Fiabilité des coques en cas d'impact au large

Suite au post de flora sur le naufrage d un catamaran allant en Nouvelle Zélande je me posais des questions sur les materiaux.
Le cata en question est un.atlantic 46. Ch. White .
Une baleine , ça n'a pas d angle. Et ne dechire pas une coque. Peut être que le concept ( pas de crash box) ou le materiau est en cause ?
Sandwich mousse , strip ou c. Cambers ??
Je crois me rappeler que le mono A 35 lors d'un tdm solo avait coulé suite au bris de mat. Mais là , c'est de l alu qui peut être tranchant .
Bref , au large sur des coques non acier , existerait il des moyens pour eviter de se retrouver dans une survie ??

L'équipage
05 sept. 2020
05 sept. 2020
0

Bonjour,

Evidemment, sur des bateaux déjà construits on prend ce qu'il y a, mais si on conçoit ou fait construire, on peut prévoir un compartiment étanche à l'avant en cas de choc, et rendre toute la partie arrière, cockpit, bancs, coffres, étanche et sans communication avec le reste du bateau.

Moins évident sur un catamaran. Ballons gonflés en cas de grande traversée ?


Fabien83:Sur la plupart des bateaux la couchette avant est relativement haute. Sur mon bateau je compte sur le fait que la "cloison" sur l'avant de la couchette jouera la rôle de cloison étanche en cas de voie d'eau sur l'avant. Même avec le nez du bateau rempli d'eau, à vue de pif le niveau de l'eau sera encore bien en-dessous du haut de la cloison. D'origine il y a un trou au bas de la cloison pour drainer les éventuelles entrées d'eau. Il m'a suffit de le boucher. ·le 05 sept. 20:24
ALEBA:Ca ne résout pas le problème en cas de déchirement latéral par un coin de container.·le 06 sept. 13:58
05 sept. 2020
0

La construction de voiliers genre imoca et cata ultime est basée sur une mega experience en la matière.
Il n'y a pas trop de voiliers rapides qui cassent sur impact ??
Peut être celui de stamm qui s'est cassé en 2 ( nida alu corrode )
En quoi sont ils construit ?
Kevlar obligatoire ??
Pourqoi ne pas beneficier de leur experience ??


05 sept. 202005 sept. 2020
2

Vouloir qu'un voilier puisse résister à tout est une vue de l'esprit, à part peut-être pour certains voiliers en acier; les voiliers sont pour la plupart, capables de résister aux efforts dues à la mer, c'est ce pourquoi ils sont conçus.
Maintenant pour éviter de se retrouver dans un bib, il existe un excellent moyen, c'est l'insubmersibilité, qui à mes yeux est certainement la meilleure des sécurités passives, mais curieusement les acheteurs ne sont pas spécialement demandeurs, ceci pour des raisons mineures telles que la diminution des volumes de rangement.


05 sept. 2020
2

Faire d'un voilier un tank, marin, rapide et pas trop lourd est bien difficile...

Et un bateau acier ou alu, ça coule aussi. J'en ai vu quelques uns dans l'indien : soudure déchirée, immersion par un panneau de pont arraché par tempête, chavirage qui termine mal, etc.
Et l'incendie... pas mal aussi, pour se retrouver dans le bib.

J'ai eu un voilier de voyage de 10,50 m en verre polyester, de forte épaisseur et quille longue. Le bateau possédait un crach box à l'avant, un autre à l'arrière. Une cloison étanche derrière et deux à l'avant.
Compartiment moteur étanche en cas d'immersion (rupture de la jupe de sail drive)
Pas de kevlar ou autre, mais une sacré épaisseur de coque dans les zones sous la flottaison.

Je n'ai jamais eu d'autre accident que des talonnages sans conséquence et j'ignore si les éléments cités plus haut l'auraient empêché de couler lors d'une encontre violente en mer.
Mais ça apporte quand même une sacré tranquillité d'esprit.


05 sept. 2020
1

salut
et en tapissant les fonds d'airbags à gonflage instantané ?
ou alors un boudin auto gonflant tout autour de la coque ?
ou une enveloppe auto-déroulante de la poupe à la proue qui étanchéise la coque ?
pour le bib je n'ai jamais compris pourquoi il fallait rester sur l'eau en cas de naufrage, une nacelle sur le pont avec un petit ballon auto gonflant type montgolfière et tu te fais tracter jusqu'à l'aéroport le plus proche par le premier avion qui passe, c'est plus cool et rapide comme sauvetage, non ?
allez au boulot les bricoleurs


Café noir:Fait breveter !·le 05 sept. 19:05
Lorem Ipsum:Excellente idée !

Hélas déjà explorée par les US : le Skyhook

www.damninteresting.com[...]kyhook/ ·le 05 sept. 19:34


Kerare:Il me semble que James Bond a utilisé quelque chose comme ça dans un de ses film ;-)·le 05 sept. 21:08
juliusse:C'est encore utilisé par certaines unités pour les exfiltrations·le 05 sept. 21:11
Fabien83:James Bond je ne sais pas mais c'est dans un Batman! ·le 06 sept. 00:48
CapRac:Excellente idée. Faut juste savoir si, au milieu du cunimb, quand le ciel est allumé partout, on on préfère être en l’air ou sur l’eau.·le 08 sept. 16:55
05 sept. 2020
0

La meilleure façon de ne pas couler ...? c'est de rester au port ....!
Après même avec un bateau char d'assaut tout peut arriver LECELTE


PaulK:Il y en a qui arrive à couler au port aussi, non?·le 06 sept. 14:26
05 sept. 2020
0

un bateau destiné a faire des grands voyage devrait etre compartimenté étanche c'est la base de la securité ...

et ce n'est pas bien compliqué à faire


LeMoko:J espère que ne pense pas au compartimentage comme sur le Titanic 😁😁·le 05 sept. 21:41
Quizas:pas compliqué les compartiments étanches ! vu ton bateau sur ton profile il y a du boulot ! sur le mien à part garder toutes les bouteilles de pif vides à bord pour le rendre insubmersible je ne vois pas d'autre solution.·le 05 sept. 23:32
05 sept. 2020
0

J'avais lu que l'isolement obligatoire du compartiment avant commençait à 15m.


Café noir:Ce qui bien sûr n'interdit pas de le mettre en œuvre sur une unité plus petite !·le 05 sept. 22:30
Calypso2:Réglementairement un bateau de 12m qui transporte des passagers doit être compartimenté et répondre à des critères de stabilité bien précis tels qu'un module de stabilité minimum, une assiette et à un angle d'envahissement Alors pourquoi pas sur un bateau avec un équipage ·le 06 sept. 09:01
Calypso2:effectivement a partir de 15m de longueur flottaison les bateaux doivent avoir une cloison étanche à l'avant sans aucun trou ·le 06 sept. 15:12
06 sept. 202006 sept. 2020
0

On peut aussi considérer la mode des étraves verticales comme un non sens. J’ai vu un 38 pieds des années 80 moteur emballé monter sur un quai en ayant râpé un peu de gelcoat ; avec un étrave droite il aurait coulé


lolapo:En general , sur les customs , l'étrave cache un.crash box...·le 06 sept. 13:43
06 sept. 202006 sept. 2020
3

Salut!
Le principal problème de résistance au choc est que maintenant tous les multicoques sont construits en sandwich. (Comme l’Atlantic 46). Quel que soit sa composition, ce principe de construction est très mauvais pour la résistance à l’impact, très bon pour la rigidité à bas poids.
En effet, les peau externe et internes sont très minces, la mousse entre les 2 n’offre aucune résistance à l’impact.
Même dans le monde de la course ils construisent maintenant beaucoup en monolithique carbone suite aux accidents.
Par exemple, il y a 15 ans les mats carbone ailes étaient en sandwich, ils se sont aperçus que le battement des drisses les delaminaient. Cela a expliqué pas mal de démâtage, maintenant les mâts ailes sont en monolithiques carbone.
Vous vous rappelez le chavirage de groupama 3 au large de la NZ : les chocs des vagues sur les bras de liaisons (pourtant bien au dessus de l’eau) les avaient delaminés d’où leur bris et leur chavirage.
Maintenant les zones exposées sur ces bateaux très rapides sont en monolithiques carbone (plus épais, plus lourd mais bien plus solide).
Les imocas étaient tout en sandwich sauf la zone autour de la quille.
Dorénavant avec les vitesses obtenus les zones immergées sont en monolithiques pour éviter ce problème de délaminage. Ça nécessite plus de structure interne, c’est un peu plus lourd mais pas de risque de délaminage et beaucoup plus résistant au choc.
Ces bateaux ont de plus de nombreux compartiments étanches...
On voit donc que même pour ces bateaux les plus rapides, le monolithique (carbone sous vide..) a remplacé le sandwich sur toutes les zones soumises aux chocs.

Les premiers outremer (plans danson) étaient en monolithiques polyester et avaient une très bonne réputation de résistance à l’impact, réputation justifiée. Ils avaient des coques de faible volume pour garder le devis de poids correct. Voyez les outremers actuels, beaucoup plus de volume, pas plus lourd mais en sandwich, ça ne doit pas être drôle de prendre un ofni dorénavant...
J’ai vu les photos d’un outremer 5X (Archer) dont la bouée a lâché à Bora Bora l’année dernière et qui a dérivé sur un pavillon en bois d’un hôtel sur le lagon. Quand on voit l’importance des dégâts pour un choc aussi minime ça fait peur (il y avait 25kts, mer plate, bateau à la dérive)

Pour la grande croisière et la probabilité importante de choc il faut une construction monolithique épais (au moins sous la flottaison, au mieux sans contremoulage), des compartiments étanches et éviter le sail-drive+++ (ou un compartiment moteur vraiment+++ étanche).
Il y’a un certain nombre d’exemple de naufrages sur une jupe qui se déchire.

Je suis également impressionné par le nombres de passes coques sur les bateaux actuels (c’est rare d’en voir moins de 10...). Sachant que la probabilité d’avoir un problème augmente d’autant.
Sur mon 16m acier j’ai 2 passes coques... Si ça fuit c’est facile de savoir où.
Pour la résistance des matériaux on s’est pris à 5 noeuds en tangentiel en growler de plusieurs tonnes qu’on n’avait pas vu : bilan sur 6mm d’acier = 1 petite bosse. Ça rassure...

Globalement on sait comment faire des bateaux fiables, mais c’est pas forcément compatible avec les cahiers des charges actuels...


Fabien83:Pourquoi éviter le saildrive ? Sur mon Volvo 130S vu comme c'est fichu, en cas de choc important, à coup sûr les vis de fixation de l'embase cassent sous la platine qui retient le joint. Je suis persuadé que ça a été calculé pour. La fixation avec 5 petites vis de mémoire à l'air tellement faible que j'en étais à me demander comment ça encaisse les efforts de propulsion. ·le 06 sept. 00:33
loupeis:Le sandwich a une qualité intéressante en cas de choc qui est sa souplesse structurelle. Un trou et une délimination importante seront moins dangereuse si l'ame est flottante même si le peau intérieure est abimée et fuit. Le monolithique carbone est le pire des materiau en cas de choc. Mauvais exemple.·le 06 sept. 00:35
Lorem Ipsum:Très intéressant, merci damienz·le 06 sept. 01:42
damienz:@loupeis : tu devrais en parler aux teams imoca&ultim, c’est leur choix. Moi j’ai un bateau acier je n’ai pas ce problème. Explique stp la « souplesse structurelle du sandwich... » Par définition le sandwich est fait pour qu’il n’y ait pas de souplesse. L’épaisseur totale fait la rigidité pour un poids minimal. Il se déforme beaucoup moins en cas de choc que du monolithique. C’est pour ça que tout les ponts sont en sandwich et qu’ils deviennent souples quand ils sont delamines (sandwich balsa par exemple).

Si tu fais un trou et que tu délamine dès que tu touches, peut-être que tu coules pas mais tu passes ta vie au chantier...·le 06 sept. 01:45


damienz:@Fabien83 : À coup sûr.... mouais... Il y’a des gens ici qui pourraient témoigner du contraire si ma mémoire est bonne...·le 06 sept. 01:47
damienz:@Fabien83 : Après une brève recherche : www.hisse-et-oh.com[...]-en-mer

Un catana 40 naufragé après avoir pris un filet dans son S-drive...

À coup sûr ?? C’est bien d’avoir des certitudes mais personnellement je préfère m’attacher aux expérience...·le 06 sept. 02:08


NewHorizon:Il me semble toutefois que la plupart des bateaux de série actuels sont en monolithique sous la flottaison.·le 06 sept. 07:51
loupeis:Dans mon idée la peau ext et l'ame d'un sandwich recevant un impact , s'enfonceront et répartiront plus ce choc à l'ensemble du bordé qu'un monolithique . Mais je me trompe peut être . Je ne suis pas spécialiste, c'est juste mon point de vue. Je me souviens de l'experience du bordé d'un sandwich balsa contre un gros anneaux d'amarrage. Un poinçon au milieu, et ensuite un gros rond délaminé tout autour. Bon quand je cite plus bas un 'materiau flottant'pour l'ame d'un sandwich, va de soi qu'on y met pas du plomb, on évite c'est préferable. C'était tard.😁 Pour le choix du monolitique carbone , je persiste, en cas de gros poiçonnement résistance médiocre. Les choix en course sont guidés par des critères de raideur performance mecanique poids, plutot que par ceux éventuellement de taper un growler. Le kevlar est bien meilleur en ce cas. Voila, buon dia.·le 06 sept. 08:47
tikipat:Le catana a coulé car le compartiment moteur n etait pas étanche , construit en sandwich , 15 ans de location , 30 ans après la construction et un 3/4 d un tour du monde , aucun souci de stucture ·le 06 sept. 13:57
06 sept. 202006 sept. 2020
0

Bonjour
En cas de choc important non perforant le sandwich se déforme à l'impact théoriquement.
Sur le bouquin de Lerouge sur les matériaux composites il y a une étude là-dessus avec la vue en coupe vue du haut du résultat du choc
Je crois que dans ce chapitre c'est en liaison avec les ferries construits en composite en Europe du nord,en cas de choc avec la glace ?
Dans le même esprit j'hésite à faire un sandwich carbone styrodur pour une annexe,un peu peur du delaminage en cas de choc ou de longue avec le moteur.
Reprendre la structure avec des ponts réguliers pour récupérer la solidité d'un nid d'abeille est une solution...mais quel boulot !
Acheter des panneaux en nid d'abeille doit coûter un bras ?
Je crois que je vais m'orienter avec une âme en cp de 3 mm pour être plus sécurit.
Sinon pour la flottabilité il existe des airbags latéraux extérieurs se gonflant avec des bouteilles au niveau du livet pour éviter de couler.
J'ai déjà vu ça en photo sur des chalutiers espagnols d'après mes souvenirs.


06 sept. 2020
0

Il existe differentes mousses.
Celle sous la flottaison est deformable , resiliente.
C'est exact que le ou les bras de groupama ont été reconstruit en mono. C'est sûr que l'exemple de damienz est des plus correct : l'acier.
J'ai rencontré des Américains qui s'étaient fait construire un voilier en acier avec pont alu. Leur choix : tout depend de la valeur que l'on accorde à sa propre vie en croisière. ..
Là dessus , un voilier en sandwich aura moins de volume sous l'eau ce qui est un des avantages en cas d ofni. Ne croyez surtout pas qu'un voilier en fibre tres epaisse des temps ancien soit un gage de solidite .
Là n'est pas le debat : solutions éprouvées en 2020 pour avoir des voilier plus sûr au large.


06 sept. 2020
0

Je réfléchis au même problème depuis un certain temps. J’ai pensé à rendre étanche les rangements sous les couchettes. Voir tous les rangements. Les stratifier et poser une trappe de visite étanche pour les fermer. Les rangements ne sont ainsi pas condamnés, mais vidés ils sont une réserve de flottabilité.


Arzak:J’ai pensé à rendre étanche les rangements sous les couchettes. C'est une TRES mauvaise idée ! Cette flottabilité additionnelle sera bien trop basse, et le bateau, une fois qu'il sera bien rempli d'eau, se retournera, tout simplement !

Les bateaux insubmersibles ont leur réserve de flottabilité à l'avant, arrière, et surtout tout le long de la coque, mais surtout au-dessus de la ligne de flottaison !

Si tu ne crois pas mes propos, observe les plans des bateaux insubmersibles dessinés par des architectes navals reconnus !·le 07 sept. 10:45


Calypso2:une reserve de flottabilité audessus de la ligne de flottaison ça peut servir à quoi ? et bien personnellement lorsque je devais trouvait des volumes d'insubmersibilité je les plaçais sous la ligne de flottaison et le plus bas possible ·le 07 sept. 12:34
Calypso2:trouver ..·le 07 sept. 12:35
Arzak:Tes réserves de flottabilité sous la ligne de flotaison s'apellent des "aides au retournement de la coque !!!"

Je répètes; observe les plans des voiliers insubmersibles ! (j'ai deux liasses à la maison, je connais)·le 07 sept. 12:40


Arzak:Il y a eu un essai (V&V ou VoileMag) d'une traversée de la manche sur un voilier insubmersible plein d'eau... (un Etap je crois) ...Qui restait naviguable, bien sur parceque ses volumes d'insubmersibilité n'étaient pas sous la ligne de flottaison !·le 07 sept. 12:43
juliusse:C'était bien un Etap.·le 07 sept. 12:45
lilas blanc:Dans ce cas, et si j ai bien compris , ce système sert à compartimenter , et isoler un voie d eau , les coffres étant toujours utilisés. je ne trouve pas cela idiot, tout système qui peut faire gagner du temps dans ce cas là est bon à prendre·le 07 sept. 14:30
Calypso2:biensur , le compartimentage d'un bateau ce n'est que créer des reserves insubmersibles , soit des volumes etanches (soutes,tranche du navire etc) ou pleine d'un produit occupant le volume ce qui empéche l'eau de si loger ·le 07 sept. 15:06
lilas blanc:Mais je suis d accord avec Arzak, laisser les coffres étanches sans rien ou remplis de mousse est une bêtise ·le 07 sept. 15:27
Calypso2:et bien non ... tout volume que ne pourra etre envahi par l'eau va dans le bon sens pour maintenir le bateau à flot ·le 07 sept. 16:09
lilas blanc:S il se trouve dans les hauts...·le 07 sept. 16:13
Calypso2:on met de la mousse dans les hauts par défaut lorsque l'on n'a pas de place dans les fonds . on peut raisonne par l'absurde ,l'on rempli le bateau de mousse jusqu'à hauteur de la flottaison il ne coulera jamais par une voie d'eau ·le 07 sept. 16:19
Lorem Ipsum:Bon, je m'y mets ;-)

Calypso, c'est de la physique de base, poussée d'Archimède, centre de carène, centre de gravité etc.

Il faudrait compléter "il ne coulera jamais par une voie d'eau dans le compartiment plein de mousse.

Normal, puisque la place est prise.

Mais si la voie d'eau est au-dessus de la mousse, capot arraché, vague dans la descente, pavois défoncé par un jetski, tu vas avoir une coque lourde au-dessus, légère en-dessous, et comme indiqué, hop ! retournée.·le 07 sept. 16:35


Calypso2:ah attention on fait toujours la m^me erreur ; il y a deux cas tres differents 1/ la voie d'eau ,le trou dans le bateau celà se traduit par une perte de poussée d'archimede et par une diminution du centre metacentrique . 2/ la deferlante ,elle se traduit par une augmentation de la charge .. avec sa carene liquide et dans un premier temps l'amélioration de la stabilité (ballastage) mais diminution de l'angle d'envahissement etc deux cas en stabilité tres different l'un de l'autre .·le 07 sept. 17:03
Lorem Ipsum:Moi je disais ça comme ça, faut pas se formaliser.

Si il y a de la mousse en bas, l'eau reste au-dessus quelle que soit la façon dont elle est venue, pas de ballastage, hélas.

En tout cas les volumes d'insubmersibilité, plus prudent de les laisser là où les architectes les mettent.·le 07 sept. 17:13


Calypso2:absolument ne pas y toucher c'est assez ch... de les mettre là ou il faut ,j'y ai passé des nuits et des cauchemars ..mais ça fait longtemps ·le 07 sept. 18:19
ALEBA:

Les bateaux insubmersibles ont leur réserve de flottabilité à l'avant, arrière, et surtout tout le long de la coque, mais surtout au-dessus de la ligne de flottaison !

Et ta quille elle sert à quoi ? De plus avoir l’eau au raz du pont avec la flotabilité haute ne sert a rien.

·le 08 sept. 16:23
Calypso2:non non un bateau "classé" insubmersibles reponds à des critéres de stibilité , assiette et franc bord permettant à l'équipage d'attendre les secours en restant sur le bateau ,evidement tout est relatif en cas de cyclone ça doit poser probleme tout de m^me mais c'est surement mieux que le bib ·le 08 sept. 16:28
06 sept. 2020
0

bref plus de rangement .....tu coules pas mais tu peux tout juste prendre ta brosse a dent


ALEBA:Mais si tu perces dans un coffre, tu inondes juste celui ci.·le 06 sept. 17:42
tikipat:mais tu ranges ou le matoss , la bouffe , les affaires , bref ce qu il faut en long voyage ?? ·le 06 sept. 18:09
Marchelo:C'est un peu exagéré de dire que tu as pas de place sur un bateau insubmersible. Je dispose d'un Etap 28i de 1990 et il y a plus de rangement que dans un voilier de même taille des années 80.·le 07 sept. 18:08
ALEBA:De toute façon il faut un compromis. Ranger moins et insubmersibiliser ou full place et l’impasse sur l’insubmersibilité. Ma solution avait l’avantage de ne pas condamner les rangements avec de la mousse.·le 08 sept. 16:25
06 sept. 2020
0

Si une baleine se prend en tête de couler un bateau, elle peut y arriver. Melville a pris l'exemple du baleinier Essex: fr.wikipedia.org[...]einier) et l'animal n'a pas suivi les consignes d'attaquer par le "compartiment étanche" à l'avant. Les baleines s'en fichent du matériau, aussi:

. Méfions-nous des baleines - peu importe la construction de nos bateaux.


loupeis:Elle a du se ruiner la tête aussi.😁·le 06 sept. 15:13
06 sept. 2020
2

sur mon nouveau cata , crash box + une cloison étanche a 2.70 m de l étrave , coffre étanche a l ar. du tableau de la jupe a une cloison a 1.50 m


06 sept. 2020
0

Un crash box sous l étrave qui se prolongerait serait un gros plus.
Et à cet endroit on ne perd pas beaucoup de rangement. ..


tikipat:ce que j ai fait sur le cata + la cloison étanche ·le 06 sept. 16:53
06 sept. 2020
0

autre zone à risque: chaise d'arbre ou saildrive, safran suspendu, ...


tikipat:les deux étanche sur mon cata ·le 06 sept. 16:54
juliusse:Tikipat, tout le monde ne se construit pas un lerouge...·le 06 sept. 16:59
PAOPAO29:@tikipat sur ton nouveau cata tes zones étanches englobe les moteurs ? Quid de la ventilation pour le moteur? Tu peux nous décrire ton installation. Nana·le 06 sept. 22:05
06 sept. 2020
2

dommage, .... mais faire étanche les emdroits qui risque est bien facile a faire


06 sept. 2020
0

pourquoi avoir peur de couler ?
la peur donne des ailes, tu t'envoles et tu atterris dans ton jardin !
il faudra toutefois faire attention au trafic aérien vu qu'il y a de plus en plus de peureux qui vont voler, ça va être chaud hi hi hi


06 sept. 2020
4

disons que quant tu perds tout et que tu dois recommencer a zero , alors autant essayer de limiter ce risque ...


07 sept. 2020
0

Un des trucs qui craint , c'est le ou les safrans. Un grand coup de queue d'une orque énervée sur le safran et crac ,tu t aperçois que la mer est immense....


07 sept. 202007 sept. 2020
0

Hello
Avoir les tubes de jaumiere des safrans extérieurs au volume habitable de la coque c'est quand même mieux...
C'est ce que j'ai sur le bateau.
Un ami a un crash box avant qui se prolonge de 1,50m sous la coque. Sur 40cm d'épais
Je suis assez d'accord avec Tikipat qui lui a l'expérience d'avoir coulé et tout perdu...
Après si les trappes d'accès au moteur sont solides mais pas tout à fait étanches ça ralentit le souci de la voie d'eau par cet endroit si c'est seulement petit débit.


08 sept. 2020
0

Hors sujet mais : je viens d'arriver à Grenade aux Antilles.
C'est impressionnant le nombre de catas dans la marina. Plus que des monos il me semble .
Et pourtant,bien que l'on ai souvent pensé qu un cata ne coule pas et bien ils peuvent couler. ils sont de plus en plus present aux antilles. Et pas des petits !
Super équipés ( capteur de tension digital sur le haubannage etc...) ils ont la faveur des propriétaires aisés.


08 sept. 2020
0

le voyage a changé , beaucoup de gens aisés sur les bateaux , et concentrés sur les Antilles


Café noir:Pas le voyage qui a changé,

----------------- mais seulement certains voyageurs.....

-----------------------qui sont devenu beaucoup plus visibles !·le 08 sept. 14:23


Café noir:-----------------de par leur nombre !!!

( En certains lieux).·le 08 sept. 14:26


ALEBA:Beaucoup de location de cata aux antilles aussi·le 08 sept. 16:27
Quizas:donc le voyage a bien changé ! la constatation est que "avant" il y avait des équipages qui naviguaient avec le RMI ou un tout petit revenu ou en bossant à droite à gauche ou avec une petite retraite et que "maintenant" les droits d'entrée dans chaque pays sont plus chers, les ports et le matos aussi, plus de RSA il faut aller pointer tous les mois, revenus encore plus petits, plus de boulot aux escales et retraites peau de chagrin, donc les bateaux de voyage petit budget il y en a de moins en moins et les bateaux avec de la tune de plus en plus parce que on dit que la plaisance s'est démocratisée, comme le golf !·le 08 sept. 20:13
08 sept. 2020
0

Les catas que j'ai pu voir ne sont pas des fp ou lagoon.
Des 15 -20 m custom plutôt joli.
Sécurité :
Les passes coque si genre champignon plastique à carèner pour eviter d'accrocher. Et eviter de les mettre trop pres , meme zone. Renforts interieurs.


08 sept. 2020
0

Il faut demander à Elon Musk un Cyberboat en inox massif. Ca seront les OFNI qui couleront et non le cyberboat.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer