Financer son long voyage...

Bonjour a tous!

je pense que le sujet a déjà été abordé mais je ne le trouve pas dans le forum.

Quelles sont vos astuces pour trouver du travail dans les escales pendant un tour du monde?

Une fois le bateau acheté, équipé, il reste un peu d'argent pour voyager, mais pas longtemps...

Quel job vous a permis ou vous permet de continuer a traverser les océans ?
comment vous vous êtes organisés pour financer votre voyage?

Vos expériences m'intéressent car je met en doute notre voyage pour d'idiotes raisons financières!

L'équipage
18 déc. 2018
18 déc. 2018
0

C'est d'un récurent!!! Désolé. Infirmière infirmier, etc..

18 déc. 2018
0

merci pour les liens! :)

18 déc. 2018
18 déc. 2018
0

Certains métiers sont inexistants mais indispensables ailleurs qu'en métropole.
Si tu as le bonheur d'y être compétent, financer son voyage ne devrait pas poser de problème

18 déc. 2018
0

« Certains métiers sont inexistants... si tu as le bonheur d y être compétent »  pffff.... ça ouvre de sacrées perspectives!

18 déc. 2018
0

Bonsoir,

C'est à dire que suivant le pays où te seras, ton salaire sera celui du pays...
Au Sénégal, Cap Vert, Tobago, Brésil etc... ça vole pas haut, en Martinique ou Guadeloupe, si tu n'es pas médecin ou prof tu n'en trouveras pas.

Les raisons financières ne sont pas "idiotes", elles sont vitales, même en France, les Restos du cœur ne sont pas ouverts toute l'année.

18 déc. 2018
0

Le salaire est celui du pays, mais le coût de la vie est en cohérence; quoique pour les "étrangers" ce n'est parfois pas le cas! :-(

18 déc. 2018
0

Oui Polmar, et en plus d'être étranger, tu es sur un voilier, avec les mêmes tarifs partout pour ce qui est de l'entretien, même le plus courant.

Un plaisancier moyen, quelque soit l'endroit, est quand même considéré plus riche que celui qui fait un tour en pédalo.

1

Un bon métier pour naviguer: retraités
Sinon: Medecin, dentiste, infirmière, mécanicien, couturière, soudeur, Stratifieur,
Électronicien, plombier, informaticien...
Le top: rentier ou riche ( je me lâche ce soir )

18 déc. 201818 déc. 2018
1

Boulanger, patissier, cuisinier, garçon de café, serveur , et en général tout le personnel hôtelier , les mécanos et tous les métiers manuels en général.
Les professions de santé mais seulement dans nos territoires d’outre mer car ailleurs pas de reconnaissance des équivalences.
Sans oublier tous les travaux possibles et imaginables sur les voiliers des autres navigateurs pour les bons bricoleurs et les anciens professionnels du nautisme.

18 déc. 2018
1

Bonsoir pirate as tu déja un métier ou des ? De mon coté j'imagine qu'aujourd' hui dans ce monde connecté un bon savoir en ce domaine est un gros plus. En electronique aussi ça c'est sur. Cela pour pratique à terre comme dans le milieu nautique . Le crédo : qu'est ce qui sert aux autres.

18 déc. 2018
9

Quand tu arrives au port, il suffit de traverser le quai !

18 déc. 2018
0

:mdr:

18 déc. 2018
0

je donne des cours de surf, il y a quelques débouchées autour du globe mais soit il faut ce trimbaler le matériel (c'est ça qui est compliqué), soit la plupart des écoles ont déjà leur équipe. donc on explore les différentes possibilités!

18 déc. 2018
0

tu as quelle profession

23 déc. 2018
0

C'est un métier? ????

18 déc. 2018
2

Si comme toi j'étais un pirate, je ne m'embêterais pas pôur chercher du boulot.

18 déc. 2018
0

Mais, pirate ça peut être un métier à plein temps, non ? :reflechi:

21 déc. 2018
1

@thé vert : Oui mais corsaire, tu travailles pour Jupiter!!!

18 déc. 2018
2

Une autre piste, lancée par deux petits jeunes bien dynamiques que j'ai eu la chance d'héberger à mon bord pendant la préparation de leur bateau. Ils s'en sortent plutôt bien.
no-mad-life.com[...]/

18 déc. 2018
0

Commencer par evaluer ses besoins.

18 déc. 2018
0

Salut. Charpentier de marine, Plongeur Tek ou mieux GUE! Traducteur, Gigolo... A part plongeur, j'ai pratique les trois autres activites avec Grand Plaisir et sans grandes difficultes. (pratiquement cinq ans "live-aboard")

18 déc. 2018
1

Le plus simple, c'est dans la restauration. Serveur, plongeur...

26 déc. 2018
0

serveur plongeur!!!!a Madagascar 20€ par mois pour 10h de boulot par jour si ca vous tente!!!

18 déc. 2018
4

comme tu as vu j'avais déjà posté un jour à ce sujet, je pense qu'on est beaucoup à se poser la question .
De mon post je crois me rappeler qu' il en était ressortit de longues études navale ou technique, de grande carrière, penser grand, gagner beaucoup.
De ce que j'en pense c'est propre à chacun et comment il envisage de vivre, perso larguer les amarres pour passer mon temps libre à coder des sites web, plutôt crever en BIB (pourtant c'est 2000€ minimum par mois "facile").
Personnellement, peut être rêveur, je pense que les opportunités se font en chemin, il faut de toute manière savoir tout faire sur nos bateaux et ça servira un jour ou l'autre à quelqu'un

18 déc. 2018
2

"larguer les amarres pour passer mon temps libre à coder des sites web, plutôt crever en BIB" :-p
je l'ai fait des années sans BIB à bord et je ne suis pas mort :-D
ça m'a permit de faire de super navs et c'est mieux que de faire la plonge pour quelques pesos.
j'aime bien tes interventions le relou, mais toi comment va tu faire sans crever dans ton BIB ???

19 déc. 2018
0

Cest tres perso mais jai donné... C'est une bonne question... jeconomise assez pour pouvoir voir venir et laisser le temps de trouver de tout sauf de l'informatique, plus précisément du codage :mdr: le hardware et réseau passe encore.
Je peux aussi revenir la queu entre les jambes et le compte à -400.. c'est le jeu :mdr:

18 déc. 2018
0

Dur métier. Exigeant en hygyéne parfaite et sommeil. Compliqué à pratiquer en vivant à bord .Fait.

18 déc. 2018
0

pourkoa partir,la france te propose le RSA et tout le blablabla sans rien branler a la maison,et maintenant 100 boules de plus,pas belle la vie??

19 déc. 2018
2

toi non plus tu n'as pas compris ? les 100 boules de plus c'est pour ceux qui travaillent, pas ceux qui ont le RSA.

21 déc. 201821 déc. 2018
0

@targaz
Parceque :

18 déc. 2018
2

Perso je préférerais savoir dépanner tel tablettes et connectiques , sans pisser loin que de me taper des heures au plateau. Serveur c'est un métier ..pour gagner gras faut avoir la bonne place et y passer la vie . Tu les reconnais ils sont livides, et passent de Courchevel à Nassau by train.
Pour transporter des frites autant rester au mc du village.

18 déc. 2018
0

Ahahaha !! Charter ! Repa sur les bateau des plaisancier . Spectacle musique avec chapo free price . Troc de matos . Boufe a vendre . Plonge dans les restaurant ! Récup de boufe date limite dans les magazin . Soirée projection sur voile et accord avec les port pour AMARER gratuit en échange d'animer le port

18 déc. 2018
0

Ben alors ? Vous oubliez les métiers artistiques, certes il faut être bon , mais j'ai préféré jouer du blues pendant mes études que faire la plonge.
Il y a sur le tube une famille en voilier la dame à une voix divine.
Bon photographe, savoir faire des bons panoramiques animés, visites virtuelles de l'immobilier, navires etc. Et prestataire avec Drone. J'ai bien mangé avec ça. Taper la lourde chez les industriels et les architectes ça le fait aussi parce que les photos amateurs au smartphone ont leurs limites, jusqu'aux photos de plats en restauration.
Une belle patte ? Le dessin très prisé pour faire de l'animation en local pour les petites boîtes. Ma copine Luz voyage en faisant des portraits et caricatures sur les marchés ou prés des monuments historiques.
"Texteur" L'illustration écrite de sujets. Je l'ai fait pour l'industrie avec de l'illustration graphique, moyen la paie mais on ne te casse pas les burnes.
Ecrivain, scénariste.
Trader "Scalpeur" sur le Forex, c'est dur il faut bosser, savoir lire et interpréter les tendance, les chandeliers Japonais etc. (Voir FOREXAGONE). Surtout choisir le ou les bons brokers .
Bon en maths n'est plus une qualité mais un bip de survie.
Cher aussi d'avoir la super connexion internet permanente car tout va très vite, pour le matos pc 's dédiés avec les Quatre écrans.
J'en connais quelques uns qui vont bien là dessus. Moi dés le premier jour bobo tête! Stop.

Le bon vieux truc Breton qui marche toujours: Un bon stage Galette, crêpes avant de partir. Tu embarques les deux crêpières pro'.

Bonne suite à to projet.

19 déc. 2018
0

comme dit plus haut + vendeurs de bijoux, cuir, etc, fromagers, transport de pif et de café, mécanos, peintres, écrivains, blogueurs, camelots, startifieurs, pecheurs, transporteurs en tout genre du backpaker aux denrées illicites, importateurs de cigares cubains, gnole et cigarettes, plongeurs, charteristes, codeurs, traders, jongleurs et acrobates, traducteurs interpretes, voilerie et couture en tout genre, etc ... bref tous ceux que j'ai rencontré et qui continuent à naviguer à travers le monde.
si tu poses la question c'est que tu n'es pas encore prêt à passer dans le monde du voyage ...

19 déc. 2018
0

Enfin sortis de l'empire Français et de ses colonies vouloir travailler pour des locaux est tout à fait hypothétique.
Par exemple l'Australie que je connais un peu cela devient très dur .
Il faut comme on dit un bon sponsor. Bien capé au niveau marine çà peu le faire, l'année dernière on m'a proposé de m'occuper d'un 19 m comme guide de pêche à Perth (Australie) donc ça se trouve le boulot.
Comme dit plus haut, régleur, gréeur, électricien de bord ça le fait mais il faut être bon les anglo-saxons n'aiment pas les amateurs.
Le souci c'est que où c'est facile (bordel administratif) En général ça ne paie pas.
Ou ça paie c'est hyper controlé et donc difficile.
Donc ne pas croire que ça glisse. On peut y arriver mais bâtir les revenus pour une circum-navigation la dessus me parait difficile.

J'espère pour toi que l'on va ici trouver de bons contradicteurs.

19 déc. 2018
1

pendant 10 ans , passait 5 mois a bord et autour du monde , et 6 mois a bosser comme saisonnier dans le sud france

19 déc. 2018
0

non ,tu trouves autour du monde des endroits pour laisser ton bateau , plus ou moins cher , j avais tj un an d avance sur les endroits ou le laisser , mais avec ma femme on gagner mieux notre vie comme ça et on voyait la famille en même temps ...

19 déc. 2018
0

tu revenais en France en avion? pas trop compliqué de laisser le bateau 6 mois ailleurs?

19 déc. 2018
0

Issu de carrières dans les grosses taules ça le fait aussi en free lance (Call out) .
Gouverner c'est prévoir dans ce cas là c'est encore pire. Sans que cela soit de sa faute, la grosse avarie, ou bien tout perdre et pire encore l'accident ou la santé, malheureusement on met souvent ça dans la balance quand on en a été victime. Pour beaucoup on fait l'impasse sur bien des "détails" , mais lesquels , "gamble"!

Rien que la liste des besoins est assez fastidieuse, combien me faudra-t'il de revenus par mois pour faire tourner la boutique en comptant tout ?

Etant branché sur le Surf regarde si tu ne peux pas compléter avec Kite, Scaphandrier (Plongeur) des spécialités qui se complètent et pour lesquelles tu as déjà de bonnes dispositions.
Tout ça me parait plus joyeux que le reste.
Bonne chance à toi!

19 déc. 2018
0

Bonjour,

Instructeur de plongée sous marine, ça peut le faire aussi je pense.

19 déc. 201819 déc. 2018
1

Je suis Instructeur de plongée, mais c'est pas si evident que ça !
Premièrement dans les parties Française faut être obligatoirement BE ( diplomé d'état),
Pour le reste du monde PAdi et SSI suffisent, apres il faut quand meme un permis de travail avec Visa !!
La plongée est un sport à risque. Tout vas bien jusqu'au jour ou il y a un accident, et là il faut mieux etre bien en règle !!
apres c'est super comme taf, et si besoin il existe des groupes fermés sur FB avec des demandes régulières de postes

Par contre si tu fais du surf, passe ton IKO, pour enseigner le kite, enormement de demandes egalement!
Meme principe pour la France il faut etre diplomé d'etat, mais pour le reste du monde, roule ma poule

19 déc. 2018
1

Je suis aussi Instructeur, et il est vrai que pour les territoires français, il te faut le BE. Mais ailleurs, je te rejoins aussi, Padi et SSi sont bien suffisants. Si en plus tu as une formation de scaphandrier, tu peux trouver tu travail dans l'entretien de bateaux, pour des marinas, etc. Travail que tu peux pratiquer assez facilement en black (j'en ai vu des tas le faire), mais mieux vaut, dans ce cas, ne pas avoir de pépins...

19 déc. 2018
0

Bien sur je sous-entendais les formations pour dito.
Pour la plongée INPP à la pointe rouge à Marseille est franchement une référence.
Avoir les brevets pour ces sports à risques non seulement ça rassure mais c'est aussi une forme d'honnêteté envers ses clients.

19 déc. 2018
0

Vous oubliez souvent de préciser que la forma française c'est x milliers d'euros, que le taff en lui même consiste à prendre la responsabilité de la vie dune palanquée du soir au matin souvent 7/7 payé le smic et encore...
Ok la plongée tek/pro et les grand pontes rentre pas dans ce cadre la mais la c'est eau turbines, retraite à 40, etc.. la loisir pour les touristes c'est autre chose.. des divemaster jen croise à chaque coin de rue

19 déc. 2018
0

Le-relou-raleur:
Mais comment donc!
Parallèle mais pas croisée, la fille caissière de super marché et aujourd'hui instructeure sur Air bus , m'est avis que les études n'ont pas été gratuites.
Remarque: On nous demande un conseil pour un programme de vie, on fait l'inventaire et on cherche en fonction des affinités et compétences du requérant.

Il y a des aides sociales se renseigner.

De grâce mon jeune ami, juste un petit effort quand vous publiez!

Nous "parlions" dans le cadre loisirs, et dans ce cadre les plongées ne sont pas intensives et assez rares de nuit.

J"ai passé une certification à Marseille avec un gars photographe qui s'est spécialisé dans les reportages pour l'éolien Offshore .

Certainement que la pige photo/Cinéma subaquatique est plus intéressante que la "terrienne".

Et dans la rubrique le saviez vous ? Par exemple BBC par le passé a aidé au financement de voiliers mixtes pour les expéditions.
Pas la peine d'appeler Delphine Ernote ils lui ont cousus les poches.

19 déc. 2018
0

Mon intervention était plutôt dans le sens du post initial, "de quoi vivre autour du monde" la plongée loisir ok c'est autre chose mea culpa.
sinon sans aller jusqu'a se faire construire un voilier d'expe (ne se le cachons pas j'en rêverai) il est déjà possible de participer gratuitement a l'observation du plancton et plein d'autre relevé météo, etc pour aider les scientifiques et alimenter leur bases

19 déc. 2018
1

ah ça c'est sûr .. et je n'ai rien contre une bonne bolée :-)
je médite, je médite

19 déc. 2018
1

Oui, mais les participations gratuites ne financent pas grand chose.
Néanmoins j'aimerais bien que l'on boive une bonne bolée ensemble!
Pour réflexion, une bonne pour la route, vraie ou fausse ? Un super boss m'a dit un jour " Une bonne idée ça se finance!" À méditer.

19 déc. 2018
0

Si vous parlez l'anglais c'est toujours une plus en voyage. Et si tu maîtrises... les opportunités sont très nombreuses. Prendre des cours d'anglais au lieu de surfer sur les forums ;)

19 déc. 2018
2

Et qui vous dit que le Monsieur n'est pas parfaitement bilingue ?
'' Au lieu de..." Il vient ici poser des questions, à défaut d'être gracieux restons courtois.
Plusieurs fils, ici nous montrent que le forum dérive sérieusement et patauge allègrement dans le hors charte. Reprenons nous!
Bien cordialement.

20 déc. 2018
2

embarquer une machine à coudre et réparer voiles et sellerie des autres bateaux aux escales

21 déc. 2018
0

Top! Mais c'est un métier qui nécessite peut être un séreux apprentissage ?
Et puis ce n'est pas dans toutes les escales que l'on trouve la matière.

21 déc. 2018
2

Pirates surf scool !!!
Certains on des revenus fonciers !!! D autres on une caisse de bord qui leur permettent de rester à flot et après j opterais par un métier technique ou manuel
Pour la remplir !! Je prends l exemple de mon fils 23 ans BTS en électricité et après formation 1ans et demi de soudeur crois moi il a du boulot et en plus il gagne
Bien sa vie !!! Si tu veux aller dans les tropiques c est des boulot rechercher et aussi dans le froid !!! Peut être repoussée le départ faire une formation qui te permettra de te vendre !! Et de réaliser ton voyage
Tony

21 déc. 2018
0

J ai aussi eu ce genre de reflexions,
Je dirais que savoir entretien-reparer "un minimum son propre bateau ,peut deja etre une carte de visite pour proposer des services a d autres plaisanciers, bateaux de pecheurs, clubs de voile ou autres.
Avoir en effet une machine a coudre a bord est une option pour reparer , pas forcement que ees voiles ou tauds d ailleurs, prestation de services "textiles en general. . La creperie a bord aux escales bonne idee, meme si je pense qu il y a des risques de limitations coté hygiene /sanitaire si on est "choppé" sans etre declaré.
Pour ma part , meme sans bateau pour l instant, mais souvent en voyage a l etranger, je donne des cours de francais/dessin ponctuellement, et fais des marchés parfois (vente de creations persos, carnets de voyages, cartes, illustrations, totebags personalisés peints aux stencils, et autres)
A chacun de trouver ce qui lui convient
Au pire si ca ne suffit pas, les boulots saisonniers, meme agricoles, sont souvent possibles sans diplomes ou exigences enormes

21 déc. 2018
0

C'est génial de voir qu'il y a autant de choses a faire auxquelles je n'avais pas pensé!
Merci beaucoup a tous pour vos réponses!
L'idée de la couture me plait, ça pourrait être vachement utile même pour nous. J'ai quelques notions basiques (sellerie auto/moto juste loisir), une de mes amies répare les voiles, elle pourrait m'en apprendre un peu plus. Et je crois que j'ai des droits à la formation pas encore utilisés donc il ne reste plus qu'à choisir une formation courte, histoire de mettre un maximum de billes dans mon sac :) .

21 déc. 2018
0

Attention, si tu parles des droits à formation qu'on appelait dif avant, la valeur des points va chuter ( très) fortement au 1et janvier, il faudrait s'inscrire avant la fin de l'année 2018 pour en bénéficier même si la formation à lieu en 2019.

21 déc. 201821 déc. 2018
0

Bjr, regarde dans les formations rapides "multiskills" genre FPA , ça doit exister dans le nautisme. En revanche une formation n'est qu'une formation et il te faudra te faire la main avant de partir c'est à dire travailler un minimum en France. Je ne sais plus si ça existe encore ces formations mais c'était bon pour les jobs d'interim.

Cité plus haut et c'est plus que très important, le job c'est bien et savoir converser un peu partout c'est plus que nécéssaire.
Pourquoi pas une fois ta formation effectuée avec un minimum d'expérience en France aller en pays anglophone quelques temps pratiquer en travaillant et pourquoi pas le refaire en Espagne?

Il est vrai qu'un formation pluri-expérience (ça y est j'ai trouvé le mot) dans le nautisme t'aiderait pour l'achat, la préparation et la maintenance de ton "fin destrier".

Good luck.

21 déc. 2018
1

AFPA nautisme c est a Auray pour info

21 déc. 2018
0

Oui Tony, j'ai entendu du bien de cette école notamment pour l'ébénisterie, et Auray-St Goustan difficile de faire mieux pour y demeurer quelques temps.

21 déc. 2018
0

Si l'on est trop bien formé ou trop bon : il y a le risque de ne plus continuer le voyage!
Rencontré aux US un français boulanger patissier arrivé en voilier, engagé rapidement il y a dix ans! Son patron ne veut plus le lâcher, il vient d'obtenir la nationalité US et se demande s'il ne va pas s'installer définitivement.
Un Allemand rencontré en Malaisie dirige une équipe locale pour la remise en état de bateaux dans une marina où il avait mené son voilier depuis trois ou quatre ans . Il a loué une maison sur place et ne semble plus pressé de reprendre le voyage.
Plus fort: un Français musicien rencontré à Cuba joue avec des orchestres locaux depuis plus d'un an un peu partout sur l'île ( il est logé chez les locaux en déplacement mais revient sur son voilier quand il ne joue pas trop loin.) Il est en régle pour sa durée de séjour et les autorisations nécessaires à son travail. Je ne pense pas qu'il puisse mettre beaucoup d'argent de côté vu le niveau de vie mais il est enchanté de jouer là bas et ne semble plus du tout pressé de partir!

23 déc. 2018
0

Pour avoir testé Cuba 3 semaines, c'est un piège à musicien votre ami repartira jamais ce pays est une musique a lui seul, ils vivent pour ça :mdr: jy retournerai bien d'ailleurs ^^

22 déc. 2018
1

Voyage et projet artistique, ça peut se faire aussi parfois , comme cet équipage en catamaran de 42 pieds, qui voyage à travers le monde en proposant des prestations et concerts de jazz aux escales

honkytonksail.com[...]

23 déc. 2018
1

Oui voir aussi kanteodesmers, pitre méditerranéens qui se nourrissent d'art et générosité

23 déc. 201823 déc. 2018
0

on pourrait débattre des heures sur ce que tu appels liberté, sachant que ta survie dépend principalement de la bonté d'autrui, autrui dont tu as tendance à dénigrer le mode de vie...
Aucune jalousie vraiment ne te méprend pas, tu sembles représenter tout ce que je fuis (ingratitude, intolérance, egocentrisme, etc, etc, ) donc...

23 déc. 2018
1

Ta jalousie face à notre liberté fait vraiment pitier .

22 déc. 2018
0

C'est vrai, un couple et deux ados, ça fait un Quatuor, ils achètent les instruments le Samedi et concert le Dimanche ...
Juste une question, pour donner un tel conseil , de quel instrument jouez vous ?
A mon avis les gens que vous citez sont d'abord des musiciens avant d'être des marins, surtout le Jazz.
Dans le même ordre vendre des algorithmes aux boites de brokers, correcteur pour les cahiers du DNV Ou pour NK Class des glaces en versions originales bien sur.
Encore un futur qui ne manque pas d'avenir.

23 déc. 201823 déc. 2018
0

De nombreuses possibilités... si on exclu les métiers Gogol du genre artiste, toute pratique se retrouvant dans les ports, petite réparation sur voiles bimini etc..avec une machine des années 60 à 100 euros, petite mécanique et nettoyage bateau, gigolo aussi si tu as le physique mais les clientes se trouvent pas partout... :-D

23 déc. 2018
1

Pourquoi tu parle de vie artistique en bateau comme quelque chose pour " gogol" surtout pour sortir de telle banalité pour financer son voyage ?? Yen a des bon ici quand même !!!

23 déc. 2018
3

Faites comme moi
Épousez une femme qui à une bonne situation et qui n aime pas le bateau

Ça résout bien des problème croyez moi ( financement , météo, routage gestion administrative ect...)

Merci chérie :cheri: :aurevoirdame:

23 déc. 2018
1

Ah oui ahunuivoil e, nous avons oublié cette profession universelle pour remplir la caisse du bord= maquereau ( trés marin ça!!!!!)
:jelaferme: :jelaferme: :jelaferme:

23 déc. 2018
4

bonjour perso ma philosophie est completement idiote! c'est celle des pays du nord= j'ai d'abord beaucoup beaucoup travaillè et apres j'ai naviguè et me suis balladè.......il parait qu'il y en a beaucoup qui preferent seulement naviguer!j'ai vraiment rien du comprendre.......

23 déc. 2018
0

pour toi c'est peut-être un peu tard
mais peut-être peux-tu transmettre tes découvertes à des jeunes autour de toi pour leur éviter de répéter les mêmes erreurs ;-)

23 déc. 2018
0

comme j'ai preçisè de nos jours c'est une philosophie idiote! mais perso j'ai jamais trouvè d'autres solutions(honnetes) pour avoir un peu de blè!

23 déc. 2018
1

Bonjour captainwat,

Si j' avais fait comme çà, je ne serai jamais parti au Spitsberg à 28 ans avec un 7m30 en CP et sans survie en plus.

Seulement de nos jours, déjà il est maintenant interdit de naviguer en solo au Spitsberg, d' autre part je n' ai plus la santé pour ce genre de voyage, et même si j' ai maintenant un bateau bien plus adapté (Brise de Mer 31) et que c' est proportionnellement plus facile (équiper un bateau avec du matos d' occase ne coûte plus très cher), HEUREUSEMENT que je l' ai fait en étant jeune et "sans-le-sous" car plus possible aujourd'hui.

Donc à mon avis, il vaut mieux vivre ses rêves d' aventure tant qu' on est sûr d' avoir la santé, même si c' est financièrement et matériellement pas top.

Gorlann

23 déc. 201823 déc. 2018
0

L'aventure, ce n'est pas toujours partir au "bout du monde", ça peut être aussi monter sa boite?
Attention, en France, si tu réussis...

@gorlan: mois aussi à ton âge, j'avais lu "Damien, du Spitzberg au Cap Horn", et je rêvais d'aller au Spitz, je l'ai réalisé une fois à la retraite.
Chacun sa route...

23 déc. 2018
0

Oui Papy-Zoom,

mais quand tu as lu Damien, comment pouvais-tu être sûr que tu aurais encore la santé arrivé à la retraite?

Quand j' étais "jeune", je n' imaginai pourtant même pas que je pourrai avoir une maladie invalidante!

Sinon tout-à-fait d' accord avec toi sur l' "aventure" de monter sa boite.

Et le deuxième truc, c' est que personne ne peut nier que les libertés se réduisent de jour en jour partout sur la planète, et que par conséquence, ce qui peut encore être réalisé aujourd'hui ne le sera peut-être pas demain (Spitsberg solo, mais pas que: voir aussi Guirrec et Monique dans le Sud, ou encore la Patagonie sans moteur!).

Gorlann

23 déc. 2018
2

salut gorlann; à priori tu n'as pas lu entre les lignes de mon propos emprunt d'ironie! etant tolerant et plutot indifferent j'estime que chacun est libre d'organiser sa vie comme il l'entend, je ne porte aucun jugement!apres pour parvenir à respecter ses choix il y a aussi de sacrès sacrifices à faire sans compter les imprevus et les fatalitès! si perso j'ai toujours enormement travaillè( depuis l'age de 14 ans à faire le manoeuvre dans un chantier pendant mes etudes pour avoir un peu de monnaie)j'ai aussi toujours naviguè ,pas forcement toujours longtemps mais 12 mois sur 12 des que j'avais un peu de temps libre, puis un metier qui me faisait courir au bout du monde mais pendant des periodes tres concentrèes mais aussi des periodes de libertès!
en evoquant le Spitzberg ,à partir des annees66 chaque annèe avec mon muscadet je partais en scandinavie (j'avais une fiançèe à stockolm) et je revenais à Dunkerque! les pigeons voyageurs font mieux......... si je n'ai jamais sacrifiè ma vie au fric et au travail j'ai toujours ete ok pour bosser 18 heures par jour 7 jours sur 7 pendant 6 mois si apres je pouvais faire ce qui me plaisait! c'est une vie marginale souvent desastreuse pour une vie de famille mais c'est un choix que l'on peut faire un certain temps et qui permet de ne pas naviguer comme un demi clochard!
apres c'est sure il faut que la santè suive pour que ça dure longtemps mais avec de la chançe et un refus systematique de certains exces parfois on y parvient
comme dit tres justement Papy zoom l'aventure n'est pas toujours au bout du monde et au large c'est souvent la meme mer! l'important c'est de distiller les plaisirs! beaucoup font un gros treap au bout du monde et apres basta on revend le bateau et on passe à autre chose, c'est dommage car comme dit Kersauzon chaque jour la mer et le ciel sont differents et apportent leur lot de perceptions et de sensations

23 déc. 2018
0

comment peut on bosse 18 h par jours ?? manger ; se laver , allez sur son lieu de travail , dormir , bz , prend du temps sur une journée ??

23 déc. 2018
0

captainwat,

je suis globalement d' accord avec toi, mais naviguer loin sur un petit bateau n' est pas être un "demi-clochard".
Le bateau était vraiment nickel et très bien préparé et s' est d' ailleurs revendu plus du double de la côte moyenne en huit jours après sa mise en vente.

Si je ne l' avais pas fait, j' aurais de gros regrets aujourd'hui.

Le plus important étant la santé, c' est vraiment dommage de repousser la réalisation de ses rêves, hypothéquant ainsi la possibilité de les réaliser.

Il y a tellement de gens qui rêvent et pour diverses raisons (toutes plus valables les unes que les autres)ne partent pas malgré de nombreux sacrifices, et ces ceux là que je plain, pas ceux qui partent "sans-le-sous".

Gorlann

23 déc. 2018
1

si tu es sur ton lieu de travail c'est plus simple 18 heures ça laisse 6 heures de sommeil! mais perso regulierement je me rasais et n'allais meme pas dormir, quand on est vraiment motivè on peut avoir de sacrèes performançes c'est aussi une question d'entrainement,un challenge se prepare et puis il y a une question d'age je ne vivrais plus comme ça maintenant bien entendu, mais je n'ai aucun regret et ça ne m'a pas tuè

24 déc. 201824 déc. 2018
0

Là aussi on faisait 18 heures et plus quand il fallait doubler les bordées.
Raconté par l'immense Anita Conti.
wwz.ifremer.fr[...]a-Conti

Alors quand nous allions comme on dit "au cours" certains s'étonnaient de nos très bons résultats.
C'est vrai nous dormions sur place . Les horaires de base pour Trois bordées étaient 6 Heures de Quart, 6 Heures de veille et 6 Heures de couche. Pour les Novices et les mousses il fallait bien sur enlever des 6 Heures de repos le temps de la vaisselle et du ménage. Enfin tout çà n'était rien à coté de la peur que nous avions, les mousses pendant les virages et filages par gros temps. légers que nous étions, emportés par les paquets de mer de la belle jusqu'aux panneau arrière et quelquefois par dessus bord car on embarquait jusqu'à la lisse.
Dés fois la mer ne voulait pas du candidat au grand voyage, une lame le renvoyait à bord, sur le vieil Islande le vieux prenait le micro et braillait:
"t'es tout mouillé tu peux aller te coucher!"
Bien mal aurait pris au survivant de suivre ce conseil!
Combien de ces vieux bourrus de matelots, ramendeurs, chef de bordées ont sauvés des gamins de la noyade.
Je fus l'un de ceux là, je ne me souviens même pas avoir sentis l'eau froide du Labrador, sauf la panique, agrippé au chalut avec les diabolos (lests) qui allaient me tomber sur la gueule.
Je ne garde même pas un mauvais souvenir de tout çà.

24 déc. 2018
0

si c'était a refaire, je serais voilier, avec ma machine a coudre, les gens te courent après...
A Panama ciudad il n'y en a même pas un !
du taf sur toute la planete, en restant dans le milieu que tu aime, les bateaux, les ports, les marinas et les rencontres de marins.
juste savoir réparer une voile et retaper un bimini est suffisant pour en vivre bien, sans avoir la prétention d'etre un bon !juste le service courant, 90% du boulot demandé. A toi de jouer pirate surf

24 déc. 2018
0

Répondre à un besoin c'est la base!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

lever  du  soleil  à la  Cala  Mongo Costa  Brava

Après la pluie...

  • 4.5 (171)

lever du soleil à la Cala Mongo Costa Brava

mars 2021