Flipotage sur bordes au niveau des rivets

Salut a tous, je suis en maintenance sur mon voilier.
Je me pose une question sur la nécessité d un flipotage sur certains rivets qui on noirci, pourri en périphérie.
Avez vous un trucs ou bien je laisse ça comme ça et je vois dans 10 ans si je change le borde entier........
Quelles méthodes les plus adaptées?

L'équipage
12 déc. 2014
12 déc. 201412 déc. 2014
0

Difficile à dire comme ça. Si c'est vraiment pourri à cœur, il faudra changer les bordés touchés.
Si ce n'est pas pourri et que les rivets sont encore bien serrés, je referais les masticage, plus le calfatage à la 3ème photo.
Mais attendons que Shrubat passe par là.
PS : je ne vois pas trés bien en quoi flipoter apporterait un remède.

12 déc. 2014
0

Pour ma part je ferais un romaillet avec scarf sur une longueur suffisante pour éliminer ces traces noires qui sont un début de pourriture, il semble que les rivets ont pris du jeu et ne sont plus étanche. En changeant les rivets de place dans les membrures et vérifier que celles ci ne sont pas atteintes, c'est une solution d'attente ,mais ce romaillet sera à faire tôt ou tard..
A mon avis votre coque est à bordés jointifs et ils n'ont pas besoin de calfatage et encore moins de flipotage.
Firuz.

12 déc. 201416 juin 2020
0

Je ne sais pas si le bois est sain en dessou et à combien de millimètre je doit creuser. Je me disais qu un coup de défonceuse sur 1 cm d'épaisseur et un flipot bien ajuster et un nouveau rivet, pourrais peu être me permettre de sauve le bordes, car le reste est en bon état.Je te montre une autre photo. D'autre rivet sur l'arrière .

12 déc. 2014
0

Je me demande si tu ne voulais pas parler de romaillet plutôt que de flipot.
Un romaillet, c'est ok si le bois est encore sain sur les 2/3 de l'épaisseur.

12 déc. 2014
0

Bonjour Krampus,
Il faut vraiment être passionné pour la voile et être un super bricoleur pour entretenir ce genre de bateau , bravo.

Cordialement

12 déc. 2014
0

Quand j'ai refait mes tapots (flipots) j'ai percé à mi bordé à la scie cloche, ouvert au ciseau à bois, nettoyé la tete de la carvelle (eventuellement des eclats de bois pourris ) puis tout rebouché à l'epoxy avec tapot correspondant (bordé 30mm)
Quan 4 ans apres et plus de 300 tapots j'en ai eu marre de toujours voir pisser la rouille j'ai rebordé entierement le bateau .
Les tapots n'avaient pas bougés ainsi que l'epoxy ,tout etait nickel mais c'etait toujours les autres carvelles qui rouillaient...
Maintenant, vissé inox tout est clean ( 6ans quand meme)

12 déc. 2014
0

Les romaillets pour moi sont des pièce de bois plus grosses. Mais je je suis pas toujours au top avec les différents termes.
Je parle précisément de petite pièce de bois bien délimitée qui permet de remplacer le bois pourri ou bien une fissure dans la veine du bois. Moi j appelle ça un flipot . La vraie question est celle ci sur contre gallo rd de chaque côté due dois avoir une demie douzaine de rivet dans cet état la.
Est ce que je sèches je gratte un peu je rebouche et. J attend dix ans
Est ce que je pose un petit flipot a chaque rivet.
Est ce que en effet je dois tout de suite faire un romaillet?

Le coup des 2/3 je ne connaissais pas.
Ce sont des bordes de 30 voir un peu plus à cet endroit.
Cela m'autorise donc un curage d 1 cm

Je vais voir ça mardi. Je n y suis pas ce we...

12 déc. 2014
0

Pour que nous comprenions bien, un flipot est une fine latte de bois tendre qu'on entre à force dans les coutures des bordés pour remplacer le calfatage. Un romaillet est une pièce de bois qui remplace une partie de bois abîmé qu'on a découpée. Un tapot est un bouchon de bois utilisé pour boucher le trou d'une tête de vis et la masquer.

12 déc. 2014
0

Merci lulu2
Ok alors on parle bien de romaillet. Car mes bordes sont bien jointifs et je n ai aucun souci ni d eau, ni de coque qui travaille ...
A vrai dire c est un peu la surprise de voir cette pourriture...

Je pensais refaire la sous couche tranquille car cela fait 15 ans et je ne pensais pas que je trouverais ça!
En même temps c'est ce que je cherchais au fond de moi même.
Je voulais être sur que rien ne mijotais.

Alors pour toi lulu2 c est remaillent si bois sain a un cm de la surface sinon c est direct changement de bordes?

Mince, ce n est plus la même affaire...

12 déc. 2014
0

A première vue, oui.

12 déc. 201412 déc. 2014
0

Salut. Comme dit Lulu2 le flipot est entre les bordes... Dans ce cas, meme sans etre devant le bateau je ne me poserai meme pas la question... Faire des ramaillets est bien beau si on en a quelques uns (2 ou trois) mais c'est tres gourmand en temps, plus technique qu'il n'y parait puisqu'il faut deriver et reprendre le ramaillet avec la fixation... C'est bien plus simple, moins onereux et surtout plus rapide de tout enlever et de reborder la zone attaquee a neuf en suivant les regles bien sur... Pas de couture a moins d'un metre cinquante ou trois membrures d'une autre couture devant derriere (pas moins de six metres sur le milieu et eviter les coutures pres d'une ouverture de pont ou de la mature) et trois bordes entre deux coutures sur une meme membrure... Gain de temps garanti, d'argent et tranquilite d'esprit pendant trente ans et surtout plus de pourriture humide ou seche qu'un ramaillet va ou ne va pas eliminer.... Courage, c'est pas la mer a boire et plus facile que de faire du bricolage... Mets y un coup d'Opinel, noir comme c'est, tu ne dois pas etre bien loin de traverser... (dans du borde iroko ou chene de 47/50mm, un ramaillet le ferait peut-etre mais dans du 27mm acajou je ne tenterai pas le diable)
Plus, je crois que tu vas avoir une petite surprise quand tu vas voir de pres tes fixations (celles dans le noir, si tu les trouve...)

13 déc. 2014
0

Shrubat-ur-rich

je n'osais le dire , mais vu l'etendu noir , le bordé doit etre bien atteinds , donc il n'y a pas de question a ce poser :on enleve le tout et on remet un bordé neuf ...

12 déc. 201412 déc. 2014
0

Je ne peux pas m'empecher, la deconnade prend le dessus...(Web Police, effacez ce post si c'est trop debile!) le Flipot c'est entre les bordes... et c'est aussi dans Closer (d'apres Libe.........) Bon je sors....

12 déc. 2014
0

Bon ben y a plus qu a!!...
Ça me met un coup au moral!
Je vais voir ça mardi je vous fait des photos et je vous tiens au courant.
Je pensais le mettre l'eau rapidement.......

12 déc. 2014
0

Cela te prendra moins de temps... Maintenant, tu peux tenter le patchwork mais tu vas certainement le payer plus cher... a tres moyen terme donc tant que tu y es... Perso, je ne me fierai pas aux seuls conseils de forums, demande a un chippy du cru qui te donnera son avis. Courage. Al

13 déc. 201413 déc. 2014
0

Resalut. Je viens de rejeter un coup d'oeil a tes photos et m'apercois que la pourriture est certainement dans ta piece de quille, dans ta rablure et c'est pas une bonne nouvelle car c'est juste sous une membrure et une varangue. Est ce une quille a chapeau? Une varangue devant le membre, une derriere, une entre deux... j'ai du mal a me faire une idee. Demande conseil a un charpentier sur place AMHA...

13 déc. 201416 juin 2020
0

Bonjour
en tout cas plus tu interviens vite moins les dégâts se seront propagés, donc plus tu attends plus il y aura de travail....car dessous il y a comme le dit Shrubat les membrures, varangues et quille donc il faut éviter qu"elles dégustent (bon tu verras leurs état en débordant la zone) . Pour mon voilier tout était touché en profondeur.....donc et bien tout est refait , maintenant un bateau neuf. Sinon comme le dit FIRUZ voir la possibilité de faire des scarf (mini 1/10 ou 1/12 de longueur) sur le bordé au niveau de la zone abimée si la structure est bonne, c'est plus rapide et aussi solide qu'un bordé d'un seul tenant. Moi aussi j'avais des rivets cuivre mais avec le temps le cuivre vieillit et apparait alors un peur de "jeu" et l'eau s'infiltre, j'ai tout changé par des petits boulons TF inox chemisés époxy.
Bon moi c'est du striplanking et bois moulé, si tu veux te documenter un très bon livre ou il y a tout pour réparer :
bon travail

13 déc. 2014
0

Krampus. Pour t'aider dans ton diagnostique tu trouves des Hygrometres pas chers. Les plus pratiques sont ceux a sonde mobile a picots, que tu peux passer dans des endroits peu accessibles comme sous une carlingue ou une bauquiere. Si tu as plus de 20% MC apres quelques semaines hors d'eau, il y a de fortes chances que tu aies de la pourriture puisqu'elle est a trois centimetres de distance. Dans ton cas il me semble qu'elle vienne de l'interieur par la fixation qui n'est probablement pas un rivet... Les couches successives de peinture ont protege de l'eau de mer de l'exterieur mais pas de l'eau douce des fonds... mais je peux me tromper, ne sachant pas si ta quille est a chapeau... a carlingue plate... si ton varanguage est en massif ou acier etc... Dans tous les cas ce n'est pas dramatique et reparable sans trop de probleme. Impressionant mais faisable sans trop de probleme.

15 déc. 2014
0

Le problème c'est que le bateau ne prend pas l'eau, je n ai jamais eu de souci avec cela avant, les fonds sont sains et je pensais comme tout le monde que la pourriture ne pouvais avoir lieu en milieu salé.

Merci en tout cas pour l attention portée à cette demande.
J ai rv demain entre 12 et 14 h avec un charpentier. Il va se déplacer pour venir voir. Je vous tiens au courant et j espère que ce n est pas trop catastrophique... A demain pour des nouvelles

15 déc. 201415 déc. 2014
0

Bonne chance. Cela fait partie de la vie d'un bateau en bois. Ce qui est bien c'est que tout reste reparable tant que tu ne commences pas a utiliser des resines ou des colles qui sont toujours des solutions tres temporaires.
Tu finis toujours par payer bien plus cher quand tu penses faire une economie. En general on evite de finir le bordage par le carreau ou la virure de galbord car c'est plus facile pour bien suivre et ajuster les angles dans la rablure si tu peux la bouger vers le haut pour la mise en place et tes serre-joints travailleront mieux pour une virure primordiale, c'est important et il vaut mieux que la Clore soit dans une partie de la muraille ou il y a moins de vrillage... Tu auras donc peut-etre a deborder sur deux virures mais au moins tu seras plus tranquille quant a tes fixations a un endroit crucial du bateau... Bon courage et "fingers crossed". Cheers, Al
PS L'eau de pluie peut ruisseler de ton ecubier par exemple, sous ta carlingue et y stagner sans que tu ne t'en apercoive, d'ou l'utilite quand on a un bateau en bois de posseder un testeur d'hygrometrie pour decouvrir les zones a plus de 20/22% de MC... en dessous tu n'auras pas de wet rot....

15 déc. 2014
0

Ca c'est le fait...

15 déc. 2014
0

Alors. Le charpentier est passé.
Il a tout sonde et selon lui pas de pourriture.
Pour lui c'est tout simplement le vieillissement normal des clous de fixation sur la quille.
Plus haut c'est rivette mais à ce niveau en effet c est cloué.
C est le problème de tous ces bateaux les clous pourrissent en réaction au bois en milieu humide et il n y a rien a faire.
Un jour il faudra changer mais selon lui pas pour le moment car tout tien bien et le bois est encore compact.

Alors je m en sors avec une grosse frayeur!!!! Mais vaut mieux ça et être sur qu il n y a rien qui traine...
Vraiment sympa , il a fait le tour du bateau pour me dire ou je dois intervenir en priorité selon lui. Il est resté une heure et il n a rien demandé.

Je passerais quand même lui dépose une bonne bouteille.

A bientôt pour d autres questions....

15 déc. 201415 déc. 2014
0

Bonnes nouvelles donc! Etonnant quand meme... Je n'ai jamais vu ce niveau de noirceur sans pourriture que quand le tanin du chene attaque l'acier d'une fixation mais si ton charpentier dit qu'il n'y a pas de soucis et bien tant mieux!.... Est ce qu'il a sonde la quille de l'interieur? ou a pris une lecture de l'hygrometrie autour de la fixation et dans les varangues et membrures? A-t-il fait des carrotages? Perso, pour etre tranquille je mettrais quelques vis (uniquement silicon bronze, pas d'inox!) sans compromettre une "ligne" de fibre donc pas dans l'axe exact des fixations voisines mais legerement decalees...
Cheers, Al

15 déc. 2014
0

oui c'est bizard , mais tant mieux .

j'avais eu un truc un peu semblable , j'ai chauffé avec un decapeur à peinture thermique pour voir s'il y avait de l'humidité a revenir ...

15 déc. 2014
0

C'est une bonne idée...
Sur un bois decapé à blanc, chauffer avec un pistolet à air chaud ...on voit l'humidité s'evaporer et si il y en a encore elle revient...un peu .
Si l'humidité revient constamment c'est qu'il y a un loup plus profond (gros stockage d'humidité)....

15 déc. 2014
0

C est exactement ce qu il m a dit de faire.
Je n ai pas vider totalement les fonds. Demain je les assèche puis je vais passer les bordes au sèche cheveux 2000 watts ça devrait sécher rapidement.....

15 déc. 2014
0

ah ah ,pas con josé :bravo: :mdr:

16 déc. 201416 déc. 2014
0

Hi, je reviens pour dire que cela vaudrait peut-etre le coup et le cout si, puisque tu vas assecher tes fonds, (au fait, assecher les fonds c'est bien mais c'est soigner la consequence mais ne resoud pas la cause!...) tu impregnes ta zone d'un fongicide puissant style "reserve aux pros" Xylomachinchose... Je sais, pas tres ecolo mais efficace pendant un ou deux ans... Tu dois aussi avoir un "stop water dowel" (cheville d'arret d'eau? Le nom francais m'echappe!) pas loin de la zone coloree en allant vers l'etrave et en general elles sont en bois tendre (et perpendiculaires au fil de la rablure... tapot ou enduit plus gros qu'un tapot ou enduit de fixation, sur la ligne du rabbet?) et pourrissent avant le bois de charpente, a verifier et changer regulierement... c'est peut-etre LA cause...

16 déc. 201416 déc. 2014
0

J'ai oublie de dire que des fois le "stopwater" est mis en place avant le bordage et dans ce cas tu ne peux verifier son etat qu'apres avoir enleve tes bordes... donc si c'est LA cause de tes fixations corrodees, avant de devoir reparer tes bordes, dans quelques annees, non seulement tu auras a changer ceux-ci mais certainement qu'une bonne partie de ta quille (varangue et membrure) sera pourrie!!! La tu ignores ton probleme mais ce n'est pas la bonne attitude, ton bateau va te le faire payer... Excuses mon "bad temper" mais c'est tellement frustrant pour un amoureux des bateaux bois de voir ca que je ne peux pas m'empecher de le faire remarquer... ca me rend triste.

17 déc. 2014
0

Bonjour SRU , discuter avec un ancien qui ma dit que le mieux comme anti fongique serait du minium. Mais qui ne se vend plus.
Car il est soit disant micro poreux et rentre très profondément dans le bois. Toxique pour toxique j ai réussi à en choper un sac, mais en poudre et je cherche une recette pour le préparer .

A base d huile de lin essence de therebentine et siccatif dixit l ancien.

Comme t as l'air au top, qu est ce que tu en pense.
Je me fait une impression bien diluée intérieur extérieur de la coque.
Ou bien je cherche un autre produit.
J en ai 10 kg.

Je sais que cela ne se fait plus mais si il s agit d une impression le plomb n est pas en contact avec la nature. Et de toute façon ma coque en est encore enduite en partie.

De plus le charpentier m a dit qu il fallait que je change ma bande molle qui avec le temps risque de faire pourrir le bois à cause la rouille l'étrave du bateau.

Est ce que je prépare ma coque sans la bande molle et que je la pause une fois finie.
Ou bien est ce que je la pause puis je fait la préparation de la coque autour?
Elle sera en inox et vis inox.

Ps:Si tu as une alternative au minium je suis preneur.

18 déc. 2014
0

bonjour

tout comme toi j'avais mi la coque de Calypso à nu voici quelques années et j'ai passé deux couches de Minum au plomb que l'on trouve encore dans le commerce , voici l'adresse

www.farba.fr[...]its.asp

17 déc. 2014
0

Encore une chose , dans les fond du bateau, l eau stagne entre les membrures et cela favorise forcément la pénétration intérieur vers extérieur.
Est ce que je peux combler cet espace entre la membrure le bordes et la quille par du sika. Cela favoriserait l écoulement jusqu'à la pompe de cale et faciliterait grandement le passage d éponge pour recueillir l eau qui rentre. Quelle soit douce ou salée.

17 déc. 2014
0

Non, pas du Sika.

17 déc. 2014
0

bonjour
pour arrêter la carie sèche et la pourriture essaie la créosote
généralement ça fonctionne ,ça ne remplacera pas le bois pourri mais ça n'ira pas plus loin
alain

17 déc. 2014
0

Ne t inquiète pas pour le bateau j ai vraiment confiance avec le charpentier que j ai amene. Et il a fait le tour. Par contre je vais regarder ton stop Water et le changer si il est accessible.
Je vais te faire des photos plus précisés la prochaine fois pour te montrer l'état des fond mais il ne faut pas s'alarmer je crois

17 déc. 201417 déc. 2014
0

@Krampus Je ne m'inquiete pas pour le bateau mais je trouve dommage qu'ayant detecte un probleme tu n'appliques pas le remede... Je parlais de Xylo parce que c'est um antifongique puissant et tres circulant par capillarite et a un pouvoir expellant d'humidite. chose qu'un minium lin thereb ne fera pas aussi efficacement bien que c'est bien d'en mettre en prevention mais apres traitement... Il est evident que ton probleme (fixations corrodees) vient de l'interieur du bateau et etant tout pres de ta rablure de quille, qui est la partie de la charpente de loin la plus difficile a travailler (c'est ce que l'on met en premier avec l'etrave et le tableau donc j'en prendrais bien soin si j'avais detecte un bleme... ce ne sont pas les bordes le plus important dans ce cas) J'aurais en tous cas fait des carrotages dans la zone... J'ai montre tes photos a deux collegues qui bossent a cote de moi au chantier et tous les deux pensent comme moi qu'ils feraient ce qu'il y a a faire maintenant plutot que d'attendre que la situation empire.... Mais bon, comme ils m'ont dit, cela fera du boulot pour un pro pour plus tard! Ref le Stopwater, tu dois en avoir au moins trois ou quatre dans ta zone de brion...

17 déc. 201416 juin 2020
0

Hi again. pour que tu saches ou chercher je te passe un p'tit croc. Si tu as un marsouin tu en auras un ou deux de plus sur la base en direction de la poupe.... Bonne chasse.

17 déc. 2014
0

c'est bien "cheville à couper l'eau" ...

17 déc. 2014
0

Ref le Sika entre les membrures... pas de Sika. Tu asseches puis primaire bois minium de plomb ou cuivre ou 127 et une bonne vieille Damboline Bilge paint et s'assurer que les anguillets sont toujours bien libres (petite chaine et sandows de l'etrave a la poupe??) Si problemes de niveaux trop bas pour eviter les stagnations... coulage de brai... jusqu'a recuperer la pente.

18 déc. 2014
0

Pour le coulage du brai il te faut caler le bateau dans ses lignes, en longitudinal et en transversal. Sacs de 25 ou 40 kgs. Ta Coop des Pecheurs doit avoir cela en stock. Prendre celui qui durcit sans siccatif et devient dur comme de la lave ou de la bakelite. Attention quand tu le chauffes a ne pas garder la marmite droite mais cale la legerement inclinee pour que les gaz formes dans le fond chaud plus vite que les hauts puissent s'echapper par le cote... )

18 déc. 2014
0

Pour libérer les anguillets, passer une petite chaines avec un sandows à l'avant un un bout vers l'arrière pour le gansailler de temps en temps ?
Mais il faut que la chaine soit fine non ?? d'un 'diamètre' très inférieur ??

18 déc. 2014
0

Ok bon j ai redemander au charpentier si il était sur de lui.
En lui montrant les photos. Car lorsque il est passé c était déjà presque sec.
Il m a bien redit que le borde était en bon état. Que en effet les clou commençait à rouiller. Mais que si il fallait déposer le galbord a chaque fois qu il est dans cet état la en gros il serait millionnaire.
Il m a donné rv dans dix ans en me disant qu un bateau de 60 ans dans cet état était amener a durer très longtemps.
Je vais sous vos conseils rester quoi qu il en soit très vigilant.
Car d une part je n ai jamais fait autre chose sur le bateau que de faire des romaillets.
Déposer galbord des deux côtés n est pas dans mes moyens actuellement.
Personne de mon entourage à le savoir faire et le temps de me montrer comment procéder même si je sais bien lire et que je ne suis pas trop bête.
Je ne me voit pas foncer tête baisser dans ce genre d entreprise...
Donc je devrait passer par un pro et bonjour l addition.
Donc ce qui est trop anticipe n est pas utile.

Plan d opération.
Je fini le ponçage du bateau.
Je vérifie tous les enduits de bouchon au niveau des rivet
Les stop Warner
Je passe un coup de xylo intérieur et extérieur
Je laisse sécher.
Je fais une bonne imprégnation je laisse du temps pour le séchage
Je remet une seconde couche de minium.
Je fini les endroits ou il manque du mastic avec du mastic de vitrier au minium et siccatif.
Je coule du brai dans les fond pour éviter que l'eau ne stagne.
Je repeins les fond au minium.
Plus une couche de minium gris pour que se soit bien lessivable.
Je met une bonne peinture sous marine
Une belle laque glycero
Un bon antifouling

Et le bateau repart pour 10 ans.

Des choses à redire?

18 déc. 2014
1

Votre charpentier a parfaitement raison, je pense que vous n'avez pas de cheville coupe eau ,on les trouve en général sur les bateau de travail avec brion.
Surtout ne pas mettre de brai, il faut un marteau piqueur pour l'enlever!et impossible de peindre dessus!!! là encore c'est valable pour les bateaux de travail.Le xylophene ne servira à rien! par contre tout passer au VRAI minium ,intérieur et extérieur et plutôt deux fois qu'une.
Puis comme vous dites mastic de vitrier pour les endroits important, puis enduit gras pour les finitions ... et c'est reparti pour 10 ans!
Un peu d'eau dans la cale ne fait aucun mal si c'est de l'eau de mer.
cordialement.

18 déc. 2014
1

je ne metterai pas de brai

18 déc. 2014
0

Juste,
quand tu t'es fait la main, ça te dirais une semaine de vacances à bandol sur un boudignion :scie: :scie:

Sinon un coup de primocon dehors et de Damboline pour finir à l’intérieur ça se nettoie bien et ça tient.

18 déc. 2014
0

Ne pas mettre de brai parce que c'est dur à enlever.... oui c'est difficile, mais pourquoi penser à l'enlever, alors qu'on vient de le mettre...
Perso, j'en ai mis dans ma cale en abord de la quille et des varangues, pour eviter que l'eau, meme de mer,(chaine de mouillage) ne stagne dans ces coins ...
.12ans apres ça ne bouge pas et je suis bien content d'avoir une cale seche, meme si j'ai des infiltrations sur l'arriere, car j'ai mis trop de temps à reborder mon boat et les massifs de l'etambot ont debarrés, fissurés par la secheresse.
Malgré plusieurs impregnations d'huile de lin, suif dans les crevasses, j'ai toujours une mini infiltration....mais ceci est une autre histoire...
Pour revenir au brai le mien est "plutot" flexible et malleable, et suit peut etre les divers mouvements du bois ....sans etre du caoutchouc.
Quant aux cles "de jet d'eau" et meme le bois quand il est dans l'eau de mer il met "tres" longtemps à pourrir apres s'etre gorgé de sel, ne mettait on pas les futs destines aux mats, 10 ou 20ans dans la vase et l'eau de mer, avant de les travailler...

18 déc. 2014
0

Ok je vais essayer De trouver une bonne recette pour le minium.
Toujours preneur si quelqu un sait comment en préparer
Celle que j'ai:
En kilo, 79% minium,13%huile de lin, 7% térébenthine , 1% siccatif.
Car le mien est en poudre.
Sinon j achèterais avec le plan de calypso2.
Pour ce qui est de la bande molle en inox. Je la position à la fin quand tout est fini entre l après et la laque ou bien àu début et je la mastique pour la joindre à la coque.
@ calypso 2: le brai c était pour éviter toute nouvelle infiltration d eau par l intérieur. Car cela stagne entre les membrures et je ne me vioit pas passer l éponge d ans tous le coffre a chaque fois. Même si je n ai jamais vu vraiment d eau rentre de manière importante .
Pourquoi a éviter?
Si on le coule ce n est de toute façon pas pour le retirer.

18 déc. 2014
0

voilà une bonne question .

depuis toujours cette eau dans les fonds qui reste entre les membrures et qu'il faut enlever avec l'eponge ou l'aspirateur lorsqu'on peut m'obsede !!!

donc toi tu met du brai ??? n'est-ce pas ? je n'ai jamais osé

18 déc. 2014
1

Ben oui. comme ça c a file jusqu'à au point bas. Je couvre juste l angle entre le borde la membrure et la quille.Eau salée ou eau douce peu importe, un coup d éponge en fin de navigation... Et hop. Comme ça mes clous ne rouillerons ni de l extérieur ni de l'intérieur.
Je pensais à un brai plus souple que raide. Qui s infiltre bien et qui lisse mes fond entre membrures.
Je retiens l'idée de la petite chaînette dans le fond au travers des angullets a son bout un elastoc marin comme ça je rague a l autre bout de temps en temps pour bien libérer les trous.

18 déc. 201418 déc. 2014
0

Du brai dur difficile a enlever au point de necessiter un marteau piqueur??? Tu le chauffes au pistolet a chaleur et il fond! Tu ne dois pas avoir plus de huit ou dix millimetres d'epaisseur au plus epais et rien au niveau de l'anguillet de ta varangue ou membrure!!! On parle ici de rattrage de pente pas de louve de jaumiere! (une fois ton bateau dans ses lignes tu files un coup de crick bouteille sur l'arriere du lest plomb ou acier, pas sur la charpente... un centimetre ou deux suffiront certainement et de toutes facons ca se calcule aisemment! Calage et coulage) Les waterstop ne sont pas reserves aux bateaux de travail, tous les bateaux bien construits sur lesquels je travaille en ont... ou en tous cas une grande majorite. L'eau qui fait que les fixations, carvelles ou vis rouillent vient bien de quelquepart et en quantite renouvellee suffisante pour que l'oxygene agisse... et comme Krampus dit que ses fonds sont secs, et vu l'endroit, il y a de fortes chances pour qu'elle suive la rablure... donc il y a un probleme, like it or not... et il n'est pas adresse... et perso j'aurais inspecte au moins UNE fixation pour savoir ou en est l'attaque, surtout a cet endroit et parce que comme elles sont voisines et non loin d'un ecart, le risque de partition, si petit soit-il existe!!!
PS Le brai liquide a la mise en place, dur ou souple s'infiltrera pareil dans les fissures et les fibres et le dur est plus facile a garder nickel, les poussieres y adherent moins bien.

18 déc. 2014
0

en effet il s agit d un rajout de tres faible epaisseur et dailleur a certains endroit du brai a deja ete mis, il s agit de d apeine 10mm.
@SUR,pour le reste a quoi servent a l origine les water stop?

18 déc. 2014
0

et pourquoi seraient ils pourris avant le reste surtout? pas le meme bois?

18 déc. 2014
0

merci pour la reponse .mais je precise mon probleme

j'ai de l'eau entre les membrures qui viennent s'encastré dans le chapeau de quille , compte tenu de la faible hauteur des membrure en acacia (3cm) il n'y a pas d'anguillet et donc l'eau reste entre elles . Si je met du brai il va falloir que je noie la hauteur de la membrure pour faire ecouler l'eau sur l'arriere ...

quand pensez vous ?

18 déc. 2014
0

Pas souvent...

(désolé José)

Par contre il faut que tes fonds soient secs et encore secs pour couler du brai.
Sinon tu vas enfermer l'humidité.

18 déc. 2014
0

Le "stopwater" qui est en bois tendre car il expand plus que le bois dur (mais il s'abime aussi plus vite) est une barriere et empeche l'infiltration par capillarite dans le joint et le fil bois de bout des pieces jointes... comme ta quille et ton marsoin ou ton genou de brion...

18 déc. 2014
0

ok donc c est vraiment foutu!.... pour etre sur il faut absolument deborder.....il ne pouvait pas penser a ca avant les vieux.....
ca craint. merci pour l info.

18 déc. 201418 déc. 2014
0

Ca ne veut pas dire que c'est foutu... ca veut dire que tu ne sais toujours pas pourquoi certaines carvelles, sur les deux bords pourrissent plus vite que la majorite d'entre elles... et qu'ignorer pourquoi et attendre encore dix ans que la situation soit dramatique pour ton bateau (si c'est ta quille qui pourrit... mais tu n'en sais rien puisque tu couvres et basta...) Je vois souvent ce genre d'attitude et elle est souvent synonyme de "trop tard" ou "si j'avais su il y a dix ans". Avant tout je prendrai des lectures d'hygrometrie dans les zones incriminees, je ferai quelques carottes dedans dehors. Bon, maintenant, c'est ce que je ferai (non!, ce que je ferai, si c'etait mon bateau, j'aurai certainement renouvelle UNE des virures concernees sur le minimum syndical et avise de visu...) mais je n'ai pas le bateau sous les yeux, tout ca c'est de la discussion de bistrot et si ton charpentier dis qu'il n'y a pas de probleme...

18 déc. 2014
0

dans la partie noire , pourquoi ne pas mettre une nouvelle pointe ou vis entre celle que l'on voie . Ainsi tu verras tout de suite si le bois est sain ou non en l'enfonçant

18 déc. 2014
1

Je crois qu'il ne faut pas être excessivement perfectionniste. De l'eau dans les fonds, il y en aura toujours plus ou moins. Des carvelles qui rouillent, c'est inévitable à terme. Changer les chevilles coupe d'eau, on ne démonte généralement pas les bordés rien que pour ça ; on le fait à l'occasion d'une intervention plus importante.
Déjà une bonne peinture dans les fonds, ventiler les fonds, éviter l'accumulation d'eau de pluie (bâcher hors saison), saler le pont aussi souvent que possible, changer les carvelles quand elles fuient, etc. suffit à garder un bateau en bonne santé entre deux interventions lourdes.
Mais il faut être attentif à tout et intervenir quand c'est vraiment nécessaire.

22 déc. 201416 juin 2020
0

Salut les gars, je reviens juste vous déposer quelque photos de mon étrave ... Youpi encore du pourri. Je savais qu il y avait une infiltration d eau à ce niveau mais pas à ce point. C est peut être l'origine de l'eau douce qui s'infiltrait comme le laissait présager SUR... Bon alors la y a du taf! Et la je ne pose plus de question ! Va falloir couper...

22 déc. 201422 déc. 2014
0

Aie! Desole d'apprendre la nouvelle. Pas de quoi paniquer. Perso, quand tu as dit que tes fonds etaient secs j'ai tout de suite pense a ta piece d'etrave et j'aurais meme plutot dit que le probleme se trouvait au niveau de ton brion. Souvent un choc frontal fait bouger la charpente, ovalise les traversiers et "branle" les joints du brion (marsoin, genoux, etrave etc...) par lesquels l'eau peut s'infiltrer mais on ne voit rien car les bordes ramenent tout a la bonne place... Mais je vois que tu prends les choses a bras le corps et te felicites.
Dis moi, c'est un bout de MG TF que l'on apercois dans le coin droit en haut de la photo nr 2????? Veinard... cela fait longtemps que j'ai arrete la collection de veilles anglaises... je n'ai garde que ma femme (qui n'avait que vingt ans quand on s'est rencontres il y a presque quarante ans) et je peux dire avec bonheur qu'elles ne vieillissent jamais... (en tous cas, tres bien!.) Joke!
Courage! Al

22 déc. 2014
0

Mg td!
Quel œil!!

Sinon tu vois qu en cherchant bien on trouve....
Du coup ma petite barque aura une étrave une bande molle et une peinture neuve... Je serais vraiment contente si j étais elle....

Je me tâte encore pour galbord j ai fait faire un devis j attend...

23 déc. 201423 déc. 2014
0

Yep, ta "barque" a de la chance... c'est ce qui est bien avec nos bateaux bois, si on prend bien soin d'eux ils ne meurrent jamais, tout en restant uniques. Et que soient loues tous ceux qui travaillent a les garder vivants, que ce soient les chippys, les bricolos ou meme les simples "porte-feuilles" qui dispensent les pepetes pour les construire et les entretenir... quel pieds!
Ref la "Morris Garages" TD, j'aurais du remarquer sur la derniere photo les essuis-glaces en haut du parebrise... sur la TF ils sont descendus... silly me!
Cheers, Al

23 déc. 2014
0

Belle coque, à la fois mauvaise et bonne nouvelle,
Si on peut éviter ces travaux c'est bien mais quand on trouve l'origine de l'eau c'est mieux.

Je peux reposer une question sur le brai ?
il faut que ce soit sec sec sec et ça ne peut pas être fait à flot ?

C'est de tout petits volumes de peut être 10 15 cm de long et 2 à 3 cm de profondeur au plus profond.

23 déc. 201423 déc. 2014
0

Salut. @mosc Je ne vois pas d'inconvenience a couler ton brai a flots, au contraire. Tu matosses a l'avant un max de maniere a lever le cul de ta bete tout en t'assurant qu'elle ne penche pas plus a bbd qu'a tbd. Attention a ne pas perdre les "niveaux" entre deux "marches" et que les anguillets puissent evacuer l'eau en aval en sequence!!! Tu fais ca un jour sans clapot dans le port en evitant trop de mouvements le temps que le brai durcisse un peu. Tu fais tres tres attention a ce que ta gamelle de brai ne puisse pas se renverser sur ton pont que tu auras protege du mieux possible (les vapeurs en bas seraient nocives pour tes poumons amha) C'est bien d'avoir une louche a bec verseur!!! Je te previens c'est plutot salissant et prevois une tonne de chiffons et des litres de WS... et travaille lentement sans precipitation car une brulure au brai cela doit faire mal!!! Il serait bien que les fonds soient secs mais par capillarite l'humidite sera deplacee et pourra s'echapper plus loin... donc sec c'est mieux mais pas obligatoirement des semaines de sechage non plus (d'ou, encore une fois l'avantage d'avoir a bord un hygrometre!)
@Kramp. Tu envisages le "lamelle-colle" pour ta piece d'etrave ou du massif? Au moins tu auras de nouvelles fixations sur tes deux ou trois premieres membrures, cela devrait eviter que ton probleme sur les carvelles douteuses plus bas ne s'agrave trop vite!!! Cheers, Al

23 déc. 2014
0

@Shrubat-ur-rich

Bonjour

Je ne veux pas encombré ce sujet , peux tu developper et expliquer sur un autre fil la mise en place du brai ? car si j'ai bien compris nous sommes plusieurs a nous interroger sur cette pratique .
merci

josé

23 déc. 2014
0

Merci, voici des travaux de printemps en perspective.
Je retiens que c'est très nocif et que la gamelle doit être sur le pont.
la question stupide qui en découle, ça se trouve ou chez des ship ?
Et pour montrer que je découvre le produit, il n'y a pas de rapport avec le brai époxy ?

23 déc. 201423 déc. 2014
0

@Calypso2 Salut, je ne suis pas sur que le sujet du brai vaille la peine qu'on lui consacre un fil... Ce n'est ni plus ni moins qu'une resine, un goudron (tire du sapin, souvent du Nord comme le Stockholm Tar ou le Goudron de Norvege mais avec des resines plus denses quand elles sont a temperature ambiante...) qui se liquefie a la chaleur et qui est plutot stable une fois solidifie. Tu peux rattraper une pente par exemple si ta quille a "flambe" (je ne suis pas sur du terme en francais mais c'est sagging ou son contraire hogging en anglais) ou si pour une raison XY le ballastage a ete change, moteur moins lourd, reservoirs plus grands etc.... Tu remplaces un vide par un plein en gros et l'eau continue son chemin vers le point le plus bas ou le puits, sans stagner entre les couples, varangues etc... C'est plus embetant a enlever qu'a mettre car ca finit a la cuillere a soupe et, comme le sika, tu en mets de partout mais c'est tout bete. Tu dois quelques fois faire des "coffrages" et repercer des anguillets au bon niveau mais attention a ne pas trop faire du gruyere de tes varangues, ca peut les affaiblir. La ou tu as une flaque tu coules en legere surepaisseur et tu es assure que l'eau continuera son chemin. Simplezz comme on dit en GB.... Si tu as une question specifique n'hesites pas a la poser mais il n'y a rien de bien complique a couler un bronze. Pardon, un braizzz. Cheers. Al

23 déc. 2014
0

bon alors je pose des questions .

  • il faut "faire chauffer pour ramolir" .. chauffer fort ? comment? ça se resolidifi rapidement , ou lentement ? il faut que ce soit coulant ou épais ??,

-ou acheter ?

faut-il enlever la vieille peinture jusqu'au bois ?

23 déc. 2014
0

Merci Shrubat-ur-rich
@Calypso2 je dégaine certainement au printemps, le premier qui le fait donne des nouvelles à l'autre :goodbye:

23 déc. 2014
0

Le brai se trouve en coop de pecheurs ou chez un shipch, en sacs comme du ciment qu'aurait "pris". Tu fais fondre des morceaux casses au marteau dans un gamelle aux parois assez hautes sur un tripattes a gaz. Si ton brai a deja transite vers la gamelle et que tu dois le rechauffer dans celle-ci, attention a bien l'incliner d'un cote car la formation de gases dans le fond peut "expulser" violemment le pain de brai vers le haut (parait-il...) A l'occasion d'un assechement hebdomadaire des fonds, bateau dans ses lignes, marquer au feutre "un des debiles" les niveaux d'eau stagnante la ou tu comptes couler le brai pour avoir une idee precise "a minima" des besoins. transferer un peu de poids sur l'avant, couler, laisser prendre une heure ou deux (ca prend en fait quelques minutes) pour etre sur et voila... Bob's your uncle!!! Si ca interresse quelqu'un je peux donner plus de details de temperatures, viscosite, composition etc mais il me faudra rechercher dans mes cours et je ne les ai pas sous les yeux. Bonne bourre et bon nettoyage hahahaha!!! Sika lovers comme on en connait certains... s'abstenir. C'est aussi chiant, la chaleur, la sueur. l'odeur acre en plus.

23 déc. 2014
0

ok merci , donc faire gaffe

il faut donc une grosse bouteille de gaz et une bonne casserole fabrication maison bien épaisse

23 déc. 201423 déc. 2014
0

Ben Jose faut faire gaffe quand meme! Une ou deux palettes a bruler a terre sous un chaudron style Panoramix feront l'affaire et seraient peut-etre mieux niveau securite qu'un tripatte sur ton pont si tu as des remorqueurs qui passent a dix noeuds a trois metres de ton canote toutes les trente secondes... Tu controles eventuellement le refroidissement a la lampe a souder SOUDOGAZ si quand tu arrives en bas tu as deja la "peau" formee mais perso je n'ai jamais ete embete. Des kilometres de joint brai sur des ponts de chalutiers, des louves a etancheifier, des ragreages de fonds, cela me m'a jamais semble difficile ou emmerdant, juste salissant!!! Des gants de soudage en cuir epais et un tablier de forgeron aident bien a ne pas se bruler.

23 déc. 2014
0

mon bateau est sur la greve donc je metterai le tripatte sur la greve , et le coup de la lampe à souder je note ...

pour les gants et le tablier de forgeron j'ai ça .

pour la salissure ça me va

23 déc. 2014
0

autre question : malgré que je vais faire tout pour que ça soit aussi sec que possible , est-ce que le brai fondu explose au contact de l'humidité comme le plomb car là c'est un vrai danger ?

23 déc. 201423 déc. 2014
0

Je te recommande de faire quelques petits essais avant. Ne serait-ce que pour apprécier la bonne température et trouver le moyen de la réguler grosso modo. Le brai, c'est comme le chocolat : pas assez chaud, ça ne coule pas ; trop cuit, c'est foutu.
Et si la marmite prend feu, mettre un couvercle.

23 déc. 2014
0

oh oui

23 déc. 2014
0

Sinon moi j avance bien j ai fini de décaper une demie coque et il ne me rets plus qu a enlever la dernière couche sur l'autre demie... Mais je tiens le bon bout.
La nuit portant conseil je me suis décidé à changer galbord des deux côtés...
Je fait ça fin janvier en même temps que la pièce d étrave ... Qui elle, nécessite d ouvrir la preceinte ouvrir les listons et les deux bordes suivant ...

Je vous tiendrais au courant si comme shrubat ur rich le pense la rablure a morflee ... Je croise les doigts.

Le brai je le coule en dernier quand tout sera bien sec, car je crois que c est très mauvais calypso2 d enfermer de l humidité. Et l on m a conseillé de le couler sur bois décape.( encore du ponçage )...

23 déc. 2014
0

si je puis me permettre :

pour Noel fait toi offrir " Restaurer ,Entretenir Les bateaux en Bois "

Chasse Marée

il y a exactement les explications avec dessins a l'appui des travaux qui tu comptes entreprendre

23 déc. 2014
0

Justement, dans ce bouquin le brai ne sert qu'à recouvrir les coutures calfatées. Et ceci comme le dit bien Shrub... sur les ponts de chalutier mais jamais sur des yachts.
En plus une fois coulé ,particulièrement dans les fonds c'est pratiquement impossible à enlever (avec un pistolet à air chaud c'est la cata,cela colle de partout etc..) Bref vous ne pourrez plus voir l'evolution de vos fonds et particulièrement l'apparition de problème d'étanchéité éventuelle, en plus pas question de le peindre.
A mon avis ce n'est pas la solution.
Up to you....

24 déc. 2014
0

Bien sur, sur les yachts au temps des coutures en brai, ce dernier n'etait pas le bienvenu, car ces bateaux naviguaient principalement en Med.et avec la chaleur le brai commençait à fondre et pouvait salir les pantalons blancs de ces messieurs, d'où son ostracisme sur les yachts....
Mais dans les fonds, le brai a eu et a toujours sa place, puisque modernite et gros sous exige , on a fait du "brai epoxy" pour pouvoir nous piquer un peu plus de fric (entre autres)
Quant à l'evolution des fonds recouverts de brai....une anecdote racontée par mon pere ...
Dans les années trente existaient en vendée des embarcations de peche nommées "chattes"...en bois sans un poil de peinture, entierement recouvertes de brai, interieur et exterieur...
Tous les ans tirées sur la plage et retournées,un grand feu d'ajonc faisait fondre le brai pour enlever les balannes et autres foulings, brai aussitot renouvellé mijotant dans de grands chaudrons..
En 1940 les allemands les ont demolies pour eviter les fuites, la contrebande etc...
Sous le brai le bois etait comme neuf....Je n'y etait pas puisque je venais de naitre, mais je veux bien croire mon pere, car c'est logique ,le bois n'avait jamais vu l'eau....
La situation presente est bien sur differente, mais le principe est toujours là, à chacun de le mettre en pratique intelligement....

27 déc. 2014
0

Salut, je reviens vers vous pour une question.
Je peins mon impression au minium avant ou bien après l enduit gras?
Car il me semble que l ancien proprio l avait fait à même le bois. Lorsque j ai gratté les bois était nu dessous.
Toutes les œuvres vives étaient recouvertes d un enduit de faible épaisseur environ 1 mm.
Est-ce que je dois faire la même chose ou ce n est pas nécessaire?

28 déc. 201428 déc. 2014
0

Salut Krampus... Bas les masques! Noel est passe, j'espere pour toi que tu as donne plein de fessees!!!... Quoique le minium doit bien aller avec ton teint!!! Hahaaahihihi! J'espere que tu as passe de bonnes fetes.
Perso, en primaire, plutot que le minium epais (lin) je prefere passer une 127 (organochloree microporeuse que l'on emploie de nos jours et qui est tres bonne mais desagreable a travailler car elle pique les yeux et prend les poumons!... damn it! masque conseille mais bon, en cote coque exterieur, ce n'est pas si grave!) un peu (15 a 20%) diluee avec le diluant conseille pour ce "systeme" car elle impregne bien plus profond dans la fibre. Tu passes ensuite une seconde couche sans diluant ou ton minium et ce n'est qu'apres que tu enduis si c'est vraiment necessaire et tu recouvres d'une autre couche, puis finition!!!... J'aime bien le primaire 127 gris car c'est plus facile que le blanc pour reperer mes marquages quand je veux reutiliser les trous de vis ou de rivets existants dans la rablure et dans les membrures, ce que je te conseille de faire si tu ne veux pas faire du gruyere!!!! Bonne bourre. Cheers, Al
PS Est ce que l'enduit servait a rattrapper du creux sur le milieu de tes bordes? Bizarre d'en avois mis de partout...

28 déc. 2014
0

je reviens pour dire qu'il est important d'attendre 24 heures avant de passer de l'enduit gras sur la primaire bois 127!!... Je ne suis plus si sur que ce soit une organo-chloree mais plutot une base resines alkydes... je verifie demain.

28 déc. 2014
0

Je n ai pas observé de creux plu que ça . Je me demandait si c était quelque chose qui se faisait avant pour protéger la coque? Merci pour tes info.;))
Sinon bien sur que j ai mis des fessées des que santa klaus a le dos tourné!!!.....;))

Tous mes vœux!

A très bientôt
A.

28 déc. 201428 déc. 2014
0

Hi, je viens de relire mon post plus haut et m'apercois qu'il y a matiere a confusion...
J'ai ecris :Tu passes ensuite une seconde couche sans diluant ou ton minium et ce n'est qu'apres que tu enduis si c'est vraiment necessaire...
On pourrait comprendre que tu peux mettre de l'oleoglycero apres de l'alkyde (en fait tu dois pouvoir, mais je ne le conseille pas), si tu as une couche impression d'appret 127, mieux vaut continuer avec le meme, non dilue, puis enduit puis finir avec une laque de meme type. L'avantage du primaire 127, comme je le disais plus haut, c'est qu'il ressere vraiment les fibres et comme par magie les surfaces sont plus lisses, compare a du minium... et ca c'est tres pratique quand tu marques pour retrouver les trous de ta rablure et de tes membrures apres avoir reborde avec tes planches neuves ou que tu dois refixer celles derivees pour mettre en place ton etrave... tu remets les vis et rivets dans leurs trous d'origine, chose moins aisee avec du minium qui ne prend pas la marque avec la meme precision (moins du mm si tu y arrives!). Cheers, Al

08 jan. 2015
0

@ S-U-R/
Salut je m apprete a virer galbord demain.
Peut tu m'ôter le dernier doute qui m habite. Changer galbord ne peut être qu un bien pour le bateau?
Est ce quelque chose qui est fait systématiquement ou y a t il des bateaux qui n ont jamais connu ce genre d intervention?
Car un charpentier qui a jeter un œil hier m a dit qu il étaient bons et qu il ne fallait pas les changer.
Le bateau a 60 ans.
Durée de vie normale?
De plus si je les change, je les cloue avec quoi? inox? Ou bien je les visse ?
Sinon je me suis renseigne pour le p127 ça m a l'air pas mal et moins toxique que ma poudre de minium. Je vais donc opter pour lui
l équipe de comus marine est assez réactive et j espère juste que ce sont de bons produits.
Autour de moi tout le monde ne jure que par international.

Desole d'être lourd mais demain j attaque et je veux être sur que cela se passe bien.

08 jan. 2015
0

Changer un galbord n'est pas une petite affaire. Il y a peut-être d'autres priorités sur le bateau. Sollicite éventuellement l'avis d'un autre charpentier.

08 jan. 201508 jan. 2015
0

Salut Krampus. La tu me fais carrement peur!!! En aucun cas je ne pourrais te dire si tu dois changer tes virures de galbord sans etre devant elles ni avoir acces a l'interieur!!!! Si tu n'as pas les competances pour juger de la marche a suivre, les as tu pour entreprendre toi-meme le travail? Tu as un charpentier sous la main et il a porte son "jugement"... Soit tu lui fais confiance et suis ses recommandations, soit tu as un doute et dans ce cas fais en venir un autre pour confirmer/infirmer son diagnostic... Je te fais part de ce que je ferais mais c'est mon metier donc cela coule de source pour moi mais je ne peux pas te conseiller ou faire un diagnostic qu'avec mes yeux... il me faudrait sonder, carrotter, marteler, enlever de la peinture, sentir, toucher, voir comment filent les lignes, enlever du coton et l'analyser au nez, au toucher, a l'oeil etc...etc... Ensuite, comme dit plus haut, enlever les galbords... sur quelle longueur? Sont-ce des ecarts sur membrures ou sur blocs? scarfes? Il te faut aussi enlever le borde voisin du haut pour que tu puisses serre-jointer le galbord et faire passer ce borde plus haut en Clore!!! Tu vas certainement avoir des surprises (normales sur une dame de 60 ans) au niveau de ta rablure (est-ce pour cela que ton pro n'interviendrait pas?) ce qui veut dire intervenir sur la quille... Sais tu repiquer une virure avec precision, surtout en prenant le "fond" de la rablure (dans quel etat?) comme reference? (plus difficile et surtout imperatif a ajuster avec precision qu'une virure a l'air...) Bref, je suis desole mais dans l'impossibilite de t'aider... J'aurais le temps je me serais fait un plaisir de rencontrer ta danceuse de 60 ans (je fais dans la "mature" de nos jours!!!...) mais de plus je suis a la retraite depuis une semaine!... (mais avec deux ans et demi minimum de travail dans le pipeline!!!!!)...

Ref la peinture, je n'ai jamais eu perso de problemes avec la Primaire bois 127 (mais certains de mes clients qui m'avaient achete de l'enduit gras de la marque avaient eu a l'epoque quelques ennuis de sechage!!!) que j'ai utilise pendant trois ans, le temps d'ecouler mon stock... Depuis, j'utilise de la Witham (Woco) dont je suis plus que fan mais l'usine vient de fermer (fournisseurs de la Couronne d'Angleterre Siouplait!!!) c'est dommage, j'allais les voir et il me fabriquaient la peinture "sur mesure"..... mais je travaillais souvent a deux cent metres de leur unique usine!!!
Fixations? Suivant le support... mais j'utilise dans la plupart des cas des vis en silicon bronze (Quebec doit avoir le fournisseur dans son excellent pensum)

08 jan. 2015
0

C'est juste que trois charpentier sont passés. Le premier est reste une heure et a regarder correctement puis m a dit c est ok
Le deuxième a regarder de la même façon puis ma dis il faut déposer et refaire.
Le dernier m'a dit en regardant 10 minute c'est bon ça tiendra bien encore dix facile.
Je suis quelqu'un d assez méthodique et relativement précis dans l'exécution de se que je sais faire donc trois avis différent me paraisse suffisant car au delà c est un vacarme cela n a plus de sens.
Pour le reste comme je te l'ai dis plus haut je le ferais faire mais sous conditions que cela soit bien fait et a la vue des différents diagnostiques j aurais aime de ta part une réponse.
D ou ma question :
Au pire même si gal bord n était pas a changer est ce que je fais bien de le changer quand même? Ou çela affaibli t il le bateau.
A la manière d une intervention chirurgicale sur une colonne vertébral qui en soignant affaibli quand même le patient.
Si cela est bon et que les avantages couvre les inconvénients je peux financer cela.
Je voulais savoir aussi si pour éviter le pourrissement des futures pointes dans la rablure si je pouvais visser ou clouer en inox ou bien en cuivre si ça existe.

Sinon, pour le reste je ne te demande pas de t engager , je cherche ,un conseil d'une personne competante, a une autre en mesure de comprendre , et de prendre une décision in fine.

Le mode opératoire sera défini par le charpentier.

08 jan. 2015
0

Merci c'est sympa de répondre si rapidement je n avais pas vu silicone bronze

08 jan. 201508 jan. 2015
0

Ce qui est important ici est de determiner quels risques tu prends en ne faisant rien... Tu talonnes un peu sur un banc de sable et tes fixations "noires" sautent et tu es dans la mouise... ou pas!!! Si elles sont pourries, cela veut dire que ta rablure, tes varangues ou tes membrures dans lesquelles elles sont "fixees" ont de forte chance de l'etre aussi... Avant d'intervenir, il te faut "shorer" ta belle de tous les cotes pour t'assurer qu'elle ne va pas perdre ses formes... retour de garbord, ribords, jonction pont coque, etrave, brion, crapaudine, tableau.... bref un max tout en n'encombrant pas trop ta zone d'intervention... Si tu scarfes sur deux virures, tu verras bien dans quel etat sont tes fixations et tu aviseras... Pas d'inox sous la flotaison dans un bateau bois!!! (sujet maintes fois debattu ici) Le mieux est que tu jettes un coup d'oeil aux regles du LLoyd's (1700 pages mais je les ai sous clef usb si tu les veux!), tout y est dans les moindres details et au moins, sachant que tu veux faire les choses bien, tu seras sur de ne pas avoir d'embrouille avec ton assurance et que tes successeurs qui auront la tache de reparer ta belle quand tu ne le voudra plus ne te maudiront pas trop.... Je t'en serais reconnaissant pour elle et pour eux car si tu voyais ce que j'ai vu, tu prendrais peur....
L'importance de bien caler ta belle, en plus de ne pas perdre ses lignes, c'est que si tu veux reutiliser les trous de rivets/vis/carvelles qui existent deja dans ta quille, tes membrures etc... c'est mieux si tu n'as pas trop de flexibilite entre le temps de "marquage" et celui du "fixage"...
Tu testeras avant la mise a l'eau si ta charpente est cohesive et si non, recalfatage ou flipottage (on y arrive!!!!!) Courage, Al

09 jan. 2015
0

il y a aussi un autre facteur a prendre en compte

Krampus a mi son bateau dans un hangar , il a dematé ,il a enlevé toute la peinture ,il va refaire l'etrave ,etc etc ... pourquoi alors ne pas allé jusqu'au bout de la remise en forme de son bateau et etre ainsi tranquille pour les 10/15 ans à venir plutot que de courir le risque d'y revenir dans deux ou trois ans ...

perso s'il a la possibilité de mettre son galbord au top je le ferai ...dormir tranquille est aussi important et finalement ça lui reviendra peut etre moins cher de faire maintenant que d'y revenir un jour inevitablement .

11 jan. 201516 juin 2020
0

J ai attaqué galbord tribord! Un calvaire pour extraire les pointes certaines tiennent vraiment bien d autre s'arrache toute seule... La partie en dessous de la calle moteur est vraiment pourrie et a été ré pointée déjà une fois par des pointes galva très longues et fines qui sont presque impossible à retirer.

J ai déjà décloué tout le borde mais impossible de l'extraire sans force comme un bœuf et j ai peur de tout péter...
Vous pensez que je vais être obligé de sortir aussi ribord?
Quelque photo

11 jan. 201511 jan. 2015
0

Salut. @Krampus. Bon boulot mais je ne comprends pas trop pourquoi tu te compliques la vie!!!! Perso je coupe entre deux membrures (avec l'outil qui va bien, Fein ou dans mon cas Dewalt multi tool avec guide de plongee pour ne pas abimer ce qu'il y aurait derriere, quand ce n'est pas accessible) et j'attaque au ciseau ce qui reste attache a la charpente! exposant ainsi la fixation et surtout je ne prends pas le risque d'aller trop loin avec la fraiseuse... et les clous, rivets, vis sont facilement enleves) Il te faut imperativement enlever le joint enduit gras ET le coton sur toute la longueur de virure a changer, en prenant bien soin de tirer ton outil (style manche de lime recourbe et lime en V ) vers l'exterieur plutot que de suivre en tirant vers l'arriere (ou l'avant!) Une fois le joint enleve, tu tires un bout de coton de 2 ou 3 cms et tu le roules tout en tirant et il devrait venir sans probleme. N'oublie pas de tenir compte du scarf quand tu coupes... sinon tu vas perdre la longueur d'un autre scarf si tu vois ce que je veux dire... Scarf minimum 7/1... (a verifier sur le Lloyds qui part au courrier de demain!!!!! Perso je fais plutot du 11/1, dependant de ton espace d'entraxe de membrures) Bonne bourre. Cheers, Al
PS Perso j'enleverai aussi la virure voisine, ne serait-ce que pour faire du meilleur boulot d'ajustement de ta virure de galbord avec des serre-joints et surtout pour pouvoir "l'assoir" au marteau dans le "fond" de ta rablure. On enduit bien souvent la rablure et la partie en contact avec les membrures et les varangues de "bedding compound" ou parfois de goudron de Norvege et ca "colle" pas mal d'ou ton besoin de forcer... mais je ne te conseille pas d'employer la force... jamais en tous cas lorsquelle est appliquee dans le sens contraire a celles qui feront que ton bateau garde sa cohesion!!!!

12 jan. 2015
0

Salut pas de virure pour moi il s'agit d un bordes d une seulle longueur . 5.90 mètre pour galbord et 6,50 pour ribord.
Je pensais bien qu il fallait retirer les deux! Car vu comme c est fait l'un ne sortira pas sans l'autre.
Je voulais conservé intact les bordes car comme ça je n avais plus qu a redessiner directement sur la planche. Le temps perdu au départ se rattrape ensuite je pense.
Pour le fraisage à la mèche à bouchon c est laborieux mais c est propre et je ne m enfonce pas plus que nécessaire.
Pour le rivettage la c est plus galère, je n ai pas trouvé de système pratique.
Pour l'instant je fraise puis je tape le rivet pour le faire sortir de l autre côté et je viens a l intérieur le couper à la tenaille.
L accorage du bateau n est pas énorme mais je ne pense pas que cela soit trop important car la structure est quand même saine donc il ne devrait pas se déformer.
Pour ce qui est du coton les bordes sont jointifs et il n y a pas de calfat entre gal bord et ribord par contre il y en a entre la rablure et galbord un espèce de mastic assez dur .
Pour le procéde de pose.
Je place galbord après étuvage, je le plaque au serre joint et je le laisse prendre sa forme ensuit je le retire . Je place ribor je le plaque au serre joint je le laisse prendre sa forme puis je le retire.
Ensuite je les ajuste tous les deux en dehors pour que les bord soient bien jointif puis je les met en place pour de bon. C est correct?

12 jan. 201512 jan. 2015
0

Hi, @Krampus, Houlala! Tu te compliques VRAIMENT la vie.... Surtout si ton shorage n'est pas parfait... Non seulement tu vas avoir des difficultes a retirer tes bordes puisque sans calfatage (l'angle interieur de la virure doit effectuer un arc de cercle pour se degager de sa voisine et, si ton bateau a ete construit dans les regles, ta rablure doit assurer un minimum de fonction "clef"... c'est pour cela qu'on finit rarement par les bordes du bas en Clore...) Recopier des bordes enleves (je n'ai jamais ose donc je peux me tromper...) me semble inviter les emmerdes. Tu vas certainement avoir a retravailler ton fond de rablure en parts, la ou il y a pourriture, tu vas aussi surement devoir doubler des membrures ou modifier/ramailler des varangues, donc creer des points durs la ou il n'y en avait pas/plus... et je vois mal des bordes identiques rentrer exactement a la place des "vieux". Si tes trous de fixation ne sont pas tip-top et que tu ne peux les reutiliser, tu n'auras pas la possibilite de jouer sur la hauteur de tes bordes pour eviter une ligne de vissage (au lieu de percer ton nouveau rivet/vis a cote de l'ancien et ... meme si tu pignettes, risquer d'affaiblir sur la largeur du membre, tu peux percer plus haut ou plus bas et sur un autre plan longitudinal si tu vois ce que je veux dire...) de plus, tu devras donc prevoir un "bon" calfatage pour rattraper les differences alors qu'en partant sur du "tout neuf" sur mesure, tu pourrais t'en passer...
Tu vas recopier une forme d'un borde fatigue et troue, (donc va-t-il garder sa ligne quand tu va le remettre dans le plan?) qui a une certaine hygrometrie sur un plateau d'un autre bois, d'une hygrometrie differente, qui n'a jamais ete place (tu dois passer de presque horizontal a presque vertical dans les extremites donc va falloir serre-jointer serieux et si tu ne perds ou gagne 5 ou 6 mm ca et la je serais etonne!!!...) Si tu travaillais du 50 ou 65mm, je demanderai a voir mais du 27 ou 30mm, j'ai des doutes... bonne chance et courage. Cheers, Al

12 jan. 2015
0

pas faux!

alors je m embete en effet pour rien.
c est sur que je devrais reprendre ma rablure et certainement faire quelques romaillets.
broche un borde ne prend pas tant de temps que cela en fin de compte.
quand tu fais ce genre d operation est ce que tu n enleves que les bordes necessaires ou bien tu remonte plus haut? tu me parle de finir en clore, tout le monde ne remonte pas jusqu au bouchain a chaque fois que galbord est depose quand meme?
les autres sont en bon etat.( ribord aussi est en bon etat ...)

12 jan. 201512 jan. 2015
0

Pour brocher (? spiling in english!) il te faut simplement rester concentre sur la tache. Vu que tu n'es pas harcele par le Proprio pour finir au plus vite!!!... Prends ton temps, (c'est du luxe mais le resultat sera meilleur) et surtout evite les erreurs de report possibles en etant tres clair et propre. Tu peints en blanc mat ton contreplaque de 3mm (raboute de maniere a ce qu'il ne puisse "bouger" CaD colle/visse sur contreplaque qui se logerait entre deux membres??) avant de le clouer en place sur la charpente ainsi que les chants de tes bordes deja en place a la 127 ou tout primaire ou minium dans ce genre. Utilise des crayons bien tailles et des gabaris de repiquage durs (les miens sont en CP 5mm recouvert de Formica pour la glisse et la precision!) et des compas qui restent bien "bloques" sur ta position donnee, sinon, verifier souvent qu'ils "disent" le bon ecart!. C'est tres JOUISSIF quand ta planche en S prononce sur un seul "plan" epouse parfaitement ta coque et que ses voisines l'acceuillent dans la troisieme dimension en la serrant tres fort!!!! Enjoy.

12 jan. 2015
0

@Shrubat : spilling = "brocheter" in French
:alavotre:

12 jan. 2015
0

@Lulu2... Merci, j'ai eu un "trou" d'un coup... faut dire que Krampus m'avais bien appate dans son post plus haut et j'ai mordu a l'hamecon comme un con de brochet que je suis... Joke. En fait, mon francais laisse de plus en plus a desirer. Certains mots restent "coinces" dans les meandres ensables de ma memoire... avec tanches et perches... que je saisi quand on me les tend. Faut dire que je remercie Heo de me permettre de pratiquer ma langue dans ses colonnes..... et sorry si je fais des fois des melanges. Salut, Al
PS Spiling (with only 1 L) = "brocheter".
Spilling (with 2 Ls) = to cause or allow to run or fall from a container, especially accidentally or wastefully ... donc in french = renverser?

Heo = "Apostrophe" ou "Bouillon de Culture" Comment va Pivot by the way?

12 jan. 201512 jan. 2015
0

:mdr:
Pour ton info, Apostrophe c'est fini depuis un quart de siècle et Bouillon de culture depuis plus de 10 ans. Quant à Pivot, il doit sucrer les fraises maintenant.
Cheers !

12 jan. 2015
0

j ecorche pas mal de mots et il est vrai que je ne relis jamais mes posts mais je vous assure que je sais ecrire convenablement lorsque je m y mets. c est juste que souvent j ecris rapidement sur mon portable avec la fichue correction automatique qui modifie souvent les mots technique sans que je m en aperçoive...
mais je peux aussi faire un effort et a partir de maintenant je vous assure de me corriger sauf a mettre les accents la ça demande trop de temps...
bonne soiree a tous!
la leçon est prise!
cheers aussi
;))

12 jan. 201512 jan. 2015
0

@Krampus... ne change rien surtout, on deconne... tu es tout a fait comprehensible... perso, je me fous de l'orthographe, l'important est l'ivresse, pas le flacon!!!! Cheers, Al.
PS quant a Pivot, s'il sucre les fraises, je ferais bien de l'inviter a Wimbledon en Juin prochain.... ca doit etre pratique!...

12 jan. 2015
0

vous ne m avez pas repondu sur la possibilte de ne changer que les deux premiers bordes, il n est pas necessaire de remonter plus haut?
qu est ce qui se fait en general?

12 jan. 201512 jan. 2015
0

Si la Clore est au bouchain lors de la construction, c'est parce que c'est plus pratique... question hauteur et accessibilite et proximite de la serre de bouchain (il y a du "repondant" derriere quand tu dois jouer de la masse comme un calut!!!...). Perso je prefere au dessous du bouchain car on peut y mettre un etai et mettre le borde ajuste en place en frappant sur un coin en bois dur, c'est plus Zen! A mon avis, enlever le ribord suffit, c'est une reparation, pas une refection. Ne fais qu'un cote a la fois mais encore une fois, fais un TRES BON CALAGE car tu as quand meme un sacre poids sur ton "squelette"... Je serais toi je mettrai aussi deux ceintures style sangle cinq tonnes de part et d'autre du MB et quelques coins ou feuilles de Tin (fer blanc style boite de conserve aplatie?) entre la quille et au moins trois des blocs sur lesquels elle repose, extremites et milieu comme cela tu as des "reperes" pour voir si il y a du mouvement en les "branlant" de temps en temps. Si un bouge c'est que tu as flambage ou son contraire... je deconnes.... Joke pour le fer blanc... (je prefere preciser, sait-on jamais!)

13 jan. 201516 juin 2020
0

Photos de la journée

13 jan. 2015
0

La rablure paraît noire mais c est parce que je viens de la nettoyer au saint marc car sous le moteur elle était vraiment grasse. Sinon tout est en bon état juste une petit coup de Guillaume et elle sera comme neuve. Je vais en profiter pour scarfer ou bien doubler deux membrures qui sont fissurée.
Asperger tout ça de xylo, imprégner au p127. Et refermer avec une belle planche toute neuve...
Prochaine journée vendredi!
En fait ça sort plutôt facilement quand on a décide que l on sacrifiait le borde!
J enfonce un tire fond en bout de rablure a l étrave pour la faire sortir. Je le déplacé au pied de biche puis ensuite de proche en proche je le fait sortir.
Au préalable j avais déjà enlevé Rivets et clous.

Bonne surprise les bord sont à l'équerre donc plus facile à remettre.
Je me demande si c est possible qu il aient mis galbord en clore car je ne m'explique pas sinon que cela descende comme ça?

14 jan. 201514 jan. 2015
0

Bonne nouvelle. Laisses bien secher avant de passer le fongicide, ca lui permet de penetrer plus profond sans "dilution" ou "emulsion" ou d'avoir a "pousser" l'humidite plus loin dans la fibre. Le fond de rablure est normallement a l'equerre. C'est pour cela que tu aurais du enlever le ribord... Ta bordee etant concave, le "fond", en coupe, est plus "long" que l'exterieur (par rapport au bateau) et c'est ce qui forme la "clef", sutout si tu n'as pas de calfatage... Ce qui conforte mon opinion que de recopier la vieille virure n'aurait pas permis d'ajuster avec precision au montage, tes arretes ont bien du "prendre" et les redresser va enlever de la matiere... On ne met pratiquement jamais la galbord en Clore pour cette raison!!! Le fond de rabet vers les extremites est le plus delicat a travailler. C'est peut-etre la raison pour laquelle tu as eu circulation d'eau le long de ta piece d'etrave et ta quille!!! A mon avis, je pense que ton probleme se situe certainement au niveau de ton etrave, au dessus du brion mais tu verras bien quand tu ouvres la zone pour refaire... Si tu as la place pour passer une perceuse, tu peux arreter une fente sur une membrure en percant un petit trou net et precis avec une meche bien affutee pour couper la fibre et eviter que la fissure ne continue a se propager. Cheers. Al

26 fév. 201516 juin 2020
0

Salut les gars, voilà des photos. Cela a pris plus de temps que prévu toujours pas referme mais j avance petit a petit.

26 fév. 201516 juin 2020
0

Suite

26 fév. 201516 juin 2020
0

Suite 2

26 fév. 201516 juin 2020
0

Suite3

26 fév. 2015
0

Le fongicide a été passé,le primaire 127 aussi.
Ribord est rectifié.
On place galbord semaine prochaine . :))
Alors pendant ce temps la j attaque les joints de sika qui était ouverts sur le pont ainsi que les bouchons qui étaient poreux à la place de l'ancien rail de genois sur les passe avant.
Je vous tiens au courant.

08 août 2017
0

et pas de suite??? dommage!

09 août 2017
1

La suite est heureuse, Laita à cette annee finie sa remise à neuf.
Chaque année depuis 4 ans maintenant une partie du chantier à ete effectué,car l objectif etait de toujours pouvoir etre a l eau au mois d avril.
1 ere annee: changement galbord et pieces d étrave.
2 eme annee: réfection du magnifique renault couach 4130, culasse, Segment culbuteurs, courroie peinture etc...
3 eme annee: changement voile
4 eme annee: vernis et peinture coque à neuf

Maintenant j espère juste que tout va se calmer car je me suis donner 5 ans sans frais majeur pour refaire une trésorerie, car dans mes prochains projet j aimerais,
Une bélle cuisine de beaux toilettes, et repasser sur un jeu de voile plus adaptable en enlevant le génois sur enrouleur et faire monter un autre étais sur lequel je pourrais faire prendre une trinquette et un tourmentin ainsi qu un autre rail de trinquette le long des hiloires pour avoir une voile d avant plus fermée par gros temps.

Si tu veux j ai fais pas mal de photos de tout ca et je pourrais te les envoyer en mp

AL

10 août 2017
0

Bonjour,
J'ai grand plaisir de découvrir ce fil de discussion très enrichissant avec une foule de détails pratiques. Merci de ce partage, c'est tellement rare de voir un tel professionnalisme dans ce forum. Juste une astuce pour le futur, afin d'éviter ou limiter la pourriture par l'eau douce, consiste à mettre des pains de sel dans le fond de cale.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un éléphant ça trombe

Après la pluie...

  • 4.5 (47)

un éléphant ça trombe

mars 2021