GALILEO

Par pudeur, j'ai remplacé dans ce communiqué le nom du syndicat qui a pondu ce communiqué (un pote m'a transmis un e-mail) par des XXX, mais bon ........édifiant , non ?
:

Galiléo : un projet sans pilote

Le projet de système de positionnement par satellite Galiléo, voulu par l’Europe pour se dégager du monopole du GPS américain est, en panne. Symbole d’une Europe engourdie ?

La XXXXXXdénonce l’incapacité de la Commission européenne et du consortium industriel constitué à faire face à un diagnostic pourtant très clair en deux points :

1) Galiléo doit cesser d’être le champ clos de désastreuses luttes d’influence nationales pour l’implantation d’activité ici ou là. Pour la XXXXXX, c’est au consortium lui-même de gérer son organisation industrielle.

2) Galiléo doit cesser d’être la patate chaude que les industriels du consortium continuent à se repasser. Pour la XXXXXX, l’organisation de l’activité, et donc l’horizon des rentabilisations, doivent être éclaircis d’urgence.

Les autorités communautaires se sont toujours refusé à piloter en direct ce grand projet techniquement en avance. Pour preuve, l’accroissement à due proportion des moyens et de l’autorité de l’Agence spatiale européenne ne sont pas à l’ordre du jour. On pourrait en conclure que le consortium industriel a les mains libres : il n’en est rien, le co-pilotage avec les États est toujours de mise. Comme si le triste exemple Airbus ne suffisait pas !

Pour la XXXXXX, même au niveau européen, la délégation de risque ne peut que s’accompagner de la délégation de pouvoir. À défaut, on prolonge blocages et atermoiements jusqu’à lasser les éventuels clients, à l’instar des Chinois qui auront bientôt achevé de se doter de leur propre système. L’Europe laisse ainsi rattraper son système Galiléo par la modernisation du GPS américain pour qui tout sursis est une aubaine…

Les hésitations décisionnelles incessantes entre sphère publique et sphère privée ne cesseront que lorsque les décisions auront été clairement prises, et donc que la répartition des engagements, des implantations et des prises de risque sera stabilisée. Ce souci de clarté fut jusqu’ici la base organisationnelle de la réussite des grands projets transnationaux, comme les lanceurs Ariane de l’ESA. À n’en pas douter, c’est une urgence pour Galiléo.

Le pôvre dont ont a donné le nom au projet doit se retourner dans sa tombe .........

L'équipage
30 mar. 2007
    La Corogne, le plus vieux phare d'Europe construit à l'origine par les Romains

    Phare du monde

    • 4.5 (65)

    La Corogne, le plus vieux phare d'Europe construit à l'origine par les Romains

    2022