generateur 12 volts et multiplus

Salut à tous
me voilà à nouveau plongé dans les docs afin d'essayer de monter un bon circuit de charge sur le boat.Pour l'instant j'ai un chargeur 60A associé à un Paguro 4KW aussi bruyant que fragile , pour un parc servitude de 550AH.Il y a longtemps Tilikum nous avait parlé du DC concept 12Volts et ça me tente beaucoup ; mais à part chez Fisher Panda je ne trouve pas de gènèrateur 12 volts , ils sont tous en 220 v/50H.Quelqu'un connaitil d'autres marques que Panda dont Tilikum , sauf erreur de ma part , déconseil l'achat.
Question subsidiaire :si je ne trouve pas ce que je veux sur le marché , j'aimerai bien me monter moi-même le dit générateur sur une base de petit diesel de propulsion genre 20CH Yanmar , Volvo ou autres... mais associé à quelle génératrice?
Il y a chez Victron en ce moment un compte rendu de test des principaux générateurs actuellement sur le marché super intéressant mais en anglais , et je suis surpris que personne n'en ai parlé .www.victronenergy.com[...]sfer/VE
MarinegeneratortestRVA07-jan-2008.pdf

L'équipage
17 fév. 2008
19 fév. 2008
0

Personne?
...qui ai une petite idée sur la question?

19 fév. 2008
0

??? Ben non.....
...Et probablement parce qu'on ne comprend pas la question......
Un parc batt de 550 Ah,soit.Mais vidé en combien de temps? De là sortira une puissance de groupe à correler avec des temps de charges..Parce que là,çà ressemble à du 7-8 h/j,non?
Peux tu repréciser tout celà pour que les electracs du bord décoincent? ;-)

19 fév. 2008
0

wilfrid
merci Wilfrid , c'est déja ça mais ça reste maigre , pourtant les forums anglophones sur les générateurs DC associés à un convertisseur DC-AC sont légion alors qu'en France c'est le bide total ... sauf sur Héo grace à Tilikum .

19 fév. 2008
0

Je reviens...
un peu plus tard : je viens de déménager l'atelier, avec l'électricité, la flotte et surtour les lignes téléphoniques... pour le net, et l'antenne wifi pour communiquer depuis le bateau. Vingt quatre heures de boulot de fou et tout semble fonctionner ! :-)

Je reviens donc ce soir (il est treize heures chez moi) pour développer... le DC concept. ;-)

[color=blue]_/)[/color]

21 fév. 2008
0

Donc... DC concept
Pour faire simple, l'idée est de fonctionner principalement en courant continu 12 ou 24 volts plutôt qu'en 230 volts alternatif.

Pour les petits bateaux la question ne se pose même pas : tout fonctionne en 12 volts, l'éclairage, les pompes, le moteur... avec éventuellement un petit convertisseur 12/230 volts pour recharger les téléphones mobiles ou les PC's portables avec leurs alims d'origine.

Ensuite il y a les bateaux plus importants dont les équipements sont beaucoup plus gourmands en énergie, parfois dotés de climatisation, dessalinisateur, micro-ondes et autres machines à glaçons... ce qui suppose un groupe électrogène 230 volts.

Entre les deux... il y a des bateaux qui peuvent être très confortables (hors clim) avec frigos, congélateurs, dessalinisateurs mais dont les proprios ne souhaitent pas subire un groupe électrogène la moitié du temps.

Cela suppose une bonne autonomie sans groupe, donc avec une réserve conséquente d'énergie stockée dans une batterie, et surtout des systèmes pouvant fonctionner directement en courant continu.

Il est facile de faire fonctionner en courant continu 12 ou 24 volts l'éclairage, le froid sauf la clim trop gourmande, le reste (comme un micro-onde et tout le petit confort électroménager) étant alimenté par un convertisseur.

Il s'agit là du "DC concept", constitué d'une bonne batterie, d'un bon convertisseur pour les besoins en 230 volts et d'un moyen de recharge rapide et efficace... et là, ça se complique :

  • Le moyen classique : un groupe électrogène 230 volts et un chargeur.
  • Moins classique : un groupe électrogène 12 ou 24 volts, sensé avoir un meilleur rendement... ce n'est pas gagné !

Un bon rendement ne sera obtenu qu'avec des machines modernes aux alternateurs souvent à aimants permanents dotés d'une régulation électrique et mécanique sophistiquée et compliquée qui s'avère très onéreuse et d'une fiabilité pas encore prouvée.

Bien moins compliqué et de loin moins cher : un petit moteur entraînant un gros alternateur classique, ou le même alternateur entraîné par un moteur de propulsion. C'est bien plus facile à mettre en oeuvre et même à la portée d'un amateur, mais avec un gros bémol... contrairement à ce que plusieurs "spécialistes" prétendent le rendement est lamentable et bien inférieur à la solution GE 230 volts et chargeur de qualité !

J'ai vérifié cela d'une manière très simple : mon groupe électrogène de fabrication maison est constitué d'un moteur diesel entraînant une génératrice 230 volts et un alternateur 28 volts 75 A dédié à la recharge de mes batteries.

Ce choix a été dicté par mes finances d'il y a dix ans, un alternateur de cette puissance étant cinq fois moins cher qu'un chargeur, plus robuste et plus facile à dépanner.

Entretemps j'ai récupéré deux chargeurs, l'un de 50 A et l'autre de 25 A, qui me donnent ensemble la même puissance que l'alternateur...

La mesure est simple : un débitmètre sur le gasoil me prouve que je consomme 30% plus de carburant avec l'alternateur en direct sur les batteries qu'avec les chargeurs en passant par le 230 volts fourni par la génératrice entraînée par le même moteur !

A partir de ces conclusions vient le choix des décisions pour qui veut voyager loin sans l'assistance des services après vente indispensables aux machines sophistiquées :

  • Un bon rendement, mais cher à l'achat et impossible à dépanner soi-même sauf en transformant un coffre en stock de pièces détachées.
  • Un rendement limite minable mais pas très cher et facile à dépanner par le premier bricolo un peu réveillé d'une île paumée au milieu de nul part...
  • Ou alors... pas de moteur pour la production d'énergie, en faisant le choix du solaire et de l'éolien... mais c'est une autre histoire.

[color=blue]_/)[/color]

21 fév. 2008
0

pour tchavalo: 2° chargeur?
Pour tchavalo,

avec l'installation que tu nous décris, tu ne peux charger qu'à 60A, ce qui est très faible pour un parc aussi conséquent. Donc tu dois faire (je pense) beaucoup tourner le groupe pour recharger lentement les batteries.

Pourquoi ne pas monter un 2° chargeur de même capacité, pour arriver à 120A de charge, ce qui serait déjà beaucoup plus adapté? Le temps de charge et le nombre d'heures bruyantes seraient beaucoup diminués dans ces conditions.

Leon.

22 fév. 2008
0

pour léon-m
D'accord avec toi et la solution du deuxième chargeur associé au premier colle parfaitement avec les conclusions et l'expérience en la matiére de Fred qui si je comprends bien considére que la BONNE solution pour un parc de 550/600 ah est gen230V + 1 ou 2 bons chargeurs de 120A au total pour une charge en C/5 , plus rapide et efficaces que mes pauvres C/10 . La solution DC concept est bonne également mais comment trouver un générateur 12V fiable ... impossible pour l'instant semble t-il !
Exact?
J'ai aussi une autre intérrogation car j'ai pas tout compris sur le sujet de l'électricité malgré les trés bons fils que j'ai pu lire: un chargeur disons de 60A branché sur 5 batteries de 105A (freedom) chacune , ça met pas 60A dans chaque batterie mais 12A ; je me trompe?
Merci pour vos efforts...

21 fév. 2008
0

Voir aussi
avec un moteur stirling (moteur ouvert, sans explosion) à la conso et au prix exhorbitants pour un 700W de sortie mais ça fait aussi l'eau chaude etc...
Ca doit s'appeler wisper quelque chose (google) et c'est australien (moins cher) mais il existe peut être d'autre marques.
En tous cas, ça adhère totalement au concept DC de victron.

21 fév. 2008
0

Un bijou de technologie
non pas AU mais NZ : www.whispergen.com[...]/

Je connais un peu le produit pour en avoir dépanné quelques uns et installé un... c'est très (trop) fragile, et Victron a abandonné ce produit depuis longtemps.

C'est toujours dispo chez le fabricant.

Rendement intéressant en climat froid : 700 watts d'électricité et 5500 watts de chaleur... peu utilisable sous les tropiques ! ;-)

[color=blue]_/)[/color]

22 fév. 2008
0

Détail technique :
[i] avec un moteur stirling (moteur ouvert, sans explosion)[/i]

Il s'agit en effet d'un moteur à combustion externe dit "à air chaud" inventé par un pasteur au 19éme siecle pour éviter les accidents dus aux machines à vapeur dans les mines de l'époque... une recherche sur Google avec les mots clé "moteur stirling" donne de quoi s'occuper quelques soirées de lecture ! ;-)

Au hasard le premier de la première page : www.moteurstirling.com[...]ire.htm

Toujours sur Google, "stirling engines" donne de quoi s'occuper encore plus longtemps ! ;-)

Mais il ne s'agit pas d'un moteur "ouvert" : celui de NZ est par exemple pressurisé à 30 bars à l'azote... d'où de serieux problèmes d'étancheité.

[color=blue]_/)[/color]

22 fév. 2008
0

pour Léon-m

D'accord avec toi et la solution du deuxième chargeur associé au premier colle parfaitement avec les conclusions et l'expérience en la matiére de Fred qui si je comprends bien considére que la BONNE solution pour un parc de 550/600 ah est gen230V + 1 ou 2 bons chargeurs de 120A au total pour une charge en C/5 , plus rapide et efficaces que mes pauvres C/10 . La solution DC concept est bonne également mais comment trouver un générateur 12V fiable ... impossible pour l'instant semble t-il !
Exact?
J'ai aussi une autre intérrogation car j'ai pas tout compris sur le sujet de l'électricité malgré les trés bons fils que j'ai pu lire: un chargeur disons de 60A branché sur 5 batteries de 105Ah (freedom) chacune , ça met pas 60A dans chaque batterie mais 12A ; je me trompe?
Merci pour vos efforts...
Retour en haut

23 fév. 2008
0

il y a un groupe diesel
de chez s d m o 3000 watts moteur yanmar mono cylindre avec decompresseur refroidissement par air a mettre dans un coffre pour le bruit avec un tuyau souple special echappement pour moins de 1500 euros donc moins cher que les vrais groupes ça peut peut etre aider quelqu'un il n'est pas enorme en poids et volume et pour ceux qui connaissent les petits lombardini diesel en agricole genre debroussailleuse ou autre c'est increvable

23 fév. 2008
0

Mais...
[i]moins cher que les vrais groupes[/i]... mais ces groupes ne sont pas des "faux" groupes !

Le gros problème est qu'ils sont refroidis à l'air, et qu'a bord d'un bateau il faut une ventilation très puissante pour évacuer les calories... sans compter le bruit du moteur additionné à celui de la ventilation.

A l'époque où j'étais encore plus fauché qu'aujourd'hui, j'avais installé un 3 KVA diesel refroidi air à bord, le plus compliqué ayant été l'isolation de l’échappement. Mais le bruit était vraiment pénible.

Pour un bon bricoleur il y a cependant une solution : celle utilisée par Mase, qui partant d'un moteur Yanmar refroidi air dans un cocon sans la moindre ventilation a ajouté un échangeur air/eau de mer... mais sans oublier de créer un échappement humide comme les moteurs refroidis à l'eau classiques. A première vue cela ressemble à du bricolage mais ça fonctionne relativement bien.

[color=blue]_/)[/color]

25 fév. 2008
0

mais ou peut on trouver
le systeme de refroidissement , chez mase? ou faut il le bricoler totalement a partir d'un echangeur de in board ?

25 fév. 2008
0

As-tu déjà vu
un condenseur de frigo ventilé ? C'est une sorte de radiateur qui ressemble à celui d'une auto en plus petit, constitué d'une tubulure en cuivre où circule le réfrigérant et muni d'ailettes en alu.

Chez Mase c'est le poste "7" de ce PDF www.masenorthamerica.com[...]2.5.pdf

Le truc incontournable : la tubulure n'est pas en cuivre mais en cupronickel qui résiste à l'eau de mer... peut-être disponible en pièce de rechange che Mase.

Pour répondre avec précision à ta question : un échangeur de moteur marin est du type eau/eau (liquide de refroidissement/eau de mer) alors que le concept de Mase est d'utiliser un moteur refroidi air, avec les modifs suivantes :

  • Implantation du fameux échangeur air/eau en se servent de la ventilation d'origine du moteur.
  • Ajout d'une pompe à eau de mer classique à impeller entrainée par le moteur.
  • Modification de l'échappement pour injecter l'eau de refroidissement comme pour un moteur marin classique.

Pour l'amateur bricoleur, le seul vrai boulot est de créer l'adaptation de l'échappement, la pompe à eau peut être remplacée par une pompe électrique bien moins onéreuse et plus facile à installer... et de trouver le fameux échangeur !

[color=blue]_/)[/color]

25 fév. 2008
0

une veritable encyclopedie de la bricole
merci tilikum je vais voir et essayer de reunir tout le bazard , et je vous tiendrai au courant , c'est le cas de le dire.......

26 fév. 2008
0

mais dans ce cas
a l'echappement il sort de l'eau de mer comme pour le in board ?
sinon je cherche toujours d'apres "j p " il y avait une sonde avec un buzzer a coller ou visser sur la sortie d'echappement pour prevenir en cas de surchauffe du 4108 a ce jour je n'ai rien trouvé y a t'il une adresse ou une référence ?

26 fév. 2008
0

Ben oui...
[i] a l'echappement il sort de l'eau de mer comme pour le in board ?[/i] On pourrait en effet se contenter d'un échappement sec... mais obligatoirement calorifugé car trop chaud et bruyant.

En ce qui concerne les sécurités température de nos moteurs standard, il y a eu une discussion ici :
www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

[color=blue]_/)[/color]

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Mouillage a cap Lardier dans une eau digne des plus beaux lagons

Souvenir d'été

  • 4.5 (14)

Mouillage a cap Lardier dans une eau digne des plus beaux lagons

novembre 2021