’on peut l’utiliser aussi pour envoyer d’autres voiles (trinquette, tourmentin, etc.). Mais un défaut, comparé à la chaussette, est le prix. Un autre est, me semble-t-il, la probabilité de problèmes mécaniques, que ce soit pour le système à roue crantée ou pour le tambour classique.

Finalement, je n’arrive pas à me décider pour un vainqueur. Que pensez-vous de cette analyse du match ?

Amicalement.

Bernard

L'équipage
30 nov. 2006
30 nov. 2006
0

ça depend beaucoup des appelations.....
Avec une voile porté a angle du vent assez serré, style code 0 ou genack en multi un emmagasineur et preferable, le vent etant trop pointu pour manoeuvrer la chaussette.
Avec une chaussette, il faudrait abattre tant pour l'envoi que pour l'affalage.

Avec un genack/spi asy, porté d'un peu avant le travers à plus abattu, le chaussette c'est pas mal et beaucoup moins cher.

30 nov. 2006
0

Avec un winch électrique...
y'a pas photo c'est l'emmagasineur qui l'emporte....

30 nov. 2006
0

Chaussette au près = bonne rigolade entre amis
Comme dit Zeph, descendre une chaussette sur un gennaker au bon plein doit être une activité assez hilarante, surtout si c'est parce que le vent a monté.
Indiscutablement, l'emmagasineur est bien plus pratique (même au portant).
Le problème de coût n'en n'est pas forcément un. J'ai acheté mon emmagasineur dans une puce marine pour une trentaine d'euros.
Enfin, quand je vois le volume d'un gennaker, je ne suis pas certain qu'une chaussette puisse vraiment marcher.
Un gennaker, c'est un gennaker (guindant blindé), c'est pas un spi asymétrique.
Jacques

01 déc. 2006
0

l emmagasineur
sans ce poser de question operation se faisant du cockpit avec le va et vient par contre au dela de 20 noueuds pour les petits grammage affalage obligatoire sur le pont pour eviter la mise en torche . Aau pres cela va de soi.

01 déc. 2006
0

ou mais il y a une différence
entre affaler enroulé (tu roules d'abord, et ça marche aussi bien dans 3nd que dans 25) et affaler le boudin enroulé, et affaler un gigantesque machin qui ne demande qu'à te foutre des beignes et partire à l'eau.
Jacques

02 déc. 2006
0

evidement
je parlais d affaler une fois enrouler

02 déc. 2006
0

en revanche
Qui dit emmagasineur , dit drisse mouflée obligatoirement pour étarquer non?

02 déc. 2006
0

Gennaker
Bonjour,
Il y avait un fil intéressant sur ce sujet sur STW (café du port). J'y résume ce que j'y ai dit. Un gennaker est impossible à étouffer ou enrouler sans abbatre et s'abriter derrière la CV dès qu'il y a un peu d'air. C'est trop puissant. De +, un gennak doit être solide vu le vent apparent qu'il encaisse (couramment 30 nds et + dès 15 nds de vent réel sur mon bateau (cata rapide). S'il est solide, c'est qu'il est dans un grammage lourd ou en tissu bien raide style kevlar, mylar et donc impossible à chaussetter facilement et de + détestant les plis. Je ne vois pas comment çà peut marcher une chaussette dans ces conditions. En dessous de 15 nds, je veux bien mais s'il faut se limiter au beau temps...A+

02 déc. 2006
0

cela
depend de la taille du cata sur mon ancien qui etait un 28 pieds le gennak etait en toile a spi sans drisse moufler et cela ce faisait sans probleme de 80 degres a 140 effectivement au allures plus pres sa encaisse dur pour la toile

04 déc. 2006
0

Mais
Est ce necessaire d'avoir de tels tissus?

Jusqu'a quelle force de vent l'emploies tu et sur quelles allures?

Et le laisses tu en permanence?

03 déc. 2006
0

l'histoire du mouflage
dépend de bien des choses...
J'ai un gen de 38m² en nylon sur un cata rapide de 35'. La drisse n'est pas mouflée mais étarquée avec un lewmar ST43. Sur que l'étai n'est pas raide comme un fil à plomb, mais de toute façon, dans la pétole cela marche bien, et dès 15 nd de vent réel au prés, tu peu ranger, le VA est bien trop fort pour la taille de la toile et je passe au solent.
Et de toute façon, je ne suis pas sur de ne pas plier mon bateau en tirant encore plus fort...
Alors drisse mouflée sur un cata en carbone mais peut être pas sur un cata de croisière...
Jacques

04 déc. 2006
0

geenaker 100 pour cent
J'ai eu un geenaker de 75m² et je n'ai jamais eu de problème avec, si tu abats tu pourras tjr l'enrouler, à savoir que de plus je ne l'ai jammais affaler même par 50 nds, et pour complément j'ai fais 10000 miles ainsi.

04 déc. 2006
0

oui parcequ il
est pas en nylon essaye avec cette toile et tu verra si a 50 NDS ilse fou pas en torche.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un éléphant ça trombe

Après la pluie...

  • 4.5 (184)

un éléphant ça trombe

mars 2021