foc brise ou enrouleur ...

je me suis posé maintes fois la question sur les voiles d'avant à utiliser en croisiere de tous poils : foc ( solent + ris) d'environ 35 m2 ou genois sur enrouleur ( 43 M2) + trinquette endraillable.
je n'étais pas content d'un genois mousquetons avec un ris mais..........
j'ai rencontré un fana de croisieres hauturieres qui gagnait pas mal de regates amicales.
Il m'avait affirmé qu'il gagnait depuis qu'il avait mis son enrouleur + genois aux oubliettes .
L'ennui , c'est le stockage aux escales . 35 m2 en 380 g , c'est pas un petit sac !
Au point de vue manoeuvres , ce n'est pas toujours marrant d'aller se faire rincer au pres , voire meme un peu risqué .
Ca m'est arrivé, d'enrouler le genois juste pour laisser passer un grain , c'est dire à quel point je ne suis pas de la lignée tabarlyenne .
Je crois aussi qu'une voile bien coupée lattée peut etre efficace meme si de plus petite taille . Pour le petit temps : juste une voile genre genois ultra léger en nylon ( drifter ?) que l'on doit pouvoir trouver à pas cher .
je ne suis pas convaincu par les genakers et autres assy en croisiere sur un mono .
allez dites moi que j'ai tord et ce pourquoi si je choisi un solent .
Au fait , comment les voiles de class 40 sont-elle gérées ??

L'équipage
27 avr. 2011
27 avr. 2011
0

Pour ne pas dire de bêtises, je ne répondrais pas à la première partie.
Concernant les classes 40, je te dirais que les voiles de ces bateaux sont d'abord gérées par leur règles de classe, ensuite par les règles de classe :)
Pas forcément par optimisation pour ton cas de figure.
Il est vrai que, parmi les personnes qui naviguent tout temps, on trouve régulièrement un étai larguable, des solents qui remplacent les génois, bref, ce vers quoi tu tends.

0

bonjour
au vu des surfaces annoncées, ce doit être un bateau d'une dizaine de mètres.
C 'est le minimum de taille pour envisager un solent sur enrouleur en plus du génois sur enrouleur. Ce deuxième enrouleur a un poids dont il faut analyser les conséquences.
Si le montage est possible, c'est vraiment satisfaisant quand le vent force. Cela permet en plus un génois un peu moins lourd car il ne sera pas utilisé par vent fort.
Le gros bémol est la nécessité d'enrouler le génois pour virer de bord (mais un ami m'a conseillé de dérouler le solent bien bordé avant de virer, cela permettrait de passer le génois sans l'enrouler, à vérifier)

cordialement

Hubert, de Cherbourg

27 avr. 2011
0

bon j'essaie encore de placer mon slootre:

depuis huit ans j'utilise cette configuration sur diaoulig a mon entiere satisfaction. le mot slootre est une invention famillale, contraction de sloop et cotre:
je possede deux voiles d'avant, un inter qui est sur l'enrouleur ce qui me permet d'avoir une voile de brise bien plate et lourde, qui reste efficace meme roulée au deux tiers (equivalent tourmentin)
pour les vents faibles j'ai un genois medium-leger que j'envoie sur un enmagasineur juste en arriere de l'enrouleur.
les avantages de la configuration sont d'avoir une vraie voile de petit temps que rien ne gene au virement puisqu'elle est à l'int"rieur du triangle mat etai pont. si le vent forci (15/20 nds max) je roule mon genois, affale le boudin et passe les ecoutes sur l'inter comme le vent reste modere la manoeuvre n'est pas sportive et une fois le boudin du genois sur le pont (filiere ou coffre) rien ne gene l'inter au virement.
(voir photos dans mon album) je repondrai à toute demande complémentaire

cordialement
jpierre

28 avr. 2011
0

c'est pas mal la configuration de diaoulig si ce n'est qu'au portant , le léger risque de raguer sur l'inter .
Amel a un systeme qui ressemble avec une trinquette légere et grande en arriere de l'étai.
sur les A 40 , il y a la possibilité de gréer un solent juste sous le cappelage de l'étai et il m'a semblé que les class 40 naviguent ainsi mais ce sont des voiliers de course ou la place importe peu puisqu'ils ne vivent pas à bord .
Avant , j'avais pensé à un enrouleur sur solent et genois tres léger endraillable sur l'étai.
Mais ça éloigne du sujet : enrouleur ou pas ?

28 avr. 2011
0

pour ce qui est du ragage je n'ai pas encore eu le probleme. c'est vrai que comme je tangonne tres souvent mon genois est tres tendu et a peu l'occasion de raguer. en plus la drisse de l'enmagasineur est moufflee ce qui me permet une bonne tension.
pour etre tout a fait honnete le seul inconvenient pour les puriste du pres tien au fait qu'etant envoye en libre, le bord d'attaque du genois a tendance a faire un leger ventre au pres mais cela a ete prevu par le voilier dans sa coupe
jpierre

28 avr. 2011
0

moi aussi je trouve çà bien. je m'achemine d'ailleurs vers ce système. j'ai remplaçé le génois normal (sur enrouleur)qui etait devenu un sac par un autre tout neuf de surface inférieure d'environ 5/6 m2 taillé assez plat. avec çà avec 20 nds de vent et un ris le bateau est parfaitement dans ses lignes et le genois n'est pas massacré par l'enroulement. reste plus qu'à acheter un génois très léger pour faire la plage 0/15 nds. je le mettrai sur l'ancienne fixation du génois installé à l'époque où l'enrouleur n'existait pas. reste plus qu'à mettre en place un point de drisse et acheter l'emmagasineur et la voile !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

Après la pluie...

  • 4.5 (144)

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

mars 2021