Feux de mouillage et securité.

On voit depuis quelques années, les bateaux au mouillage signalés la nuit par des leds de jardins. Aussi par d'autres en mode à éclat, et flash lights
Pourquoi faites vous usage de cela comme des moutons ?
C'est dangeureux , interdit. Un feu de mouillage signale votre navire par un éclairage en haut de votre espar. Visible a 360 degrés. Libre a vous de gérer son installation.
Si ce fil pouvait calmer cette tendance qui semble inéluctable , ce serait pas mal pour ce que la navigation reste ce qu'elle est. Libre et codée.On ne met pas un barbecue sur le toit sa voitutre pour se signaler dans un village perdu.
Réveillez vous. Au moins ceux qui lisent le forum.
Mettez votre feu tête tout est ok.

:pouce:

L'équipage
06 juil. 2019
06 juil. 2019
4

oui loupeis tu as raison, feu en tête de mat, mais désolé je met aussi un éclairage fixe sur le pont (je laisse mon neon leds pas très puissant de cockpit allumé la nuit) pour ceux qui ne lèvent pas toujours la tête quand ils arrivent dans un mouillage la nuit, trop obnubilés à voir ce qu'il y a devant, bouées entre autre, moi compris, c'est quand même beaucoup plus facile de voire un cockpit légèrement éclairé et une bouée au ras de l'eau que de chercher la tête en l'air une loupiote en haut d'un mat de 20 m, même avec strabisme divergent.
d'accord par contre pour ne pas mettre des flashlight ou autres feux clignotants ou feux de couleurs autre que blancs

06 juil. 2019
4

Je ne crois pas que le feu de mouillage doit être obligatoirement en tête de mat, c'est sûr que c'est plus facile pour qu'il soit visible sur 360° mais c'est souvent plus visible plus bas (et plus facile pour retrouver son bateau de nuit dans un mouillage encombré)

Aux USVI les cost-guards verbalisent pour des feux de mouillage non réglementaires.

06 juil. 2019
3

Moi je râle surtout après les très nombreux bateaux qui n’ont aucun feu la nuit au mouillage.

13 juil. 2019
0

bonjour tous ceux que j'ai vue au corp mort ou en mouillage forain ne s'eclaire pas ;mais ils sont en zone de mouillage...avec les autres!mais effectivement si tu jette l'encre dans un endroit pour pecher par exemple,meme pour un voilier tu dois te signaler...

06 juil. 2019
0

Tu as bien raison. En majorité les lampes de jardin photovoltaïque ont une portée de quelques mètres et visible de la proue seulement quand il est dans le portique.
Je vois souvent des feux rouges à éclat en tête de mat au mouillage c’est du grand n’importe quoi.
Christophe

06 juil. 2019
1

Feu rouge en tête pour les plus de 20m il me semble, mais à éclat non.
Des feux à éclats rouge ou pas on en voit de temps à autre, je suppose que c’est un dépannage.
Ce printemps je me suis aperçu que mon feux de mouillage ne fonctionnait plus, ma femme a dû me monter en tête de mât (elle adore ça :-p ) si j’avais été tout seul j’aurais dû bricoler quelque chose de pas très réglementaire.
La lampe à led était légèrement sortie de son logement avec les vibrations.

06 juil. 2019
1

histoire d etre taquin.... et la boule de mouillage.....on en voit pas beaucoup :heu:
De plus, sauf erreur de ma part, usage obligatoire dixit le ripam et dans la Division 240 la boule de mouillage ne fait plus partie de l’armement obligatoire à avoir à bord !!!!!

06 juil. 2019
0

Et donc si un bateau n’a pas sa boule, il faut lui rentrer dedans ? ;-)
Je la mets en Italie où c’est pas mal pratiqué mais franchement, il faut être sacrément miro pour ne pas voir qu’un bateau est au mouillage dans une crique de jour.
C’est valable pour des gros qui mouillent au large sinon je ne vois pas l’utilité.

09 juil. 2019
0

Je ne dis pas qu’il ne faut pas respecter la règle mais que cette règle est inutile pour les bateaux de plaisance la plupart du temps.
Là je suis dans une baie, il y a des dizaines de bateaux au mouillage, certains ont la boule, dont moi, d’autres ne l’ont pas, un sur deux environ et le risque de colision est le même pour tous, quasi nul et je le répète il faudrait être très miro pour ne pas voir que ces bateaux sont à l’arrêt avec une chaîne devant. :doc:
Si un bateau dérape je doute que l’assurance vérifie ce détail en cas de dégâts.
Et le triangle alors ? C’est la règle également et on n’en voit jamais.

08 juil. 2019
1

C’est pas parcequ’on n’en voit pas l’utilité qu’il ne faut pas respecter la règle.

06 juil. 2019
6

Il n'est pas obligatoire de lui rentrer dedans.
Mais si cela arrivait, les règles RIPAM départageront les responsabilités.
Sans marque de mouillage, tu es donc en navigation... et, sans voile hissée, tu étais au moteur.

La boule est pratiquée en général, pas en France.
La raison est simple : pour qu'un Français respecte une règle, il faut impérativement un gendarme et une sanction : à ce moment, il râle...

06 juil. 2019
7

Un feu blanc clignotant, je passe au Nord .

-2

Ou à l'Est, Ouest ou au Sud, tout dépend du séquencement du clignotement.

06 juil. 2019
1

Boule de mouillage obligatoire aussi en effet (ça differencie bien du bateau stoppé en dérive ou qui pêche. ..) et surtout cône au moteur ! Afin que le petit malin de français ne puisse pas arguer qu'il n'était qu'à la voile, ou hissait sa GV, ou. ..

06 juil. 2019
0

je dois admettre que le cone noir .....je n y pense pas....et j en vois pas et pourtant lorsque l on sort de la vilaine on en bouffe du moteur !

petit question qu il me vient .....a quel moment, du point de vue de la réglementation, lorsque l on remonte une rivière on passe de navigation "mer" a navigation "rivière" ?

06 juil. 2019
0

Lors du passage du premier obstacle à la navigation (pont trop bas, ecluse....)

06 juil. 2019
2

Les domaines maritime et fluvial sont délimités officiellement. Les limites sont indiquées dans les documents nautiques.

06 juil. 2019
0

Bien entendu et elles correspondent historiquement à ce que je viens d'écrire : par exemple pour la Vilaine, ce n'est pas le barage d'Arzal qui est récent, mais le 1er pont â Redon

06 juil. 2019
1

Bon c'est sympa de voir que je ne suis pas tout seul à avoir constaté ce phénoméne.La solitude a du bon mais il faut pas abuser.
:mdr:
Mon constat simple. Tu arrives au mouillage, les bateaux portent leur feux de mouillage ( allumés ;-) ) . Si pas de maison ou route éclairée en ariérre plan, on identifie trés vite la situation. Si maisons ou route un petit peu moun vite.Mais le feu de mouillage donne excellente lecture de la situation; normal il est fait pour ça.
Deuxiéme cas; tu arrives au mouillage, maison ou pas , tous les canots porte leur machin qui fixe , d'autre eclat ou flash, et bien tu ne comprends plus rien. Il te faut alors faire un effort et travail suplémentaire de décryptage, parceque ces messieurs se croient chez casto ou leroy mode soirée jardin entre amis. Cela n'apporte aucune sécurité, et oblige les autres à un exercice qu'ils n'ont pas envie de faire, enfin moi en tous cas. Comme disait un homme politique , je vous demande de vous arrêter. :mdr: :mdr: Sur ce, va taffer.

06 juil. 2019
0

le feu de mouillage n'interdit pas d'autres éclairages sauf de couleur verte ou rouge
les feux de navigation non plus d'ailleurs ,voir les carferry souvent on les cherche parmi toutes ces lumières .
vous pouvez mettre des lampes de jardins du moment que celui de mouillage est visible à 2mn sur 360°.
si le feu est visible à 2mn il n'y a pas besoin de lever la tête pour le voir .des led's sont homologuées depuis longtemps ,il suffit de prendre la bonne .
alain

06 juil. 2019
0

Pas d'accord pour rajouter des lampes de jardin. Feu de mouiilage est prévue étudié régulierement pour cela. Lui adjoindre un autre signal, qui n'en n'est d'ailleurs pas un change et diminue l'éfficacité de l'information, la rend caduque.
Pour les ferries en mode guirlande, je connais c'est un autre sujet.

07 juil. 2019
0

Donc on interdit les feux de pont, les feux de travail sur les caseyeurs et chalutiers ?

06 juil. 2019
0

loupeis, le ripam est formel dans la mesure ou l'on porte les feux réglementaires on peut utiliser d'autres éclairages quelle qu'ils soient
du moment qu'il ne portent pas à confusion genre clignotant, rouge ou vert .
d'ailleurs sur la côte c'est ma même chose les feux roues et verts ne doivent pas être visibles de la mer surtout clignotants .
alain

06 juil. 2019
0

alors les lumières du bar tabac à côté de la pharmacie ça devrait être interdit et pourtant ..... :heu:

06 juil. 2019
0

Ah oui, j'ai une fois voulu entrer entre une pharmacie à ma gauche, et un bureau de tabac à droite...

06 juil. 2019
4

On peut bien mettre de la lumière dans le cockpit pour dîner !

06 juil. 2019
2

Oui on peut. Bien sur. On doit, sinon on ne peut pas manger c'est embêtant.
Mais eclairer son navire au mouillage, je parle de SIGNALER, ( je ne crie pas je re- précise) avec des lampes de jardin est une mode stupide, qui va à l'encontre du sens marin et de la reglementation. C'est en tout cas mon point de vue et ja sais qu'il est peu partagé.

06 juil. 2019
0

pour avoir vu un cyalume en fin de vie qui flottait au vent comme signalement d'un voilier au mouillage devant l'entrée d'un port et donc de la ville je ne cherche plus les feux réglementaires

06 juil. 2019
5

Lorsqu'on arrive la nuit dans un mouillage un peu encombré, le feu de mouillage en tête de mât, ne permet pas de bien visualiser la coque qui se trouve 15 m en dessous.
Un feu (ou plusieurs) au niveau du cockpit est pour cela bien plus efficace.

06 juil. 2019
1

Hello,
Exactement...surtout si on est en solo, à la barre, par une nuit sans lune, et après 40h de nav...
Perso, une bonne lampe torche me permettait de distinguer les coques beaucoup mieux qu'un feu en haut du mât...
Je me souviens d'une arrivée à Ste Anne en Martinique assez épique, à zigzaguer entre les "bouées"de casiers et les bateaux mouillés parfois très loin de la côte...je dois avouer que je n'ai pas eu beaucoup le temps de regarder en l'air! :tesur:

06 juil. 2019
0

Encore faut-il de l'energie "à volonté"...quand on navigue sur petit habitable, parfois même sans moteur HB, c'est un luxe qu'on ne peut pas se permettre. ..
Je faisais jadis de la croisière en Maraudeur, mini ou quarter tonner. Dans le meilleur des cas, un feu de mât hissable avec pile Duracell durait 3 heures...
Bon, avec le Maraudeur, il était tentant de beacher...

08 juil. 2019
1

Il y a 50 ans, on avait une lampe à pétrole au dessus du bateau ....

06 juil. 2019
1

Rigil j'entends trés bien cet argument. Mais le condtat fait que aux mouillages 90% des bateaux posédent frigo, douches electriques et centrale à naviguer souvent identiques à celle d'un triple 7. Pour cela l'argument consomation ne tient pas.
Koala l'utilité d'un feu de mouillage n'est pas d'eclairer un coque mais de signaler la position géographique exacte et codée d'un navire; à 'aplomb de leur espar pour les voiliers , ou de la superstucture la plus haute pour les moteurs. En restant dans la plaisance.Sachant que pour les moteurs des variantes sont possibles quant à la position en longitudinal sur le bateau.

08 juil. 2019
1

loupeis je respecte ton argumentation mais lorsque tu dis qu'il suffit par nuit noir de voir un feu de tête de mat sur fond noir pour savoir qu'il y a un bateau juste en dessous j'ai peur de découvrir précisemment sa position que lorsque je suis juste en dessous de son feu c'est à dire dans son bateau ! si la plupart d'entre nous préfèrent en plus du feu de mouillage laisser une loupiote blanche fixe de jardin ou autre pour éclairer une partie de leur pont ou cockpit ce n'est pas pour embêter les voisins ou par rebellion envers les règles établies mais juste parce qu'ils pensent que c'est utile, et apparemment cela ne déroge pas à la réglementation donc il n'y a pas lieu à un grand débat, par contre une lampe de jardin ça me parait un peu faiblard, une guirlande de leds blanches tout autour du bateau serait plus explicite et aucune confusion avec autres feux de signalisations ...

13 juil. 2019
0

coucou et au noël prochain qui va mettre les guirlandes du sapin sur sont bateau???

06 juil. 2019
3

J'en rajoute une petite couche svp ne me lynchez pas :-p
Je suis pour l'interdiction de ces feux de jardins, et une obligation de lumiére sur toutes les annexes en ciculation de nuit.

13 juil. 2019
0

il me semble que toutes embarcations qui navigue de nuit doivent ce signaler conformément a la lois en vigueur!!

06 juil. 201906 juil. 2019
3

dans la mesure ou le feu de jardin vient en complément de feu de mouillage pourquoi pas s'il est ni rouge ni vert ,ni clignotant .
je dis bien en complément pas à la place et ça depuis le début de mes posts ..
le feu sur annexe la nuit est aussi obligatoire ,une lampe de poche ou de tête suffit .depuis le début j'ai l'impression que l'on enfonce des portes ouvertes ,
il ne sert à rien de tergiverser ,il suffit d'appliquer les règles qui sont claires et précises
alain

06 juil. 2019
0

Je ne vois pas en quoi le "feu de jardin" est gênant : il n'est nullement interdit d'éclairer son cockpit d'une lumière blanche, qui s'allume à la tombée de la nuit.
Le RIPAM indique les feux obligatoires, et je n'ai pas souvenir qu'il interdise quoi que ce soit. A vérifier.

J'ai des feux de jardin qui doivent porter à 100 mètres en les cherchant bien. Pratique pour retrouver mon bateau en rentrant du restau.
Si un "navigateur" en est gêné, il est temps pour lui de passer à une activité type belote.

08 juil. 201908 juil. 2019
1

C'est la noeud du probléme persil. Je te souhaite de pouvoir t'en équiper d'un qui portera à 200. Les mouillages sont un éspace commun de marins et des refuges. Non de térriens qui cherchent leur bateaux en rentrant bourrés avec leur annexe sans lumiéres Si vous n'avez pas compris que le sujet décrit : 'ceux qui collent une lampe casto dans le pataras en supprimant leur feux de tête la nuit', je n'y peux rien.
Le sujet 'transformer un mouillage en champ de foire' n'est pas ici , mais devrait être instructif. Car en vertu des arguments aussi de gens de trés grande expérience comme cerigo il à des codes. En l'occurence lecture des lumiéres, signaux en venant de l'extérieur d'un lieu, en verticalité ou horizontalité qui fait confondre tout quand tu arrives dans un mouillage. Pas tombés du ciel.

06 juil. 201906 juil. 2019
0

cat C'est bien parcequ'elles ne le sont pas que j'ai lancé ce fil. Tu n'est pas obligé d'y participer.

06 juil. 2019
0

:reflechi: Le jour où tout le monde respectera les règlements, la planète Terre sera devenue un paradis...

:-( mais ce n'est pas demain la veille.

06 juil. 2019
4

Et bien moi, j'ai deux feux à led (pas de jardin ) dans mes balcons arrières et je trouve ça bien pratique comme éclairage d’appoint

Evidemment ça ne dispense pas du feu de mouillage du couché au levé de soleil car ça n'a pas du tout le même usage.

voila, sur ce, je pars naviguer quelques semaines avec mes feux stupides mais je suis content quand même de partir ... :-) ;-)

Bonnes navs d'été à tous, profitez en tant qu'il est encore temps, je crois que ça ne durera pas, avec toutes les interdictions qu'on nous prépare, il faudra bientôt aller couler nos navires au large et passer à la pétanque ... Ah non, pas la pétanque, c'est dangereux, il faut l’interdire aussi ... :acheval: ;-)

06 juil. 2019
1

Je suis souvent arrivé de nuit, par mauvais temps sur des mouillages ou coffres encombrés. Le feu en tête de mât se confond avec l'éclairage public ou tout autre lumière de la côte. On ne sait pas qu'il y a un bateau au mouillage ! Une ampoule blanche, accrochée en bout de bôme (quand je naviguais en Corsaire, j'y mettais ma lampe à pétrole) permet de signaler réglementairement le bateau (visible sur 360°), d'éclairer le cockpit afin que l'arrivant dans cette zone, qui sait ce qu'il risque de rencontrer, puisse identifier la forme du bateau, son sens de mouillage et sa taille, afin de manoeuvrer en toute sécurité. Actuellement, je navigue sur un Océanis 43 avec une lampe de table de cockpit visible sur tout l'horizon.... Passée avec une ampoule LED, elle fait parfaitement l'affaire.

06 juil. 2019
1

Chacun fait ce qu'il veut .
Mais on ne remplace pas un feu de mouillage par un feu de jardin comme beaucoup font. Tel était mon propos.Et seulement celui là.
Je ne parle pas d'éclairage .
Mais je pense a mettre un gyrophare façon samu en tête de mat , pour le futur, car les eaux sont tellement fréquentées que je veux être bien sur qu'on m'oublie pas. :mdr:

06 juil. 2019
3

:heu: par définition, le feu de mouillage est blanc et visible sur tout l'horizon.

Bateau de moins de 50 m. un seul feu, bateau de + de 50 m. un deuxième à l'arrière plus bas que le premier...

C'est pour cela que sur un voilier il est en tête de mât, car s'il est ailleurs, dans le cockpit, en bout de bôme, à l'étrave ou sous le portique, il y aura toujours un moment où il sera occulté par le mât.

Sur les cargos ses feux sont installés en "hauteur" pour les distingués des autres éclairages du bateau, on peut penser qu'il en est de même pour les voiliers, un cockpit éclairé ne veut pas dire que le bateau est au mouillage, surtout s'il est en train de déraper.

07 juil. 2019
2

Bonjour Phil,

"C'est pour cela que sur un voilier il est en tête de mât, car s'il est ailleurs, dans le cockpit, en bout de bôme, à l'étrave ou sous le portique, il y aura toujours un moment où il sera occulté par le mât."

Il y a 20 ans, j'aurais été d'accord avec toi.
Depuis des possibilités nouvelles sont là.
Je suis souvent intervenu sur le site pour critiquer la suprématie du feu de mouillage en tête de mât : les mouillages sont de plus en plus surchargés, souvent devant une agglomération illuminée ce qui diminue drastiquement son intérêt.
Dans ce fil, nombreux comme moi ont des centaines d'arrivées de nuit dans les mouillages. Je pense avoir trouvé enfin la meilleure solution pour cet éclairage.

Depuis 5 ans, j'utilise la SuperNova de NASA.
Elle est placée sous mon portique.
Oui, elle masque un peu sur l'avant du mât.
MAIS, elle éclaire tellement TOUT le pont que le bateau est totalement visible même en arrivant par l'avant. Cela m'a été notifié par plusieurs personnes et au début, je l'avais bien vérifié avec mon dinghy.

Et je t'assure que mes arrivées de nuit sont bien facilitées par ce type d'éclairage adoptées de plus en plus par d'autres bateaux.
Sans compter l'amélioration sur le plan de la sécurité en des lieux dangereusement fréquentables.

Cordialement.

07 juil. 2019
6

Ben non, les Annexes du Ripam (Caractéristiques techniques des feux de navigation) établissent que tout feux devant avoir une visibilité sur 360° peut être occulté sur un arc de 6°, donc un feu suspendu à l'avant du bateau peut -si bien positionné- être 100% reglementaire. Un angle de 6° signifie 6cm d occultaton à 1m, 12cm à 2m, bref un mât ou un enrouleur passent très aisement.
Si en plus d'être reglementaire, le feu oscille un peu déjà l'angle effectif est moindre, et déjà rend le bateau plus reconnaissable, à chacun de voir, de moi coté le choix est fait.

08 juil. 201908 juil. 2019
0

J'ai bien précisé que le pont est totalement éclairé et comme par un projecteur.
Quand on rentre dans un mouillage surchargé, on voit les têtes de mât mais on a pas la notion de la distance nous séparant des bateaux.
Enfin, je n'avais pas remarqué que dans une baie, les "entrées" se faisaient par mon étrave…
Mon bateau étant parfaitement visible sur tous les angles sans torticolis, je continuerai, malgré mon respect des règles, à privilégier la vraie sécurité.

22 jan. 2020
0

Plus de 50 m, c'est le feu avant qui est plus bas. Quand on est pile devant, on voit les deux...
;-)

07 juil. 2019
0

ce qui n'est pas interdit est autorisé restons Francais et raleur :mdr:

07 juil. 201916 juin 2020
0

Bonjour Equipage,
Annuler cette pj, photo de mon feu de mouillage prise dans la presse.
Merci


08 juil. 2019
0

Bonjour,
jusqu'à présent je me contentais du feu en tête de mat.
Je note l'idée d'une lumière dans le cockpit c'est effectivement complémentaire. Un peu comme au feu rouge, il a le gros que l'on voit de loin, et le petit plus bas que l'on voit quand on est juste devant et que le gros est masqué.

08 juil. 2019
0

en asie,la plus grande fantaisie est de rigueur, que ce soit pour les couleurs ,les emplacements(pareil pour les feux de nav)au debut ca surprend, je fais comme tout le monde un flash light a l'arriere avec 2 piles (duree 2 mois) c'est efficace et pas cher (3€)

15 juil. 2019
0

en calédonie dans les endroits déserts hélas souvent pas de feu au mouillage.
il y eu un tragique accident dans le passé www.lnc.nc[...]ine-mer
un feu dans le cockpit aurait certainement été plus qu'utile!

08 juil. 2019
0

Bonjour Loupeis, je viens de parcourir ce fil.
Juste pour bien savoir de quoi on parle (sans esprit de polémique) , quelle est la définition du "feu de mouillage" au sens des règlements?
( intensité, angle de visibilité horizontal/vertical, hauteur...)
Je n'ai pas cherché et je n'ai pas la réponse, mais je pense que ce serait intéressant pour comprendre ce fil sinon on parle dans le vent!
merci à toi.

08 juil. 2019
0

Le RIPAM et ses annexes précisent tout cela.
Il est facile à trouver : dans le bateau, présence obligatoire.

En général, les Français le possèdent : sinon y'a PV.
Mais ils ne l'ont pas lu : y'a pas de PV en cas de non connaissance.

08 juil. 201916 juin 2020
0

Avec une image c'est simple... depuis qu'il y a des leds la tendance est d'avoir "ceinture et brettelles" donc en navigation à voiles il conviendrai de privilégier un feu tricolore et de mouillage 360° en tête de mât.
En navigation au moteur un/des feu(x) bicolore au balcon+poupe+hune.
Ainsi la règle est respectée (blanc 225° avec différentiel de hauteur).
Bon ça demande 2 boutons au tableau électrique voire 3 si on isole le feu de hune.

08 juil. 201916 juin 2020
0

J'ai combiné les deux, le feu de mouillage est fixé au dessus de la boule noire, le tout hissé bien haut sur l'avant; occultation bien moindre de ce qui est permis, en plus il bouge un peu et la boule tourne un petit peu, en éclairant le génois et le pont en dessous, très content.
Si besoin une petite led bleue additionnelle dans le cockpit, par exemple pour retrouver le bateau en annexe quand il y en a beaucoup, ou quand on attend des amis la nuit pour se faire reconnaître.

09 juil. 2019
0

Un peu comme Roberto.

Le feu de mouillage, bien dégagé sur le portique à tribord.

Deux lampes de jardin, cote à cote sur le portique à bâbord.
Elles ne sont certes pas visibles à 2 milles, mais très visibles dans un rayon d'environ 300 m, ce qui permet de bien identifier le bateau, lorsqu'on navigue à plusieurs, lors des arrivées au mouillage la nuit.

09 juil. 2019
1

la règle des 2 milles m 'a toujours laissé songeur, une heure à 4 nœuds ?
:non:
pou un cargo oui mais inadapté pour la plaisance, comme le dit koala c vraiment dans les 300 derniers mètres qu'on commence à regarder le niveau d'organisation ou de désorganisation du mouillage
:lavache:
ce qui est odieux en tout cas c'est la lampe flash très désagréable

09 juil. 2019
1

Bien d'accord avec toi et surtout concernant ces lampes flash, qui pour le coup ne sont pas réglementaires.
L'avantage du feu de mouillage sur le portique, est que l'on peut changer facilement l'ampoule si elle est grillée.
L'inconvénient, du moins en ce qui me concerne, est que je me suis fait piquer deux fois le verre de prétention ! !!! C'était à Port Camargue...dans la cour du ship ! !!
Au fait: 2 milles, ça fait 1/2 heure à 4 noeuds....mais ce sont les 5 dernières minutes qui sont importantes.

09 juil. 2019
3

une petite suppo....
j'arrive par nuit noire ,tu est au mouillage avec tes lampes de jardin
et comme je ne fais pas très attention je t'aborde de plein fouet
et je te fais un trou gros comme le bras dans ta coque avec ma delphinère

je déclare à mon assurance que tu n'avais pas de feu de mouillage réglementaire ...avec une petite photo à l'appui .

je ne sais pas si ma suppo va passer mais je sens que ça va être sans vaseline ..
alain

09 juil. 2019
0

il y a une 50aine d'années, la plupart des voiliers étaient dépourvus de moteur (ou souvent c'était un HB).
lors de la fameuse visite annuelle de sécurité, les affmar venaient vérifier que nos feux de route avaient bien la bonne puissance: celle qui vous vidait la batterie en 2heures. Nous étions donc en conformité avec la réglementation... le temps de la visite, puis nous remplacions les ampoules réglementaires par des ampoules moins puissantes, non réglementaires, mais qui avaient l'avantage de durer toute la nuit. sur plusieurs nuits, c'était lampes à pétrole et/ou à piles (1 jeu de piles par nuit).
la technologie est passée par là... a l'heure actuelle, sur mon bateau:
feux de route et de mouillage LED à alimentation solaire en tête de mat, +lampes de jardin solaires bricomachin à l'avant et à l'arrière pour signaler l'extrémité du bout dehors et du régulateur d'allure, des fois qu'un étourdi ne s’aperçoive pas de leur présence.
j'ai quand même laissé à poste, au cas où, les feux d'origine à incandescence (une ceinture et des bretelles, on est moins exposé à perdre son pantalon). mais je ne m'en sers plus.

09 juil. 2019
0

Bonjour,
puisque ce n'a pas été fait depuis le début de cette discussion, je copie ici in extenso la règle 30 du RIPAM.
Ça évitera de parler dans le vide comme sur de nombreux fils!
on saura enfin ce qu'est "un feu de mouillage réglementaire", expression largement utilisée ci dessus et désignant pour beaucoup implicitement "le feu blanc de tête de mat monté par le constructeur et donc forcément réglementaire à l'exclusion de tout autre ;-)) " avec telle ou telle portée. Ce qu'on en retrouve en rien dans le RIPAM.

Règle 30
Navires au mouillage et navires échoués
a) Un navire au mouillage doit montrer à l’endroit le plus visible :
i) à l’avant, un feu blanc visible sur tout l’horizon ou une boule ;
ii) à l’arrière ou près de l’arrière, plus bas que le feu prescrit à l’alinéa i), un feu blanc visible sur
tout l’horizon.
b) Un navire au mouillage de longueur inférieure à 50 mètres peut montrer, à l’endroit le plus visible, un feu
blanc visible sur tout l’horizon, au lieu des feux prescrits au paragraphe a) de la présente règle.
c) En outre, un navire au mouillage peut utiliser ses feux de travail disponibles ou des feux équivalents pour
illuminer ses ponts. Cette disposition est obligatoire pour les navires de longueur égale ou supérieure à 100 mètres.
d) Un navire échoué doit montrer les feux prescrits aux paragraphes a) ou b) de la présente règle et, de plus, à
l’endroit le plus visible :
i) deux feux rouges superposés visibles sur tout l’horizon ;
ii) trois boules superposées.
e) Les navires de longueur inférieure à 7 mètres, lorsqu’ils sont au mouillage, ne sont pas tenus de montrer les
feux ou la marque prescrits aux paragraphes a) et b) de la présente règle, sauf s’ils sont au mouillage dans un chenal
étroit, une voie d’accès ou un ancrage, à proximité de ces lieux, ou sur les routes habituellement fréquentées par
d’autres navires.
f) Les navires de longueur inférieure à 12 mètres, lorsqu’ils sont échoués, ne sont pas tenus de montrer les feux
ou marques prescrits aux alinéas i) et ii) du paragraphe d) de la présente règle.

09 juil. 2019
1

... et de toute manière, on ne nous demande pas notre avis.
Le RIPAM est une réglementation issue de l'OMI qui a fait l'objet de nombreuses discussions et d'un traité international sous l'égide de l'ONU.
On peut supposer qu'il y a eu suffisamment de sages et de marins expérimentés autour de la tbale quand ces aspects techniques ont été discutés.
Bref, il est ce qu'il est et on le respecte. point barre.

09 juil. 2019
1

Sauf que l'interprétation qui en fait dans ce fil est souvent fausse et péremptoire...

En l'occurrence, rien dans le ripam n'interdit de mettre autre chose qu'un feu en tête de mat :

  • une lampe fixe 360° blanche à un endroit bien visible répond au RIPAM, quelle que soit sa taille, son mode d'alimentation en énergie et l'age du capitaine.

  • Le RIPAM autorise ( et même conseille implicitement puisque c'est obligatoire >100m) d'éclairer le pont en plus.

  • Le Ripam ne définit pas ou se trouve l'endroit le plus visible... ce qui laissera place au débat sur ce forum !

Pour résumer, comme souvent dans ce genre de règlements, il n'y a pas de préconisation technique ,c'est la fonction qui doit être assurée.

09 juil. 201909 juil. 2019
0

Elle est précisée ainsi dans les définitions de la règle 22 :

  • … b) pour les navires de longueur égale ou supérieure à 12 mètres, mais inférieure à 50 mètres : feu de tête de mât : 5 milles ; si la longueur du navire est inférieure à 20 mètres : 3 milles feu de côté : 2 milles feu de poupe : 2 milles feu de remorquage : 2 milles feu blanc, rouge, vert ou jaune visible sur tout l horizon : 2 milles

c) pour les navires de longueur inférieure à 12 mètres :
feu de tête de mât : 2 milles
feu de côté : 1 mille
feu de poupe : 2 milles
feu de remorquage : 2 milles
feu blanc, rouge, vert ou jaune visible sur tout l horizon : 2 milles

14 juil. 2019
0

Ce n'est pas une apparition, le feu de tête de mât est dans le Ripam. Pas comme feu de mouillage mais ce que nous appelons feu de hûne par exemple est dans le Ripam un feu de tête de mât.

Je crois qu'il est utile de parfois relire ce fameux Ripam, et pas uniquement les règles, mais aussi les annexes qui notament définissent les termes utilisés dans les règles.

Les unes sans les autres ne fait que créer ce genre de fils ou l'on mélange tout.

09 juil. 2019
0

donc rien sur cette règle des 2 milles avec laquelle on nous bassine

09 juil. 2019
0

Merci pour la précision.
ce qui est étonnant c'est l'apparition du terme "feu de tête de mât", alors que la règle 30 indique "à l’endroit le plus visible ". je ne sais pas si une autre règle fait le lien entre "l'endroit le plus visible " et " tête de mât"

09 juil. 2019
0

Le RIPAM demande un feu visible sur tout l'horizon et non un feu à 360°.
La nuance est que sur un voilier, ce feu est obligatoirement en tête de mat pour ne pas avoir l'angle mort du mat, de l’enrouleur et autre portique.

Franck.

09 juil. 201909 juil. 2019
5

Si on cite le RIPAM il faut le ressortir en entier, donc aussi l' Annexe I, Point 9., para b), tous les feux 360° avec limite d'occultation de 6° angulaires, exception ultérieure pour les feux de mouillage "qu'il n'est pas nécessaire de placer trop haut"

Le placement en tête de mât n'est ni obligatoire, ni conseillé.

Noter que si à la limite on ne pouvait pas avoir un secteur d'occultation inférieur à 6°, on pourrait utiliser aussi deux feux séparés, qui à 1M apparaîtraient comme un seul.

cit.RIPAM
b)
i) A l'exception des feux de mouillage prescrits à la règle 30 qu'il n'est pas
nécessaire de placer trop haut au-dessus du plat-bord, les feux visibles sur
tout l'horizon doivent être placés de manière à ne pas être cachés par des
mâts, des mâts de hune ou toutes autres structures sur des secteurs angu-
laires supérieurs à 6 degrés.

ii) S'il est impossible dans la pratique de satisfaire à l'alinéa b) i) de la pré-
sente section en plaçant un seul feu visible sur tout l'horizon, deux feux vi-
sibles sur tout l'horizon doivent être utilisés et convenablement placés ou
masqués de manière à être perçus, dans toute la mesure du possible,
comme un feu unique à une distance de un mille.

09 juil. 201909 juil. 2019
0

Roberto, C'est infiniment respectable, quitte à être psychorigide, de vouloir à tout prix respecter les règles, mais tu ne m'empêcheras de rigoler ou plutôt de sourire à la lecture du dernier paragraphe "convenablement placé"...

09 juil. 2019
0

À chacun de voir, je ne commente pas le RIPAM mais ces " interprétations authentiques " données parfois ici, le ripam dit ceci le ripam dit cela, et bien non c'est plus étendu que "il faut le mettre en tête de mât". Après, que chacun décide de suivre ses propres interprétations, cela a le mérite de prévenir que quand on arrive dans un mouillage on peut trouver de tout. :-)

10 juil. 2019
1

Ce manque de compréhension par rapport aux textes internationaux de ce type vient du fait que nous les lisons trop souvent avec le regard de notre culture juridique.
Ces textes sont souvent un grand mélange de systèmes juridiques "continentaux"(latins et germaniques pour l'essentiel) et de systèmes anglo-saxons. C'est l'influence de l'époque coloniale passée...
L'illustration type de ces mélanges est l'obligation de vielle "avec les moyens adaptés aux circonstances qui prévalent".
Ce type de réglementation impliquerait aux yeux d'un français l'intervention d'un règlement d'application pondu par une administration ; aux yeux d'un anglo-saxons, il demande l'étude des précédents juridictionnels.
Et quand on mixe l'ensemble dans un traité international, ça donne un truc comme le RIPAM dans lequel ce sont plus des objectifs que des moyens qui sont prescrits. Pour paraphraser l'objectif, le RIPAM dit "voilà l'objectif à atteindre, utiliser les moyens appropriés pour y arriver sous votre responsabilité".
Après l'application concrètes sur le terrain dépend pour beaucoup des sensibilités des différents états concernés, de leur administrations et leurs juridictions.
.
Mais ce sont des sujets qui passionnent des cohortes de profs d'université de par le monde et qui préoccupe beaucoup ceux qui doivent écrire les propositions de traités ONU.

09 juil. 2019
0

"on peut trouver de tout."

Exact, même des bateaux invisibles à la surface de l'eau et dont on a vu auparavant, à une certaine distance, le feu de mât.
Le fil de Loupeis ne peut être que bienvenu et tes interventions sont estimables puisqu'on peut vraiment trouver de tout dans les mouillages.
De mon coté, je ne cherche pas à convaincre qui que ce soit et j'en terminerai là.

10 juil. 2019
1

Absence de feu réglementaire de nuit = pleine responsabilité en cas d accident

Il y a eu une jurisprudence aux USA où un gosse de riche en état d'ébriété avec ses potes, à envoyer par le fonds un petit voilier au mouillage . La vedette de 15m de son papa a quasiment coupé en 2 le voilier dont les occupants dormaient.

Il y a eu un mort-noyé dans l accident , mais quand le voilier a été renfloué le bouton du feu de mouillage était en position OFF .
Le fils à papa à bénéficier d'un non lieu

Mais rien n'empêche d avoir un léger éclairage de pont en complément du réglementaire comme la lampe de jardin .

Plus simple que la lampe de jardin, l ampoule LED d'éclairage de pont

Nous avons une MR16 5W Blanc froid , angle 30° , dédiée au remplacement de la 35/50W incandescent des petits boitiers Hella

www.marineled.fr[...]16.html

Nous avons aussi une PAR36 6W ou 10W 30° blanc froid pour les gros boitiers semi-souples Plastimo

www.marineled.fr[...]05.html

Je précise que ces 2 ampoules passent la norme EN60945 pour ne pas perturber la réception VHF et AIS dont les antennes sont sur le mat

10 juil. 2019
0

sur l'accident en Californie, le tueur était sur un puissant runabout de 6 mètres environ, il était le chef de la police du coin, la prise de sang a été faite 24 heures après, il a été défendu par le procureur, le juge etc et il a fallu 10 ans pour qu'un tribunal revienne sur terre, affaire délocalisée, mais le propriétaire du petit voilier à l’arrêt mais pas au mouillage a été ruinée, il y a eu une cagnotte et la revue LATITUDE 38 a eu un rôle très positif pour mettre fin à ce scandale

10 juil. 201910 juil. 2019
0

premier jugement ou le barreur et le propriétaire du voilier détruit par le bateau à moteur qui était dans les 45 noeuds de nuit ont été condamnés

plusieurs années plus tard le jugement avait été cassé

www.pressdemocrat.com[...]nvolved

10 juil. 2019
0

@Marineled, pourquoi n'avez vous pas de culot ba15d de disponible?

10 juil. 2019
0

les américains sont les champions des recours judiciaires....
A quand l'extraterritorialité de la justice américaine pour le nautisme?
Et d'une manière générale la judiciarisation de la vie augmente. Malheureusement
Il n'y a donc pas que l'amende à prendre en considération

10 juil. 2019
0

Ripam ou pas Ripam, je m'en balance!!! du moment qu'un bateau au mouillage est correctement éclairé (feu de tête de mat de préférence, mais aussi pour quoi pas feu de cockpit) au moins ça permet d'identifier qu'il y a un bateau au mouillage,.
Je me souviens être arrivé de nuit dans une baie ou il y avait un bateau tout noir (donc pas visible du tout), alarme du radar (heureusement) et là on s'est rendu compte qu'on allait droit dessus, il aurait été éclairé on aurait changé notre route aussitôt pour aller mouiller là ou nous avions prévu mais il était sur notre route...
Un abordage évité au dernier moment !
Benoît

10 juil. 2019
0

Je reviens dans ce fil car, malgré mon âge, il me reste un peu de mémoire…
Les plus anciens de H&O se souviennent certainement de notre collègue, propriétaire d'un Ovni il y une quinzaine d'années, qui était mouillé devant le port de Port Louis en Guadeloupe.
Un pêcheur qui rentrait au port est monté sur l'Ovni en blessant sérieusement le skipper.
Le feu de mouillage était actif.
Très probablement "l'assaillant" n'avait pu distinguer le feu du mât devant toutes les lumières du village.

10 juil. 2019
1

Oui c'était le matelot "andré17"

10 juil. 2019
0

c'est souvent que le feu de mouillage se confond avec les feux d'une ville derrière c'est pourquoi on peut comprendre ceux qui en rajoutent un peu. J'avais pensé mettre une guirlande de noël enroulée autour du pied de mât. On a bien le droit d'oublier d'enlever les guirlandes non ?

10 juil. 2019
0

De nuit j'ai toujours le récepteur ais et radar allumé vu qu'il y a pas mal de cargo et pêchous dans le coin (embouchure de la Loire) plus maintenant les parcs éoliens...

10 juil. 2019
0

Dans l article de presse US il est précisé que c'est le propriétaire du voilier qui a été poursuivi car " for boating under the influence and causing great bodily injury. He was intoxicated and allegedly failed to ensure the sailboat's lights were illuminated."

CQFD Pas de feu de nuit = attribution de totale reponsabilité

Cela dit une ampoule de mouillage qui ne pertube pas l AIS ca vaut 19€ chez nous .

www.marineled.fr[...]ge.html

Le modele Luxe avec extinction auto vaut lui 24€, soit le prix de l 'éclairage de jardin solaire dont les batteries seront mortes au bout de 2 ans

10 juil. 2019
0

@pcg, je connais extrêmement bien le dossier , je vivais à San Francisco, la condamnation du skipper du voilier a été un scandale absolu et le policier ripou a été ensuite condamné

a ton avis le bateau à moteur à 45 nœuds coupe en deux un voilier à l’arrêt de nuit, qui est en faute ?

10 juil. 2019
0

effectivement, au bout de 2 saisons, elles sont mortes. mais lampes de jardin chez Gifi: 1€ pièce. j'en ai acheté une poignée et me voila tranquille pour quelques années.

10 juil. 2019
0

ce qui est intéressant c'est que le propriétaire du voilier "n'a pas pu prouver que ses feux étaient allumés".
On aurait pu chercher à prouver qu'ils étaient éteints.
je n'y connais rien mais je crois que la charge de la preuve dans les systèmes FR et US est différente.
On diverge un tout petit peu du sujet initial ;-)

10 juil. 2019
0

En effet mais une fois n'est pas coutume. Ça parait inspirant en tour cas , permet d'envsager le sujet mouillage de nuit sous un angle un peu clivant. Le tout est intéressant.
J'ai acheté semaine passée un feu à led pour ma future installation. Je vais voir si je l'ai en photo pour demander son avis à pcg ou a ceux qui connaitraient.

10 juil. 2019
1

Mr Jean est un tout jeune à grande mémoire.
Je ne connaissais les suites. Merci.

10 juil. 2019
0

le voilier n’était pas au mouillage, à l’arrêt sans vent à l'apéro
le policier ripou était aussi alcoolisé mais la prise de sang reste sujette à caution ...
c’était le chef de la police ds un petit bled okay

et c'est la police qui a récupéré l'épave et trouvé le switch off ...

nous avons été nombreux à signer la pétition pour la réouverture du dossier et faire un don

le malheureux proprio du petit voilier a perdu sa compagne, son job vendu sa maison pour payer les frais d'avocats

  • dépression etc
10 juil. 201916 juin 2020
1

Ressemble à ça . Mais pas osculati. Posséde en plus deux petits rivetages sur le tube, un en haut et un en bas. Inconvénient pas démontable . Mais surement parfaitement étanche par dessus, ce que je recerchais.

12 juil. 2019
2

Nous sommes actuellement mouillésur dans la vaste baie de Pollensa, avec une centaine d'autres bateaux. Loupeis serait content car la plupart (80%) ne présentent aucun feu....pas même une simple lampe de jardin !
:acheval: :acheval: :acheval:

12 juil. 2019
1

Nous sommes actuellement mouillésur dans la vaste baie de Pollensa, avec une centaine d'autres bateaux. Loupeis serait content car la plupart (80%) ne présentent aucun feu....pas même une simple lampe de jardin !
:acheval: :acheval: :acheval:

13 juil. 2019
0

par nuit sans lune ça va jouer au booling à moins qu'à terre ce soit bien éclairé .
et après on aura des photos comme celle de corse .
alain

13 juil. 2019
0

Tu peux venir jouer aux éperonnages avec ta delfinière....Tu auras des cibles à profusion.

Et je ne parle pas des abrutis qui slalomment la nuit en scooter des mers entre les bateaux mouillés....moins que le jour quand même !

13 juil. 2019
0

Feux de mouillage et sécurité. L'exemple pollensa est pile dans le sujet. Soit éclairé n'importe comment, ou étape en suivant pas et plus éclairé. Même approche égoiste d'un lieu à usage commun avec ses codes, dont chacun s'abroge sa petite dérogation de l'usage.
Passe encore à terre, ou nous ne sommes plus à ça prés.Mais si il est possible d'envisager de préserver un minimun ces usages en mer ça serait pas mal.

13 juil. 2019
0

Dans le même ordre d’idée qui met sa boule de mouillage ? Quasiment personne à part les gros yachts skippé par des pros qui l’ont systématiquement ; je la mets le plus souvent et j’ai l’impression d’être un original.

14 juil. 2019
0

Moi.
Et pour revenir à Pollensa plusieurs voiliers l'ont aussi. Mais ça n'empêche pas les autres abrutis de slalomer autour à toute vitesse.

13 juil. 201913 juil. 2019
0

Je l'ai à bord depuis toujours et jamais mis.Why not, j'y penserais quand j'aurais à nouveau un beau mat, surement bientot.

13 juil. 2019
0

Bonjour; c'est une pratique surprenante et dangereuse je suis ok avec toi!mais savent ils au moin ce que c'est que la navigation de nuit!!!qu'il commence a faire cela à 25M des cotes,ils se rendront vite compte comme il est IMPORTENT d'identifier ce qui nous entoure de nuit...!
bonnes navigations!

13 juil. 2019
0

Oui ou de nuit même prêt de cotes . Sans signaux précis aucune lecture possible non plus. Changement des approches due au progrés. Avec une tablette tu ne regardes plus que les deux feux de l'entrée de ton port. Le reste semble superflu.

14 juil. 2019
2

C'est amusant comme l'électronique et le progrès apparaissent comme le diable pour certains...
Avant les tablettes, il n'y a jamais eu d'entorse aux signaux,
avant l'apparition de l'AIS,il n'y avait jamais eu un abordage.
etc.
Bref : c'était mieux avant...
:heu:

14 juil. 2019
1

loupeis s'est engagé dans une polémique qu'il sait perdue d'avance et s'enfonce, s'enfonce ... mais ne lâchera pas "son feu de mouillage" unique à 360° blanc comme neige tout en haut et rien d'autre !
jette l'éponge loupeis ou fais diversion en proposant l'ouverture d'un fil sur la perche IOR option "auto-gonflable" :-D

14 juil. 2019
0

La polémique ce sont les gens comme l'exemple du dessus ppf qui en sont des spécialistes. En intervenant de maniére totalement hors sujet . On a l'habitude.

Je n'ai jamais rien voulu imposer. Je constate un fait en soumet mon idée. Et essaie de repondre un peu au fil que j'ai initié, excuse moi.
On en arrive a un récit de mouillage casi sans éclairage, certes rare; mais c'est intéréssant . Si certaines verité vous dérange, fussiez vous un moulons, vous pouvez vous intéresser à bien d'autres fils et éviter les disgressions sur un ton limite(é) . Je dois aller souder mon feu de hune ce matin. Tout va bien :pouce:

14 juil. 2019
1

@ Loupeis : "Je n'ai jamais rien voulu imposer."

ah bon ? à part imposer ton point de vue, tu fais quoi ?

"Pas d'accord pour rajouter des lampes de jardin. Feu de mouiilage est prévue étudié régulierement pour cela. Lui adjoindre un autre signal, qui n'en n'est d'ailleurs pas un change et diminue l'éfficacité de l'information, la rend caduque."

" Je suis pour l'interdiction de ces feux de jardins,"

14 juil. 201914 juil. 2019
0

On ne s'impose que ce que l'on choisit . C'était un peu le but de signaler que je trouvais un peu fort de café, ces excès de lumières dans le mouillage pas plus. Ni polémique, ni j'ai raison. Juste un fil.
Aujourd'hui au chantier deux bateaux copains ont évoqués des références à ce sujet dans nos discuss à propos des feux, ou signalement de jour, avec des réflexions proches de nos discussions. C'est marrant. Et surprenant.
:alavotre:

14 juil. 201915 juil. 2019
0

Excès de lumières mais pas que. Car cela se comprend .
En aucun cas un feu de jardin à la place d'un feu de mouillage éteint. Théme de départ pour ceux qui ont compris.
Pour les marins.
Conclusion: pensez en surtout ce que vous voulez, et bons atterrissages à tous. Quand on voit le boxon ici en saison on a le droit de s’interroger un peu.
:pecheur:
Prochain sujet : comment mouiller. Sans foutre la zone . :mdr:

15 juil. 201915 juil. 2019
0

loupeis tu es un peu de mauvaise foi, personne dans ce fil n'a dit lampe de jardin à la place de feu de mouillage, tout le monde a dit feu de mouillage ET éventuellement lampe blanche fixe de pont pour éclairer un peu le pont ou le cockpit.
pour le "Prochain sujet : comment mouiller. Sans foutre la zone", est-ce bien nécessaire ? à moins de vouloir lancer un nouveau fil d'une centaine de réponses qui au final n'apporteront rien de nouveau à ce que nous savons déjà ...

15 juil. 2019
0

" personne dans ce fil n'a dit lampe de jardin à la place de feu de mouillage,"

c'est bien ce qui l'embête...

15 juil. 2019
0

J'étais il y à une semaine à Houat au mouillage ...je cherchais les boules noires ????

15 juil. 2019
0

ben... y'avait donc même pas un Anglais ? ??

22 jan. 2020
1

tout ça c'est bien joli ,
j'ai normalement quand il ne tombe pas à la mer comme dimanche dernier un feu tricolore et celui de mouillage en tête de mat qui s'allume avec une commande qui vient du régulateur du panneau solaire ,comme ça je ne n'oublie pas ni de l'éteindre ni de l'allumer .mais comme j'ai une confiance aveugle dans mes contemporains j'ai installé sur l'avant du mat un phare à led de 30w qui doit bien porter à 200m avec un angle de 120°.
quand j'arrive dans un mouillage encombré par visi nulle ,je l'allume ,tellement il éclaire qu'il y en a qui se lévent et préparent le petit déjeuné à 2h du matin .
d'autres qui balancent les barrettes à la mer car ils croient que ce sont les douanes .
c'est la révolution et ça anime la baie .
alain :-))

22 jan. 2020
0

@alain : mdr !!!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (184)

novembre 2021