Fifty à l'ancienne et à faible tirant d'eau

Bonjour à tous,
Après plus de 50 ans de voile, j'en viens, l'âge aidant, à m'intéresser aux fifties.
Naviguer au sec et au chaud devient un critère essentiel après 65 balais !!!
Je n'ai jamais navigué sur les fleuves et canaux, et puisqu'en retraite on a tout son temps, j'aimerais bien y aller faire un tour.
J'envisage donc l'achat d'un fifty d'occasion, avec un tirant d'eau ne dépassant pas 1.30 m et confortable pour 2.
J'aime les modèles nordiques et anglais, bien construits, fiables et marins.
Les modèles qui m'intéressent à priori sont :
LM 27
Finnsailer (ou Finnclipper) 29
Fisher 25
Fisher 30
J'achèterai très probablement le bateau en Angleterre ou en Hollande, voire en Allemagne ou au Danemark, cela ne me pose aucun problème, bien au contraire.
Habitant en Touraine, je naviguerai essentiellement en Bretagne et j'envisage de laisser le bateau en eau douce, au moins l'hiver.
Question budget je ne veux pas dépasser 35 000 €
J'aimerais bien connaître vos avis sur ces 4 bateaux.
A première vue ce sont les Fisher qui me tenteraient le plus avec leurs timoneries fermées, mais en regardant un peu les annonces je constate que les LM et les Finnsailer sont beaucoup moins onéreux, vos conseils avisés me seront donc utiles.
Merci d'avance
Georges
PS Sognetto c'est le nom de mon dernier bateau, un faux-pas, ce fut mon premier et mon dernier bateau à moteur, un gros trawler acheté à Antibes et ramené à Arzal par Gibraltar, jamais plus !

L'équipage
30 juin 2021
30 juin 2021
0

J'ai l'impression pense que les Fisher ont l'air d'être mieux toilés et la timonerie semble plus spacieuse.


30 juin 2021
0

perso j ai un colvic watson


30 juin 2021
0

Effectivement les Colvic Watson ont l'air d'être très bien aussi.
Je ne les connais pas du tout, ils sont rares en France, mais à priori nettement moins chers que les Fisher.
Au niveau de la surface de voile, il ne faut pas s'attendre à des miracles.
Je me suis amusé à comparer le Fisher 25 à celui qui fut mon second bateau : un Sangria.
Les dimensions sont assez comparables.
Le Fisher 25 pèse 4 572 kg
Le Sangria pèse 1 800 kg
Le Fisher 25 ne porte que 2 m2 de toile de plus que le Sangria.
Tout est dit !!!

Le LM 27, qui est à peine moins lourd que le Fisher 25 (environ 500 kg de moins je crois), porte 30 m2 au près, le Fisher 25 a une surface de voiles au près de 25.64 m2 seulement (source wikipedia).

Le LM 27 ayant une longueur à la flottaison supérieure de 70 cm à celle du Fisher 25. Comme il est aussi un peu plus léger et plus voilé, il devrait normalement être un peu plus rapide.
Ceci dit, les écarts doivent rarement dépasser le dixième de noeud !
Et comme toujours, c'est le bateau qui aura la carène la plus propre, les meilleures voiles et le skipper le plus compétent qui sera devant !!!


30 juin 2021
0

Bonjour

malheureusement pour les canaux Breton 1m30 de t e c est déjà trop , à mon avis ne pas dépasser 1 m , et même sur le canal du midi ne pas depasser 1m20 , attention aussi au tirant d air dématé , à mon avis le fischer 30 aura des problèmes en dessous et en dessus ;) sur les canaux , dommage , c est le plus "cosy" et ces bateaux ont une bouille sympa

dans les 27 pieds , beaucoup plus veloce tout en ayant un confort incomparable vu sa taille , le hunter pilot 27 et son 14 cv suffisemment pour toutes les circontances

( rappel , puisqu il y a souvent confusion , American Hunter et Britih hunter sont deux chantiers distincts avec une gamme de bateaux complètement différente )


30 juin 2021
0

voir aussi du côté des southerly 28 et 95 , mais adieu la cabine double à moins de transformer le carré


30 juin 2021
0

Si j'ai bien compris les informations relatives au tirant d'eau des canaux sont erronées.

Je pensais qu'en ne dépassant pas 1.30 m on pouvait passer partout et à priori ce n'est pas le cas.
Je ne pense pas descendre le canal du midi un jour, si je devais retourner en méditerranée je le ferais par Gibraltar, en ayant, cette fois, les alizés portugais dans le bon sens !
En revanche, pour le retour, le canal serait sans doute choisi.

Il me faut oublier le Fisher 30.
Les autres restent en lice, le LM 27 avec 0.95 m, le Finnsailer 29 avec 1.07 et le Fisher 25 avec 1.13 m doivent passer à peu près partout.

Les Southerly sont intéressants, je n'y avais pas pensé. J'en avais croisé un en baie de Somme, il marchait plutôt bien pour un dériveur. En revanche, ils n'ont pas l'allure inimitable des Fisher et des Colvic Watson ni celle des "canots de la Baltique" des LM et Finnsailer.

Hunter ? Je ne connais pas du tout, enfin sauf les avis horribles lus et entendus sur les pontons à propos des Hunter des années 90 qui, semble-t-il, étaient fort mal construits, mais je ne sais même pas s'il s'agissait des Hunter américains ou des anglais. Je vais me renseigner.


courtox56:Bonjour,j'ai convoyé un bateau avec 1,50m de tirant d'eeau sur le canal du midi. Au début du printemps, avec le maximum d'eau. On devait rester au milieu. Pour dormir, le nez planté sur la berge à 90° de la rive. Sauf si un quai été disponble.Bref on a raclé le fond souvent. Notamment dans le bief de partage des eaux.J'ai pratiqué le canal du midi avec mon Feeling32DI, dérive réglée sur 1,30m aucun soucis.·le 01 juil. 17:42
30 juin 2021
0

Re !
Ce sont les Hunter américains dont on m'avait parlé en allant jusqu'à dire qu'ils démâtaient sur catalogue !!!
Le Hunter (anglais !) Pilot 27 a l'ai très sympa et en biquille il cale 1.05 M
Encore faut-il en trouver un, il ne court pas les rues !!!


30 juin 2021
0

Il y a longtemps dans la presse bateau un article avait raconté la traversée du canal du Midi par un quillard de 12m avec 1,90 m de T.E.
De gros boudins gonflés et sanglés autour de la quille.
J'avais trouvé l'aventure risquée, au cas où l'un de ces volumes de flottabilité s'était dégonflé . . .


01 juil. 2021
1

Bonjour,
Il y a aussi le Hallberg Rassy 94 kutter. Son TE n'est que de 1,15m.
Par contre, la timonerie n'est pas complètement fermée (ouverte sur l'arrière).
On en trouve en UK et Pays-Bas. J'en avais visité un très beau à Porthmouth il y a 2 ans (de 1984).
Pour le budget, c'est plutôt aux alentours de 40.000€.


01 juil. 2021
0

Le westerly 29 duo konsort doit correspondre aussi


01 juil. 2021
0

effectivement le Westerly konsort duo 29 semble correspondre au programme , attention aux achats en GB aujourd hui car on se reprend les 20 % de TVA

attention cependant avec les westerly de la fin des années 80 souvent sujets à l osmose ( bon pas plus que les Béneteau de la même époque )


01 juil. 2021
0

Sinon, dans les catas, t'as le catfisher www.paruvendu.fr[...]NABVMUL ,


mocitoo:j'en ai croisé un à hoedic il y a 15 jours, c'est, comment dire, déconcertant...·le 01 juil. 13:12
JeanLW:J en ai convoyé un neuf de Marseille Alexandrie fin décembre 1978·le 01 juil. 13:55
Skolovensru:On en a vu un en rentrant des Antilles entre le Bermudes et les Açores. Vers 8h on l’a vu à l’horizon, à midi on l’a perdu de vue sur l’arrière. On n’avait pas un bateau de régate loin s’en faut . Il faut aimer passer du temps en mer…·le 06 juil. 09:40
Sognetto:Au pire, si je devais acheter un cata, ce dont je doute, je choisirais un Prout, un Quest ou un Snowgoose, mais pas un catfisher. A part une courte balade sur un Catalac en baie de St Florent il y a bien 25 ans, je n'ai jamais navigué sur un cata, donc je n'y connais rien, mais ce Catfisher, étroit, lourd, très peu toilé, au fardage énormé, ne me dit rien du tout.·le 06 juil. 10:03
JeanLW:J ai fait plus de 2000 milles en catfisher, payé pour, superbe a l interieur, au portant il nous avait quand même surpris, par petit temps sous spi on a fait la moitié de l étape malté Benghazi·le 07 juil. 09:57
Sognetto:Je pense qu'au grand largue et au vent arrière, sous spi, n'importe quel catamaran, même le plus lourd, est capable de performances honorables, ce n'est donc pas étonnant. Au niveau du confort le Catfisher doit être imbattable dans sa taille, mais j'ai l'impression qu'il s'agit d'un catamaran à moteur sur lequel on aurait greffé un petit mât. C'est l'idée que je m'en fais, mais je me trompe peut-être, c'est un bateau que je ne connais absolument pas.·le 07 juil. 10:10
JeanLW:Je suis pas un fan des catas ni de celui là en particulier, grâce à eux l étudiant que j étais à pu financer la rénovation d un requin moule plastique, jamais mis un pied sur un cata sans être payé ·le 07 juil. 10:20
JeanLW:Le confort intérieur d un catfisher neuf en 77 c était Versailles , deux cabines doubles et deux simples, la j ai un doute. Cuisine dans la timonerie avec le salon. Par contre un truc super, le moteur à plat dans la timonerie , entretien facilité et transmission hydraulique aux deux hélices, avec un Om 636, un Mercedes 4 cylindres dans les 40 chevaux on faisait 7 noeuds en croisière, on avait fait des photos par mistral F7 devant Marseille, tout dessus a 10 12 noeuds au portant.·le 07 juil. 10:25
Sognetto:L'expression "tout dessus" prend tout son sens avec 33 m2 de toile pour 4 tonnes à vide !!!·le 07 juil. 10:43
mocitoo:il faut rajouter au moins 20m² de fardage...celui que j'ai vu il y a quelques semaines n'avait qu'une hélice en Zdrive mais le gars manœuvrait plutot bien dans le port, enfin avec peu de vent. ·le 07 juil. 10:52
JeanLW:Au travers dans ces conditions on traçait plus qu un mono de 8 mais c juste un témoignage sinon tant qu a avoir un fifty et oublier le près et le plaisir de la boîte …·le 07 juil. 12:01
JeanLW:Le catfisher 31 est beaucoup mieux mais introuvable ·le 07 juil. 12:09
Sognetto:Pour être franc j'avoue que j'ignorais qu'un Catfisher 32 existe !!!N'empêche, avec ces bavardages vous avez attisé ma curiosité à propos des catas, et j'ai regardé de près les Prout Quest. Je les trouve plutôt à mon goût et leur largeur de 4.34 m permet de passer toutes les écluses. Le tirant d'eau de 0.79 m permet aussi d'oublier complètement le "pied de pilote". Je vais faire quelques recherches là-dessus, il est probable que l'on ait déjà bavardé ici à propos de ces Quest·le 07 juil. 15:22
Sognetto:Que nenni !Rien ici sur les Prout !Les membres du forum sont discrets sur les flatulences !!!Blague à part, sur les forums anglais on en parle de ces Quest, et on en dit plutôt du bien.A partir du bon plein les performances seraient même légèrement supérieures à celles d'un monocoque classique de même taille (pas d'un bateau de régate bien sûr). Il n'y a qu'au près serré que la vitesse chute et que, la dérive augmentant, on n'avance plus.La qualité de construction serait tout à fait honnête.Le comportement au mouillage serait incomparablement plus confortable que celui d'un monocoque.Dans le gros temps il ne faudrait plus les considérer comme de purs voiliers mais comme des mixtes, donc préférer le moteur.Le principal défaut est en général la barre peu parlante.Pas facile de se faire une idée sur le comportement de tels catamarans quand on ignore presque tout de ces engins. En revanche, force est de constater qu'ils répondent point par point aux critères que je m'étais fixés.Vais-je pour autant franchir le pas ?
Rien n'est moins sûr !·le 07 juil. 15:40
JeanLW:Pour ton projet , en évitant le mauvais temps c un bon camping car·le 07 juil. 16:51
Sognetto:Ah oui, carrément, un camping-car ?C'est drôle, tout d'un coup le cata m'intéresse beaucoup moins !!!Mais alors, pourquoi les anglais qui naviguent là-dessus en sont aussi contents ?·le 07 juil. 17:13
JeanLW:J au visite le chantier Prout ds les 70 , bateau sérieux et sur·le 07 juil. 18:15
01 juil. 2021
0

Bonjour et merci pour vos remarques.

Le Hallberg Rassy 94 Kutter est un beau bateau que je ne connaissais par du tout, pourtant je me suis souvent intéressé à des bateaux de ce constructeur, la qualité étant "au top". D'ailleurs, lors de ma balade par Gibraltar, je pense bien qu'un voilier sur deux ou trois croisés au large était un HR.
Là encore, la difficulté sera d'en trouver un.
Celui qui est encore présenté sur le site yatvitrini n'est plus sur le site du vendeur à Hambourg, donc probablement déjà vendu. C'est le genre d'occasion qui ne traîne pas sur les parcs.

Le Westerly Konsort Duo 29, que j'avais oublié dans ma sélection, me conviendrait bien aussi. On doit pouvoir le trouver un peu plus facilement en Angleterre. J'aime bien son grand carré-timonerie. Son plan intérieur ressemble pas mal à celui de l'Evasion 29, fifty qui répond à mes critères mais que je ne choisirai pas à cause d'un très mauvais souvenir.

De tous les fifties évoqués, ce sont les LM 27 qui sont les plus nombreux.
1 535 exemplaires ont été produits entre 1972 et 1986. On en trouve facilement en Hollande et au Danemark, souvent en excellent état, parfois récemment remotorisés, et toujours à des prix franchement attractifs.
Je pense que les Finnsailer et Finnclipper 29 sont moins nombreux, mais ils se trouvent assez facilement dans les mêmes pays que les LM, et ce sont des fifties qui m'intéressent beaucoup aussi.
Je ne sais pas s'il y a ici des propriétaires de LM 27 et de Finnsailer/Finnclipper ou des gens qui ont navigué sur ce bateau, mais si c'est le cas j'aimerais vraiment bien qu'ils me disent ce qu'ils en pensent.

Les timoneries de ces bateaux nordiques ne sont pas fermées, mais les cockpits sont pratiquement toujours pourvus de capotes et de tauds qui permettent de les fermer. J'ai vu aussi des timoneries fermées par des petites cloisons encadrant une porte centrale battante ou coulissante, le tout avec hublots fixes ou ouvrants.

A cause du tirant d'eau, le seul Fisher qui peut me convenir est le 25. Le plan intérieur est similaire à celui du Fisher 30, mais je suppose qu'il y a pas mal de centimètres en moins un peu partout.
Esthétiquement c'est mon préféré, mais j'ai peur d'être déçu par son volume intérieur.

Un Fisher 30 biquille, voilà ce qu'il me faudrait en fait, mais ça n'existe pas !!!!!!


01 juil. 2021
01 juil. 2021
0

A propos de l'importation d'un bateau d'occasion du Royaume Uni après le brexit, je n'ai pas réussi à trouver des renseignements précis et incontestables au sujet de la TVA.
Certes, la TVA est due sur toutes les importations de matériels d'occasion de pays hors UE.
En revanche, la TVA a bel et bien été payée lors de l'achat du bateau neuf alors que le Royaume Uni faisait partie de l'Europe.
Il semble que des discussions soient toujours en cours à Bruxelles d'après un échange téléphonique récent que j'ai eu avec les douanes.
A creuser !

Le Catfisher 28 est habitable, mais le prix de la place au port ......
Et puis j'ai eu l'occasion de naviguer sur un Catalac et je n'en garde pas un bon souvenir. Aucune sensation à la barre, un bateau qui dérive tellement qu'on ne peut même pas tirer des bords carrés, décidément ce n'est pas du tout mon truc.

Des Westerly aussi sujets à l'osmose que des Beneteau ?
J'ignorais ça aussi.
Bon, cela dit, je ne me fais pas un monde d'un éventuel problème d'osmose. J'ai participé au traitement du bateau d'un ami il y a quelques années, il n'y a rien d'insurmontable. Pour un bateau de 8 à 9 m les produits coûtent environ 1 500 €, le reste c'est de l'huile de coude, beaucoup de boulot, mais quand on est comme moi en retraite on a du temps pour ça. Et si cela permet une réduction du prix de 10 000 €, c'est tout bénéfice !


JeanLW:J ai convoyé pas mal de catalac aussi du chantier vers Cherbourg ·le 01 juil. 13:58
JeanLW:Pas sûr qu un evasion nous aurait doublé ·le 07 juil. 09:58
Sognetto:Pour être précis, mon expérience en cata est hyper limitée, juste une courte balade en baie de St Florent sur un Catalac 9 m il y a 25 ans !!! Je suis donc plutôt mal placé pour en parler. Je n'ai pas aimé ce bateau, difficile de le faire virer de bord, esthétique que je trouve très moche avec la partie arrière très basse, je ne me sentais pas en confiance, mais je me trompe peut-être. Si je devais vraiment acheter un cata, je pense que ce serait un Quest 31 ou 33. J'avais visité un 31 en Angleterre, je l'avais trouvé très bien fichu.·le 07 juil. 10:16
01 juil. 2021
0

Est-ce que le Seadog a mangé le chat qui était dans la boite sur la table du carré ?????

Il n'y a que chez nos voisins les britons que l'on trouve des trucs pareils. Cela dit, moins de 15 000 € pour un bateau de 9 m qui semble en bon état, c'est pas fou.

Le problème avec ce genre de truc c'est qu'on est collé avec pour la vie, à moins de lui faire retraverser la manche pour essayer de le revendre là-bas, car en France il ne trouvera jamais preneur, même avec un prix au ras des pâquerettes.
Curieux, le moteur BMC n'a que 1394 heures. Le bateau ayant 49 ans, ça ne fait même pas 30 heures par an. N'empêche qu'un BMC de presque 50 ans, ça ne donne pas vraiment envie !


ED850:Je pense au contraire que ce type de bateau à cockpit central protégé, typiquement anglais genre Neptunian (www.xboat.fr[...]33.html ), seadog, Macwester, coaster (fr.boats.com[...]816635/ )... rares en France et de plus en plus rares à cause du brexit vont être recherchés.·le 01 juil. 10:50
mocitoo:Pour les seadog30, il faut demander à ZEF29, il a été chercher le sien en GB par l'intermédiaire d'une assos de proprios, super bateau à mes gouts·le 01 juil. 13:17
ED850:Oui, je pense aussi que c'est un bateau qui répondrait bien à ton cahier des charges www.hisse-et-oh.com[...]adog-30 www.yachtworld.fr[...]840531/ ·le 01 juil. 13:26
01 juil. 2021
0

un finnsailer 29 il y en avait un a vendre sur l etang de thau il y a 15 jours


01 juil. 2021
0

Pour pouvoir remonter assez haut en rivière, 1m de tirant d'eau est un maximum.
Et il faut aussi prendre en compte le tirant d'air si on veut passer sous les ponts !!!!


01 juil. 2021
0

La remarque de ED850 est pertinente, les fifties anglais, déjà rares en France, vont sans doute l'être davantage encore avec le brexit, et il est possible que ces bateaux seront plus recherchés chez nous dans quelques années.
De toutes façons, c'est un achat plaisir, pas un investissement, alors la facilité de revente n'est pas un critère essentiel.

Fondamentalement le Finnsailer-Finnclipper 29 n'est pas mon modèle préféré car la cabine arrière ne me servirait à rien (je naviguerai seul ou en couple).
Les Finnsailer 35 et Finnclipper 34 et 35 me plaisent davantage, mais leur tirant d'eau est de 1.20 m et c'est peu-être un peu trop pour les canaux bretons.
Il faudrait voir si de tels bateaux sans mâts ni voiles, ni survie et très peu chargés, réduisent leur tirant d'eau de quelques centimètres. Si c'est le cas, ils peuvent intégrer ma sélection.

Je vais aller faire un large tour des sites d'annonces anglais et irlandais.
Le Neptunian cale 1.40 m, c'est trop pour moi.
Attention, le Coaster 33 à 26 000 £ n'est pas un Prior Coaster 33 construit par le chantier de Robert Ives avec coque polyester, c'est une construction amateur en strip planking. C'est peut-être un très bon bateau, mais c'est peut-être un nid à problèmes. Les "vrais" Prior Coaster 33 sont beaucoup plus chers.


01 juil. 2021
0

A vous lire, je pense qu'il faut avant tout clarifier les choses en matière de tirant d'eau.

D'après les renseignements figurant sur différents sites, en dehors de certaines zones de la Loire du côté d'Ancenis, les profondeurs minimales sont de 1.20 m entre Redon et Pontivy et entre Pontivy et Lorient.
D'après vous, il est souhaitable de ne pas caler plus d'un mètre pour passer partout.

Cette question est essentielle car la plupart des bateaux qui m'intéressent calent entre 1 m et 1.20 m
S'il faut vraiment rester en dessous d'un mètre, seul le LM 27 convient.

Il existe sans doute d'autres fifties avec tirant d'eau de 1 m ou moins en Angleterre et en Hollande, mais le choix serait quand même nettement plus limité si je dois me limiter à 1 m.


outremer:Entre ce qui est écrit et la réalité il y a des différences. Les hauteurs d'eau varient pour beaucoup de raisons. Avant d'acheter quoi que ce soit, louez en rivière sur différents cours d'eau et vous comprendrez et apprendrez beaucoup en particulier pour les contraintes des éclusages. C'est TRES agréable aux beaux jours et n'a strictement RIEN de commun. avec la navigation maritime.·le 01 juil. 14:30
01 juil. 2021
01 juil. 2021
0

Le Saga 37 ?
Ok pour le fluvial, mais en mer ??? Je me vois mal aller à l'étrave sans passavants ni chandeliers ni filières !!!

Je n'arrive pas à trouver les spécifications précises, tirant d'eau surtout, des Colvic Watson.
Il semble que le 28 ne cale qu'un mètre, mais les autres, entre 25 et 27 pieds, certains ont-ils des faibles tirants d'eau.

Sinon j'ai repéré les Macwester Wight 31 et 32 qui ne calent que 1 m et le Freeman Seadod 30 dont on a déjà parlé qui cale 1.07 m


FIF22:Le Colvic Watson 25.6 à un TE de 1,05 m. ·le 01 juil. 15:24
FIF22:Quant au Colvic watson 28.6, c'est 1,20 m. ·le 01 juil. 15:26
01 juil. 2021
0

Pas encore habitué au fonctionnement du forum je n'ai vu les message de mocitoo et ed850, qui se sont "incrustés" dans un de mes messages de ce matin, que tardivement.
J'ai lu le sujet de Zef29 sur le Seadog, très intéressant.
J'avais déjà repéré celui qui est à vendre à Plymouth pour 13 950 £ soit 16 220 €.
Avec un moteur quasi neuf (Beta 43 cv de 2018 avec seulement 104 heures) j'ai bien l'impression que c'est une affaire à saisir.
Les mâts ont des embases qui permettent de les basculer manuellement pour démâter, c'est un plus pour moi qui envisage des navigations fluviales.
En fait, si on ajoute le prix du moteur, de l'hélice et des périphériques qui ont été montés en 2018 à celui du traceur B&G qui a l'air tout neuf, le gréement dormant remplacé en 2013, et les voiles de 2019 (génois et artimon), on n'est pas loin du prix demandé !
Je prends contact avec le vendeur


01 juil. 2021
0

J'ai obtenu tous les renseignements nécessaires sur ce Seadog 30 ainsi que pas mal de photos complémentaires.
Pour celui qui cherche ce modèle, je pense que c'est une super affaire. Le moteur Beta (Kubota) vaut déjà au moins 13 000 € avec le montage, l'arbre, l'hélice et les périphériques et tout est neuf.
Le traceur est un B&G Vulcan 7 pouces. Gréement dormant et courant de 2013 etc... etc...
En revanche je ne vais pas donner suite car il n'y a pas de timonerie et le pare-brise, même avec sa capote, ne protège pas assez à mon goût.
Le cockpit très petit et la cabine arrière ne permettent pas d'envisager de faire une timonerie en "dur", ou alors ce serait un truc vraiment horrible et pas pratique du toit
Si j'avais 10 ans de moins je pense que je me serais embarqué pour Plymouth dès demain !!!

Je vais regarder s'il n'y a pas un Macwester Wight à vendre quelque part


01 juil. 2021
0

Merci à Fid22 pour le tirant d'eau des Colvic Watson 25.6 et 28.6

Il me semble que les modèles précédents avaient un tirant d'eau plus faible, j'ai lu quelque part que le 28 a un TE d'un mètre seulement. Quelqu'un peut-il me le confirmer ?

Je suis surpris du déplacement du Macwester Wight 32 : 4 135 kg pour 9.58 m de coque, c'est assez léger.
Par comparaison le Seadog 30 est donné pour 5 842 kg alors qu'il mesure 46 cm de moins.

A-t-on déjà parlé des Macwester ici ?


ED850:www.hisse-et-oh.com[...]ster-27 Tu peux aller dans "recherche" (en haut à gauche, dans les 3 traits horizontaux) et taper ce que tu cherches.·le 01 juil. 16:49
01 juil. 2021
0

L'Halmatic 880 est sympa, mais il n'a pas de timonerie.

Je tiens absolument à la timonerie, même si je sais que cette exigence limite beaucoup les choix possibles avec petit tirant d'eau.

J'ai vu un très beau Colvic Watson 26 de 1996 en bel état à vendre dans le Pembrokeshire. En revanche impossible de savoir son tirant d'eau réel. Il est parfois indiqué à 0.91 m et d'autres fois à 1.07 m
S'il y a des spécialistes parmi vous !!!

J'en viens parfois à me demander si je ferais pas mieux d'oublier les projets de navigations fluviales avec un fifty. Peut-être que je serais plus avisé d'acheter un fifty sans limite de tirant d'eau et de louer une pénichette si je veux me balader sur les canaux bretons.
Comme j'a très justement écrit outremer, le fluvial n'a STRICTEMENT rien à voir avec la navigation en mer, et rechercher un bateau qui puisse faire les deux est un peu la quadrature du cercle.

La nuit porte conseil, on en reparle demain !


01 juil. 2021
0

A titre anecdotique, recherchant un DI (acier)10 à 12m pour navigation hauturière, j'étais tombé sur As de Carreau, bateau qui a permis à la famille Menu, une belle transatlantique et de nombreuses navigations canadiennes, complètement transformé en bateau de rivière, mais vendu en l'état comme voilier TDM. Inversement sur un site très intéressant on pouvait suivre la renaissance d'un bon DI de G. Caroff, aménagé, utilisé et coulé en rivière, revenu grâce à un énorme travail à sa vocation de voilier hauturier. Ces deux DI ont un enfoncement maximum de 1m. Donc tout est possible mais un vrai bateau de rivière est plus pratique en rivière. A noter que le mat est TRES vulnérable et gênant dans une écluse (le proprio précédent de mon DI y a laissé le sien).


01 juil. 2021
0

C'est clair, un dériveur, surtout un intégral, serait parfait pour le programme.

Hélas je n'ai trouvé aucun dériveur intégral avec timonerie au cours de mes premières recherches.
Il en existe peut-être, je ne fais que commencer.

Certains bateaux ne sont pas trop enlaidis ni défigurés quand on leur ajoute une timonerie, je me souviens d'un Hallberg Rassy allemand rencontré à Bénodet il y a bien 15 ans, le pare-brise avait été rehaussé et prolongé, tout avait été très bien réalisé, ce n'était pas disgracieux du tout. J'aurais du prendre des photos !!!

Les Southerly, à priori solides et fiables puisque construits par Northshore comme les Fisher, sont des dériveurs intégraux qui ont bonne réputation, mais j'imagine mal leur coller une timonerie.
Idem pour la plupart des dériveurs en alu comme les Ovni dont le roof "en sifflet" s'accommoderait mal d'une timonerie.

Je suis ici pour apprendre, et j'ai déjà appris pas mal de choses en seulement une journée, alors je suis persuadé que vous m'aiderez à trouver la bonne solution et faire le bon choix.


BlackNav:Un espace 1000 ? Un jouet 1040 ? ·le 01 juil. 22:12
02 juil. 2021
1

Bonjour à tous,

L'espace 1000 a bonne réputation. Je ne le connais pas en détail mais il semble que ce soit un beau et bon bateau.
Idem pour le Jouet 1040, j'aime bien ce bateau, j'en avais visité un au début des années 80 et navigué un peu de conserve avec lui du côté de Dieppe.

Après, avec les motorsailers français, qu'il s'agisse de Beneteau, Jeanneau, Jouet, Gib-Sea, construits dans les années 80, les problèmes d'osmose sont loin d'être rares.

Il me semble que les bateaux anglais (Fisher, Colvic-Watson, Seadog, Prior Coaster, Macwester et autres) et nordiques (Finnsailer-Finnclipper, LM, Nauticat etc...) sont bien plus solides et fiables.
Ils sont sans doute moins performants sous voiles, mais je crois que si on choisit un fifty, on cherche le confort, l'espace et la navigation "au chaud" plus que la performance, donc cet aspect des choses a beaucoup moins d'importance.

J'ai eu la chance de posséder et de naviguer sur pas mal de voiliers assez performants, de régater et même de faire quelques étapes du tour de France à la voile en équipier.
Pour simplifier, je dirais que j'ai eu "ma dose" ! Maintenant, à 67 ans, je me fiche un peu des performances, je cherche avant tout le confort.

J'ai pris ma retraite il y a 4 ans en commençant par une année "sabbatique" avec mon épouse, et je me suis trompé puisque j'ai acheté un trawler (Hatteras 48 LRC).
Je cherchais du confort, j'en ai eu du confort avec ce gros machin de 35 tonnes, mais je n'ai eu que ça, il ne m'a procuré aucun plaisir en navigation.
Avec ses moteurs diesel 2 temps GM ce trawler était bruyant et puant, rouleur malgré son poids, et puis toujours cette petite crainte de tomber en panne. Suite à des saletés dans un des réservoirs j'ai été obligé de changer une bonne dizaine de fois les filtres à gazole en mer, et là j'ai bien regretté de ne pas avoir de voiles !!!

En revanche, je crains que mon programme qui voudrait mixer navigations fluviales et maritimes est illusoire.
Pour avoir un voiler mixte qui cale 1 mètre maxi, je suis contraint de rester en dessous de 8 mètres alors que mon budget me permet d'acheter un 10 mètres. C'est idiot.
Après en avoir parlé avec mon épouse j'ai décidé de louer une pénichette quand nous aurons envie de flâner sur les canaux bretons et d'acheter un fifty sans contrainte de tirant d'eau, je crois que c'est beaucoup plus raisonnable.

Je vais me concentrer sur les voiliers mixtes de 32 à 34 pieds, il y a pas mal de choix.

Avant tout, j'aimerais avoir des informations claires, précises et vérifiées à propos de la fiscalité liée à l'importation d'un bateau d'occasion d'Angleterre après le brexit. J'ouvre un sujet à ce propos.


Kaj:même problème ici. Pour les canaux il faut en général moins de 1 m sauf dans le canal des deux mers qui peut aller jusqu'à 1,50m avec un peu de chance. Si on veut le même bateau pour la voile et les canaux il faut un Dériveur intégral mais je n'en connais pas en fifty. Le kelt 39 s'en approche mais son aménagement n'est pas facile si on veut respirer et voir dehors. J'avais fait le choix de l'Espace 1000 DL mais avec 1.20 de tirant d'eau il ne peut pas aller sur les canaux bretons... pas facile de faire le bon choix·le 07 juil. 09:47
Sognetto:Eh oui, pas facile. En dehors des "vieux" Finnsailer 29 (TE 1.07 M) et 35 (TE 1.12 m) je n'ai vu aucun bateau avec timonerie capable de naviguer sur les canaux bretons. J'étais "dans l'erreur" dès le départ car je pensais qu'on pouvait naviguer sur les canaux bretons avec un bateau calant jusqu'à 1.30 m, c'est ici que j'ai appris que ce n'est pas possible.·le 07 juil. 10:04
02 juil. 2021
0

On trouve de temps en temps des sunhorse 25 ( 40 cm de TE dérive relevée ) et avec timonerie intérieure.


02 juil. 2021
0

Très joli bateau ce Sunhorse 25 totalement inconnu en France.
A part les toilettes qui manquent sérieusement d'intimité, le plan fourmille de bonnes idées.


02 juil. 2021
0

Merci à tous pour vos partages d'infos.

Comme j'ai décidé de ne plus mettre le critère "tirant d'eau réduit" en avant je crois qu'il est préférable que j'ouvre un nouveau sujet pour ma recherche.
Je vais l'intituler : Recherche fifty 31 à 35 pieds.


04 juil. 2021
0

Bonjour

les southerly anciens ont une timonerie interne 28 95 100 105 110 exemple le 100 www.yachtsnet.co.uk[...]100.htm


04 juil. 2021
0

Exact, les Southerly sont des dériveurs très intéressants et fiables. Ils font toujours partie de mes choix possibles (voir mon nouveau sujet)


04 juil. 2021
0

Bon comme les dimensions augmentent , mais voir avec le budget , un compromis intéressant , confortable comportement plutôt correct à partir de 10 noeuds ( en dessous moteur 5 noeuds , 1 litre à l heure ) celui qui n a pas été cité

le moody eclipse 33 mk1 en version biquille , timonerie interieure www.yachtsnet.co.uk[...]e33.htm 1m10 de te apte pour la plupart des canaux


04 juil. 2021
0

Encore un bateau anglais qui correspond à mes attentes.
Le salon de pont est plutôt bien intégré à la ligne générale, un peu dans le style du Wauquiez PS40.
J'aime bien !
Cependant je crains que mon budget ne soit pas suffisant.


05 juil. 2021
0

Bonjour, concernant le tirant d'eau en canal, je suis remonté de la Ciotat à St Malo il y a quelques années en passant par le canal du midi, la vilaine et le canal Ille et Rance avec un bateau qui calait 1m20. Tout s'est bien passé dans le canal du midi, mais j'ai talonné plusieurs fois dans sa parti Ouest (contre canal de la Garonne. En Bretagne le tirant d'eau max était donné par endroit à 1m max mais je n'ai jamais talonné. Il faut dire que c'était une année très pluvieuse et les hauteurs d'eau importantes dans les cours d'eau breton. J'ai actuellement un westerly centaure biquille, c'est pas cher mais c'est lourd , par contre moins de 1m de tirant d'eau


05 juil. 2021
0

Bonjour,
N'ayant jamais navigué en fluvial j'ignorais beaucoup de choses.
Au fur et à mesure des messages reçus je me suis rendu compte que le bateau que j'imaginais n'existe pas !
Au dessus de 9 mètres, il n'y a pas de quillards ou de biquilles avec 1 m de tirant d'eau, et il n'existe pas non plus de dériveurs avec un vrai salon de pont abritant carré et poste de barre.
Votre message confirme ce que je pensais.
Un de ces jours je louerai une pénichette et en attendant je me consolerai avec un beau fifty !!!


outremer:Les DI Caroff ont un vrai salon de pont et un poste de barre intérieur à côté de la table à carte. Mais en fait dans cette situation la timonerie est encore trop basse pour avoir une position de conduite intérieure vraiment tout temps. Si on veut avoir une barre intérieure tous temps il faut déporter les commandes surélevées proches de la descente , ce qu'a fait Alain Kalita (voir son site) pour son TDM autour du pôle sud avec son 10m Alu Caroff et ce qui a été fait pour des As de Carreau DI , l'un pour des navigations au Canada et l'autre adapté en bateau de rivière.Sinon passé 12m la barre à roue est sous auvent à côté de la descente.·le 07 juil. 18:32
Sognetto:Sans doute, mais les DI Caroff ne courent pas les rues. Je n'en ai pas encore vu depuis que je scrute les annonces. Et puis beaucoup de bateaux sur plans Caroff ont été construits en acier, je pense que les DI en alu sont très rares, et je ne veux pas d'une coque acier, trop d'entretien.·le 07 juil. 18:37
outremer:A partir d'un moment, les quillards et DI Caroffs ont été produits sous 2 versions avec des noms de séries différents : celles à bouchains plutôt de construction amateur ou petits chantiers et plutôt réalisées en acier (parfois avec pont inox) pour les plus anciens et celles superbes à coques en formes de construction pro et en immense majorité en alu réalisées par les chantiers Dujardin (finitions par chantier spécialisé). Naturellement les prix finis correspondaient aux possibilités des acheteurs. Les coques alu, bien réalisés et bien entretenues, gardent une forte cote à la revente (Dujardin conseillait l'alu pour cette raison, la différence de prix de chantier pro étant faible entre la coque acier et la coque alu, l'alu plus léger et facile à travailler demandant seulement un vrai soudeur pro qui réalise des soudures parfaites). Je suis d'ailleurs étonné du prix de vente extrèmement élevé des très beaux alu exposés lors du Grand Pavois de La Rochelle.·le 08 juil. 14:45
Sognetto:Les dériveurs en alu se vendent souvent très cher, c'est un fait.Il y a très longtemps que c'est comme ça.J'ai connu il y a bien longtemps (vers 1980) un type qui avait acheté une coque nue de Trisbal 36 au chantier CMPF et l'avait aménagée lui même, il avait revendu quelques années après le bateau pour beaucoup plus cher que ce qu'il lui avait coûté.Ces bateaux sont rares et en général ils sont vendus très vite. Ils sont donc beaucoup plus difficiles à trouver que les modèles de grande série.Il suffit de voir à quel prix se vend un Ovni 28 ou un Zoufri.Exemple : 48 000 € pour un Zoufri de 1981, certes en excellent état, mais quand même, c'est 30 % plus cher que son prix neuf à l'époque. ·le 08 juil. 15:06
05 juil. 2021
0

J'ai lu avec intérêt ce fil de discussion car je suis en retraite à la fin de l'année et j'ai également recherché un fifty calant moins de 1m pour accéder aux eaux douces. Je n'ai pas trouvé et c'est pour cela que je me suis rabattu sur un Centaur qui est un peu un camping car flottant + ... un camping car roulant. De quoi vagabonder quelques temps au fil des saisons.
Il reste sur le Net une trace de ce voyage fait en 2007


06 juil. 2021
0

Bonjour.
Belles photos du périple de Donald, merci d'avoir partagé ce petit reportage.
Camping-car flottant le Westerly Centaur ? Pour moi il y a bien pire.
Si ce bateau était aussi mauvais que certaines mauvaises langues le prétendent, Westerly n'en aurait pas vendu 2 444 exemplaires.
Ce bateau est trop petit pour mon programme et il n'a pas de timonerie, mais c'est un bon canot.
En ce qui concerne ma recherche, je pense que les seules solutions si je veux un tirant d'eau de moins d'1 m et un carré "panoramique", ce sont les catas style Sirocco, Quest ou Snowgoose de Prout ou Catalac 8 et 9 m.
Pour cela il faut franchir un pas, n'ayant jamais navigué sur un cata, je n'imagine pas en acheter un, mais il y a pas mal de propriétaires de ce genre d'engins qui en sont super contents.


Calliope:Merci pour le compliment, j'ai pris plaisir à regarder ces images que je n,avais plus revu depuis bien longtemps et qui m"ont remis en mémoire une sympathique balade nautique Je pense également que le centaure est un bon bateau même si il tire des bords un peu carré, sa plage d'utilisation convient bien à mon programme de navigation. Bonne chance à toi dans ta recherche·le 06 juil. 13:34
07 juil. 202107 juil. 2021
0

Si tu parles de cata, tu peux prendre contact avec Kobaia, qui vit sur un catalac, (8 ou 9m, je ne me souviens plus). et qui le trouve super.
On en avait rencontré un en mer rouge qui rentrait de Madagascar. Le couple dessus était cool, prenait sont temps et en était enchanté.
2yachts.com[...]tamaran
fr.topboats.com[...]ac-9m-2


07 juil. 2021
0

Très franchement je n'achèterai jamais un Catalac, je les trouve vraiment trop moches, et je reste poli car si je vous disais réellement ce que je pense de leur esthétique .......

Les Prout Quest 31 et 33 me semblent plus esthétiques, mais bon, ce sont des catas, et je suis encore très loin de franchir le pas.
Les intérieurs très spacieux sont plaisants, mais en mer, dans des conditions difficiles, je me demande bien comment ces trucs réagissent.

Je suis très chanceux car en plus de 40 ans je n'ai vraiment pris qu'un seul vrai gros coup de tabac avec un vent de 45 noeuds et plus sous rafales de sud-ouest. Heureusement, j'étais parti de Ramsgate quelques heures avant et je voulais monter à Levington (Ipswich), j'avais de l'eau à courir. Je ne suis pas arrivé à Levington mais à Breskens !!! J'étais seul à bord de mon Trapper 500. Je n'ose même pas imaginer ce qui se serait passé avec un cata, je pense que j'aurais sanci.

Pour me convertir au cata, il faudra être très persuasif !!!


ED850:Perso, de tous les bateaux qui sont passés dans ces différents fils, j'aime bien le Banjer hollandais boosté d'un bout dehors et de voiles supplémentaires. Lourd, robuste, peut naviguer à la voile, TE faible, quille longue qui peut se poser partout, timonerie bien protégée, construction de qualité. Un bon poêle et on va partout avec.·le 07 juil. 19:43
CapRac:Excellent, le Banjer 37! On se croirait un peu dans un bouquin de Joseph Conrad. Vive l’aventure!·le 07 juil. 20:16
07 juil. 2021
0

Moi aussi j'aime bien le Banjer 37, 14 tonnes de qualité !
Le chauffage ? Il y a déjà un Webasto !
Attention cependant : Il est bien précisé dans l'annonce que ce n'est pas un Banjer 37 construit par Halmatic ou par Stangate Marine mais qu'il s'agit d'une construction "sur mesure", en d'autres termes d'une construction amateur probablement.
50 000 €, ça me semble bien cher pour ce bateau âgé de 45 ans avec un moteur du même âge.

J'ai trouvé un truc qui me plait assez : Un Westerly Pentland avec moteur Yanmar 40 cv récent et surtout une timonerie dans le style ce celles des LM ou des Finnsailer. Tirant d'eau de 1.10 m.
C'est dans l'esprit des Nicholson 38 et autres Malö 50 et Moody Halberdier qui me plaisaient bien mais dont les tirants d'eau sont plus importants. J'attends avec impatience le descriptif et les photos que le propriétaire doit m'envoyer.


mocitoo:le pentland est le bateau de mes reves (enfin il faudrait que je joue au loto...) aussi je serais assez curieux de voir une photo de la modif timonerie, jusqu'à présent je n'ai vu que des tauds type seadog avec une capote en dur. ·le 08 juil. 13:27
08 juil. 2021
0

pour Mocitoo :
Il y a 2 Pentland avec "doghouse" à vendre en ce moment.
Nul comme je suis en informatique je ne sais pas comment faire pour mettre les photos ici.
Le premier est à vendre sur le site top boats, il est à Huelva, en Espagne, près de la frontière portugaise.
Le second est à vendre sur le site anglais Mark Cameron yachts, il est "under offer" donc probablement déjà vendu. Il est en Ecosse, à Oban.
Il semble que ce doghouse est le même sur les 2 bateaux, il s'agit probablement de fabrications anglaises, et il est probable que le ou les moules existent encore et qu'il est possible de passer commande d'un tel doghouse, reste à savoir qui a bien pu produire ce truc !
Les roofs des Westerly Berwick, Longbow, Renown et 31 étant, je crois, identiques à celui du Pentland, le doghouse peut se monter sur 5 bateaux différents.


outremer:En rivière quand on envisage de remonter assez haut ou pour certains cours d'eau il faut impérativement tenir compte AUSSI du tirant d'air !. Les anciennes péniches commerciales avaient d'ailleurs une timonerie couverte démontable pas seulement pour conduire au Soleil.·le 08 juil. 14:51
Sognetto:Remarque très pertinente !S'il faut non seulement démâter mais aussi démonter le doghouse pour passer sous les ponts, on peut se demander s'il ne vaut pas mieux en rester à la bonne vieille capote repliable sur le roof !!!·le 08 juil. 16:28
08 juil. 2021
0

:-) ben non, c'est du custom...
Après, faire un "hard dodger" sur ce genre de bateau est à la portée d'un manuel comme moi ou d'un pro digne de ce nom, tout est dans la capacité de faire un truc efficace et esthétique...d'ou ma question de la photo pour avoir un modèle (j'en ai pas mal pour le centaur...).
En arrivant sur la Roche Bernard la semaine dernière, j'ai apperçu un pentland ketch glaouich avec un taud mais je n'ai pas pris le temps d'aller le voir de près et je me posais la question de l'écoute de GV, par ou elle passe quand tu navigues?
C'est un bon canot, pas un foudre de guerre c'est sur, mais pas un fifty non plus...et trouver un pentland à 15000 avec un rajout de 25000 je pense que tu tangentes le top, enfin suivant nos critères...mais il te faudra le garder jusqu'à la fin de ta vie, vu que cela ne vaudra pas un rond de plus!


Calliope:Bonjour Mocitoo, je veux bien voir des modèles pour le centaure·le 08 juil. 17:05
08 juil. 2021
0

Je ne trouve rien.
Même sur le site du Westerly Owners Club, pourtant très riche en informations, je n'ai rien vu.
Peut-être que le chantier Westerly proposait lui-même cette option doghouse.


mocitoo:non, il ne proposait rien vu qu'à l'époque personne ne se posait la question...C 'est à toi de te la poser...:-) ·le 08 juil. 15:17
08 juil. 2021
0

C'estun choix cammarade! :-)

soit tu prends un bateau tout fait, soit tu prends un bateau approchant et tu le modifies suivant tes critères...


08 juil. 2021
0

Le Pentland a un double pataras dont les cadènes sont très en arrière, pour libérer le cockpit, et l'écoute de GV revient au pied de l'artimon, juste devant la barre. C'est logique.

Effectivement, il ne doit pas être bien difficile de réaliser soi-même un doghouse pour peu qu'on sache bricoler. Comme je travaille beaucoup le bois le pourrais faire un moule sans problème puis faire le doghouse en polyester, de quoi animer les longues soirées d'hiver.

Si tu es passé à La Roche Bernard, tu as peut-être vu mon ancien trawler, je pense que c'est l'un des plus gros bateaux du port. Il s'appelait Sognetto, il a changé de nom, je crois qu'il s'appelle maintenant Cynthia Bay, du prénom de sa propriétaire !!! A priori il n'a pas bougé de la panne où je l'ai amené et amarré en Juillet 2018 !!!


08 juil. 2021
0

Mon prochain bateau sera très probablement mon dernier bateau.
Je me fiche pas mal de savoir combien ce bateau vaudra encore quand je m'en séparerai, le plus tard possible j'espère.
De toutes façons, peu importe l'âge, un voilier coûte toujours trop cher, mais il n'y a jamais de mal à se faire plaisir !!!
Si on fait tout soi même (avec l'aide de bons amis compétents bien sûr), il ne faut pas 25 000 € pour remettre à neuf un bateau de 9.50 à 10 m.
En revanche, si on fait tout faire par des pros, ce n'est même plus 25 000, c'est 35 000 facile !
Il y a déjà 10 000 pour un traitement osmose et 12 000 pour un moteur neuf et ses périphériques.


09 juil. 2021
0

Impossible d'ouvrir le fichier !


09 juil. 202109 juil. 2021
0

Le lien d'insertion d'image ne fonctionne pas,
Tenter un copier coller directement dans le navigateur


09 juil. 2021
0

j'ai trouvé


ED850:C'est un HR Rasmus 35 : www.hallberg-rassy.com[...]mus-35/ ·le 09 juil. 20:29
Sognetto:Pour moi ce n'est pas un HR 35 Rasmus. Il n'y a pas de hublot à l'arrière du roof de la cabine arrière, celle du Rasmus en a un. La descente est décentrée sur tribord, elle est au milieu du cockpit sur le Rasmus.·le 09 juil. 21:10
Sognetto:Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un Malö 50 non plus. La descente du Malö 50 est bien décentrée sur tribord, mais il a 4 hublots latéraux de chaque côté du roof, celui-là ,n'en a que 3·le 09 juil. 21:14
09 juil. 2021
0

Exactement le genre de voilier qui me plait vraiment.

La "timonerie" (je ne sais pas si on peut vraiment appeler ça une timonerie !) est assez esthétique et bien intégrée au pont.

J'ai vu un Hallberg-Rassy 35 qui était équipé d'une timonerie très similaire, déjà vendu !

Je ne reconnais pas le bateau sur la photo, de quel modèle s'agit-il ?


Calliope:j'ai trouvé l'image sur opencpn.org en cherchant des infos sur ce logiciel de routage, et j'ai pensé à ta recherche.Ça ressemble à un Westerly mais....·le 09 juil. 19:45
09 juil. 2021
0

A priori ce n'est ni un Westerly, ni un HR Rasmus, ni un Malö 50.

Vu le pavillon, c'est probablement un bateau suédois.

A mon avis il ressemble beaucoup à un Najad 34 CC dont le propriétaire aurait retiré le pare-brise pour le remplacer par une timonerie


09 juil. 2021
0

Bonne pioche, c'est bien un Najad 34 CC

J'adore !

Il y en a 1 à vendre à Lorient, sans timonerie, avec pare-brise style Hallberg-Rassy, 36 000 €, franchement pas terrible, rien qu'à regarder la photo de la salle d'eau on n'a plus du tout envie de l'acheter !!! (voir site xboat)


Calliope:Tirant d'eau : 1.60·le 10 juil. 00:56
10 juil. 2021
0

le vilm 1 ,mais 1.30 de te


10 juil. 2021
0

Effectivement le Najad 34 CC a un TE de 1.60 m. De toutes façons il ne faisait pas partie de mes choix possibles.
Un autre voilier me plait énormément mais il a aussi un grand TE, c'est le Piewiet 1100.

Les Vilm 1 (ou Vilm 36) sont vraiment très chouettes, j'en ai repéré 2, un en Hollande et un en Allemagne.

Pour l'instant, comme je l'explique dans un autre sujet que j'ai ouvert à propos de l'importation d'un bateau des Pays-Bas, j'ai sélectionné :
Westerly Pentland
Seadog 30
Vilm 1 (ou 36)
HR 35 Rasmus
Fellowship 33

Les 2 premiers calent 1.10 m, le Fellowship 1.25, le Rasmus et le Vilm 1.30 M

1.30 m, d'après de nombreux témoignages, c'est trop.
Avant de décider si je garde vraiment le Rasmus et le Vilm comme choix possibles, je vais essayer de me renseigner le plus précisément possible sur les hauteurs d'eau minimales des différents fleuves et canaux sur lesquels je serais susceptible de naviguer.

J'ai aussi envisagé d'abandonner carrément l'idée de chercher le mouton à 5 pattes avec un bateau capable de naviguer aussi bien sur tous les canaux qu'en mer.
Si j'entérine cette option, je louerai un de ces jours une pénichette pour faire un peu de navigation fluviale et j'achèterai un bateau sans trop faire attention à son tirant d'eau.

J'ai beaucoup évolué aussi en ce qui concerne les modèles de bateaux, au départ je pensais ne m'intéresser qu'aux fifties, mais après réflexion, un voilier à cockpit central avec timonerie ouverte me conviendrait quand même beaucoup mieux.
D'où les voiliers qui font maintenant partie de ma sélection.


Rigil:Une copine à un Aphrodite 36 CC (Najad 36 par la suite) : attention, Sandwich !Pour l'instant ca va, elle a eu plus de soucis avec son moteur 43 cv turbo...·le 10 juil. 10:19
10 juil. 202110 juil. 2021
0

Bonjour,
il y a pour environ 60.000 € quelque chose qui ressemble à ton mouton à 5 pattes.
Tirant d'eau 1,15m
timonerie intérieure dans un superbe salon de pont
Production de 100 bateaux entre 1995 et 2011

C'est le Sirius 32 DS. Finition Allemande, construction parfaite.

Donc pas facile à trouver.

Il y en a un qui vient d'arriver d'Allemagne au port de Piriac. Voir la photo.
Prendre son café avec vue sur mer, même s'il pleut.
Il faut penser à mettre des rideaux pour l'intimité du soir...

Quelques vidéos pour le voir naviguer

Pour rêver un peut plus le 35DS . Le meilleur "petit" neuf c'est le Sirius 310 en ce moment.


10 juil. 2021
0

Merci pour l'info Rigil
Si le 36 est en sandwich le 34 l'est sans doute aussi.

Vous êtes plusieurs à m'avoir alerté avec des conseils du genre "attention sandwich".
Je ne connais pas de voiliers construits en sandwich, je pensais qu'ils n'étaient pas moins fiables que les autres, en polyester monolithique, mais il semble que vous soyez pas mal à penser le contraire.

Pouvez-vous m'en dire un peu plus ?

J'ajoute que sur les sites où on trouve des descriptifs de bateaux anciens, sailboatdata ou sailboat.guide par exemple, les Aphrodite et Najad sont décrits comme construits en FG (fiberglass) et non en sandwich. Pas facile de s'y repérer !


Rigil:En fait, on a tous connu des ponts sandwich mous, dûs a une mauvaise conception (Dufour) des trous de vis de pont teck pas étanches (Wauquiez et autres)...Alors on imagine ce qui se passe pour une coque qui aurait malencontreusement pris l'eau ! (Boulons de quille, passe coque mal monté, poinçonememt ou choc mal réparé, osmose invasive. ..)Il m'est arrivé une fois en faisant l'entretien d'un gros yacht Guy Couach, en démontant une crépine d'aspiration, d'être arrosé d'eau pourrie...les vis était vissées direct dans le sandwich (d'origine) En tâtant, on a pu delaminer plus d'1.50m de coque !Certains chantiers (Hallberg Rassy) font ça proprement avec un sandwich de matières modernes à cellules fermées qui n'obsorberont pas de flotte. D'autres utilisent le balsa qui est une véritable éponge et qui pourri...Pour moi, c'est rédhibitoire. ·le 10 juil. 12:02
Sognetto:Merci pour cette explication Rigil.J'avais déjà lu et entendu parler des "ponts mous" de certains bateaux, mais jamais de tels problèmes avec des coques en sandwich.Un passe-coque ou une crépine pas étanche peuvent en effet provoquer des dégâts considérables dans une coque en sandwich, ça fait peur !!!Tu cites Hallberg-Rassy : Les coques des HR des années 70-80 n'étaient-elles pas en polyester monolithique ?
Je n'avais jamais entendu parler de problèmes de ponts sous le teck des Wauquiez. C'est assez étonnant. Aucun bateau n'est parfait, mais je pensais que les Wauquiez, au moins jusque dans les années 80, étaient tous des bateaux parfaitement construits et à l'abri de ce genre de problèmes.Comme quoi, même après plus de 45 ans de voile, j'ai encore une multitude de choses à apprendre !·le 10 juil. 13:05
10 juil. 2021
0

Ah oui, merci courtox56, le Sirius 32 est sans aucun doute le type de bateau qu'il me faudrait.

Je n'en ai jamais vu mais les vidéos donnent bigrement envie.

Hélas je n'ai pas le compte en banque qui va avec !!! Je ne sais pas si on peut en trouver un pour 60 K€, ce qui tend déjà à l'inaccessible pour moi, le seul que j'ai vu à vendre est à 85 000 £ en Angleterre, ce qui fait presque 100 000 € (et je ne compte pas la TVA et le reste !!!)

Au niveau du budget, pour avoir eu déjà pas mal de bateaux, je sais très bien qu'il y a toujours des frais à prévoir, même si on achète un modèle bien suivi.
En outre, à mon âge (67 ans je le rappelle), je veux un bateau fiable, sûr, pas une boite à pépins.
Il faut par conséquent que je garde une partie de mon budget, entre 20 et 30 %, pour acheter tout ce qu'il faudra pour faire en sorte que mon bateau soit vraiment en excellent état de A à Z.

A moins de trouver un voilier parfait, avec moteur neuf ou reconditionné récemment, un gréement dormant de 10 ans ou moins, de bonnes voiles avec un bon gréement courant, une coque nickel ou ayant été traitée osmose par un pro etc... etc... Il me faudra faire ce qui n'a pas été fait.

Au point où j'en suis dans les recherches, je pense que le Vilm 36 vendu 29 000 € en Hollande serait peut-être le meilleur choix. C'est un beau et bon bateau et son prix me permettrait de garder un gros budget pour une remise à niveau (je n'aime pas l'anglicisme "refit" !!!)


courtox56:Un bon choixN'oublie pas de négocier Le Sirius 32 a 60.000€ était a 85000€ sur les sites internet·le 10 juil. 21:47
10 juil. 2021
0

Un de mes pires regrets de voileux est de ne pas avoir réussi à contacter les propriétaires d'un Trintella abondonné.

fr.boats.com[...]243507/

En moins glamour il y a le Macwester 31.


Rigil:Ah ce Trintella a deux carrés,...pfff quelle mauvaise gestion de la place. La version Victory 40 etait mieux fichue (cabine arrière avec coursive)·le 10 juil. 15:19
red sky:Rien n'interdit de transformer ce carré en piste de bowling, salon de massage, atelier, ou tout simplement suite nuptiale. Mais est ce vraiment un carré ....·le 10 juil. 16:12
10 juil. 2021
0

Très chouette !
Certes 2 carrés ne servent à rien, mais on peut toujours en transformer un en cabine double.
Le gros point noir à mon avis c'est l'absence de communication par coursive entre l'avant et l'arrière.
Dans le même style, en mieux, il y a l'Amphitrite Wauquiez, mais c'est plus cher.

J'ai vu un voilier peu commun à vendre : Un Dehler Delanta 990 MS
Je n'arrive pas à trouver le descriptif complet de ce bateau. Contrairement aux autres Delanta il semble qu'il n'ait pas été dessiné par Van de Stadt.
Il a une timonerie en bois façon Nauticat, cockpit central, une toute petite cabine arrière, un carré transformable en une sorte de lit breton à l'avant.
C'est original ! Le gréement ketch a l'air assez élancé.

J'ai navigué pendant 15 jours sur un Dehler 28 et 2 autres semaines sur un 36 DB. J'avais beaucoup apprécié ces bateaux, mais ils n'ont rien à voir avec ce Delanta 990.


red sky:Sur ces bateaux de petite taille, il vaut parfois mieux pas de coursive qu'une mini coursive qui prend de la place et qui oblige à se voûter.Il en va de même pour les pseudo cabine arrière qui ne permettent même pas de d'asseoir sur le lit.·le 10 juil. 17:18
Sognetto:Tout à fait d'accord !
Dans le genre cabine arrière de barbie, le Dufour T7 avait fait très fort.
Je me souviens avoir visité un Hallberg Rassy 36, a l'époque c'était le plus petit modèle avec coursive menant à la cabine arrière, il fallait mesurer moins d'1.70 m pour passer sans de baisser.En revanche, compte-tenu de la hauteur du "château" arrière du Trintella 4, il eût peut-être été possible de le doter d'une coursive pas trop basse .·le 10 juil. 17:59
Rigil:L'Amphitrite, j'en sors, c'est pas le même gabarit : 16 tonnes, 4.20 de large, pas vraiment un fifty non plus...le genre de monstre que tu achètes quand tu vends un appartement et décide de vivre à bord sois les tropiques (mon programme initial)Sinon, super bateau-le meilleur ?- ...épaté par sa tenue de mer : 45 nds entre le ponite du Raz et Belle Ile, pas une goutte d'eau dans le cockpit, sérénité totale a bord où les équipiers continuaient leur partie de tarot endiablé . Une autre dimensipn de la voile, plus vraiment la plaisance, on est loin des Bavaria et autres BeneDufJeanneau...·le 10 juil. 20:10
Sognetto:L'Amphitrite est un bateau de rêve, il y en avait en construction quand j'ai visité le chantier de Mouvaux, en 1979 si mes souvenirs sont bons, une époque révolue où l'on prenait le temps de faire sécher le teck de Birmanie des années avant de le travailler.Il y a un Amphitrite MS45 qui avait été préparé pour de grandes navigations à vendre depuis un bon moment, je me demande pourquoi personne ne l'a encore acheté. Il y a une dizaine d'années je l'aurais peut-être bien acheté.
Tiens, puisqu'on parle de Wauquiez, que penses-tu de l'Amphora ?
J'en ai croisé un au Portugal il y a 4 ans, il avait un pare-brise et un hard-top, ces éléments avaient été très bien faits et ne nuisaient pas du tout à l'esthétique du bateau, bien au contraire.·le 10 juil. 20:29
Rigil:Bon bateau, bientôt un super en vente, retour Antilles, dommage pour les mp !·le 10 juil. 21:07
ED850:On avait des copains qui avaient un Amphora et on a navigué pas mal près d'eux. Les + : Wauquiez lourd, qualité des boiseries, de la construction. Ca respire le robuste. Les - (bon, on fait 3m de plus) Même en ôtant la GV, on n'arrivait pas à aller à leur vitesse (ils ont même cru un jour qu'on avait gardé le moteur), et surtout, ce que je n'aimait pas, c'était la descente sans fin. T'as au moins 7 ou 8 marches pour aller "au fond" du carré. (Bon, c'est un peu pareil pour l'Amphitrite 43). ·le 10 juil. 21:09
Rigil:Oui, ça c'est vrai, plus de 2m de HSB avec un flush deck, ça se paye...Mon chien n'arrivait pas à descendre dans l'Amphitrite.·le 10 juil. 22:18
10 juil. 202110 juil. 2021
0

Quand on arrive dans les 38/40 pieds, on trouve aussi pas mal de cockpits protégés dans les 40/50 k€. Mais comme tous les autres, ils sont tous partis cet hiver. Les Salar 40, Trintella, etc..., il n'y en a plus beaucoup sur le marché. Ya le C&N 38 d’Italie qui parait bien refité, traitement époxy récent, voiles neuves www.inautia.fr[...]66.html


10 juil. 2021
0

Il est beau ce bateau.
Je ne l'avais pas vu car je "zappe" les annonces italiennes.
Si le bateau se trouve en Adriatique je mettrais trop de temps pour le ramener.
Avec celui-là, pas de souci, il est face à la Corse, le ramener par Gibraltar ne serait pas plus long que s'il était à Nice, Cannes ou Antibes.
La coque semble être nickel, il y a un propulseur d'étrave, et puis un Nicholson 38 c'est quand même très beau !
Peut-être un peu cher quand même à 49 000 € avec le Perkins d'origine qui aura bientôt 50 ans.


10 juil. 2021
0

Dans le même genre, cockpit central et timonerie ouverte, il y a des Euros 41

C'est moins esthétique qu'un Nicholson 38 ou qu'un Vilm 1, mais c'est sans doute largement aussi solide.
C'est plutôt moins cher, ce qui ne gâche rien !

Faut aimer me direz vous, mais pour naviguer en sécurité il n'y a pas beaucoup mieux dans ce créneau de prix (en dessous de 40 000 €, voire parfois de 35 000)


ED850:Oui, c'est vrai que l'Euros est une possibilité. Mais à son époque, Amel ne faisait pas la qualité qu'il a fait ensuite. Les aménagements sont contreplaqué fin, le pont plie un peu sous les pieds et la finition n'est pas celle des C&N ou nordiques de la même époque. En même temps, c'est bien moins cher. ·le 10 juil. 18:55
10 juil. 2021
0

Avec les années qui passent on oublie beaucoup de choses.
Il est vrai que la qualité des Amel des années 70 n'est pas celle des années 80-90.
Après, soyons raisonnables, je n'ai pas besoin d'un 12 mètres pour naviguer à 2 sans faire de longues étapes de plusieurs jours.
Avec le trawler nous en avions tellement marre du bruit que nous avons sérieusement allongé la liste des escales qui était prévue au départ.
Nous pensions mettre 3 semaines pour faire Antibes - Arzal, nous avons mis 2 mois !
En revanche, nous ne regrettons rien, grâce aux étapes courtes et aux escales longues nous avons découvert plein de jolis coins.
Nous pensions tirer tout droit du cap Finisterre à Arzal, finalement nous avons flâné en Galice, dans les Asturies et nous sommes allés jusqu'au bout, à Hondarribia. Nous avons mis au moins 10 jours en nous enfonçant dans toutes les rias entre Vigo et La Corogne, c'était magnifique.
Nous avons hâte d'y retourner.
Tout ça pour dire qu'un voilier de 10 m est largement suffisant pour notre programme.

Si je devais me décider aujourd'hui, j'hésiterais entre un HR Rasmus 35 et un Vilm 1 (ou 36)


Rigil:C'est marrant, je fais doucement le chemin inverse : gros fifty, Amphitrite et j'envisage un trawler taiwanais...·le 10 juil. 22:22
ED850:Moi, le seul qui me plait, c'est celui là : shipsforsale.com[...]rostrom . 😁·le 10 juil. 22:47
CapRac:Ça commence à être sérieux : 24 mètres, 157 tonneaux, ça demande du respect. Et une vraie table à cartes, avec des grands tiroirs pour les cartes rangées dans l’ordre du voyage! Ça a plus de gueule qu’un GPS, non? Just un détail... comment tu propulses cette merveille glacée? Ça manque un peu de voilure.. Il va te falloir une sacrée Eolienne.·le 11 juil. 02:17
11 juil. 2021
0

Avec des bateaux de plus de 20 mètres, on entre dans un milieu réservé aux milliardaires !!!
Coût d'entretien + consommation + place au port + places visiteurs quand on se balade = Au moins dix fois ma petite retraite !!!

Trawler Taiwanais ?
J'ai un ami qui en vend un très chouette au Crouesty, ce bateau a été intégralement refait en 2018.
Bon, il n'est pas très gros, 12 m je crois.

Le mien n'était pas taiwanais mais américain, c'était un Hatteras 48 LRC (Long Range Cruiser). Un peu plus de 15 m de coque, presque 17 m avec la delphinière et la plateforme arrière, 35 tonnes.
6 000 litres de gazole en 4 réservoirs !!!
Tu tapes Hatteras 48 LRC, tu vas dans "images", tu pourras le voir : 2ème photo au mouillage au cap Saint Vincent, 7ème à Valence, la 20ème tel qu'il était quand je l'ai acheté à Antibes avec ses tauds bordeaux.
Question confort, rien à dire : Carré immense, cabine propriétaire avec lit de 160 dont on fait le tour, cuisine "comme chez soi", 2 salles d'eau dont une avec baignoire, pilothouse très agréable, 4 groupes de clim réversible etc... etc...
En mer aucun souci, grâce au stabilisateurs il affronte du gros temps vent sans trop rouler.
Points négatifs : Les 2 gros GM diesel 2 temps puent, c'est rien de le dire. Bruit - impossible de se tenir dans le cockpit, et même dans le carré c'est trop bruyant, il faut rester dans le pilothouse, à l'avant ou sur le flybridge.
La consommation varie énormément selon la vitesse. A fond, mieux vaut ne pas y aller, on grimpe à 70 litres/heure pour de marcher qu'à 9 noeuds. La bonne moyenne se situe entre 6.5 et 7.5 noeuds, mais on consomme quand même 30 litres/heures.
Ce qui m'a le plus étonné c'est la facilité de manoeuvre. Au début j'étais hyper stressé, mais très vite j'ai réussi à le placer où je voulais. Il faut oublier tout ce qu'on a appris à bord des voiliers, au port on ne touche pas la barre, on se sert uniquement des moteurs et du propulseur d'étrave et tout est vraiment assez facile.
L'année passée à bord de ce trawler nous laisse, à mon épouse et moi, des souvenirs inoubliables grâce aux endroits visités, aux gens rencontrés, au confort dans lequel nous avons vécu en mer comme au mouillage comme au port, mais très franchement je n'ai jamais pris le moindre plaisir à naviguer sur cet engin. Tu sors du port, tu règles le pilote et....... Tu attends que ça se passe. S'il fait beau et que tu croises plein de dauphins, c'est agréable, quand tu affrontes de face les alizés portugais pendant 15 heures (Peniche-Povoa de Varzim) tu te fais ch... à mourir.
Et puis il y a toujours cette crainte de tomber en panne de moteur, chose à laquelle tu ne penses jamais sur un voilier.
Si tu veux d'autres infos n'hésites pas.

Pour en revenir aux voiliers qui m'intéressent, je ne pensais pas vraiment à l'Amphora. J'adore les Wauquiez, mais en dehors de l'Amphitrite MS45 qui n'est pas dans mes moyens aucun autre ne peut réellement convenir pour le programme que j'ai défini. Il n'y a pas que les descentes de l'Amphora et de l'Amphitrite qui sont raides, j'ai navigué sur un Hood 38, j'avais l'impression de descendre dans un sous-marin. Si j'avais 15 ou 20 ans de moins, je me laisserais volontiers tenter par un Prétorien, mais tout ça c'est du passé !
A moins de trouver un Antigua ....
Je n'ai pas encore eu de nouvelles de mon ami qui habite Alcossebre et qui m'a promis d'aller le voir, mais je n'ai guère d'espoir, le 37 à prix cassé serait vendu depuis longtemps s'il valait le coup.

Pour l'heure je reste fixé sur un 10-11 mètres à cockpit central avec pare-brise et hard-top (ou la possibilité d'en adapter), de fabrication suédoise, allemande ou anglaise, et mes recherches se concentrent sur la Hollande, le pays qui compte le plus grand nombre de bateaux par rapport à sa population.


ED850:C'était un joke. Je ne m'intéresse nullement aux motorisés. Quand je démarre le moteur (rarement), je pense qu'il va soit ne pas démarrer, soit s'arrêter rapidement soit exploser dans une déflagration apocalyptique. (Ce qui n'est encore jamais arrivé😁). Non, on a ce truc dans les fonds, mais moins il cause, mieux on se porte.Une question sur les vilm : c'est coque plastique et pont en bois, ou le bois du pont est un décor?·le 11 juil. 11:00
Rigil:Ahlala, les Detroit Diesel ! Quel barouf !Le petit trawler que j'ai en vue est plutôt un 34 avec 2 bécanes de 65cv sans turbo ni électronique avec une conso de 6l/h a vitesse de carène ...Ideal pour un type seul qui reçoit madame de temps en temps !·le 11 juil. 11:29
11 juil. 2021
0

A propos des Vilm, je crois qu'il y a eu des évolutions dans la construction.
Les coques sont toujours en polyester, en revanche les ponts, les roofs et les timoneries ont changé.
Sur les premiers, sortis sous le nom de Vilm 36, pont, roof et timonerie sont en bois.
Sur les premiers Vilm 1 de la fin des années 70, je pense que c'est pareil.
Il me semble qu'à partir du début des années 80 les montants verticaux du roof et de la timonerie sont toujours en bois mais que les "toits" sont en polyester.
Après, il est possible que tout soit en polyester.
Il faudrait poser ces questions au chantier qui existe toujours et construit des voiliers magnifiques.

A mon avis beaucoup de Vilm 36 et de Vilm 1 ont été modifiés par leurs propriétaires.
Il doit y en avoir pas mal dont les roofs et les timoneries en bois ont été peints, ou stratifiés, ou enduits epoxy afin de limiter l'entretien.
Si cela a été fait sur du bois sain, pas de problème, mais il est fort possible que sur certains bateaux il s'agisse de "cache misère" sur des bois déjà bien pourris.
Je pense que c'est un point très important à vérifier quand on s'intéresse à un Vilm.

A propos des trawlers et des moteurs en général, 100 % d'accord.
C'est d'ailleurs pour cela que, petit à petit, je reviens aux voiliers purs.
Au départ je voulais un fifty, mais j'ai réalisé que si j'achète ça je naviguerai au moins autant au moteur qu'à la voile, et je sens bien que ça ne va pas me plaire longtemps !!!
Je n'irai pas jusqu'à revenir à un voilier très performant avec un cockpit ouvert pas protégé, j'ai passé l'âge de mettre les listons dans la flotte à tout bout de champ, mais j'ai quand même envie d'un voilier qui, tout en étant confortable, marche correctement.

Les Detroit diesel c'est une horreur. Certes ils sont fiables, mais même très bien réglés ils polluent à mort, ils puent comme c'est pas permis et ils font un bruit assourdissant.
Quand je descendais dans ma cale moteurs en marche, c'était casque obligatoire.

A mon avis un trawler de 34 pieds c'est très bien mais il ne faut pas croire que tu pourras naviguer dans toutes les conditions. Au delà de 6 beaufort c'est intenable.
Le trawler de 12 m que je citais, qui est en vente au Crouesty, je le connais bien puisque son propriétaire l'a acheté en méditerranée et l'a ramené en Bretagne en même temps que je faisais le même parcours. Nous nous sommes plusieurs fois retrouvés aux étapes et c'est devenu un copain.
Début Août 2017, nous étions ensemble à Peniche (Portugal) et nous avions décidé de faire ensemble l'étape du lendemain qui devait nous conduire à Porto.
Très tôt le matin nous partons, et après avoir viré le cap Carvoeiro nous faisons route au Nord avec un vent peine face de 30 noeuds avec rafales. Il n'a pas tenu plus de 10 minutes avant de rebrousser chemin pour se remettre à l'abri à Peniche. Je me souviens encore de ce qu'il me disait à la VHF, son bateau partait dans tous les sens, il était vraiment paniqué. C'est pourtant un marin aguerri qui navigue depuis très longtemps en Bretagne.
Ce jour là je suis allé plus loin que Porto, jusqu'à Povoa de Varzim, et je me suis félicité d'avoir des stabilisateurs et un gros trawler de 35 tonnes. J'étais malgré tout bien moins serein que si j'avais été à bord d'un voilier.
Je pense que quand on a fait beaucoup de voile, on sait à peu près comment se comporte un voilier dans toutes les conditions, en revanche on ignore presque tout du comportement d'un bateau à moteur dans le gros temps. Il faut essayer, bien réfléchir avant d'acheter un petit trawler, car quoi qu'en disent les fabricants ce ne sont pas des bateaux capables d'affronter n'importe quelles conditions.
Cet avis n'engage bien sûr que moi, je n'ai pas de leçons à donner, je me base uniquement sur une expérience vécue.


Rigil:Cela va de soit ! Si je prends ça, ce n'est pas pour naviguer loin ni par mauvais temps, plutôt vivre plusieurs semaines dans des mouillages abrités ou des petits ports avec un petit bateau à la manoeuvre et la maintenance aisée en solo.Me faire secouer sur l'eau...j'en bouffe tous les jours pour mon boulot, alors le trawler serait plutôt pour moi symbole de farniente dans le confort relatif d'un studio vue mer. ·le 11 juil. 13:23
ED850:Pour le pont en bois, c'est quand même un sacré handicap. Je me souviens des différents Chassirons TDM rencontrés qui avaient tous leurs fringues dans les equipets dans des sacs plastiques. Le polyester et le contreplaqué ne travaillent pas pareil et les fuites étaient permanentes. (même si le Chassiron était un superbe bateau)·le 11 juil. 13:33
11 juil. 2021
0

Rigil : Je vois que tu sais de quoi tu parles. Tu as tout compris de la philosophie du petit trawler. Juste une remarque : La manoeuvre en solo n'est pas plus aisée sur un 10 m que sur un 15 m. Avec un propulseur d'étrave, aucun souci à se faire si on a 2 moteurs : Le bateau pivote sur lui-même et on le met partout sans aucune difficulté.

ED850 : Tu as raison. Du bois, ça vit, ça bouge. Tu parles des Chassiron, ça me rappelle la mise à l'eau d'un Chassiron au Crouesty, en Juilet ou Août 2003 si ma mémoire est bonne. C'était un GC ou un TM, je ne sais plus, mais ancien avec une coque bois. Heureusement que le propriétaire avait demandé de ne pas détacher les sangles tout de suite, son bateau se remplissait à vue d'oeil. Mal ou pas calfaté sans doute !!!

A tous :
Une fois n'est pas coutume, j'ai regardé les annonces du bon coin.
J'ai été surpris d'y trouver 5 ou 6 Kirié Fifty 33 à vendre, alors, par curiosité, j'ai cherché des renseignements sur ce bateau. On en a souvent parlé ici et ailleurs.
D'après de nombreux avis et à la lecture des essais parus dans différentes revues, il semblerait que ce fifty 33 soit assez bon voilier. Certes il n'est pas fait pour s'aligner en régate, mais à priori il ne marche pas mal du tout à la voile.
Je ne m'étais pas du tout intéressé à ce bateau jusqu'à présent, mais finalement je me dis qu'il n'est peut-être pas si mauvais que ça. En tous cas son immense cockpit est sympa et il y a bien de l'espace à l'intérieur.
Un truc me chiffonne quand même : La construction sandwich
Coque polyester intégralement doublée de balsa sous une seconde stratification à l'intérieur.
J'en déduis que si tout ce qui est fixé au travers du sandwich peut provoquer une infiltration, il y a du souci à se faire. Le pire ce sont les passe-coques et la crépine du circuit de refroidissement, mais il y a tout le reste : capots, hublots, cadènes, pieds de chandeliers, chaumards, taquets etc ... etc...
En revanche, je n'ai pas trouvé trace de propriétaires de fifty 33 qui avaient été confrontés à ce genre de problèmes. J'en déduis que soit les propriétaires se taisent, soit les fifty 33 ont été très soigneusement construits et que les infiltrations sont rares.
Et vous, vous en pensez quoi de ce bateau et de sa construction en sandwich ?


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le dieu des nuages souffle ses petits !

Après la pluie...

  • 4.5 (136)

Le dieu des nuages souffle ses petits !

mars 2021