Fonction Garde-Côtes.

C’est parti.
Le centre opérationnel de la fonction Garde-Côtes, inauguré le 10 septembre rue Royale à Paris, est entré en fonction hier.

Le principe : mettre en commun tous les moyens publics et fédérer tous les acteurs maritimes d’état, civils et sous l’autorité du Secrétaire Général à la Mer lui-même placé sous l’autorité du Premier Ministre.
La SNSM ne sera pas membre de la fonction Garde-Côtes mais sera associée au comité directeur pour que les 223 stations et 600 embarcations soient prises en compte dans les moyens matériels disponibles.

Les préfets maritimes (Brest, Cherbourg et Toulon pour la métropole) dirigeront les opérations en mer.
Les CROSS gardent leurs prérogatives en matière de sauvetage en mer.

A noter que le centre opérationnel (ouvert 24/24) de la rue Royale est composé de :
un douanier,
un membre de la Police aux frontières,
un de la Sécu Civile,
un des Aff Mar,
deux de la Gendar. maritime,
quatre de la Gendar. nationale

cinq de la Marine nationale.

Pas d’uniforme commun mais un pavillon (dont je n’arrive pas à trouver d’exemplaire) qui sera hissé lors des missions en mer pour la fonction Garde-Côtes : un pavillon tricolore composé de 3 bandes obliques bleu-blanc-rouge traversées d’une flèche grise.

Vu le nombre de ministères concernés (Ecologie pour les Aff Mar et les Phares et Balises, Défense pour la Royale, Budget pour les douanes, Défense et Intérieur pour la Gendarmerie maritime, Intérieur pour la Sécurité civile, Intérieur pour la Police nationale et les Affaires étrangères ) ça ne va pas être simple de coordonner tout ce beau monde et redéployer tout le matos et le personnel.

Et que ceux qui bossent dans un de ces corps ou dans une de ces administrations gardent l’oreille bien tendue : les vannes relatives à la concurrence entre ces différents corps vont fuser.

Pensez à nous, on en raffole. :-D :-D :-D

L'équipage
21 sept. 2010
21 sept. 2010
0

Deuxième phrase : lire ....
"tous les acteurs maritimes d’état, civils et militaires sous l’autorité du Secrétaire Général à la Mer"

21 sept. 2010
0

pas de quoi pleurer
pour un essai d'optimisation des secours!!! c'est la résistance au changement dans notre beau pays qui est à chialer!

21 sept. 2010
0

et sous pavillon Etranger
comment reconnaitre le douanier et comment savoir qui qui aura droit de venir nous contrôler ?

21 sept. 2010
0

Incidence pour nous petits bateaux nomades ?
On peut en savoir un peu plus STP ?

21 sept. 2010
0

Bah, à vrai dire, ....
je ne pense pas que ça change grand'chose pour nous.
Cette mutualisation a surtout dans le collimateur tout ce qui tourne autour du trafic d'armes, de drogue, contrebande, pollutions, contrôle des pêches, etc.....

Actuellement c'est la douane qui dispose des plus grands moyens techniques (en diversité) tant d'un point de vue maritime que naval ou aéronautique (avions Polmar).
Elle intervient au-delà des 12 milles (jusqu'à 24 milles).
C'est également elle qui bénéficie des prérogatives les plus larges sur le plan réglementaire.
La Royale de son côté va bien au-delà des 24 milles.

Il suffirait que sur chaque navire de n'importe quel corps soit embarqué un douanier, un gendarme, un militaire, un fonctionnaire des aff mar pour que d'un seul coup le contrôle d'un navire soit total, toutes les prérogatives réglementaires de chaque corps étant cumulées.

Il s'agit de mettre en place tout "un processus de convergence et d'harmonisation" avec des embarquements croisés et des formation communes pour souder des équipes.

Comme dans le maritime ça fonctionne déjà pas mal entre ces diverses administrations ça ne devrait pas être un choc culturel pour eux.

21 sept. 2010
0

Les effectifs
Douane :
droits d'injonction
d'arrêt
d'immobilisation
de visite
de poursuite des navires
de saisie des marchandises.

650 marins, 37 navires dont 2 patrouilleurs de 43m, 19 vedettes de 20 à 32m, 16 de 7 à 14m, douze avions biturbines (dont 2 Polmar) et 5 hélicos EC135.

Gendarmerie maritime :
6 patrouilleurs de 32 à 38 m, 24 vedettes de 20m, 2 de 14m, 43 pneumatiques.
1100 militaires dont certains à terre chargés de mission de surveillance et de police sur le littoral terrestre.

Aff Mar :
280 fonctionnaires sur 70 navires dont 3 patrouilleurs de 46 à 52 m.

Marine nationale :
Nombreux navires dont 6 patrouilleurs de 50 m, des remorqueurs, hélicos à terre (Dauphin, EC225) ou embarqués, avions.
Ce sont leurs frégates qui sont sollicitées pour le contrôle de la pêche au thon en raison de l'hélico embarqué.

Sécurité civile
nombreux hélicos repartis sur 13 bases littorales.

SNSM
223 stations, 600 embarcations.

21 sept. 2010
0

Ouh la !
Heu merci, je n'en demandais pas tant.
Mais ça ne répond pas vraiment à ma demande.
Je comprends que vous êtes directement concerné, mais êtes-vous aussi plaisancier lamda ?

Je reprends à mon compte l'interrogation de "Huumm" ci-dessus ?

21 sept. 2010
0

Bien compris
Merci pour les précisions. Mieux vaut toujours citer les sources !

First mate lambda moi aussi (autant pour moi !)

21 sept. 2010
0

@Moustic2
Oui ! lambda je suis, lambda je resterai ! :-D

Je vous donne ces infos parce que je les découvre (dans Le Marin), que je trouve un intérêt à les lire en profondeur et que je propose de les partager (petite synthèse sur H&O) avec ceux qui s'ébrouent sur l'eau salée.

Si ça m'intéresse, il est possible (probable ?)que ça en intéresse d'autres.

J'ai fait passer l'effectif global et les moyens matériels parce que je les trouve très impressionnants si on additionne l'ensemble.

Pour la question posée par Huumm, il n'y aura pas d'uniforme particulier.
Chaque corps gardera le sien.

Quant à votre question, j'ai répondu plus haut en précisant qu'en réalité ça ne devrait pas changer grand'chose pour nous, les cibles premières étant la pêche, les trafics divers, les pollutions et détection de nappes d'hydrocarbures. :-)

21 sept. 2010
0

Merci pour l'info
passée inaperçue dans mes feuilles de choux électroniques du bout du monde.
Pour répondre à Ponton, la coordination sauvetage (ponctuelle donc) existait déjà et la fonction "garde-côtes" est centrée sur la police de mer et des frontières. Mission permanente.
Ancien marin, j'ai toujours vu l'état-major central déborder à la gaffe cette mutualité des moyens et se méfier d'une usine à gaz dans les prérogatives et modes de fonctionnement des uns et des autres.
"nous ne sommes pas des coast-guards", sous-entendu nos quelques frégates sont destinées à la haute mer.
Mais l'actualité et la politique recentre apparemment sur les accès par la mer de ... l'Europe, dirons-nous.

21 sept. 2010
0

Je retrouve ça.
Ce sera plus complet que mon résumé.

www.meretmarine.com[...]cle.cfm

21 sept. 2010
0

dommage...
gadloo, que tu ne fasses pas partie de l'effectif, ton uniforme et ta coiffe surtout me plaisait bien....
merci pour l'info, si ça peut servir à qque chose tant mieux, mais si c'est pour occuper des gens à chasser l'inchassable, c'est de l'argent fichu à l'eau, ts les trafiquants ont pignon sur rue c'est bien connu, et ceux qu'on piquent sont les lampistes, c'est ça qui est dommage.
:jelaferme:
à+
JL.C

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un éléphant ça trombe

Après la pluie...

  • 4.5 (41)

un éléphant ça trombe

mars 2021