fondre des caractéres en plomb d'imprimerie pour une quille?

Bonjour à tous,

Petite question.
Peut-on utilisés des caractéres en plomb d'imprimerie sans risque galvanique ou autres interactions pour fondre dans le corp en acier d'une quille ?
normalement il y a 70% de plomb 25% d'antimoine et 5% d'étains dans les caractéres en plomb d'imprimerie avec une perte de masse de 10% sur le plomb pure.

L'équipage
06 sept. 2009
06 sept. 2009
0

Plomb dns la quille.....
Bonsoir , quelle que soit la compsition de l'alliage en question , ou qu'il s'agisse de plomb pur , il y aura forcément un couple galvanique avec l'acier , si les deux métaux sont en contact par l'eau de mer , constituant l'électrolyte,et réalisant ainsi une pile....pour éviter ce phénomène , plusieurs solutions: soit isoler d'abord l'acier ,( époxy par exemple )....et noyer le plomb dans de la résine pour empêcher l'infiltration d'eau de mer....ou faire en sorte que l'intérieur de la quille reste propre et sec.....c'est une autre histoire.....

07 sept. 2009
0

un traitement zinc-époxy
Un traitement zinc-époxy peut-il suffire?
ou avez vous une autre protection?

07 sept. 2009
0

"un" traitement
sûrement pas , mais X couches de brai-epoxy par ex oui !
ne pas oublier qu'il n'ya aura peut-être plus de traitement le temps de vie du bateau, là da, s fonds et sous le lest

et pas de lest coulé en en place, mais des gueuses noyées dans la résine comme dit au-dessus

07 sept. 2009
0

tu m'as devancé
ce trouve ça choquant aussi.

STéphane

07 sept. 2009
0

patrimoine ...
bof , le respect du patrimoine un peu trop tendance à garder tout et n 'importe quoi .

je trouve l 'idée de ce recyclage très bonne .
ce ne sont que des lettres en plomb !
ce n ' est pas tout de dire que c' est du patrimoine , mais combien en donneriez vous ?

07 sept. 2009
0

patrimoine
t'es sur de la valeur marchande de ces caracteres ?
la typo c'est fini, mais de la a la mettre sous ton bateau
ça me choque
:-( ;-)

07 sept. 2009
0

?
Perso, je ne vois que la valeur de recyclage... sans doute due à mon premier job : ferrailleur ! ;-)

Quelle serait l'autre alternative de mise en valeur de ce type de matériel ? :reflechi:

_/)

07 sept. 2009
0

Patrimoine, suite
Voici le Tél du Musée de l'imprimerie à Lyon, contacte-les et il te feront, peut-être, une offre pour ces caractères:
04 78 37 65 98

07 sept. 2009
0

pas de polemique
j'attire l'attention sur la complexité et le risque de sa manip
par contre une artiste inspiréee peut en faite en l'état une oeuvre éternelle et visible
l'idée du musée est aussi bonne
mais peu importe mon regard sur ce materiel, t'en fait ça que tu veux
:-D
dans ma jeunesse (12 ans) j'ai relié, imprimé , rue du vieux moulin a fort de france
DDM

07 sept. 2009
0

j'ai tout un lot
de polices de caractères inutilisées pour ceux qui naviguent virtuellement.

07 sept. 2009
0

merci pour vos réponses
Merci pour vos conseils,
bien sûr fondre des lettres c'est regrettable.
Mais moins que de les laisser dans une décharge.
pour le respect du patrimoine ce ne sont que des lettres des années 50 pas de M. Johannes Gutenberg.
Et puis, après tout, elles vivront enfin leurs propres aventures après avoir relaté uniquement celles des autres virtuelles ou pas.
Patrice.

07 sept. 2009
0

tu les mets en vrac.......
dans ton lest , ainsi dans x années , quand tes descendants en auront marre de voire cette saloperie de bateau pourrir au fond du jardin ................

07 sept. 2009
0

Tu as raison Patrice
Ainsi, tu pourras lire entre les lignes de ton sillage...

Sinon, une idée peut-être tout à fait idiote :
Pourquoi ne pas noyer directement ces caractères dans la résine ?

07 sept. 2009
0

c'est ce qui a été fait
pour un de mes bateaux. pose des lettres dans le receptacle prévu puis coulage de résine par dessus. Résine orange : il me semble que ce n'était pas de l'epoxy.

07 sept. 2009
0

Oui, la résine permet d'éviter de mouiller l'encre.
Ainsi, ton lest fera couler beaucoup d'ancres.

07 sept. 2009
0

le caractére
il faut choisir les "bons caractéres" pour avoir un bato aimable et facile à vivre ,
ce serait dommage d'avoir un voilier caracteriel
qui va ou il a envie , et on retourne le probleme avec l'équipage qui doit d'abord faire bonne impression , il serait dommage d'etre oblige de le faire à la main (comme la lessive)
alain ;-)

07 sept. 2009
0

Tout un problème…
Tant va la fonte au plomb… qu'à la fin elle se casse !

07 sept. 2009
0

Sur ce sujet,
lire "l'ABC de la voile", aux éditions Plomb.

07 sept. 2009
0

A vos esprits créatifs
Mon sujet inspire vos esprits créatifs et pas des moindre.
Je vous propose une oeuvre éternelle mais invisible, par l'assemblage de lettres pour écrire deux poèmes qui seront deposés dans chacune des quilles!!!
après vos rédactions, dans deux jours, un vote sera organisé.
Patrice

08 sept. 200916 juin 2020
08 sept. 2009
0

les linotypistes
qui "faisaient" les quotidiens dans les années 70 , des pros qui gagnaient deux fois plus que moi et en quelques heures la nuit !......

08 sept. 2009
0

Souvenirs...
je me souviens que gamin j'étais autant surprit qu'émerveillé de voir les typos lire aussi vite leurs plaques en négatif que le texte imprimé... ;-)

Mais ce n'est sûrement qu'une question d'entraînement...

_/)

09 sept. 2009
0

c'était le bon temps
tu dépassais ton service d'un 1/4 d'heure et le service entier était payé.
Ça eu payé, dans un autre siècle.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Baie de Naples. Quand vient la nuit..

Souvenir d'été

  • 4.5 (187)

Baie de Naples. Quand vient la nuit..

novembre 2021