First 260 avec moteur hors-bord?

Bonjour

Qui a déjà remplacé l’inboard du First 260 avec un hors-bord de 10 ou 15cv ?
Ca me tente.
J’y vois pleins d’avantages:
o Manœuvrabilité amélioré
o Gagner de la place sous la descente
o Moins de bruit (au moins a l’intérieur)
o Plus de vitesse sous voile ( ?)
o L’hors-bord démarre à la main

L’inconvénient est une éventuelle perte de valeur du bateau.

salut

L'équipage
22 mar. 2012
22 mar. 2012
3

Autre inconvénient
- Charge des batterie beaucoup plus lente ou inexistante si le moteur n'est pas équipé de bobine-redresseur
- Moins bonne propulsion dans une mer formé du a l’hélice qui se retrouve hors de l'eau régulièrement

22 mar. 201222 mar. 2012
1

Stockage d'essence.
15cv 4 temps lourd sur le tableau arrière.

22 mar. 2012
0

le poids sur l'arrière à la place du centre sur un bateau de "petite" longueur de flotaison c'est très important.sur mon 24, cela est une catastrophe si tout le poids est sur l'arrère.
doubler voir tripler le stock carburant.
carburant nettement plus dangereux que le gas oil (plus cher aussi)
longévité d'un hors bord inférieur à un diésel.(un diésel peut toujours être refait)
déjeaugeage dans la mer formée...

22 mar. 2012
0

Andy,
je pense qu'un 8cv devrait suffire pour un 260. par rapport au 15, tu milites la casse en terme de poids sur l'arrière et de carburant embarqué.

22 mar. 2012
0

j'ai utilisé,une bonne quizaine d'annés un 8 cv sur Aquila''('8,40/2800 kgs)ça le fait à 3 conditions1/une excellente chaaise soit culissante soit à parralélograme(quasi introuvable ds le commerce aujourd'hui il existait une chaise actinné par vérin à gaz...actuellement??)+arbre super long+hélice de traction(chez Yam c'est la dual trust)enfin possibilité de bricoler avec piquets de tente en alu et rotules de stick de barre un prolongateur de changement marche AVT/ARR..+prolonger la poignéé de gaz par tuyau plastique et serreflex...de sorte que ttes les manoeuvres au moteur se font sans quitter la barre.....Mais (à part le prix)rien ne vaut un in bord diesel surtout si tu remotorises en sail drive(ce que j'avais pu faire)

22 mar. 2012
0

En rajoutant des ailettes au bout de la dérive, il devrait déjauger sur une dizaine de mètres :acheval: :acheval: :acheval:
C'est quoi cette course à la puissance sur des voiliers !
Un First 25 avec un Honda BF6 se déplace à 5 voire 6 Kts les bons jours ! Et Lihou2 a tout à fait raison, entre une conso d'essence, le porte à faux, etc... Quand je pense que je cherche justement à échanger un Mariner 10CV contre un 6CV sur mon nouveau bateau pour les mêmes raisons !

22 mar. 2012
0

J'imagine que ton First est equipé d'un Yanmar 1gm10....
Le bateau a été prévu pour avoir un in board sous la descente et non un hors bord de 30kg sur l'arriere ce qui entraine une modification conséquente de l'assiette....
Je te conseille de laisser ce bon vieux yanmar qui est rustique et simple et largemment suffisant pour un first 260... J'ai le meme moteur sur un 9m de croisiere et je ne changerais pour rien au monde (je ne l'utilise pas que pour sortir du port)....

22 mar. 2012
0

les premiers first 260 sont aussi sorti avec un volvo de 9CV

22 mar. 2012
0

Bonsoir
Essayez de sortir de Deauville un jour un peu venté d'Ouest et vous oublierez vite fait votre idée de remplacer votre inboard par un HB!

22 mar. 2012
0

Peut etre que notre ami navigue en méditerannée 15 jours par an et quand il y'a moins de 10kts de vent et une mer archi plate... Dans ce cas ca explique son idée...

Si il régate, c'est un coup à se faire le embarquer sur un départ!

En gros c'est une vulgaire connerie de faire ca je trouve

24 mar. 201224 mar. 2012
1

bonjour

moi c'est l'inverse,apres avoir goûter au joie de l'hors-bord, j'ai décider de remotorisé mon bébé et gardant le HB pour l'annexe et en secu!

Pourquoi: Comme cela a deja été dit un HB des qu'il y a de la houle c'est tres vite la galère, de plus ton bateau a été étudié et équilibré avec le poids de l'IB donc le moindre déplacement vers l'avant et ton helice sortira de l'eau...( et pourtant je suis en med )
Bon courage pour recharger les batteries...

En ce qui concerne la manœuvrabilité j'avoue avoir de fort doutes vu que ton hélice risque d'etre a fleur d'eau...Et je ne te parle pas de la consommation...
La vitesse ne changera pas bcp car n'oublie pas que tu a une vitesse de coque qui ne changera pas!Et bien entendu la cote de ton bateau va descendre en flèche ...

bref comme a je pense que c'est vraiment une grosse conn... de faire ca !

cdtl

14 avr. 2016
0

Question maniabilité, je crois que le F 260 est bi-safran, donc peu manœuvrant avec le moteur inboard avec l' hélice au centre.
Avec le HB, on peut orienter le moteur donc on vire sur place.
Avec HB et arbre long ou super long , l' hélice est quand même bien immergée donc moins de pb avec de la houle.
Si démarreur électrique sur le HB et si commandes ramenées au cockpit, il y a finalement pas tant d' inconvénient au HB.
L' avantage majeur selon moi est de pouvoir remonter le moteur à la voile et on gagne alors la traînée de l' hélice: je pense 1/2 nd.
Pour la puisdsance, 8cv me paraît suffisant avec une hélice de poussée. En tout cas j' avais cela sur un F25 et c' était nickel.

14 avr. 2016
0

Mouais, c'est à relativiser car :
1/ le bateau est petit ce qui fait que l'on a plus de marge pour manœuvrer dans les ports et il a peu d'inertie. Dès qu'il a de la vitesse il tourne à condition que de penser à laisser la barre droite pour lui en donner (de la vitesse)..
2/ en marche arrière il pivote naturellement sur babord donc on peut anticiper ses manœuvres en conséquence
3/ l’hélice de série est une bipale fixe et la traînée est minime, si on recherche la vitesse pure, faudrait surtout se concentrer sur son réglage de voile..

Honnêtement à mon avis, il est plutôt facile à manœuvrer dans les ports , le preuve c'est que j'y arrive, sans pets...

24 mar. 2012
0

Il existe une option in board de 14cv,pour le 260 comme le 25.7 les quillards sont rarissimes,en quille relevable je pense qu'il n'est pas possible d'installer un sail drive (la quille buterait contre?). Peut être que en marche AR le voilier serait plus manoeuvrant avec le hors bord ?

14 avr. 2016
0

J'ai vu une version vendue sans moteur, et ce bateau se manœuvre parfaitement avec grand voile seule et 10 tours de dérive. Il vire sur place sur son aire même dans un chenal étroit.
Personnellement, je vote pour l’allègement maximum; pas de réservoir à gasoil, pas de batterie moteur, pas de moteur inboard, pas de système de ventilation, pas d'odeur, pas d'arbre , pas de problème de presse-étoupe . C'est au bas mot 120kg de moins et temps qu'il y a du vent, tout se fait à la voile.
A vos manœuvres moussaillon et sortez l'aviron de godille.
en cas de panne, cela peut servir...

14 avr. 2016
0

Concernant le poids mal placé du HB, je pense qu' il faudrait que tu fasses le calcul des moments entre masses et centre de gravité du bateau. Je serais surpris par un changement d'assiette visible à l' oeil nu ! vu que le réservoir de carburant devrait se situer au même endroit.

14 avr. 2016
0

Je suis pour un HB,il consomme fort peu,en général 1l h.
On peut le rentrer après la sortie du port.
L entretien est ridicule,le cout à l achat aussi.
Un 6 mono suffit et ne pèse que 27kg ,vaut 1300e et si il faut charger les batteries,au port ,ou bien panneau solaire.

14 avr. 2016
1

Arnaudp, je compatis et j'ajoute que 27kg sur une chaise rapportés aux 120kg du moteur inboard, il n'y a pas débat. Aujourd'hui les lampes à leds ne consomment presque rien et un panneau solaire suffit à couvrir les besoins du bord sans TV ni clim bien sûr. Nous sommes en mode vacances versus camping. pour la propulsion, c'est la force vélique. Et pour la maniabilité, la légèreté et la profondeur de la quille jouent un rôle majeur.
Qu'il y ai un ou plusieurs safrans ne jouent en rien. Le fardage est diminué d'autant que l'on manœuvre à la voile.
C'est quoi cette moto Arnaudp, une MZ 2 temps?

14 avr. 2016
0

Personnellement je dois remonter le Rhône, j'ai galéré en 2014 avec un 1GM10, courant important et vent du nord donc dans le nez.
Plus jamais çà. J'ai mis un 14cv et je ne regrette rien même si la facture a été salée. Il ne consomme guère plus.

Un collègue a remonté son First 24 avec HB bien sur, il n'en revient pas du nombre de litres d'essence nécessaire en jerrican (environ 60 litres).
J'ai également été confronté à du vent violent dans le nez avec les vagues qui vont bien avec. J'ai pu faire la différence entre 1GM10 et 14cv, MAIS surtout la différence avec mon ancien bateau qui avait un moteur HB 8cv arbre long sur chaise et qui sortait de l'eau au rythme des vagues.

15 avr. 2016
0

Un HB monté en puit représente peut-être moins d'inconvénients de déjaugeage et réequilibre quelque peu le poids...si on enlève,en plus, le in-bord, on allège. Pas de chaise externe sur le tableau arrière à fixer...

15 avr. 2016
0

Je remonte le rhone chaque année,1l h pour 8 à 12 km mon hb 6 est en puits .le kelt pese1400kg en charge.Le courant 2 à 3KM H.
MZ bien sur avec la philosophie qui convient (rustique au possible).

15 avr. 2016
0

Il me semble qu'un moteur compris entre 6 et 10 CV est suffisant .
Le seul inconvénient que je vois c'est l'hélice hors de l'eau par mer formée mais si la mer est formée il y a des chances qu'il y ait du vent donc peut-être sous voiles .

15 juin 2016
0

Bonjour,

En tant d’initiateur de ce thread, j’aimerai vous faire parvenir mes conclusions après avoir fait le saut (First 260 Hors Bord) :
Depuis 2014 je possède un First 260 avec moteur HB. C’est une version d’origine de chez Bénéteau. Ils en ont produit très peu. Donc rien n’est prévu pour un moteur diesel éventuel, c.à.d. réservoir, bouchon de réservoir dans le pont, vannes pour refroidissement ou trou d’échappement.
J’ai acheté le bateau avec un Tohatsu 9.8 2tps arbre long. Ensuite j’ai pu trouver le même moteur en arbre ultra long (12cm plus).
Mes expériences sont positives :

• L’accessibilité du cockpit de l’arbre ultra long est parfaite

• L’accessibilité du cockpit de l’arbre long est moins ergonomique parce que le moteur est 12cm plus bas pour que l’hélice soit immergée pareillement

• La manœuvrabilité est très bonne parce qu’à la barre on peut facilement tourner le moteur. Par rapport à la version Diesel c’est un net avantage ou le double safran pénalise.

• J’ai installé récemment une hélice 4 pales « forte poussée ». Ca a amélioré considérablement l’efficacité en marche arrière et aussi un peu en marche avant.

• La vitesse maximale est comparable à la version Diesel Yanmar 9CV (que je connais parce que je l’avais louée), c.à.d. ~ 6 nœuds

• L’hélice ne déjauge jamais. Ceci est due au cul large du bateau, comme par ex. aussi les Mini650, ou Django, et la plupart des voiliers modernes. La génération voilier des années 70 tangue plus due aux extrémités plus minces et ça pourrait faire sortir l’hélice de l’eau. Je répète : Pour le First 260 ça ne m’est jamais arrivé.

• Bien que le moteur soit à l’arrière je constate que la flottaison au niveau du tableau arrière est plus haute en moyenne au moins d’un cm par rapport aux autre First 260. Le centre de gravité est plus à l’arrière mais il semble que ceci est plus que compensé par l’économie de poids. Le HB pèse 28kg, le diesel entre 80 et 120kg.

• L’autre jour, en rentrant de la Corse moitié sous moteur, on a consommé 25 litres pour 55 nm (à vitesse réduite, 4,5-4,8 nœuds). C’est deux fois plus qu’en version diesel mais encore supportable. Mais à l’intérieur du bateau il n’y a presque pas de bruit.

• Sous la descente il y a beaucoup de place mais je ne l’utiles guère

• Le bateau me semble rapide, ce qui serait normal vue le moins en poids et vue qu’il n’y pas hélice ni arbre sous l’eau (bien sur sous voile je bascule le HB hors de l’eau). Mais je ne fais pas de régates pour comparere et il me semble qu’en HN le horsbord se paye :
HB HN 14,5
Bec de canard HN 14,0
Bi-pale HN 13,5
? je ne suis pas sûr de ces chiffres ?

bon vent

15 juin 2016
0

Bravo Matelot pour toutes ces infos qui démentent pas mal de préjugés ci-dessus, mais :
- quelle type de chaise as-tu ?
- est-il monté au centre du tableau AR ?

Une ch'ite photo vue de l 'arrière serait la bienvenue.

15 juin 2016
0

Oups ... "quel" serait mieux !

15 juin 201616 juin 2020
0

C’est une chaise qui glisse verticalement dans deux rails vissés au tableau arrière (plastimo je crois).
Vue le poids du moteur je la monte avec un palan attache au pataras.
Et je limite la descente de la chaise avec un simple bout parce que tout en bas est trop bas.
L’ensemble est ~10cm décalé vers tribord pour laisser la place à l’échelle de bain.
J’espère que la photo montre bien tout ca.

15 juin 2016
0

Ce sujet revient fréquement en ce moment.
Etant équipé également d'un HB TOHATSU 9.8 2 temps comme 18310,je préfère perso largement l'IB que j'ai pu avoir sur d'autres bateaux.
Un hors bord est catastrophique en marche arrière (j'ai aussi hélice de poussée),ça prend de la place à l'arrière,il faut une chaise très costaud car ça travaille énormément à l'arrière dès qu'on gite ce qui mon cas car j'ai un bateau large.
Il faut aussi s'équiper d'un systeme de recharge batterie avec redresseur.
A moins que ton IB soit HS,je ne vois pas l'interet mais c'est juste mon avis.

15 juin 2016
0

C'est vrai par contre qu'on y gagne surement un peu en performance
car moins de poids (meme s'il est mal placé à l'arrière) et pas de trainée comparé à un IB (arbre et hélice).Mais bon je trouve le HB trop galère...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Perdu à Paris

Après la pluie...

  • 4.5 (12)

Perdu à Paris

mars 2021