fortunes de mer

Salut, j'aimerais savoir si je suis con ou pas.
Perte de safran et remorquage en mer; est ce une option/possibilitée de remorquer le voilier sans safran en marche arrière ( pendille amarée surl'arrière )?
Merci.

L'équipage
23 déc. 2018
23 déc. 2018
23 déc. 2018
1

Et ?

23 déc. 2018
1

:lavache: :lavache: :lavache:

25 déc. 2018
0

Ce sont mes étoiles de Noël! :alavotre: :alavotre: :alavotre: :alavotre:
Nota : L'abus d'alcool est dangereux pour la santé (mention légale)!

23 déc. 2018
0

En principe s'il n ' y a plus de safran, c' est possible mais le bateau remorqué tirera des bords. La forme hydrodynamique imposera un remorquage par l ' avant . Je demande quel est l ' intérêt de cette question . Nota , le bateau est remorqué par à un filin ou un bout mais pas par une pendille qui est un bout solidaire d'un corps mort .

23 déc. 2018
0

Difficile de répondre à ta première interrogation sans te connaître un peu mieux.... :heu:

23 déc. 2018
1

A la première question, vu la deuxième, on peut émettre un avis positif.
Sauf, si tu n'y connais rien au bateau.
Dans ce cas on peut te répondre.
Donc, peux-tu répondre à la question, qui va induire une réponse à ta première inquiétude, via ta première question.
Suis-je clair!! Myster pendille
:mdr:

23 déc. 2018
3

Remorquer en marche avant avec un bout assez long et laisser traîner à l'arrière un traînard ou une petite ancre flottante pour diminuer l'effet de lacet.

24 déc. 2018
0

Babouch(ka), serais tu opposé à ce que ton ancre flottante, soit rattaché au bateau par un truc qu'on appellerait "pendille".
Le gros soucis, c'est que notre ami (on est tous le con d'un autre/voir le film), dans sa fortune de mer, veux absolument remorquer le bateau"cul en avant", tu y vois une objection?, au moins faire un essai et après, on pourra lui dire, franchement, sans arrière pensée, sans fausse honte, sans hésitation aucune, et par la même répondre à une angoisse existentielle pour lui, que l'on peut sentir poindre à sa première interrogation....
On rigole bien de temps en temps, pourvu qu'il ne soit pas couper comme notre ami Kanter...

24 déc. 201824 déc. 2018
1

Tout à fait Guitdje, c'est le principe du «Trainard de Jordan Actif» (TJA), bien connu !
Chaque fois que je perd mon safran, je l'applique !
Il faut trouver un remorqué qui veuille bien assurer la direction.
;-)

24 déc. 201824 déc. 2018
2

Bonjour, c'est une bonne idée surtout sur les bateaux moderne au tableau arr grand ouvert, cela permettra sûrement de finir de le couler et ainsi éviter toute obstacle dérivant pour la navigation. Penser à bien couper le bout de remorquage sous peine den couler deux... sinon la pendille quand on en est à la prendre c'est qu'on s'est sorti du merdier...
Pour infos ce que vous envois en remorquage c'est une "touline" elle même reprise sur un bout de remorquage qu'on amarre à lavant parceque à 12noeuds en marche arr en voilier...

24 déc. 2018
1

Bonjour,

Et la pendille n'est pas une amarre, elle est le cordage qui sert à récupérer l'amarre qui sera frappée sur une chaîne fille qui sera frappée sur une chaîne mère...

On pourrait dire que la pendille est ce qu'est la touline...

24 déc. 2018
0

bis repetita

24 déc. 2018
0

Gros bobos tête pour cette fin d'année.
Peut être Un candidat pour les abeilles qui révise son entretien d'embauche, allez savoir...

25 déc. 201825 déc. 2018
1

on pourrait aussi tenter de prendre l'ancre principale, la ramener au tableau arrière avec sa chaine en la faisant passer par le davier, bloquer la chaine à l'avant et à l'arrière sur les taquets (on aurait pu faire autour des pieds de balcon mais je crains que ça ne soit pas assez solide), et se servir de la chaine ainsi installée comme d'une patte pour remorquer le bateau par le travers.
Pour maximiser la résistance à l'avancement il faudrait que le bateau reste bien en travers, je pense qu'on peut prévoir de la longueur sur la chaine (grande patte d'oie pour un angle moyennement ouvert), et frapper la remorque de façon non coulissante au milieu de la patte d'oie.
c'est en osant qu'on innove

25 déc. 2018
0

Babouch: Tu rajoute la balancine et là tu as du sérieux pour remorquer plein travers et mat dans l'eau

25 déc. 2018
1

c'est trolement drôle la question... :pouce:
ou c'est pour savoir si c'est mieux par derrière...ou par devant lors d'une perte perte d'appendice :jelaferme:
et avec un profil vide de vide, je parierai pas sur un voile ou moteur :acheval:
JL.C

25 déc. 2018
0

Normalement, on remorque avec une patte d'oie. Cela contribue à stabiliser la trajectoire du remorqué.

25 déc. 2018
0

Salut, j'aimerais savoir si je suis con ou pas.
Là, je ne pourrais répondre comme ça, il faut quelques précisions !

Perte de safran et remorquage en mer; est ce une option/possibilitée de remorquer le voilier sans safran en marche arrière ( pendille amarée surl'arrière )?

On peut remorquer le voilier "en marche arrière" avec une longue amarre, mais si le bateau est ouvert ou moderne, c'est le meilleur moyen de lui faire embarquer de l'eau et de le couler assez rapidement. On évite de le faire, perte de safran ou pas, on remoque par l'avant.

Merci.
Yapad'koâ.
P.S: C'est Noël, les copain qui ont répondus sont souvents des farceurs mais ce qu'ils ont répondu est assez vrai !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Plage des Cabanes de Fleury, après la crue

Après la pluie...

  • 4.5 (92)

Plage des Cabanes de Fleury, après la crue

mars 2021