fissure de mat sur catamaran

Propriétaire d'un lagoon 380, récemment, j'ai découvert une fissure sur 4 à 5 cm au pied de mat.
Conscient du danger de dématage, je suis à la recherche d'une solution possible pour faire face au problème. Peut-être quelqu'un a-t-il rencontré le même type de situation.
Merci

L'équipage
02 mai 2009
02 mai 2009
0

avec une photo
il serait beaucoup plus facile de se rendre compte du risque generé par cette fissure.

;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-)

02 mai 2009
0

plus d explication
fissure de la base du pied de mat ou fisure a un endroit vers la base du mat ? le pieds de mat pose t il correctement sur l ensemble du sabot de pieds de mat ??

02 mai 2009
0

en attendant
Ceci sans visu de la fissure, si elle est du genre électrolyse ou sans ouverture type déchirure, tu peux percer un petit trou a chaque extrémité afin de stopper son prolongement. C'est une mesure conservatoire qui ne supprime pas le souci.

Cordialement.

02 mai 2009
0

j'ai connu
le même soucis sur mon aloa 25. Si on parle de la même chose : une fissure partant de la base du mat alu et filant su 5-6 cm.
Deux solutions : couper la partie touchée en diminuant ainsi la taille du mat, inconvénient : haubanage à modifier mais tu seras sûre d'avoir la base de ton mat saine
Sinon, tu fais comme moi et fais appel à un soudeur alu qui te fais un cerclage autour de la partie touchée. C'est moins esthétique mais pas de modif de grément.

02 mai 2009
0

ouille
ouille :-(
j'attends l'avis des expert avec impatience, mais je trouve cela préoccupant :-(

02 mai 2009
0

Au-dela de la fissure,
je suis interpellé par l'aspect du mât au contact avec le sabot, le mode d'indexation du mât sur le sabot et le mode d'évacuation des conchoncetés accumoncelées dans le fond du mât.

Ta photo évoque un sabot "mâle" chaussé par le profil du mât.
Si c'est effectivement le cas, c'est l'épaisseur du mât qui encaisse les efforts radiaux.

La fissure et la base du mât évoque un "cataplasme humide" intérieur et une agression par l'intérieur.

Si effectivement le sabot est "mâle" peut être s'agit-il d'une réaction entre le sabot et le mât due à une mauvaise évacuation des débris tombés dedans.

A mon avis : démâtage obligatoire, ne serait-ce que pour purger ce doute.

02 mai 200916 juin 2020
0

merci mais encore!
J'avais essayé d'insérer une photo mais elle n'est pas passée, je retente en réduisant sa taille.
Sinon pour répondre à Atahualpa, j'ai envisagé les deux solutions que tu proposes. Pour la première l'idée était de couper le mat mais de rehausser son sabot pour éviter de modifier le haubanage ( mais pas mal de boulot et pas facile ).
Pour la deuxième solution est-il utile de faire tout un cerclage, ou puis-je me contenter de souder une une plaque de renfort?
En fait, je préfèrerai cette solution 2 car elle m'éviterait de démater.Mais est ce que ta réparation a bien tenu dans le temps?
En tout cas merci pour les réponses et la rapidité de celles-ci En fait c'est la première fois que je viens sur le forum en tant que participant et je trouve ça génial.

02 mai 2009
0

J'ai eu exactement le même problème
Sur le mat de 13 mètres de mon bateau.
En enlevant le fourrage de protection j'ai découvert plusieurs fissures (mais nettement moins longues que pour ton cas : environ 2.5 cm ).
En dématant, j'ai découvert une électrolyse galopante entre l'intérieur du mat qui coiffe le sabot de pied de mat, phénomène aggravé par le petit trou d'écoulement de l'eau qui était bouché.
J'ai découpé une "tranche" de mat de 3 cm, et tout remonté soigneusement au Mastinox.
Pour compenser les 3 cm perdus, je me suis procuré une plaque d'Ertalon noir (moins sensible aux UV que le blanc) et l'ai implantée SOUS l'emplanture de mat (entre celle-ci et le pont), en utilisant les trous d'origine à travers le pont mais des vis évidemment plus longues.
J'ai navigué ainsi tout l'an dernier, dont une bonne partie en régate sans souci.
Cet hiver j'ai fait fabriquer un manchonnage en Ag4Mc de 5 mm d'épaisseur (que j'ai fait anodisé) fendu sur l'arrière ce qui m'a permis de le "passer" sur le mat sans redémater.
Collé à l'époxy (ce qui évite en plus la corrosion par infiltration d'eau) et fermé par une plaque alu rivetée, j'ai bon espoir d'être tranquille de ce côté !
L'ensemble m'a coûté moins de 300 Euros (en faisant le boulot moi-même et en profitant du mat de matage de mon club). Bon courage, ce n'est pas si difficile !

02 mai 2009
0

electrolyse
daccord pour l'électrolyse. Plutôt avancée d'ailleurs. Stopper la fissure puis prevoir d'aller voir dedans. Nettoyer, peut être recharger, et contrôler les connexions dans le mast et mise a la masse.
Cordialement.

03 mai 2009
0

pour l'electrolyse, elle n'est pas aggravee et n'a rien a voir
avec l'origine de la fissure.

Tu peux arreter la fissure comme on te le conseille....et attendre que ton mat tombe..apres rupture du pied.

Le plus simple est effectivement de raccourcir le mat en chutant le pied sur la hauteur de la fissure + 2 a 3 cm.

Et d'adapter un sabot qui compense la perte de longueur du profil.

Ou alors de manchonner une surlongueur.

Il n'y a rien de grave en soi, sauf qu'il ne faut plus attendre et que tu as le risque d'un dematage quand ton pied de mat s'ouvrira d'un coup a l'endroit de la fissure et s'affaissera.

03 mai 2009
0

percer
en attendant de démâter bien sur...
pour l'électrolyse y a tout de même une forte probabilité, a moins qu'un animal a l'urine très concentrée ne fasse ses besoin sur le pied de mat. ;-)

03 mai 2009
0

bonne question
je crois que beaucoup devrait y faire attention.

car cet après midi en posant une ferrure en pied de mat, une fois le trou débouché, il est sortie peut être 1/2 ou 1l d'eau, enfin quelque soit la quantité c'est beaucoup trop,

j'ai donc posé ma ferrure et percé un trou de chaque coté juste 5mm pour éviter toute accumulation d'eau plus ou moins clair, et je veillerai à ce qu'ils soient bien toujours débouché comme les anguillés de font de coque,

merci d'avoir soulever le problème je m'aperçois que je ne suis pas le seul concerné :scie:

03 mai 2009
0

poursuite de ma quête ( de mat!!)
Merci de vos commentaires.
En fait je suis à la Réunion et mon bateau est aux Seychelles, je l'ai convoyé en octobre. Maintenant je ne sais pas trop les compétences et matériaux que je vais pouvoir trouver sur place. c'est un peu pour cela qu'une solution sans dématage m'intéressait mais je crois que je ne vais pas pouvoir m'en passer! Surtout qu'il peut y avoir quelques surprises et quelques résidus entre le sabot et le mat qui ont favorisé le phénomène.
Un ami m'a dit que cette fissure pouvait aussi venir d'une tension trop faible de l'étai et du mouvement du mat dans la mer formée.
Pour lui, sur un cata la structure manque de rigidité et si on navigue au moteur sans la grand voile hissée, le mat à tendance à bouger et des fissures peuvent apparaître!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la tempête sur Toulouse, on a pu sortir la voile de notre drakkar !

Après la pluie...

  • 4.5 (17)

Après la tempête sur Toulouse, on a pu sortir la voile de notre drakkar !

mars 2021