First 29 quillard ou DL bi safran

Bonjour à tous, ça commence à faire un moment que je vous lis sans jamais vraiment avoir eu besoin de poser ma question perso. Les recoins du forum sont vraiment bien fournis en conseils et informations passionnantes.

J’ai 25 ans, je suis passionné de voile et j’ai l’envie de prendre la mer. J’ai l’envie d’aller loin et si possible pas trop lentement mais vous me direz c’est relatif.
Pour tout vous dire je souhaite traverser l’Atlantique vers les côtes brésiliennes, ni tout seul ni tout de suite, mais je suis tout de même à la recherche du voilier qui me permettra d’accomplir cette traversée et ce maintenant, pour prendre le temps d’apprendre à connaître mon bateau et partir en confiance. Je souhaite ensuite passer l’année à faire du cabotage en descendant vers le sud.

Mon programme, mes critères d’habitabilité et mon budget me font lorgner sur les first 29. Je recherche une version quillard car ce que je me dit c’est que c’est ce que je connais, c’est le plus simple, il est raide à la toile et c’est moins compliqué à entretenir. Oui mais voilà les first 29 quillard j’en ai vu passé quelques uns dont un de trop près que j’aurais sûrement pu obtenir si je n’était pas trop occupé à passer les fêtes en famille. Mais à part ça, il ne me semble pas que ça cours les rues. En revanche son frère le DL bi safran lui s’étale allègrement dans mes recommandations de tout les sites de ventes de voiliers de ma connaissance et souvent à des prix plus abordables.

Donc voici ma question (en espérant que ma mise en contexte n’ai pas été trop longue) : ai-je bien raison de faire une fixette sur la version quillard ?

Au plaisir de vous lire.

L'équipage
14 jan. 2021
14 jan. 202114 jan. 2021
0

Un des intérêts du 29 DL est de pouvoir échouer sans béquilles en se posant sur la quille et les 2 safrans. Ça ne sert pas vraiment pour traverser l'atlantique, à toi de voir si ça peut présenter un intérêt une fois de l'autre côté.


14 jan. 2021
0

C’est sur c’est son avantage, disons que c’est une option, qui si je l’ai, je m’en servirai peut-être, maintenant si je ne l’ai pas je ferais sans et j’ai peur de me retrouver avec un bateau moins marin en choisissant le DL puisque le choix du bateau pour moi est très lié à la transatlantique, de l’autre côté en exagérant je pourrais presque me contenter d’un folie douce. Bien que j’apprécierais les aménagements d’un first 29.


14 jan. 2021
0

Si vous visez un petit tirant d'eau, l'échouage étant relativement accessoire sauf si on veut caréner n'importe où quand c'est encore autorisé, prenez votre DL, sinon prenez votre quillard.
Dans les deux cas vous irez à la même vitesse qui est fonction de la longueur à la flottaison et en grande navigation on évite le près serré quand on peut faire autrement. Et si on doit dégager en urgence d'une côte trop proche c'est qu'on a encore à apprendre sur l'anticipation et la météo


14 jan. 2021
0

Prenez un quillard évidemment. Le DL n'avance pas terrible. le PTE est un très bon bateau (mais il béquille mal). le GTE sera le meilleur choix pour faire une transat, avec un tirant d'eau qui reste très acceptable (1.55 il me semble ?).


FEF:1.68 m (d'après la doc) !·le 15 jan. 09:28
patdu56100:Le dl n'avance pas terrible ? Tu n'as pas dû en avoir un entre les mains , j'en possède un et suis très content il est rapide et raide à la toile·le 15 jan. 18:25
jlc:Tu peux être content de ton DL, y a pas de soucis et je comprends, mais je maintiens que ça n'avance pas comparé à un PTE ou à un GTE, ce qui était le sujet du départ à savoir la comparaison de ces 3 bateaux. Je régate régulièrement contre un first 29 PTE et un first GTE, les deux marchent super. Je n'ai jamais régaté contre un 29 DL (ils ne régatent pas...) mais j'ai pu naviguer de concert avec un DL. Sa vitesse n'est pas comparable avec un PTE et un GTE, c'est indiscutable. ·le 15 jan. 21:32
Arzak:D'après les tables OSIRIS le DL est plutôt rapide.·le 18 jan. 12:17
15 jan. 2021
1

Bonjour Hydro Fredo.
Je n'ai pas tout à fait un 29 mais un F285 version DL.
Tout d'abord si tu ne l'a pas déja fait, va jeter un coup d'oeil sur le club 28/285/29, tu y trouvera plein de sujet sur ces bateaux qui sont des variantes les uns des autres.
Je pense aussi que pour une transat, la version quillard, pour la traversée , est la plus appropriée, mais une version DL à vachement d'avantages: mouillage, tirant d'eau...et même par vent arriére ou même au moteur. Bref je n'ai pas un regard objectif quant à ton programme "entier"de navigations, forcément! mais je ne peut que venter les qualités d'un DL (bi-safran qui plus est)
Bonne recherche,
Bien à toi!


15 jan. 202115 jan. 2021
0

Effectivement le GTE c'est 1m68, pour moi ca commence a faire j'ai peur que sur place, mes options se réduisent surtout pour rentrer dans des lagunes ou dans les endroits pas forcément très bien sondés. Le GTE n'est donc pas une option que je retiens pour mon programme mais je reconnais qu'il est certainement le modèle le plus a l'aise au près et le plus raide a la toile de la gamme. C'est sans dire qu'il est encore plus rare sur le marché de l'occasion que le PTE.

Ma vraie difficulté de choix se situe donc entre DL et quillard PTE. Je comprend les intérêts du DL, mais je crains vraiment ses inconvénients. C'est justement mon raisonnement que je questionne aujourd'hui car peut être les ai-je surestimés. Pour me faire changer de camp j'ai besoin d'être rassuré sur la capacité du DL a remonter au vent, concrètement ca représente quelle perte par rapport au PTE, parce que aller quelque part pas trop lentement, oui, c'est aller vite mais c'est aussi aller droit. D'autant qu'il y a bien un jour ou je souhaiterai revenir et jusqu'à maintenant j'ai prévu de le faire avec le même bateau. Mais aussi sur le coût, la complexité de l'entretient et la fragilité de tout ces appendices mobiles, cela doit bien avoir un impact.

Pour le moment je retient en faveur du DL :
Faible tirant d'eau
liberté de choix des mouillage
échouage (avantage sur les prix des ports sur mon temps en France)

et en sa défaveur (qui sont majoritairement des inconnues pour moi):
sa capacité a remonter au vent
ma méconnaissance des mécanismes qui l'équipent donc sa complexité d'entretien.
sa capacité a rester sécurisant dans des conditions musclées


15 jan. 2021
-1

Un DL c'est un mecanisme de plus qui peut casser ( vécu pour moi sur un First 210, casse de la vis de remontée quille balotant au bout)

Pour une nav au long cours je préférerais vraiment un quillard et plutôt lest long. Je me sentirais plus en sécurité.

Sur un F29, même en gte, ça reste des petits tirant d'eau et je ne pense pas que ça soit trop pénalisant.

Enfi si jamais tu touches ou talonnes un peu fort avec le DL, ça peut vite être la cata, surtout à l'autre bout du monde...


James :Toucher ou talonner un peu fort avec un quillard peut aussi créer de gros problèmes...·le 16 jan. 10:22
15 jan. 2021
0

Vous me rajoutez de la difficulté haha, je vais finir par me mettre a considérer le GTE.


isaboc:Ma réponse en mp·le 15 jan. 17:16
15 jan. 2021
0

À mon avis tout dépend si tu comptes faire beaucoup d echouages ou si tu préfères privilégié de passer un peu partout plus facilement sans forcément s'échouer régulièrement . Car dans ce dernier cas je pense que le dériveur sera plus une contrainte d'entretien, de soucis supplémentaires, sans pour autant avoir beaucoup d avantages comparé a un quillard pte ou gte , et avec en contrepartie l'inconvénient de performance au près beaucoup moins bonnes . Donc a mon avis l'intermédiaire le plus acceptable sera le quillard pte , si tu comptes vraiment faire de l echouage très occasionnelle, mais en faisant attention parce que en effet j'ai eu des infos que même le First 29 pte n'est pas toujours facile a échouer sur béquille , il a une tendance se vautrer souvent sur l'arrière et le safran . Et 1m35 de tirant d'eau ça commence à être un peu important à mon avis . Si par contre tu ne considèrex pas faire de l'échouage une de tes priorités, peut-être que le quillard gte conviendra aussi, il n'y a pas quand même beaucoup de différence en tout, 40 cm à peine, et avec des performances et une stabilité supérieur au large. J'hésiterais plutôt entre la version pte ou gte, mais c'est à toi de voir!


15 jan. 2021
0

First 285 DL de 89
Pour repondre aux inconvenients du DL je pense que tu cite les 2 gros defaults: soit, la remontée au pré et l'entretien.
-Pour la remontée au pré je ne peut comparer avec un quillard de même carenne, car jamais essayé mais c'est sur que le quillard gagne quelques degrés. Et puis ca dépend de l'étât de la mer, et du vent... Par un bon 4bf je remonte env 50/55° à 4.5nds voila pour info

-Pour l'entretien du mécanisme, à part la noix en bronze, à éventuellement changer ou prendre en rechange, y'a rien de particulier (du moins sur le mien)

Et puis en nav, tu vas pas actionner le systeme de dérive tout les jours non plus je pense, et donc tu auras moins d'entretien.
En nav je dévisse la vis sans fin jusqu'à "poser au fond" la dérive. et elle ne fait pas "glong-glong", et ce malgré le fait qu'il n'y est pas de patin teflon

Le vrai inconvenient c'est : des poids plus haut donc, plus rouleur...
AMHA
En tout cas je partirai bien avec le mien !


15 jan. 2021
0

Sur ce forum quand on pose une question sur un voilier à dérive mobile, il y a obligatoirement des réponses de voileux qui visiblement n'ont jamais mis les pieds sur ce type de voilier.
Plutôt que de se laisser influencer par des points de vue biaisés ou partisans, louez un bateau de ce type et faites vous même votre opinion. Le seul point fondamental qui compte est votre programme en côtier ou remontée de fleuve que vous voulez faire ou non. Passer sa vie en près serré en grande navigation relève du fantasme pur, quand on ne fait pas la course.
Rappel: le dériveur lesté a été développé avant la vogue du cata, pour ceux qui voulaient absolument un tirant d'eau réduit pour le rase cailloux mais qui craignaient d'utiliser un vrai DI, le DL étant d'abord fondamentalement un vrai quillard mais à quille courte ou très courte selon les modèles.
Les conséquences d'un talonnage peuvent être vraiment majeures sur un quillard à quille profonde et étroite et au contraire minimes sur un DI ou DL, la dérive étant prévue pour s'effacer. Au pire on perd la fonction antidérive, complètement sur un DI mais assez peu sur un DL.
Naturellement il faut assumer l'entretien du mécanisme et du puit.


matelot@62903:Avec une vis sans fin, je suis pas convaincu que la dérive s'efface en cas de talonnage. Un lest qui peut remonter, ça serait gênant en hauturier.Il y a aussi le jeu que peut prendre le mécanisme et le bruit de clang clang associé, au mouillage ou au portant.·le 15 jan. 22:41
outremer:Le système à vis sans fin n'est pas forcement un bon système s'il n'y a pas un fusible de prévu. Sur mon DI il y a un palan pour seulement remonter la dérive qui reste libre de pivoter sur obstacle. Naturellement en situation de menace de retournement l dérive est complètement remontée dans son puit. Sinon la dérive mobile fusible est un bon système. La mobilité latérale de la dérive relevée peut être facilement annulée si on en a prévu le mécanisme à la réalisation du puit . Au près l'appui bloquant se fait spontanément. La fonction lest et la fonction antidérive sont deux choses totalement différentes. Les quillards à quille relevable sont des quillards et et donc ne doivent pas avoir le lest relevé en navigation, alors que la dérive relevée ne pose par principe de conception de problème de stabilité pour des dériveurs DL ou DI. Il en serait autrement si on transformait, très grosse erreur de conception une dérive non ou peu lestée en quille lestée en lestant fortement la dérive tout en diminuant fortement le lest fixe pour diminuer le total du lest. ·le 15 jan. 23:18
matelot@62903:ok, mais là le first 29 c'est pas un DI·le 16 jan. 07:13
15 jan. 2021
0

Un dériveur, lesté ou intégral, si dérivé (haha) d'un quillard sera toujours moins bon que si il était conçu comme tel au départ.


outremer:Sur un DI, pour limiter le sur lestage très pénalisant intra coque (+1T un 10m) la coque est le plus souvent plus large que le quillard équivalent. Cela n'est pas autant nécessaire sur le DL dont le lest est moins remonté et situé sous la coque dans la quille réduite. Sur le plan hydrodynamique la finesse de ce plan antidérive est médiocre ce qui justifie d'utiliser un profil mobile antidérive (mais qui est souvent hélas d'un dessin médiocre, alors que celui d'un bon DI peut avoir un très bon rendement. Par contre la fonction amortissement du roulis peut rester acceptable, dérive relevée sur le DL. Dans les deux cas on peut et on doit régler la dérive en fonction de l'allure ce qui est un gros avantage. En situation très dégradé le DI, dérive relevée et peut déraper, si on a assez d'eau à courir, ce que ne permet pas le quillard et peu le DLAvant que la course n'impose un net abaissement du lest pour pouvoir porter une surface vélique très importante, des voiliers prestigieux de course à quille traditionnelle structurelle disposaient de dérives mobiles pour gagner en près mais n'étaient pas à l'époque référencés en DL·le 15 jan. 19:08
15 jan. 2021
0

Pas mal d'infos ici, dont l'essai du 29DL par Bateaux www.hisse-et-oh.com[...]safrans


15 jan. 202115 jan. 2021
0

Bon je comprend que les avis sont partagés, ca va pas être facile de faire un choix mais peut être que si certains d'entre vous m'emmènent pour essayer ca pourrait me permettre de trancher ;p


outremer:Tout véhicule, air, terre, Mer répond obligatoirement à un programme d'utilisation prédéfini !!!!!Note: Le cata offre performances, légèreté très faible tirant d'eau, forte stabilité à l'endroit, et navigation à l'horizontal, en somme le beurre et l'argent du beurre. Seul problème, toutefois pas la crémière car une fois retourné il reste à l'envers.·le 15 jan. 23:27
juliusse:Le budget aussi. Entre un first 29 et un cata....·le 16 jan. 01:15
HydroFredo:Haha oui il répond à un programme mais dans mon programme il y a du côtier dans des endroits semi désert pour lequel le DL se défend très bien mais il y a aussi de la grande traversée pour lequel idéalement Il faut un GTE, donc mon choix sera forcément un compromis sur une des parties du programmes plus qu'à tirer au sort haha. Oui les catas il y a le budget effectivement, mais j'ai l'impression qu'ils ne remontent pas très bien au vent non plus, c'est plutôt taillé pour le vent de travers a l'image d'un DL si je ne m'abuse·le 16 jan. 01:23
juliusse:Et pourquoi pas un first 28 quille relevable ? Histoire de regarder toutes les possibilités ?·le 16 jan. 01:27
HydroFredo:Et bien simplement pour ses aménagements.·le 16 jan. 10:03
juliusse:Je suis pas persuadé que se focaliser sur un unique modèle soit une bonne idée dans ces tailles/budget. Tout comme je ne suis pas convaincu que la cabine arrière soit utile dans ces mêmes tailles. En vacances c'est sympa, a vivre, on est plus sur un cercueil biplace. Une cuisine bien foutue pour cuisiner dans la piaule est pour moi plus important par exemple, comme un bon accès au moteur, ou un grand coffre de cockpit.·le 16 jan. 10:12
outremer:Pour faire le tour du Pôle sud non stop à l'envers tout seul comme le sympathique courageux et passionné Stéphane Narvaez en 2011-12, un très bon bateau de près, la, je comprends. Mais pour tuer le temps autour de la planète en passant les 2/3 du temps à Terre, on peut avoir moins d'exigences.·le 16 jan. 12:31
outremer:A noter que les catas gagnent toutes les courses nautiques contre les monocoques SAUF quand le temps est très mauvais au point de menacer la stabilité et une année cela avait était un hécatombe pour les catas sur cet unique problème.·le 16 jan. 14:37
16 jan. 2021
0

Je ne connais pas ces modèles mais j'ai eu des DL avec bcp de miles au compteur.
Je ne vois pas bien pourquoi ce DL serait un handicap pour une traversée océanique ? Si cette version DL a une plus grande stabilité de route aux allures portantes que la version quillard c'est nettement mieux. Idem par gros temps, si nécessité de fuir pour laisser passer le mauvais coup, un DL étalera mieux dérive relevée car moins de pieds dans l'eau.
Cette stabilité de route est un gage essentiel de sécurité en navigation solo (ou a deux). On doit pouvoir s'économiser et ne pas barrer (surtout dans le mauvais temps) pour rester opérationnel. Le pilote (électrique ou mieux régulateur) doit faire le job en toutes circonstances. Pour un choix de bateau pour nav lointaine et océanique, la stabilité de route est pour moi le critère le PLUS important, loin devant tous les autres.
Pour flâner dans des lagons, embouchures de rivières le DL est obligatoirement mieux. Vu que ce modèle a un saumon extérieur costaud il doit pouvoir se poser partout sans risque.
Quand au près, en balade au long cours, on en fait PLUS que ce qui se dit.
Ces bateaux, DL modernes, ont des perf plus que satisfaisantes au près. Il faut juste avoir de bonnes voiles, en particulier un solent sur étai largable qui va bien (avec un ris), équipement qui peut rendre ridicule un bon quillard qui aurait un sac à patate à l'avant.
Je trouve les aménagements de ce bateau plutôt bien pour y vivre en mer, en particulier le cabinet de toilette juste à côté de la descente.
Attention au poids embarqué, sur une telle carène ça peut détruire ses qualités et surtout la sécurité. Il faut être hyper minimaliste car la tentation du "ça peut servir" ou du confort trop "terrien" est difficile à juguler.
Bonne continuation pour réaliser ton rêve.
Cordialement
Yves


16 jan. 2021
0

Hola
Bien d'accord avec Yves et Outremer.
Le DL me paraît un compromis idéal pour un bateau de voyage.
En cas de talonage si on ne parle pas de la dérive la petite quille a peu de bras de levier pour impacter la coque.
Si on casse ou coince la dérive le bateau peut naviguer quand même.
Pour l'entretien ou le calage rien de rédhibitoire ce dont des choses simples mécaniquement.
Je préfère un bout quand même plutôt qu'un système de vis sans fin
Prevoir un tampon amortisseur ou autre dans l'intérieur du puits en cas de retournement du bateau
Par contre le passage pour mettre d'antifouling est étroit c'est pas évident


16 jan. 2021
0

J'ai été propriétaire d'un 29 PTE pendant 10 ans. Habitabilité exceptionnelle pour cette taille. Très bon bateau, en particulier dans la brise (un peu sous toilé dans le vent léger). Je cherchais un GTE, j'ai trouvé un PTE et je ne l'ai jamais regretté.


HydroFredo:En fait je crois que personne n'a jamais regretté un first 29 peut importe son appendice.·le 16 jan. 15:51
patdu56100:Bien dit·le 18 jan. 20:02
16 jan. 2021
0

J'ai un rendez-vous pour visiter un first 29 DL un peu dans son jus mais a un prix très abordable, quels sont les points a vérifier lors de la visite ?


16 jan. 2021
0

Bonjour, je suis proprietaire d'un First 29 DL. En plus des verifications d'usage, il faut verifier le jeu lateral de la derive. S'il y a un jeu excessif, la derive cogne lateralement et c'est assez penible. La reparation coute cher et n'est pas du tout evidente a faire soi meme.
Sur les points negatifs de ce bateau, j'ajouterais une faible hauteur sous barrot et specifiquement au First 29DL, il ne se pose pas de maniere stable au sol, il faut le bequiller pour etre certain de tenir droit.


HydroFredo:Le propriétaire m'a effectivement parlé d'un jeu dans dans la dérive mais qui ne semble pas anormal. Et ne fait du bruit que de temps en temps au mouillage, c'est plus un problème de confort que fonctionnel non ? Sinon la noix en bronze est neuve, ça fait ça de mois a se soucier. Les frais immédiats seront les vaigrages et l'étanchéité du pont, avez vous une idée du montant que cela peut représenter ? Quelles sont les solutions pour le faire soi même ?·le 16 jan. 16:25
matelot@62903:Un jeu existant ne fera qu'augmenter avec le temps. Attends toi donc à des travaux sur le système. Moi je ne ferais pas du hauturier avec une dérive qui fait clang clang, 1) parce que ça ne me parait pas safe 2) parce que le bruit (au mouillage mais aussi au portant) doit vite devenir obsessionnel et insupportable.·le 16 jan. 18:27
jlc:oui, très pénible le bruit dans le puits de dérive·le 16 jan. 18:04
Ivan_46:Ravi de voir que je ne suis pas le seul à souffrir du bruit dans le puits de derive. Sans faire de navigation hauturiere, ca devient vite obsessionnel en effet. Enfin, peut etre un dernier point sur DL vs PTE/GTE, le double safran complique beaucoup les manoeuvres de port. ·le 16 jan. 18:48
16 jan. 2021
0

les vaigrages ça va si les anciens sont encore existants, ça fait des gabarits. Sinon c'est plus compliqué de repartir de zéro, mais ça se fait. L'étanchéité du pont, ça dépend de quoi il s'agit. Impossible de t'apporter une réponse sans en savoir davantage. En tout cas si le bateau prend l'eau par le pont depuis un certain temps tu risques d'avoir de mauvaises surprises sur l'état de l'intérieur.
Pour le reste, à l'écoute des points de vue et arguments très intéressants des uns et des autres je garde mon opinion sur le choix d'un quillard PTE au vu de ton programme. Comme il est dit plus haut le first 29 PTE est un excellent bateau, performant et très marin. A condition qu'il soit bien entretenu car ce sont maintenant des anciens bateaux. Et comme il est également dit plus haut, selon ton budget il y a bien d'autres bateaux intéressants, PTE, QR, voire dériveurs.
A noter qu'en effet le first 29 PTE béquille mal. Il tombe sur l'arrière. Je pense qu'avec un béquillon arrière ça irait mieux.
Bonnes recherches...


16 jan. 2021
0

d'accord avec les avis sur le 29 DL en général...et navigue toujours avec plaisir dessus
je n'ai cependant jamais eu de sentiments d'insécurité à la poser sans béquille...pourvu que l'équipage joue pas à chat perché
Pour la cabine arrière et le cabinet de toilette j'ai finalement renoncé à refaire les vaigrages (sans gabarit pour la cabine c'est franchement galère) j'ai tout gratté ponçé et repeint à la Danboline
c'est surement moins isolant (bruit et condensation) mais pour la Bretagne çà va...


HydroFredo:Tu as réussi à avoir une finition assez lisse (type gelcoat) avec la danboline ? Parce que ça peut être une solution si la finition est propre puis dans le cabinet de toilette c'est même encore mieux.·le 18 jan. 20:08
18 jan. 2021
0

Ça n'est pas complètement lisse car j'ai mis la fibre de la coque à nu après avoir enlevé tous les résidus de mousse pourris des vieux vaigrage... Il y a donc la trame un peu visible du tissu dans la résine... Le résultat est très correct, très propre... C'est un tout petit peu brillant j'aurai préféré une finition plus satinée... Mais bon...


HydroFredo:Je pense qu'en s'y reprenant a plusieurs fois il y a peut être moyen d'avoir un rendu bien lisse et bien brillant pour le cabinet de toilette ça serait parfait, facile à nettoyer, rien qui accroche. Mais c'est vrai qu'il manque beaucoup de vaigrages dans celui que je vais visiter donc a a part passer chez un pro ça va être compliqué·le 18 jan. 20:59
18 jan. 2021
1

Je viens de refaire la cabine arriere,j'ai collé du liège et ensuite par dessus de la fibre puis de la peinture, j'avais refait la cabine avant l'année derniere de la même façon


droopy02:J'avais pas vu le post avant de répondre... Super boulot 👍👍👍·le 18 jan. 21:32
HydroFredo:C'est super propre, ça a tu te coûter pas mal en liège par contre non ?·le 18 jan. 21:35
patdu56100:Non pas chère le rouleau acheté à brico depot me souviens plus trop du prix dans les 20 euros il me semble et j'ai dû en prendre 3 ·le 18 jan. 21:39
HydroFredo:Ah oui pas mal effectivement et en fibre tu as mis quoi dessus ?·le 18 jan. 21:43
droopy02:en tout cas il y a 35 ans beneteau savait travailler avec des fabricants de tissus top...je vois que ce sont les tissus d'origine comme sur mien...un coup à la machine et c'est propre ·le 18 jan. 21:57
jlc:je ne suis pas sûr de comprendre, de la fibre, c'est à dire du mat et de la résine ? le résultat est super·le 18 jan. 22:05
patdu56100:Non c'est une sorte de tapisserie c'est blanc à la base ça a été fait pour cacher les fissures sur les murs ·le 18 jan. 22:08
HydroFredo:Ah oui je vois de quoi tu parles, je connais ce matériau en version tissé mais le tiens à l'air lisse·le 18 jan. 22:11
patdu56100:Oui sur la photo mais sinon il y a des tout petits carrés ·le 18 jan. 22:12
patdu56100:Et donc on appel ça de la fibre de verre et très facile à travailler et à poser aussi car la colle s'applique sur les cloisons soi au rouleau soi pinceau large ·le 18 jan. 22:16
HydroFredo:Je viens de voir que le matériau existe en lisse également, c'est très bien fait en tout cas, a moindre coût en plus je te félicite·le 18 jan. 22:17
patdu56100:À oui j'y ai mis 3 couches de peinture pour ça qu'il donne l'impression d'être lisse ·le 18 jan. 22:18
patdu56100:Merci ·le 18 jan. 22:19
HydroFredo:En terme d'isolation et de condensation le liège se comporte bien ?·le 18 jan. 22:20
patdu56100:Oui je n'ai pas de problème ·le 18 jan. 22:21
patdu56100:Et je sais que d'autres gars l'ont fait dans leur bateau bien avant moi ·le 18 jan. 22:22
patdu56100:Sinon Facebook tu tape first 29 y a un groupe sont à peu près 200 y compris first 28 et 285 y me semble mais c'est pas mal tu peux y trouver des trucs intéressants et y a un 29 pte à vendre ·le 18 jan. 22:37
18 jan. 2021
0

Après pour plus cher (mais moins que des vaigrage refaits par un pro) il y a le liège projeté...en tout cas pour la cabine, la danboline pour le cabinet de toilette c'est parfait... Mais j'ai pas la référence du liège là sous la main


droopy02:J'ai retrouvé la ref:soliege. fr·le 18 jan. 21:37
18 jan. 2021
0

Merci pour les idées pour les vaigrages, une idée de combien peut coûter la réparation du jeu dans la dérive si jamais je pars sur ce DL ?


0

J'ai eu un first 29 bisaffran deriveur ,exelent bateau pour la croisiere semihauturiere et plutot rapide pour sa taille ,par contre si je devais traverser un ocean je prendrais le quillard ,le pte a 1m 35 est tres bien on va partout avec ça !


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

août 2017 de retour d’Ecosse vers Bangor

Après la pluie...

  • 4.5 (18)

août 2017 de retour d’Ecosse vers Bangor

mars 2021