fuites joint de roof

bonjour ayant( au choix)
la chance ou la malchance d avoir un roof entièrement latté teck .
après avoir pendant quelques années traité celui ci avec de l huile 2 en 1 d international et autres teack oil!
mais sans oublier leurs vieillesse certaine(barque de 30 ans)
ces produits ont donc attaqué mes joints sika ,et je me retrouve avec des fuites et un délaminage du cp(non marine )cloué dessous!
plusieurs possibilités:

redécouvrir l ensemble du roof et époxisé un cp sur le barotage
dans ce cas quelle épaisseur de cp marine en une ou plusieurs couches,car il faut suivre la courbure de la structure

retirer les joints sika avec la fein ,reboucher les joints avec de l époxi chargée et mettre un roving biradial de 300 ( c est ce que j ai fait sur mes hiloires en acajou)
mais la strate tiendra t elle sur du teck ?

merci d avance pour vos avis

L'équipage
03 fév. 2010
03 fév. 201016 juin 2020
0

autre tof
;-p

03 fév. 2010
0

Pour ce problème bien spécifique,
j'ai bien creusé et tout nettoyé depuis l'extérieur, dégraissé à l'acétone et fait couler de l'epoxy non chargé. Il faut qu'il soit bien liquide pour pénétrer dans tous les trous. Puis rebouchage à 'extérieur avec un joint Sika spécial teck et UV. Attention aussi à ce qu'il ne coule pas à l'intérieur du boat, il faut parfois protéger.

Ne pas faire de tâches sur le teck, ça ne s'enlève qu'en ponçant, donc petit entonnoir ou grosse seringue et bien protéger autour.

Bon courage

RV

03 fév. 2010
0

CP délaminé ?
CP délaminé = CP foutu...

S'il reste de l'humidité dans le CP, le recouvrir de quelque façon que ce soit ne fera qu'empirer les choses.

Je ne vois qu'un solution, enlever toute partie attaquée et remplacer...

Pas drôle...

03 fév. 2010
0

pareil pour moi
J'ai procédé de la même manière sur mon chassiron junior il y a quelques années. Après un léger ponçage de surface tout semblait ''comme neuf'' et à nouveau étanche. Si tu connais une infirmière, avec une seringue de gavage de 60 cc c'est mieux que l'entonnoir.

03 fév. 2010
0

salut, je te contacte en MP à propos de ton Chassiron Junior
enfin !!!! j'en tiens un qui a un Junior comme moi !

hervé

03 fév. 2010
0

heu
:tesur: STP avait un junior, avant de passer a un 11 M

:alavotre:

03 fév. 2010
0

c'était pour Pensardin qui dit dans son post avoir eu un junior !
désolé ... j'ai vu que le tien est un CF

hervé

03 fév. 2010
0

ben
:tesur: c est un CF ;-p

03 fév. 2010
0

il y a un site chassiron sur héo
tout le monde est le bienvenu!
de toutes façons chez Richard, les barque ne sont que l augmentation des gabarits par rapport à la longueur ht ,sauf bien sur pour les derniers comme celui a salon de pont de Maurice
:alavotre:

03 fév. 2010
0

De toute façon,
rien n'accrochera sur un teck qui aura été huilé pendant plusieurs années.

le solutions approximatives seront sources "d'emmerdes", seul un changement de la couverture du pont est valable.

Dans un chantier varois où j'ai bossé voici 20 piges, celui-ci avait résolu le problème en posant un cp par dessus tout cela.
Bonjour le surplus de poids…

03 fév. 2010
0

pour chasser l'humidité d'un bois
l'idéal c'est de le noyer d'alcool à bruler, pour le cp c'est aussi efficace.

03 fév. 2010
0

Ce n'est pas moi qui le suggère…
"retirer les joints sika avec la fein ,reboucher les joints avec de l époxi chargée et mettre un roving biradial de 300"

"mettre un roving biradial de 300"

le big problème, c'est le cp foutu.
rénover sur cette base là, est-ce bien raisonnable ?

Chacun fait suivant ses moyens et son temps disponible.

03 fév. 2010
0

les lames de teck
font environ 15 MM d épais

03 fév. 2010
0

Lorenzo,
il faudrait un peu plus de détails et de photos, mais, à priori, le teck n'est huilé qu'à l'extérieur, ce dont il ne s'agit pas ici. Pas question de mettre de l'epoxy visible, c'est uniquement dans l'espace libre du joint, donc sur l'épaisseur de la lame de teck et plus profond si affinités.

RV

03 fév. 2010
0

bien lorenzo
j abandonne l option recouvrir d un roving!

pour l état du cp intérieur, il y a quelques boursouflures montrant des infiltrations sur des distances d environs 5O cm, environ 5 ou 6

:alavotre:

03 fév. 2010
0

tu fais comment avec de l'alcool à bruler ?
tu asperges et tu attends que ca s'évapore ? J'imagine qu'il vaut mieux s'abstenir de fumer en même temps ... quoique ensuite, il ne doit plus y avoir beaucoup d'humidité !

hervé

03 fév. 2010
0

Le coup de l'alcool,
j'aimerais savoir d'où cela vient, par qui c'est pratiqué.

Ce serait une excellente nouvelle.

03 fév. 2010
0

je suis pas un pro en chimie
mais pour chasser l'humidité il faudrait que les molécules d'alcool tranforment celles d'eau en "autre chose". Or, je ne crois pas que l'alcool et l'eau se mélangent bien ... on va voir la réponse, mais si ca marche, c'est génial !!!

hervé

03 fév. 2010
0

que de bon souvenirs Serge...........
sur Nauplios ,
j'ai eu les memes deboires sur le 1° roof le CP etait trop abimé alors j'ai tout deposé ( et des clous il y en a beaucoup , l'avantage quand c'est bien pourri , cela part tout seul ).

puis meme changé un barrotin et degagé ce qui etait un peu abimé.

puis impregnation a l'epoxy des barrotins .

puis 2 feuilles de CP ( pour la courbure, en decalant les joints ).

puis impregnation epoxy suivi d'un leger Mat de verre .

puis enduits 2 ou 3 passes , suivi du ponçage qui va avec.

et tu fini comme tu veux par dessus moi j'avais choisi peinture mono composant .

aucun probleme pendant 7 ans .

mais là ou j'avais peché..... c'etait bien sur la tranche du CP .
a la pose de la baguette demi-rond , il faut insister car j'ai eu quelques amorces de pourrissement , là ou le bois n'avait pas ete bien saturé et protegé .

comme l'a ecrit Captain Hervé. attention l'epoxy coule si bien , que j'ai ete obligé a l'interieur de faire un espece de coffrage qui arretait la resine en place.

Bon courage .
Maurice.

03 fév. 2010
0

salut maurice
tu avais mis quelle épaisseur de cp!
je pense utilisé le cp marine de chez charles et un biradial de 300 en finition!
amitiés

03 fév. 2010
0

astuce ...
pour la mise en place:
appliquer des sangles à cliquet en ceinturant la coque !

03 fév. 2010
0

j'ai plus en memoire
mais j'ai essayé que le cumul des deux fassent l'equivalent de celui d'origine .

cependant j'etais encore un peu faible en epaisseur , d'ou la mise en place du tissu de verre .

attention le CP a ployer sur les barrots c'est pas facile , car il avait tendance a se gauchir , donc presentation avec des poids pour la mise en forme , puis vissage progressif sur les barrots.

Mais peut-etre que des pros du bois ont de meilleures techniques de mise en oeuvre .
Maurice.

03 fév. 2010
0

Serge si possible
essai de faire passer ce fil dans le HEO-club CHASSIRON .

cela pourra rendre service a d'autres amoureux et passionné .

04 fév. 2010
0

alcool à bruler
cette astuce m'a été donnée par un charpentier de marine, je l'ai pratiquée avec succès à plusieurs reprises maintenant l'expliquer par des formules chimiques, je n'en sais rien et j'avoue que je m'en fout puisque ça marche. Je n'apporte pas une science mais simplement un petit truc pratique. Je sature tant que je peux en imprégnant au pinceau d'après ce que j'avais compris l'alcool chasse l'eau et prend sa place avant de s'évaporer, il est évident que pour une grande surface il faut percer des petits trous à intervalles réguliers pour que l'eau s'évacue : et on la voit sortir effectivement poussée par l'alcool.

04 fév. 2010
0

les formules chimiques ne m'ont jamais passionnées !!!!
donc ton astuce me plait beaucoup et je vais la tester. J'ai mon Chassiron Junior dans le jardin et comme c'est une coque bois sur laquelle j'ai du boulot de réparation de membrures, je vais devoir faire des collages epoxy. Donc un bois sec est un pré-requis pour cela ... et tu vois tout mon intéret pour l'usage de ton astuce. En plus, l'alcool ne coute pas cher.

merci,

hervé

04 fév. 2010
0

A mon avis
cette astuce a ses limites qu'il faut apprendre à connaître.

En gros, n'en attendez pas trop.
Surtout avec un matériau comme le cp, gros buveur qui rends difficilement ce qu'il a pris.

21 fév. 2010
0

permission...
Bonjour à tous,

Puis-je me permettre de récupérer vos interventions sur le traitement du C.P. ?

J'ai un petit forum qui n'a jamais évolué, mais où j'engrange petit à petit toutes informations pouvant m'être utile dans le temps.

Mon voilier est entièrement en bois,et j'ai les mêmes soucis que les propriétaires de ce merveilleux voilier Chassiron.

Si je pouvais m'inscrire à votre club, cela me ferait chaud au coeur.

Amicalement et bon vent,

21 fév. 2010
0

salut hervé
je me renseigne en ce moment sur la charge 423 de west systéme
qui est une charge au graphite!
il semble, sur un livret des fréres gougeons qu ils font un collage du teck et finitions des joints de pont avec cette charge qui résiste aux UV

21 fév. 2010
0

reponse à Hervé et à tous...
Oui Hervé,

le calfatage en lui même est traditionel,avec mèches coton et fer à calfat.

toutefois, au lieu de mettre le mastic de tradition(huile de lin mastic de vitrier, minium de plomb interdit etc...

Je n'ai plus la marque en tête mais c'est un secaflex 7 d'origine noir de chez ??? je peux rechercher la marque exacte.Ce n'est en aucun cas de l'epoxy teinté.
En 2006, j'ai effectué une petite restauration de joint, un bon 50 cm. La seul patience, est de couper et dégager ce secaflex avec une lame pour couper le cuir très bien éguisée,et de suivre correctement le biseau des bordés sans les blesser. Puis on envoit le seca, laisser sècher 24 heures, puis trancher le superflu avec un couteau à joint comme pour les parquets...enfin moi j'emploi cela, car la coupe est nette.

Depuis Lors,plus rien ne bouge.Voilààà...

Amicalement,

21 fév. 2010
0

Salut Ile fustel
Je vais faire en sorte de contacter Tom comme proposé.

Amicalement,

21 fév. 2010
0

en haut, au milieu de la page des forums
tu as une phrase à cliquer qui se nomme "ajouter un nouveau sujet aux forums" ... c'est tout !

merci pour l'info sur ton calfatage ... en ce moment, je me renseigne un peu partout, avec le bouquin des freres Gougeon et l'epoxy à toutes les sauces et les méthodes tradis.

à+

hervé

21 fév. 2010
0

Bonsoir Kalevala
tu va sur la page Forum;
puis nouveau sujet .
puis il y a un espace choix de la rubrique .
tu fait defiler avec la petite fleche .
tu choisi HEO club Chassiron .
et tu pose tes questions .

Amicalement
Maurice.

21 fév. 2010
0

qu'est ce qu'il est beau !!!!!
le bateau, bien entendu. Je ne crois pas qu'il y ait le moindre sectarisme chez les héonautes, et tu as une bonne pincée d'amoureux de bordés, de membrures et de varangues bois dans le coin ! Le "club" est juste un endroit ou se regroupent les messages et sujets en rapport avec les "chassirons" en ce qui nous concernent, mais les besoins, les trucs, les astuces, les questions sont communes !

D'ailleurs, j'ouvre le feu : Ton bordé est superbe, et j'aimerais savoir si tu as fait un calfatage traditionnel ou si c'est un collage résine epoxy teintée noire ... ou encore autre chose.

Bienvenu !

hervé

22 fév. 2010
0

calfatage et joints sur bordés classiques
Pour ma part j'ai les memes en..nuis pour le pont .2couches de CP de 8mm avec lame de 10mm nid d'abeille,le tout collé epoxy et recouvert de lattes de 10mm en assamela.
Les joints de pont initiaux sont en "sika anti uv" mais cette matiere demande un soin terrible pour la pose de primer,ou ça se decolle.De plus c'est un joint qui manque de souplesse amha.
Je fais les retouches en ouvrant les joints avec une meuleuse equipée de lame diamant(1 ou 2 suivant largeur du joint), les carres sont bien d'equerre,et, apres primer pour plus de securite,joint "perennator"de "illbruck" joint batiment.
No problemes sur ces nouveaux joints depuis deux ans avec une souplesse inegalée à la dilatation du pont.
Depuis une dizaine d'annees sans gros problemes je viens de m'apercevoir d'infiltrations qui m'ont oblige de demonter 3m*0.5m de lames et horreur le CP dessous commence à pourrir,car c'etait du CP normal, theoriquement hors d'eau, puisque sous une couche d'epoxy.Ben non, auussi faites tres gaffe à la couche sous lattes car sur mes roofs en sapin ,j'ai mis epoxy et toile de verre enduite puis lattes,mais le sapin joue tellement qu'il arrive à casser ou se desolidariser de la partie dite "etanche" et la course à la goutte commence des que les joints entre lattes ne font plus leur boulot ....Ca devient tres problematique ...mais un bateau bois traditionnel l'est toujours ...C'est tres beau mais tres c....t quand on ne connais pas toutes les ficelles et celle de la saturation à l'alcool m'etait inconnue pour evacuer l'humidite,donc bachage, sechage,et pistolet air chaud pour finition....etc...

21 fév. 2010
0

salut kalevala
pas de raison que tu ne puisses récupérer les interventions si tu cites la source
le mieux si tu en fait la demande a Tom le web-master!
pour le reste il suffit que tu participes au forum Héo et là tu peux poser toutes les questions que tu veux!
envoie un MP a Tom qui te guideras
il y a aussi un site: bateaubois qui est pas mal!

:alavotre:

21 fév. 2010
0

Bonsoir à tous...
J'ai un soucis, où doit-on cliquer pour lancer un nouveau sujet sur héo club chassiron ?

Désolé, mais je rame sur le sable, l'ordi c'est bien, mais ce n'est pas ma tasse te thé...pour preuve!

Amicalement,

22 fév. 2010
0

MERCI...
A vous TI-PUNCH et Hervé.

Amical....

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Eté norvègien

Souvenir d'été

  • 4.5 (171)

Eté norvègien

novembre 2021