Garmin 720 message tension batterie trop élevée

Bonjour a tous
J'utilise un traceur multi fonction comme écran unique. C'est donc un garmin 720s. Depuis ce matin il bloque a l'allumage avec un message indiquant "tension trop élevée ". D'après le manuel c'est quand la tension serait supérieure à 35 v. J'en suis loin, ma batterie est à 12,5 v.
Pensant a un problème de circuit je l'ai branché en direct mais même message. Jai aussi débranché l'entrée nmea2k sans changement.
Apparemment impossible a forcer donc ecran éteint et puis c'est tout.
Autant dire que ça m'embête, plus de cartes, plus de speedo, plus d'anemo et plus de sondeur.
Quelqu'un aurait une idée ?
Merci !

L'équipage
16 août 2021
17 août 2021
0

idée : regarder avec un oscillo si il n'y aurait pas des pics de tension parasites qui courrent sur l'alimentation 12V


Erendil:Pas d'oscillo a bord, je suis en nav. Mais le pb existe même quand le gps est en direct et seul sur la batterie.·le 18 août 11:35
17 août 2021
0

Bonjour.

Peux tu le brancher en direct sur une batterie,isolée de tout autres branchements.
Si ça plante encore, ton Garmin est à réparer .

Cordialement.


Erendil:Oui c'est ce que j'ai commencé par faire.·le 18 août 11:36
17 août 2021
-2

Bonjour, c'est malheureusement ce qui peut arriver quand on voit les auto-certifications CE de la plupart des fabricants d'équipements marines. J'ai toujours beaucoup de mal à admettre qu'ils omettent de prendre en compte des exigences applicables aux vehicules. Parce que les bateaux serviraient au loisir, beaucoup de fabricants ne prennent en compte que les contrôles applicables aux équipement "grand public" pour la protection des personnes contre l'électrocution, l'insensibilité aux perturbations par signaux radio-électriques et le niveau des émissions de parasites susceptibles de perturber les liaisons radio-électriques ...

Il y a pourtant une norme produit : BS EN 60945: Materiels et systemes de navigation et de radiocommunication maritimes. Specifications generales. Methodes d'essai et resultats exigibles.

Pour se conformer à cette norme produit très bien faite, il faut satisfaire de nombreuses normes dont certaines peuvent effectivement ne pas s'appliquer à nos bateaux de plaisance. Mais toutes les prescriptions CEM d'essais d'immunité ci-dessous me semblent impératives sur tous les équipements électriques du bateau avec de l'électronique (chargeur de batteries, BMS, pilote automatique, moniteurs de batterie, boosters, traceurs, frigos, capteurs, four micro-onde, plaque à induction, etc ...) :

IEC 61000-4-2 compatibilité CEM - essai d'immunité aux décharges électrostatiques
IEC 61000-4-3 compatibilité CEM - essai d'immunité aux champs magnétiques rayonnés aux fréquences radio
IEC 61000-4- compatibilité CEM - essai d'immunité aux transitoires électriques rapide en salve
IEC 61000-4-5 Essai d'immunité aux ondes de choc
IEC 61000-4-6 compatibilité CEM - essai d'immunité aux perturbations conduites induites par les champs radioélectriques
IEC 61000-4-8 compatibilité CEM - essai d'immunité au champ magnétique à la fréquence du réseau
IEC 61000-4-11 compatibilité CEM – essai d'immunité aux creux de tension, coupures brèves et variations de tension

J'ai heureusement plaisir à constater que les concepteurs des matériels OpenSource proposent des schémas permettant de respecter ces prescriptions, même si beaucoup d'utilisateurs ne se sentent pas vraiment concernés. Beaucoup omettent les protections prévues (diodes TVS, découplage galvanique par opto-coupleur, composants spéciaux de protection des ports d'entrée et sortie) car cela fonctionne effectivement très bien sans tant qu'on est pas confronté à une perturbation radioélectrique sur le bateau. Il y en a pourtant beaucoup qui peuvent poser des problèmes si ces protections sont omises : surtension self-induite par la coupure brutale du courant alimentant une grosse bobine comme le démarreur, un moteur de guindeau ou de winch, une micro-coupure, une étincelle de relais de démarreur ou de propulseur d'étrave, coup de foudre à proximité du bateau, etc ...)

Le respect de ces prescriptions et l'utilisation de condensateurs de qualité permet pourtant aujourd'hui de concevoir des équipements électroniques complexes capables de fonctionner sans problèmes pendant des décennies dans les pires environnements.

Il faut espérer que la Communauté Européenne durcisse les qualifications CE de nos équipements mais cela ne sera pas simple.

Dans l'automobile, les fabricants de voitures ont parfaitement réussi à faire durcir les normes prescriptives pour la conception et fabrication des équipement électroniques de leurs voitures pour améliorer la fiabilité de leurs voitures. Aucun d'entre nous n'a la possibilité contractuelle d'imposer aux vendeurs et fabricants de nos équipements le respect des prescriptions CE.

j'espère qu'un député Européen me lira et essaiera de trouver une piste pour que tous nos équipements électroniques puissent devenir aussi fiables que les équipements électroniques des voitures. Il suffirait d'arriver à légiférer pour faire appliquer les mêmes prescriptions et essais.


18 août 2021
0

Bonjour Erendil, ton message n'est pas très clair sur le branchement en direct, en théorie ton GPS peut être alimenté par le 12v du bord ou sa batterie qui elle ne fait sûrement pas 12v mais peut être 7,2 ou7,4v, il faudrait donc que tu testes/alimentes le circuit après cet étage d'alimentation pour voir si le pb est côté alimentation.
Plus simplement, as tu essaye de brancher ton GPS sur le 12v en ayant enlevé la batterie ? "En direct"? Ne serait ce pas elle qui est en court circuit ? Ou inversement batterie seule et même résultat.


fxvt:Hello Aristideus,Là pour le coup, c'est moi qui ne comprends pas trop ce que tu expliques...D'où viennent ces 7,2 ou 7,4 V ?"Brancher le GPS en enlevant la batterie": mais alors sur quoi le brancher ?·le 18 août 10:49
Aristideus:Non, tu confonds les batteries! Je ne connais pas ce GPS mais il me semble qu'il a une alimentation autonome sur sa propre batterie amovible (7,2v? Car elle doit être constituée de 2 éléments), ou une alimentation par le 12v du bord via un support étrier avec des contacts.Ayant eu un 620 un moment entre les mains, il y a de fortes chances que cela soit identique.Donc je reformule : brancher le GPS sur la batterie du bord via son support, en enlevant la batterie interne du Garmin !·le 18 août 10:58
Aristideus:Mais Si pas de batterie interne à ce modèle, il faudrait chercher à l'alimenter directement sur son circuit interne comme évoqué ·le 18 août 11:02
fxvt:Hello Aristideus, Oui, c'est bien ça le 720S n'a pas de batterie interne.·le 18 août 11:25
18 août 2021
0

Fx, suite à ta remarque j'ai regardé comment était fait le 720, il semble que celui-ci n'ait pas de batterie interne amovible comme le 620, donc mes remarques sont caduques, pour le coup je testerai donc d'abord le câble d'alimentation en le branchant sur un 12v autonome. Si pas de ce côté ci, tenter un reset usine -mais données perdues- , sinon ouvrir la bête ou renvoyer au sav suivant les capacités du matin et/ou la taille du porte monnaie.


18 août 2021
0

Bonjour
Pas debatterie interne ou amovible sur le 720. Il est alimenté par un gros cordon comprenant aussi les connexions nmea 0183.
Je lai branché direct sur la batterie pour vérifier que le problème ne venait pas du fil d'alimentation entre ma batterie et ce cordon.
Je pense que le message d'erreur n'a rien à voir avec le problème.
Jai tenté diverses manœuvres pour le reboote et le réinitialiser sans succès. Je tenterais à la maison de reboote sur une carte sd avec le programme.
Mais si quelqu'un a une solution je suis preneur.
Merci


Aristideus:Tu as testé ce gros câble indépendamment, c'est à dire en le branchant sur ta batterie et mesurant la tension en sortie sur la prise côté qui se branche dans le GPS ?Pour la reset en configuration d'usine, il faut bien évidemment qu'il soit alimenté, et sur les modèles tactiles Garmin il y a souvent une manip entre l'appui sur un coin de l'écran et le bouton d'alimentation ou autre -peut être as tu déjà tenté- il faut bien sauvegarder ses données avant si possible ! Et ne pas laisser sa carto sd !·le 18 août 12:01
Aristideus:Si doute sur ce câble, tu peux aussi tenter de l'alimenter avec des câbles type prototypage "wire" directement dans les slots de ta prise sur le GPS.·le 18 août 12:12
18 août 2021
-2

En informatique tout ce qu'on lit sur un afficheur n'est pas une vérité mais ce que le système veut bien vous raconter. L'informatique était fragile et pas très fiable il faut absolument pour la sécurité avoir un système redondant. Regrouper et concentrer tout s'est volontairement s'exposer à tout perdre.
Dans S&V: le Télescope Hubble avait été perdu sur une simple défaillance d'alimentation en 5V de l'ordinateur. Il a fallu un mois de cogitation, faire revenir les anciens de la Nasa, exhumer des vieilles documentations pour trouver une panne relevant du B.A.B.A du dépannage électronique. Et le télescope où toute l'informatique était doublée remarche enfin sur son ordinateur de secours.


18 août 2021
0

Le problème est arrivé dans des conditions humides. Je prenais le jus en touchant l'écran tactile si j'avais les pieds par terre. En posant le Garmin sur un magazine plus de souci.
Il faut que je règle aussi cette fuite.
Je ne suis pas certain que ce soit l'origine du problème du Garmin mais il me semble que la connexion n0183 qui utilise le - du gps pourrait être la cause de la fuite. Je lai viré et plus de châtaigne. Mais le bateau est maintenant sec.


18 août 2021
0

Je précise que le Garmin marchait quand il y avait ce problème. C'est après qu'il n'a plus démarré.


18 août 2021
0

Des châtaignes en 12V ????
Débranchez votre onduleur et l'émetteur BLU et revenez nous voir.


18 août 2021
0

Bonjour
Pas de blu à bord.
Onduleur pas en service.
Moteur HB 10cv 4T en marche avec son redresseur 12 v 12 A. Batterie 140 AH.
Je parle évidemment de picotement. Pas d'être collé !


18 août 202118 août 2021
0

Erendil, as tu pu tester ton câble ?
Il faut faire dans l'ordre, au regard de ce que tu décris, commence par nettoyer tes connexions avec de la bombe spéciale contact, essaie un nouveau câble ou remets l'ancien seulement si tu es sur qu'il n'y a pas de contact entre les différents pôles si ce n'est pas là le problème, à part essayer un reset configuration usine, il te faudra sûrement l'ouvrir ou l'envoyer en sav.


Erendil:J'avais fait tout cela sauf la vérif fil par fil. Je ferais ça à l'atelier. Merci·le 18 août 16:42
18 août 2021
0

Très curieusement l'engin a redémarré. Je l'avais laissé dans un coin après mes dernier essai.
Il a fallu le reconfiguré entièrement, étant revenu à la version sortie d'usine.
Le journal d'événements mentionne une série d'alertes tension élevée puis l'effacement des données puis instructions indéfinies. Il termine par un prefetech abort puis un cycle undefined instruction / data abort
.
Et il a donc redémarré.

J'avais tenté cent fois un reset en appuyant 10s sur le bouton démarrer. Cela bloquait toujours mais directement sur l'écran de démarrage et sans le message de tension élevée.

Va comprendre pourquoi il a démarré aujourd'hui et va comprendre ce qui lui est arrivé.


Aristideus:Bien, comme l'a dit outremer des fois l'informatique est capricieuse. Nettoie les contacts à la bombe et vérifie câbles et branchement qui pourraient être à l'origine du problème. Au pire ça ne peut pas faire de mal ! Peut-être un faux contact disparu en séchant, un composant ou mémoire qui a pu se vider de sa charge électrique et maintenait l'alerte sécurité....et empêchait le reboot complet.·le 18 août 16:47
18 août 202118 août 2021
0

Salut Jacques,

Je n'ai pas de solution à te proposer, le message d'erreur n'a probablement rien à voir avec la vraie panne, mais un truc que tu écris m'a fait tilter. Tu dis avoir débrancher le - du NMEA et ensuite ta panne est apparue?
Si c'est bien ça, il est possible que ce que tu as débranché ai provoqué un défaut de masse (par une phénomène que je ne comprend pas mais à distance c'est pas étonnant) qui à provoqué à son tour la panne. Essaie donc de rebrancher le - du nmea et vois ce que ça donne?

Bonne fin de vacances avec ou ans GPS, je suis certain que ça ne t'empêchera pas de terminer tes navs d'été.

A+,

[Edit] Je vois que c'est reparti pendant que j'écrivais... cool. du coup c'est peut être juste l'humidité (un défaut d'étanchéité?) qui lui à provoquer cette panne?


19 août 2021
0

Salut Harry
C'est dans l'autre sens. J'ai débranché les connexions n0183 après la panne.

Je ne sais pas si c'est un élément de l'apparente résolution du problème mais je ne serai pas étonné que cela soit un élément de la fuite électrique qui causait aussi les châtaignes.

Je n'ai pas de masse ne souhaitant pas percer la coque pour mettre une plaque. Erendil est un cata sans lest en fonte. Je n'ai que les mèches de safran, en inox, comme métal au contact de l'eau. Et je ne vois pas comment m'en servir de masse.

Donc les masses sont en pratique reliées au -. J'imagine donc une boucle quelque part et en particulier avec le Garmin dont le - n0183 est le - de l'alimentation. Il faut que je revois tout ça mais en attendant j'ai déconnecté le n0183. Je ne perds pas grand chose le n2000 fait maintenant l'essentiel.

Je pense que le soft du Garmin a été esquinté par ce problème électrique et que cela a causé le plantage au boot.

Je ne comprend pas pourquoi les premiers reset n'ont pas permis le reboot. Je me rappelle juste que le Garmin plantait les dernières fois directement sans le message tension élevée.

Ce qui est confirmé par le journal des événements qui ne mentionne plus l'alerte.

Merci à tous


19 août 2021
0

J'ai bien aimé les - sur mon explication des problèmes de Compatibilité Electro-Magnétique (CEM) des équipements destinés au nautisme. On est pourtant bien dans ce cas ici car les entrées-sorties NMEA auraient pu être découplées par opto-coupleur si le fabricant ne s'était pas assis sur les prescriptions CEM et avait réalisé tous les tests prévus. Erendil n'aurait alors pas eu son problème de mauvaise mesure de tension.

Aujourd'hui, on a pas fini d'être embêté car on a sur nos bateaux plein d'équipements avec un ou plusieurs microcontrôleurs et plein de générateurs de perturbations dont beaucoup ne respectent pas les prescriptions CEM de la CE, faute de pression contractuelle et de réglementation stricte. A titre d'exemple, certaines ampoules à LED dans des feux de navigation ont fait l'objet d'un signalement pour avoir perturbé les transmissions VHF et l'AIS sur des bateaux de la marine marchande et même militaire. Malheureusement, les constructeurs ne risquent pas grand chose contrairement aux utilisateurs.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Piégeage des gouttes

Après la pluie...

  • 4.5 (92)

Piégeage des gouttes

mars 2021