FRIGO

Salut,
je recherche avec petit budget un frigo occase ou
super affaire neuve, petites dimensions a GAZ ou
a PETROLE, car je pense sur un voilier la solution "électrique" n'est pas la meilleure
en dehors de l'indispensable (navigation),mais
a 3 avec un bébé de 2 ans le frigo est indispensable, mais sur un vieux grément l'emplace
ment n'a jamais été prévu a l'origine ...
le bar ... oui, mais pas le frigo pour la glace!

merci de vos tuyaux

LE CELTE

L'équipage
26 fév. 2006
26 fév. 2006
0

A part
le trimix peu d'autre solution Tilikum devrait pouvoir te repondre mais perso tout ce qui est flame vive à part le rechaud et encore ça depend des conditions j'evite

26 fév. 2006
0

Sur un voilier...
...AMHA, un frigo "avec une flamme" (à évaporation) doit être à l'horizontale pour fonctionner...
C'est peu compatible avec la gîte.

26 fév. 2006
0

Ce n'est pas la flamme "qui penche'
qui empêche un frigo à absorption de fonctionner ! Le fluide circule avec des pentes très douces, et si l'appareil n'est pas parfaitement de niveau, ça ne fonctionne pas.

En tant que frigoriste marine, mon assurance responsabilité civile m'interdit d'en vendre, mais il y a un spécialiste à l'adresse suivante : www.neb.fr[...]/ et tous les prix sont affichés.

_/)

27 fév. 2006
0

frigo a gaz
malgré l'angoisse de certains, j'en ai eu deux en 20 ans et en étais assez satisfait, si on ajoute une ventil pour améliorer le rendement.
Bien sûr il faut un montage trés sûr (flamme éloignée de tout bois, bonne cheminée,bon raccords gaz).
Si on navigue en cotière (a la gite une heure par jour!) ça marche bien
en traversée , c'est nul.

mais quel plaisir de ne pas se soucier des batteries! une bouteille de 13Kg fait presque deux mois, alors que maintenant avec notre danfoss.. il fait du bon froid , mais un coup de moteur par jour indispensable.

l'angoisse du gaz.. pas pire que de manipuler le barbecue a l'arriere prés du hors bord, ou d'allumer la lampe a petrole,
La petite flamme régulière est moins dangereuse que celle de la cuisine...
on a failli mettre le feu trois fois au bateau: une fois un copain a fait des bananes flambées, une autre fois en changeant la cartouche d'une lampe de camping a gaz, enfin un cours-jus dans une applique de couchette..jamais avec le frigo.

27 fév. 2006
0

Pas plus d'angoisse que ça !
Et j'ai eu quelques années un frigo à pétrole acheté d'occasion au Maroc alors qu'il avait déjà au moins trente ans... il termine sa longue vie dans une maison sans électricité en haut d'un morne en Martinique ! ;-)

Voici un c/c de ce que j'ai écrit sur le sujet :

SYSTEMES A ABSORPTION

Fonctionne généralement en 230 volts, en 12 volts, au gaz, parfois avec les trois, on parle alors de "tri mixte".

Il existe encore aujourd'hui des versions fonctionnant au pétrole, partout où le réseau électrique ne parvient pas.

Il y a même des conservateurs de plus de cinq cent litres de capacité garantissant une température de -20°C (-4°F)

On rencontre souvent les "tri mixtes" à bord des petits bateaux, utilisés au gaz, le fonctionnement en mode électrique étant désastreusement nocif à la vie des batteries du bord.

La marque la plus connue est "Electrolux", firme Suédoise qui a déposé un brevet de ce système il y a fort longtemps. (je n'étais même pas né...)

L'utilisation de ce type de réfrigérateur est un peu délicate à bord d'un bateau, pour les raisons suivantes :

N'utilisant ni compresseur, ni pompe, le fluide circule par gravité avec des pentes très douces, exigeant une installation parfaitement de niveau. Ce niveau n'est plus respecté en navigation, à cause de la gîte, et même sur un catamaran, les mouvements brusques de ce type de voilier désamorcent sans arrêt le système.

Beaucoup de gens pensent que "c'est la flamme qui penche" qui perturbe le fonctionnement : ceci est une légende...

Ceci dit, au mouillage, où passent 95 pour cent de leur vie les voiliers, le fonctionnement peut être tout à fait satisfaisant.

Précautions à prendre avec ce type de matériel :

Le fluide utilisé est un mélange d'eau et d'ammoniac.(R717) Le seul métal résistant à l'ammoniac est l'acier. L'acier, en environnement marin rouille facilement, il faut donc bien surveiller et entretenir ce type de matériel.

Ne pas oublier que l'usage du gaz à bord reste dangereux à plusieurs titres. Tout d'abord de par la nature même du produit et ensuite surtout à cause des émanations de gaz brûlés dans un espace restreint. En fonctionnement gaz, ces appareils ont besoin d'une évacuation spéciale vers extérieur du CO2, pas vraiment bon pour la santé.

Conseil : Si un jour votre système à absorption refuse de fonctionner, alors que la petite flamme bleue du brûleur est nickel, pas de panique, ne le jetez pas tout de suite.

Comme expliqué plus haut, le fluide est constitué d'eau et d'ammoniac, et les fabricants ajoutent un troisième composant, anticorrosion. A la longue, ce composant tend à se séparer des deux autres, et à se décanter là où il ne faut pas. Le remède consiste à mélanger à nouveau les trois composants.

Il suffit de retourner l'appareil, (après avoir coupé le gaz !) on peut alors distinctement entendre le "glou glou" du liquide pendant 15 à 30 secondes. On remet l'appareil à l'endroit, même bruit. Répéter cette manœuvre 10 ou 15 fois, recaler l'appareil de niveau, rallumer le brûleur, et généralement, c'est reparti ! Pas besoin d'attendre comme avec un frigo de maison transporté à l'envers...

En cas de fuite du fluide : attention, danger. L'ammoniac est extrêmement toxique. Mais cela sent tellement mauvais, que personne n'est capable de rester de son plein gré à proximité !

;-)

_/)

28 fév. 2006
0

souvenir
notre premier frigo était en effet à l'ammoniac! aprés 12 ans de bons services il a fuit brutalement et l'ammoniaque s'est dégagé ..
horreur absolue, tout le monde dans le cockpit!
mais pas de séquelles, sauf un peu de dysxelsie au calvier ..

28 fév. 2006
0

J'ai eu
un seul pb avec un tri mixte une mega brulure pour avoir frole la plaque protegeant la petite cheminee, je m'en suis vite debarasse. pour Tilikum n'y a t-il pas eu des models avec comme produit du tryclo.??

28 fév. 2006
0

A ma connaissance,
tous les systèmes à absorption fonctionnent à l'ammoniac…

Il existe d'autres systèmes cycliques et non continus (absorption / désorption) qui fonctionnent avec de… l'eau et de la zéholite.

J'ai discuté avec un américain qui en fabriquait il y a une dizaine d'années, avec un capteur solaire d'un mètre carré, il arrivait à fabriquer sept kilos de glace par vingt quatre heure par 35°C de température ambiante !

Il en vendait dans les fermes isolées pour garder le lait au frais avant collecte.

Il m'a dit que les clients potentiels étaient les pays en voie de développement, mais que c'était trop onéreux pour eux, et que chez lui le pétrole n'était pas assez cher !

Mais c'est encombrant et inapplicable à bord d'un bateau.

J'ai même un stock de cinquante kilos de zéholite dans un coin de l'atelier prévu pour bricoler un proto, mais ça attendra la retraite... :tesur:

_/)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

2019, les Cabanes. L'été arrive, les travaux sont finis, demain on met les voiles

Souvenir d'été

  • 4.5 (138)

2019, les Cabanes. L'été arrive, les travaux sont finis, demain on met les voiles

novembre 2021