Freedom 30 cat-ketch ........

salutatous !

connaissez vous le Freedom 30, dériveur à quille longue, avec un gréément à 2 mâts autoporteurs en carbone

que penser de ce gréément, agencements, comportement général ?

à vous lire ....

L'équipage
11 déc. 2008
11 déc. 2008
0

person au téléfon ?
non ?

11 déc. 2008
0

il y en avait plusieurs à chicago
en sloop pas en ketch, tres belle finition, tres cher, tres volumineux, plutot lents, couples agés masi c'est pas une critique mais ca arrivera à totu le monde, moi le premier de peiner à border ce èè(-è-èà- de genoa IOR.

je n'ai pas navigué dessus juste vu sous voiles souvent

avant tres volumineux pour supporter le poids et effort vélique du mat pour le sloop.

dans le genre il y a les wylie, plus californiens, de supers bateaux
www.boats.com[...]ylie-30

16 mai 2015
0

à part le grément je ne lui trouve aucun charme .
au wylie 30

11 déc. 2008
0

il y a meme un model

d'yves marie tanton un français installé au usa specialiste des uldb , j'en ai vu un a arzal tres coherent a mené a 2 par des retraités originaux peut etre mais qui ont bien raison , c'est une vrai baraque flottante et qui marche mat en carbone poids raisonable carene etudiés pour , mais dans les tetes on en est a l'age de pierre il n'y a qu'a voir le retard avec les catas pendant 20 ans les anglais ont silloné la planete avec des catas rustiques et on ne les comprenait pas , maintenant en france on fait des catas de tout genre et on pense avoir inventé le genre , pour en revenir au freedom qui porte bien son nom si tu peux te le payer car le probleme est la

12 déc. 2008
0

personne qui s'y colle
Alors je relaie les points de vue d'autrui...

Concernant ces bateaux, j'aurai personnellement un a priori favorable. Leur réputation de voilier est AMHA bonne bien qu'ils soient très typés. De plus leur originalité leur avait joué des tours.

Il n'était pas facile AMHA de trouver des solutions gréément/véliques à l'époque de leur importation (très marginale) dans nos pays. Aujourd'hui le problème ne se pose plus...

Les problèmes sont AMHA les suivants :
- le prix de revente (évidemment),
- la construction SURTOUT (balsa dans le pont ... Mais aussi la coque).

Si la coque est parfaite, pourquoi pas ? Mais à un prix qui permette la revente!

12 déc. 2008
0

J'ai lu
sur un forum anglosaxon que les mats sur certain Freedom vieillissaient mal.

Je ne souviens plus hélas du nom de ce forum.

Ce que je trouve très moyen sur le Freedom 30, c'est la table à carte, pas très digne d'un voilier de 30 pieds. Enfin, telle que je l'ai vue sur l'annonce du freedom 30 qu'on voit en ce moment à un prix très attractif…

12 déc. 2008
0

joli bateau
j'en ai encore vu un cet été à Cherbourg et si mes neurones fonctionnent encore, il doit y en avoir eu un qui a pris part à une course autour du monde mais, j'ignore s'il s'est classé.

12 déc. 2008
0

freedom
je suis interessé par le 35 il y en à à vendre à plymouth .j'ai navigué sur un 39 aux iles vierges en 2005 j'ai été surpris par la facilite de manoeuvre et la remontée au près il est vrai que le 39 est un quillard .Pour moi c'est un voilier extrement facile à manoeuvrer tout se fait du cokpît donc grande sécurité et on ne se fatigue pas en plus le seul défaut c'est le portant mais il est possible d'envoyer une misaine sur les ketchs.certains on ajouté un bout dehors pour envoyer un reacher .
mais ils ne sont pas donnés
cordialement
alain

12 déc. 2008
0

En début d'année
J'ai remonté la Mer Rouge sur un boutre (au moteur, hélas!). je salivais d'admirer un de ces cat-ketch faire le même trajet sous voiles, en silence et avec une facilité admirable. Vraiment un bon bateau de voyage d'une dizaine de mètres. Leur remontée n'a pas été la même que la mienne! N'oubliez pas que, pour beaucoup, remonter la Mer Rouge n'est pas une sinécure!

12 déc. 2008
0

le 35 n'est pas mal
Il y en a un que nous croisons et recroisons depuis deux ans en Méditerranée du côté mer Egée et Ionienne. Il m'a semblé très bien. La remontée au près n'est peut-être pas son point fort mais il est à dérive. Les vieux anglais sympas qui vivent à bord en sont enchantés. Un seul regret, qu'il ne se fasse pas le même en plus moderne car il est très simple mais un peu vieillot!

16 mai 2015
0

Après avoir vu récemment un 30', j'ai été impressionné par l'espace pour un bateau de cette taille, l'ambiance sérieuse et solide, la hauteur et la souplesse du mât, l'étrave solide et haute, la capote de de cockpit, la taille des winches (électriques....)

Pas eu l'occasion d'essayer en mer, ni de l'y croiser

16 mai 2015
0

j'ai croisé celui qui est à La Rochelle ponton 16
20nd de vent avec quelques rafales à 25
tout dessus il marchait fort sans peiner dans le fort clapot... surprenant
:pouce:

17 mai 2015
0

Bonjour. Tiens! un homonyme(Paris) hormis le prénom qui comporte le même nombre de lettres :heu:

1

Il ne s'agit pas d'un Freedom mais d'un Nonsuch.

Ce n'est pas uhéssien mais canadien, architecte Mark Ellis (c'est donc un bateau à Ellis :mdr:).
fr.wikipedia.org[...]oilier)

0

Les Freedom passent dans le (mauvais) clapot d'une façon remarquable… ;-)
Il y a au moins une décennie d'écart entre les types de carène des Freedom et des Nonsuch. Sur la catégorie 30 pieds, le Nonsuch à une longueur d'avance sur l'espace intérieur, la taille du cockpit, et cela ne m'étonnerait pas qu'il soit plus puissant que le Freedom 30.

0

Je maintiens mon avis : le type de carène des Freedom s'appuie sur un vieil héritage (Herreshoff) alors que celle des Nonsuch s'affirme plus "moderne".

16 mai 201516 mai 2015
0

L'architecte des F28/30 et F33/35 est Jay Paris qui officiait dans le bureau d'étude de Halsey Herreshoff (à l'origine du premier Freedom, 40) le petit fils du célèbre et surdoué Nathanael Herreshoff.
Autant dire que du coté de Bristol USA, perdure une longue tradition de voiliers où esthétique et performance de carène sont implicitement inscrites au cahier des charges.

17 mai 201517 mai 2015
0

Merci, voisin.

C'est un bateau relativement lourd 5500 kg pour 9,23m) fortement lesté (2200 kg de plomb à 1,50m) et qui ne marche bien qu'à plat (maxi 15° dixit le constructeur et je confirme : au-delà il ne marche plus, le confort/ rendement +++ c'est 10°).

Toutes ces conditions le rendent assez tolérant au clapot

J'étais en train d'étrenner la nouvelle voile et je recherchais ses réglages (pas si facile, en fait, il faut tout réapprendre avec ce gréement).

Je ne t'avais pas reconnu.
Maintenant, c'est fait et j'ai repéré ton navire.

17 mai 2015
0

le plan du nonsuch date de 1975
et ils sont toujours construits ,maintenant ils ont le grément carbone
je ne sais pas combien ils gagnent de poids dans les haut mais ça doit être impressionnant sur la raideur à la toile
par contre peut être moins confortables au mouillage
alain

0

Les Freedom première génération sont peu cloisonnés d'où une sensation d'espace intérieur assez étonnante pour des voiliers de cette génération, phénomène accentué par un bon volume de coque.
Cette impression est moins nette sur les Freedom 35 MKII, doté d'un aménagement différent qui grignote sur l'espace carré/cuisine/table à carte, pour permettre une cabine arrière.
Les Freedom donnent leur plein potentiel à partir du bon plein, où ils deviennent plutôt rapide pour des voiliers de cette génération.
Ce sont des voiliers parfaits pour une transformation en Jonque, ou profil épais. Si on en trouve assez facilement à la vente en Angleterre puisque ayant été fabriqués sur place, ils sont beaucoup plus rares en France et quasi inexistants en modèle première génération américaine version (MKI = F33)

16 mai 2015
0

j'étais intéressé par le freedom 33 avec le grement à wishbone ,certains ont été modifiés avec une gv full batten et une bôme classique ,ce qui enlève tous les avantages .
comme j'en ai loupé un en GB ,
j'ai cherché et trouvé un nonsuch 30 qui fonctionne sur le même principe ,le mien à un mat en alu autoporté et certains ont le mat et le wishbone carbone .
mais croyez moi je ne regrette pas et nemo1 non plus
alain

16 mai 201516 juin 2020
0

voici le mien
alain

17 mai 2015
0

Ah oui, c'était un Nonsuch 30 en effet

Erreur

17 mai 2015
0

et les Nonsuch sont incomparables :pouce:

09 nov. 2018
0

Il y a un Freedom à vendre en ce moment, et moi il me plait bien ce bateau... Bon la motorisation est un peu gag...www.leboncoin.fr[...]58.htm/

09 nov. 2018
0

les wishbones ont été remplacées par des bômes classiques.
La prise de ris doit donc être simplifiée.

0

Pour la prise de ris, faire plus simple qu'avec une furcula c'est pas possible.

démonstration en temps réel ici entre 3'08" et 3'50" :

2

L'accès n'est pas du tout conçu pour les gentils capés.

Par contre, les manœuvres ramenées au cockpit et la furcula sont une simplification confortable.

Plutôt que de penser qu'il s'agit d'un navire pour handicapé, je dirais plutôt que ce n'est pas un navire pour masochiste.

Si l'objectif c'est de ahaner en tirant sur des ficelles, de la flotte plein la gueule, secoué comme un prunier et penché à 45°, ce n'est effectivement pas le bon navire.

Pour se déplacer confortablement et en sécurité sur l'eau, en revanche, c'est pas mal :pouce:

09 nov. 2018
0

Presque un bateau pour handicapé ! :oups:

Pardon un bateau pour personne en situation de handicap .....

10 nov. 2018
0

Pour qu'il soit parfait, affubler ce ketch d'une jupe lui donnerait-il mauvais genre ?

10 nov. 2018
0

Affubler est le terme qui convient. Défigurer, serait peut-être plus adapté. Ce bateau est parfait( a mon gout) et je joue au Loto....ça en fait au moins 3 a voler avant d'avoir les sous pour en acheter un... :heu:
('troisieme degré bien sûr) ! :mdr:

10 nov. 201810 nov. 2018
0

Le petit freedom 30 doit etre abordable maintenant car c'est deja un vieux bateau ,il m'avait fait rever dans ma jeunesse ,j'ai d'ailleurs toujours son essai de la revue bateaux
En fait c'est seulement un 28 pieds

10 nov. 201810 nov. 2018
0

Bonsoir. Il y a toujours un Nonsuch 26 à Hayling island (juste à côté de l'ïle de Wigth) comme sur la video de nemo.

Juste pour info vu que personne ne m'a contacté(plus de 4500 vues), j'ai retiré mon annonce.

10 nov. 2018
0

Superbe! J'attends le tirage de ce soir... :pouce:

10 nov. 2018
0

Je l'ai vu à CH mais pas eu le temps de "causer"avec les propriétaires.

11 nov. 201816 juin 2020
0

L'annonce du Freedom 35 présentée par Primos :
www.leboncoin.fr[...]58.htm/
Je me demande si le vendeur n'a pas fait une erreur ou une omission:
Je ne vois vraiment pas ou pourrait être situé un HB avec une telle plateforme. Peut être s'agit il du moteur d'annexe.

D'autre part 1990 me parait une date un peu trop récente, les Freedom première génération étant plutôt des années 80.

À priori, il semble plutôt en très bon état.

Le pont en teck serait un des points à inspecter très minutieusement. À plus moins long terme, c'est source d'emmerdes à cause des vis de fixation.

Je suis de l'avis d'Alain, c'est dommage de transformer un gréement basé sur la souplesse (via le wishbone) en système où se concentrent les tensions.
Un bon compromis, c'est celui présenté en photos jointes.

11 nov. 2018
0

Bonjour, Je connais bien le tous les freedom pour avoir navigué dessus dans les années 80. Importé par la SNIP à Ouistreham, j'ai effectué quelques convoyages. Le 30 pieds est sympathique mais c'est un bateau de portant car on peut aborder devant les mâts les whisbones est le bateau se trouve équilibré. Travers, bon plein, il avance bien. Attention au mâts carbone, c'"est cher... prévoir une drisse en plus car monter en tête de mât sur du carbone ??? Les ris se prennent du cockpit, l'affilage des voiles double peau est plus difficile quand il y a plus de 20 nds de vent... Bon dimanche, gros chat

11 nov. 201811 nov. 2018
0

Casser un mat de Freedom, faut le chercher un peu.
C'est arrivé à un propriétaire que je connais: son F35 est tombé par la faute d'une béquille.

Sinon, on peut avoir toute confiance dans ces mats: à l'époque de leur fabrication, par manque de maitrise du sujet, ils ont dimensionné généreusement.

Les voiles double-peau qui enserrent le mât: chacun devinera sans expérience, que cela doit devenir problématique dès la bonne brise. Il faut créer des plis pour rabattre, sur une voile qui restent plus ou moins en tension.
D'ailleurs, beaucoup de propriétaires sont passés à la voile bermudienne avec bôme, et rail sur le mât. Ce qui nécessite de renforcer les emplantures ou/et les pieds de mats: tout ce petit monde n'a pas été conçu pour affronter les tensions que génèrent un vit de mulet aux allures débridées (qui incite à une rotation du mât dans cette configuration).

11 nov. 2018
0

Bonjour Lorenzo, désolé mais j'ai navigué sur un freedom 40 dont un des deux mats a cassé. Ne pas oublier la bastaque au vent quand on envoie spi, voile d'étai, chute, etc...
John Oklay qui était importateur des Freedoms après le dépôt de bilan de Fairways Marine a présenté des Freedoms avec bôme et vis des mulet; Mât traversant ne nécessite pas de renforcer l'emplanture vu que la structure du pont est super renforcée : pas de haubanage. Mon expérience sur Freedom : le 30, le 35, le 40 et l'unique 70 pieds avec 3 mats.
Bon dimanche, gros chat

11 nov. 2018
1

La structure du pont n'a strictement rien à voir avec ce que j'ai énoncé auparavant. Ce qui signifierait que vous n'avez vraiment pas compris ce que j'ai expliqué.
Il est clair que les mâts autoportés ne sont pas faits pour supporter des voiles d'étai ou de portant pur. C'est prendre des risques que d'abuser de ces voiles d'appoint.
je ne crois qu'il y ait un seul français à connaitre aussi bien que moi, en profondeur, les Freedom première génération (US) mais je préfère m'abstenir d'en expliquer la raison.

11 nov. 201816 juin 2020
0

Bonsoir,

Dans la photothèque d'ubuntu, il y a la photo dont je poste ici un extrait. C'est lequel ce cat-ketch ? Et accessoirement où est-ce ?

Philippe

11 nov. 201811 nov. 2018
0

Cela ressemble d'assez près à un Freedom 36 cat-ketch deuxième génération (dessiné par Gary Mull).
Assez rare: j'ai l’impression ce que la très grande majorité des Freedom deuxième génération était affublé d'un seul mât.
Le problème des cat-ketch c'est que cela concentre du poids sur l'avant, d'où des voiliers ayant tendance à tanguer.

11 nov. 2018
0

Merci, je regarderai mon fonds d'écran un peu moins bête à présent ;-)

11 nov. 2018
0

Pour être plus précis : l'emplanture constituée d'une ferrure Les ferrures d'emplantures, en aluminium, présentent sur les Freedom 33 et 35 font une hauteur de 5 cm environ (je cite de mémoire).
La plupart du temps un trou est effectué à ce niveau sur le mât pour le passage d'une vis métal ou d'un axe de maintien.
Ce type d'emplanture n'est pas fait pour assurer une sécurité parfaite de la fixation du mât lorsque les mâts sont transformés en bermudien avec bôme. Principalement sur le mât avant. La pression en rotation sur un vit de mulet est assez énorme aux allures de largue et portant: pour des navigations hauturières de longue durée, je m'abstiendrais de laisser tel quel. C'est prendre des risques dont peu de propriétaires de Freedom ont conscience (je parle des propriétaires anglosaxons puisqu' ils en constituent la majorité quasi absolue - voir le forum dédié Freedom).
Sur un voilier comme Matin Bleu où les mats sont certes rotatifs, les ferrures d'emplantures sont constitués d'un tube en inox dont la hauteur doit bien faire pour le moins 10cm de haut.

11 nov. 2018
0

Bonsoir Lorenzo, j'ai eu la chance de connaître Gary Hoyt lors d'une traversée Hamble to Ouistreham ainsi que de convoyer le 30 importé des US pour être moulé par Fairways Marine. Ce qui m'intéresse ce sont les échanges de personnes ayant une expérience réelle et loin de mes soucis de savoir si je suis le meilleur, le plus apte... A savoir quand même le 30 que l'on appelait alors le 29 est très marin et un excellent comportement dans la piaule. Lors de la traversée Ouistreham/Hamble, le 35 a fait demi tour et nous étions trois à bord du 30' à continuer ces 106 miles et à arriver à Port Hamble après 18 heures de mer est aussi le soulagement des Thery, chef de chantier. Bonne soirée

12 nov. 201816 juin 2020
0

Avoir croisé Gary Hoyt et fait quelques convoyage de Freedom permet de connaitre les Freedom.
Mais certainement pas au niveau de mon expérience tout à fait réelle qui me permet dorénavant de vous dire la taille de n'importe quel boulon sur un Freedom 33 US pour citer cet exemple (j’exagère à peine)
je connais moins bien les Freedom de construction anglaise, mais pour m'être lié d'amitié avec un propriétaire de F35, je sais tout de même 2 ou 3 choses à leurs sujets.

j'ai ausculté de très près les mats de ce F35, ils sont exactement identique aux mats du F33 US. Les mâts des F35 proviennent des États-Unis. De même les ferrures d'emplantures sont identiques.

Je connais deux F35 qui naviguent autour du monde, celui de Peter Hill (nommé Pelican, mais c'est déjà du passé puisqu'il est passé au catamaran) et celui de Mike (son Freedom se nomme Gypsy Blue). Ces deux Freedoms sont gréés en voile de jonque, la problématique d'emplanture ne les concerne pas.
j'ai failli navigué sur le Freedom de Mike de passage l'année dernière en Bretagne. Dommage j'aurai pu connaitre le comportement du F35 avec ce gréement. Cela aurait été fort instructif.
Le F33 Flutterby, basé aux USA, a été transformé assez récemment en jonque par son propriétaire Barry, avec une variante, le split-junk (voile à fente).
Acheté un Freedom peut donner une forte envie de passer à la jonque, ces cat-ketch étant parfaitement adaptés à cette transformation.

12 nov. 201812 nov. 2018
0

Le forum US freedomyachts.org, via un de ses membres les plus actifs, Michel, met bien en garde sur la nécessité de changer de ferrure d'emplantures.
www.freedomyachts.org[...]pic.php

Bon nombres de propriétaires et/ou de chantier n'ont pas suivi cette recommandation par méconnaissance de cette information sans doute, le web n'existant pas alors. Et puis il faut que le Freedom transformé ait parcouru pas mal de miles aux allures portantes pour que la problématique se révèle aux propriétaires: le mât commence a se désaxer par rotation.

Un F36 dont le mât s'est mis à bouger en rotation:
www.freedomyachts.org[...]pic.php

25 sept. 202025 sept. 2020
0

Hello.
Pendant ce temps, en Charente...

www.leboncoin.fr[...]182.htm

Qq infos supplémentaires envoyées par le vendeur:
"c'est un ketch qui avait déjà été modifié avec des bômes avant que je ne l'achète, gréé en Marconi. J'ai refait la coque révisé le moteur 13cv. J'ai changé la bague autolub. Le circuit électrique est presque terminé.
Il reste les hublots à changer, le jeu de voiles et éventuellement refaire le plan de pont. Je pense un budget de 10 à 15 000 euros pour repartir à neuf"

25 sept. 2020
0

Bonjour
Si vous êtes doté d’une certaine détermination et de courage, voilà une opportunité intéressante pour accéder à l’univers du gréement autoporté.
Un moteur refait aurait été bien plus pertinent qu’un moteur révisé.

La grosse part d’une rénovation se situe souvent dans les aménagements.
Ici ils semblent avoir pris un coup de vieux. Il faudrait déterminer au mieux ce qu’il y aurait à revoir/refaire. Attention au gouffre chronophage.

Bonne chance à celui qui va prendre la suite.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bol d'Or 2016

Après la pluie...

  • 4.5 (82)

Bol d'Or 2016

mars 2021