Frais traversee Atlantique et Pacifique

Bonsoir tout le monde,
Nous sommes Gaspard et Camille. Nous nous embarquons pour une belle aventure qui va nous porter de Binic jusqu'a Noumea.
Nous allons nous embarquer pour une traversee de l'Atlantique et du Pacifique sur un Wauquiez Amphitrite battant pavillon anglais. Nous vivons actuellement en Angleterre et faisons nos classes de voile. Je suis originaire de Vannes, j'ai deja pas mal navigue en Bretagne et je suis un cursus de Yachmaster a la Royal Yachting Association et Camille, originaire de la Reunion est nouvelle dans le monde de la navigation et fait une formation de membre d'equipage a la RYA.
Nous partons debut Octobre de Bretagne jusqu'a Tenerife, pour profiter des conditions meteorologiques plus clements. Nous y laissons le bateau et le skipper jusqu'a fin Decembre ou nous reviendrons le rejoindre pour traverser jusqu'aux Antilles, en passant par le Cap Vert.
Suite a cela, le skipper reste dans les Caraibes, Camille et moi allons nous balader pendant 6 mois en Amerique du Sud. Mi-Aout, nous rejoindrons le voilier et le skipper a l'entree du Canal du Panama. Nous traverserons le Canal et naviguerons jusqu'a la Nouvelle Caledonie en passant par les iles Gualapagos, l'ile de Paques, Pitcairn, la Polynesie Francaise et s'en suit.
J'entretiens une tres bonne relation avec ce skipper avec qui j'ai travaille sur un chantier naval et avec qui j'ai plusieurs fois navigue autour de l'ile de Wight. Ce projet est une idee commune que nous avions depuis plusieurs annees et qui se concretise finalement. Camille et moi lui avons propose un itineraire (en passant par le Canal de Beagle) qui a ete maintenant revu pour passer par le Canal de Panama.
Nous avons defini un budget de £1200 (1500€) pour le voilier, ceci comprend les frais de bouches, de ravitaillement d'eau et d'essence et les frais port si necessaire. Nous apportons notre propre materiel de navigation ainsi que notre materiel de securite (VHF, gilet, harnais, longe etc..).
Nous sommes encore dans notre vingtaine (pas pour longtemps) et disons que nous avons un budget assez serre pour nos 12 a 15 mois de voyage. Recemment, le skipper nous a annonce qu'il aimerait que nous participions a d'autres frais relatif au voilier et a la traversee. Nous avons eu la surprise d'apprendre que nous allons devoir payer pour le port dans lequel le voilier va rester a Tenerife alors que nous n'y serons pas. Il nous a aussi annonce une participation a l'assurance du bateau a hauteur de 50% (il est assure chez Pantaenius avec un devis de £2400 pour couvrir le voilier de Bretagne aux Caraibes, pas encore de devis pour le reste du voyage) et finalement une participation a hauteur de 50% pour la traversee du Canal du Panama.
Nous sommes tres surpris de ces demandes sachant qu'il n'est generalement pas demande de frais participation aux frais de fonctionnement pour les transoceaniques. Nous sommes un peu depite compte tenu de l'impact sur notre budget. Nous ne sommes pas d'accord de payer pour les frais de port a Tenerife sachant que nous n'y serons pas.
Nous aimerions savoir quels sont les us et coutumes concernant la participation aux frais d'un voilier par les membres d'equipage et si une participation a l'assurance et au passage du Canal du Panama vous semble legitime.
Cordialement,
Camille et Gaspard

L'équipage
18 avr. 2016
18 avr. 2016
3

Bah, cherchez un autre bateau. ....
Vous en trouverez.

18 avr. 2016
1

il aura beaucoup plus de mal à trouver un équipage qui accepte ça que vous à trouver un bateau avec un skipper honnete

18 avr. 2016
0

pareil...
Partez en bateau stop, il y a plein de monde sur la route et pouvoir changer ou s'arrêter c'est vachement bien.

18 avr. 2016
1

Hello,
Je rejoins les avis cités plus haut...j'ai traversé avec une équipière, Canaries-Cap Vert, puis Mindelo-Salvador de Bahia.
On a dû attendre 15 jours de plus à Gran Canaria, que les conditions météo s'améliorent quelque peu...je ne lui ai rien demandé pour les frais de marina, et puis quoi encore???
On a juste partagé les frais de bouffe...
Votre budget me parait largement suffisant...vous trouverez sûrement un autre bateau via la" bourse aux équipiers", par exemple... :litjournal:

1

En plus l'amphitriite est un bateau qui se traîne

19 avr. 2016
3

Bonjour Gaspar . Dis lui que vous ne partez plus et tu vas voir qu'il va revenir a de meilleurs sentiments .......m'enfin la pour moi, meme si il revient en arrière , changez de bateau . Tu payes votre bouffe tu aides a faire fonctionner le bazar mais c 'est tout . Que tu sois dessus ou pas ça va pas changer le prix du port de SON bateau . Laisse tomber va .

19 avr. 2016
1

Je dirais même plus :-) Que tu sois dessus ou pas ça va pas changer les frais de SON bateau .
P'têt sympa le skipper mais pô très honnête.

19 avr. 2016
15

Concernant les us et coutume, il doit y en avoir autant que d'équipages.
On se met d'accord sur un principe de fonctionnement et de partage des frais avant de partir et c'est tout.
Si les règles changent, on change de bateau.

Dans votre cas, il y a déja un désaccord avant de partir, donc il y a peu de chances que ça s'arrange en cours de transat.
A fuir à mon avis.

19 avr. 2016
0

j'adhère à ce que dit solent
pas d'us et coutumes concernant la caisse de bord, des cas particuliers à chaque fois à négocier avant de partir
tu peux trouver des embarquements où tu es nourri contre du travail à bord, souvent sur des catas d'une certaines taille, ou pour convoyage
mais il y a pas mal d'annonces de propriétaires qui demandent 35€/j pour du hauturier. je ne sais pas s'ils trouvent bcp de candidats..

19 avr. 2016
1

Je partage l'avis de Solent .
Si à fait et à mesure que la date de départ approche les conditions changent , il me semble préférable de tout remettre à plat voir de tout arrêter car si cela commence comme cela l'ambiance à bord risque se dégrader au fil du voyage mais surtout au premier pépin qui va entrainer des frais supplémentaires .

4

Je pense que pour la caisse de bord, 20/25 €/jour/personne me semble raisonnable.
Ensuite, tous les frais annexes sont à la charge du propriétaire, qui de toute façon les supportera, même seul.
Un petit contrat sur papier libre en double exemplaire est le truc idéal pour que ça ne dérape pas. Ce qui est écrit est écrit, point final.
Maintenant, dans votre cas précis, la traversée me semble mal barrée. C'est long, une transat, quand on se regarde en chien de fusil.....
Mon conseil: changez de bateau, les dés sont déjà pipés.
Bonne nav

19 avr. 2016
1

J'ai étoilé certaines réponses pleines de bon sens.
Ce n'est pas parce que le skipper est "sympa" qu'il le restera surtout à l'approche du voyage ou on se rend compte qu'il exige de plus en plus. Normal, de votre côté, vous prenez des engagements à terre (boulot, locations maison ou autre) et vous retrouvez un peu coincés.
Contrat sur papier signé des deux parties et non modifiable comme dit Tan Oz.
Ca va être charmant à chaque fois qu'il y a une tâche, un achat, paiement ou faire les courses et être obligé de pointer, vérifier les contrat, faire une liste des dépenses...

0

Bonjour Philippe,
J'aime bien les choses carrées. À partir du moment où les choses sont écrites, c'est beaucoup plus simple. Si la personne embarquée par exemple est cuistot et s'engage à faire à manger, ce n'est pas compliqué de l'écrire. Par contre comme tu dis, les achats, s'ils sont relatifs au bateau, restent à la charge du skipper. Les courses font parties de la caisse de bord.
Que tu le veuilles ou pas, ce genre d'aventure reste un contrat entre personnes étrangères.
J'ai personnellement subi des choses non-dites en amont en bateau, c'est vraiment désagréable. Tu as vraiment l'impression de t'être fait piéger.
Quand j'embarque des personnes pour un we, je préviens du montant de la caisse de bord AVANT!
Je n'en parle pas au moment de se dire au revoir.

19 avr. 2016
0

? Je n'ai rien dit de contraire à ce que tu dis / écrit puisque tu as même eu droit à ma (bonne) étoile.
Je ne comprends pas ta réponse envers moi alors que j'abonde avec toi.
Pas grave, on est d'accord. Contrat et donc tranquillité.

20 avr. 2016
2

Bonjour Patrice
Moi aussi j'aime bien les choses carré, mais je me vois mal écrit un bouquin sur ce qui est l'évidence. Quand je prends des équipiers, déjà je les connais sinon je fais connaissance avant de partir et en moyenne je demande qu'ils ramènent l'équivalent en bouffe et boisson pour leurs propre conso et je n'ai jamais eu de surprises si ce n'est que lorsque je suis arrivé en Martinique et que mes équipiers étaient partis j'ai trouvé 2 billets de 100 euros dans mon livre de bord avec un gros merci. C'est ça aussi les choses carré, d'ailleurs, j'ai utilisé cette monnaie qu'en bibine, s'on été surpris les bestiaux :-D ! ! !...Par contre j'en avais un 3 ème qui m'a cassé les couilles, lui il s'est arrêté à Casai au Portugal, faut pas forcer le destin, si il y a un os, on prend trop de risques et moi je ne me prend plus la tête... Pour l'instant ça me va et apparemment à tout ceux qui naviguent sur Shazzan, les autre ? :reflechi: :reflechi: :reflechi: plus de nouvelles :langue2:
Pascal :alavotre: :alavotre: :alavotre:
.

19 avr. 201619 avr. 2016
0

les rallonges commencent déjà avant de partir...qu'en sera-t-il pour une panne moteur ou autre imprévu en escale quand vous serez à sa merci...?
caisse de bord, un point c'est tout, le bateau n'est pas à vous, si le bateau n'est pas en adéquation avec ses moyens financiers, ce n'est pas à vous de faire le complément....

19 avr. 2016
2

il y a tout de même une différence entre ce projet et ce dont la plupart d'entre vous parle (à savoir un embarquement d'équipiers pour une durée déterminée), c'est qu'il s'agit ici d'un projet commun, et que dans ce cas il est un peu normal à mon humble avis que tout le monde participe aux frais.

ce serait différent s'il s'agissait d'un skipper qui embarque des équipiers, là le skipper se retrouve bloqué à attendre ses équipiers pendant plusieurs mois avant de traverser l'Atlantique ou Panama, etc

19 avr. 2016
0

Bonjour,

Merci de vos reponses.

Le skipper est un ami avant tout, Camille et moi aimerions lui parler avant de tout annuler. Nous trouvions ces demandes un petit peu exagere mais nous voulions verifier que notre point de vue ne soit pas eronne. De la a faire un contrat avec lui, ca me mettrait vraiment mal a l'aise compte tenu de nos relations. Nous aimerions tout de meme voir nos projets aboutir avec lui mais pas a n'importe quel prix. J'espere juste mettre les choses au clair avec lui concernant nos moyens et ce que nous sommes prets a payer pour faire partir de l'aventure.

LaTortue, je comprends votre point de vue, je fais mention d'un projet. Nous avons elabore ce projet parce qu'il s'appretait a partir pour faire une traversee. Nous avons propose de combiner nos projets en un seul projet. On lui donne l'opportunite de traverser l'Atlantique et le Pacifique avec un equipage qu'il connait. Nous n'y gagnons pas a rejoindre l'Amerique du Sud en voilier, les billets d'avion depuis Miami et pour le rejoindre au Panama sont tres couteux. Nous avons aussi beaucoup investi dans du materiel et dans nos cours. Nous devions initiallement quitter la Bretagne que fin Decembre, mais il a exige de partir deux mois plus tot pour eviter le mauvais temps au large du Finistere et dans le golfe de Gascogne. Nous avons accepte sa decision, avons change nos plans, reserve nos vacances et nos billets d'avion pour pouvoir rentrer des Canaries et continuer a travailler jusqu'a la fin Decembre. Je trouve ca exager de nous demander de payer pour une marina, alors que lui meme a decide de partir plus tot. Il ne nous serait jamais venu a l'esprit de lui demander de partager nos frais de billet d'avion ou de ferry.

Je reconnais me poser des questions sur le fait de continuer ce projet alors meme qu'avant de partir il nous rajoute des frais, qui sont peu legitimes. J'ai peur que cela pose probleme sur une traversee.

Merci beaucoup du temps que vous avez pris pour nous repondre. On vous tiendra au courant de sa reponse.

19 avr. 2016
0

effectivement je n'avais pas toutes ces informations!

19 avr. 2016
2

Bonjour,

Avec des amis comme celui là, vous n'avez plus besoin d'ennemi ...

Changez de monture

Cordialement

19 avr. 201619 avr. 2016
1

Je suis globalement d'accord avec les posts précédents mais je trouve les opinions fâcheusement orientées et sommaires.
Il est indiscutable que s'il y a un motif de tension et de désaccord dès avant le départ et surtout si tu as le sentiment que le skipper n'est pas réglo il n'y a pas à hésiter, il faut annuler. Sinon c'est un peu comme si tu te mariais à contre-coeur sous prétexte que la date de la cérémonie est fixée. Tu vas tout droit aux emmerdements et mieux vaut une croisière reportée qu'une croisière stupidement gâchée, tant sur le plan moral que financier.
D'autre part je suis de ceux qui pensent, et jusqu'à présent j'ai toujours trouvé des équipiers qui ont considéré que c'était un raisonnement correct, que le propriétaire du bateau n'a pas à se faire de l'argent sur le dos des équipiers. Il est hors de question de demander une somme quelconque pour l'amortissement du bateau ou les frais annuels comme je l'ai vu faire quelquefois.
En revanche il ne me semble pas raisonnable, comme je l'ai vu une fois sur la bourse des équipiers, de partir du principe que "je vous aide à transférer votre bateau de France aux Antilles donc vous me payez ma nourriture et mon billet d'avion"
Le raisonnement suivant lequel que tu sois dessus ou pas ne change pas le coût de fonctionnement du bateau et que tu ne dois payer que le prix de ta bouffe ne me semble pas non plus tout à fait juste.
Si l'on se livre à l'approche inverse on peut aussi dire que l'équipier peut, pour le même prix, rester manger son sandwich sur le quai en regardant les bateaux partir. Ce n'est quand même pas la même chose pour lui.
Une transat (ou autre expédition un peu importante) n'est pas la réunion de quelqu'un qui veut naviguer mais ne peut pas ou ne veut pas le faire tout seul et de quelqu'un qui monte à bord pour lui donner un coup de main. C'est la réunion de deux personnes qui veulent prendre plaisir à naviguer et à entreprendre une grande croisière et qui mettent en commun ce dont ils disposent; l'un a un bateau (qui est un gouffre financier) et des compétences, l'autre a (ou pas) un savoir faire et du temps. Celui-ci peut à grand frais louer un bateau, avec ou sans skipper: il a tout avantage à chercher un embarquement sur la bourse aux équipiers. Celui-là peut renoncer ou louer les services d'un équipier professionnel: il a tout intérêt à se rendre sur la même bourse. C'est du gagnant-gagnant.
Dans cet esprit il me semble équitable de partager tous les frais de la croisière, c'est à dire non seulement la nourriture mais aussi le gasoil, les frais de port, les frais rendus nécessaires par la navigation: petit entretien, vidange, taxes,...
Ce n'est pas de la pingrerie ni ce qui changera fondamentalement le budget bateau de l'année mais c'est ce qui me semble de nature à constituer une bonne base de départ pour l'ambiance du bord qui exige une confiance mutuelle.
Ce n'est bien entendu qu'un point de vue...

Ceci dit, si le bateau reste seul aux Canaries pendant deux mois, ce n'est peut être pas aux équipiers de financer ce choix qui ne relève du skipper seul.

19 avr. 201619 avr. 2016
0

Oui, globalement OK avec vos raisonnements et façons de penser, y compris celui de Gaspard et Camille qui cherchent à ménager la chèvre et le choux mais trouvent que le skipper (mais néanmoins ami, c'est là que le bât blesse...) pousse un peu.
Qu’il retarde ou avance un départ pour cause de MTO, il a tout à fait raison, c'est son bateau et c'est lui le skipper et responsable déclaré.
Qu'il impute certaines dépenses dont des frais de marina alors que vous en êtes absent, c'est ça qui me gène et c'est pour ça que je parlais plus haut de contrat, ce qui va blesser la susceptibilité du personnage et entamer votre amitié et entacher votre futur voyage.
Bon, sur ce, je me retire sur la pointe des pieds, je ne suis ni ami de l'un ou de l'autre, ni participant, mais j'ai donné dans ce genre d'expédition - dans les deux cas de figure, passager actif et participant aux frais et skipper - et dans le cas ou je fus skipper, tout était écrit auparavant en concertation éventuelle avec mes hôtes.

19 avr. 2016
0

Je ne suis pas trop d'accord avec vos arguments.
C'est dans les difficultés que l'on voit apparaître la personnalité des personnes et les solides amitiés ou au contraire l'hypocrisie masquée de l'intérêt cachée sous la camaraderie...... Vous refusez tous de voir que l'amitié apparente qui vous liait à ce "skipper" vole en éclats dès qu'il s'agit d'argent.....
Qu'en sera t-il en cas de difficulté extrême?
Vivez l'aventure.
Partez, vous rencontrerez des personnes plus intéressantes ailleurs et sur les mers et océans....

19 avr. 2016
0

Tout est discutable . je ne demande jamais rien parce que je tombe sur des jeunes qui n'ont pas un rond . Alors mon bon cœur ...... sauf que j'ai cumulé les emmerdes ...... mais pas très grave en fait . Je ne savais pas que si on embarque des équipiers sans le sous , on est responsable d'eux ....pas question de les débarquer n'importe ou ....... la j'en ai des belles histoires (rire) . Alors peut être que faire payer un minimum histoire de bien les impliquer ........ mais je ne le ferais pas .

19 avr. 201619 avr. 2016
5

ce qui est légitime ou pas est très relatif
un bateau coûte une fortune
à mon avis, il n'y a pas de bien ou de mal, juste un deal à passer, mettez vous aussi une seconde à sa place en pensant à tous les frais qu'il doit gérer pour votre projet "commun" (enfin, de ce que je comprends, c'est commun mais il paye et c'est normal)
au vu de votre description, on est pas dans du bateau stop là, c'est autre chose.
perso, en tant que skipper propriétaire, j'embarquerai peut être des bateaux stoppeurs qui ne paieraient que la bouffe pasque ça va m'arranger pour une traversée (retour atlantique en l'occurrence) mais jamais je ne prévoirai un trip comme celui que vous décrivez, complètement déséquilibré

A mon sens, il faut discuter et trouver un terrain d'entente facilement, en se mettant aussi un peu à sa place, sinon tant pis, ça se fait bien en bateau stop votre truc. Vous aurez juste un peu moins de visibilité à 6 mois (vu de moi, c'est d'ailleurs une partie du sel du voyage de ne pas trop programmer...)

20 avr. 2016
1

Je trouve inquiétant que le skipper réclame le remboursement de frais au dernier moment. Cela peut signifier qu'il n'a pas anticipé le coût de son projet et qu'il ne pourra pas faire face aux imprévus (réparations, immobilisation dans un port, etc...). A fuir dans ce cas à mon avis !

20 avr. 2016
0

On sait jamais, des fois que ça marche.....
D'ailleurs le skipper devrait demander plus à suivre le raisonnement de certains.
Comme ils sont 3, il ne devrait payer que 33% et ses 2 jeunes amis 66 %.
Non mais!!!!!!!!!!!!!!
Il devrait même faire payer une partie des amortissements au prorata du temps passé sur le bateau.
Franchement, je ne comprends même pas que la discussion continue.
Rien ne peut justifier la d"rive du skipper, sauf l'appât du gain.
Quand je vois des skippers, cherchant des aides, qui demandent 50 euros par jour et par personne pour la caisse, je me dis que ce skipper fait partie de cette catégorie là!

20 avr. 2016
0

Bonjour a tous,
Les problemes d'argent et de frais sur les voiliers dechainent les passions. Nous avons envoye un mail au skipper pour lui faire part de notre point de vue. Nous sommes pret a payer pour les frais tels que la nourriture, l'eau, l'essence, les frais de port et meme les reparations legeres. Mais pas question de contribuer a l'assurance ou a des frais de port quand nous ne sommes pas la. Concernant le Canal du Panama, nous ne sommes pas non plus d'accord de payer mais je crois que nous n'aurons pas le choix. Nous avons deja accepte de payer pour les cartes marines necessaire pour aller du Panama a Noumea, tous les drapeaux de courtoisies necessaires et des extras pour faciliter le quotidien sur le bateau. Je pense qu'en tant qu'equipiers nous avons largement fait notre due.
Il nous a demande a chaque fois de contribuer a hauteur de 50%, ce qui revient a 25% pour Camille et 25% pour moi. Apres nos £3000 de frais personel (billets d'avion, tenue et cours), ce n'est pas possible pour nous de payer les sommes demandees.
Ce skipper n'est pas vraiment dans le besoin, je ne pense pas que ce soit l'appat du gain qui l'interesse. Si c'etait cas ce serait une grosse desillusion, je le connais depuis 8 ans et je n'ai jamais eu de soucis avec lui.

20 avr. 2016
0

C'est un ami et vous lui payez des cours?
Vous ne voyez pas les problèmes parce que vous êtes dans votre projet et que voir les problèmes risque de mettre à mal vos projets....avec lui.
Mais il n'est pas le seul sur mer avec qui voyager.
Prenez du recul et analysez froidement vos rapports avec lui.
Un ami agirait il ainsi?

20 avr. 2016
0

Non, nous ne lui avons pas paye de cours. Il a deja ses qualifications. Il a demande que nous obtenions des qualifications de navigation avant de partir. Ici, c'est la Royal Yachting Association et c'est hors de prix. Je passe mon niveau de skipper hauturier, je validerais mes miles en rentrant de voyage et Camille aura son niveau de membre d'equipage (competent crew member).
Nous n'avons jamais envisage de partir sans lui, nous le connaissons bien, le bateau est fiable et il allait la ou nous voulions aller. Nous n'avons pas pris de recul parce que ses demandes nous semblaient plus ou moins legitimes. Maintenant les choses sont differentes.

20 avr. 2016
0

Bonjour,
Demandez lui qu'il vous payent la moitié des frais engagé pour vos cours, puisqu'après tout c'est lui qui vous demande des qualifications ( qui sont inutiles dans l'absolu)

Atterrissez, changer de monture, des embarquements au longs cours on en trouve d'autres

Cordialement

20 avr. 2016
1

Puisque c'est un ami , dites lui que financièrement vous ne pouvez aller plus loin ,soit il le comprend et l'accepte soit vous laissez tomber le projet de partir avec lui .
On a bien compris que ce projet vous tient tellement à cœur que vous êtes prêt à faire des concessions mais il me semble que vous ne mettez pas tout les chances pour que le voyage se passe bien autant de votre coté que du sien et les journées sont longues à bord d'un bateau ou l'ambiance est mauvaise .

20 avr. 2016
0

Pour ma part j'ai embarqué des équipiers autour du monde pour 10€ par jour sans autres frais.

20 avr. 2016
0

*A méditer !

Mon Dieu, gardez-moi de mes amis. Quant à mes ennemis, je m'en charge !"

Il me semble que cela s'adapte bien aux circonstances...

Pour ma part, je chercherai ailleurs.

20 avr. 2016
0

3 transats avec les proprios ,15 euros par jour pour la bouffe ,voyage aller ou retour pour ma pomme,cela me semble un bon deal ,pour le reste a la charge du skipper proprietaire.les choses sont mal engagees,laissez tomber ,mauvaise ambiance mauvais souvenirs.Rien n est clair et en cas d' avarie on partage???Pas dans vos moyens fuyez!!!!

20 avr. 2016
1

Prendre ses distances immédiatement, si ça commence comme ça à terre, je m'inquiète de ce qui se passera une fois en mer.
Les bateaux pour traverser ne manquent pas.

20 avr. 2016
0

deux choses l'une ou c 'est un gros blagueur le Gaspard ou alors ..........la il faut consulter mon garçon .
Quoique on lui dise il a toujours une réponse pour défendre son escroc de copain ........Maintenant si ça lui va d'après ce que je comprend , qu'il y aille et puis bon voyage Monsieur Dumolet ....... :mdr:

20 avr. 2016
1

Un dernier mot et après, je vais ailleurs :
Je fais du stop, une Ferrari-Rolex-chevalière en or s’arrête et me prend à son bord.
Vais-je payer l'essence et l'assurance, la casse du moteur ou une réparation éventuelle, un excès de vitesse ?
Par contre, si on sympathise, on ira peut-être prendre un café, une pizza moit'-moit'.
Allez, bonne route !

21 avr. 2016
3

Dis moi Gaspard, avec le budget que tu es prêt à mettre, tu ne devrais pas avoir trop de mal à trouver une canote pour ton voyage......
Moi ça me laisse réveur des équipiers comme toi et ta Germaine...
J’espère que tout va s’arranger et bon voyage... :langue2: :langue2:
Pascal :alavotre: :alavotre: :alavotre:

21 avr. 201621 avr. 2016
3

Je reprends cette simple phrase dans la présentation du problème :

"Ce projet est une idée commune que nous avions depuis plusieurs années et qui se concrétise finalement."

Là se trouve votre problème. Si il s'agissait d'un projet de votre "ami" et qu'il vous a proposé de vous y associer, c'est une chose. En revanche si vous avez élaboré ce projet ensemble, alors je comprends mieux les demandes du chef de bord.

Deux choses pourtant.
Il vous a demandé (exigé ?) que vous passiez des qualifications, en plus chez nos voisins british en suivant les cours de la RYA. Mais chez nous en France il y a aussi des centres de formations tout aussi performants (je le sais puisque nous naviguions souvent en même temps avec le bateau de formation de la RYA aux mêmes périodes et avec le même programme.... mais en français, quand je suivais la formation). Je ne les citerai pas, il suffit de chercher sur internet. Que vous ayez suivi une formation, disons, de base pour éviter d'être perdu en nav, ça me parait logique, mais une formation de chef de bord !!!!
En deuxième lieu, la participation à la caisse de bord est une "norme" de tradition. Il ne faut pas pour autant tomber dans le travers de la croisière rétribuée car, dans ce cas, même sous pavillon anglais, il doit être légalement autorisé à le faire. Les frais qu'il vous réclame sont plus proches d'un tour operator que d'un ami avec qui vous allez naviguer.

Pour ce qui me concerne, je table sur une moyenne de 15 € par jour et pas personne (maximum 20 € en fonction du pays). Quelque fois c'est plus, et d'autres moins, mais au bilan, ça s'équilibre autour de ça.
Quant aux frais d'assurance, pour moi, ça doit rester à la charge pure du propriétaire. On peut également partager les frais de port, mais dans votre cas, exiger la moitié des frais alors que vous n'y serez même pas n'est pas admissible. C'est effectivement (comme l'a dit je ne sais plus qui au dessus) de la décision du chef de bord. Donc s'il veut s'arrêter plus longtemps que normalement nécessaire, c'est SON problème, pas le vôtre.
Les frais d'achat de cartes !! Alors là !!! Une question : il envisage de vous en donner la moitié à la fin de la navigation ou pas ? Parce que, c'est sûr, elles lui resteront.
Les frais de carburant sont selon moi à la charge du propriétaire/skipper, même si ceci peut se discuter car, en principe, c'est aussi SA décision de naviguer au moteur, mais tout se négocie.
Enfin les avaries restent - et doivent rester - à la charge du propriétaire car, sauf à ce qu'un des équipiers ait vraiment commis une très grosse bévue, l'entretien et réparation du bateau sont de son ressort.
Moralité : soit vous établissez une convention en bonne et due forme dont les termes seront à discuter avant de la rédiger et la signer, soit vous changez d'embarquement. Si ce monsieur est un VRAI ami, alors il ne verra aucun problème à établir ce genre de convention, ni ne s'en offusquera. S'il n'est pas d'accord, alors ce n'est pas un vrai ami, et mieux vaut chercher un autre embarquement parce que, comme tout le monde le dit, l'ambiance ne va pas être au beau fixe tout au long de la route. Pas moyen de s'échapper ou de s'isoler en pleine mer loin du moindre port. Donc il faudra subir et adieu la croisière de rêve.... en plus largement payante !!!

Mais ceci n'est que mon point de vue toujours discutable.

21 avr. 2016
1

Sur ma nav actuel dans le pacifique , j ai un pote puis sa femme qui est venu nous rejoindre , on fais moitié moitié de tout ce qui est pendant le séjour ensemble , essence de l annexe , clearance , gaz oil ,appros , bouée mouillage mais pas sur l assurance , j ai payé le passage du canal , si casse je paye car c est mon bateau

24 avr. 2016
8

Bonjour à tous,
Suite à tous vos messages, nous avions ecrit au skipper pour remettre les choses à plat. Sa réponse a été catégorique, refusant toute discussion au sujet des frais. Ceci met un terme à notre projet de voyage maritime avec lui.
Nous sommes très déçus mais comme vous l'aviez justement fait remarquer, il est préférable de stopper ce projet avec ce skipper avant qu'il ne soit trop tard et que nous retrouvions au milieu d'un océan sur un bateau avec la plus mauvaise ambiance.
Retour case départ pour nous en espérant trouver une place sur un voiler pour essayer de concrétiser notre projet.
Merci pour vos contributions et pour votre aide précieuse.

24 avr. 2016
0

Sage decision,bonne chance a vous!!!!

24 avr. 2016
0

C'est frustrant mais c'est plus sage. avec vos qualifs et votre budget vous n'aurez aucun problème à trouver un bateau, votre ex-ami aura lus de mal à trouver des équipiers.

25 avr. 2016
0

+1
avec un peu d'expérience ET des roros pour la caisse de bord
tu peux même faire le difficile
tu as moyen de privilégier cata ou mono, gros ou petit, ou la composition de l'équipage par exemple
enfin sur les trajets europe - antilles en tout cas, au-delà je sais pas j'ai jamais cherché :d

25 avr. 2016
0

Et bien voilà une décision pleine de bon sens. Vous avez maintenant toutes les cartes pour vous programmer une navigation comme vous la voulez et l'espérez. Parfois de très bons amis à terre s'avèrent de piètres compagnons en mer voire même des gens pénibles. Comme quoi parfois la formalisation d'une convention d'équipier peut s'avérer très utile.

25 avr. 2016
0

Bravo pour cette décision que je comprends très difficile à prendre vu les enjeux, rêves et projet en cours.
Et comme le dit si justement Alain44, les amis terrestres peuvent s'avérer les pires ennemis dans un espace clôt et confiné.
Les opportunités ne manqueront pas et ce délai sera l'occasion pour vous deux de mieux préparer votre avenir je pense.
Cordialement,
Phil

30 août 201630 août 2016
1

On est tous d'accord ! Vous n'aurez pas de mal à trouver un embarquement en bateau-stop ! J'ai effectué un tour du monde à la voile en variant les manières ! Parfois comme skipper rémunéré (je suis/j'étais BPPV Marine Marchande, ça n'existe plus !!!), embarquant moi-même des équipiers, parfois comme équipier embarqué.
Que ce soit lorsque j'embarquais des équipiers sur mon bateau ou que j'ai embarqué sur comme équipier, les seuls frais à prévoir sont le partage de la nourriture. Quant à l'entretient du bateau, c'est au propriétaire de l'assurer, ainsi que le gasoil. Pour les frais de ports (à condition que l'on reste sur le bateau !!!), certains demandent de participer aussi aux frais, et ça me paraît acceptable.
Ma vision, est qu'un équipier peut participer aux frais que le propriétaire n'aurait pas eu s'il était seul. Donc la nourriture. Pour les ports et le gasoil, j'estime que c'est au propriétaire de payer, mais demander une participation pour ça ne me paraît pas non plus une arnaque ! C'est négociable !!! Après, ça devient tendancieux : partager les frais d'huile pour la vidange du moteur ? La réparation d'une voile ? Changer les batteries ??? Ca me paraît abuser...
Comme équipier, j'ai eu à partager les frais de nourriture, c'est tout.
Lorsque sur certains trajets, j'étais rémunéré ainsi que le fonctionnement du bateau pris en charge, je n'ai demandé aucune participation aux équipier. Après tout, ils avaient leur part de travail à effectuer, naviguer en solo aurait été bien plus difficile pour moi, alors leur bouffe était pour le moins un salaire minimum !
Sur le parcours Nouméa-Marseille, mon second était lui aussi rémunéré (on partageait donc la nourriture), ce qui nous a permis d'embarquer des équipiers(ères) tout frais payé !
Pour ma part, les équipiers ont toujours fait leur part de travail et de bonne humeur exigé. J'ai toujours trouvé franchement abuser d'embarquer des équipiers pour se faire du fric sur leur dos... Ou alors, c'est du charter, et les critères de nav ne sont pas les mêmes !!!!!
Bon courage à vous, Gaspard et Camille, pour votre projet, et je suis sûr que vous trouverez des embarquement sympas pour votre périple !!! Je peux comprendre votre déception, car le projet était monté avec un ami avec qui vous vous entendiez très bien, mais vu ses réactions, on ne peut que constater qu'il n'est pas très amical avec vous ! T'obliger à passer ton YM est sans aucun fondement (idem pour la qualif de Camille). Mais ne t'en fais pas, les amitiés sur des voiliers au long cours se créent très vite. Puis, si vous gardez toujours la même route que prévu, sans doute, vous serez à amené à changer de bateau, ce qui multipliera les rencontres, les bateaux, les nationalités, les amitiés, ainsi que les aventures ! Lancez-vous, cette aventure changera à jamais votre vie, j'espère comme elle a changé la mienne !

P.S : je vois que votre dernier post date de 5 mois... vous avez des nouvelles à nous donner ? Vous en êtes où, vous êtes où ??? J'espère sous de bonnes latitudes !!! Si mes calculs sont exacts, vous préparez la transat pour cet automne/hivers ???

30 août 2016
3

Jamais d'affaire d'argent avec un ami, c'est foupouda.
Bon courage

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

dans le port de Pollenca aux Baléares

Après la pluie...

  • 4.5 (8)

dans le port de Pollenca aux Baléares

mars 2021