fissures sur Oéanis 38 aux niveau des haubans

Information à tous les propriétaire d’Océanis 38

Depuis début juin 2015, je possède un Océanis 38 livré avec du retard à Hyeres.
Un super bateau très performant N° 124 qui marche bien et qui aime bien avoir de la toile. Avec un code D un vrai plaisir.
Mi-Octobre, en nettoyant le pont on s’aperçoit de fissures au pied des haubans sur bâbord et tribord d’environ 25 cms.
L’expert de QUO VADIS SAV est venue le lendemain (très réactif juste avant ses congés de 15 jours) et nous a bloqué le bateau. Interdiction de naviguer.

par chance vu au port

Après 10 Jours Beneteau SAV nous a contacté et nous informe qu’à la vue des photos, il y a une mauvaise fabrication et ils envoient un expert en réparation.
Le réparateur très pro, est venue et à réparer en renforçant par de la fibre, et une platine inox qui prend sur la coque et le pont.

A ma demande il m’informe que la fabrication n’a pas été faite dans les règles de l’art, et que les fibres qui doivent former l’équerre entre le pont et la coque , n’est pas conforme, et donc normal que le pont fissure.

Quand on voit comment cela a été monté, on comprend bien la raison de la fissure, car pas de rappel par des tirants, ni d’équerre de renfort, donc on soulève le pont directement.

Je n’ai pas eu de réponse sur mes questions concernant la raison profonde de la non-conformité(Erreur humaine, processus de fabrication non précise, ou design non robuste), je sais que tous les Océanis 38 sont fait de la même façon. Je ne peux pas vous garantir si ma réparation est suffisante ou pas, car je n’ai pas pu obtenir plus d’informations de la part de Beneteau ni sur la raison de cette fissure de pont, ni sur validation de la réparation par un calcul de résistance de la part d’un bureau d’étude.
Si vous souhaitez les photos je peux vous les faire parvenir.

L'équipage
12 nov. 2015
12 nov. 2015
1

C'est édifiant !
Sur le 38, les cadènes sont reprises directement sur le pont, au ras du bordé. Le chantier se dispense ainsi de mettre des tirants ou des équerres.
Encore faut-il de la fibre UD dessous pour absorber la traction.
.
Il est donc probable que la strat pont coque ait été faite avec seulement deux ou trois couches de mat, ce qui est souvent le cas.
Dans ce cas, la fibre n'est pas en mesure de résister aux efforts.
Des photos sont bienvenues.

24 déc. 2015
0

Même bateau, même problème, photos avant le gros boulot de Beneteau sur cette pièce qui nous rassure tant...

27 avr. 2016
0

pas de reprise de strat entre pont et coque. Collage au mastic PU et vis parker. Process de merde largement repris par bon nombre de chantiers.

12 nov. 2015
2

bonjour
j'aurais averti directement mon assurance qui aurait mandaté un expert pour valider les réparations pour éviter les litiges qui pourraient resortir
cordialement

12 nov. 2015
0

@ menfin
bureau d étude chez beneteau il est composé d incompétents n ayant sûrement jamais navigué J ai un oceanis 31 tres bon plan de Finot pas de problème de structure mais des idioties de conceptions je pourrais t encrire des pages
C est dommage car corriger certaines erreurs n auraient aucun coup au niveau de la fabrication ca demanderait juste un peu de bon sens
Beneteau ne tient aucun compte de ses erreurs l oceanis 31 a plusieurs années d ancienneté mais aucune correction d erreur sur les coques qui sortent cette année par rapport aux premieres

18 nov. 2015
0

Bonjour,

j'ai depuis 3 ans un oceanis 31 et je serai vraiment très intéressé de consulter la liste des erreurs de conception que vous avez identifié.
Pouvez vous me la communiquer ?

Par avance merci.

12 nov. 2015
5

arertez d'acheter des beneteau, liberez vous de la force marketing...mais une fois que c'est fait il n'y a plus qu'a attendre la suite.. bonne chance a toi pour quelques années de galere.
on avait pourtant consacré un fil a ce bateau il y a quelques temps
sans doute n'a tu pas vu mes tres nombreuses interventions de ces derniers années mettant en garde sur la qualité des bateaux de grande serie , je sais ca ne fait pas avancer le schmilblick, mais esperons que ca servent aux autres

12 nov. 2015
0

Vous avez tous les moyens réunies pour annuler la vente.
Vice caché. Défaut de conformité NF.
Prends un bon expert marine y'en a certainement d'autres vice cachées ailleurs aussi.
Que font des controleurs de travaux? Les procédés administrative pour avoir le Norme NF n'ont pas marcher dans votre cas... et ça c'est tres grave de la part du constructeur!!!!
Courage a vous

12 nov. 2015
0

Comment un bateau, avec ce type de construction, sans reprise d'efforts, peut-il obtenir une catégorie de navigation "A" ??

12 nov. 2015
0

Curieux que cela ne tienne pas quand même sauf si les renforts ont été calculés et/ou placés trop justes.
.
Dans les années 80, Jeanneau implantait les cadènes (en fil) sur le pont au milieu des passavants avec juste des rondelles et du Skia sous les écrous. A côté se trouvaient des "renforts" mais qui avaient surtout un but esthétique (certains proprios les ayants d'ailleurs purement et simplement faut sauter). Il n'y avait aucun tirants pour reprendre l'effort et le transmettre plus bas sur la coque.
Or, même si je m'en étais inquiété à l'époque, cela ne bougeait pas si ce n'est de très légères déformations permanente autour des cadènes de bas haubans arrières.
Certes, à l'époque, l'échantillonnage était un peu plus important et les liaisons coque-pont entièrement stratifiées mais le processus complet n'était pas pire qu'aujourd'hui.

Maintenant, par économies, les constructeurs de grands volumes renvoient les cadènes sur le livet pour s'épargner un tirant et un renfort. En procédant de la sorte, il suffit de placer un léger renfort dans le bordé et une bonne contre-plaque taraudée et l'affaire est faite sans autre écrou ou rondelle pour 3 ou 4 fois plus vite et moins cher. Après, le marketing habille le truc pour que le client trouve cela "mieux qu'avant". Bon, objectivement, on a pas vu tomber plus de mats pour la cause.

12 nov. 201516 juin 2020
0

Les Beneteau était certainement plus sérieux dans les années 80.
Mon first 405 :
Ci-joint une photo d'un rappel de tirant qui traverse les cotés du carré, C'est une très belle pièce inox avec cadène, la tige fait au moins 20 mm. c'est repris sur la coque par des renforts très costauds qui descendent jusqu'au fond du bateau.

12 nov. 2015
0

C'est une bonne solution en effet efficace mais pas infaillible.
J'ai déjà vu un tirant comme celui-là cassé net au niveau de la fixation intérieure. Elle a traversé le pont après arrachage de la cadène qu'elle reprenait (évidemment, elle n'a fait que suivre le mat...). Les dégâts étaient assez impressionnants. Maintenant, il s'agissait clairement d'un défaut très peu décelable a priori dans le tirant de cadène.

12 nov. 2015
0

J'ai vu aussi la même chose sur un Sun Fast 42, le tirant a cassé, il travaillait légèrement en flexion.

12 nov. 2015
0

C'est pareil sur le 361 plus récent (2000)

12 nov. 2015
0

lamentable !
bravo le contrôle qualité de chez Benet !
comment un bateau comme ça peut sortir d'atelier avec une telle bourde ?
faut pas te contenter d'une réparation ...

12 nov. 2015
0

c'est quoi un controle "qualité" dans une entreprise qui se controle elle-m^me ? t pour avoir la norme c'est tout simple il faut cotiser chaque année ..

c'est encore un truc bidon commercial

12 nov. 2015
1

je repense a ce probleme plus concretement;
il faut startifier genereusement et largement le borbé a l'interieur en incluant eventuellemnt un plaque d'inox, mettre en plus une contre plaque a l'exterieur et visser un bonne grosse cadene dessus...ce sera moche mais tres solide, apres bien sur on n'a plus qu'au souhaiter que le reste de la coque ne parte pas en miettes:
=comment transformer un oceanis en hummer :lavache:

12 nov. 2015
1

dans les années 80 , les dynamique 44, n 'aient pas de tirants de cadènes , mais une equerre en cp stratifiée entre le pont et le bordé . La cadène traversant le pont était boulonnée sur cette equerre .
Quant à Benetau , c'est à mon avis ce qui se fait de moins mal ? Le rapport qualité prix est imbattable. Il y a toujours des em... nnuis sur les bateaux , mais Beneteau en totalise le moins , du moins " c'est mon avis et je le partage "

12 nov. 2015
0

@ oceanix tu es resté sur les beneteau des annees 80 comme moi d ailleurs c est comme ca que j en ai acheté un de l année 2013 ca na rien a voir Dufour a d ailleurs suivi la même trajectoire dans la baisse de qualité de ses productions
les bateaux de ces grands chantiers sont devenus des objets consommables avec une durée de vie limitée

12 nov. 201516 juin 2020
0

bonsoir
sur mon Sun Odyssey de 90 tirant qui descend bas 2 photos durant mes travaux de refit

12 nov. 201516 juin 2020
0

il n'est pas si évident de faire confiance à un expert. Comment savoir si la réparation est suffisante. J'avais demandé à un ami architecte marine son avis, et il m'avait ausssi préconisé une équerre en fibre prenant sur coque et pont. Ce qui a été fait avec plus d'un centimètre de de fibre.
Sur les chantier, j'ai visité le chantier en vendé et celui de Dufour à la Rochelle. Celui de Jeanneau est plus moderne et avec des processus plus surveillé, mais cela n'a pas suffit.
Ce qui me met en pétard est plus de ne pas connaître la raison de se défaut, et le peu de reconnaissance de ces chantiers. Il vous bloque le bateau, et vous devez continuer à tout payer y compris vos frais pour revenir contrôler le bateau..
Si vous allez au salon Nautique n'Hésitez pas en parler... Au moins ils verrons que nous communiquons, et que nous ne sommes pas que des vaches à l'air de la mer...
je vous joins la photos de la réparation, on ne voit pas bien l'épaisseur ajouté, mais bien la plaque

13 nov. 201513 nov. 2015
3

ben a mon avis ca craint, pas de reprise sur le bordé , c'est juste une reparation temporaire, j'espere que le mec a fait ca gratuitement

13 nov. 2015
0

Bonjour
la reparation , telle que visible sur la photo n'est pas bonne . Certe le risque de voir la cadene arrachee est supprime , mais la liaison pont-coque n'rst pas faite pour supporter de tels efforts et il vas y avoir des problemes a ce niveau . Il faudrait que la plaque soit en L et reprise egalement sur le borde . De toute maniere , toutcela c'est du bricolage improvise , incroyable pour un chantier de cette envergure .
Bon courage .
Joel

13 nov. 2015
0

Bonjour, pour une reprise efficace il faudrait des équerres en mousse PVC collées avec joint congé époxy en angle sur la liaison coque pont et stratées de chaque coté comme un sandwich et cela au plus près des cadènes donc plaque inox trop grande coté droit. Perso je préfère la solution écrou frein au contre écrou pour la fixation des cadènes.
Jac

10 nov. 2019
0

travail degeu ...
j'aurais refusé et fait intervenir mon assurance qui aurait nommé un expert .
j'ai été expert maritime pendant 5ans en fin de carrière ,ce genre de réparation je l'aurais refusé
il fallait faire une équerre en biaxial reprise sur la coque de 20cm de large et de 30cm de haut en dégréssif sur au moins 1cm d'épaisseur au centre
après une contre plaque inox de 10cm de coté en 5 mm d'épaisseur aurait suffit .
alain

12 nov. 2015
0

La "réparation" semble être faite au mat de verre.
Elle ne descend pas assez bas : une dizaine de cm tout au plus.
Si c'est vraiment le cas, c'est lamentable...

12 nov. 2015
0

c'est un cataplasme sur une jambe de bois . Il faut reprendre les efforts des haubans sur la coque ( en plus sur une coque suffisamment solide)et non pas sur un pont qui plus est en sandwich balsa ou autre . Je suis sidéré par cette "réparation"

12 nov. 2015
0

Pas comparable, mais sur un Centurion 32, équerres entre le pont et le bordé + 3 points de fixations indépendants pour 2 bas haubans et un hauban de chaque coté du mat.
Le défaut : la qualité de l'inox des écrous d'origine qui finissent par rouiller et se fendiller après 40 ans ...

13 nov. 2015
1

Les bateaux produits actuellement par les grands chantiers ne tiendront pas 40 ans

13 nov. 2015
0

J'ai malheureusement peur de ne plus être là pour savoir si ta prédiction se réalise. :tesur:

13 nov. 2015
0

Pas sûr... "Il ne tiendront pas 40 ans" ne veut pas dire qu'ils ne se casseront pas demain en pleine mer...
:tesur:

13 nov. 2015
0

Edifiant en effet,
Moi avec cela sur un bateau neuf j'assigne en référé expertise immédiatement.

13 nov. 2015
3

coût de l 'expertise: 3 600 euros (?) plus avocat ( bonjour asseyez-vous, ça fait 1 500 euros ) ensuite 4 ans de procès en allant vite et pour récuperer des nèfles. Mieux vaut tenter de régler à l 'amiable ( sans garantie de succés )

0

D'autant plus que, le constructeur ne refusant pas d'intervenir, le procès ne débuterait même pas.

13 nov. 2015
0

Si vous regardez la photo, elle est prise de bas en haut. La pièce d'inox est sur le bordé (et le boitier de la prise électrique sur le panneau d'habillage intérieur.).
Il est extrêmement difficile de juger sur base de ce qui est décrit.
Que sont exactement les "fissures" ? S'agit-il d'un faïençage de gel-coat ou la strat est-elle atteinte ?
Si le gel-coat a été très légèrement mal dosé, il devient très vite cassant à la flexion... or c'est une zone de forte contraire. Dans ce cas ce sera essentiellement esthétique.
Si la strat est atteinte, c'est une autre paire de manche. Le bateau est (probablement) légèrement au-delà de la contrainte admissible. Il faut le remettre dans les limites de la contraintes et pas essayer de le rendre plus solide ou plus raide que le reste à un point particulier sinon la répartition des efforts sera modifiée. c'est un ensemble normalement cohérent et dont les déformations sont (en principe...) calculées.

13 nov. 201513 nov. 2015
1

je suis partisan de betonner plutot que de calculer pour ce genre dezones d'effort::le poids supllementaire ici compterait pour du beurre
calcules moi donc l'effort sur cette cadene avec une jolie deferlante de 4-5 m par le travers ( c'est un bateau hauturier ne l'oublions pas) :reflechi:
.
faut dire la malfacon n'est pas d'aujourd'hui, 'avais fait ma deuxieme transat sur un levrier 14m en 1991. Pas de defaut de structure mais de tres nombreux points d'usure accelérés et de faiblesse dans le greement la barre le amenagement etc...le chantier m'a dit " le bateau n'est pas fait pour ca" :lavache:

13 nov. 2015
0

@Brufan: la contre plaque en inox est à plat pont et pas du tout sur le bordé . Il ne peut , d'autre part s'agir d'un faiençage simple. A cause du manque de rigidité du materiau , il s'agit certainement d'un faiençage consécutif à une déformation du pont sous l 'effet de la traction. De plus le materiau Beneteau manque de rigidité , c'est un projeté et pas un stratifié autrement dit de la paille de verre tout juste collée par un liant en polyester.
visiblement le chantier a compté sur la raideur du pont à cet endroit parce qu'il est immédiatement adjacent au bordé et à la liaison coque pont. Ils se sont gourés : la preuve ....Des c....ies de ce genre par Beneteau j 'en ai déjà vu sur mes trois bateaux successifs de cette marque. Pour être juste, j 'ai vu aussi plein de choses excellentes. Errare humanum est .

13 nov. 2015
0

Le pont est en sandwich et non en monolithique. J'ai été un temps stratifieur sur les ponts (petites vedettes). On faisait toujours du sandwich, avec noyage de pièces en massif aux points de contraintes.

13 nov. 201513 nov. 2015
0

voici le montage des cadènes vu du dessus.
Montage qui correspond bien à ce qu'on voit par dessous sur la photo de la "réparation".

13 nov. 2015
1

c'est des cadènes d'un 38 pieds ???????
je suis ébahi ,j'ai vu la contre plaque ,ça jette du jus ,c'est tout
toute la partie qui déborde des cadènes ne sert à rien ,ils auraient mieux fait de la plier en équerre et de la reprendre sur la coque avec une strat en biax en dessous.
mais mon pov tu as acheté un voilier pour naviguer ,c'est pas fait pour ça ,
surtout ne le pose pas sur la quille au carénage ...
alain

27 avr. 2016
0

Le 38 se pose parfaitement sur la quille au carénage!!

13 nov. 2015
0

Et le taquet il tiens comment?

13 nov. 2015
2

2 vis agglos dans la strat ?

:acheval: :acheval: :acheval: :acheval: :acheval:

13 nov. 2015
0

on est dans la zone (ou très proche) de recouvrement coque-pont, c'est sûrement du monolithique dans ce coin.
n'empêche que le "bricolage" du chantier sans tissus et/ou raidisseur/gousset ne vaut rien, amha ...

13 nov. 2015
0

justement la réparation consiste à faire une équerre qui vient sur la coque et le pont , avec plus d'un cm de fibre et résine pour garantir le bon recouvrement et la répartition des efforts en tirant sur la coque et le renfort .
Est ce suffisant, c'est bien ce que je ne sais pas.
Je pense que la réparation est assez bonne et logique, mais cela ne me rassure pas sur le reste du bateau.

13 nov. 201516 juin 2020
0

effectivement je vois que je n'ai pas mis les photos des fissures, je vous montrent donc, je les avais mis sur OCEANIS. Babord et tribord et le montage d'origine avant la plque et l'équerre de fibre.

13 nov. 2015
0

:lavache: :lavache: :lavache: :-( :-( :-(

14 nov. 2015
1

Ben moi je confirme mon post précédent !
avec cela sur un bateau neuf: j'assigne en référé.
- Je demande un expertise
- Je demande l'autorisation d'entreprendre les travaux préconisés par l'expert sans attendre le jugement au fond.

Comme dans toute ordonnance de référé désignant un expert il y aura dans sa mission de tenter de concilier les parties.

On peut être certain que le constructeur ne va pas faire le fier sur ce coup. La meilleure défense étant l'attaque autant avoir les atouts en main.

Soit le constructeur reconnaît son erreur, accepte les travaux et le remboursement des frais (fort probable).

Soit après dépôt du rapport: réparations conformes et assignation au fond avec demandes de remboursement et dommages et intérêts, privation de jouissance ect...

On peut considérer que le rapport soit rendu dans l'hiver et les travaux fait au printemps.

15 nov. 2015
0

En droit belge, par contre, l'expert judiciaire a toujours pour mission de tenter de concilier les parties avant de déposer son rapport.
ça marche d'ailleurs assez bien dans beaucoup de dossiers.

15 nov. 2015
0

Disons qu'il peut constater l'accord des parties.

15 nov. 201515 nov. 2015
1

Un expert judiciaire n'a JAMAIS dans sa mission de tenter de concilier les parties.
Ca lui est d'ailleurs strictement interdit.

C'est le travail du juge qui a cette mission.
:litjournal:

0

Absolument.

14 nov. 2015
0

Ce montage est sidérant ! Faut-il faire une expertise pour l'achat d'un bateau neuf ?

16 nov. 2015
1

oui , mandatez moi ca fera du tri :pouce:

14 nov. 2015
0

Désolé pour toi, Menfin2015...
:-(
Mais tu ne seras ni le premier ni le dernier qui aura des soucis avec la fabrication des voiliers sortis de chantiers, mêmes les propriétaires de gros voiliers alu de voyage ont des soucis dès la sortie de port.

Economies à la construction, peu de protocoles de fabrication suivis, peu ou pas de contrôles qualité...

Beaucoup d'acquéreurs font les modifications eux mêmes, afin de pouvoir naviguer rapidement.

13 nov. 2015
0

Pas une équerre mais 2 une de chaque côté des cadenes comme j'ai expliqué plus haut et même traitement de l autre côté ce qui est logique
Jac

13 nov. 2015
0

Ah, ils sont beaux les bateaux dans les salons !

13 nov. 2015
0

oui, mais ma cheminée est trop petite pour un Océanis 38 :langue2:

:acheval: :acheval: :acheval: :acheval:

Sinon en fait ce fil fait peur… un bateau de 6 mois qui as ce genre de pépin… je sais pas comment si je réagirais si ça m'arrivait (bon en même temps, c'est pas près de m'arriver, avec mes moyens, un bateau de moins de 6mois,ça serait un optimist, ou un 420 à la rigueur…)

13 nov. 2015
1

Je mets en garde tout le monde ici... faites gaffe! La loi aujourd'hui protège aussi bien les marques que les clients.
Quand on commence à balancer sans fondements outres des photos et des dires en citant clairement une marque on est attaquable! Ça peut aller chercher très loin.
Il est normal que le consommateur soit protéger mais ce dernier doit passer par des moyens officiels, sur un forum on entre directement dans la diffamation.

Je ne suis pas un pro Beneteau même si dans la famille on possède un Figaro One, j'anticipe juste les réacs de certains.

Je ne citerai pas une marque de moteur qui c'est défendu quand un client à commencer à fustiger des menaces envers cette dernière. Le service juridique de la marque à tout notifier et à commencer à entamer des procédures qui coûtent chères à un heonaute...je me souviens du fils de discussion et j'avoue que ce derniers'y était clairement mal pris.

Ce qu'il est important de rajouter c'est que notre bien aimé forum c'est vu impliqué et à du prendre des mesures pour s'éviter des poursuites.

Donc finalité: quand on est en litige on règle ça par voie juridique classique sous peine de prendre un coup de massue!

Et soyez pas dupes si vous croyez que notre forum n'est pas infiltré par les marques vous vous mettez le doigt dans l'oeil.

Société d'aujourd'hui :/

Pour ma part je peux dire tout ce que je veux sur les Jouët de chez Yachting France vu que ça n'existe plus :)

A plus!
Julien.

13 nov. 2015
4

Mmm, je doute qu'il s'agisse de diffamation quand on reste factuel. Et en ce qui concerne menfin, c'est le cas.

13 nov. 2015
0

Tu parles tellement a demi-mot concernant l'histoire de moteur que je n'ai rien compris.
La conception de ce canot me laisse plus que dubitatif ainsi que la "réparation".
A la place de faire des procès à leurs clients ils feraient mieux de se remettre en question sur certains points.

13 nov. 2015
0

Oui oui ok je me souviens de cette histoire de moteur maintenant. Merci!
Bon déjà a l epoque je n'avais pas tous compris :-)

13 nov. 2015
1

Difficile de ne pas partager ton avis :)

Concernant le moteur, un heonaute avait acheté un moteur neuf sans inverseur sous prétexte qu'il voulait garder son ancien modèle. Pas de calcul d'hélice, couple etc. .. Le moteur n'a jamais dépassé les 1500trs/min durant deux ans pendant lesquels il n'a rien fait.

Bien entendu il y eu un endommagement mécanique grave. Il y eu de nombreux échanges avec la marque sans arriver à un arrangement. Le client c'est énervé et à dit au fabricant moteur qu'il faisait de la contre publicité sur H&H...erreur!

Aujourd'hui il paye!

Pour ma part dans un autre contexte j'ai vécu une situation pareille contre une marque de voiture qui se vante d'une qualité supérieure aux autres, j'ai fais ça officiellement ça m'a pris du temps mais aujourd'hui j'ai gagné....je roule désormais suédois! Un client de perdu, un dédommagement ridicule pour un si grand groupe mais suffisant pour moi et surtout aujourd'hui je roule différent en admettant que la qualité est un leurre pour certains mais que pour d'autre elle est bien réelle :)

13 nov. 2015
0

la marque de moteur en question, ainsi que tous les imbéciles qui veulent empêcher les gens de s'exprimer devraient goûter plus souvent à l'effet streisand, ça leur ferais les pieds…

Je ne m'étendrais pas plus… je pourrais dire des mots qui dérengerait des cons, et que des cons me poursuive en justice, ça me gêne pas, mais qu'il le fasse que pour moi, qu'ils mettent pas les autres la dedans ?

SI j'écris sur un mur X est un con, ou autre mot doux, est-ce qu'on fait un procès aux co-propriétaires de l'immeuble ? (quand les idiots qui font des procès pour des propos tenu sur le web, et les imbéciles qui font ou disent le droit auront pigé ça, on aura fait un grand pas en avant… mais eux sont au bord du précipice…)

13 nov. 2015
0

imagine le forum comme un mur…
si tu va peindre sur un mur "mort aux arabes" ou "mort à Marine"… le FN ou SOSRacisme… ils font un procès au con qui s'est fait gauler en train d'écrire ça sur le mur, ou ils font un procès aux proprios de l'immeuble dont le mur à été souillé ?

donc forums et hébergeurs attaquables… c'est une connerie monumentale… remarque y'a des idiots qui veulent même rendre les FAI attaquables alors… ils ont rien compris à la neutralité des réseaux et à tout un tas de concepts dont il n'est pas lieu de parler ici…

13 nov. 2015
0

J'ai pas tout compris mais les forums et les hebergeurs sont attaquables oui...ceux qui fustigent je sais pas. Cà me paraît gros.

Quoiqu'il en soit ne penses pas que je sois pas pour ,a défense du petit consommateur!

14 nov. 2015
1

Il ne serait pas dans l'intérêt de Beneteau de porter cette discussion devant la loi... Ils vaut mieux pour eux ne pas trop ébruiter que leurs bateaux sont... ainsi construits...

16 nov. 2015
0

c'est sur il faut respecter les delinquants

13 nov. 2015
0

Je le pense aussi...mes connaissances la dessus sont limitées. J'ai juste un exemple en tête qui m'a poussé à intervenir sur ce fil.

Après rien n'empêche de débattre de l'aspect technique, il y a ici plein de vrai connaisseurs qui sont prêts à donner conseil. Je pense juste qu'il faut le faire intelligemment. Être conscient du monde dans lequel on vit offre plus de chance de réussite en cas de procédure entamée...en clair vu comme ça tourne si menfin2015 se lance dans une bataille c'est mal engagé!

13 nov. 201516 juin 2020
0

Une cadène de galhauban JEANNEAU de 80...

16 nov. 2015
0

Une cadène de Melody... ;-)

13 nov. 2015
0

la mode actuelle , c'est les galhaubans directement au niveau du liston ,avec des barres de flèches à l 'aplomb. L 'utilisation d'un genois à grand recouvrement est impossible. A la place il y a un genois batard qui ressemble à un solent Pour pouvoir le border plat aux allures de prés serré , il faut le passer sous les barres de flèches. Le rendement aux allures arrivée est déplorable à cause du manque de surface de cette voile .
La théorie actuelle c'est des gv de grandes dimensions , des solents étroits et de grand allongement pour améliorer le cap et le " puissance "
Les chantiers se sont engouffrés dans cette théorie initié par Hanse . L 'avantage pour eux , c'est la diminution des coûts de production parce que ça supprime les tirants de cadène et leur ancrage sur la coque.
Un bon voilier de près , à mon avis, a des cadènes rentrées et un genois à 140 ou 150 %. c'est mieux pour le petit temps et le medium . Il y a ensuite une plage de vent ou le solent marche bien , mais ça se gâte dès qu' on choque un peu les écoutes.
De plus souvent cette configuration implique parfois des mâts plus hauts, sans que certains chantiers ne prévoient un rapport de lest plus fort.

la discussion entre partisans des cadènes rentrées et des cadènes sur le liston , c'est un peu la querelle des anciens et des modernes. il ya eu des articles la dessus dans des revues nautique à l 'occasion d'essais de bateaux

13 nov. 2015
0

Les petites GV et les génois à fort recouvrement ont été induit par la jauge IOR. Ce n'est certainement pas un plan de voilure efficace. Les plan de voilure les plus efficaces, c'est grande GV, génois avec recouvrement minimal. C'est démontré depuis longtemps.

14 nov. 2015
0

ça se discute, si tu compare le 30 standard et le 30 S avec plan de voilure plus équilibré ds le sens que tu souhaites, le seul avantage était de virer plus vite et 0,1 noeud de plus au pres, moins rapide au portant par contre spi plus petit sans prler des bastaques

13 nov. 2015
0

Impressionnante les fissures

14 nov. 2015
3

sur ce truc tout le monde a des "impressions" ce qui n'a aucune valeur ,personne ne sait reellement si ça tiens ou non ....

il faudrait savoir EXACTEMENT ce qui a été fait comment ça a été fait et avec quoi et connaitre les efforts ...

donc là je crains que l'on est plus ou moins dans le parti pris plutot que dans l'objectif

la seule chose que l'on peut dire c'est que a l'origine ça a été mal fait car le pont a fissuré , ça c'est sûr ...mais ensuite..

14 nov. 2015
0

Mais les photos parlent d'elles même : On voit comment ça a été construit, et on voit le résultat. Que faut-il de plus ?
Les "ingénieurs" savent ce qu'ils font, c'est donc délibérément qu'ils construisent avec de tels défauts. Je trouve cela criminel !

14 nov. 2015
1

c'est exactement ce que j'ai écrit baboujoli

on connait le resultat de la construction : ça a pété donc c'est mauvais ,point

mais on ne peut rien savoir a travers une photo de la reparation ; est-elle bonne ? est-elle mauvaise? on n'en sait rien OBJECTIVEMENT on est dans l'IMPRESSION , je pense que ....s'est tout

14 nov. 2015
0

d'accord mais qui te dis que ca ne tiendra pas ???

Bon pour le reste c'est sûr moi je ne comprends rien a ce genre de montage , avoir des cadenes qui tirent direct sur le pont sans reprise sur le bordé , ça depasse mes competences ... mais bon , tout est ainsi là et ailleurs ...

il y a tellement a dire sur les plastiques , j'ai eu vu un, beau (12m) coulé direct lorsqu'il a touché pour la premiere fois son élement ; l'eau ... et pourtant il était beau ....

16 nov. 2015
0

C'esr sûr! Pourquoi faire appel à un expert alors que nous sommes près d'une centaine, sur ce fil, à donner des avis "d'experts" sans être obligés d'aller voir sur place tellement les photos sont explicites?

14 nov. 2015
1

ce n'est pas une impression, Calypso.
.
On distingue parfaitement la strat d'origine autour de la réparation : aucune trace de ponçage.
On distingue parfaitement sa surface : + ou - 10 cm sur le bordé et de part et d'autre des cadènes : insuffisant
On distingue parfaitement les deux première couches de mat en dégradé : pas de fibre longue apparente : lamentable.
.
Une répartion bien faite, c'est 80 cm de large de dégradé d'apaisseur, et ça descend jusqu'à la flottaison.
C'est pas fait avec du mat, mais avec du biaxial et si possible à l'époxy, pour au minimum 15 kg/m² de verre sous les cadènes (en dégradé sur les coté)
.
les "réparations" avec des grosses couches de mat (1 bon cm), j'ai eu ça aussi sur mes varangues de quilles. Résultat : tout a cassé et je répare moi même, avec une siason de perdue et une facture dépassant 5.000 euros (déquillage des deux quilles compris)

14 nov. 2015
1

Pourquoi pas ? Mon fils en avait une quand il avait 3 ans... elle était destinée à jouer au jardin...
L'appellation "Océanis", elle, laisse penser que les bateaux sont destinés à traverser les océans...

14 nov. 2015
0

Tu veux dire "roulé dans les vagues" !

:mdr:

14 nov. 2015
1

alors là si l'on se fit au appellation pour acheter !!! on est sûr d'etre roulé dans la farine ...voir l'actualité automobile ...

14 nov. 2015
0

bien vu baboujoli :pouce:

14 nov. 2015
0

c'est pour pallier la déficience de ce type de voilure que le genaker ou le code 0 ont été inventés

14 nov. 2015
1

Bonjour ,
Une petite question : quand vous avez décider d'acheter ce bateau vous l'avez bien regarder sous toutes les coutures ou juste visiter le carré ?
Pour un voilier on connait les points importants a regarder :cadènes , boulons de quilles , type de construction etc il faut passer plus de temps a quatre pattes dans un voilier que devant le buro de la secrétaire !
C'est quand même dingue que pour un achat aussi important , onéreux on ne fasse pas le tour !

14 nov. 201514 nov. 2015
5

le tour de quoi ??? est-ce qu'il faut etre ingenieur lorsque l'on achete un bateau , architecte lorsque l'on achete une maison , mecano lorsque l'on achete une voiture , nutritioniste lorsque l'on achete un yaort etc etc ...

aujourd'hui les bateaux sont construit pour leur usage : c'est à dire 4j/5j en mer et 360 au quai ..

15 nov. 2015
0

je partage aussi d'une certaine façon ton point de vue seulement il faut bien reconnaitre que ceux n'ayant aucune competence en construction navale et aucune en navigation et bien il y a de grande chance qu'ils navigueront pas plus de 3 jours par an et encore par tout petit temps .

Donc le constructeur leur aura vendu le bateau qui leur convienent au prix de cette construction .

Et l'on se fait beaucoup d'illusion sur la competence des chantiers eux-m^me .

Celui ou ceux qui connaissent un peu ce qu'est un bateau et la navigation savent quoi achété ou pas acheté et ces gens là navigent mais sur des bateaux adapté ...

donc finalement et bien tout ce passe bien dans le meilleur des mondes .

certains ont le bateau pour prendre l'apéro au quai et d'autres pour traverser les mers

et juste un mot: les plus gros ou les plus grands sont souvent les pires .Quand l'on voit certaine forme de carene on dirait qu'elle a été conçu pour taper dans chaque vague mais qui peut le voir lorsque le bateau est au salon d'exposition ?

15 nov. 2015
0

et exactement , j'ai un bateau en bois "pourri" ça me convient dans tous les domaines : il me suffit pour ma zone de navigation ,pas plus de 3 jours de la cote couvert par les previsions météo et je passe presque tout l'hiver à le reparer c'est donc parfait ....mais parfait pour moi ..

mais je le sais , ce qui fait peur c'est que l'on vends des m... qui sont classé categorie A et que tout le monde non competent en la matiere est persuadé d'avoir un bateau conçu pour traversé les oceans .....mais comme ils restent à quai .....

l'essentiel pour l'industrie est de vendre ...le reste....

14 nov. 2015
0

Oui Calypso, c'est la question que je me pose, quand on achète une voiture on ne prévoie pas de faire renforcer le châssis, ou de refaire les fondations de sa maison après achat (oui là c'est un mauvais exemple en fait ça arrive) :oups:

14 nov. 2015
0

Désolé de te contredire mais tu mélange un peu les genres !
Le bâtiment comme l'automobile sont très encadrer par des lois , des garanties , de la jurisprudence et le consommateur est très protégé .
Dans le nautisme c'est un peu la jungle et le nombre de litiges impossible a résoudre est énorme cherche sur gogol et tu trouvera les exemples .
C'est pour cela qu'il faut avoir un minimum de compétences pour acheter comme pour naviguer car quand tu seras en pleine mer avec une grosse merde a résoudre tu fais quoi ? allo assurance !!
Trop de gens achètent un bateau comme une voiture sans compétence et en confiance ,c'est peu être quand même un billet de 140000€ !
Les constructeurs ne sont pas prêt de changer si comme tu dis les bateaux ne sortent que 5 jours par ans !!

15 nov. 2015
0

C'est exactement cela Calypso 2.
Il y aussi ceux qui ont une bonne connaissance de ce qu'ils achètent et des limites de leur utilisation.
J'ai un bateau de grande production catégorisé A. Je connais pleinement ses faiblesses et l'ai acheté en pleine connaissance de cause.
Je sais qu'il n'est pas idéal pour affronter le gros temps et les zones du Monde moins tempérées que celle où je navigue.
Mes possibilités (de temps) et mes envies ne me poussent pas à exposer ma famille à des aventures pour lesquelles le bateau n'est a priori pas destiné même s'il pourra probablement y "résister". En plus, la zone dans laquelle je navigue a une météo court terme aussi fiable que l'horaire du train.
Si un jour, le temps imparti me le permet et que l'envie me prend d'aller plus loin, plus longtemps et dans des coins plus remuants, je changerai alors de bateau mais ce n'est pas demain la veille.

14 nov. 2015
1

Euh... chez moi c'est la secrétaire qui est à quatre pattes...
:tesur:
Sinon, c'est vrai que dans les salons (nautiques...) les visiteurs passent beaucoup de temps à regarder les aménagements, avec madame... Et puis, ils font confiance...
Quand on achète une voiture, on va pas regarder si le moteur est solidement fixé...

14 nov. 2015
1

quand ils ont conçu le plan de de ce bateau,s'il ne voulaient pas mettre de renforts a l intérieur pour X raisons pourquoi n ont ils pas repris la fixation des cadénes directement sur la coque a la place du pont puisque la fixation actuelle n est qu a quelques centimètres du franc bord.

14 nov. 201516 juin 2020
0

heo, heo !.....ça bave beaucoup sur les Océanis par ici.
Ne pas généraliser SVP.
Par exemple, l'Océanis 281 - dessin Finot - n'a pas de problême. Conçu, et fabriqué il y a vingt ans, il navigue joyeusement par vent fort. Problème spécifique du "38" ???, de CE "38" ???
Qu'en pensent les autres propriétaires de 38 ...

14 nov. 2015
0

Oceanis c'est le nom d'une gamme depuis des dizaines d'années. Ce fil parle d'un cas particulier, photos à l'appui. Ça ne bave pas, il y a quand même de quoi être surpris.
Naïvement je pensais que des cadènes ça devait ressembler à ça :

14 nov. 2015
0

Pas valable si elles sont le long du bordé.

14 nov. 2015
0

C'est ce que j'ai sur mon vieux Jouët 10.80 avec un échantillonnage costaud là où il faut car malgré tout il ne pèse que 5,4t lège avec 43% de lest!

Cherchez l'erreur...c'est tout simple aujourd'hui "on consomme"!!!

14 nov. 2015
0

"Océanis d'il y a 20 ans", la messe est dite !

14 nov. 2015
0

A voir la photo de l'intérieur du 38 en question, si je comprends bien, la cadènes est fixée à travers le pont et le retour (plat) de la coque.
C'est donc directement la coque, via sont retour horizontal qui reprend les efforts
C'est fixé au travers des surfaces planes où le pont est collé sur la coque. Mécaniquement la zone est relativement raide mais je comprends mal qu'une telle fixation soit installée au travers d'une "zone de colle" qui présente une certaine souplesse.

14 nov. 201516 juin 2020
1

Ben moi, j'aime bien mes cadènes ;-)

Photos pendant la construction ...

14 nov. 2015
0

et bien moi aussi :
plat acier de 40x10 sur 60cm de longeur boulonné dans la coque avec une reprise à l'interieur soit 5cm d'épaisseur et 6 boulons de 12

16 nov. 2015
0

meme genre mais en pire: le plat traverse le pont et est la cadene . Chaquie cadene bolonnée sur un cloison structurelle...on peut je pense semble t il lever le bateau par trois cadenes ( pour l'equilibre sinon une seule suffirait).
rersitance prifometrique des la cdene de hauban : 20tonnes ??? plus??

14 nov. 201516 juin 2020
0

Voilà du sérieux !
Moi, c'est soudé...

14 nov. 2015
0

j'espere qu'a l'interieur il y a un barrot sous chaque cadéne sinon c'est pas mieux que sur l'oceanix

14 nov. 201514 nov. 2015
0

T'inquiète ! Il y a ce qu'il faut... En plus, c'est dans la région de l'épontille, là où un IPN de 120 mm fait le tour complet de la coque et du pont. La tôle fait 5 mm d'épaisseur.

14 nov. 2015
2

j' ai eu trois oceanis , un 473 un 393 et un 46 actuellement . Ils avaient tous les cadènes rentrées , des tirants et des ancrages . Les oceanis actuels ont les cadènes sur le plat bord . Personnellement je n 'achèterai pas ce genre de voilier

14 nov. 2015
0

@Baboujoli, cadènes soudées sur quel bateau ?
:reflechi:

14 nov. 201516 juin 2020
0

Arak (9,96 m HT)

14 nov. 2015
0

Il serait sans doute intéressant de connaître le bilan technique de ce beau voyage
www.beneteauoceanatlantictour.com[...]-projet
www.facebook.com[...]NETEAU/
Jac

14 nov. 2015
0

on ne voit pas beaucoup les voiles ,il doit y avoir un gros réservoir de G.O
un coup le genaker est enroulé un coup il est là un coup il n'est pas là au moins il y a de l'action ...
alain

14 nov. 2015
1

je te fiche mon billet que ce 38 aura des fixations de cadénes et le reste plus solide ,après ils nous sortiront la version" grand raid "
ceux d'avant c'était la version "frime dans les ports "
alain

14 nov. 201514 nov. 2015
0

Tu rigoles. Je vois pas pourquoi ils s'embêteraient à renforcer les cadènes pour une version grand raid. Un dessalinisateur bas de gamme et deux gros autocollants "grand raid" et ils empochent les 20000, option grand raid. Quand tu as pris l'habitude de prendre tes clients pour des jambons, tu ne sais plus t'arrêter.

Sur ce genre d'histoire, il y a collusion entre le chantier et les clients. On n'achète pas un bateau comme une cafetière. Que les clients demandent des dossiers techniques sérieux plutôt que des remises au moment de passer commande et les choses s'arrangeront d'elles mêmes.

Avant de pérorer sécurité pour des sorties par 30 noeuds de vent sur le fil d'a cote, nous ferions mieux de nous intéresser aux qualités marine de nos bateaux. Avec le bateau qui va bien, avec 30 nds, on s'amuse bien

Bonne soirée à tous.

15 nov. 2015
0

@ptiplouf,
.
Là je partage tout à fait... en ce qui concerne un dossier technique AVANT l'achat.

Systématiquement demander au concessionnaire le MANUEL PROPRIETAIRE de l'unité. En général, il l'envoient.
On est parfois surpris à la lecture.. Au client potentiel donc, de demander modifications qu'il estime nécessaires !

14 nov. 201516 juin 2020
1

Je suis sidéré de voir la faiblesse de ces montages.
Je rejoins mayko sur l'avis de ces chantiers.
C'est quand meme pas croyable de fabriquer des trucs aussi minces et d'etre obligé de faire expertiser un bateau neuf.
J'ai assez confiance dans les cadènes et ridoirs de mon tank
nb : le reprise de cadène sous le pont fait 1m20 de long et la section est de 60x10.
Le bateau est lui à peine plus grand que celui de notre infortuné ami.

14 nov. 2015
0

Le mien est plus petit, mais les reprises sont plus grosses. Et les barres de flèche sont dans l'axe comme sur le tien.

15 nov. 201516 juin 2020
0

même pas...

14 nov. 2015
0

Tu déconne? :mdr: :pouce:

14 nov. 2015
0

pour les propriétaire de 38, si vous souhaitez me contacter, je peux vous donner quelques infos complémentaires des échanges avec Bénéteau ou les revendeurs du VAR.
Pour information j'avais visiter le chantier en Vendée, ainsi que celui du concurrent à la Rochelle, et j'avais mieux apprécier l'usine de Jeanneau Bénéteau, avec un bon flux et de la méthodologie, mais cela ne suffit pas...

14 nov. 2015
0

Tu avais quand même bien fait les choses. Désolé pour toi. J'espère que tu trouveras une issue favorable.
Honnêtement, as tu encore confiance en ton bateau?
Quelle suite vas tu donner.

15 nov. 201516 juin 2020
0

Pas vraiment pour être purement honnête, mais je me dit que même si je change pour un autre 38 je n'en serai pas plus sur. Là au moins je pense que ce point est réglé.
La garantie est de 7 ans sur les coques, donc je surveille de prêt, la semaine prochaine, nous ferons quelques essais ...L'an prochain l'Italie, je ne serai pas trop loin....
Je vois que je n'ai pas mis mon adresse email pour le propriétaire de 38:
bernard.theil@cegetel.net
Au plaisir de se tirer des bords ou croiser sur l'eau, je suis facile à reconnaître...

15 nov. 2015
1

Sûr que la gaffe est bien sur ton voilier ! :mdr: :mdr:

15 nov. 2015
1

perso ,je ne crois pas que ce soit réglé ,la réparation ressemble à un plâtre sur une jambe de bois .
je m'appuierais sur des dires d'expert pour faire confectionner une équerre avec reprise sur la coque renforcée par du biax sur une surface conséquente ...
vérifier aussi l'ancrage du pataras et de l'étai si c'est du même tonneau ,ça craint le patatras ...voir les ancrages de haubans extérieur sur les catas
alain

15 nov. 2015
1

7 ans de garantie sur la coque ? je croyais 10 ans . Il est vrai que l 'osmose n 'apparaît qu'après 10 ans .
En ce qui concerne la réparation , il faut se rapprocher du réparateur et lui demander de revoir sa solution et l 'avertir que faute de consensus , ce sera les tribunaux qui trancheront.

15 nov. 2015
4

Sans avoir les compétences d'un architecte, je me demande pourquoi Beneteau a pris un risque en implantant les cadènes de cette manière.
Je comprends la démarche de mettre les cadènes sur le live pour économiser deux tirants et les fixations de reprise dans la coque. C'est un choix que font la plupart des constructeurs de masse.
Ce que je ne comprends pas, c'est qu'une fois ce choix fait, les cadènes sont implantées dans le retour 'horizontal' du moule de coque qui travaille alors en flexion sans qu'une pièce (en intox, en strass, voire même en bois) ne participe à la transmission de l'effort au bordé.
D'autres constructeurs boulonnent directement une cadène sous forme de plat d'inox épais et formé sur le bordé avec une contreplaque à l'intérieur en renforçant la zone. Cela me paraît aussi simple à réaliser et nettement efficace pour la transmission de l'effort.
Alors pourquoi prendre un tel risque qui économiquement ne permet pas de gagner grand chose en terme de coût ?

15 nov. 2015
1

pourquoi ? parce que ces bateaux sont etudié ,construit pour l'usage de 99% des plaisanciers c'est à dire pour une construction de masse , qui ne navigeront que quelques jours dans l'année et par beau temps ...

c'est toujours la m^me chose : lorsque j'ai besoin d'un outil que je ne vais utilisé qu'une ou deux fois l'an et bien je prends un outil vendu en masse , mais lorsque j'en veux un qui va me servir tous les jours et sera sillicité j'achete du Facom ...

les bateaux c'est pareil

15 nov. 2015
1

Je partage l'étonnement de brufan. Ça coûterait quasi le même prix à la construction, et ça éviterait des coûts de SAV qui risquent d'être assez substantiels.

15 nov. 201516 juin 2020
0

Bénéteau le sait très bien.

Mais la plaque inox découpée sur mesure, pliée sur mesure, usinée sur mesure, plus le boulonnage inox tête fraisée, plus la dépouille dans le moule avec les problèmes de drapage coute au final beaucoup beaucoup plus cher qu'une cadène fil inox absolument standard.

Cf cadène First 30 JK. On n'est pas du tout au budget d'un Océanis.
NB pour ceux qui auraient quelques connaissances en RDM, pour que les 5 boulons de cette cadène travaillent en MEME temps en cisaillement, ça implique une précision de perçage.

15 nov. 2015
0

Autre point, c'est le pont qui est fissuré sur cet Océanis. Et que je sache ce n'est pas le pont qui tient les cadènes. D'ailleurs, le mat semble être toujours à sa place. malgré les fissures.

15 nov. 2015
0

tiens François c'est exactement la reflexion que je me fais a chaque fois que je voie un RM ..qui a pu pondre un "truc" pareil???

15 nov. 2015
0

Pourquoi pas mais dans ce cas on change la catégorie du bateau et comme ca pas de problème le client sait ce qu'il achète !!!

15 nov. 2015
0

tout a fait d'accord ... et là c'est "criminel"

15 nov. 2015
1

Je partage aussi l'analyse de Brufan.
Une réparation sérieuse sur ce bateau consisterait à monter deux cadènes plates sur le bordé, avec reprise conséquente intérieure (voir montage RM ci dessous)
.
On évite ainsi la flexion du pont et du bordé. On évite aussi de devoir découper les vaigrages pour placer le tirant, tout en ayant un résultat plus homogène et solide.
.
Le haubans peuvent garder la même longueur. Ils seront juste sortis de 5 cm.

15 nov. 2015
0

on peut faire la même chose en mettant une contre plaque en inox poli avec des boulons tête fraisée à l'extérieur repris sur une équerre à l'intérieur qui prend en sandwich une partie de la coque renforcée sur une surface importante en strat avec du tissu et pas du mat qui n'est absolument pas structurel .
mais il faut aussi vérifier les autres ancrages et les renforcer avant que ça fissure ..
alain

15 nov. 2015
1

@ brufan je me pose souvent cette question sur mon oceanis 31 heureusement pour des trucs moins graves je pense que c est lncompetence du bureau d étude qui est en cause il n y aurait aucun sur coût pour faire les choses bien simplement un peu de bon sens un exemple j ai deplace le boîtier calculateur de mon pilote automatique car d origine il avait été monté juste sous les raccords d eau de la douchette de pont endroit risque au vu du risque de fuite et vraiment pas accessible maintenant il est au fond de la cabine arrière accessible et bien a l abris
des trucs de ce genre j en ai corrigé pas mal un avantage ca m a permis de connaitre mon bateau et ca ma occupé pendant mon premier hivers
Beneteau n a pas l exclusivité des conneries j en ai vu sur tous les bateaux même sur ceux de chantiers dit haut de gamme seul amel semble y échapper mais le prixde la qqualité fait peur du moins a moi
En synthèse quand on achète un bateau neuf prévoir un an pour le mettre au point et l améliorer ca apprend a le connaître ca passe le temps et c est un plaisir

15 nov. 2015
0

Aïe. Ca me semble vraiment léger. On dirait les cadènes d'un dériveur sportif de 5m et non pas d'un 38 pieds.

J'ai un Océanis de bientôt 15 ans. Ca ne ressemble pas à ça. C'est dommage car les nouveaux sont beaux. Mais si c'est construit comme ça je ne changerai jamais contre un bateau "nouvelle génération."

15 nov. 201515 nov. 2015
0

Rien à voir avec les Bénéteau d'avant......on ne parle plus de la même qualité de construction!

15 nov. 2015
0

Du sérieux

15 nov. 2015
0

Ben merde alors, c'est pas sérieux ça, bon courage à toi

16 nov. 201516 nov. 2015
1

ce qui me sidere moi , c'est que quand je vous exorte a choisir des bateaux solides marins durables , pour la plupart vous fustigez mon esprit anti '"progres" et mon bateau hummer panzer..
et quand il y a un accident, car cette malfacon est a classer dans les accidents, tout le monde s'accorde sur un point de vue qu'en temps normal, nous sommes moi et une poignée d'autres seulement, les rares a defendre....
vous feriez bien si vous ne voulez pas un jour passez dans la classe des victimes d'avoir un jugement plus ferme et avisé quant au choix de vos bateaux...
nous avions trainé dans la boue et a juste titre cet oceanis 38 il y a deux ans je crois, ce qui n'avaient pas empecher un certains nombre de trouver les critiqueurs mal inspirés..
.
disons le clairement beneteau avec ce concept est un delinquant et cet incident devrait etre un signal pour la mise a l'ecart de ce constructeur qui injurie son propre passé.
.
je ne mache pas mes mots car avoir peur d'une action en difamation comme ca a ete evoquer et plutot infantile

16 nov. 2015
0

oui et non ou alors il faut allé jusqu'au bout des choses ...

exemple : est-il normal que l'industrie alimentaire nous empoisonne à petit feu avec des produits plein de pesticides , de colorents et d'autres poison ???

je me repere , ces bateaux de masse ont un usage , celui de resté 360 j au quai et de ne naviguer pas audelà de f5/6 c'est à dire que celà convient parfaitement à 99% des plaisanciers ....donc beneteau fait un produit adapté à l'usage que l'on en fait ...

Et finalement a quoi peut bien servire un bateau qui peut affronter des tempetes s'il ne les affrontera jamais ...???

le seul probleme c'est que les gens doivent étre informé de ce que peut faire leur bateau , pour moi c'est là qu'est la tromperie ...

Mais malheureusement la tromperie sur marchandise est une generalité et dans tous les domaines voir l'actualité ..

16 nov. 2015
0

j'ai pas 4 bras et toi non plus, alors prenons une chose apres l'autre et modestement
pour ce qui est de "les gens doivent étre informé de ce que peut faire leur bateau", il y a une certification officielle que le bateau reste a quai ou pas , un bateau hauturier ca doit au minimum pourvoir faire un transat aller retour sans aucune casse et supporter un gros temps raisonnable, F10 c'est bien...appres admettons qu'il faut quelque chose de specifique.
.
si tu prends une ferrari dernier modele , en enlevant les "aides a la conduite" tu peux la faire rivaliser sans complexe, avec une voirure des 24 h de man, et pourtant elle restera au garage la plupart du temps

16 nov. 2015
1

pour la certification , c'est bien là qu'est la tromperie ... cette certification a été pondu par la profession elle-meme ...donc forcement ils ne vont pas se tirer une balle dans le pieds ...

sur les bateaux il n'y a aucune ,aucune garantie concernant leur performence technique ,m^me pas la simple vitesse au moteur ...

pour moi qui viens de l'industrie des gros bateaux ,la plaisance c'est allucinant de légereté des choses ... m^me ma brouette est plus controlé que le bateau de 150000€ ...

mais bon ils restent au quai , ma brouette elle travaille

16 nov. 201516 juin 2020
1

Dans la nouvelle définition de la catégorie A,

www.europarl.europa.eu[...]_EN.pdf

le mot Offshore (hauturier) sera supprimé.

Et la catégorie A exclut les conditions Storm, Violent Sorm, Hurricane, qui sont les définitions officielles de l'échelle beaufort de Force 10, 11 et 12. en.wikipedia.org[...]t_scale

Techniquement, la catégorie sera la même, mais il n'y aura plus le mot "hauturier", et s'arrêtera à force 9 inclus.

16 nov. 2015
0

Le STIX a été modifié en 2013. Je ne pense pas qu'il va être remodifié bientôt.

16 nov. 2015
0

merci pour l'info , ça deviens plus raisonnable

j'avais ouî dire que le stix allait aussi etre modifié

16 nov. 2015
0

mon info était d'avant 2013

16 nov. 201516 juin 2020
0

A priori sur le Dufour 385 (2005, conception 2003) on est tranquille: si quelque chose doit lâcher, ça sera le fond du bateau :) C'est de la grande série française, mais c'est visiblement du lourd (mais je ne suis pas un pro...)

16 nov. 2015
0

on remarque aussi sur ce modele qu'il y a un cable par "fonction" et non pas un dedoublement du cable au niveau de la premiere barre de fleche comme c'est de plus en plus la mode..pour faire "leger "

16 nov. 2015
3

La certification n'est une tromperie que pour ceux qui croient pouvoir se passer de tout sens critique.
La norme protège le consommateur certes ; mais le consommateur raisonnablement conscient, prudent et attentif à ses affaires.

Si on doit évidemment s'aligner et édicter une norme pour protéger le plus simplet et le plus débile, la vie va être très compliquée pour tous.
Le gros problème ici est qu'on a eu la stupide idée d'habiller les catégorie A, B, C de qualificatifs (océanique, côtiers, ...) qui ne veulent rien dire.

Un bateau de catégorie A répond aux critères techniques d'une catégorie A ; pont barre.

Après, les Etats (ça reste de leur compétence) devraient laisser chacun libre de décider ce qu'il fait du bateau sous sa responsabilité.

C'est un peu comme le fait d'avoir un permis de conduire un jour et de conduire une Lamborghini le lendemain. La norme le permet mais cela n'a rien de raisonnable.
Enfin, si on veut une norme plus parlante, il faudrait multiplier le nombre de catégories (ex : A+++)

16 nov. 201516 nov. 2015
0

Voir mon message au dessus. C'est en cours de correction. Il n'y aura plus ni offshore, ni océanique, ni hauturier dans les nouvelles définitions.

Et la catégorisation légale va s'arrêter à force 9, qui est le domaine d'utilisation "grand public". Si on veut une garantie au delà, c'est possible, mais va falloir passer par les sociétés classification privées (Bureau Veritas, ou autre Lloyd), et sortir le portefeuille.

16 nov. 2015
0

De ma vie de plaisancier, il m'est arrivé une seule fois en plus de 30 ans de connaître un F9 (heureusement dans des zones abritées) et encore, c'est parce que j'ai été imprudent. Il me fallait revenir d'un WE annoncé très venteux et j'étais à 10 miles de mon port d'attache par le mer. La prudence aurait dû me dicter de rentrer par la terre (J'étais à 4 km à pieds).
Le bateau a très bien résisté mais ce fut une très désagréable expérience pour l'équipage.
Faut-il tailler tous les bateaux pour cela alors qu'il ne connaîtront que très rarement ce type de conditions ? Tout le monde ne partage pas le 'plaisir' de naviguer par gros temps.
Pour reprendre ta comparaison automobile, devons-nous obligatoirement naviguer en Hummer alors qu'un petit cabriolet convient à notre programme ?

16 nov. 2015
2

C'est une idée comme une autre.

On peut effectivement interdire à tous les fauchés qui n'ont pas 500 000 ou 800 000 € pour un bateau neuf d'aller en mer.

Ca résoudrait le problème de place dans les ports par la même occasion.

16 nov. 2015
2

J'estime avoir un bateau extrêmement bien conçu et construit. Je suis très confiant en sa capacité à naviguer sans gros problèmes jusque force 9. A partir de force 10, les vagues peuvent atteindre une taille suffisante pour faire chavirer mon bateau. Et un chavirage entraînerait probablement un démâtage. Et peut-être d'autres problèmes que je n'aurais pas anticipé.

Alors que mon bateau est probablement nettement plus capable d'affronter de mauvaises conditions que la plupart des autres, je n'ai pas la naïveté de croire que c'est sans danger au-delà de force 9.

16 nov. 2015
1

Et tu as la naïveté de croire que ton bateau ne démâteras pas en cas de chavirage?

16 nov. 2015
3

Moi, ça ne m'intéresse pas de concevoir un bateau pour une telle éventualité. Ça me paraît aussi intéressant que de concevoir un avion pour résister à un crash.

16 nov. 2015
1

Si je suis ton argumentation, tu ne dois pas sortir de chez toi sans casque, bottes, armure et gilet pare-balles (surtout par les temps qui courent...), tu ne vit que dans des immeubles sur pilotis, construits aux normes anti-sismiques et avec un abris anti-atomiques en dessous.

3

Juste une précisions, maintenant que je sais que tu n'es pas militaire de carrière... :

La roulette russe se joue avec un revolver.
Les munitions de cet ustensile sont stockées dans un barillet.

Le mot chargeur désigne : "Dans une arme à répétition, magasin mobile contenant un certain nombre de cartouches".
Il ne s'agit donc plus d'un revolver dans lequel il est possible de rendre aléatoire la position de la cartouche dans l'ordre de tir mais d'un pistolet automatique (si nous restons dans les armes de poing) qui tirera systématiquement la seule cartouche présente au premier coup de feu.

Si je peux te donner un (bon) conseil : ne joue pas à la roulette russe avec un pistolet automatique... :mdr: :-p :litjournal:

0

Venant d'un spécialiste, je suis flatté :pouce: :cheri:

P.S. : fait gaffe quand même :-D

16 nov. 2015
1

Et si la première des préparations consistait à prévoir suffisamment que pour ne pas aller se foutre là-dedans ?
Je comprends que la météo peut être capricieuse en Med ou dans d'autres coins du globe mais en ce qui concerne l'usage que je fais de mon bateau, il n'est pas prévu au programme que j'aille me mettre dans coins "aussi mal famés"

16 nov. 201516 nov. 2015
1

force 9 ca veut dire qu'on est pas sur de revenir de corse :mdr:
un pas de plus vers la mediocrité , un peu comme WV ou berlusconi, " chui hors la loi ,je change la loi"
force huit c'es max 39 nds il me semble, ca on peut l'avoir en été entre cassis et marseille d'une calanque a l'autre ( 45nds au mouillage a sormiou vu une fois en juillet)
4 metres de creux c'est une mer presque ordinaire au large

16 nov. 201516 nov. 2015
1

comme on l'a dit dans le fil "imoca", quand la voiture est en panne ou ne passe pas , on la gare sur le bas coté et on va a pied en stop , en train..
lorsque le bateau ne passe pas on fait comment: la bouton rouge ??
subir le gros temps n'est en aucun cas un plaisir, la nature est ainsi, et parier sur la probalilité de ne pas tomber dans le 0.01% de malchance et un peu facile mais fort dangeureux pour les malchanceux..
ca fera des fils avec des "."
de plus pour en periode de vacance, savoir que l'on peut se frotter sans probleme a de mauvaises conditions pour un temps limité peu permettre de profiter du reste du peu temps disponible.
dire moi j'ai jamais vu que F9 pour quelques miles , est un argument tres bizarre que je peux imiter de façon idiote : " j'ai pas vu plus que oragan force3 ( 80nds) pendant 12 en plein ocean"; doit t'on prendre cette experience comme modele?
le gros temps est tres inconfortable et fatiguant il faut essayer que ce soit la son seul "danger"

16 nov. 2015
0

Pas compris!

16 nov. 2015
0

Moi j'ai compris :au cas ou tu ne me connaitrais pas je suis le roi des fauché.. je ne vois pas pourquoi il faudrait un bateau neuf bien au contraire. bateau solide ne veut pas dire bateau qui revient cher et surtout pas bateau neuf, mais il faut y travailler , tout se paie mais pas forcement avec de l'argent..la societé consummériste a vecue...
.
bien sur ca interdit l'acces a ceux qui n'ont pas de temps ou deux main gauche..tout doit il etre accessible a tout le monde??ce que je ne peux pas me permettre je ne l'ai pas

16 nov. 2015
0

alosr voyons ensemble comment ne pas demater, ca aussi je sais faire....le dematage c'est la conseqiuence d'un greement non finalisé, les points a corriger ( hormis le mat lui meme) sont simples mais pas mode

16 nov. 201516 nov. 2015
0

bien , il faut faire un choix, mais oui j'ai la naiveté de croire que je ne dematrai pas (en condition ordinaires= hors cataclysme je precise), ceci dit cela a un cout en poids en performance et en complexité du greement. Je peux temoigner que le greement d'un bateau de serie resiste a un chavirage en mer ernorme ( c'est le terme ) alors avec "la pointure au dessus"ca doit pouvoir le faire aussi
il n'y a pas de comparaison possible entre resister a un chavirage et resister a un crasch pour un avion, autant pretendre que le bateau resiste a un deferlande de 300 m de haut ( ca existe).
.
dans notre forum il y a clairement sur ce sujet deux camps:
ceux qui ont deja un bateau tres solide et ceux qui refusent d'upgrader le leur selon ce standart...et de memoire aucun membre de la seconde categorie n'a manifesté le desir de rejoindre la premiere selon l'argument recevable; que les circonstances de crash sont hautement improbables..oui elles sont hauetement improbables. un genre de roulette russe avec un chargeur de 10000 cartouches de capacite ( tu mets 100000 si tu veux)

17 nov. 2015
0

qu'est ce que tu peux dire comme conneries!!

17 nov. 2015
0

:whaou: :acheval: :-D

17 nov. 2015
0

A titre indicatif, une connaissance directe a chaviré (roulé par une déferlante, si ems souvenirs sont bons) au large de la Nouvelle Ecosse sur un bateau de 15m (je ne reviens plus sur le modèle...). Lors du chavirage, le moteur a été arraché de ses supports->voie d'eau->le bateau a coulé...tout le monde est sain et sauf.

16 nov. 2015
0

moi j ene connais strictement rien en biologie , comment je fais pour achete rmon yaourt ???

16 nov. 2015
2

et bien desolé mais ici les grands specialiste construction navale qui peuvent dire sur une simple photo " ça ne va tenir" ça me laisse tout de m^me un peu reveur !!!

16 nov. 2015
0

tu apprends, a 18 ans je n'y connaissais rien en architecture navale donc j'ai acheté un bateau a 34 ans

16 nov. 2015
2

@calypso2

Pour la biologie, tu devrais. Le chapitre qui explique comment on fait les bébés est très intéressant.

Pour les yaourts, si ca pue ou si c'est moisi dessus, je ne mange pas, même si la dluo n'est pas dépassée.

Pour les bateaux pareils. S'il a des cadènes comme celui-là, je ne le prends pas. Même avec un gros catégorie A tamponné sur le certificat.

16 nov. 201516 nov. 2015
0

Je ne sais effectivement absolument pas si "ca tient" ou si "ca ne tient pas". Je dis juste "je prends" ou "je ne prends pas". Ma décision. Le vendeur en face devra être convainquant pour me faire changer d'avis. Mais c'est peut-être un excès de prudence de ma part.

Bruno, même si tu ne sors que par beau temps, il n'est pas si rare par chez nous de se prendre des bons gros grains bien noirs qui dépassent allégrement les 40 nœuds. Le vent qui rentre d'un coup, le gréement que tu sens se tendre, et le bateau qui accélère fort, cela arrive. En tout cas, j'ai le souvenir que cela m'est arrivé déjà 2 fois ces 2 dernières années. Et même si dans ces moments je me maudits de ne pas avoir su anticiper, je me facilite d'avoir un gréement qui sache compenser ma bêtise.

16 nov. 2015
2

la preuve ça n'a pas tenu puisque le pont se fissure au niveau des cadènes
.
une réparation sérieuse aurait du être réalisée par le chantier et ils ont fait n'importe quoi .
.
quand on achète ce genre de voilier ce n'est pas un chat dans un sac ,on le garde et on navigue avec et il se fissure ,
donc on le met à sa place à quai avec des pots de géranium sur le balcon arrière ???
ou on demande au constructeur d'en faire un voilier fiable pour l'usage que l'on compte en faire .
.
j'ai eu ce genre de problème dans les années 80 sur le premier first 35 livré à hyéres ,c'était un modéle un peu spécial fait pour gagner des régates ,donc allégé ,il avait un vérin hydrolique pour rider le pataras et quand on pompait c'est la coque qui prenait du bau ,le chantier à remonté le voilier par camion
pour le modifier ,à sont retour des omégas avaient apparu sous les couchettes arrières et il avait pris un peu de poids ,mais la coque était plus raide .

.
dans le cas qui nous occupe une modif devrait être faite sur celui et sur tous les autres avant et après ..
alain
.

16 nov. 201516 nov. 2015
0

une bonne analyse: la catagorie A B ou C n'a rien a voir avec les possibiltés du bateau, c'est juste une etiquette que s'oictroie le chantier comme il a été dit precedemment.
la categorie semble liée a la taille, ce qui est tres contestable pour les bateaux de grande taille....
a mon avis hauturier ca veut dire qu'on peut faire st raph corse ou perros silly a la belle saison, pour plus si affinitées il ne faut pas s'y fier.
.
j'spere que pour une fois , avec ce ramdam le chantier plaidera coupable et donnera en compsation un bateau neuf "restructuré" houaaafff ,, je reve.
.
l'obligation de la balise en hautirier ets dans la droite ligne de cette logique securitaire a la petite semaine, prendre un mauvais produit et faire du rafistolage pour avoir l'air de rendre l'ensemble coherent ..soyons clair ici aussi partir sur un bateau encarton est plus dangeureux que partir avec le meme avec une balise

16 nov. 2015
1

Les catégories correspondent à un ensemble de contraintes techniques définies.

Cela vise un tas de choses comme la taille et le positionnement des ouvrants (et la constructions de ceux-ci), la stabilité initiale, la flexion, ...
On peut parfaitement faire un bateau correspondant au normes mais qui ne résiste pas à grand chose. Une Ferrari est parfaitement homologuée pour la route... mais pour aller sur un chemin de campagne en plein hiver, un 4 X 4 est plus adapté.
L'erreur est de s'appuyer aveuglément sur une norme (quel que soit le domaine) en faisant croire au citoyen que puisque l'Autorité a validé tel processus (je n'ai pas écrit 'produit'), le citoyen n'est plus obligé d'aiguiser son sens critique.

16 nov. 2015
0

C'est bien joli vos discussions sur la cat A.
Mais dans le cas de ce voilier de 38 pieds NEUF a t'il navigué par force 9 ? combien de temps ?
Il y a quand même un GROS problème
Et je pense que le constructeur doit des explications.

16 nov. 2015
0

c'est pas faux ça, on si on foutait le boxon un peu, pétition ou je sais pas trop quoi, Bénéteau pourrait pas lui refaire son bateau ?

16 nov. 2015
1

"Et je pense que le constructeur doit des explications"

Oui.

"Il y a quand même un GROS problème"

Je ne sais pas juger de l'importance du problème. Le vrai GROS problème aurait été si les fissures étaient apparues dans l'angle intérieur du retour, entre les cadènes et le bordé.

16 nov. 2015
0

Si tu ne sais pas juger , ne donne pas un avis !

16 nov. 2015
0

Il serait intéressant de savoir si ,dans l'usine de Marion aux USA il est construit pareil qu'ici ?

16 nov. 201516 nov. 2015
4

"Le constructeur doit des explications"...
Le constructeur répondrait-il cela ? : "Oui, il est vrai que nous avons beaucoup diminué le coût des bateaux que nous construisons. Ça a été progressif, d'années en années... Il a fallu jouer sur tous les tableaux : Diminution du personnel, accélération des travaux, sous-traitance à l'étranger de pas mal de pièces (notamment la chine...), et bien sûr... réduction des échantillonnages... Ainsi que la simplification, et suppression maximum de renforts jugés inutiles pour l'usage que font de leur bateau la grande majorité des clients. Heureusement pour nous, les personnes qui ont un programme de vraie navigation hauturière se tournent vers des bateaux prévus pour cela. Ce qui explique que nous n'avons pas eu, pour l'instant, de gros problèmes juridiques..."
Je précise que ceci est une fiction. Toute ressemblance avec des faits réels ne serait que pure coïncidence !
:mdr:

16 nov. 2015
0

Non, je ne pense pas qu'un constructeur va répondre cela.
Il ne va jamais admettre une faiblesse ou un vice.

Il va certes noyer le poisson, au mieux reconnaître du bout des lèvres qu'un exemplaire à un problème mais qu'en aucun cas cela est sériel.

Seul un jugement est opposable...

1

1) il me semble avoir compris que le Constructeur a répondu.
Si j'ai bien compris l'ouverture de ce fil, le Constructeur a reconnu qu'il y a un défaut, preuve en est qu'il est intervenu pour effectuer une réparation.

Sur ce coup, le Constructeur a bien admis qu'il y a un défaut et il y a porté remède conformément à ses obligations.

2°) en France, la Justice ne prend pas en compte les événements qui n'ont pas eu lieu.

Tout au long de ce fil, d'éminents spécialistes ont, à la seule lumière de quelques photographies, sans aucune information sur la conception du navire, sans aucune information sur la nature exacte des travaux effectués construit une peur fantasmée sur l'efficacité de l'intervention réalisée.

J'ai la faiblesse de porter plus de crédit au bureau d'étude du premier constructeur mondial de voiliers qu'à des ragotteux de forum.

Une opinion aussi peu crédible, sans aucun fondement matériel, ne sera jamais prise en compte par quelque tribunal que ce soit.

Pour qu'une malfaçon devienne sérielle, il faut d'abord qu'il y ait plusieurs manifestations de ce vice.
C'est peut être le cas pour ce modèle de bateau, je n'en sais rien, mais force est de constater qu'il existe une action corrective et qu'elle est mise en œuvre.

Une malfaçon sérielle devient un sinistre sériel lorsqu'elle a des conséquences accidentelles avérées, répétées et analogues.

Est-ce le cas pour ce modèle de navire?

Je ne pense pas, Bénéteau aurait déjà réagi (croyez-moi sur parole, ils sont beaucoup plus réactifs que vous l'imaginez).

Je pense pour conclure, qu'il est toujours possible de monter un blanc d’œuf en neige pour lui donner consistance et volume.
Reste que, au final, un blanc monté en neige n'est qu'un simple blanc banal et énormément de vent.

Laissons donc notre ami naviguer et tester la robustesse de la modification et laissons cet incident pour ce qu'il est : un incident.
:litjournal:

0

Ce sont effectivement les arguments que développerait un Constructeur pour la simple raison que :

1°) ces arguments sont bons

2°) Ce sont des arguments et une mécanique que je maitrise correctement pour en avoir été l'utilisateur professionnel durant une vingtaine d'année chez un Constructeur automobile.

Tu as tort sur le plan du bénéfice supposé à attendre et perdre du temps, l'attitude efficace consiste, au contraire à régler le plus vite possible quand on a tort et ne faire durer que quand on a raison.

Sur le plan des jugements de justice, leur contenu n'est pas nécessairement corrélé avec la réalité mais avec la vérité, cette dernière étant très largement altérée après son passage dans les chicanes judiciaires.

Dans l'état, le dossier est verrouillé par la mise en œuvre spontanée des mesures correctives et par l'accord du propriétaire pour cette mise en œuvre.

En l'état, aucune procédure civile n'est plus possible pour l'instant faute de préjudice (aucune procédure pénale non plus, faute de victime).

Elle le redeviendra si, par extraordinaire/malheur/conséquent les désordres réapparaissaient.

17 nov. 2015
0

Nemo1 se fait un peu l'avocat du diable...
ces arguments sont grosso-modo ceux que développerait le constructeur dans une procédure.
Cependant j'ai sous la main un jugement condamnant un chantier connu (dont je tairai le nom, bien que ce jugement ait été rendu en audience publique) pour des désordres dans le même ordre d'idée.
Je peux vous dire que ce chantier aurait mieux fait de prendre les désordres au sérieux dés le départ, plutôt que de proposer des bricolages, et de compter sur la "lenteur" de la justice...
L'addition avec les frais, les réparations, les dommages intérêts et les intérêts légaux est lourde !

17 nov. 2015
0

en clair : baisé :-(

18 nov. 2015
1

Il est certain que le propriétaire n'aurait pas dû accepter les travaux du SAV.
On ne peut pas lui reprocher, tout le monde (sauf les juristes ? ) aurait fait de même.

Il est par contre faux d'écrire qu'aucune procédure civile n'est possible. Une mesure conservatoire est toujours possible.

Il est donc possible de demander une expertise pour dire si les travaux sont valables.

Et sans parler du préjudice : fissures toujours visibles sur le pont.
Valeur de revente du navire ...

16 nov. 2015
0

Procès d'intention!
Attendons les réactions des intéressés, ne jugeons pas trop vite avant d'avoir toutes les données du problème. Un cas particulier peut-il devenir une règle générale. J'ai bien peur que certains d'entre nous cèdent trop vite à leurs préjugés défavorables ou qu'en adoptant une posture intransigeante ils aient le sentiment de se montrer connaisseurs implacables.
Je ne défends pas plus benet que jano ou bava ou qu'érém mais arrêtons de nous flagéler en relayant ce French bashing très à la mode.
Hisse Et Ho est une mine d'astuces, de récits, de vécus sur lesquels le néophite ou le vieux de la vieille peut s'appuyer pour continuer d'apprendre mais quand un fil déraille à trop railler, comme celui-ci et que les interventions n'apportent rien de constructif alors mieux vaut l'éviter. Je souhaite à "M'enfin" une solution heureuse à son problème. C'est peut-être là qu'Hisse Et Ho peut faire oeuvre utile: relayer largement l'information afin que le constructeur ne puisse pas faire la sourde oreille, en supposant que ce soit là son intention. On arrive bien à organiser des achat groupés alors pourquoi pas des questions groupées tellement massives qu'une réponse claire ne pourrait être évitée par celui à qui elle est posée.

16 nov. 2015
2

@ nemo
J ai testé la réactivité de Bénéteau pour avoir la methode d entretien et de graissage de ma vis sans fin de la derive de mon oceanis 31 ca fait deux ans et demi que j attends la réponse

0

Il y a une différence entre un renseignement technique d'entretien et une mise en cause de la conformité/sécurité d'un produit.

Il est convenu, dans le monde du nautisme industriel, que l'APV est assuré par le réseau distributeur.

Ta question risque d'attendre longtemps une réponse puisque c'est le réseau distributeur qui est chargé de te répondre à condition que tu lui poses la question.

En revanche, c'est le Constructeur et lui seul qui supporte le poids de la responsabilité de la conformité/sécurité du produit et je peux te dire qu'il s'en occupe.
:litjournal:

16 nov. 2015
0

@ JeanPaul

ça doit être un sérieux problème ... un coup de fil?

16 nov. 201516 nov. 2015
3

Là les cocos vous me faites bien rigoler !
Un ami a un océanis deck saloon 44 vieux de deux ans, j'y ai passé un mois à bord et je sais de quoi je parle !
Les cloisons sont montées au sika,avec des décalages impressionnants,en nav tu mets le doigt derrière, ça bouge, aucune rigidité !
Du coup le bateau fait de l'eau par le pont au niveau des cloisons avant du carré
Les vaigrages tombent tout seuls, avec des accroches en scratch minuscules
Les coffres arrières ne sont pas étanches, l'eau coule sur la génératrice 220 volt...
Le teck est collé à l'arrache sur une assise de barre, au montage les lattes coupées trop longues ne touchent pas le gel coat et se décollent,d'ailleurs aucun apprêt sur le teck pour fixer le sika !!??
Le pont en teck va suivre la même voie, beaucoup d'endroits sont fixés plus que limite,j'ai passé ce printemps une couche d'huile et ça sent l'amateurisme à plein nez...
Le boîtier électrique du chauffe eau ne tient que par les fils électriques et se ballade...
Dans des placards de la superbe cabine arrière des vis trop longues traversent les montants et te dechiquetent la main au passage
Les assemblages du mobilier sont posés à l'arrache aussi, comme de l'ikea avec tenons mortaises en arrondi,no comment !
Sur la table à carte l'étagère collée n'importe comment est tout en travers
Etc, etc...
Le proprio qui a dépensé le double en option du prix du bateau est furieux et Beneteau ne veut rien faire,je lui ai fait une page de tous les défauts relevés...
Procès d'intention?, les gars faut ouvrir les yeux !
Premier fabricant mondial mon oeil ,quand on voit Vw pour les voitures...
Ce n'est pas du bashing faut vous réveiller !
Je construis mon canote et ça me fait frémir de voir ces incohérences sur un bateau à 400 000 euros !
Alors Nemo et Passacaile, si vous n'avez pas d'actions chez Beneteau, vous devriez vous faire oublier
Cordialement quand même

1

1°) Si tu n'as fait qu'une seule page de relevé de défauts, c'est que tu écrits très petit ou que tu n'as rien vu.

Le dernier sur lequel j'ai eu occasion de faire cette même opération c'était 3 pages écrit serré.

2°) C'est Toyota le premier Constructeur auto pas VW

3°) Le groupe Bénéteau est bien, ne t'en déplaise, le 1er constructeur de voiliers au monde.
Être le premier signifie qu'il est celui qui en vend le plus, pas que ses voiliers sont les meilleurs, les plus beaux etc.

4°) je n'ai rigoureusement aucun intérêt chez Bénéteau.
:litjournal:

0

Effectivement, ce n'est pas d'aujourd'hui.
C'est leur positionnement mercatique et, manifestement, ça ne les empêche pas de vendre.

17 nov. 2015
0

Cela ne date pas de hier.
Il y a 20 ans et plus, dans les convoyages de ce type de bateau, c'était déjà deux pages à l'arrivée.

17 nov. 2015
0

VW venait justement de prendre la 1 ère place du plus grand constructeur mondial devant Toyota ! :reflechi:

17 nov. 2015
1

tiens tiens un violent avec des preuves: est il credible celui la ou en faut il d'autres...ceux qui ne regardent que les photo sont des guignols, ca defend...

17 nov. 2015
0

Ca déferle dans la mer des sarcasmes, à ce que je vois.

17 nov. 2015
0

Mais alors les gars moi sur mon vieux bateau en bois (48 ans) je n'ai que 3 lignes de travaux !!!

vive les bateau en bois !!! :bravo:

17 nov. 201517 nov. 2015
0

je vais quand m^me vous raconter une histoire veçu ...

un jeune retraité passe commande a un chantier d'un beau bateau en polyester en vue de partir sur les oceans , il vends ses bien pour se payer la merveille de ses reves .

  • le jour de la mise à l'eau tant attendu arrive ..le chantier invite la presse , les personnalités local pour le bapteme , le curée ,la marraine enfin un gros coup de com....

  • la grue arrive de bon matin pour mettre le bateau à l'eau avant la ceremonie , le monsieur est present tout exité....

  • le bateau touche son element ,il est liberé de ses sangles , le monsieur monte a bord le premier comme il se doit .... 2 secondes apres il sort de la cabine comme un diable de sa boite
    " IL coule"...

et effectivement quelques minutes apres la bateau était dans le fond ainsi que tous les reves et espoir du brave monsieur ...
le polyester avait été mal fait et la coque n'était pas étanche
inutile de dire que la ceremonie fut vite decommandé ...
le chantier deposa son bilan et le contremaitre expert en plastique se reconvertie dans la vente de frites aux bord des plages ce qui lui permettait de vivre correctement en travaillant 4 mois dans l'année .

2

Les trois lignes :
- tout faire pour éviter qu'il coule
- tout faire pour éviter qu'il pourrisse
- tout faire pour qu'il me reste du temps pour naviguer
:heu: :mdr: :-p

17 nov. 201517 nov. 2015
0

Perso, je n'ai pas de Beneteau...
Mais un voisin de ponton (de passage) qui avait acheté un Océanis (dans les 32...) un an auparavant, n'encourageait pas d'en acheter un... Au contraire, il rageait !
Il m'a décrit des tas de choses qui merdaient sur son bateau, comme : Pont qui s'affaisse sous son poids, placards qu'on ne peut plus ouvrir correctement à cause du "travail" de la coque, forts grincements des aménagements en navigation... etc. Cela se résumait, selon lui, à "mauvaise construction, fragilité, faiblesse..."
Et pourtant, les propriétaires de bateau ont, habituellement, la mignonne tendance à "vanter" les qualités exceptionnelles de LEUR bateau...
:-(
Je respecte ceux qui ont la noble intention d'encourager à acheter "français". Mais ceux-là, achèteront-ils un Beneteau neuf ? Qui plus est, si on veut vraiment aider Beneteau, il vaudrait mieux les encourager à faire du bon boulot. Car à ce jeu là, les meilleures réputations (enfin...) auront vite fait de se dégrader.

17 nov. 2015
0

A Nemo
Excuse, je t'ai mis un peu vite ds le même sac que Passacaile
Je vois bien que tu es d'accord qu'il y a pas mal de soucis avec Beneteau, alors on ne monte pas les blancs en neige pour un "incident ",il me semble...
Exact pour le bureau distributeur dont je tairai le nom,ils sont un peu violents dans le coin et puis ce n'est au fond pas leur faute...
On va pas se chipoter pour le premier ou deuxième constructeur de voiture, ça fait un peu cours de récréation...
La taille de mon écriture est comme le reste, réservée aux intimes...
Bon,faut plutôt en rigoler il me semble, bien que mon pote lui n'en n'a pas du tout envie
Je sais bien que tu n'as pas d'intérêt chez benêt tôt, excuse mon humour mal placé et mon humeur montée comme... Un blanc en neige !
Bon,je vais bosser, cadene triple à souder et à boulonner sur la cloison...
Amicalement

0

Le "souci" de notre ami est un souci suffisamment anormal pour qu'il ait été pris en compte par le Constructeur.

Il ne l'aurait pas été, notre ami se serait heurté à un mur, il y aurait eu matière à faire autre chose que du vent.

Là, ce n'est pas le cas donc...

C'est très rafraichissant de comparer les "échanges de haut niveau" concernant les bateaux de ceux concernant les voitures.

Le contenu est du même ordre et la part de "subjectif" (de "conneries" pour ceux qui voudraient avoir la certitude de bien comprendre le sous-entendu) est tout aussi importante.

Amuse-toi à rechercher les pièces communes entre une Audi et une Renault puis va trainer autour aires de réception des Concessionnaires des deux marques.

Tu verras, tu seras surpris de la différence d'appréciation entre les Clients des uns et de ceux des autres sur la fiabilité de fournitures identiques.

Imagine une seconde, le tollé qui se serait développé si c'était R'no qui s'était fait piqué au lieu de VW. :litjournal:

17 nov. 2015
0

Ouh là Nemo, on va pas dévier sur les voitures, tu sais mon caddy vw m'a fait le turbo plus le volant moteur au précédent proprio,alors même si je l'adore, qui aime bien châtie bien, non ?
Bon, je n'ai pas le temps de m'amuser sur mon ordi, mon bébé m'appelle !
Bonne journée à tous !

17 nov. 2015
0

sur mon bateau qui est vieux et pas de serie j'ai aussi de trs nombreux ennnuis :
le pilote barre mal au dessus de force 7
le regulateur n'est pas au point
il y a une anomalie dans la sono interieure
il y a un mauvais gout au robinet de la cuisine
le bateau refuse de reculer au moteur
les ecoutes de voile d'avant s'accrochent dans le guideau
l'ancre est trop lourde pour etre manipulée facilement
le bateau depasse tres difficilement sa vitesse critique
on ne peut pas stocker l'annexe gonflée sur le pont
les winch d'ecoute de genois sont enormes ce qui oblige a beaucoup mouliner.
la delphiniere est un peu longue et tellement solide que c'est un danger pour les autres bateau au port
comme vous le voyez meme les one off ancens ont de serieux problemes
:mdr:

17 nov. 2015
0

@ nemo j ai aussi pose la question au concessionnaire
réponse a graisse deux fois par an comment mystère
il ne me l on d ailleurs jamais propose pourtant il ont eu deux fois mon bateau en carenage
par contre il n ont pas oublié de me facturer 100 euros la visire imposée par beneteau pour garder la garantie ca fait cher le quart d heure pour rien
ne trouves tu pas que ca ressemble a du raquet
pour le graissage j ai eu qqs réponses par le forum car beneteau a toujours le même système de relevage de dérive
Par contre contrairement a d autres je ne suis pas mécontentement de mon bateau mais pour arriver a ca j ai pas mal bricolé est ce normal sur un bateau neuf de ce qui est parait il le plus grand constructeur du monde d avoir tant de choses mal foutues

17 nov. 201517 nov. 2015
1

Encore une fois : le plus grand Constructeur au monde est celui qui vend le plus, pas celui qui construit le mieux.

Actuellement, ceux qui construisent le mieux mettent la clef sous la porte ou se mettent à construire moins bien.

Pour ce qui est de la garantie, je vois mal comment il est possible pour un Constructeur de facturer un quelconque travail imposé par le constructeur dans le cadre d'une garantie (je vois mal aussi comment un Client peut accepeter ça)

Le concept m'échappe.

En revanche, il est fréquent qu'un concessionnaire se fasse rémunérer deux fois pour ce "travail" (c'est fréquent en auto).
:litjournal:

17 nov. 2015
13

Mais si vous ne vouliez avoir à faire quelques améliorations, POURQUOI avez vous choisi d'acheter un des bateaux de 9m les moins chers du marché ?

Pourquoi ne pas avoir choisi ça ?

www.sirius-werft.de[...]dex.php
ou
www.hallberg-rassy.com[...]ts/310/

Vous auriez eu très peu d'améliorations à faire, une bien meilleure qualité, et un bien meilleur SAV.

1

Il n'est malheureusement possible que d'étoiler une seule fois.
Considère que cette étoile est un paquet de cent. :bravo: :pouce:

17 nov. 2015
1

Peut-être parce que c'est môche ? :mdr:

17 nov. 2015
0

@nemo1
nous nous n'avons pas ces problèmes de cadénes ni de grément
donc nous avons sû faire le bonchoix mésdames, bonchoix messieurs
alain :acheval:

1

qui plus est robustes et bien construits :acheval: :topla:

17 nov. 2015
1

"je sais c'est que l'on peut avoir de sacré surprise"

C'est d'ailleurs pour cette raison que maintenant, il y a des pièces STRUCTURELLES en composite sur les avions de ligne... Boeing 787 = 50% de la structure en composite.

On peut avoir de sacrés surprises quand on ignore tout du matériau. Aussi bien en calcul de structure (rien à voir avec le métal) qu'en mise en œuvre.

17 nov. 2015
0

comment savez vous que c'est robuste ???

j'ai tres tres peut d'experience concernant le polyester le seule chose que je sais c'est que l'on peut avoir de sacré surprise .

a une époque mon chantier c'était orienté vers les chalutiers en polyester ...donc au BE on calculait les épaisseurs ,le nombre de couches etc suivant des échantillonnages que l'on avait fait et eprouvé et suivant les normes (tres peu à l'époque d'ailleurs) ...

mais le gros gros probleme c'est qu'une fois les choses construite , le nombres de couches mise en place par les operateurs rien nous disait que la resistance prevu était realisé ... Donc pour ne pas risquer de voir le portique partir avec le chalut par exemple on faisait des carrotages que l'on eprouvait ....

de mémoire 1 fois sur 2 la resistance n'avait rien a voir avec ce que l'on pensait ...

la resistance construite ainsi est aléatoire et je voudrais bien savoir si elle est controlé et verifié chez nos grand constructeur de plastique

17 nov. 2015
0

parce que comme je l'ai raconté plus haut ; j'ai vu un bateau coulé tellement le polyester était dans son ensemble mal fait , le bateau était beau d'aspect mais celà avait été fait n'importe comment par des gens qui n'avait jamais de leur vie touché à de la resine ... sans doute pas de controle ..etc .. le bateau coulé lorsqu'il a été mi a l'eau ..

evidement là c'est un extreme mais lorsque l'on faisait des carrotages il y avait souvent des trous dans l'épaisseur de la matiere ...

17 nov. 2015
0

mais non t'es largué voyons maintenant c'est "MONOLITHIQUE" ,plus de soucis

17 nov. 2015
0

@ nemo non ces deux visites ne sont pas une decision du concessionnaire mais une obligation impose par benetea sur SES documents contractuels c est effectivement scandaleux pourquoi le client accepte tu dois t en douter il veut garder le benefice de sa garantie Tu devrais te renseigner sur les pratiques de beneteau maintenant vous etes au courant

17 nov. 2015
0

@ francois2 as t on avis pourquoi achetons les bateaux les moins cher du marche je vais te donner un indice l épaisseur de ton portefeuille
Ameliorer mon bateau neuf pas cher m a coute malgré tout mon cher que les magnifique bateaux que tu cites

18 nov. 2015
0

pourquoi acheter neuf (si c'est pour bricoler comme sur un vieux) ?

18 nov. 2015
1

et oui quel interet d'acheter du neuf??? voir 20% de son investissement partir en fumée au bout d'une année peut etre !!!

et apres on entend dire que le bateau c'est cher !!! va comprendre charles

18 nov. 2015
3

Est-ce qu'on est vraiment obligé de faire une projection de rentabilité quand on dépense de l'argent pour se faire plaisir ?
A ceux qui pensent que oui, en tant que pratiquant de longue haleine en loisirs dispendieux, je file un tuyau : Je n'ai jamais gagné un rond avec lesdits loisirs. A la limite, on pourrait même considérer qu'ils portent une responsabilité majeure vis-à-vis de mon indigence chronique... :mdr:

18 nov. 2015
0

certe , on est donc deux , mais faut bien faire un budget sinon d'indigent SDF on va devenir pochetron clodo mort de faim :tesur:

18 nov. 2015
2

Pas d'accord : Pour se pochetronner convenablement, il faut un minimum de moyens. :langue2: :acheval:

12 déc. 2015
0

Bonjour,on s'est vu sur le nautic aujourd'hui justement sur un 38'
Je serais interessé par les photos des fissures
Bat
Daniel

13 déc. 2015
1

bonjour iaorana
j'avais mis mon adresse perso . je te la redonne, les photos sont dans la liste des échanges vers le 13 mais je peux te les renvoyer.
bernard.theil@cegetel.net
Pour ceux qui on eu des échanges , je confirme que Bénéteau a été réactif. La réparation a bien été faite, et j'avais pris soin de faire valider de mon coté aussi par un ami architecte naval.
Donc oui j'ai confiance dans la réparation.
Se mettre dans des avocats et jurisprudence ,n'est pas de forcément ce qui fait avancer.
J'ai mis cette triste affaire sur le site, car les propriétaires de 38 doivent être vigilants.

Bonnes fêtes à tous et bonnes navigations en 2016...

24 déc. 201516 juin 2020
0

Même bateau, même problème, photos avant le gros boulot de Beneteau sur cette pièce qui nous rassure tant...

24 déc. 2015
1

À voir tu as 4 vis oú je n en ai que 2
Qui a fait ta réparation? Beneteau oú Quovadis?
Nous naviguerons la semaine prochaine
J espère que nos ennuies sont finis
Meilleurs vœux quand
Meme pour 2016
M'enfin

24 déc. 2015
0

Oui, j'en ai 4, la réparation, l'un ne bouge pas sans l'autre, j'en sais pas beaucoup plus de qui fait quoi...
Meilleurs vœux
O2

24 déc. 201516 juin 2020
0

Sortie en OC38, Saint-Mandrier - Porquerolles 17/4/15, conditions 14nds, virement de bord en présence d'un Skipper Pro, nous étions débutants, on affiche aujourd'hui 1500nm, et on adore. Donc amplitude de bôme au virement de 60 cm, boom bout sectionné net ( poulies bas de gamme Lewmar, bout Beneteau ) Fallait voir la tête du Skipper ( Breton, régatier professionnel ) Le problème était connu, remplacement des poulies par du Harken, cependant la bôme personne ne remplace. Merci Quo Vadis, et merci Beneteau! Et tes poulies Harken @menfin c'est grâce à nous ;)
Le dossier SAV fait giter sérieusement notre voilier...

24 déc. 201516 juin 2020
0

Bernard si tu comptes jeter un coup d’œil par la sortie de secours coté cabine propriétaire ( en chaussettes, quart descendant mais vigilance ), sois léger sinon tu risques d'abimer sérieusement les boiseries, pour avoir comparé, IKEA sait faire mieux. Je contacte même plus le SAV...

24 déc. 2015
1

Je ne vois pas bien oú mais des éclats j en ai vu sur tous les bateaux mémé en Loc
DUFOUR ou kirie
J en avais aussi sur mon 375

24 déc. 2015
0

Nous serons quand même fidèle à Beneteau et nous serons à Porquerolle pour fêter fin 2015 début 2016
Je vous souhaite à tous bon vent et bonne navigation
A bientôt en 38 41 oú moins
L important c est de naviguer et de se faire plaisir
Bernard

26 déc. 2015
0

Je ne regrette pas mon Oceanis 37. Generaliser n'a aucun sens. Beneteau ne fait bi mieux, ni pire que les autres et ne croyez pas que les bateaux de petits chantiers n'ont pas de soucis ! Le mien a quelques défauts , dont certains ont largement ete discutés ici. J'y ai apporte les solutions nécessaires.
.
Pour le 38 je suis étonné par la reparation mais je demande à voir en vrai. Les photos... Ca me donne envie de vérifier mes propres fixations , mais plus anciennes elles n'ont pas bougé et on a navigué par F8 et grosse houle. Desole par F9 si je peux éviter je ne suis pas en mer.
.
Concernant l'accastillage , j'ai averti sur le forum Oceanis que les poulies d'origine sont du low cost indigne, bon pour la poubelle car dangereux. J'ai été victime de rupture au milieu d'un grain et heureusement il n'y a pas eu de blessés. Il y a quelques autres hérésies de ce type (notamment le rea de trinquette d'origine qui est de la ...) . A changer . Point . Apres la question est de savoir qui paie... Là...
.
Reste à régler le probleme du radeau de survie sur le 38. Bonne chance pour une personne un peu frêle pour le sortir en cas de besoin (incendie à bord ?). Faut bien que le 37 ait quelques avantages sur son successeur :)

27 déc. 2015
0

Cela prend l'allure d'un désordre sériel...
M. Bénéteau doit commencer à regretter d'avoir voulu faire des économies de bout de chandelle en plaçant des cadènes fils sans même une contre-plaque, sur la zone de collage coque/pont en plus !
Franchement vous trouvez cela mécanique cette contre plaque avec les trous sur le bord ??

26 avr. 2016
0

Bonjour,

Je suis propriétaire d'un dufour 310 depuis un an. J'ai constaté
fissures au pied des haubans sur bâbord et tribord il ya 6 mois.
J'attends toujours l'intervention de dufour.

D'autre proprietaires ont-ils rencontré le meme probleme ?

26 avr. 2016
0

je suis surpris de voir que Dufour aussi, non seulement ne fait pas de SAV et ne sait plus construire ces bateaux.
Il n'y a pas 40 solutions, c'est prendre des photos, et faire passer un expert en fasant jouer ton assurance bateau, tu as surement un service jurdique que tu peux faire appel.
Bon courage.

26 avr. 2016
1

Un petit point sur Bénéteau.
Comme vous le savez mon 38 a eu des fissures inadmissible, défaut et de conception et de construction.
Au salon Bénéteau me fit un proposition sur un 41 via quovadis , avec une bonne remise me disant que ceci était pour me dédommager du 38 et de repartir avec un bateau neuf en toute confiance.
Reprise un peu minable, mai bon, je cède étant encore un homme positif.
Quand le bateau a été livré après quelques petites modif, tel que propulseur et chauffage, finalement, à la livraison, mat casé, enrouleur hs, table abimé et Quovadis obligé de me dire que Bénéteau leur a livré un bateau d'exposition ayant 30 heures de moteur en plus.
Bien sur ceci n'étant pas dans le contrat.
Bien sur j'ai dénoncé le contrat, et fur remboursé un moi après, mais franchement, je trouve que Bénéteau devient maintenant un marque de bateau d'arnaqueur ne respectant même plus les clients Français.
Malheureusement je vois que Dufour ne fais pas mieux, et d'autres marques dans le même style.

Que pouvons nous faire face à ces truands de constructeurs, qui en plus ternissent la réputation de qualité Française....

Je garde mon 38 car bien réparé, mais je n'en suis pas moins inquiet pour mon départ de 4 mois ....

Bon vent à tous

27 avr. 201616 juin 2020
1

Pendant ce temps là...

C’est plutôt grave ce qu’il se passe chez ce constructeur, les fissures démontrent clairement une faute grave de conception ou bien réalisation, je ne peux pas croire qu’un Architecte Naval tel que Finot-Conq puisse laisser passer une telle aberration.

Je ne m’étendrai pas davantage sur ce sujet histoire d’éviter de trop renseigner ce qui va devenir incessamment sous peu la partie adverse.

Mis à part ce défaut de cadènes dont l’étonnante légèreté n’a bluffé personne, à commencer par le Gelcoat qui ne le supporte pas. Il est important tout de même de ne pas faire l’amalgame entre Bénéteau et Quo Vadis, ce dernier étant bel et bien en perdition. Mayday Mayday Mayday.

Dans notre descente de Saint-Mandrier vers Gibraltar, j’ai eu l’occasion de rencontrer du beau monde, très beau monde, un expert sur Barcelone, Anglais donc relativement neutre au sujet de Bénéteau… un rapide coup d’œil suite à la constatation d’une déchirure du point d’amure de GV dans le golf du Lion. Il est catégorique pas besoin de calculs statiques pour AFFIRMER que le bateau du moins les cadènes ne tiendront pas.

La veille du départ le grand, ou bien gros gourou du SAV StatusQuoVadis, rajoute le fameux renfort de cadène ( photos sur le forum ), dans la procédure logiquement faut relâcher la tension du mat et tout le tralala, pataras hauban galhauban, en oubliant de choquer la GV toujours sagement enroulée dans son mat sur enrouleur. Puisque le réglage du mat comme le reste est mal fait ( flèche ahurissante minimum 50 cm en tête de mât ) pan point d’amure explosé LOGIQUE..
Je téléphone au Grand petit gourou, expliquant la situation, m’attendant au moins à un peu de compassion ou bien de pitié… Même pas. Selon lui j’aurai du appeler plus tôt. Ben oui fallait gratter ma carte prépayé IMMARSAT au milieu du Golf du Lion. Suis-je con. (5 heures de voile sous 15nd, le reste moteur PETOLE…)

Y a pas mort d’homme, une voilerie fantastique sur Alicante, un Belge me recoud le bordel pour 84.- TTC.

Installation de l’AIS Mc Murdo sur du B&G (Selon QuoVadis pas faisable. Devis 1500.-)
Le spécialiste sur Alicante soude 4 câbles et implémente McMurdo sur B&G parfaitement, 350.-
J’aime l’intelligence.

Je m’égare un peu mais je souhaite laisser une trace. Le même genre de trace que tu laissais dans ton calebars gamin des fois… enfin pas moi mais j’en connais ;)

Revenons en à nos moutons, plutôt haubans. Une rencontre, un ange venu de Bénéteau, représentant depuis 25 ans de la marque, régatiers de talent au grand cœur, au bout d’un mois sur Benalmadena et me croyant pas au sujet de mes boulons et ma merveilleuse plaque de renfort Made in Beneteau tuned by QuoVadis., je lui montre les photos du Forum, j’aurai du le photographier pour le coup. Bon 5 minutes de réanimation plus tard direction O2 pour voir si les photos ne sont pas photoshopées… Ben non, la vérité si je mens !!

Bénéteau s’en battra les couilles tant que tu n’exploseras pas ton pont puis ton mat, l’assurance kifkif…

Que faire ? Facile renforcer…
RDV avec l’expert prépare et répare des IMOCA, faudrait que Conq y jette un œil ils font des trucs sympas sur les Imocas…
Renfort carbone, et tout nouveau support de cadène sur mesure, admirez le travail.
J’aurai plus d’enfants mais je peux naviguer en confiance dorénavant.
10 jours de boulot.
Le bureau d’étude est probablement constitué de débiles mentaux histoire de profiter d’aides gouvernementales… Tu saisis le jeu de mot ?

Bah c’est derrière nous, le 38 est excellent, on l’adore, tout le monde l’adore.
Je conseil un antifouling de course (+ 1,5nd) et une hélice Gori (+1nd sous voiles, et – 30% de consommation)
Bon voilier, carène rapide. (pour l’instant)
Dommage que Bénéteau n’apprenne pas de ses erreurs.
Bon Vent
O2

Manque une photo du " Sandwich " terminé...

27 avr. 201627 avr. 2016
2

"Je conseil un antifouling de course (+ 1,5nd) et une hélice Gori (+1nd sous voiles, et – 30% de consommation) "

+2,5 nœuds ! :lavache:

27 avr. 2016
0

Offshore International, ouais ça m'a fait le même effet. L'antifouling d'origine étant comme le reste, A CHANGER!!
L’hélice n'a plus rien à prouver je confirme ce que cette vidéo montre.

www.gori-propeller.dk[...]dex.asp

27 avr. 2016
0

AMHA le renfort carbone aurait pu remonter en angle droit (presque) sur une large zone sous le pont, quitte a mettre ta plaque métallique par dessus ;-)

27 avr. 201627 avr. 2016
0

l'échantillonnage dans l'angle (hiloire) n'a pas été reprise. Je trouve ca limite...

27 avr. 2016
0

il me semble que c'était le minimum....

27 avr. 2016
0

Le pont n'apporte aucun soutien. Ce n'est pas facile de se rendre compte sur photo mais la varangue court jusque sous l’arrière de la quille, c'est d'origine et réellement surdimensionné, le renfort carbone s'appuie sur cet emplacement. Ce boulot est parfaitement réalisé dans les règles de l'art. Dorénavant les forces s'exerceront sur les bordées s'appuyant sur cette varangue. Il n'y a pas d'endroit plus costaud sur ce 38.

27 avr. 2016
0

a voir il t'on mis le montage du 41 sur ton 38.
Une autre façon qui doit tenir ussi.
Quel gâchis de voir tous ces bateaux avec des reprises par ceci ou cela, sans démarche officielle et calculée professionnellement, on a l'impression d'acheter des tapis...Faut il des morts pour qu'ils bougent????

27 avr. 2016
1

sur la seconde photo il semble que la contre plaque en inox ne touche que partiellement le pont? La reprise de strat de la peau intérieure du franc bord ne remonte pas sur le point d'attache des cadènes?

27 avr. 2016
0

J'ai conservé la contre plaque pour réutiliser les anciennes cadènes sur le pont, au cas ou je croise un autre 38, comme pièce de rechange.
L'épaisseur au niveau du franc bord dépasse 5 cm, je dois rajouter une photo avec l’intérieur vissé.

27 avr. 201627 avr. 2016
1

nemo1(le grisé?) va te dire que c'est rien. Que Bénéteau répare...
Et que Dufour est dans son bon droit.

27 avr. 2016
0

Nemo1 est toujours dans le juste. J’apprécie la justesse de ses interventions.
J'ai eu cependant Monsieur Conq au téléphone et par écrit.
Impossible pour l'instant de m'exprimer sur le sujet.
Ici nous avons une toute autre forme de vice.
Je ne laisserai pas passer ce comportement.

Peu importe la taille du porte feuille, le model de bateau ou encore le constructeur.
S'il rentre dans une catégorie de navigation il doit pouvoir l'assumer.
Je me marre doucement d'avance, dans la mesure ou un procès rencontre un juge plaisancier ayant acheté une fraude telle que celles que l'on nous vend actuellement.

Nemo1 l'a souligné le constructeur a réagi, comme à son habitude avec trop d'économie.
Je veille au grain.
Les autres propriétaires également. Affaire à suivre

27 avr. 2016
0

vous allez m'appelez je sais tout
mais franchement quitte a faire un renfort stratifiez après coup autan le faire de façon très surdimensionner
ta petit contre plaque inox est il me semble bien petite et bancal
sa coûte quoi de mettre une plus grande plaque de bois et de la stratifier très largement pour repartir les efforts sur un maximum de surface....

27 avr. 201627 avr. 2016
3

Le monsieur à dis que la contre plaque ne sert plus à rien vu que les cadènes ont été déplacées sur le bordé. Elle ne reste la que pour savoir ou la retrouver...
Faut lire les interventions...

En conclusion de tout ça, quand je vois la qualité de construction de mon Comet 36, je suis bien content de ne pas avoir écouter les arguments de ceux qui me disait que avec mon budget, il fallait que je prenne un Oceanis... :-)

27 avr. 201616 juin 2020
0

@m'enfin,

Négatif, le 41 c'est comme le 38, un ami en possède un il et regrette, je te soumets la facture ainsi que le détail de ce qui a été fait.
C'est en anglais.

27 avr. 2016
0

dans la flotte où j'ai mon bateau il y a 2 41 et à voir apart la remontée de la jupe, aucun soucis en 3 ans sur les 2 bateaux.
Nous partons 2 mois avec le 38 on vas voir.
Bonne nav

27 avr. 2016
0

C'est en livre sterling ?

27 avr. 2016
0

C'est douloureux?

27 avr. 2016
1

j'ai suivi ce fil depuis le debut, et bien que je n'intervienne plus sur le forum depuis un moment je le suis malgré tout.
a propos de ce fil une question me taraude : quelle motivation peut avoir poussé la victime a acheter ce bateau..comme je l'ai deja dit le, vers etait dans le fruit et le fruit a ete acheté malgré tout..on en avait pourtant parlé de ce bateau a sa sortie
.
vous ferez tout ce que vousvoudrez ce bateau ne naviguera jamais en securité ( de corps et d'esprit) apres les cadenes ce sera le mat , la quille , le safran les hublots enfin tout..vendez le si un brave "plaisancier" en veut

10 nov. 2019
1

2015... 4 ans déjà ?

Un constructeur soucieu de son image aurait du faire un gros rappel de toutes ces «  bombes à retardement » non?
Cela a t’il été fait?

Ou bien, Bénéteau considère t’il que c’est normal?
Ou bien, Bénéteau considère t’il qui sera moins chère d’indemniser après un procès où il serait potentiellement reconnu coupable en cas de gros sinistre notamment avec du corporel? (Et si bateau pas coulé)

Je suis atterré car je crois connaître la réponse!

Et après on découvre ce type de fil www.hisse-et-oh.com[...]-dufour avec plein de monde pour défendre ces constructeurs financiers!

11 nov. 2019
0

Si tu connais la suite de cette / ces histoires, le sujet m intéresse.

Fab

11 nov. 2019
0

bonjour
voir les fissures et les simples plaques de cadene impressionnent par la la petite surface et absence de tirants .

salut

11 nov. 201911 nov. 2019
0

mes deux centimes:
Ayant fait un peu l'expert BTP, j'ai eu l'occasion d'aller fouiller dans les archives les compte-rendus dressés lors de la construction de bâtiment sinistrés.
C'est fou ce qu'on pet y apprendre pour comprendre le pourquoi du défaut apparu quelques décennies plus tard.
Bien sûr c'est facile après coup.

Néanmoins dans le cas du premier poste de ce fil de discussion remis à flot hier, un point m'interpelle:
Combien de temps entre la stratification de la coque et la mise en tension du hauban? Le CVR, c'est comme la peinture ou le béton, il faut pas mal de temps pour que ce soit pris "à coeur".
Ensuite quelle tension mise dans le haubannage? Tirer trop fort sur un produit trop frais peut être la genèse de ruine ultérieure.

Ce sont des éléments qui mériteraient d'être ajouté au dossier pour comprendre, pour mon point de vue!
Mais je n'écris pas que c'est la (seule) cause du problème!

11 nov. 2019
0

Oui plausible mais:

Le polyester est plus rapide à durcir que l’epoxy Donc peu probable.
Coque et pont sont fabriqués indépendamment, puis démoulés, équipés, collé ensemble. Cette étape prend une dizaine de jour (environ, variable d’un chantier à l’autre et surtout en fonction de la taille)
Ensuite, pas mal de finition à faire quand la boîte est fermée... compter une semaine.
Ensuite l’expédition du bateau, matage... il se passe souvent une semaine avant que le bateau file à l’eau, antifouling, montage des options non chantier, électronique etc.

Bref, la coque n’est jamais mise en tension avant 1 mois après la strat de la coque.

De plus, le matage ne met pas en tension le gréement... c’est la premières nav musclée qui le fait avec une gîte supérieur à 20° et des rafales au près... ce type de nav intervient rarement à la première sortie.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le navire école allemand Mansfeld en flammes dans le Golfe de Gascogne. Assistance.

Après la pluie...

  • 4.5 (53)

Le navire école allemand Mansfeld en flammes dans le Golfe de Gascogne. Assistance.

mars 2021