First 28 QR VS First 29 DL

Bonjour,

pourriez vous parler des différences entre le First 28 quille relevable et le First 29 qui parait être un dériveur lesté ?
Quelles différences notables à l'intérieur, sur le pont, et surtout au niveau du comportement en mer ?
Merci !
:topla:

L'équipage
29 sept. 2016
29 sept. 2016
0

Le 29 est beaucoup plus moderne que le 28; ce n'est pas la même génération.
l'intérieur n'a donc rien à voir, avec toilettes à l'avant pour le 28, contre toilettes et cabine arrière pour le 29.
.
Le soucis du 28 QR, c'est surtout le système de relevage de la quille et la structure du puits qui ont montré leur limite dans cette taille.
trouver un 28 QR avec une structure (légère et constituée par le contremoule...) en bon état ne doit pas être facile.
.
Le 29 ne pose pas ce soucis de structure et de relevage, même si la dérive est un profil en fonte bien plus lourd et hydrodynamiquement plus efficace qu'une simple tôle en acier.
le système de relevage et l'axe devront de toute façon être vérifiés, comme sur tous les dériveurs de cet âge.
.
Entre les deux bateaux, ma préférence va incontestablement au 29.
.
les deux safrans ne dispensent pas de béquilles pour poser sereinement. j'en connais plusieurs dans la région de st Malo qui se couchaient régulièrement à l'échouage.

29 sept. 2016
0

pour avoir été l'heureux propriétaire d'un 28QR , je dirais que le 29 DL est incontestablement le meilleur à l'échouage, mais que le 28QR est incontestablement le meilleur sur l'eau !!
je n'ai jamais eu de problèmes de structure et pour info il n'y a pas de contremoule au niveau de l'axe de quille.

29 sept. 2016
0

Merci pour ces renseignements !

Les First 28 QR couchés à l'échouage avaient des dégats après ces "galipettes" ?

29 sept. 2016
0

@embuscade;
vous dites que le First 28 est meilleur sur l'eau, pour quelles raisons ?
En vitesse, ou au près, ou comportement de barre ?

29 sept. 2016
0

mon 28 comme beaucoup de QR avait tendance à piquer du nez à l'échouage contrairement au 29 dl .
ces deux bateaux sont des compromis , le 28 est un bateau aussi performant qu'un quillard mais dont la capacité à échouer à été un peu sacrifiée (1.15 de te quand même). Alors que le 29 est plus adapté à l'échouage mais le paye plus chère au niveau performance comparé à sa version quillard.

29 sept. 2016
1

Le First 28 est sorti en 1981 et avait un aménagement classique avec cabine av, toilettes en pied de mat, carré, et une couchette cercueil. L'année suivante est apparu la nouvelle generation de bateaux avec une cabine arrière, ce qui a rapidement démodé le 28.
En 1984 est sorti le First 29 avec une carène sensiblement identique à celle du 28, mais en casant une cabine arrière, au prix d'un cockpit recule et surélevé, et en rognant sur les coffres ar. La version dériveur possède un saumon fixe de 980kg, traverse par une dérive lourde et profilée en fonte de 250kg, et de deux safrans.
Le mode de construction du 28 est identique au First 25, à savoir un puit de dérive moulé avec la coque. Le contre moule du puit de dérive n'est que de la décoration, il est simplement tenu par quelques vis et ne participe pas à la structure du bateau. Ce principe de quille est repris sur les pogo 1050 et beaucoup d'autres bateaux. Le mien est de 81 et fonctionne toujours correctement. La quille pese 1 tonne et quille descendue, le tirant d'eau est de 2,10m, ce qui lui donne une excellente raideur à la toile. Les béquilles sont nécessaires à l'échouage.
Les 28 QR sont rares sur le marché, seulement 40 exemplaires auraient étés produits.

29 sept. 201616 juin 2020
0

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec ce que tu dis sur la structure du 25 et du 28 QR !

J'ai travaillé dans des chantiers où le contremoule des bateau a du être découpé, pour être recollé et stratifié proprement afin que les fonds retrouvent leur rigidité.

Ce mode de construction a toujours été celui de bénéteau.
Le contremoule n'est pas qu'un coffrage. Il est structurel.

les petits first QR ( 18, 22, 235; 25 ; 26, etc) sont tous conçus sur ce même principe.

Mon voisin de chantier près de St malo est un 235 au puits éclaté qui est en rénovation.
.
Ceci étant dit, ce mode de construction n'est pas forcément plus mauvais qu'un autre. j'ai passé 7 semaines au chantier l'été dernier à reconstruire toutes les varangues de mon Westerly, pourtant stratifiées in situ.
Décollées et cassée pour l'une d'entre elles...
.
je vous renvois à ce lien qui montre très clairement sur une des photos en bas l'absence de structure stratifiée sur le first 25. Pas de varangue in situ.

C'est le contremoule des fonds et le caisson de puits qui font office de raidisseur. ici, il a été découpé pour accéder.
.

29 sept. 2016
0

J'ai eu un First 25 QR en 1980, puis un 28 QR en 1985, et je l'ai toujours. Je confirme, meme construction et le contre moule n'est qu'un cache. En revanche sur le 28, le contre moule d'aménagement qui est structurel est découpé au passage du puits et stratifié à la coque.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Attendre que ça fonde !

Bricolages d'hiver

  • 4.5 (181)

Attendre que ça fonde !

février 2020