Fifty

Bonjour,

Je voudrais savoir quels sont les avantages et les inconvéniants d'un fifty. Est il envisageable de réalisé de grande croisière avec ce type de bateau et pourquoi pas un tour du monde ?

L'équipage
02 jan. 2003
05 jan. 2003
0

Pourquoi pas ?
Pourquoi pas un fifty ? C'est sympa, il y a de la place, c'est solide, il y a très souvent un salon de pont très agréable à vivre, quand on en a marre de tirer des bords pétole ou musclé on met le moteur et on va direct au but.

Moi je trouve ça très bien. gros moteur, grosse énergie partout mais prévoir des réservoirs un peu plus grands peut-être !

C'est une bonne idée.

06 jan. 2003
0

re fifty
j'ai été amoureux de ce genre de bateaux plus precisement des "Evasions" 32" ou plus mais je n'en trouvais pas de tres beaux ou alors ils n'etaient pas à vendre .comme le dis Kaj il y as suffisament de place .dans le salon de pont en plus on peux cuisiner et faire sa navigation si c'est pour casser une croute idem le seul inconveniant au dire des differents proprios que j'ai vu c'est la manoeuvre au port même avec les plus grands qui sont tres beaux aussi bref si c'est ton bateau pour longtemp tu peux te fouler d'un propulseur d'etrave et alors plus de problemes
bonne Nav
Jeff

07 jan. 2003
0

Fifty, surcôte
Personnellement je suis un adepte inconditionnel du fifty, pour qui aime naviguer en hiver sans se geler et se faire tremper, c'est idéal.
Sans compter qu'on peut vraiment comper sur un vrai moteur par gros temps, ou en cas de pépin de gréément, pas un 'pout pout' asmathique comme la plupart de ceux qui équipent la plupart de nos merveilleux croiseurs ;-)
Ah, bien sur, pas question de se vanter le lundi de ses prouesses (réelles ou imaginaires) en régate du week-end auprès de ses collègues de bureau béats d'admiration (ou de jalousie), sous voile, ce sont souvent (a part peut-être l'évasion 36) de vrais sabots, mais bien suffisants pour se propulser correctement néanmoins...
Et apparemment je ne dois pas être le seul fan, car si vous examinez les prix des fifties, vous verrez que ceux-ci sont côtés extrèmement haut, même pour des unités de taille moyenne voire petite (Kirié 23, par exemple ou évasion 22 qui à plus de 20, voire 25 ans d'age d'age se négocient allègrement 40% plus cher qu'un croiseur de même taille et d'éuipement équivalent). Preuve s'il en est que la demande n'a pas faibli. Je me demande d'ailleurs pourquoi les constructeurs n'en produisent plus, je suis convaincu que çà aurait toujours autant de succès.
Tiens, et si je fabriquais des fifties, moi, çà serait pas une bonne idée ?

25 mai 2003
0

fifty et enfants
j'envisage "une balade" vers les marquises, je pense opter pour un fifty 40-44" pour la place a bord et son côté securisant avec des enfants 2,4,6 ans, mais j'ai navigue sur un croiseur alu de 17m spartiate, et jamais sur ce genre d'engin il y a de nombreuses differences au niveau manoeuvrabilites, vitesse, comportement, je sait que chaque bateau a ces propres caracteristiques mais qu'elles sont les points qui leurs sont propres avantages et inconvénients.

27 mai 2003
0

Fifty avantages.
A mon sens le fifty a de nombreux avantages en grande croisière, je dirais, en vrac :

  • Une habitabilité en général supérieure(et un confort nettement supérieur en général),

  • Un 'vrai' moteur puissant four faire face à la pétole ou au contraire rester manoeuvrant dans un coup de tabac.(C'est à mon sens l'intérêt principal d'ailleurs. Si d'aucuns ont assez irresponsables pour aller risquer la vie de leurs proches dans de telles conditions avec un 50cv sur un 15 Mètres, je ne le suis pas et je tiens plus à la vie de mes enfants qu'au 'look' baroudeur sur voiler de course cher à de nombreux tourdumondistes),

  • Un vrai rouf avec une cabine de pilotage étanche et chaude pour les mauvais jours (j'aime bien la voile, mais je déteste vivre 15 jours dans des fringues trempées à chaque quart, on n'est plus au temps des terre-neuvas que diable mon bon monsieur...),

  • Certes ce ne sont en général pas des racers, mais avec un gréément en ketch ou en goelette, suffisamment de toile, voire un spi sur chaque mât, on arrive à tenir des moyennes très correctes.. et puis on n'est pas à 1 jour près, c'est pas le RER...,

  • Et puis il n'y a qu'à voir la tête de bobonne après 10 jours de mer passés entre la baignoire et le carré en fond de cale d'un voilier classique avec avec force 5 à 6, et voir la tête de la même qui a voyagé dans le salon de rouf d'un fifty avec vue sur la mer à 270°, barré au sec, cuisiné au sec, dormi au sec, etc.. pour se convaincre qu'elle sera surement plus favorable à l'investissement sur un fifty ;-)))

C'est mon humble avis et je le partage comme disait l'autre ;-)

28 mai 2003
0

nauticat 38
je te remercie pepe, je pense prendre une bonne decision, en investissant dans un fifty, qui nous servira de demeure pour quelques années, la seule question est la taille, c'est un nauticat 38, j'adore ce côté patau, le moteur a ete remplace c'est un ford 130 ch diesel, qui equipe aussi certain grand-bank, y'a pas mal de boulot, mais je croix avoir un serieux coup de coeur, (cela ne me rends pas vraiment objectif), j'ai pour lui le sentiment (surement faux)qu'aucun probleme n'est insurmontable. il n'a pas fiere allure pour le moment mais je le vois deja pour sa premiere balade, bonjour l'ordre des manoeuvres, foc, grnd voile, artimon. je sens qu'ils va y avoir de vrai fatigues physiques a bord ( Pas la mienne, j'serais capitaine, j'ferais bosser les autres!!!!) .

27 mai 2003
0

Fifty
Il existe un compromis entre le pur fifty type Banjer ou Nauticat pour ceux qui veulent pouvoir remonter au vent, il s'agit entre autre des voiliers Anglais à cockpit central type Moody.
Certes il n'y a pas de salon de pont mais un cockpit fort bien protégé par une vaste capote.De plus cette disposition favorise un interieur tres "cosy" avec une vaste cabine AR.
Sur ces bateaux la motorisation est très genereuse(40 CV pour un Moody 35),le moteur est visitable sur 3 faces et le bateau navigue à 7 nd moteur à 2200 tr/mn avec une conso de 3,25 l/h.
Quant au comportement sous voile il est plus qu'honorable à partir de 10 nd de vent avec des voiles dignes de ce nom.

29 mai 2003
0

Pour faire une analogie
Je dirais que le fifty est au voiler de croisière rapide ce que le Hummer est au Porsche cayenne : Si vous deviez faire une traversée du désert dans la tempête, lequel choisiriez vous pour avoir le plus de chances d'arriver à bon port ? ;-)

24 août 2003
0

questions sur les fifty........
Je viezns de lire avec beaucoup d'intéret les échanges sur ce thème.
Je fait du 'moteur' en loc depuis 15 ans et je sors juste de deux semaine de croisiere-stage de voile sur habitable (dufour 40 et Sun rise 35).

Ma question du choix d'un bateau trouve sa réponse dans un fifty .

Pouvez vous m'aider ? :

Quels sont les concurrents, les types de bateau style Nauticat 38 sur le marché.

Quel prix doit on envisager pour un bateau "propre" de ce type ?

La vie à l'exterieur est elle possible ? nav en méditérranée..

merci de vos infos et bon vent .

thiti

25 août 2003
0

il y en a
On en trouve pas mal en cherchant un peu.
En france on a la serie des Evasions, je n'ai vu personne en etre mecontent au contraire. Les prix commencent en general vers 32 000 roros pour le 32 et sont progressivement plus eleves avec la taille et la date de construction.
Dans certains sites ils te donnent des prix de l'occasion. Sur le site de la revue Bateaux par exemple.
Tu as les Espaces qui font toutes les tailles de 6.50 m a 13 m un Espace 1000 coute entre 50 000 et 65 000 roros en general un espace 1100 rarement moins de 90 000 roros et je connais un 1300 a vendre d'occase complet TDM a 130 000 roros.
Tu as aussi beaucoup d'anglais et j'ai une affection particuliere pour les Southerly qui en plus d'etre Fifty sont deriveurs integraux, mais ils sont rares et chers.

Enfin tu as toute la serie des Nauticats qui sont horriblement chers mais paraissent tres confortables et pas mauvais voiliers dans les series recentes.

J'ai decouvert aussi le Furia 1000 en Espagne qui est une imitation de l'Espace 1000 mais en mieux fini et moins cher.

Je ne peux t'en dire plus tant les prix sont varies mais j'espere que ca a suffi pour un debut.

25 août 2003
0

Nicholson
Bonjour a tous , voila un vrai fifty , exellent a la voile , et avec un bon moteur ,et en plus , il est a vendre . ( perso , j ai le meme avec un 75 ch )
Alors , Kaj , as tu trouvé LE bateau ?
Amitiés.

25 août 2003
0

adresse
www.yachtworld.com[...]ail.jsp

J avais oublié de donner l adresse .. oups .

25 août 2003
0

Fifty ancien ...
Salut Toubib , de retour :-)

A propos des fifty anciens, faut être conscient que les formes générales de carène des années 70 et début 80 (pincées à l'arrière) font que dans un fifty de cette époque il n'y a peut-être MOINS de place et de confort que dans un voilier récent "normal" de la même taille (avec des "culs" très larges).

Donc attention à bien examiner cet aspect de chose objectivement sans apriori "pour" le fifty qui est censé être plus confortable.

Robert.

25 août 2003
0

fifty ancien
il est peut etre bon de rappeler qu'un fifty utilise plus le moteur qu'un voilier et que souvent, le moteur a l'age du bateau

en conséquence, si le bateau est ancien, le moteur peut ne pas etre fameux et demander une remotorisation

et j'ai jamais entendu dire que c'était gratuit

amicalement

25 août 2003
0

Moins parfait qu'on ne croit!
C'est vrai, le fifty (et surtout le mixte, plus moderne de carène et de voilure) a ses avantages.
Mais il a aussi des inconvénients.
Petit rappel:

  • Volume important + gros moteur = grosses taxes

  • Tenue parfois difficile au mouillage, du fait du fardage, donc nécessité de fréquenter plus souvent les marinas

  • Souvent roulis et tangage importants en raison du franc bord et des superstructures élevés, sans parler des formes rondes des modèles traditionnels

  • En cas de panne moteur, réelles difficultés à faire du près pour s'élever au vent d'une côte par exemple, voilure et pied dans l'eau insuffisants

  • En règle générale, mauvais cap et "aptitude" plus imortante à se faire rouler par une déferlante (pour mémoire, le DI ext l'idéal puisqu'il offre le moins de prise à l'effet croche pattes, le fifty par contre...)

  • Formes rondes et gros moteurs proches des bateaux de pêche qui peuvent susciter plus de cupidité de la part de certains autochtones

Y'a sûrement d'autres trucs auxquels je n'ai pas pensé. Les seuls bons mixtes que je connaisse sont les espace 1000 et 1300
Mais ce n'est qu'un point de vue...

29 août 2003
0

assez vrai
Bonjour toubib ! oui c'est tout bon ! Espace 1000 depart dans 3 semaines/un mois. Quoi toi devenir ?
Christian, d'apres ce que j'ai pu voir tu as raison mais il faut doser et la ca depend de chaque bateau.
Par exemple, la difficulte de se sortir a la voile au pres contre un fort vent avec la cote aux fesses et le moteur en panne est vrai pour pratiquement tous les voiliers plus ou moins charges. Ca depend de la force du vent et de l'etat de la mer. Ca depend aussi des voiliers bien sur mais le probleme se retrouve a tous les niveaux.

Pour l'effet deferlante sur les DI. J'en ai eu un (petit) pendant longtemps, c'est plus ou moins vrai. Le Di qui prend une deferlante par le travers a de fortes chances de se coucher immediatement. Ca ne veut pas dire que ca ne risque pas d'arriver sur un fifty ou un autre.

L'effet croche pied est surtout valable aux grandes vitesses, en cours de planning par exemple, et la c'est vrai que le DI s'en sort mieux en general a l'extreme condition de ne pas faire de faute de barre.
Il faudrait presque ouvrir un theme uniquement sur l'effet croche pied et les DI.

29 août 2003
0

Mouton à 5 pattes
Pour s'élever au vent d'une côte sans moteur, les qualités de voilier font la différence!
C'est pourquoi sans être un anti-moteur ou un anti-fifty dogmatique, je ne me sens bien à bord de ce genre d'unité que lorsque j'ai pu tester moi même ses capacités véliques.

Il est clair que pour remonter au vent, un couloir lesté sera toujours plus à l'aise qu'un plat à barbe, tous autres paramètres égaux par
ailleurs, mais l'architecture navale de ces dernières années a bien avancé dans la voie de la recherche du mouton à 5 pattes.
Je me souviens de ma première réaction, invité à bord d'un Espace 1000:
- Mais ça marche (presque) aussi bien qu'un vrai voilier!

L'idéal, amha, mis à part les considérations de côut, serait une carène performante de 11 ou 12 m, avec salon de pont et timonerie intérieure,
une voilure décente, disons au moins 10m2/tonne de déplacement, une quille relevable, et un gros moteur de 80 HP.

Le problème, c'est quand on descend dans les petites tailles, because volume = fardage = altération des qualités nautiques.
Par contre, au delà de 15 m, la question du ratio voile/moteur ne se pose pratiquement plus, sauf pour quelques riches excentriques qui veulent
se donner des airs de caravelle ou de vaisseau du XVIIIème.

PS: Pour l'effet croche patte, j'ai été co-skipper d'un maracuja dans l'océan Indien, en pleine mousson de juin, avec des déferlantes
assez balaizes au Q, même mal négociées la nuit, et prises + ou - par le travers, plusieurs nous ont couché mais aucune n'a réussi à nous
retourner. Alors chance? Ou qualités propres du bateau?
En tout cas, l'esquif soulageait à la lame et partait au surf sur les crêtes, comme jamais aucun quillard à ma connaissance.

29 août 2003
0

Quel permis ?
Qui peut me rappeler la situation des fifties au regard de la législation ? Considère-t-on quand-même que leur mode de propulsion principal est la voile ou faut-il être titulaire d'un permis ?

29 août 2003
0

Permis
Tout dépend du ratio Puissance moteur/surface vélique. Je suis sur qu'une bonne âme ici doit avoir ce ratio en tête, je ne m'en souviens plus.

29 août 2003
0

Christian oui
Pour ton idee du fifty je suis entierement d'accord avec toi. Mais c'est cher ! dommage d'ailleurs !

Pour l'episode de la mousson en Maracuja, je ne peux pas te dire. Ca parait tres bien. Je n'ai eu qu'un petit donc je ne sais pas pour un grand.

Ce que je peux dire c'est que passe une certaine force de deferlante il fallait negocier aprement chaque vague et sans doute ne pas se tromper.
Probable que pour un plus grand, beaucoup plus grand DI c'est mieux, comme tu le dis.

C'est encourageant pour les accros du DI (dont je suis aussi !)

29 août 2003
0

le ratio est de 50%
mais je connais pas de bateau équipé d'une voile homologué comme bateau à moteur sauf les trawlers avec un tout petit tape cul

en clair: tous les fiftys, sans aucune exception sont des voiliers à moteur auxilliaire et sont donc sans permis

30 août 2003
0

faux problème, le permis.
si on se décide pour un fifty trés motorisé, le coût de passer le permis est négligeable dans le budget!
et le programme du permis ce n'est que ce que tout le monde sait depuis longtemps s'il navigue déjà sur un voilier (enfin, devrait savoir..)

c'est bizarre cette terreur des permis, comme pour le certif radio..

30 août 2003
0

merci jp mais..
50% en quelles unités?

50cv pour 100m2? ça colle pas..je suis déjà au dessus avec le sunfizz

il me sempble que le ratio se dépasse facilement, car j'ai connu quelques skipper qui avaient fait brider (avec un scellé brisable!)leur 80cv pour éviter ça..

30 août 2003
0

c'est en cv et en m²
la surface de voilure doit pas etre moins de deux fois la puissance du moteur

mais sur ton sun fizz, si tu ajoutes la surface maxi de voilure portable y compris un superbe spi, tu es très largement dans les clous

essaies pour voir:

GV + génois + spi = ?

en effet il est pas interdit de porter le génois et le spi en meme temps

et de toute façon, une fois que tu as le tampon voilier sur l'acte de francisation, tu es un voilier tant que tu changes pas le moteur pour augmenter la puissance

amicalement

30 août 2003
0

ok,
j'ajoute la surface de toutes les voiles en soute: gv gse, tmt spi et solent!
donc pour ne pas avoir a brider le moteur, il suffit d'une grande soute a voiles (:>)

31 août 2003
0

Pas si simple!

donc pour ne pas avoir a brider le moteur, il suffit d'une grande soute a voiles (:>)

Cette formule du simple au double n'est plus valable. Par exemple l'Espace 1000 avec souvent 50CV n'a pas 100 m2 de voilure, ça se remarquerait! :)
On aurait pu faire plus simple, mais notre chère administration qui aime bien em..... le peuple a inventé ce truc surréaliste, pour différencier un voilier d'un bateau à permis:

2____ > >
S/ V L.D / 3 et P X 1,36 / d / 9

Soit: surface de voilure maxi au près divisé par racine carrée de Longueur de coque en mètres par déplacement en ordre de marche en tonnes, sans équipage et réservoirs vides, doit être égal ou supérieur à 3
Et Puissance du moteur à la sortie du réducteur en kilowats X 1,36 divisé par déplacement lège doit être égal ou supérieur à 9

19 déc. 2003
0

evasion 32
salut

bien interressant tout ça : moi c'est pareil ,c'est l'évasion 32 qui me tape dans l'oeuil . y'aurait pas un propriétaire sympa qui m'enmènerai tirer qq bord sur son navire , que je me rende compte ? (évasion 32 uniquement)

20 déc. 2003
1

Le fifty c'est pas un bato, demandes a Joubert...
Ce lache architecte qui avec Marguerite crache sur tout ce qu'il a fait precedemment et renie son sens marin en dessinant, pour lui meme, l'odieux bachibouzouk, un bidule flottant avec un gros moteur qui lui permettra de remonter au pres sans sentir son tendre bateau se jouer des elements et obeir a la moindre sollicitation du poignet du MAITRE (celui qui barre avec otchoz que son poignet est un obsede sexuel :-p).
PAssez moi vos gousses d'ail, crucifix et scalps de balifiriens, protegeons-nous de ces incantatoires incantations et 999 a celui qui lira ces lignes :-|
Protegeons nous dis-je ; recitons 28 fois la 28eme ligne du 28eme psaume et crachons 6 fois sur les 6 points des 6 grandes CATEGORIES.
Dans l'etiquette de la narine, le fifty n'est qu'une demie portion pour semi capitaine (certes, les semis hommes ont sauve le monde, merci Frodon et Smeagol,mais bon... :-D).
Soyez un vrai marin, avec le vrai sens... du ridicule, ne faites pas ce dont vous avez envie, mais ce qu'on vous dit de faire :-) et surtout ce qu'on vous dit comment faire :-D.
N'achetes z point de fifty, ca ne serait qu'un demi achat demi rentable et vous ne seriez que demi accepte par les litres de notre juste communaute (de l'ane haut).
Bon j'arrrete de des connes et je vous certifie ;
Pets sur la terre auzoms de bonne volonte (et non de diou, je continuerais a croire qu'ils sont nombreux meme s'ils ne s'en montre pas beaucoup :-p), au moins ca vous soulagera le bas ventre :-D

23 déc. 2003
0

mode
avant je n'aimais pas les fiftys(age sansdoute)mais maintenant qu'ils ne sont plus a la mode je les trouve beaux avec leur allure rondouillarde et securisante ,il font surement plus marin que les godemichés flottants avec roofs en sifflet actuels

24 déc. 2003
0

Définition de Fifty
D abord, il faut savoir ce qu on entend par Fifty.
Meme si certains vont dire que c est un bateau qui marche à 50% du temps à la voile et à 50% du temps au moteur, je leur ferai remarquer que beaucoup de monde passent plus de temps au moteur qu ils ne le pensent.
AMHA, un Fifty est par definition un voilier qui marche le + souvent à la voile ET au moteur.
Bref, on est dans le Nauticat 33 traditionnel et non dans le Nauticat 321 par exmple.
Pour moi, un Evasion 34/37, un Euros ... ne sont pas des Fifty car ils marchent correctement sous voiles et sans moteur.
De nos jours, meme Wauquiez et Swan ont crée des Deck Station ou Pilot Station pour ceux qui veulent du confort, mais les carenes etant les memes, ce sont d excellents voiliers.
Ma conclusion est que le vrai Fifty ne m interesse pas du tout alors que les DS m interessent beaucoup. Reste ceux un peu limites comme l'evasion 32, mais si vous acceptez de marcher à 4N à la voile et sans mettre le moteur, ce sera votre voilier du bonheur...

24 déc. 2003
0

fifty

En complément de la définition donnée par Tryptique, je pense que celle-ci peut-être directement liée entre le rapport déplacement/surface de voilure, indépendamment d'un salon de pont ou d'une forme particulière de quille ou d'ppendices.

24 déc. 2003
0

fifty sobre
le premier comfort du fifty c'est le volume
on peut imaginer un fifty spartiate mais avec de super voiles et un bon moteur et de grands
reservoirs en cela je suis tes idees gébé
joyeux noel

24 déc. 2003
0

fifty or not fifty

Salut à toi Pierre et Joyeux Noel. J'ai vu les photos de ton Southerly 105. C'est un bateau sur lequel j'avais flashé il y a plusieurs années ; et qui ne peut en aucun cas être considéré comme un fifty (à mon avis).
Finalement j'avais trouvé autre chose. Mais en tout cas ce qui est sur, c'est vive le tirant d'eau minime !!
A +

24 déc. 2003
0

petit "tyran" d'o
il ne faut pas le dire trop fort mais meme en mediterranée le deriveur c'est le pied a moi les petites criques bien abritees le nez a raz de la plage surtout l' hiver!
joyeux noel

24 déc. 2003
0

ca restera entre nous

Faut pas le répéter, mais t'as vraiment raison, même en méditerranée c'est le pied... de pilote !

Je te joins une petite photo où j'étais mouillé dans 1 m 20 d'eau, 90 cm pour y aller !!

25 déc. 2003
0

dejà vue cette photo quelque part............
salut,on joue les anonymes maintenant???

comment vas tu......? :-) :-) :-)

25 déc. 2003
0

intox

mois aussi j'ai vu la photo allleur. Je crois que le gébé c'est un fumiste qu'a prit la photo dans un autree endroit et qui se fout du monde. Yferait mieux de dégager

26 déc. 2003
0

c'est pas un fumiste,c'est un faut cul !!
qui change de nom comme de chemise,et qui n'a aucune parole,ni amour propre:
ce doit etre un politicien,ce mec........

26 déc. 2003
0

gagné

Toi t'es un bon Gégé. T'as découvert le crypto-trotskyste qui se cache derrière mon pseudo. eh oui, un politicien, il en faut...
Ah au fait, Gégé, faux cul : F A U X ...

Allez, on est une bande de jeunes, on se fend la gueule. Il me semble pourtant que quand je suis parti, tu m'avais lançé une sorte de SOS, mes petites infos sur les journées au soleil, elles n'avaient pas l'air de te faire de mal.

Etrange pour un mec qu'a aucune parole... ni d'amour propre. Allez Gégé, pars vite cap au sud, et tout s'arrangera, tu verras.

26 déc. 2003
0

Gébé
C'est pas gentil çà !

26 déc. 2003
0

je sais

vieux frère inconnu, mais tu n'as peut-être pas suivi tous les épisodes. Ce fait un moment que je m'en prends plein la tête, et si je lance des débats à sujets divergents, c'est toujours pour l'intérêt général, pour susciter des réflexions. Ce qui est looin d'être facile !...

Quant à Gérard, il a demandé tant et tant de fois de le faire rêver sur le départ, le farniente et la vie au soleil, que moi aussi je m'y étais mis. Ce n'est donc pas du tout ironiquement que je lui réponds sur ce point précis. Mes encouragements lui vont toujours, à lui, son bateau et sa "ch'tite meuf", sincèrement, même si lui en a maintenant après moi, c'est pas grave.

Tiens Gégé, pour que t'aies moins froid dans ta Manche, encore une petite photo de soleil

26 déc. 2003
0

comment te faire confiance......
on peut aussi se demander s'il est utile de faire confiance......
tu m'as deçu........
tu as menti.........tu es un lache qui se cache derriere des explications vaseuses et un peu pretentieuses pour .......a et puis merdre,je m'en fout.le principale c'est d'avoir des conversations sympa en fait, alors.......
je dois quand meme dire ,que je me mefie de plus en plus des intervenants,competants et recurents,qui sont : non inscrit........ça a un p'tit coté faux cul.....qui m'incite encore plus a motiver les lecteurs a s'inscrire.
j'espere que cette fois,tu ne va pas remonter ton mouillage et tailler la route......
choisi toi un pseudo definitif ,previent nous que c'est toi,et amusons nous.......
je te fais confiance..

gerard

28 déc. 2003
0

ça,c'est une chouette maison de campagne à la mer...........
c'est grandiose,chez toi,je n'm'en rendais pas compte avec l'ancienne serie de photos .
sympa d'avoir mouillé parmis nous pour nous faire profiter de ton experience.................
bisou a Madame en cette fin d'année.............

gerard

27 déc. 2003
0

Bienvenue à bord :-)
Robert.

28 déc. 2003
0

Le cata est-il la réponse ?
Le cata n'est-il pas le fifty moderne ?
Confort du cockpit et du salon de pont + volumes généreux + deux moteurs + performances sous voile + possibilité de DL.

28 déc. 2003
0

c'est pas idiot,ça !
domage que cela prenne tant de place dans les ports...........
sinon,conçu pour la croisiere et non pour la vitesse,j'aimerais bien savoir a partir de quelle taille la stabilité et la securité deviennent interessant par rapport au monocoque???

28 déc. 2003
0

merci de ton analyse,et.....
au point de vu securité,tu as surement eu l'occasion de comparer les sensations entre tes ex mono et ton new"fifty"...........
que ce soit lors d'uncoup de vent ou dans une trés mauvaise mer,alors ??

gerard.

29 déc. 2003
0

heureusement
heureusement que tu est resté sur le forum (malgré les grincheux)car il n'y aurai pas grand chose a lire en ce moment
l'article que tu cites sur les catas est en effet tres interressant (neptune yachting de 1985 par daniel charle)mais il ne m'a pas encore convaincu de passer au cata
ou navigues tu en med ?

29 déc. 2003
0

comme d'hab..
ton analyse est trés fine,et pleinne d'enseignement.............
et je vais regarder les catas de croisiere autrement.
on doit pouvoir trouver des trucs d'occase a des prix corects,pas pour faire la course,mais pour le confort et la secu.
et ça,ça me botte.............

30 déc. 2003
0

personne n'est parfait
et moi encore moins que les autres
je suis inscrit 2 fois mais mon compte n'a pas ete validé pourtant j'ai suivi la procedure
je suis neophite en ordinateur mais malgré mon
age j'apprends vite

30 déc. 2003
0

Pierre ..
Utilise le lien "contactez-nous", tom t'arrangera cette inscription :-)

Robert.

30 déc. 2003
0

C'est quoi le sujet de départ ?
Vous savez si vous voulez discutter , il y a le tchat entre 11 et 14h, et là au moins c'est du live. Parce que là le sujet sur les fifty's n'est plus très suivi...

30 déc. 2003
0

Oui mais
Si Pierre l'est pas inscrit, peut pas y aller au tchat ;-)

30 déc. 2003
0

nico
t'es raide dans tes bottes camarade !!!!!!

allez,c'est reparti pour te faire plaisir......

bien que ralph,qui avait posé la question,se soit depuis longtemps lancer dans l'elevage de poulie doubles,pour financer son projet.....

j'ai un fifty.!!!!et bien,je ne ferais pas le tour du monde avec.il n'en est meme pas question d'en avoir l'idée........

il fait 7m.........

30 déc. 2003
0

merci gerard
je ne ferais peut etre pas le tour du monde sur mon fifty a tendance voile mais je ferais bien un tour de mediterranée relaxe
un fifty est bien adapté a la med...

30 déc. 2003
0

super,on m'a tué !
j'ai encore eu les eclairs de la mort qui tue........

j'sais meme pas pourquoi.......bon.........

je pense de plus en plus a descendre avec mon ship,mais ça a l'air cher les places.......

30 déc. 2003
0

merci aussi kidd
que ce soit les eclairs ou les etoiles c'est une preuve d' interet.! seul l'indifference tue!
est ce vrai qu'un seul inscrit peut les mettre?

31 déc. 2003
0

c'est un des privilege de l'inscription
dés que tu y arriveras,tu verras........

31 déc. 2003
0

Le DI est un fifty
Pour avoir eu un Via 42 pendant 5 ans et avoir fait une remonté Ocean Indien - Mer Rouge, il me semble sage de considérer les DI comme des fifty. Opinon conforté entre autres par quelques centaines de milles contre le vent (25-30 noeud) de la Mer Rouge. J'avais pourtant fait faire un solent spécial sur étai largable et au compas, le bord sur bord était satisfaisant, mais au GPS ca faisait près de 140 degré..Par contre, en baissant le foc, la GV à 2 ris et le moteur à 1800 tours, ca faisait 80 degré. C'est dû au manque de raideur à la toile de ces bateaux (il n'y a que sur les graphiques des revues de voile qu'ils sont raides), au fait qu'il ne remonte au près que par mer peu agité, sinon, ils dérivent copieusement à chaque vague (et pourtant, il y a 2 dérives sur le Via !). Mais si on leur met un bon moteur, ca règle le près et pour le reste c'est fort bien, notamment le confort. Attention quand même à limiter l'angle de gite (pompe à huile).

31 déc. 2003
0

DI , voyage et près serré ...
Avec un Ovni 39, une carène nickel, des voiles neuves nickel et une mer belle, mesuré au GPS, on fait 7 noeuds à 90° bord sur bord par 15 noeuds de vent, une sorte de situation idéale tenue pendant 1/4 d'heure pour s'amuser par un bon barreur.

Sur mer agitée, étant un peu fatigué, et avec un léger mal de mer du barreur :-) je n'ai jamais regardé de près ce que ça donne ...

En situation réelle de croisière, ces chiffres ne veulent rien dire, car aucun des paramètres essentiels ne sera parfaitement réglé pendant plus d'une petit moment. Tous ceux qui ont fait pas mal de régate savent que maintenir des paramètres parfaits est exténuant et intenable si l'objectif est seulement d'arriver au port, et pas de gagner la course.

C'est pour ça qu'à mon avis il ne faut pas trop se focaliser sur la capacité du bateau de voyage à faire un excellent près serré: d'abord l'équipage risque de ne pas être à la hauteur, ensuite l'architecture du bateau sera incompatible avec une vie à bord confortable. Enfin, même les coureurs ne privilégie pas forcément le près serré ... voir les luges du Vendée Globe :-) Exception notable: VDH et ses "couloirs lesté" ...

Tout ceci fait que pour faire un tour du monde il vaut mieux un bateau très sûr et confortable au large, plutôt qu'un "As" du près serré ... Et donc si un fifty rempli ces conditions, "ça peut le faire". Avec un bémol: il faut que l'autonomie en fuel soit à la mesure du bateau: s'il a vraiment très souvent besoin du moteur pour avancer, il faut pouvoir faire plusieurs semaines sans aller à la pompe :-(

Evidemment on objectera que la capacité à faire du près-serré fait partie des éléments de sécurité ... oui ... mais de loin pas en première priorité. POur un programme de ce genre, s'il faut choisir entre une motorisation puissante+fiable et 10° de mieux au près, je choisis la motorisation :-)

Robert.

P.S.: quand un plaisancier teste son bateau au près, il teste aussi les qualités de toucher de barre et de règleur du bonhomme (voilure, mais aussi gréement)... et là, on ne sait pas toujours si c'est la "faute" du bonhomme ou du bateau. Ceux qui ont fait de la régate comprendront :-) Un bateau "normal" avec un mat mal réglé , ou une voilure inadaptée, peut devenir une horreur.

31 déc. 2003
0

E et W .... :-)
Ben j'avais pas fait gaffe en rentrant les coordonnées de mettre 6° E (par défaut c'est W ! )

ça fait passer de Gigon à Toulon !

Pour de vrai, je suis à Toulon.

Bons voeux aussi,

Robert.

31 déc. 2003
0

PRES SERRE
il y a beaucoup de "on dit"sur les deriveurS
le mien a partir de force 2ou3 remonte aussi bien qu'un quillard moyen 45deg environ il faut dire qu'il a 1800kg dans les fonds et une derive de 700kg
ou tu est robert a toulon?

01 jan. 2004
0

Bateau autour du monde
Je pense que le catamaran rempli les objectifs d'un tour du monde, place, confort, possibilité d'emmener pas mal de carburant etc...
Je suis d'accord avec toi le prés sérré n'est jamais intéréssant et sinon tu mets le moteur avec toute les combinaisons de voiles possibles et évolutives.
Un équipage ne fait que trés rarement du prés sérré, il préferera faire un prés plus large et donc plus confortable et donc le cata reste une solution trés intérréssante pour la vie à bord et au mouillage...
A+
Jean Philippe

01 jan. 2004
0

il est certain,que dans ce domaine......
comme dans plein d'autre , on doit etablir des priorités.............
et savoir ce que l'on veux.

quand il n'y avait pas le choix,personne ne faisait du prés serrer",on tirrait des bords carrés en attendant que ça passe,que le vent change.ou,si c'etait possible,on mouillait.maintenant,on a le choix entre different type de ship,et suivant le programme de naviguation,il y a toujours un monnent ou les avantages se transformes en inconvenients....

mais il en est de meme partout,une maison a la montagne,c'est moins pratique pour le bateau,mais mieux pour le ski......

pour ma part,j'ai eu ma dose de regates et autres duels nautiques.je recherche,plutot le confort et la securité.ce qui compte maintenant,pour moi,ce n'est plus d'aller vite,sur l'eau,c'est d'etre capable de faire marcher mon ship,au mieux de ses perf' si j'en ai envi.l'esprit de competition,n'a rien a voir avec la vitesse,ce n'est qu'une histoire de comparaison,et un etat d'esprit....
donc maintenant,je pencherais plutot pour un ship fiable,confortable, stable et facile d'entretien,que pour un couloir lesté,ou une grosse planche a voile .

et le fifty ,comme le cata rustique de croisiere me paraissent etre de trés bonnes solutions.
et meme si l'esprit de la voile pure doit en patir,c'est mon plaisir et ma santé que j'essais de gerer dans les meilleurs conditions.

maintenant je ne pretends pas "detenir la verité",mais simplement,je pense etre dans un certain courant de pensé commun à pas mal de mecs et de filles de ma generation,qui ont donné,et qui veulent encore se faire plaisir,a leur maniere.

gerard.

01 jan. 2004
0

Pierre 2 ...
Envoie moi un mail si tu es aussi à Toulon.

Robert.

03 jan. 2004
0

la vérité
ce qu'on ne veut pas facilement admettre c'est
que ce courant de pensée (l'amour du fifty et du boat confortable)est surtout du a notre age
il y a 20ans je n'admirai que les boats raçés
et rapides comme mon ancien super arlequin

03 jan. 2004
0

pourquoi "pas admettre ?"
c'est comme dit plus haut,un des parametre de ce choix...ce qu'il faudrait savoir,c'est pourquoi ?
-confort du a l'age...
-consience du danger...
-sens marin..
-etre plus intelligent...
-ou tout simplement,on en a vu un peu partout,et les personnes dessus avaient l'air de vraiment l'aprecier...et ça,c'est determinant........

04 jan. 2004
0

on se fait plaisir?
ça doit etre:etre plus intelligent.....humm

04 jan. 2004
0

bof bof les fiftys...
Bonjour à tous,

J'exprime un avis que je n'ai pas beaucoup vu sur ce fil: AMHA, naviguer sur un fifty, c'est quand même renoncer à de nombreux plaisir de la voile, ce que je ne suis pas pret à faire!

J'aime être sur un beau voilier qui remonte bien au vent, ne pas tirer des bords carrés comme toutes les caravanes environnantes (désolé pour les possesseurs de caravanes ;-)), et pouvoir ainsi changer de paysage sans troubler l'équilibre ambiant avec un coup de diesel!

J'ai eu la chance de naviguer sur pas mal de bateaux de course, pas toujours en régate, et certains moments de près deviennent ainsi de veritables moments de bonheur! (bords que l'on a pu faire justement grâce aux qualitées du bateau). Perso, pour reprendre une image citée plus haut, je préfère le 4*4 de rallye au camping car poussif :-).

Peut-etre est-il vrai que l'âge influe sur ce genre de préférence, rdv dans 20 ans pour voir si j'ai toujours le même avis. (J'aime à croire que oui!)

Dans ce sens, la solution d'un monocoque bon marcheur avec quille relevable est celle qui me plait le plus pour un bateau de voyage (tant mieux si en plus ça colle avec l'image du TDMdiste avec son voilier racé!)

Bonne année et bon vent à tous!

04 jan. 2004
0

Bof, bof, bis...
Pour les anciens, il fallait un bon voilier ou un bon moteur pour naviguer en Med.
Et ils ne pensaient pas à la pétole d'été, mais au vent que l'on trouve hors saison, qui est souvent fort et dans le mauvais sens;-)

En VMG, ya pas grosse différence entre un bateau qui remonte 25Kn de vent au moteur(au ralenti pour pas taper) et un (bon)voilier qui tire des bords au prés. Juste une question de feeling à bord, et c'est pas une question d'age moi je ne me sens pas naviguer avec un boat qui remonte pas au vent;-)

Et si un jour je change, je crois que je preferai un trawler comme JP plutôt qu'un fifty!

04 jan. 2004
0

Question d'age...
A 20 ans, si on m'avait posé la question "Tu préfères une AC Cobra 427 ou une Rolls Royce Silver Cloud ?", je n'aurais même pas hésité et aurais répondu "La Cobra, bien sur"..
Si aujourd'hui, bien des lustres après on me demandait :"Tu prèfères une Ferrari Enzo ou une Maybach ?" je répondrais toujours sans hésiter "Une maybach... Bien sur.."

Ô tempora, ô mores.. :-|

04 jan. 2004
0

mais concrètement ...
très alléché par ce fil, je suis toujours sur ma faim au bout de 5 pages.
Beaucoup d'avis autorisés mais aucun nom de modèle.
Or je cherche des avis sur des modèles du marché.
Dommage.

04 jan. 2004
0

tout depend du programme,je crois......
entre un bouffeur de milles et un touriste tranquil...je vais reprendre les comparaisons de Pépé....mais je dirais grosses berline,d'une part,avec une tente que tu monte aux etapes.... et camping car .D'un autre coté sur la route,c'est limité et tout le monde roule pareil.....en france....
mais meme à l'epoque bénie de Pépé,les mecs qui partaient zoner au loin,prenaient plutot des 2 pates,alors,la cobra,c'etait surtout la frime et elles passaient plus de temps stationées devant les troquets que sur la route,et ça aussi,ça me rapel quelque chose....................

0

POUR GUY 29
fait moi une liste des modeles qui t'interresse et je recherche ce que j'ai dans ma doc

05 jan. 2004
0

nous sommes juste une toute petite
frange très très marginale des gens de mer

ceux qui vont sur l'eau par plaisir

tous ceux , et c'est les plus nombreux, qui vont ou qui sont allés sur l'eau au cours des temps, par obligation, ont toujours cherché une seule chose: ne plus dépendre des caprices du vent et alléger leurs peines

et le moteur est venu pour bien alléger leur peine

il en va du bateau comme de toute chose: on trouve de tout, du voilier hyper pur au gros cargo hyper pur aussi dans son genre avec tous les intermédiaires

ainsi, chacun doit bien pouvoir trouver sans peine chaussure à son pied quel que soit son pied et tous sont respectables

je suis passé du moteur à la voile et retour au moteur ( trawler)

bien sur pour certains, je suis un con quand je fais du moteur et un type bien quand je fais de la voile

et pour d'autres, je suis un con quand je fais de la voile et un type bien quand je fais du moteur

en fait je suis toujours le con de quelqu'un et ça m'empeche moins de naviguer que mon diabète

alors que celui qui aime le fifty en prenne un s'il le peut, et il vivra sans doute plus heureux

j'ai des amis qui avaient un fifty 27 kirie et un évasion bénéteau 32 et j'ai jamais constaté que le pastis était moins bon chez eux qu'ailleurs, ni que leurs femmes étaient moins belles et gentilles....et ils arrivaient au port jamais plus tard que les autres pour trinquer(peut être grace à la fameuse risée perkins....)

amicalement

05 jan. 2004
0

Où mène l'intégrisme?
Etre toujours le con de quelqu'un, constat que j'ai fini par faire assez souvent au long de ma carrière me rassure plutôt: comme il y en a forcément la moitié qui se trompe, c'est que j'ai raison pour l'autre moitié. Avec moi, ça fait (50+1)% c'est à dire la majorité qui est dans le vrai. CQFD.
Ayant pratiqué la voile deçi delà, l'âge venant et n'ayant rien à prouver, je cherche à partir loin, à me faire plaisir en sécurité et pourquoi pas dans un certain confort. C'est pourquoi je suis à la recherche de témoignages sur les fifties.
Je n'ai pas l'impression de démériter et j'espère que les purs voileux que j'inviterai à mon bord apprécieront mon pastis.

06 jan. 2004
0

Encore un pas de plus et c'est tout bon ;-)
"Mériter ou démériter", voilà le genre d'impression que le voyage (loin ou pas) et le pastis vont aider à diluer :-)

08 fév. 2004
0

fifty (pas one)
Salut a tous; trés intéresant tius vos récits de
mérs mais je chérchér a trover un peu plus de
thecnique ou astuces pour ces hybrides .j'ai la
possibilité de avoir un "ALBIN 82 MS" de 1978
Si quelqun peu me racontér quelque chose de çe
bateau je serai trés content .
merci d'avance et bon vent atous ,LUIS ;-)

09 fév. 2004
0

c'est apparement un bath' petit bateau.
www.boat4you.dk[...]lgs.asp
tyu trouveras des photos sur ce site
c'est tout ce que j'ai pour toi,désolé......
@+

09 fév. 2004
0

c'est un bateau nordique
typé d'une région et d'une époque

à l'époque il y avait aussi les SAGA 27 norvégiens, les LM italiens qui allaient jusqu'è 33 pieds, les Fifty KIRIE, les Evasions BENETEAU, Banger, Dogger, FISHER , fjord 33 MS et plein d'autres fiftys de taille moyenne faits pour la navigation mixte dans les fjords, mers intérieures et pour tous ceux qui voulaient autre chose que se mouiller au rappel en tirant des écoutes en permanence ces bateaux étaient très bien construits, fiables et solides et rendaient bien les services pour lesquels ils étaient conçus

ALBIN était aussi une marque de moteurs reprise par BOLINDERS et ensuite par VOLVO qui était célèbre pour son 10 cv essence très proche du COUACH BD2

plus moteurs que voiliers, car souvent avec quille longue peu favorable au près, je les adore, car ils distillent un art de vivre vrai qui te vaudra les sarcasmes de purs voileux, mais comme moi, il vaut mieux s'en balancer
pour info, Gérard BORG a fait de très grandes navigation sur un fifty BANGER appelé INAÊ, et il en en a toujours parlé avec beaucoup d'affection et de plaisir , son moteur de 80 cv Perkins lui ayant permis plusieurs fois d'échapper aux pirates de la mer rouge qui ne connaissaient pas encore les joies du HB de 300 cv

si l'albin te tente, et si tu peux te l'offrir, n'hésite pas car c'est un excellent bateau ( j'ai eu un saga 27 qui est assez proche et je n'en ai que des bons souvenirs)

amicalement

09 fév. 2004
0

ALBIN 82 MS
SALUT A TOUS JE TENAI A VOUS REMERCIER POUR LES
PETITS MéSAGES DE ENCOURAGEMENTS çA FAIT DU BIEN
MERCI ET BON VENT ??

OU BON GASOIL :-) @+ LUIS

09 mai 2004
0

evasion 28
je suis depuis 3 ans le propriétaire d (heureux) d'un évasion 28

nous navigons en Bretagne sud
quel plaisir d'arriver à l'heure et prendre les quarts de nuit au chaud

bien sur il ne faut pas lui demander de ganer le spi ouest france mais chacun son programme

le navire est visible sur

perso.wanadoo.fr[...]hesne3/

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (57)

novembre 2021