frein de bôme

j'ai l'intention d'acheter un frein de bôme Wichard. J'aimerai savoir s'il faut enlever le hale bas de grand-voile comme préconisé pour un frein de bôme Walder.
Petite précision : Mon hale bas de bôme n'est pas un hale bas rigide.

L'équipage
10 juin 2011
10 juin 2011
0

dommage que personne n'ait pu me répondre sur ce sujet, cela m'aurait bien aider dans mon choix. Tant pis, merci tout de même. A +

10 juin 2011
0

bonsoir
sur mon ketch (vendu depuis) j'avais un frein de bome genre Walder mais fait main et j'avais conservé le hele bas
daniel

10 juin 2011
0

Merci pour ta réponse.

10 juin 2011
0

j'ai un "8" de chez decathlon qui coûte moins de 10 euros. j'ai gardé le halebas car mon frein de bome a du jeu (souplesse du bout, jeu de la manille...)

10 juin 2011
0

@ kermit : tu préciser comment tu l'as monté? quel type de 8? un descendeur? et avec quel cordage?
merci.

11 juin 2011
0

Merci.

10 juin 2011
0

tou simplement un bout frappe sur le rail de fargue qui part s enrouler dans le huit, ensuite repart vers le rail de fargue oppose puis bloque sur un taquet ou un bloqueur.

10 juin 2011
0

j'ai eu un frein de bôme walder que j'ai revendu . je trouvais l'efficacité aléatoire ! soit c'était trop étarqué et ça passait pas , soit c'était pas assez étarqué et ça partait trop vite.
j'ai remplacé par deux bouts frappés sur la bôme aux 3/4 de la longueur puis passants par une poulie sur le rail de fargue ,renvoyé au cockpit et bloqués sur des taquets. solution bien plus simple et qui permet de bloquer efficacement la bôme y compris au mouillage ou au ponton .

10 juin 201116 juin 2020
0

Personnellement, j'ai navigué avec le concepteur du Walder au moment de la mise au point. Les dysfonctionnement cités sont uniquement due à une mauvaise utilisation. Il fallait chercher le réglage had-hoc, comme dans toute chose ! Je ne connais pas le système que tu veux acheter, mais d’après moi le hale-bas est inutile, voir gênant...

10 juin 2011
0

Un frein de bôme est un frein, un hale-bas est un hale bas.
Après essais je trouve qu'il vaut mieux garder les deux fonctions séparées.
Cela évite de voir la bôme trop se soulever en cas de fausse manoeuvrea avec le frein.
J'ai un Walder qui marche très bien et assure une sécurité facile et certaine s'il est monté correctement. Sur une ancienne discussion certains ne voulaient pas entendre parler de frein, mais un coup de bôme peut faire vraiment mal. Les deux palans est aussi une solution simple et très efficace.

10 juin 2011
0

Sur Koala, avec frein de bôme Walder, j'avais conservé le hale-bas, car sans lui, lorsque la bôme était bien débordée au vent arrière, elle avait tendance à se mâter.
Maintenant j'ai un hale-bas rigide.

10 juin 2011
0

Le hale-bas sert à toutes les allures alors que le frein de bôme n'est à actionner qu'en empannage ou vent arrière
Vraiment 2 usages différents
J'ai un frein Walder que j'ai appris à serrer ce qu'il faut en fonction de la force du vent
C'est un plus évident de sécurité

10 juin 201116 juin 2020
0

Le 8 dont Kermit parle. Pour augmenter la friction, on peut ajouter un tour.

11 juin 2011
0

J'ai ... pardon, j'avais un frein de bôme ...

Et je l'ai supprimé.
Il s'agit d'un Walder, dont je reconnais l'efficacité par vent arrière, mais plusieurs fois il m'a "em..." grave au prés ou prés serré quand j'ai voulu choquer la grand voile, et je lui dois deux ou toirs gros départ au lof.
Donc depuis quelques semaines, je l'ai enlevé, "pour voir", d'autant qu'il n'y a pas de hale bas. Franchement, il ne me manque pas, mais je vais attendre les petits temps de l'été pour décider définivement. Et puis celà fait deux obstacles en moins sur les passavants.
Ayant un enrouleur de GV, pour le moment le bout de cet enrouleur joue le rôle de hale bas.

Bon vent à tous !!

11 juin 2011
0

Pour ceux qui ont des soucis avec les freins de bôme, c'est souvent parce que le bout utilisé n'est pas conforme. Pour les petits freins de bôme, les 103 et 203 de chez Walder c'est du Ø 8 pré-étiré qu'il faut utiliser. Pour le modèle 403 c'est du 14 et pour le modèle Hyper c'est du 20. Utiliser du pré-étiré c'est important, car il ne faut pas qu'il s'allonge. J'ai eu des problèmes avec le mien et la solution m'a été apporté sur le stand Walder au salon nautique.

11 juin 2011
0

salutatous

vous rencontrerez toujours un vent suffisant qui fera empanner la GV malgré votre frein de bôme

je préconise un bloqueur de bôme (un bout tout simple) renvoyé au cokpit sur un taquet ou mieux sur un winch

en cas d'empannage non voulu, on réempanne aussitôt, pas besoin de s'occuper de la GV car elle n'a pas changé d'amure

si on veut réellement empanner, il suffit de faire passer la gv sur l'autre amure, tout doucement et complètement contrôlé par le winch en déroulant le bout

vraiment hyper pratique et ça coût pas un euro

cordialités maritimes
larent le hareng

11 juin 2011
0

Le frein de bôme n'est pas un frein de parking. Il n'a pas pour but de bloquer la bôme mais au contraire d'amortir vraiment bien le passage de bord non voulu. ce qui permet de soulager les efforts intempestifs sur la grand-voile (il y aura toujours 2 philosophies:
le chène avec le bloqueur et le roseau avec le frein).
J'ai eu l'occasion d'aider un voilier qui venait de tordre sa bôme.
Il m'a sorti un Walder qu'il venait d'acheter avant son départ. S'il l'avait monté sa bôme serait restée intacte.

11 juin 2011
0

Je n'ai pas d'intérèt commercial. J'ai un frein par hasard Walder sur mon bateau actuel et j'ai pu plusieures fois en situation musclée apprécier son efficacité remarquable: La bôme passe en douceur, c'est presque magique et les haubans ne sont pas sauvagement heurtés.
La bôme est tenue par un kicker fibre de verre avec réglage par le hale bas et par le pouliage démultiplié d'écoute le tout sur chariot avec contrôle renvoyé des blocages (compliqué). Sur un autre bateau il y avait un système de blocage dit "de sécurité" qui n'avait que des inconvéniants. Comme sur tous les Caroff je peux faire le montage avec palans mais je n'ai pas essayé.
Pour le cas cité,un navigateur avec toute sa famille sur un beau bateau tout neuf venait de subir un coup de vent Gascogne avec empannage violent. A défaut de solution logique, je l'ai aidé à monter son Walder et il a continué son voyage (vacances sacrées) avec sa bôme tordue (sa femme le regardait d'un drôle d'oeil mais un chef de bord ne se discute pas).

11 juin 2011
0

outremer, tu vends des freins de bôme walder ?

c'est l'inverse en fait :

  • le bloqueur égal le roseau car rien ne bouge et donc il est impossible de tordre une bôme

  • le frein égal le chêne parce que forcément, ça va lâcher et passer à un moment ou à un autre et tu n'empêcheras pas ta bôme et ta Gv d'aller taper dans les haubans et barre de flêche

dans le cas que tu cites, pour quelles raisons la bôme a été tordue ?

cordialités maritimes
larent le hareng

12 juin 201112 juin 2011
0

Laurent,

je travaille sur ce sujet actuellement. Le système que tu présente est une retenue de bôme améliorée. C'est ce que j'utilise le plus souvent. Mais je me pose la question de ce qu'il va se passer dans des conditions un peu musclées... j'imagine un bateau qui se fait prendre la bôme à l'envers dans une mer formée avec un vent de plus de 30 N....
.... un frein de bôme doit être plus cool dans ces cas la non ?
Qu'en penses tu ? J'ai pas osé le faire exprès pour voir.

11 juin 2011
0

Je trouve que la méthode de Laurent est la bonne, c'est celle que j'utilise. A l'empannage, j'embraque l'écoute avant et je laisse filer après, il n'y a pas de secousses,
bien sur par bonne brise, il faut une bonne coordination.

11 juin 2011
1

j'ai un walder, j'avais suprimé le halebas, je l'ai remis. c'est vrai ils n'ont pas la même fonction.
pour le frein, en solo avec les anneries que je ne manque pas de faire, je ne suis pas près de m'en séparer.
JJ

11 juin 2011
0

salutatous

pour compléter ma réponse, une situation qui m'est arrivée il y a peu de temps

sous spi assymétrique, Gv haute, allure proche du vent arrière, vent entre 25 et 30 nds et quelques rafales, tribord amure

le barreur se fait un peu chahuter par la houle, et se retrouve fausse panne quelques instants, le spi assy en profite pour faire 4 ou 5 tours sur l'étai

une rafale survient au même moment et un départ au lof

on se retrouve avec le spi entouré autour de l'étai, écoute choquée bien sûr pour contrer l'aulofée

la situation se calme

dans ces conditions, le seul moyen de désenrouler le spi, c'est de se mettre fausse panne sur l'autre amure; en effet, ce sont les tourbillons dus à la GV, en fausse panne qui enroulent le spi sur l'étai; le fait de changer d'amure, fausse panne, fait que les tourbillons dus à la Gv tournent dans l'autre sens et les tours du spi se déroulent tout seul

grâce au fait que nous étions avec notre bloqueur de bôme, nous avons pu :
- 1er : éviter d'empanner quand la houle nous a amené fausse panne,
- 2eme : nous a permis de changer d'amure (babord) sans empanner la GV, le temps de la résolution du probleme avec le spi,
- 3eme : reprendre notre amure (tribord) sans empanner

et tout cela en toute sécurité

avec un frein de bôme, à chaque changement d'amure, vous auriez empanner

cordialités maritimes
larent le hareng

11 juin 2011
0

Spi sortie avec grand voile complète avec 30kts+rafales?
C'est peut ètre beau mais, frein de bôme ou pas, ce n'est pas mon monde, peut ètre trop vieux? J'avais une fois trouvé vraiment desagréable d'enrouler sur fausse manoeuvre le genois sur l'étai de trinquette avec le vent qui montait, montait. Sortie par un 360°.

12 juin 2011
0

Je vous remercie tous de vos bons conseils car je ne suis qu'un marin débutant et tous vos conseils son précieux. D'autre part, pouvez vous me dire quel est le rôle principal d'un hale-bas de bôme car sincèrement je ne lui trouve aucun intérêt, peut être par manque d'expérience...

12 juin 2011
0

Ça sert à éviter que la bôme ne remonte, se dresse comme un... "i" en cas de survente.
Ça sert également à aplatir la voile dans le gros temps.
Mais ça n'empêche pas la bôme d'empanner, d'où l"utilité du frein de bôme !

12 juin 2011
0

Merci de ton explication Anacharsis. A +

12 juin 2011
0

Marin débutant également, j'ai un frein de bôme wichard (une sorte de 8 amélioré a plusieurs vitesses) et j'ai laissé le hale bas (ça n'a rien a voir). j'ai aussi un bloqueur de bôme que je n'utilise que dans la quasi pétole.

Je me sert du hale bas pour aplatir ma voile pour les allures près du vent. C'est extrêmement efficasse sur mon canot surtout après avoir repris du patara, la différence est très nette.

12 juin 201112 juin 2011
0

Lorsque le halebas a commencé à être utilisé sur les dériveurs légers, il y a de ça bien longtemps, il avait été surnommé "le va vite".

Effectivement, comme dit plus haut, il empêche la bôme de se relever (se mâter).
C'était très efficace aux allures de grand largue et vent arrière, la bôme restant bien horizontale et donc présentant au vent une surface maximum. Les bateaux qui en étaient équipés allaient ainsi beaucoup plus vite à ces allures.

12 juin 2011
0

MrChrisCool, que penses-tu de ton frein de bôme Wichard, est-il efficace ?

12 juin 2011
0

Très content, au début j'avais essayé avec mon huit d’escalade, mais ça ne freinait pas suffisamment. L'avantage du système Wichard est que tu peut régler les frottements.
Juste utilise bien le bout fournis avec et frappe chaque extrémité sur les rails de fargue de chaque coté du mat. (Moi je l'ai aient mis 30cm en arrière du mat sur deux cadènes au roof, ainsi je ne me les prend pas dans les pieds quand je vais à l'avant, je dois sûrement perdre en angle de rappel, mais ça suffit pour mon petit bateau).
Ajuste la longueur du bout (réglage frottement maxi) pour qu'il soit a peine tendu.

Petit inconvénient tout de même, quand pas beaucoup de vent, même en réglage frottement mini, la force du vent dans la voile n'est pas suffisante pour pousser la bôme a 90 de l'axe du bateau, heureusement que tu peut le débrayer super facilement( et d'ou mon bloqueur de bôme pour la quasi pétole).

13 juin 2011
0

bloquer une bome quand ca vente, ca m' a toujours paru une très bonne solution pour faire de copeaux d' alu sur le pont ( que ca soit, le rail ou la bome.... )

Ca ne m' est jamais arrivé, mais j ai deja vu des bateau arriver avec une bome pliée a cause d' une retenue de bome ( le bloqueur de bome, etait le truc qui ne servait donc a rien une fois la bome pliée en deux sur le pont.... )

J avais essayé le 8 descendeur d alpiniste sur mon petit, resultat très bien, j' ai un walder sur mon moyen, c est vrai que sur un empannage, c' est parfois legerement casse couille, mais ca compense largement un bon coup de bome dans la gueule ( qui est à hauteur de front chez moi )

D' ailleurs je crois qu un pote a moi n' aurai jamais eut la moitié du visage en vrac si on avait eut ce jour là un frein de bome pour controler un empannage involontaire ( fini par un helitreuillage et 12 H dans un bloc operatoire pour ton remettre à sa place.... )

13 juin 2011
0

Certains ont-ils l'expérience de cette technique avec le noeud de friction "demi cabestan"? - utilisé surtout en assurage d'escalade:
www.stw.fr[...]_ph.cfm

13 juin 201116 juin 2020
0

Bonjour,
sur la photo en P.J la partie haute est fixée à la bôme, le serrage se fait soit comme sur la photo ou alors tu repasses par les "oreilles" de chaque côté pour augmenter le frottement.
Cordialement

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (11)

mars 2021