Fifty ACIER - carénage a l'huile de coude ....

Notre fifty est un Acier de 11,50 construit auto construite entre 80 et 92 par un ancien de la marine de toulon . Tres solide . A l'ancienne ... On le retape petit a petit car ca vaut la peine

Il n'a jamais été carené depuis car toujours quasi amarré en canal du midi . Il a fait tres peu de mer pour l'instant . Mais il va en faire dans les années a venir .
.
On l'a nettoyé au robot l'année derniere , et rien de special n'a été remarqué a la camera .

Mais on souhaite le caréner entièrement ( pont deja fait ) en mai 2016 au chantier leucate .

on a pas les moyens d utiliser le sablage ou autre technique coûteuse

Apres renseignements a droite a gauche Voici notre projet et on demande conseils .. :

Apres avoir décapé au karcher puissant puis poncé a fond la coque quasi a blanc , on me conseille un premier passage avec une sous couche bicomposant ( il etait deja avant en bi composant ) extra , puis ensuite en oeuvres vives l'antifouling et en oeuvre mortes la laque bicomposant

J'aimerais savoir si en premier passage il ne faudrait pas passer impérativement un primaire expoxy avant la sous couche ? Ou alors la premiere sous couche bicomposant suffit , comme me le conseille un accastillage en disant que cette sous couche primaire suffit ?

Merci de votre expertise conseil de terrain. :pouce:

L'équipage
11 déc. 2015
11 déc. 2015
0

J'ai déjà fait cela. Ce qui est important c'est de ne pas mélanger des produits incompatible. Le mieux est de se faire conseiller par un pro, et le pro n'est pas un shipchandler, mais un chantier ou un vendeur de peinture professionnel.

Perso j'ai choisi Sigma, ils ont un département marine. et pour mon cas j'avais choisi aprés poncage à blanc (pont) ou poncage jusqu'au chouppage:

-une couche PU bicomposant antirouille
-deux couches (minimum) PU bicomposant inter
-une couche PU bicomposant finition (obligatoire car les couches inter sans protection finissent par fariner)

  • plus pour les oeuvres vives un antifooling érodable

J'ai toujours été satisfait de ce choix.

11 déc. 2015
0

couche bicomposant finition aussi sur sur oeuvres vives ?

aurait on alors ?

oeuvre vives : primaire bicomposant antirouille
2 couche bicomposant inter
antifouling " erodable" ( que veut dire ce dernier terme ? )

oeuvres mortes : primaire bicomposant antirouille
2 couche bicomposant inter
couche bicomposant finition

Exact ?

11 déc. 2015
0

J'ai toujours utilisé en effet la finition partout. Il y a donc en plus l'antifooling pour les oeuvres vives.

L'antifooling est soit à matrice dure soit érodable. Le premier est à gratter de temps en temps, le second s'érode naturellement et disparait. Il suffit lors du carénage de remettre une ou deux couches. Pas besoin de gratter.

11 déc. 201511 déc. 2015
0

Oeuvres vives et mortes:

1 Primaire antirouille
2 inter
1 finition

Oeuvres vives

En plus 1 ou 2 couches d'antifooling

11 déc. 2015
0

OK c'est clair . apres le poncage a blanc , combien de temps maxi dispose t-on a ton avis pour passer l'antirouille avant que ca s'oxyde ? ?

ne doit t-on pas aussi renforcer peinture a la zone de flottaison ?

11 déc. 2015
0

Très très peu de temps. Quand j'ai fait mon pont, je poncais un mètre carré max puis mettait l'antirouille. Quand j'ai eu fini tout le pont, j'ai en fait reponcé très légèrement tout le pont et remis une couche d'antirouille d'un seul tenant.

Mais quand je refais une petite retouche, je ne mets qu'une seule couche d'antirouille.

Renforcer la peinture à la flottaison? Non. Avec ces bicomposants PU, la peinture finie, sèche et durcie complètement (48 heures) c'est béton...

11 déc. 2015
0

OK ; Sorry ...PU ca veut dire quoi ?

11 déc. 2015
0

Polyuréthane

11 déc. 201511 déc. 2015
0

perso sous la flottaison, je met du baril, c'est de l'époxy que je trouve en hollande ou je sort le bateau tout les 4ans, pas d'antifooling mais ça, c'est mon choix et voilà deux fois que je le sort, et ce traitement là lui conviens bien.

www.barilcoatings.nl[...]ex.php/

cliker a droite pour traduire en Français sur la page du produit. prix,180 euros pour 10kg, je met 4couches qui font 15kg.

:alavotre:

11 déc. 2015
0

OK, mais corriges-moi si je dis des conneries, mais toi tu es en eau douce, non?

Parce qu'en eau douce, l'antifooling ne sers pas à grand chose, c'est en mer, que les bestioles aiment nos coques...

11 déc. 2015
0

absolument, tu a raison, mais beaucoup de bateau moteur et voilier même en eau douce mettent de l'antifooling, moi pas mais bon ....

11 déc. 2015
0

pour les deux trois ans a venir je vais faire du canal surtout et un peu de mer ; apres je vais faire plus de mer .

question : vu que je vais pas sortir le bateau frequemment a l'avenir , est ce que l'antifouling s 'use avec le temps meme en canal ? est ce que , moins de mer = moins d'usure de l'antifouling qu' alors je preserve dans le temps ? le raisonnement tient ds ce cas ? ou alors pas du tout ?

11 déc. 2015
0

je vais peut être dire une connerie mais je pense que l'antifooling s'use en eau douce ou mer par frottement, a voir avec les specialistes d'ici.

11 déc. 2015
0

bonjour
je ne pense pas qu'en canal ou rivière l'antifouling soit nécessaire.
en tout cas je n'en ai jamais vu sur les bateaux fluviaux.
les loueurs n'en mettent pas c'est sur. les Plaisanciers non plus sans parler des "péniches"
à confirmer.
tu veux toujours demander sur le site spécial fluvial
www.vagus-vagrant.fr[...]dex.php
ou
www.s258792424.onlinehome.fr[...]dex.php

JF

11 déc. 2015
0

en france peut être mais je peux t'assurer qu'en Hollande en eau douce presque tous en ont. et en Belgique, du moins du coté de Liege que je connais assez bien pour y avoir pas mal de connaissance dans les ports, aussi.

11 déc. 2015
0

pas de problemes, j'ai quitter bxl ou j'y suis resté pas mal d'année pour les ardennes, Aywaille :pouce:

11 déc. 2015
0

geo , mon bateau est sur canal du midi mais je vis a Bruxelles . Si tu passe par là ...fait moi signe . on causera .... :pouce:

11 déc. 201511 déc. 2015
1

et bien moi je ferais du sablage pour ce faire il suffit de louer le materiel et quelques sac de sable ... et en 1 journée s'est fait et en gros si ma memoire ne me trahit pas tu en a pour 100€ à 150€

car ton ponçage tu ne va que faire briller la tole mais rien decaper et ensuite ça va rerouillé puis rereponcer et ainsi de suite .

et sur les bateaux acier ,c'est 4 couches d'antirouille de couleur differente 1 sous couche et 2 finition soit 7 couches , sinon et bien l'on refait sans fin

11 déc. 2015
0

Sur le coup je ne suis pas d'accord avec toi. Il y a différentes sortes de peintures et donc différences procédures. Les peintures ont aussi beaucoup évolué au fil des années.

Je pense que le temps est révolu où seul le nombre de couches prévalaient. Des peintures avec durcisseurs appliquées dans de bonnes conditions, avec soins ne demandent pas plus de couches que nécessaires.

En tout cas ce que Sygma m'a conseillé il y a 19 ans a fait ses preuves sur mon bateau.

En revanche, concernant le sablage, je te rejoins, même si à l'époque je ne l'ai pas fait.

11 déc. 2015
0

J'ai toujours travaillé au rouleau, et celui préconisé pour cette peinture. Tous les rouleaux ne conviennent pas.

11 déc. 2015
0

bien vus :pouce:

11 déc. 201511 déc. 2015
0

oh les oeuvres mortes rouillent plus que les oeuvres vives qui elles sont dans l'eau à l'abri relatif de l'oxygene qui est la cause de la rouille .

et sur toute tole d'acier avant peinture la premiere chose à faire c'est d'enlever la couche de calamine dû au laminage de la tole . La premiere couche doit etre mise sur l'acier qui est gris ,pas noir , noir c'est la calamine (ce qui brille lorsque l'on ponce) . Soit la calamine est traité par bain d'acide dans laminoir puis prepeinte ou alors il faut sabler ...

11 déc. 2015
0

c'est vrai que les choses évoluent ,mon voisin est peintre il travaille sur les bateaux en acier et il y a peu il m'indiquait qu'il passe toujours 7 couches de peinture , peinture d'aujourd'hui qui est d'ailleurs la m^me qu'il y a 20 ans . et son contremaitre mesure les épaisseurs ( 40 micron par couche ) ..

la seule difference c'est que lui sa peinture est garantie , et si ça se decolle et bien l'entreprise refait ...

11 déc. 2015
0

tu preconise quoi comme materiel avec le bicomposant antirouille ? pinceau rouleau compresseur ? et pour le reste ?

11 déc. 2015
2

Ce n'est pas une question de nombre de couches mais un problème d'accroche de la première couche qui est capitale pour la protection et la tenue des couches suivantes. Au moins pour la partie oeuvres vives il vaut mieux faire le travail une bonne fois correctement, ce qui vous grantit au moins 10ans de relative tranquilité mais ne vous dispense pas des contraintes annuelles de peintures et d'anodes.

11 déc. 2015
0

...si la tole brille .... c'est que c'est decapé ... non ? :pouce:

11 déc. 201511 déc. 2015
0

Je précise que quand je dis "poncé" c'est a la disqueuse. 80 d'abord, et 120 ensuite. Et la tôle brillait tellement qu'un promeneur m'as demandé si mon pont était en inox.

La coque elle est restée grise parce que je me suis arrêté avant d'attaquer le chouppage.

11 déc. 2015
0

non s'est ce que tout le monde croie , elle brille, formidable elle est decapé , et bien non elle est seulement propre ... pour poncer une tole il faut une disqueuse et un fois poncer sa ne brille pas , c'est gris ...

11 déc. 2015
0

C'est ce que je me suis dis , et sur mon bateau cela a fonctionné!

11 déc. 2015
0

150€loction du compresseur plus sableuse plus sable a 15€ le sac tu en a vite pour 500€

11 déc. 2015
0

le sable ; tu met une bache , un plastique et avec 3 /4 sacs tu fait ton bateau

11 déc. 2015
0

en effet c'est pas la location le plus cher ..c'est le sable , car il en faut des sacs pour sabler 80 M2 ...

11 déc. 2015
0

mais non , il faut une pelle simplement

11 déc. 2015
1

oui et deux mains :alavotre:

11 déc. 2015
1

et deux mains . :mdr: :alavotre:

11 déc. 2015
0

" Ce n'est pas une question de nombre de couches mais un problème d'accroche de la première couche qui est capitale pour la protection et la tenue des couches suivantes. Au moins pour la partie oeuvres vives il vaut mieux faire le travail une bonne fois correctement, ce qui vous grantit au moins 10ans de relative tranquilité "

et donc ....??? un primaire bicomposant antirouille OK ?? et une seule couche OK ?

11 déc. 2015
0

Salomis, le propre des forums c'est que tu dois te faire une opinion toi-même après avoir lu les posts. Perso je préconise une couche , qui en fait si tu me lis bien est en fait deux! Calypso2 propose 4. A toi de voir maintenant!
;-)

11 déc. 2015
0

Chacun fait se qu'il veut. Je m'en tiens à ce que j'ai vû et lu. Mon acier a été sablé à fond, choupé correctement, peint en multicouches ad hoc, régulièrement entretenu mais il a bien fallu un jour admettre qu'un nouveau sablage était nécessaire, au bout de 20ans, au niveau des oeuvres vives. Pas de problème plus haut, et tout le pont est en inox 316 (la peinture y accroche moins ben du fait du poli). Une coque acier est très solide mais est assez contraignante.

11 déc. 2015
0

si tes oeuvres mortes sont en inox ,ça ne risque pas de rouiller ...

11 déc. 2015
0

mic marin .

en effet c'est vraiment un probleme pôur le neophyte qu'on est .... des tas d'avis differents , de quoi s'y perdre ... ; alors on essaie d'en tirer une substance ; je pense qu'on va faire

Vives :

- deux couche de primaire bicomposant antirouile ( parce que acier, mis a blanc )
- une couche inter bicomposant + peut etre une couche finition
- une couche antifouling ( suffit car surtout canal pour l'instant )

mortes :

  • deux couches primaire bicomposant antirouille
  • une couche inter bicomposant *
  • une couche finition bicomposant

je pense que ca devrait etre un bon compromis avec des finances pas elastiques.

Sigma , ils sont où ?

11 déc. 2015
0

si je puis me permettre un petit truc pour que les couches soient correctement faites , tu achete un tube de colorant peu importe la couleur . Tu passe la premiere couche sans colorant et la deuxieme tu change la couleur (rouge,vert) , la couleur de la premiere couche doit disparaître sinon ce n'est pas bon en épaisseur il faudrait alors en remettre une couche ..

11 déc. 2015
0

www.sigma.be[...]ppunten

Tu as dit être à Bxl, il y a plein de revendeurs. Perso je vais avenue Chales-Quint mais les produits sont les mêmes partout! Demande bien la fiche technique pour respecter les temps d'attente, les dosages et conditions d'application.

11 déc. 2015
0

OK merci pour le truc utile . :pouce:

12 déc. 2015
0

merci pour le tuyau sigma , mais faut que je trouve ds le sud car quand je vais sur mon bateau je descend en train ( beaucoup moins cher qu'en voiture ) et je me vois mal avec des kilo de peintures ....

je vais trouver surement sur frejus ( la ou il y a mon frere qui m'aide beaucoup sur ce bateau )

12 déc. 2015
0

mic marin :

" Je précise que quand je dis "poncé" c'est a la disqueuse. 80 d'abord, et 120 ensuite. Et la tôle brillait tellement qu'un promeneur m'as demandé si mon pont était en inox.

La coque elle est restée grise parce que je me suis arrêté avant d'attaquer le chouppage. "

oulala .... y a du gris , du noir , du brillant .... je ne sais plus . Comment fait on exactement ? chouppage ...c'est quoi ? désolé on est des neophytes ...

12 déc. 2015
0

schouppage : c'est du zinc projeté sur la coque entreparentèse ça ne sert pas a grand chose sur les oeuvre vive. si se n'est que cela est une bonne accroche pour les peintures c'est la raison pour laquelle elle donne satisfaction . Mais une bonne peinture direct apres sablage permet d'avoir le m^me resultat .

il ne faut pas oublier que le zinc dans l'eau est une anode et avec le schoupage on a une anode peinte

12 déc. 2015
0

tu es toujours sur capestang ou sur l herault ?

12 déc. 2015
0

capestang

12 déc. 201516 juin 2020
0

Bonjour,
@Micmarin : pour les peintures appliquées avant la finition, ne s’agit-il pas de peintures époxy plutôt que polyuréthane (PU) ?

Le sablage offre surement la meilleure préparation. Cependant, ne pas oublier le cout de GO. Un gros compresseur avale facilement ses 9 litres à l’heure. Ainsi que les couts des protections nécessaires et de l’évacuation du sable, après sablage, pour autant que le sablage soit autorisé sur la zone où il est prévu de réaliser le travail.
Ne pas seulement considérer le nombre de couches appliquées par nature de produit mais aussi l’épaisseur du film sec de chaque produit et du système global (exprimée en micron, cf fiches techniques).
Certains produits par leurs caractéristiques facilitent les travaux lorsque les conditions ne sont pas les meilleures, préparation du support et/ou météo. Ex chez Jotun, le Jotomastic 87.
Ou encore en couche intermédiaire, des peintures formulées avec des oxyde de fer micacé, qui sont réputées être d’excellentes peintures de transition sous couche époxy – finition polyuréthane. Ex : Jotomastic 80.
www.jotun.com[...]/en/b2b
Sans vouloir “embrouiller“ Salomis, je suis plutôt favorable à l’application de 2 couches de finition car hormis l’aspect esthétique, opacité, ce sont elles qui assurent la protection des couches techniques précédentes.
Sigma, Jotun, Hempel ou International pro, on est loin de ce qui est proposé par les shipchandlers !
Et les fiches techniques sont très détaillées.
Bon courage
Philippe
En pj FT Jotamastic 87 et Jotamastic 80


12 déc. 2015
0

Merci a Solbad ...mais en effet ca embrouille davantage malgré une bonne volonté initiale . surtout que quasi toutes les expression ou sigle etc sont une autre langue pour nous ... on y comprend rien ... Mon frere a pu degoter un gros manuel chez International , avec mode d'emploi precis et recommandation de produits en fonction des configurations ; je vais deja eplucher ca et en tirer un mode d'emploi pratique . Irai voir chez sigma aussi

il nous faut trouver et degager une ligne directrice claire et nette dans ce maqui de conseils divers et souvent contradictoires ...
le forum apporte des points de detail qu il faut saisir utilement .

12 déc. 201512 déc. 2015
0

va voir l allemand au grau d agde ils sont de bon conseils vu le nombre de coques qu ils traitent tous les ans

12 déc. 201512 déc. 2015
0

le bateau est en bon état et surement solide, mais il a beaucoup de franc bord, de fardage, et de surfaces vitrées plutôt vulnérables. pas forcément un candidat à la haute mer, en tout cas prudence au début.
lest tirant d'eau ?
quel a été la catégorie accordée par les affaires maritimes ?

12 déc. 2015
0

oui solide en effet . c'est que le franc bord est important surtout a la proue . Mais parait il qu'il " fend" tres bien l'eau et le grandes vagues avec . je dis " parait" car comme on y connais encore rien a la navigation ... ( pour l'instant preoccuppé au retapage general ) mais un ami marin baroudeur qui a tester e n mer le boat au moteur , nous dit que etonnement il est tres stable mais avec de la houle . de toute facon , hors fluvial , il fera du cotier et peut etre la corse ou ce genre de lieux , mais OK il fera pas les antilles ... tirant d'eau de 125 .

12 déc. 2015
0

votre programme parait raisonnable, la corse avec une bonne couverture météo c'est possible.
bonnes navs

12 déc. 201516 juin 2020
0

@ Solbad, oui ces peintures sont epoxy. j'ai peut-être utilisé le terme PU par erreur.

Pour être précis, on m'avait conseillé ce qui suit, j'ai toujours bien respecté les instructions (nombre de couches, temps entre couches, nettoyage des surfaces...) et j'ai depuis 20 ans été très satisfait. Mais en effet c'est juste un exemple, et je suis convaincu que d'autres combinaisons sont tout aussi bonnes.

Pour la couleur, le primer antirouille est brun ou vert, après les couches inter et finition sont préparées à la demande du client, je commande toujours du RAL9010 qui est blanc mais pas le blanc 9000, un blanc juste un tout petit peu cassé. Ceci dit il faut voir les deux l'un à côté de l'autre pour faire la différence.

Les fiches techniques sont en anglais, tu les trouveras en français sans problème sur le net.

Primer:
www.ppgpmc.com.au[...]0DS.pdf
Sigmacover 280

Couches inter
www.ppgpmc.com.au[...]0DS.pdf
Sigmacover 456

Couche de finition
m.sigmacoatings.com[...]524.pdf
Sigmadur 520 hB Finish

Et pour finir les oeuvres vives un antifooling bleu

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie en Patagonie

Après la pluie...

  • 4.5 (148)

Après la pluie en Patagonie

mars 2021