Feux de route

Bonjour à tous,

J'ai un mousquetaire (6m50)

Pour la navigation de -6 milles d'un abri les feux de route sont obligatoires.

Naviguant rarement de nuit,Puis je utiliser uniquement des feux de routes de secours sur piles

Merci

Sylvain

L'équipage
25 fév. 2007
25 fév. 2007
0

oui
:-)

25 fév. 2007
0

oui
oui et avoir un jeu de piles d'avance au moins

25 fév. 2007
0

des feux basiques............
genre lalizlas ne te couteront pas plus cher et seront a demeure sur ton canot ;-)

25 fév. 200716 juin 2020
0

feux
Basique tu veux dire connecter sur le 12volt? ;-)

25 fév. 2007
0

oui 12 v.
et mettre ampoules a led ce qui permet d'avoir peu de reserve de courant :-)

25 fév. 2007
0

et même un feu blanc unique en tête de mat

pour les moins de 7 m.

26 fév. 2007
0

Es-tu sur de celà ?
C'est ce que je pensais aussi, mais je n'ai retrouvé le texte de réference nul part? Du coup, j'hésite à remplacer mon feu blanc par un tricolore (je n'aime pas les feux dans le balcon, surtout pour mon petit canote...ça ne se voit pas dés qu'il y a un peu de mer !)

Cdt

Thierry

26 fév. 2007
0

tricolore
bonjour à tous le feu tricolore de tête de mât possède deux ampoules, une pour les feux de route et une pour le mouillage. Souvent 20W pour la nav (gros consommateur) et 10w pour le mouillage.
Dans le cas posé il me semble que des feux à piles sont les plus adaptés de plus le controle se fera de jours (puisqu'il dit qu'il ne navigue pas de nuit) donc je ne suis pas sur qu'on lui demande les feux et encore moins s'ils fonctionnent.

26 fév. 2007
0

Merci de l'info.
Mon feu de tête de mat n'a qu'une ampoule.
En fait, l'adjonction d'un cache bicolore à l'interieur le transforme en feu de route.
Celà dit, reflexion faite, je vais quand même remettre ce cache. Je prefere avoir un feu tricolore, plus clair pour les autres bateaux.
Une lampe tempete fera l'affaire comme feu de mouillage (et ne videra pas la batteire !).

Cdt

Thierry

27 fév. 2007
0

feu blanc seul...
je crois que cela ne s'adresse qu'au bateaux à moteur de moins de 7 m

26 fév. 2007
0

Dans le bloc marine c'est marqué

Sous 7 m, un feu blanc en tête de mat convient.

Le tricolore en tête de mat, sauf erreur, comprend 3 ampoules. Ca fait beaucoup de conso sur un petit bateau.

26 fév. 2007
0

oui
c'est prévu dans le RIPAM

:-)

25 fév. 2007
0

un
tricolore en tete, le blanc seul peut etre confondu avec un feu de mouillage

26 fév. 2007
0

Sauf erreur de ma part,
Il ne pourrait être confondu avec le feu de mouillage, que si le tricolore est éteint, ce qui n'est pas normal quand on navigue la nuit.
Non??
Il y a eu un fil là dessus, expliquant les erreurs d'appréciations de distances, pour un navire nous observant la nuit, et si on compare la position des feux : tête de mât, ou balcon.
Il y a du pour et du contre dans les deux cas. C’est vrai qu’en tête de mât, on serait visible de plus loin, mais je pense aussi que par temps pas trop clair, l’observateur pourrait nous croire plus loin que nous le sommes en réalité….. :-(

26 fév. 2007
0

bof
c'est suffisant pour être en règle avec la législation, mais à l'usage ça n'est vraiment pas pratique : c'est la solution que j'avais sur un Love-Love avant de l'équiper de vrais feux;
le problème vient de la longévité des piles : elles n'ont jamais tenu plus de 4 heures !
il fallait donc non seulement avoir un stock de piles impressionnant, mais aussi s'amuser à changer 3 jeux de piles au beau milieu de la nuit

26 fév. 2007
0

non
les feux a piles tiennent la nuit sans probleme des alcalines evidement pas des salines pour en changer plusieurs fois par nuit tu doit naviguer au dessus du cercle polaire en hiver effectivement la nuit est plus longue :-)

26 fév. 2007
0

En fait,
c'est surtout utile quand tu ne navigues pas la nuit, mais que tu rentres un peu plus tard que prévu.
T'es en règle, voilà... et peut-être un peu plus en sécu, aussi.

26 fév. 2007
0

d'après les textes
comme dit précédemment, sur un moins de 7m, un feux blanc en tête de mât peut suffire mais ne serait même pas obligatoire si on est au besoin capable d'éclairer les voiles avec un projecteur.
Sur mon canot de cette catégorie, j'avais un feu de tête de mât blanc mais pour naviguer la nuit (pas occasionnellement)je ne me sentais pas trop sûr de moi la saison dernière:
Au large de St Gilles dans une bonne houle avec plein de péchous tournant autour, j'étais content d'avoir quand même allumé ceux de secours à pile pour indiquer ma route.
Les piles tiennent presque une nuit mais avec les vagues, comme ils sont bas qui les voit??
Finalement j'ai viré le feu blanc et l'ai remplacé par un tricolore à une seule ampoule. Du coup plus de feux de mouillage, alors ça sera lampe tempête aussi.

26 fév. 2007
0

feu blanc visible tout horizon
mais pas forcement en tête de mat.

ceux qui ont pratiqué l'école de voile dans les années 70 se souviennent certainement des lampes-tempêtes dans le pataras...

c'est règlementaire.
en pratique , ça se voit mieux que les feux à piles un jour de houle.

en fait-si quelqu'un fait une veille réelle sur les pèchous-mieux vaut également éclairer ses voiles régulièrement pour se faire reperer.

le plus sur est encore de faire comme si il ne nous voyaient pas et manoeuvrer en consequence.

26 fév. 2007
0

pour avoir
teste en grandeur reelle l'eclairage des voiles avec le projecteurd'1 millonde candelas ou je ne sais quoi en arrivant à Cavalaire de nuit avec du mauvais temps 2 personnes sur la getee nous ont vues seulement à une centaine de metres mauvais carma

26 fév. 2007
0

La question d’un grand naïf
comme moi sera, pourquoi ne pas placer d’office un combiné mouillage-route ? :alavotre:

pfffzzzz

27 fév. 2007
0

Parceque...
il faut souvent repasser un cable...et que parfois c'est franchement galère ;-).
Dans mon cas c'est prévu, mais ça attendra l'hiver prochain.

Cdt

Thierry

27 fév. 2007
0

Keske vous racontez là,

vous n’allez pas me dire que des futés comme les bougres d’heo ne savent pas comment alimenter en tête un feu de mouillage et un feu de route tricolore avec un conducteur de deux fils ???

pfffzzzz

27 fév. 2007
0

euh....
donc tu reussi à alimenter deux ampoules à alumage distinc avec un seul conducteur (le deuxieme servant de retour)?
ou alors tu utilise le mat comme conducteur de masse?
fortiche le gars
jpierre dubitatif

27 fév. 2007
0

Cher Maitre...
je dépose à vos pieds mes hommages reptiliens pour cette astuce dont je vais faire un bon usage !

Cdt

Thierry

27 fév. 2007
0

Heu,
c’est pas tout à fait comme ça

pfffzzzz

27 fév. 2007
0

Pourquoi faire simple
Quand on peut faire compliqué???

27 fév. 2007
0

Euhhhh...
pas mal ton schéma...mais tant qu'a faire je préfère passer trois conducteur plutôt que de monter chaque fois en tête de mat pour manipuler l'interrupteur ;-)

Cdt

Thierry

27 fév. 2007
0

Heu vous grimpez en tête de mat
pour utiliser le switch ? :bravo:
:heu: Sinon je compte 3 fils...

pfffzzzz

27 fév. 2007
0

pas vraiment
un en cable 3 conducteurs suffit 2 alim et un retour

27 fév. 2007
0

2 conducteurs suffiraient
1 négatif, et 1 positif, sur un inter à 3 positions:
Position 1 = Off
Position 2 = mouillage
Position 3 + feu tricolore

Il est vrai que le feu de mouillage n'est jamais allumé en même temps que les feux de routes, mais en ce qui me concerne, je préfère avoir les inter séparés.
N'ayant pas d'origine (on peut se demander pourquoi) de feu de hune (blanc sur l'avant) je ne m'interdisait pas d'allumer ce feu de hune en même temps que les feux de nav, quand je marchais au moteur.
Aujourd'hui, chaque fonction a son inter, et son conducteur. :-|

27 fév. 200716 juin 2020
0

Bin vouii mon gars,

y a rien de compliqué à faire ça :-)

Pour que vous ne mourriez pas idiot, je vous rappelle qu’un jour un pèquenot qui s’emmerdait, a pour passer le temps, inventer les diodes...
Et ue ces petits bazars insignifiant, sont bien pratique pour faire ce qu’on veut avec le courant continu qui, bête comme il est, va toujours dans la même direction !

Donc deux de ces brols et un switch 3 positions (Ca porte un nom qu’Alzheimer m’a piqué mais vous trouverez bien )

Et miracle ça fonctionne ! :alavotre:

pfffzzzz

PS: je vous offre même le schema que j'ai piqué un jour quelque part...

27 fév. 2007
0

le pas tout
à fait comme ça était pour gwennili ;-)

pfffzzzz

27 fév. 200716 juin 2020
0

Je retente le schéma
Ayant une confiance limitée dans les diodes surtout en tête de mât, et pour un résultat identique, je resre donc simple...

27 fév. 2007
0

Faites nous donc
un petit schéma avec votre façon de voir, juste pour rire un peu... :-)

pfffzzzz

27 fév. 2007
0

parce ce que cobra...
parce ce que le feu de mouillage doit être visible sur 360° alors que le feu de route de 225°

27 fév. 2007
0

Heu… z’êtes sur

de ce que vous affirmez ? :tesur:

Car là, vous m’en bouchez un crochet (ce qui est gênant vous en conviendrez pour l’écoulement de mon venin ! DOCTEUR HELP !! :lavache:

pfffzzzz

26 fév. 2007
0

CE QUE DIT LE REGLEMENT
Dans la COLREG ou RIPAM en français, la règle 25 te dit:

"un navire à voile de longueur inférieure à 7 mètres doit si possible montrer les feux prescrits aux paragraphes a et b (vert rouge et blanc voir le texte), mais s'il ne le fait pas il doit être prêt à montrer immédiatement pour prévenir un abordage une lampe electrique ou un fanal allumé à feu blanc

Attention tout de même:
si tu navigue sur un voilier au moteur, le reglement des navires a moteur s'applique:
un navire à propulision mécanique (=voilier au moteur) de longueur inférieure à 7 mètres et dont la vitesse maximale ne dépasse pas 7 noeuds peut, au lieu des faux prescrits au paragraphe a de la présente règle, montrer un feu blanc visible sur tout l'horizon; il doit, si possible montrer en outre des feux de côté

27 fév. 2007
0

Etre vu.
En dehors de toute réglementation, c'est là le problème.
L'aclairage de la voile est peu efficace, de l'avis même des "conducteurs" de navires de commerce. L'homme de quart est beaucoup plus sensible à une coup de projecteur halogène envoyé vers la passerelle.
Même sur un petit bateau, un unique feu blanc me parait bien peu visible, bien que conforme au réglement.
Là où cela peut devenir délicat, c'est devant une entrée de port où il peut y avoir pas mal de monde.
Je me souviens avoir manqué de peu un petit canot alors que nous tournions nombreux en ronds aussi divers qu'entrelacés vers la tourelle du Loup à Granville, en attendant l'ouverture de la porte.
Dans ce cas, où on regarde au niveau de l'eau plutôt que vers le ciel, il est de loin préférable d'allumer les feux de balcon, tout comme lors de la marche au moteur, avec le feu de hune.
En mer, j'utilise le feu en tête de mât, visible de plus loin et moins vorace en électricité.

28 fév. 2007
0

A Cobra
Mais c'est bien sûr, il y a 3 fils.
Ton schéma est interressant, c'est vrai.
Excuses.
:-|

01 mar. 2007
0

Impossibilité?
Il y en a bien qui brancheront de l'alternatif sur le truc! non?

01 mar. 2007
0

Vous n’avez aucune raison
de vous excuser mon cher ! Ce fut un plaisir

Par contre si effectivement ce schéma peut rendre service, c’est uniquement si vous n’avez pas la possibilité ou la volonté de passer un conducteur 3 fils

Notez que cela offre un autre avantage, l’impossibilité d’allumer les deux feux en même temps…
Vu la faune qui se retrouve sur l’eau, c’est peut-être la raison la plus importante pour placer le truc !

Mais non, je ne persifle pas, je regarde juste ce qui évolue autour de la plaisance ! :alavotre:

pfffzzzzz

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...la houle dégonfle tranquillement...

Après la pluie...

  • 4.5 (89)

Après la pluie...la houle dégonfle tranquillement...

mars 2021