feu de mat

salut,
j'ai un voilier de 7 m et pas de feu de route.

Par contre j'ai une lanterne electrique rechargable qui fait une sacré lumiere blanche, et j'aimerais l'utiliser comme un feu .

qu'est-ce qui est le mieux, monté la lampe en haut du mat avec la drisse du foc, ou alors mettre la lampe sur l'etrave ou au milieu du mat (mais dans ce cas elle est moins visible sur certain angle et surtout pas en haut du mat)?
en utilisant ces méthodes, est-ce je risque des amendes pour ne pas etre en conformité avec la naviguation de nuit ou alors c bon?

si vous avez des trucs concernant des feu de mat bricolé, sans dématage ou monté au mat, alors faites m'en part aussi.

merci

L'équipage
24 mar. 2003
24 mar. 2003
0

Pas réglementaire
Bonjour,

le risque d'amende est bien petit, il faudrait que tu sois pris la nuit. Par contre, en cas d'accident, ta responsabilité sera engagée. Sauf si ton voilier mesure 6.99 ou moins... Comme tu vois, c'est à 1 cm près !

A toi de voir.

24 mar. 2003
0

effectivement, c'est pas règlementaire,
mais c'est surtout hyper dangereux

car le grand avantage des feux règlementaires, c'est qu'ils établissent un code parfaitement identifiable par tous et chacun sait en voyant les feux ce qu'est l'autre bateau et ce qu'il fait

introduire une nouvelle règle du jeu qui t'es propre et que tout le monde ignore fait que cette règle ne sera pas respectée et pas comprise et que le risque de collision est grand sauf si tu navigues seul en mer de BARENTS ou au large du KAMCHATKA

dans ce cas oublie ce que j'ai dit

amicalement

24 mar. 2003
0

re
les feux tricolores sont maintenant très peu chers et tu peux aussi utiliser des feux à pile

il vaut mieux pour la sécurité que tu navigues feux éteints et allumés en présence d'un autre bateau qu'avec un feu blanc( même si c'est pas règlementaire)

bye

24 mar. 2003
0

oui...
entièrement d'accord avec JP, si tu n'as pas d'autonomie batterie, ce qui est un grand tort, il vaut encore mieux que tu navigues sans feux et que tu allumes des feux règlementaires quand tu verras un autre bateau. Ton feu blanc ne correspond à rien (oui je sais: mouillage, mais aussi feu arrière!) et tu deviens dangeureux pour toi et les autres en utilisant un truc comme çà!
Mais franchement, tu ne vas nous dire que tu ne peux pas acheter des feux à piles... ou même installer des feux de routes sur batterie!

24 mar. 2003
0

Mais c'est pas la question
D'accord avec vous, JP et Michel. Mais reste que la question est : risque d'amende ? Trucs de montage ?
Le réglement autorisant un feu blanc sur un bateau de moins de 7 mètres (et filant moins de 7 noeuds), il est en infraction si son batal fait 7.00 m et plus, pas si le batal fait 6.99...

A +

24 mar. 2003
0

je veux pas en rajouter une couche,
mais il me semble que le feux blanc sur 360° est seulemnt autorisé pour les bateaux à moteur de moins de 5 m en route et pour tous les bateaux au mouillage, echoués ou au port

pour un voilier en route, c'est feux blansc sur l'arrière ( 135°) et feux rouge et vert sur l'avant,

pour les petits bateaux en route, il est autorisé un feu tricolore en téte de mat

en conséquence, celui qui verra un feu blanc pensera en premier à un bateau au mouillage alors que tu seras en route, et de plus, il ne pourra pas évaluer la distance si le feux est en tète de mat
ou alors il pensera à un bateau à moteur de moins de 5 m en marche et se jugera prioritaire alors que tu sera un voilier en marche

tout ça est bien dangereux et de toute façon avec amende à la clef si tu te fais prendre,chacun sachant bien que le risque est faible mais pas strictement nul

amicalement

24 mar. 2003
0

Et non JP...
... un bateau de moins de 7 mètres filant moins de 7 noeuds doit montrer les feux dont tu parles, mais s'il ne le fait pas, il peut montrer un seul feu blanc visible sur tout l'horizon (RIPAM)

C'est écrit dedans...

A +

24 mar. 2003
0

je suis un ignoble ignorant et
pour me punir, je mettrais qu'un seul glaçon dans le pastis de ce soir

mais le guide AD donne des indications fausses?

amicalement

21 oct. 2008
0

qui prend le guide AD
comme référence, chacun sa source de savoir

24 mar. 2003
0

danger
la reglementation est assez claire feu blanc 360° pour un petit voilier de moins de 8 metres les tricolores sur piles sont quand meme plus securisants pour tout le monde encore qu'il n'est pas sur que l'on soit vue mais en regle .Par contre vouloir navigue sans feu permanent et allume que lorsque l'on detecte un bateau c'est de l'inconcience il suffir qu'un autre blaireau fasse de meme et bonjour la collision. Les feux à piles coutent dans les 100fr pardon 15euros c'est à peine plus cher que deux paquets de cigarettes et double raison pour naviguer plus longtemps
daniel13/73

24 mar. 2003
0

être vu ou pas telle est la question !!!!
quand on croise (de loin) un pêcheur, son éclairage de pont se voit souvent sur tout l'horizon et dans cette puissante lumière blanche on a du mal a distinguer les feux rouges et verts, voire même le feu de poupe. Sans parler des gros de plus de 50m pour lesquels la différence de hauteur des feux blancs de mat est beaucoup plus efficace que les feux de couleur

Quand aux feux sur pile, ce ne sont pas les feux qui sont cher, mais les piles, car au bout de quelques heures, une lampe tempête est plus efficace.

tout dépend donc de sa philosophie personnelle.

Qui va venir mesurer le canote de notre ami ?

Donc ni vu ni connu mais voyant ou visible sur tout l'horizon telle est la question. J'opterais sans hésitation pour le feu blanc puissant et unique. Les pros allant beaucoup plus vite que son canot n'y pretteront qu'un oeil distrait, les pêcheurs, il vaut mieux leur céder la priorité dans tous les cas de figure, reste donc que les congénères qui voyant un feu inconnu s'éloigneront, simple question de bon sens.

24 mar. 2003
0

bien bien bien...
c'est pas tout çà mais le pastis attend! n'est ce pas JP... En ce qui me concerne, j'estime que la règlementation(française) doit être interprétée! A un centimètre près sur une longueur de bateau, me bon sens veut qu'on installe des feux, ne serait ce que pour soi même, çà me semble tellement évident que je préfère aller boire mon pastis, sans glaçon...
PS il y a aussi la lampe tempête qui fait un excellent feu de mouillage et ne tombe jamais en panne!

25 mar. 2003
0

Avec ou sans eau le pastis ?
Bonjour,

Stéphane, attention au mot priorité, il n'est jamais utilisé dans le RIPAM. On parle de navire privilégié, pas de navire prioritaire, comme tu le sais. La nuance est d'importance !

Comme le disait qq dans ce sujet, l'avantage des feux réglementaires, c'est qu'ils sont en principe descriptifs, c'est à dire qu'ils ne servent pas uniquement à indiquer qu'on est là, mais également qui on est et où on va.

J'écrits "en principe" parce qu'un feu blanc 360° est réglementaire pour un bateau de moins de 7 mètres, et n'est pas descriptif du tout. Mais si un tel feu est admis, ou toléré, ce qui n'était pas le cas dans la précédente version du RIPAM, c'est parce qu'on a constaté qu'il peut être difficile pour un petit bateau de montrer les feux "normaux". Donc, mieux vaut accepter un seul feu bien visible que rien du tout.

Pour en revenir à la question initiale, soit son bateau fait plus de 6.99 mètres, soit non (acte de francisation), puisque la question portait sur l'aspect réglementaire.

Maintenant, pour abonder dans votre sens, Michel, JP, Daniel, il est bien certain que si on navigue tribord amure à la voile avec un seul feu blanc, ON SE DEROUTERA en cas de rencontre d'un voilier bâbord amure, ou d'un bateau à moteur, qui montre ses feux de position ! Car l'autre n'a aucun moyen de comprendre qu'on est tribord amure, et donc en principe privilégié. Je suis bien d'accord que c'est là tout le problème.

De même, le nombre de rigolos qui naviguent à la voile avec le feu de tête de mât éclairé en plus des feux de position (pour voir la girouette ? Pour être mieux vu ?) est stupéfiant. Qu'ils ne s'étonnent pas qu'on ne se déroute pas pour leur laisser de l'eau ! Ne parlons pas des pécheurs, qui allument souvent n'importe quoi, des voiliers livrés neufs par les chantiers sans feu de hune, etc... C'est n'importe quoi.

Dans un domaine (la mer) où les mêmes textes et les mêmes lois s'appliquent de la même manière aux pétroliers de 300 000 tonnes et au voilier de 8 mètre, où le skipper du voilier est traité en droit à l'égal du commandant de navire, faire n'importe quoi, c'est tout à fait dommage, et c'est un manque de culture maritime, de savoir vivre, de compétence, et un manque de respect. C'est devenu la mode de ne pas respecter les régles. C'est un vrai problème de société : celui qui respecte les régles a un comportement marginal. Curieux, non ?

Allez, c'est pas l'heure du pastaga. Mais faudra tout de même qu'on se le boive ensemble, un de ces soirs....

A + Et ouvrez les yaux la nuit !

25 mar. 2003
0

je suis moins ignorant que l'autre jour , car
je lis avec intéret vos interventions et ussi parce que je viens de lire la règle n° 25 du RIPAM qui dit pas qu'il est autorisé un feu blanc sur 360° pour les voiliers de moins de 7 m, ce qui serait un cas de confusion avec un navire au mouillage, mais que le bateau doit "être prêt à montrer immédiatement une lampe électrique ou un fanal"

ce qui est pas vraiment la même chose car alors, le feux est en fait clignotant ou en tout cas allumé avec un changement d'état de noir à lumineux et, on peut le penser, orienté en direction du navire en route de collision que la règle souhaite avertir

il en résulte qu'un tel feu peut difficilement être en tète de mat, sauf à avoir un interrupteur à portée de main et en tout cas, qu'il ne peut pas etre allumé en permanence

une solution peut être une lampe halogène type maglite qui éclaire un faisceau très puissant, mais son prix est très largement supérieur à celui des feux de route normaux

mais un autre point est interressant, c'est que le fait d'avoir les feux règlementaires partage la vigilance entre les deux navires, l'autres viyant les feux sans intervention spéciale, alors que le système du fanal ou de la lampe allumée en cas de risque fait porter toute la vigilance sur le seul voilier de moins de 7 m

un autre risque est que deux voiliers respectant la règle peuvent très bien faire une route de collision avec leur fanal éteint et se rentrer dedans tout à fait règlementairement, aucun n'étant alerté pour allumé son feu on se retrouve dans le cas du dessus jugé dangereux et c'est vrai mais à mon humble avis, meilleur que d'arborer un feu incompréhensible

il est a noter que le comportement jugé dangereux ci dessus par Daniel est en fait règlementaire, ce qui enlève rien à son danger

mais d'un autre coté, celui qui veut faire l'économie de 5 paquets de cigarettes pour se passer de feux règlementaires et efficaces n'est peut être pas un gardien farouche de la sécurité

a stéphane, le pb est qu'un feu blanc sur 360° n'est pas un feu inconnu mais un feu de mouillage dont on est en droit d'attendre qu'il soit fixe alors que dans ce cas il est mobile suivant une trajectoire inconnue

amicalement

25 mar. 2003
0

Pas du tout JP
Cher JP,

on y va :

RIPAM Règle 25 :
d) i) un navire à voile de longueur inférieure à 7 mètres doit, si possible, montrer les feux prescrits aux paragraphes a) et b) de la présente règle mais, s'il ne le fait pas, il doit être prêt à montrer immédiatement, pour prévenie un abordage, une lampe électrique ou un fanal allumé à feu blanc.

Tu vois, rien ne clignote...

Ensuite, Division 224-37 :

  1. Les navires à voile de moins de 7 mètres doivent, autant que possible montrer les feux prescrits aux alinéas 1, 2 ou 3 de la règle 25 du réglement international. A défaut ils doivent montrer en tête de mât un feu blanc visible sur tout l'horizon.

Et voili voilà...

24 avr. 2003
0

simple et pas cher
n'ayant qu'une très faible autonomie electrique, j'ai acheté pour 20 € un jeu de 3 feux à piles (1 rouge, 1 vert et 1 blanc sur 360°) qui me servent de feux de secours
ça me semble être une solution facile et simple mais attention : contrairement à ce qu'indique le fabricant, l'autonomie n'est que de 3-4 heures maxi, donc prévoir des piles en quantité...

22 mai 2003
0

Réglement + précaution ?
Bonjour tous,

En ce qui me concerne, je crois être en règle : pour un bateau de 8,80m, j'ai un feu tricolore en tête de mât.

Pourtant, je ne trouve pas ça suffisant. Ainsi, j'ai toujours sous la main une bonne lampe torche prête à éclairer la voile dès qu'un truc un peu gros semble approcher. Avec un peu de houle, mon petit tricolore en tête de mât, j'en donne pas cher (on le voit, on le voit plus ...) et si en plus le mec de veille sur le bateau en face a pas dormi (voir les hallus de certains - hé hé - en cas de brouillard sur un forum a côté) ou trop bu !
J'ai plus confiance en ma torche solidement braquée sur ma voile et qui me transforme en merveilleuse tâche de lumière.

D'autre part et en ce qui concerne les feux de secours, je m'en sers souvent car mon installation électrique est ... hum ... pourri. Avec un grosse pile dans le ventre, chaque feu marche une nuit entière même si, sur la fin, elle est un peu faiblarde.

voilou.

23 mai 2003
0

éblouissant, tout cela...
M'ouais...

Je n'ai jamais grimpé la nuit sur la passerelle d'un cargo pour vérifier la réalité d'une voile "enluminée"...

J'ai même cru lire au hasard des forums que cette technique était inutile : cela rassure le voileux sans pour autant qu'il soit vu...
Perso, je n'en sais trop rien.

Mais ce que je sais, c'est que c'est relativement éblouissant et donc je garde tjrs un oeil fermé dans ce cas, histoire de retrouver mon acuité visuelle rapidement...(car bien-sûr, je me "rassure" aussi en faisant pareil)

voili, voilà...

23 mai 2003
0

feux de navigation
Centrale pour feux de navigation :
un très bon montage d'un particulier ingénieux sur:
perso.wanadoo.fr[...]e_2.htm

ce montage est le suivant : alimenter deux lampes en tête de mat séparément par le biais d'un seul câble de deux fils. Rajouter une fonction permettant le réglage de la puissance délivrée à une des lampes.

Le Pb c'est que depuis qu'il est en attente de commercialisation de son montage, il ne diffuse plus le plan du montage ,alors si quelqu'un l'a, j'aimerais jeté un oeil.

23 mai 2003
0

Nav,
Facile ... pour alimenter deux loupiottes par un seul câble, tu branches les loupiottes sur le cable par une diode , dans un sens pour l'une, dans l'autre sens pour l'autre.

Quand tu envois le jus à l'autre bout de ton câble, selon la polarité tu allumeras une loupiotte ou l'autre :-)

Par contre baisser l'intensité d'une loupiotte à filamment n'est pas une bonne affaire pour les économies de batterie, car le rendement luminueux baisse très vite avec la tension d'alimentation: il n'est bon que lorsque le filamment est à la bonne température (~3000°K). A tension assez basse tu éclaires zéro, et tu bouffes encore 1/3 à 1/2 de puissance ... sauf si tu fais un clignottant.

Il vaut mieux changer l'ampoule pour une plus faible.

Et pour savoir si ta loupiotte est claquée, tu mets un microvoyant en parallèle avec elle sur ton tableau: tant que la loupiotte est en bon état le voyant est en court jus. Dès qu'elle est claquée le voyant s'allume :-)

C'est vieux comme le monde !

Robert.

23 mai 2003
0

eclairer la voile
Ce que dit Olivier est bon et utile. Tous les gros le savent car une voile eclairee est beaucoup plus visible que des feux de nav reglementaires.

Simple, en nav de nuit, si un autre est en route de collision avec vous, eclairez bien la voile qui lui fait face, il va changer de route si vous etes prioritaire et s'il veille.
Ca m'est arrive parfois, alors que "l'adversaire" un cargo en general avancait imperturbablement en route de collision. Apres un solide coup de projo dans les voiles, ils s'ecartaient presque immediatement. Preuve qu'ils ont vu alors qu'ils n'avaient pas vu avant et preuve qu'ils veillaient.
Si si ! ca leur arrive quand meme ! Faut pas exagerer.

21 oct. 2008
0

feu de mat
Rigolo votre débat. Certes, j'arrive un peu tard... 5 ans après... et pour ceux qui tomberait sur ce forum comme moi, après la bataille, j'ai une idée à émettre.
J'ai compris que pour le prix de 5 paquets de clopes on pouvait naviguer réglo avec le RIPAM. eh bien je suis sûr que pour 2 paquets de clopes de plus, vous pouvez monter les feux réglementaires (rouge, vert et blanc) sur une girouette !!! Les feux tournent et alternent en fonction de la vitesse du vent. Imaginez l'éclat de rire du commandant d'un pétrolier faisant route sur vous. Il pensera qu'il y a une fête foraine offshore dans le quartier ou qu'il arrive dans le port de Munich le jour d'ouverture de la fête de la bière. Et faire croire à un officier de la mar-mar qu'il y a un port à Munich c'est quand même un grand moment dans la vie d'un plaisancier, vous trouvez pas????

21 oct. 2008
0

Feu de mat, idée géniale.
Yves a raison, faut rendre la navigation un peu plus ludique.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ile Grande août 2021

Souvenir d'été

  • 4.5 (122)

Ile Grande août 2021

novembre 2021