First class 8 coulé à Canet

Mon ancien class 8 à coulé pendant une régate au challenge de Canet.
Heureusement pas de blessés.

L'équipage
20 jan. 2019
20 jan. 2019
1

Chipolatas, aurais-tu des détails, c'est pas pour moi, c'est pour notre gourou de la chose.

20 jan. 2019
0

Dommage, mais le principal et que personne ne soit blessé
Sais tu comment ça s'est passé?

20 jan. 2019
0

Je n'y étais pas,mais voilà ce que l'on m'a dit.
À la bouée sous le vent le spi ne descend pas, l'équipage envoie le numéro 1 en tête de mât, le bateau pars au tas et reste couché,la quille rentre le long de la coque, puis le bateau se retourne complètement reste quelques minutes à l'envers et coule. Il y avait entre 17 et 20 nds de vent.
L'équipage a été récupéré rapidement par un autre concurrent.
Voilà ce que je sais. À confirmer

20 jan. 2019
0

Les class 8 peuvent couler. Comment la quille avec son systéme de vis

( celui que je connais) a-t- elle pu bouger.

20 jan. 201920 jan. 2019
0

je connais une histoire exactement identique avec un class 8 et même circonstances, il y'a plusieurs années qui est arrivé à une connaissance de ponton.
www.letelegramme.fr[...]024.php

20 jan. 2019
0

C'est une belle histoire,ça. Dans le papier telégramme ' la dérive remonte dans le bateau'. Mal exprimé mais même symptome. Ce systéme de vis sans fin performant à mon gout, équipe pas mal de bateaux.

20 jan. 2019
0

Lors d'un talonnage,les quilles pivotantes sur les First peuvent remonter,le système remonte dans le carré...donc dans un mouvement violent de la coque cela peut arriver aussi ,ou il y a eu casse de la vis sans fin ? :-(

20 jan. 2019
0

Reflexion faites, une fois le bateau sur le toit, le poids de la quille entraine un vissage du systéme par gravité. Je ne l'ai fait que par dessus, et en retournant le probléme, avec un peu de réflexion tout s'explique. Mais je n'avais jamais imaginé ça. Le copain avec qui on naviguait nous avait brieffé sur la potentialité du bateau à pouvoir couler.

21 jan. 2019
0

Sur les nouveaux First (ex Seascape), il y a une tige en fibre de verre qui peut bloquer la quille pivotante en position sortie mais qui casse en cas de choc frontal. Et la coque est insubmersible. J'espère que ça suffit pour éviter ce genre de mésaventure.

03 mar. 2019
03 mar. 2019
0

@Puma As tu vu de tes yeux... ce que tu annonces ?
De ce que j'ai vu sur le Seascape 18 c'était un axe métallique rond ...je n'ai pas mesuré le diamètre,à la louche 10mm,justement éviter de le mettre si risque de toucher le fond...
A mettre impérativement par fort vent ou au large ...car ce voilier a 23 m2 de voilure autant qu'un First 20,sans compter son gennaker de 32.5 m2 ! :heu: :-) ;-)

20 jan. 2019
0

bonsoir
dommage pour le canot et heureusement pour l'equipage , tres rare pour les class8 ; est ce seulement quand un equipier va en tete de mat , ( cela aide bien a faire giter )
car les clas 8 ; tout a ete teste au maxi dessus .
joli l'histoire du class 8 couler , renflouer et qui gagne .
cela me conforte dans mon idee de rendre incoulable par polystyrène mon quarter qui est en prepa .

salut

20 jan. 2019
0

Ça coule à cause de forme pelle à tarte, aucune flotabilité sur le tiers ariérre,
aucune superstructure faisant office de flottabilité, une grosse ouverture de descente; si en plus on interdit au lest de faire rappel, comme disent les copains des baléares 'es fatal'.
A la lecture de ces récits avant de grimper en tête, il faut faire attention.

21 jan. 2019
0

Je compatis à la perte de ton bateau. S'il est par moins de 50/60 m de fond ça peut devenir un objectif pour un club de plongée de le renflouer.
Saut erreurs de ma part… un class 8 qui resterait un peu à l'horizontale, couché pour une raison ou une autre, l'eau s'engouffre par la descente.
Ce n'est pas le cas sur un Surprise, au moins les tous premiers, après le relookage du pont/roof je ne sais pas.
Sur des petits bateaux qu'on peut mener d'une façon extrême il est utile de naviguer avec la descente fermée quand ça devient très limite.
Cordialement
Yves

21 jan. 2019
0

Je ne suis plus le propriétaire mais ça fait mal au cœur quand même

21 jan. 2019
1

Ça coule surtout si tu fais rentrer assez d'eau!!!

De la à envoyer un équipier en tête de mat en mer !! Des fois, faut réfléchir, avant.

21 jan. 2019
0

Grimper au mat permet de mettre le class 8 à 90°; bien pour le coup d'éponge avant la régate.

21 jan. 2019
0

J'ai une photo d'un Muscadet couché sur l'eau avec un équipier dans le mat dans de la forte brise, mais lui n'a pas coulé !

Sinon, depuis une dizaine d'années, dans les mêmes circonstances, il y a eu plusieurs J 24 qui ont coulé ainsi qu'un Farr 727.

21 jan. 2019
0

Il me semble que les J24 coulaient car ils prenaient de l'eau par leur coffre arrière quand il était couché.
J'ai couché mon ancien class 8 sur à un empannage et une abattée sous spi par 25 nds. On était 2 à bord, j'étais au pied de mat avec le tangon avant de m'accrocher au mat :o)))
Le bateau est bien resté 3 mn couché le temps que je ramène le spi qui chalutait. On n'a pas embarqué d'eau malgré un gros clapot, et il y avait de la marge avec la descente. On est reparti sous solent et on faisait des pointes à 13 nds.
La quille du mien n'avait pas de blocage en position basse.
Je suis quand même surpris que celui qui a coulé ait pu se retourner suffisamment pour faire remonter sa quille, car une fois le mat à l'horizontale, ce n'est plus le poids de l'équipier en tête de mat qui a pu faire basculer le bateau du mauvais côté.

21 jan. 2019
0

Tous les petits First à quille pivotante peuvent couler. Les quilles ne restent en position 'basse' que par leur poids et le système de relevage peut rentrer dans le bateau s'il se retourne.
J'ai connu le cas d'un First 18 sur un lac qui a été couché (sans se retourner) dans une forte rafale. Le bateau, sous la force du vent contre sa coque n'a pas pu se redresser et a dérivé un moment ainsi et l'eau est rentrée dans la cabine. Les 2 occupants sont dcd.
Certains bateaux (dont le microsail) peuvent couler ainsi.
J'ai eu un 235 dont les barres de flèche ont plusieurs fois touché l'eau, mais la quille n'est jamais 'remontée', et l'eau même bateau couché à 90° n'est pas rentrée par la descente. Evidemment si la quille vient se plaquer contre la coque, le couple de redressement devient très faible.
Excellent le système fusible des Seascape qui casse en cas de choc frontal mais empêche la quille de retomber contre la coque en cas de retournement.

02 mar. 2019
0

Photos du naufrage

02 mar. 2019
0

Il n'était pas sur St Quay ce bateau avant?

02 mar. 2019
0

Non, d'abord à Arcachon et ensuite port Leucate

Phare de la pointe de Vénus Tahiti

Phare du monde

  • 4.5 (13)

Phare de la pointe de Vénus Tahiti

2022