Foc ou Solent ?

Bonjour,

Bien que ce type de sujet ai fait l'objet de nombreux fils, que j'ai pris le soin de lire, je n'arrive pas à trouver toutes les réponses précises sur ce point.

Pour préciser mon contexte, voici quelques éléments :

  • le bateau est un Samourai
  • je dispose d'un génois mousquetons d'environ 18 m2, d'un foc mousquetons de 7 m2 et d'une GV à deux ris.
  • je n'envisage pas l'achat d'un enrouleur (prix et quelques inconvénients)
  • Je navigue (pour le moment) en cabotage, en gros entre Sète et le l'Espagne, là ou la tramontane se lève très vite et très fort parfois :)
  • même si je suis autonome, je me considère encore comme débutant.

Suivant les conditions de vent j'ai parfois un "trou" entre le génois (jusqu'à 15-20 nœuds grand max) et mon foc (qui va très bien de 25 jusqu'à des rafales de 35 nœuds). Parfois, sur un parcours très court on peut avoir des trous à 10 nœuds et des rafales à plus de 35 nœuds. Dés lors, le foc s'impose, mais avec des périodes où je suis sous toilé et on on se traine.

J'envisage de compléter ce trou par une voile d'une dizaine de mètre carrés.

Plusieurs lectures me font penser que l'usage du Solent serait une option. Mais le Solent est décrit comme une voile de près.

  • *qu'en est il de son usage au travers ou portant ? *
  • serait t'il plus judicieux de choisir un foc ?
  • quels sont les avantages inconvénients de chacun ?

Merci de vos avis éclairés.

PS, le jour ou quelqu'un écrit un article sur la définition du nom des voiles et de leurs usages, je veux bien donner un coup de main :). Les informations sont disparates, sur le net et les forums.

L'équipage
08 mar. 2020
08 mar. 2020
1

Faire faire ou trouver un solent avec possibilité de prendre un ris ? C'est mon choix en tout cas. Le truc du bateau sans enrouleur, ce n'est pas trop que c'est pénible de changer de voile mais on en fait quoi d'une voile trempée sans avoir la place pour la plier correctement ? Donc éviter la multiplication si possible.

08 mar. 2020
0

Ca fait partie des options que j'ai imaginé, mais j'ai lu tellement de pour et de contre sur les voiles avant à ris que j'ai du mal a me faire une opinion. Mais en effet le Samourai est petit et le stockage de voile mouillées pourrait être vite un souci.

08 mar. 2020
0

J'avais le souci sur mon bateau précédent Etap 28 (8.4m) sans enrouleur.Content d'avoir l'opportunité de changer ces voiles d'avant et de toujours garder ce profil parfait de voile d'avant sur mousquetons par contre sur une longue croisières venteuses et pluvieuse sans stops systématiques en marina pour pouvoir plier les voiles sur le catway quel misère ces voiles d'avant trempée et en vrac ! De plus j'ai l'impression que les tissus proposés par les voiliers deviennent plus raide au fur et à mesure que le temps passe donc c'est pénible à plier. De plus il sera toujours plus facile de mettre un ris sur une voile d'avant que la changer pour une autre.

08 mar. 2020
2

Bonsoir j’ai un Genois lourd de 12 m2 sur mousquetons avec 2 nerfs de chute je pence que celas peut être une solution pour toi , elle est pas neuve mais plus que correct , elle m’a rendu bien des services des plus de 15 kn c’est une bonne voile avant d’envoyer le foc , je te la donne si tu veut

08 mar. 2020
0

Dsl je vais me faire reprendre si je corrige pas il y a deux nerf chute et bordure 🙃

08 mar. 2020
-1

La taille est un peu plus élevée que ce que j’avais imaginé, mais vu le prix je suis preneur :)

08 mar. 2020
0

écoute dans la semaine de te fait des photos pour info il y a une prise de ris dessus , la forme et pas top une fois arisé , c'est une voile de mon serpentaire on avais installer un mat de sangria avec bastaque changer la quille une fusée ce petit canot ,mais c'est fini la regratte pour moi ... j'ai plus le bateau il me reste que cette voile ...

09 mar. 202016 juin 2020
0

voici une photos mais comme tu dit la taille est un peut grande pour toi, la voile me dérange pas a mon dépôt ,je préfère quelle serve vraiment a une personne qu'elle ce retrouve a niveau stoké a l'autre bout de la France bonne journée

09 mar. 2020
1

un petit retour aurait été sympa j'ai pris le temps de l'envoyer ce matin avant d'aller au boulot
bonne continuation

10 mar. 2020
0

Bonjour Firzz,

C'est très juste. J ai pas suivi le rythme dans la discussion qui est partie dans plusieurs sens. Boulot impose...

merci pour ta proposition :)
Dommage qu'on ne soit pas proches géographiquement, je t aurais emprunté la voile pour me faire une idée.

10 mar. 2020
0

coucou
merci pour le retour tkt tu va surement trouver le meilleur choix ...
je suis aussi d'avis que l'inter serait une bonne solution
bon vent belle mer les beau jours approche ;)

08 mar. 2020
3

Le solent est une voile sans recouvrement (95 à 105%) comme un foc donc, mais qui a un point d´écoute bas étudié pour la mer courte du Solent quant un foc essaie de faire passer les paquets de mer dessous en remontant le point d´écoute (nul doute qu´on vienne me contredire, tant les appelltions prêtent à confusion) mais à mon sens ce sont sensiblement les même voiles.

Pour le débridé, le haut des voiles d´avant ne porte jamais, à moins de gréer une short-sheet/barber à la hauteur du chariot mais déporté au livet pour tirer dans l´axe et gonfler le haut de la voile, ce quelle que soit la voile choisie.

Ayant un Génois et un ORC dans ta garde robe, c´est ton choix en fonction de ton programme, le solent est populaire en IRC car peu taxé et puissant.
En croisière on s´en fout un peu, mais sur un long louvoyage dans un endroit étroit (sortie de Solent, remontée de baie ou rivière...) c´est bien d´avoir une voile puissante, sans recouvrement qui évite de mouliner comme un fou à chaque virement.

Si tu as un bon voilier local, parle lui- en il devrait pouvoir te guider et t´aider dans ton choix de voile et de coupe. Sinon, je te passe le mien il est à l´écoute.

08 mar. 202008 mar. 2020
0

Voici des explication très pointues !

Point 1 : Foc et solent

OK pour le point d'écoute, mer courte et paquets de mer, d'où voiles sensiblement les mêmes.
Est ce que la différence ne serait pas également le creux de la voile ? Le solent dédié au près et foc toutes allures ?

Point 2 : débridé

Je ne suis pas sûr de comprendre. Est ce que l'idée ici est de dire, qu'une voile d'avant que ce soit un solent ou un foc, ne présente pas de creux correct pour les allures au portant ?
et que la solution et de créer un creux avec un short-sheet/barber pour améliorer la forme ?
Dans ce cas solent ou foc peu importe

Point 3 :
On est bien loin de la régate bien sûr et il est peu probable que je remonte l'embouchure de l'Aude ou je suis accosté (mais ne sait-on jamais !). En contrepartie, avoir une voile de près efficace est tout de même un atout.

Point 4 :
Oui en effet consulter un voilier fait partie des options. Je suis dans l'Aude je ne sais pas si ton voiler est dans ce coin ?

08 mar. 2020
0

Il te manque un Inter en fait, tu as un trou entre ton génois et le foc, il te faut en plus une voile assez plate d'environ 12 m2 avec un point d'écoute pas trop haut.
amha

08 mar. 202008 mar. 2020
0

j'avais cru comprendre qu'un inter était une voile avec un recouvrement supérieur à 100 %. J'avais en tête 10 m2 et pas de recouvrement pour :

  • d'une part étaler quelques rafales un peu fortes (25 -30 knts) Une voile plate est taillée pour le près si j'ai bien compris, quid du travers et du portant ?
  • d'autre part virer de bord plus facilement qu'avec du recouvrement
08 mar. 2020
0

Je rajouterais bien une question complémentaire :
En considérant que le solent est une voile puissante de près, dans un petit temps au près lorsqu’on enchaine les bords, est il préférable de garder un génois ou peut-on gagner en efficacité avec un solent malgré sa surface plus petite ?

09 mar. 2020
3

Un beau solent récent et bien coupé sera plus efficace qu'un vieux génois informe.

Par ailleurs la relance en sortie de virement sera plus efficace.

Pour la short sheet évoquée plus haut c'est un moyen de bien régler au débridé, indépendamment du type de voile génois ou solent puisque le réglage dépend de la position du point de tire et non du type de voile.

Perso je ne m'emmerde plus avec les voiles à recouvrement en solo ou équipage réduit/ familial.

08 mar. 2020
3

Tu as 2 options possibles avec des voiles de même surface pour 15 à 25 nds de vent :
soit un solent, le guindant est au maxi de la jauge, pas de recouvrement, c'est une voile dédiée aux allures proches du vent, au portant tu auras du mal à controler la chute.
soit un inter, le guindant est plus court, il y a du recouvrement, c'est une voile plus polyvalente qu'il sera plus facile de régler aux allures plus arrivées.

09 mar. 2020
0

Merci philou3 pour cette précision qui distingue un solent d'un inter.
Je n' avais pas en tête que ces deux voiles ont une surface équivalente.

Si j' ai bien compris, on a en fait trois voiles de surfaces égales ou proches, mais avec des coupes et dimmensions différentes.

Naturellement, chacune avec des avantages et inconvénients.

Je pourrais refaire un post intitulé foc VS inter :)

J ai bien noté le cas du génois informe et son manque d efficacité, ce qui doit être mon cas :( enfin je crois je n ai jamais eu de génois neuf !

On pourrait dire que, cf dernier post de DR feelgood, en contexte de plaisance, et en solo ce qui est plutôt mon cas, un solent est clairement une bonne voile de près, plus facile à manoeuvrer, et qui n'est pas forcément un gros handicap au portant moyennant un effort de réglage.

J ajoute, corrigez moi si vous n'êtes pas d accord, que le gain au près avec un bon solent est notable par rapport aux foc ou inter et la perte de performance plus négligeable au portant.

J'avais un a priori positif sur le solent qui à ce stade se renforce :)

Si j avais des sous j'achèterai les deux et je comparerai :) mais ça n est pas le cas...

En tous cas merci à tous pour vos éclairages circonstanciés.

10 mar. 2020
1

Tout à fait d'accord avec Feelgood. Quand j'ai refait la garde-robe de mon Armagnac Mk1, mon excellent voilier de l’époque, le regretté Letroquer de Lézardrieux, m'a très justement proposé de remplacer l'inter d'origine, petit guindant et grand recouvrement tel que décrit plus haut, par un Solent, un peu plus grand que la norme, 115% de recouvrement, guindant maxi.. Dacron épais,trois lattes, une bande de ris avec une oreille de chien à l'amure. C'est vite devenu la voile à tout faire en croisière. Autour de 20 mètres carrés contre 26 de génois à 150%, 16 mètres carrés arisé. Prise de ris facile, il n'y a pas besoin de changer le point de tire.
En régate, on peut rentrer le point d'écoute entre galhauban et bas hauban, et le cap est spectaculaire.
Seul inconvénient, on ne peut pas descendre sous 140 degrés, il a tendance à déventer vite, et la latte du haut fait alors des nœuds avec l'étai.
Je dois avoir des photos.

10 mar. 2020
0

je suis prenneur de photos car n'ayant actuellement qu'un genois sur enrouleur a fort recouvrement, j'envisage un étais larguable avec un solent à ris pour compléter avec le tourmentin, dans une optique de croisière.

10 mar. 202016 juin 2020
4

Le solent à 115%.

10 mar. 2020
1

super canot ! très belle voile !beau paysage en gros très belle photos

11 mar. 2020
0

merci beaucoup, ça donne une idée.
et les lattes du coup, a conseiller ou a déconseiller?

11 mar. 2020
0

Jusqu'à quelle vitesse de vent tu tiens le solent sans le ris ? au près, au largue ?

10 mar. 2020
0

Je ne suis pas certain qu'on puisse affirmer qu'un inter et un solent soient de même surface ! Sur le Sélection, l'inter a la même longueur de guindant que le solent et un recouvrement plus grand, mais modéré.
Apparemment, la formule solent à guindant maxi et lattes est abandonnée sur les figaro ou ils appellent solent une voile à guindant réduit.
C'est vrai que les derniers mètres en haut d'un solent ne sont pas efficaces et que les lattes ne facilitent pas le rangement.
😉

10 mar. 2020
1

Pour ma part, je préfère un petit inter, plus polyvalent et aussi maniable aux virements qu'un Solent.

11 mar. 202011 mar. 2020
1

Un solent nécessite d'avoir un chariot d'écoute assez avancé pour bien le régler suivant les allures, parfois l'écoute est quasiment verticale pour tenir la chute. C'est une voile qui est très sensible au réglage pour bien marcher.
Je pense qu'un inter sera plus tolérant.

11 mar. 2020
0

Oui en effet, se pose la question des réglages, sans compter que mes chariots sont très fatigués, et coulissent mal, ce qui n’encourage pas à affiner ses réglages.
J'ai bien noté la remarque de Dr Feelgood concernant les short-sheet. J'avais improvisé des reglages avec des drisse dans cet esprit pour améliorer la forme de mon génois.

Je viens de lire un article fort intéressant qui montre une alternative au chariot d'écoute qui me semble t-il est un short-sheet réglable.
Ca n'a pas l'air compliqué à installer et surtout probablement pas si couteux que ça.

A voir , il faut lire l'anglais mais sur les photos on voit bien de quoi il s'agit.

11 mar. 202011 mar. 2020
1

Je viens de retrouver un article qui est paru sur le site du Vendée globe et qui décrit les voiles des IMOCA.
Pas de craintes, je fait bien la différence entre un imoca et un samourai : c'est simplement les foils :)

Je trouve intéressant car il décrit bien les plages d'utilisation des voile, de plus il est illustré.
Donc pour Yann Elies, le Jib1 est un solent, il est décrit avec une grande plage d'utilisation comme dit dans notre fil. Sur les illustrations il ne monte pas jusqu'au somment du mat et il semble qu'il y ait un peu de recouvrement ( NB: ce qui semble t'il le cas de toutes les voiles plates à l’exception du tourmentin).

Bon, en contrepartie, l'inter n'est pas décrit, c'est peut être la neuvième voile, complémentaire au jib2

J'étais passé à côté de l' qui n'est pas aussi précis que les information citées ici, mais c'est une base.

Je réitère ma remarque du premier post. Je trouves qu'il serait super intéressant d'écrire un article qui reprennes les noms de voiles en les décrivant, puis en indiquant les plages d'utilisation "prévues" allures et force du vent les réglages, d'indiquer les avantages et inconvénients, les description géométriques, les variantes, les bons usages en fonction des bateaux, témoignage d'usages, les bouquins de référence, etc...

Dans l'idée la du site la voile pour les nuls est super mais un peu courte dès qu'on se perfectionne.
Les blogs comme hisse et oh sont une mine d'or, mais jamais valorisé et synthétisés.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Coque de bateau

Souvenir d'été

  • 4.5 (111)

Coque de bateau

novembre 2021