Flottabilité économique ?

Bonjour à tous,

Les travaux de ma petite prame voile-aviron avancent, et je commence à songer à la réalisation de la flottabilité dans les deux caissons sous les bancs.

Au départ je songeais à une mousse bi-composant expansée in situ, mais outre que ça n'est sortira pas facilement pour l'entretien, je préfèrerais une solution plus économique pour améliorer le budget du bateau suivant (Gorfou de Balta cet automne).

Auriez-vous des suggestions ?
Que penser de faire un sac à la forme du caisson en feuille de PE soudées, à remplir de polystyrène expansé, chutes et "cacahuettes" d'emballage ou de film à bulles ?

Merci pour vos avis,
Gilles

L'équipage
20 août 2020
20 août 2020
0

pains de mousse PS emballés dans des housses en toile, fixés sous les bancs et av-arr


21 août 2020
0

Merci pour ta réponse bil56.

J'ai la place dans les caissons entre les cloisons verticales, et à l'arrière entre la cloison et le tableau.

J'ai tenté les pains de mousse découpés, mais trop de boulot pour gabarier avec précision sans perdre du volume, j'ai laissé tomber.

D'autant qu'à l'arrière les tasseau empêchent d'enlever un truc rigide pour entretien et nettoyage.


21 août 2020
1

Bonjour, pourquoi pas des vessie gonflables, comme dans les canoë et kayak, ça à souvent des formes bizarres, c'est très diffusé puisqu'on en utilise deux par kayak (en rivière, en mer ce sont des caissons). Sur Google j'en ai trouvé en tapant "réserve de flottabilité kayak". Tu peux les insérer et les retirer par une trappe de 100mm de diamètre je pense. Bonne continuation et bravo pour cette belle réalisation.


21 août 2020
1

Je suis d'un temps où la flottabilité n'était pas exigée en canoé ou prame et même dériveurs.

C'est obligatoire maintenant?
Si c'est le cas, je m'étonne que l'architecte n'ait pas intégré cette obligation dans son kit.

Une prame en bois par nature ne peut couler. Au pire elle sera au ras de l'eau.

Ne serait-il pas beaucoup plus sage que chacun des utilisateurs porte son propre volume de flottabilité (gilet)?


21 août 202021 août 2020
0

Peut être polystyrène extrudé (genre Styrodur) pour les partie faciles et bille de coussin poire, en sac, ailleurs ?


21 août 202021 août 2020
0

moins aussi je pencherai pour le styrodur en plaque, découpées en petits morceaux et collées pour donner une forme qui puisse s'extraire lors des entretiens


21 août 2020
0

Bonjour,

Merci pour vos suggestions.
Rigide ça risque de coincer pour l'extraction ou la mise en place dans le caisson arrière en raison des tasseaux collés, d'où l'idée d'une certaine souplesse.

Bien vu les vessies gonflables, vais regarder si je trouve mes volumes à prix raisonnable.
Sinon, on s'achemine vers sacs poubelle épais ou les sacs à gravats...

Billes de coussin, j'en chercher justement pour la maison, mais hélas ça vaut le prix du siège ;-(

Polmar, oui c'est obligatoire si tu veux t'éloigner de la plage.
Ils peuvent même exiger une démo de redressement après dessalage, et une démo de flottaison avec assiette correcte et le plat-bord au-dessus de la surface avec l'équipage maxi à bord et le bateau plein d'eau.
L'architecte a prévu les caissons délimités par les cloisons verticales, 150 dm3 en tout.


Oliver29:Une grande caisse, une bâche souple dedans et tu injecte de la mousse de polyuréthane. Une fois durcie, démoulage et tu découpes des blocs à la mesure de tes besoins.·le 21 août 10:28
Lorem Ipsum:Oui c'était l'idée au départ.En utilisant les caissons tapissés d'une bâche pour injecter.Mais pb de démoulage et de budget (j'ai un autre projet tout de suite derrière)·le 21 août 10:32
21 août 202021 août 2020
0

150 dm3 soit 150 litres.
En prenant en compte le fait que la prame flotte par elle même, cela veut dire que 2 personnes peuvent être à bord (sur la base de 75 kg par adulte).
Mais alors, je doute que le plat bord reste au dessus de l'eau la prame étant pleine d'eau et les adultes assis sur leur banc!

Il y a loin de la théorie à la vraie vie!!!

Qu'entends-tu par "t'éloigner de la plage"?
Si c'est à moins de 300 m, ta barque est un "engin de plage", gilet fortement conseillé (mais pas obligatoire)
Si c'est entre 300 m et 2 nautiques, le gilet est obligatoire, plus d'autres matériels.
Voir en particulier les articles 240-2.08 et suivants e la division 240.
(Mais ce n'est pas une raison pour ne pas chercher à améliorer la flottabilité de ton canot).

Pour ma culture personnelle, connaitrais-tu la base réglementaire de cette obligation d'insubmersibilité qui serait imposée?


21 août 2020
0

Bien-sûr, gilets, mouillage et tout.

Je suis en train de remplir mon dossier.
Voilà des infos sur le site de l'architecte :

www.vivierboats.com[...]ev6.pdf


21 août 2020
0

Il te faut quel volume de ?


Lorem Ipsum:Ah, là c'est mon coussin avachi qui va être content !Merci !·le 21 août 12:41
21 août 2020
0

Pourquoi ne pas rendre les caissons étanches à l'air ?
C'est un revêtement intérieur plus une colle sur le plan de joint.


Lorem Ipsum:Le problème des caissons étanches, c'est qu'il faut prévoir un accès pour entretien et...vidange de l'eau qui finira un jour par rentrer.Surtout qu'à l'arrière les boulons de la penture basse du gouvernail sont traversants...Par ailleurs, le "banc" au-dessus du caisson principal est à claire-voie.·le 21 août 12:44
James :Holà Tu fais tes caissons étanches et tu rajoutes un trappe de visite étanche à visser à la main comme ça tu pourras y mettre des objets qui craignent l'eau. Les deriveurs et les catas de plage ont ça et ça marche très bien·le 21 août 13:50
21 août 2020
0

Pour les différents voile avirons que j'ai construit, j'ai utilisé des plaques de Styrodur que je decoupais à la scie egoine à petites dents.
S'il y a des tasseaux qui rendent les acces un peu compliqués il suffit de faire en plusieurs morceaux que l'on emboîte in situ


Lorem Ipsum:En effet, mais j'aurais dû m'y prendre au début de la construction, quand j'avais les cloisons en mains pour faire gabarit.J'ai tenté en gabariant in-situ, mais outre le temps passé, c'est vraiment pas précis et trop de volume non rempli.D'où l'idée d'enfermer dans une bâche et de compléter avec des petits morceaux.D'où la seconde idée si avec bâche, de ne pas m'embêter à tailler les gros morceaux : que des petits ;-)·le 21 août 12:49
21 août 2020
0

Bonjour,

Comme Bimak, j'ai immédiatement pensé aux vessies telles que celles que l'on utilisait dans les vauriens. Sur le notre, un Guindé en kit construit par mon père, nous en avions 4 doubles (à l'avant) et 2 simples sous les bans latéraux si ma mémoire est bonne. Ils étaient simplement fixés par transfilages à des pitons dédiés. Du faits de leurs positionnement le long des bordés, le vaurien flottait haut lors des rares dessalages que j'ai connu.

Philippe


Tapuni2:BonjourSur l annexe CP epoxy que je viens de finir la flottabilité est faite simplement avec les «  frites » de plage Chacune peut supporter le poids d un adulte.Donc si on arrive à en caser 3 ( elles se glissent sous les bancs , dans caissons arrière et avant·le 21 août 13:55
Tapuni2:Oublie :À 3.5 euros la frite, il n y a pas plus économique et facile à caser...·le 21 août 13:57
Oliver29:Oui, mais à 3.50€ la frite, ça fait cher le cornet. Plus de sous pour la fricadelle...·le 21 août 14:00
fab:Une frite de plage ne porte un homme que si il est lui meme dans l eau avec seulement le tete et le haut des épaules hors de l eau. Certainement pas le poids d un homme hors de l eau :-)·le 21 août 14:08
21 août 2020
0

Merci à tous pour vos suggestions.

Concernant certaines modifs, il est tard dans les finitions, voici comment se présente le bateau avec ses bancs en place :

Bateau avec les bancs en place

Je préfèrerais garder les tapes étanches pour le bateau suivant, qui attend son tour.

Cela dit, dans le principe d'un futur encore incertain, pas interdit de redécouper une ou deux cloisons et de faire un "toit" étanche, pour mettre du matériel.

Ce qui m'encourage un peu à trouver la solution la moins coûteuse pour ces flottabilités, qui alors disparaitraient.

Mais j'écoute toutes les suggestions, n'hésitez pas !
Merci, Gilles


21 août 2020
0

Chips de calage ou d'emballage. En GSB, c'est dans les 5 € les 20 litres. les mettre dans un emballage évitera qu'il y en ait partout.


Lorem Ipsum:C'est ce qui me trotte un peu dans la tête depuis hier...Je pose la question dans l'espoir de m'en dissuader ;-)D'autant que des chips, j'en avais, mais j'ai fait du vide depuis. J'ai fait appel à mon réseau, pour voir...·le 21 août 14:45
21 août 2020
0

je reviens à ce que je disais plus haut, blocs de mousse PS emballée sous les bancs ...


21 août 2020
0

Existe t il des matelas en mousse à alvéoles fermées ?

Car si c'est le cas, à la déchet', en recyclerie ou sur LBC, il y a moyen de trouver, à un prix intéressant, virer le tissus extérieur, découper la mousse et la compresser légèrement puis lui faire passer les lattes sans avoir à tailler du sur-mesure.


21 août 2020
0

Le problème des matériaux genre chips, billes, etc est qu'entre chaque morceau unitaire, il y a du vide.
En toute rigueur, ce vide ne devrait pas être compter comme participant à la flottabilité.


Lorem Ipsum:Trop chaud pour aller travailler sur le bateau...Tu as raison, c'est pourquoi l'idée c'est d'enfermer tout ça dans un ou des sacs plastique résistants (et transparents pour vérifier si pas d'infiltrations).L'eau ne peut donc pas s'infiltrer entre les morceaux, qui contribuent à "donner du volume" au sac.·le 21 août 15:51
21 août 2020
0

Du démoulant et de la mousse epoxy la moins dense possible...ça pousse pas, et c’est fiable. Budget raisonnable.
Sinon, je vois pas trop ... ne pas naviguer avec coutera encore moins cher.


Lorem Ipsum:Ben dis-donc Cédric, elle ne te plait pas, l'idée des sacs de mousse !La mousse expansive epoxy, pourquoi pas, mais c'est assez dense, pas donné, et comme j'ai dit, pas idéal.Et puis pourquoi du démoulant quand une bâche (+ des tasseaux pour dégager les anguillers) suffit ?Il n'y a pas nécessairement de vertu aux solutions Hi Tech chères quand le rustique de base suffit, Cf le stylo NASA à $1000 000 vs le crayon à papier des Russes.Quant à "na pas naviguer...", c'est quoi c'te remarque bidon^^?·le 21 août 21:27
21 août 2020
0

Holà
Tu n'as pas la place pour stocker des bidons de récup ?
Il existe une infinité de tailles et de volumes...
Une sangle pour maintenir et le tour est joué.
Les jours de vent tu peux en ballaster un au vent .
Il paraît que le mieux c'est ballaster avec du rhum...comme ça s'il y a moins de vent tu as le droit d'en boire un peu.
Juste un hein ?
Les autres doivent rester vides pour la flottabilité...


Lorem Ipsum:Ah, ben si tu me prends par les sentiments...·le 21 août 22:07
21 août 2020
0

Plus tu tapes dans le rhum et moins il y a de vent ...


21 août 2020
0

Une méthode DIY pas inintéressante :

www.storerboatplans.com[...]canoes/

Noter aussi qu'on peut souder la bâche ou les feuilles de PVC avec un décapeur thermique bien réglé, et un rouleau résistant à la chaleur.


21 août 2020
0

Des « frites » pour piscine. Ça ne coute pas cher, c’est prévu pour flotter et tu peux les façonner ou tordre si besoin.


22 août 2020
0

Au volume approximatif de 5 litres par frite de 1,6 m, les 150 litres demandés exigent au minimum 31 frites. A 3 € la frite, la dépense commence à ne pas être négligeable 😭


christophe_crabes:Je n’avais pas compris qu’il en fallait 150L😅. Pour moins de 90€, on peut aussi récupérer de bag un box, les gonfler au 2/3 pour qu’ils puissent « aller dans les coins. Cela implique une bonne descente de rosé ou un bon réseau de copains alcooliques 225 L de cubi à récupérer !NB : les poches peuvent s’acheter vides (30€ les 20x 5L sur le site de la guerrière grecque) mais je trouve la performance moins drôle ! ·le 22 août 11:23
22 août 2020
0

Bonjour,
Comme dit plus haut, utilise des récipients plastique, type bidons ou bouteilles, il y en a de toutes les tailles et volumes.
Quand ma fille avait retaper un Piranha de chez Bénéteau, elle avait découvert des petits volumes en plastique dans les caissons étanches.
Yann


22 août 2020
0

Vous me faites rêver, un petit coup de rosé, un Ti'Punch...

Mais 150-200 L dans les semaines qui viennent, même avec tous mes potes...

Pas mal l'idée des bouteilles plastique, faudrait voir combien il en tient dans les compartiments. L'eau est tellement bonne dans mon pays, qu'on n'en achète jamais en bouteille.

Mais je vais faire un appel au peuple, en plus de celui de chips.

Rigolo, les "bouteilles" du chantier Bénéteau, ça a l'air fait exprès pour ?


christophe_crabes:En mettant un peu sa fierté de côté et en « chinant » les poubelles jaunes ou la déchèterie , tu peux trouver ton bonheur ?·le 22 août 13:16
Lorem Ipsum:Hé, christoph_crabes, merci pour l'idée !Je m'apprêtais à afficher un appel dans mon immeuble, mais oui, quelques raids les jours de poubelles (vertes par ici), pourquoi pas ?J'ai ramené un jour des revues automobiles trouvées sur une poubelle "Je trie".La tête de ma compagne quand je lui ai dit d'où elles venaient^^!·le 22 août 13:23
Lorem Ipsum:Mes voisins ont déjà déposé 3 bouteilles (vides), 4,5 kg de flottabilité en eau douce, on va dans le bon sens !·le 22 août 20:29
22 août 202022 août 2020
0

Hello
On trouve de tout dans les poubelles...surtout celles d'un port à sec...
Le réservoir polyethylene tout neuf de 150 litres de mon bateau en vient...simplement les personnes n'étaient visiblement pas arrivées à ouvrir la trappe de visite vu les marques qu'elle avait (empreinte en croix en creux)
Un bout de cp avec un serre joint et hop là...bon y'avait pas de rhum dedans dommage...
Une fois c'est un meuble un peu pourri mais avec des charnières inox impeccables...suis revenu avec le tournevis hadoc...
Je ne compte plus les tubes inox,les montants en beau bois exotique jetés que je recycle...
Pour l'inox je vais de temps en temps à la déchetterie fouiller...souvent les gars ont pitié et me donnent les pièces ou alors à un prix dérisoire.
J'ai même trouvé les mèches de mes safrans,un gros tube inox de 70 par 10mm d'épaisseur...on voyait encore marqué 316 L dessus...là le gars de la casse m'a fait payer,mais même à 1,50 € du kilo j'étais encore gagnant...


22 août 2020
0

Hélas la mer est loin de la montagne^^!

Au passage, une discussion ancienne, le problème n'est pas nouveau...

www.hisse-et-oh.com[...]-mousse


22 août 202022 août 2020
0

Pour l'inox la montagne et la basse vallée de Chamonix sont aussi très i intéressants.
Traditionnellement on y travaille beaucoup l'inox et les casses sont une mine de trésors inestimables...
Au début de la construction j'y passais plusieurs fois dans l'hiver...
J'ai même trouvé un particulier qui avait récupéré le plomb d'un cabinet radio en déconstruction...je lui ai acheté 1,4 tonnes en négociant apprement le prix qu'il n'a baissé que d'un montant dérisoire...
Une fois payé et chargé dans un vieux jumpy avec une remorque je lui ai demandé combien il l'avait payé...en fait il l'avait eu gratis !
Des jeunes constructeurs amateurs aussi mais de vrais rats...tellement rats qu'ils ne voulaient même pas mettre de moteur sur un canote de 11 mètres...je leur avais prédit un accident s'ils persistaient dans leur idée...
Il faut de tout pour faire un monde...


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Perdu à Paris

Après la pluie...

  • 4.5 (110)

Perdu à Paris

mars 2021