Fugue 11 m

Bonjour,
Quelqu'un a t il des infos sur le Fugue 11 m DL.
Construction, comportement, robustesse....
Merci de votre aide.

L'équipage
25 avr. 2012
25 avr. 201216 juin 2020
0

J'ai navigué pas mal sur un Fugue, mais c'était un GTE (2m10)
très rubuste, rapide et marin. Fort gitard à cause de sa petite largeur, et un DL ne sera pas mieux, au contraire. Du coup, pas fort toilé non plus (le mat est assez court) et pataud par petit temps
Il mouille un peu si tu as la barre tout au bout du cockpit.
Pour les finitions, il y a plusieurs possibilités car le bateau était conçu pour la consruction amateur.

25 avr. 2012
0

Je possède un Fugue depuis 1999 mais c'est un quilllard.
Je rejoins les observations de Loplop sauf pour son comportement gîtard. En effet, quand le bateau est surtoilé, la barre (à roue pour le mien) devient très dure et oblige à réduire.
Pour le petit temps, un asymétrique le rend beaucoup plus vivant.

25 avr. 2012
0

bonjour
sur les photos de Loplop il s'agit je pense d'un Fugue12 et non pas d'un 11 comme demandé dans son premier post, et qui est aussi le sujet du fil par Adhocsm
je pense ... mais suis pas certain a 100% mais presque quand meme..
eric

25 avr. 2012
0

Bonjour,

je crois que Sapo n'a construit que 2 modèles de Fugue :
- celui que l'on appelle au choix : 11, 12 ou 38 et qui mesurait, selon les modèles 11,48m ou 11,87m.
- celui que l'on appelle 9mètres et qui devait mesurer 8,80.

Mais bien sûr SE&O...

0

^sapo a construit :le sherzo ,le fugue 12m,le fugue 11 m,le fugue9M,et le FUGUE 8M50 tous sont tirés de moules differents !

0

je pense que Ztri a raison. Celui de mon pote fait plus 12 que 11, mais juste pas. Et j'étais aussi persuadé qu'il n'y avait que deux modèles.
Cela dit, je ne savais pas qu'il y avait des DL, donc le 11 est possiblement totalement différent du 12.
Toutefois, un Auzepy-Brenneur reste un A-B, en général

0

le 11 faisait 10m80 et etait un dl(ou quillard) alors que le neuf( 8m87)et le 8m50 etaient des di

25 avr. 2012
0

je crois me souvenir que les "Fugue" avaient des soucis de délaminage du pont (comme chez les "arpège" d'ailleurs )je me trompe peut-être! ..

25 avr. 201225 avr. 2012
0

je ne sais pas pour les autres mais le mien étant construit, coque et pont (le seul je pense parce que proto n°2), en sandwich balsa, j'ai du refaire le pont à cause des infiltrations provoquées par les vis de fixation du teck, le balsa ayant totalement disparu sur de grandes surfaces. Je n'ai pas remis de teck...
Mais sur les modèles de série que j'ai pu croiser, je n'ai jamais entendu parler de ce genre de problème, le Fugue étant plutôt reconnu pour sa robustesse.

25 avr. 2012
0

Je connais quelqu'un qui en avait un, version dériveur, acheté coque et pont nu, fini par lui. Il a vraiment beaucoup bourlingué, ocean indien, asie, antilles, etc.. sans gros problèmes. Juste au début, la fixation de l'axe de dérive, très insuffisante, la dite dérive pesant dans les 300 kg.

26 avr. 2012
0

Pour les curieux voici le lien qui fait l'objet de ma question initiale.
www.bateaux-antilles.fr[...]29.html

0

fibre de carbonne ?peu probable !

26 avr. 2012
0

Tu as aussi celui là
Je m'y étais intéressé , il est passé de 21000 a 18000€.
Francis

02 nov. 2014
0

Bonjour,

Je reprend le sujet : ça marche comment un Fugue 11m DL?
C'est une réussite, ou bien un fugue ne devrait être que quillard?

Merci pour vos retours,

03 nov. 2014
0

J'avais un via 42 et on a souvent navigué de concert avec celui de mon ami, il marchait convenablement en tous cas, suffisamment pour faire plusieurs traversées océaniques et il peut échouer avec des béquilles. Une différence marquante avec les bateaux actuels, c'est un cul relativement étroit, ce qui se traduit dans le cockpit et en dessous. Enfin, la construction du chantier sapo a connu quelques variations. Faut voir aussi où il en est question osmose. En tout cas, grosses différences entre le Fugue 11 m et le 12 m.

05 nov. 2014
0

J'ai eu un fugue 12 m avec lequel j'avais fait la dernière étape du triangle gauloise (Fort de France - St Malo)
Obligation de refaire le puisard qui fuyait dans le réservoir d'eau potable.
De plus, nous sommes arrivés à St Malo avec beaucoup d'eau dans les fonds car le joint de pont était ouvert sur l'avant à force de taper dans la vague.
Par contre, très fort coup de vent portant pendant plus de 24h (> 60 nd), des surfs incroyables et pas de comportement malsain.

05 nov. 201405 nov. 2014
0

Merci pour ce retour !
Qu'appelles-tu "joint de pont" STP ?

Par ailleurs, s'agissait-il du DL ou du quillard ?

Merci !

05 déc. 2014
0

J'ai un fugue 11 je pense que c'est celui dont parle François 260 pour moi très bon bateau mais tout dépend du premier proprio car ils certains étaient vendus coque nue Comme les biloup.le miens a été fait avec bon sens et intelligence ,j'en remercie encore l'ancien propriétaire.ce qui nous rends les fugues difficile à distinguer les uns des autres est que les plans de pont Auzepy Brenneur se ressemblent: petit roof et flush deck mais en fait le 11 et le 12 sont bien differents.

05 nov. 2014
0

Je ne sais pas si je me trompe, mais il me semble que le 12 m n'existait qu'en quillard et le 11 m en DL.

06 déc. 2014
0

Du coup, je viens d'acheter le fugue 11 DL. Golif, je suis surpris par les cadènes de bas haubans avant, sans reprise d'effort sous le pont. C'est comme ça sur le tien aussi? Merci pour ta réponse

09 déc. 2014
0

Pour moi tous les haubans sont pris sur une grosse platine visible au niveau de la cloison Av . Mais je pense que c'est une des modifs faite par l'ancien proprio.
Le tiens est il en bare franche ou bare à roue ?

09 déc. 2014
0

Donc tu n'as que 2 bas haubans, pas 4 ?
Pour moi c'est barre à roue. Suis pas fan, mais le montage est bien fait...

09 déc. 2014
0

Exact juste 2 bas haubans et 2 fausses bastaques rajoutées plus tard.
J'ai rajouté des photos dans mon album si il y a des points particuliers qui t'interressent .

10 déc. 2014
0

Ca Golif c'est vraiment TRES SYMPA ! Merci !

11 nov. 2017
3

Bonjour,

Ca y est, j'ai quelques milliers de miles effectués avec mon Fugue 11DL, j'apporte donc ici mon point de vue sur ses qualités. Ca servira au prochain qui cherchera de l'info.

En navigation : ça fait un près je trouve très correct pour un dériveur (je compte un maximum de 120° route fond - donc dérive inclue - d'un bord à l'autre, en maintenant un bon niveau de confort et une vitesse fond supérieure à 5,5 noeuds). Bien sûr, si plan d'eau abrité c'est beaucoup mieux.
C'est un bateau plutôt équilibré, et donc agréable à barrer.
Il ne permet pas d'être surtoilé, on le sent très vite si c'est le cas.
C'est un bateau qui se met en mouvement très vite et efficacement par vents faibles et pétoles, j'en ai été très surpris. Du coup, c'est très agréable de pouvoir exploiter les fenêtres de vents faibles, toujours plus confortables.
Dans les vents soutenus, bien qu'il faille réduire assez fortement la surface de toile, c'est un navire que je trouve agréable et sécurisant, y compris au près (trinquette sur étai largable dans mon cas).
Pour réduire, ainsi que le chantier en faisait un argument dans sa brochure (il n'y avait pas d'enrouleur à l'époque), c'est essentiellement avec les ris de GV qu'il faut jouer afin de garder un bon équilibre. Je commence à enrouler le génois inter (certes il est déjà petit) seulement après avoir pris le 2ème ris. Ca parait chiant au début, mais une fois qu'on est habitué ça va vraiment tout seul, et ça ne me prend que 30" de plus.
Je n'ai pas encore pris du gros avec ce bateau. Mais je n'appréhende pas ce moment (en tous cas pas à cause du bateau).

Bref, c'est un bateau sain, agréable à naviguer et donnant des sensations agréables, même si ça n'est bien sûr pas ludique comme un bateau de régate.

Côté construction (hors aménagement qui eux sont amateurs et donc disparates), j'ai le sentiment que le chantier a réellement souhaité bien faire et s'en ai donné les moyens. Par contre, dans la réalisation il a du y avoir des erreurs de jeunesse (j'ai vu 2 aberrations aujourd'hui résolues, probablement dûes à un ouvrier incompétent ou peu soigneux).

Dans mon cas, c'est le 3ème bateau sur lequel je vis et avec lequel je voyage. Et celui-ci, bien plus que les autres, me donne envie de le garder longtemps.

Voila qui j'espère éclairera ceux qui peuvent êtres intéressés par ce bateau.

11 jan. 2021
0

Salut,
Je relance le post car je m'intéresse au fugue 11 m (dl). Les postes précédents m'encourage à aller voir de plus près ce voilier. Mon programme est du hauturier en solitaire. D'abord en Bretagne sud puis bien plus loin par la suite. Est ce un voilier qui pourrait correspondre à ce programme ? Y aurait il d'autres avis qui contredises ce qui est déjà dit ou des confirmations ?
Bonnes navs 2021 à tous !

11 jan. 2021
0

J ai beaucoup navigué sur le premier Fugue 12 metres qui manquait de lest, corrigé dès le deuxième
Pluto élégant mais plan date même à l époque, étroit et Girard mais costaud de chez costaud, j ai passé beaucoup de temps au chantier ou bossait un ami et le die I’m était le voisin de mes parents,

12 jan. 2021
0

Salut Juju,

Suite à tes questions, j'apporte quelques précisions à mon post plus haut.

  • Côté navigation "plus loin" : de façon générale, sans aucun problème, tant du point de vue construction que comportement à la mer. Néanmoins, il y a plus loin et plus loin : ce n'est pas le navire que je privilégierais pour un tour du monde par les caps. En effet, comme je le disais plus haut, il tire son épingle du jeu dans les vents faibles à modérés. Autant en profiter. De plus, par exemple, la faible hauteur de la bôme (qui est par ailleurs sacrément longue) empêche toute installation d'une capote sérieuse ou autre dog-house. Ce qui me paraît incontournable pour du long cours en conditions "fraiches". Etc etc. Bref, ce n'est pas que ça ne le ferait pas, mais si c'est pour aller faire le zouave en Patagonie il y a certainement mieux à acheter.

  • Côté navigation en solitaire : ce navire, tel qu'il est préparé et accastillé dans mon cas, correspond à la taille que je trouve idéale pour de la nav solo : un vrai niveau de confort et de sécurité, sans se fatiguer avec des tailles, masses et surfaces trop importantes.
    Par contre : j'imagine que c'est un point assez commun à tous les dériveurs en regard d'un quillard bien raide à la toile (tel qu'était mon précédent voilier). Mais j'ai été au début assez surpris par la faible tolérance du Fugue 11DL au sur-toilage comme au sous-toilage. Sous-toilé, la vitesse tombe bien vite. Sur-toilé, le navire vous le fait rapidement comprendre. Ce qui signifie en d'autres termes que pour "tenir sa moyenne", je manœuvre sensiblement plus souvent que sur mon quillard précédent. Ce qui, en solitaire et au long cours peut constituer une source de fatigue à prendre compte.
    Voila. Je ne crois vraiment pas que ce soit spécifique au Fugue 11DL, dont le rapport de lest (compris la dérive lourde qui descend à 2,40) est conséquent pour un DL. Mais c'est certain que j'ai senti une différence notable avec mon quillard bien raide précédent, qui tolérait mieux les variations de vent.

  • pour conclure, je trouve toujours que c'est un très chouette navire, sain, bien conçu et bien construit, qui a le grand avantage de ne pas être surcoté niveau prix.

En espérant t'avoir éclairé un peu plus...

Bonne journée,

12 jan. 2021
0

Merci Bleuoizo, pour toutes ces infos.
Je pense suivre la route classique des alizés mais avec un premier programme vers Irlande, Angleterre et Écosse. Le Gladiateur de chez Wauquiez me tente beaucoup. Un peu plus petit. Je n'ai pas visité le fugue 11m mais il a un roof panoramique et de belles lignes. Il est à vendre sur le boncoin en Bretagne sud.

12 jan. 2021
0

Les alizés : sans problème évidemment. Comme Irlande etc.
Si le but de l'opération est de faire du cabotage hivernal en Irlande : prendre le Gladiateur, bien plus capable de faire du près confortablement en conditions désagréables.
Attention : si c'est du Gladiateur 32 dont tu parles, il n'est pas "un peu plus petit". Le volume doit être de 9,5 tonneaux environ, alors que le Fugue est de tête à 13,5. C'est, à l'usage et à la vie à bord, une différence très importante. Pour schématiser mon ressenti : vie à bord du Gladiateur 32 = camping // vie à bord du Fugue 11 = maison (j'ai 8 ans cumulé de vie à bord de voiliers différents, dont un du volume du gladiateur).
Après, si c'est juste pour 2 semaines de vacances, ou 1 mois de balade estivale, cette différence de volume n'est que secondaire. Mais si c'est pour vie à bord ou voyage, ça change tout.

Je confirme que le roof panoramique est hyper pratique et agréable pour faire la veille tout en préparant un bon petit plat.
Je confirme que les lignes sont belles.
Je note sur ton annonce que :
- le safran est en partie compensé, ce qui est plutôt cool et n'est pas mon cas. Néanmoins, sur le mien dès que la barre devient pénible c'est qu'il est temps de réduire. Donc la compensation ne serait qu'un bonus.
- la dérive a pris un bon coup sur l'avant on dirait. Ce qui vu la construction de ce navire n'est absolument pas sensé constituer un problème. Mais quand même vérifier que l'ensemble du mécanisme est "sain".
- il y a contrairement à ce que je disais plus haut une sacrée capote. C'est bien, mais ça veut aussi dire que la bôme a été relevée, ce qui relève le centre vélique sur un navire qui n'en a pas vraiment besoin si je puis dire.
- il ne semble pas vraiment équipé pour un programme hauturier > prévoir les dépenses correspondantes.

Le prix demandé me parait correct à priori. N'hésites pas à m'en dire et demander plus en message privé.

12 jan. 2021
1

Merci pour tes conseils et analyses. J'espère le visiter prochainement. Il n'y a que comme ça que je pourrais me faire une bonne idée du bateau et de ses volumes. Puis un essai en mer, bien sur.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Peinards dans les Hébrides

Souvenir d'été

  • 4.5 (8)

Peinards dans les Hébrides

novembre 2021