financer son voyage

Je vais faire l’acquisition dans voilier coque acier de 12 m et ai l’intention de larguer les amarres pour très longtemps.
Je peux financer le bateau à 100% mais je n’aurai plus aucun revenu en mer de la terre…
Je ne suis certainement pas le premier à y avoir pensé mais je souhaiterai négocier avec les hôtels le référencement d’une prestation du type «une journée de ballade en mer » pour leurs clients et ce en toute légalité. Je compte en effet créer une petite entreprise.
Mes questions :
Est-ce que quelqu’un a déjà « sérieusement » tenté le coup ?
Quelles régions du globe vous semble la plus propice à cette activité ?
Est-il préférable de négocier des groupes hôtelier ou des indépendants ?
Y a-t-ils des conditions particulières pour créer ce type d’entreprise ; diplômes, brevets
Ou se renseigner ?
Merci de vos témoignes et conseils

L'équipage
08 oct. 2008
08 oct. 2008
0

je n'ai pas l'expérience personnelle, mais
je pense bien qu'un hôtel ne peux que traiter avec des activités correspondant à son standing et pour la journée en mer, je ne suis pas sur que le 12 m en acier de construction amateur et équipage réduit et non professionnel ouvre les portes des hôtels avec clientèle suffisamment solvable pour payer cette activité à son juste prix

dura lex, sed lex

mis peut être me gourre je?

cordialement

08 oct. 2008
0

on m'a fait une proposition
quand j'étais à Fortaleza au Brésil, un couple brésilien cherchait une ballade a la journée et un ami (au brésil depuis 30 ans) m'a dit que je pouvais demander à peu près 700 reais (250 euros à 2.8 meme si'l'euro est à 3.2 ces temps-ci). mais ça ne s'est pas fait ...

(ce qu'il faut préciser c'est que la marina à fortaleza dépend d'un grand hotel de luxe le marina park hotel, très cher pour les brésiliens)

08 oct. 2008
0

Et tu
vas créer une entreprise dans chaque pays où tu t'arrête ?

Ex: je suis en Tunisie. Il est evident qu'une société de charter française n'a pas l'autorisation d'opérer dans les eaux tunisiennes. Ca se comprend. C'est le cas de la plupart (voire la totalité) des pays hors CEE (le CEE nous a donné de mauvaises habitudes, on oublie que hors CEE, ........ ce n'est plus la CEE !).

Donc il te faudra recréer une entreprise dans chaque pays où tu vas t'arreter. Si tu y arrives. Car les batons dans les roues seront nombreux. Genre associé local obligatoire à qui tu devras donner "gracieusement" 51% de la propriété de ton bateau ....

Et autres joyeusetées du genre ......

C'est plus du voyage, c'est le bagne, et je te garantis que j'en connais plus d'un qui, dans le meilleur des cas se sont cassés les dents, dans le pire ont tout perdu ......

Et comme dit JP, un tas de ferraille de 12 m, dans bien des coins touristiques, ça va en faire rigoler plus d'un ! Désolé d'être cru, mais il faut être réaliste ..... A la rigueur un vieux grément, pour les charmes de la vieille marine ...... Aujourd'hui un day charter d'hotel, c'est un cata de 10 à 12 m qui embarque 20 personnes à la journée !

Et il y a d'autres raisons qui font que ton plan est loin d'être un bon plan, je ne m'attarderai pas à les détailler.

La seule chose réaliste dans ton post: "je ne suis certainement pas le premier à y avoir pensé .....". Oui, c'est vrai, et y'a longtemps que ce genre de plan est devenu foireux. A moins de s'installer vraiment, d'avoir des nerfs d'acier, un bateau qui n'en est pas, et d'abandonner tout idée de voyage, mais travailler péniblement à faire sa saison de charter.

Voilà, désolé de casser un peu tes rêves.

08 oct. 2008
0

Ah, le bon vieux temps
et les récits des globe-flotteurs qui en effet refaisaient leur caisse de bord par ce moyen...

C'est fini ! Et depuis longtemps : là où il y avait un bateau devant un hôtel, il y en a aujourdhui cinquante, et des pros ont depuis des années organisé ce type de prestation où la concurence et l'exigence de qualité est dure.

Il y a de plus en plus de globe-flotteurs qui renflouent la caisse de bord au gré des escales, mais ce n'est pas en bricolant : tous ont un métier et des conpétences qui peuvent se vendre, des toubibs, informaticiens, mécanos, skippers etc. etc.

Ils travaillent le plus souvent avec des contrats saisoniers tout à fait légalement.

_/)

08 oct. 2008
0

Oh...
des cons pétants ?
Mossieur Tilikum !

08 oct. 2008
0

Pour les Antilles,
Je confirme tout ce que dit Tilikum.
D'après ce que je vois là-bas depuis des années, tu n'y as aucune chance d'alimenter ta caisse de bord par ce charter à la journée.

09 oct. 2008
0

mendier
?

C'est foutu pour les pauvres .

NB : les pauvres ne sont que d'anciens ou de futurs riches qui n'ont pas su faire ce qu'il fallait quand il fallait .

08 oct. 2008
0

Peut être
qu'en dehors des grands spots très touristiques (Antilles, océan indien,…), c'est possible.

mais que faire dans ces zones au tourisme d'un certain luxe ?

08 oct. 2008
0

Un truc

comme un autre, prendre un 10m en plastique d'une trentaine d'années, et vivre un moment avec la somme économisée :alavotre:

pfffzzzz

0

ah cobra
que voila une bonne reponse !!!les reptiles sont d'exelent conseil a l'automne ;-)

09 oct. 2008
0

oussque
t'as vu
des thobras .

C'est une espèce protégées . Interdit de la caresser même dans le sens du poêle .

09 oct. 2008
0

tu trouveras
tj a " bricoler" un petit tour par ci par la , gagner qq rond , mais pas de quoi en vivre , finit ce temps que j ai connu et pratiqué , la j ai qq contact pour louer le cata au bresil , histoire de ce payer qq bieres fraiches apres

09 oct. 2008
0

héhé
:tesur: pas thon le cobra !

:alavotre:

09 oct. 2008
0

ma piqué, plusieurs fois ce cobra
:tesur:il y a quelques années , mais il aime bien les burins qui ne baise :oups:
pas la massette, et qui pére sévére, malgré les aléas de la taverne:reflechi:
a cette époque , fallait tenir le cap ou la cape de zorro :heu:

:alavotre:

ps : l ami falcor , va bien m envoyer un MP

à l époque , c était du style :

si tu es un étranger ,ne connaissant pas le français écrit , je connais des cours faciles!
en toute amabilité, bien sur!
:pouce:

la , il va peut étre me subjérer, un asile de vieux , trés sympa!

:mdr:

09 oct. 200816 juin 2020
0

Financer son voyage
Salut les potes

a propos de financement , je ne résiste pas au plaisir de vous parler d'un gars rencontré dans un port de la Baltique et qui vit sur son Janneau de 13 / 14 mêtres en attendant d'avoir les sous pour partir autour du monde . Première année , il a l'idée d'aller ancrer son bateau le plus près possible des lieux fréquentés par les estivants , avec juste une glacière 12V dans le cockpit remplie de glaces et de boissons fraiches . Cela a tellement bien marché que l'année suivante il avait investi dans une vraie petite bicoque en forme de pagode posée sur son cockpit , très équipée avec de vrais frigos professionnels , un comptoir etc... Il est amarré pour la saison dans un petit port bien touristique , avec l'accord des autorités , et comme il est du genre a tirer sur la corde , il a même squatté un bout du quai avec quelques tables , chaises , parassols .Je peux vous dire que ça marche du tonnerre pour lui au point que j'ai un peu peur que son voyage soit remis aux calandes grecques .
Amusant it is not ?

Amicalement - Joël

09 oct. 2008
0

Belle histoire ...
... esperons effectivement, que cela ne l'empéchera pas de partir, quoique, si il trouve son compte (pas que, dans le sens financier) pourquoi pas.

A+,
Harry.

09 oct. 2008
0

petite experience....
lors de certains de mes voyages, ,golf du Mexique, Maurice, Seychelles, Rep Dominicaine
il y a une pratique assez démerdarde qui consiste a bien s'integrer avec les locaux, ce qui implique de rester assez longtemps au même endroit, quand on est bien accepté on passe un deal avec des petits gars du coin qui "racolent"
dans les rues les touristes en leurs proposants
une sortie en bateau,les touristes sont alors accompagnés au prés du skipper qui finalise la négociation et qui commissionne le rabateur, bien sur tout ce fait en especes, c'est pas trés légal mais ça peux aider en cas de grosses galéres...bon je :jelaferme:

09 oct. 2008
0

Une suggestion pour Marc
Si tu es jeune, dynamique, assez couillu pour, et avec une formation militaire solide, en Afrique comme en Amérique du Sud, il y a encore de l'embauche pour les merce... Euh pardon, les conseillers stratégiques contractuels. ;-)

09 oct. 2008
0

et puis le transport
discret de marchandises entre la Colombie et la Floride :-(

09 oct. 2008
0

Nevis
Si le mec ne sort pas de l'école de Manaus et/ou de La Escuela de las Americas, pas facile de trouver du travail. La aussi, il faut être spécialiste et parler la langue.
Rien est facile dans la vie.
Joël

09 oct. 2008
0

en clair, tu as plus de chance de finir
clodo dans un port pourri d'Amérique du sud ou d'Afrique, que jeune, beau et bien portant en dégustant des langoustes sous les cocotiers avec Naomi Campbell bronzant sur la plage avant

cordialement

09 oct. 2008
0

il y aurait bien une solution
travailler une quarantaine d'années pour se payer un canote et avoir suffisemment d'économies pour envisager un grand tour avec...

09 oct. 2008
0

Hummm
quel age as-tu Tropicat? :-)

09 oct. 2008
0

Donc
tu auras mis 30 ans pas 40....

0

pourtant tropicat
tu es en voyage et tu aime bien parler sur le forum ,donc ce n'est pas antagonique ;-)

09 oct. 2008
0

mauvaise
idee on finit que sur un forum a jacter ..

09 oct. 2008
0

né en
57 , donc 51 ans

09 oct. 2008
0

pas compris
ta reponse

09 oct. 2008
0

Ahem .... (bis)
Je crois que tu te plantes royalement sur le parcours de Pascal .........

09 oct. 2008
0

JP
Pas besoin d'attendre l'Amérique du sud pour voir des clochards, bien souvent ça commence aux Canaries. Nous en voyons tous les jours qui commencent à compter les pièces et sur de grosses unités....

09 oct. 2008
0

je suis donc un brin optimiste, merci pour cette précision
quoique les canaries commencent aussi chez Navy service à Port Saint Louis avec certains qui ne dépasseront jamais la Gracieuse

cordialement

09 oct. 2008
0

pour la martinique
je crois que si tu te fais goaler dans le port du marin a faire du buisness, tu ramasses l octroi de mer ,tu me diras suffit de partir d en face de st lucie ouais mais c est pas si simple non plus .

sinon y a un nouveau marche émergent :tu deales avec un hotel de luxe et tu t essaies à la prise d otage.

09 oct. 2008
0

Les années 70, c'est fini...
Il ne faut plus rêver... Malheureusement.

Pour le financement du voyage, mieux vaut commencer AVANT.

C'est ce que j'ai entrepris de faire. Nul besoin d'être qualifié, juste celui de CONNAITRE DU MONDE.
Cela parait trop beau pour être vrai, pourtant, c'est bien comme cela que j'ai commencé à financer mes croisières lointaines dans les 4 années à venir.

Par contre, il serait préférable de revenir quelques mois chaque années en Europe. Ce qui pour moi ne sera pas un problème.

PS: Je peux en parler en MP seulement car cela sortirait de la charte du forum.

09 oct. 2008
0

Mais
ça dépend de soi et ...des autre :-(

09 oct. 2008
0

Le plus vieux métier...
Totalement hors sujet mais je ne résiste pas au plaisir de raconter cette histoire qui date de plusieurs décennies, il y a prescription :

  • Pays : Suisse

  • Canton : Genève

  • Sujet : campagne de promotion pour les futurs apprentis.

  • Texte officiel : [i]Jeunes gens, apprenez le plus vieux métier du monde : boulanger ![/i]

  • le lendemain, commentaire dans un journal local : [i]Jeunes filles, il y a du pain sur la planche ![/i]

  • Le surlendemain : disparition de l'annonce... :-D

_/)

09 oct. 2008
0

il reste aussi
la plus vieux metier du monde.
Dans des endroits friqués bien sur.
:aurevoirdame:

09 oct. 2008
0

c'etait pour faire avancer le smilblik
moi je ne le ferais pas .
mais je crois savoir que cela se fait.

0

sans aller jusqu'au plus vieux metier du monde
je pense qu'un jeune debrouillard sur un petit bateau peut aller tres loin ,internet est plein de ces blogs de jeunes voyageurs !

10 oct. 2008
0

Ne parlez pas de clochards
Bonjour

je trouve certains parmis vous bien arrogants quand ils parlent de clochards a propos de ceux qui vivent avec très peu de moyens sur des bateaux un peu "rustiques" . Ils auraient sûrement eu la même reaction en rencontrant Bernard Moitessier ou Henry Wakelam . Le résultat de ce genre d'attitude c'est de diviser le petit monde des navigateurs hauturiers en clans , les "clochards" d'un coté et les " gros pourris pleins de fric "de l'autre .Un peu de tolérance svp ! J'ai rencontré récemment a Bornholm deux anglais sur un vieux bateau acier de 9m . Tout de suite reconnu le look inimitable d'un grand voyageur et moi ce genre de personnages m'attire . Un peu timides au début , on a vite sympatisé et passé plusieurs soirées agréables a discuter. L'un des deux doit avoir dans les 50 ans , le même genre de gueule que R. Knox Johnson ,et n'a jamais travaillé de sa vie , du moins régulièrement. Il habite sur son bateau depuis qu'il a quitté Edimburg a l'age de 21 ans ( ça fait un bail ).Son jeune ami est étudiant et semble parti pour le rester longtemps . Ils vivent avec très peu d'argent , c'est sur , quand je les ai invités dans un petit resto , c'était jour de fête pour eux . Mais de là a les traiter de clochards ça ne me serait pas venu a l'idée . Dans un équipet du carré , j'ai remarqué les " fleurs du mal " de Beaudelaire , et au cul de leur bateau ils ont quand-même une Windpilot ! Je ne sais pas comment ils se débrouillent , la conversation n'est pas allée dans ce sens , je crois que leur secret c'est surtout de se contenter de leur modeste bateau , qui est quand même allé jusqu'a Formose et en Nouvelle Zélande , sans chercher le
fameux "bateau idéal" qui intéresse surtout ceux qui ne partiront jamais .Mais ceci dit , je n'ai rien contre les rêveurs , comme dit Mac Orlan , ce sont eux les vrais aventuriers .

Amicalement - Joël

10 oct. 2008
0

Te
fatigue pas Joël
On est tous le clochard de quelqu'un...

Heu pour "à moitier scier", ma point 50 est prete ;-) :alavotre:

pfffzzzz

10 oct. 2008
0

heu

Vous êtes sur de ce que vous avancez...
Y me semble mais je peux me tromper... que la mendicité, le raccolage, la débrouille honnette ou pas ne date pas d'aujourd'hui...

Mais bon, les radoteurs de pisse-papier n'avaient pas aucun de faciliter pour diffuser leurs conneries... :heu:

pfffzzzz

10 oct. 2008
0

C'est un truc très
méchant pour les petits enfants tout comme moi.

heu cesse de m'appeller JP, ou tu va recevoir une salve...

pfffzzzz

PS: t'as une bise du chef

10 oct. 2008
0

..
Ouais mais du temps de moitesseier ,fougeron et autres il n'y avait ni rmi, ni le conseil general pour subventionner des projets intello economico ecolo rigolo dans le but de partir en vacance et naviguer .

10 oct. 2008
0

Salut JP
Dis , c'est quoi une point 50 ? Tu me fait peur !
En tout cas " a moitié scié " c'est très bon , ça lui aurait sûrement plu !

Amicalement - Joël

0

c'est pas jp
c'est jc (jesus christ)lol ;-)

10 oct. 2008
0

pour quel monde?
sympa ce fil, ya de quoi bien rigoler entre les sériosités.
comme pas mal d'entre nous, je suis de ceux qui pensent que c'est trop tard. Acheter le bateau moins cher et vivre de la différence, c'est surement la bonne solution. Partir sans avoir un rond de coté? On est jamais à l'abri d'un coup de bol. Si tu n'as pas d'attaches, ni gamins qui auraient besoin de toi, pourquoi pas.
MAIS, hors de ces généralités, la question qui me vient est la suivante: pourquoi choisir de vivre sur la mer et reproduire les mêmes schémas qu'à terre, avec en prime toutes les complications liées au bateau; marginalisation malgré soi d'où une sorte de désociabilisation, masquée par le mirage des "Amis de Bateaux" qui ne forment en fait qu'une société temporaire, mouvante, radicalement différente des groupes qui se constituent à terre. Cette société des navigateurs de plaisance à ses qualités, dont la solidarité, la relativisation des affaires terriennes, etc...
Mais elle est éphémère, et dangereuse pour ceux qui ne jurent que par elle, par le fait qu'elle leur ferme les yeux sur la plus vaste réalité du monde.
Donc, bosser oui, mais si c'est manuellement ce sera tout juste de quoi te nourrir. Monter une entreprise? J'en ai pas vu un qui ne soit pas totalement désabusés, vivant de la mer sans plus trouver un instant pour l'apprécier.
Projet pas simple, en fait.
Bon courage et bon vent quand même,
Alex

10 oct. 2008
0

et tu sais de quoi tu parles...
ce sont les raisons qui m'ont fait poser mon sac à terre il y a vingt ans.

10 oct. 2008
0

Et
je crois me souvenir qu'un membre d'HEO parlait de faire çela en Casamance avec un hôtel, récente propriété d'un membre de sa famille belge...

Je crois que l'hôtel commence juste à fonctionner; il pensait à un cata

19 oct. 2008
0

L'irruption de la réalité
est un phénomène inéluctable qui a brisé les ailes de bien des prétendants au rêve. Partir en bateau pour vivre sans attache c'est courir un marathon avec une jambe de bois. Et pourtant il y a bien des gens qui y vont quand même, comme il y a des athlètes qui participent aux jeux paralympiques. Tous ne gagnent pas une médaille d'or, mais tous gagnent le droit de vivre intensément une tranche de vie. Ben sûr c'est un peu frustrant quand on a peu de moyens, mais on y trouve la satisfaction de tendre vers autre chose, de caresser les étoiles. Si on n'a pas de gros moyens mieux vaut tenter le 400 mètres plutôt que le Marathon, l'important c'est de participer et de ne pas vouloir approcher detrop près le soleil avec des ailes inflammables.

20 oct. 2008
0

Une idée!
de potes qui reviennent d'une belle balade; faire des crêpes aux escales, donc emporter une billig et prendre (apprendre?) le tour de main.
Dans plusieurs pays, on peut s'installer sur les marchés sans plus de formalités qu'une patente et parfois rien du tout.
Ca ne rend pas riche, mais ça renfloue la caisse de bord en apportant du plaisir aux gens.
Et ça laisse du temps pour naviguer et découvrir les pays visités.
Alex

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (72)

mars 2021