ferrociment Gambade 38

Bonjour a tous
Voilà je me permets de vous demander votre avis sur le Gambade 38. Je m'apprete à acheter ce genre de bateau. Alors je prend quelque renseignements si quelqu'un a des infos.
Apparement les chantiers de St gens d'angle faisaient de bon bateaux et Jean Fleury n'était pas le plus mauvais. Quelqu'un chercherait t-il a vendre le loisir nautique hs sur le sujet. Peut être un scan existe t-il?
Merci de votre aide.

L'équipage
22 août 2012
23 août 2012
0

Merci pour l'info,le site est chouette effectivement

23 août 201223 août 2012
2

slt,

je ne suis pas sûr que tu entendes, mais je ne me sentirais pas bien si je ne le disais pas:

  • le ferro-ciment est intrinsèquement un matériau très mal adapté à la construction des bateaux, surtout de plaisance; fragile, lourd, résistant très mal à la corrosion saline, sa préservation en milieu marin se révèle sinon mission totalement impossible, du moins tâche laborieuse et délicate... plus personne ne fabrique de bateaux dans ce matériau, même pas des amateurs.
  • le chantier de st jean d'angle n'était peut-être pas mauvais, mais il a fait faillite, comme tous les chantiers utilisant le ferro-ciment
  • le gambade 38 (et son architecte) n'étaient peut-être pas mauvais, mais ils n'ont eu aucune descendance, surtout pas en ferro-ciment...

une seule chose à faire: fuire et trouver un autre bateau de même programme, dans un autre matériau plus fiable et plus performant (le stratifié est le matériau qui réserve le moins de surprises et est très durable); il y a pléthore de bateaux dans ces tailles, et à des prix étonnament bas, le marché étant très déprimé...
je suis certain qu'en disant cela je ne te fais pas plaisir, mais je tente surtout de t'éviter de multiples soucis, des déboires financiers et plusieurs mois ou années de travaux en pure perte... et il y a tellement d'autres choses, plus belles, à faire sur l'eau.

n.b. il y aura à coup sûr des gens qui viendront te dire ici que tout cela n'est que médisance, qu'ils ont, ou qu'ils connaissent un excellent bateau en ferro-ciment, etc... grand bien leur fasse, c'est qu'ils ont eu beaucoup de chance, mais la réalité, c'est qu'il y a eu 99 échecs pour 1 réussite...

23 août 2012
0

Parfaite mise en garde. Merci pour lui.

06 sept. 2012
1

Lors d'un cyclone tropical aux Antilles, mon Edurance 35 en ferro ciment a rompu ses ammarres et s'est retrouvé au sec avec bon nombre de bateaux en plastique. Moi... j'ai récupéré mon bateau....

22 sept. 201222 sept. 2012
1

La première utilisation du ferro ciment à été la fabrication de bateau de pêche. Le ferro, si la construction à été bien faite, est un très bon matériaux.
Si les chantier font faillite c'est qu'il faut beaucoup de main d'oeuvre pour la construction et cela revient trop cher.

19 oct. 2012
2

n importe quoi , ca me revolte de voir des ignorant en la matiere critiquer un materiaux qu il ne connais pas , il n est pas rare de voire des ferro de 30 ou 40 ans en tres bon etat de conservation , j ai moi meme ete l heureux proprietaire d un gambade 43 celui du blog cite ci dessus
celui ci
un-gambade-se-reveille.blog4ever.com[...]19.html

encore une mauvaise pub pour le ferro
merci les ignorants
........................................

23 août 2012
0

fanch + 1

23 août 2012
0

Bonjour,

je ne suis que partiellement d'accord avec fanch et je m'explique:
j'ai eu un bateau en ferro ( un endurance 35) qui a été construit en 1974 avec lequel j'ai navigué durant une quinzaine d'années ( 5 transats et des milliers de miles dans les deux atlantiques), ce bateau m'a donné toute satisfaction tant au niveau de l'entretient quasi inexistant qu'au niveau sécurité .
D'accord il était lourd , pas loin de 11 tonnes et peu performant aux allures de prés mais j'ai constaté qu'on ne mettait pas beaucoup plus de temps que les autres ( voire parfois moins) sur de longues navs.
J'ai acquis ce bateau pour 90000 francs soit moins de 15000€ a l'époque ( en 92) et c'était là mon seul budget. Qu'aurais je pu avoir d'autre pour cette somme? un petit voilier peu adapté au grand voyage et n'offrant certainement pas la meme sécurité que mon bel endurance.
Aujourd'hui je ne regrette pas mon choix et meme si mon nouveau bateau n'est pas en ferro ( mais bois/moulé epoxy car j'ai eu la chance d'avoir un budget plus confortable) , je n'hesiterai pas a racheter un ferro, aprés une solide expertise bien entendu.

Quant au Gambade, j'ai rencontré des proprietaires trés satisfait de ce bateau, construction soignée ( néanmoins j'ai visité le blog sité plus haut , ce bateau n'est pour moi pas un exemple).

Ma conclusion est que si vous pouvez avoir ce bateau pour maxi 20000€ , qu'il est en bon état et surtout que vous n'ayez pas a rajouter de frais genre le moteur, voiles, gréement ...etc ( surveillez de prés le systeme de dérive), alors n'hesitez pas, il vous emmenera loin et confortablement.

Attention cependant vous ne le revrendrez pas plus cher, voire moins.

23 août 2012
0

Bonjour,

Je pense que Fanch a connu des déboires avec un ferro , peut-être qu'il en a construit un et que ça a été un raté.

Le ferro a répondu, à une époque, à la demande de construction relativement simple, pour un coût modique.
Et il est vrai que le prix de revient d'une coque pontée est imbattable. Reste que ces bateaux sont plus lourds donc le gréement revient plus cher qu'un tupperware de taille équivalente.

Perso, j'éliminerai toute construction amateur (coque pont) pour ne garder que la construction d'un chantier reconnu.

Plusieurs bateaux se sont payés des cailloux et ont été réparés sur place par leur propriétaire.

Quant à la résistance dans le temps, les exemples de coques ferro de 60 ans et plus sont légions.

Le chantier Samson Marine a fait de très belles réalisations. L'exemple ci-dessus de l'Endurance 35 de Peter Ibold (Gael36) vient conforter mes propos.

La mode a changé, la construction amateur s'est réduite telle une peau de chagrin et surtout le ferro ne s'adapte pas à la construction en série.

Une anecdote sur cette construction : dans les années 74 beaucoup d'amateurs se sont précipités sur ce type de bateau. Un gars, maçon de métier s'est lancé dans l'aventure (du rêve) de partir pour un tour du monde avec sa famille. Etant du métier, il a très bien construit sa coque (ferraillage, bétonnage et cure). Maic comme il était maçon et n'avait jamais mis les pieds sur un bateau, il a fait des murs en brique à l'intèrieur et mis du carrelage "au sol".

A la mise à l'eau, le bateau a été tout droit ...au fond du port.

Pour Sevetstef, si le bateau est bon (expert) avec un équipement encore utilisable et un bon prix il n'y a pas de raisons pour ne pas se lancer, en espérant que tu es plus bricoleur que le post "Révision moteur " où le gars ne sait vraiment pas faire grand chose.

06 sept. 2012
0

La mauvaise réputation du ferro vient du fait que ce mode de construction a été accaparé par des bricolos de tous poil, pas compétents qui ont pondu des horreurs après des années de travail.

23 août 2012
0

Merci a tous pour votre aide et votre opinikon. J'ai eu Coronado 35 et cela fait 3 ans que je navigue avec ma famille. Nous avons perdu notre bateau plastique au Cap Vert sur un récif où au premier choc le bateau s'est déchiré bien que tres chargé en résine. J'ai cotoyé des anglo saxons qui louaient les avantages du Ferro et qui m'ont poussé à m'y intéresser pour l'achat d'un deuxieme bateau avec le petit budget qu'il nous reste (le Coronado était assuré au tiers... nous avons tout perdu).
Je ne peux pas faire vérifier le bateau par un expert car le bateau est a Saint Martin et je ne pense pas avoir le temps pour trouver cela la bas. Le prix pourrait ètre tres raisonable (avec des aménagements de paiement) bien qu'il manque un pilote auto, une annexe et l'electronique est bien sommaire. Cependant ce bateau nous fait un certain effet car il est assez bien amenagé, original et de bonne dimentions pour nous. Je me dis que si il est encore à flot malgres son age, il ne doit pas être totalement dénué d'intérêt. Et puis tous les gens contents de leur ferro le sont vraiment. J'ai vu pas mal de gens bloqués dans leur voyage avec leur plastique osmosé ou endommagé et qu'il n'est pas évident à réparer partout dans le monde, les gens saoulé par l'entretien de leur acier...Mais surtout des gens décu des bateaux récents en plastique. Probleme en tout genre des que l'on est loint des ships.
Mes questions se précisent et en fait il me faudrait savoir quoi vérifier au niveau de la structure d'un ferro si je vérifie le bateau seul en quelques heures voir deux jours.
D'autre part si quelqu'un connait un bon petit pilote pour ce genre de canot que je pourrais acheter d'occase se serait top car ici on me propose du neuf a 3000 euros. Egalement si quelqu'un vend un régulateur d'alure type hydrovane...je suis intéressé
Encore merci a tous, voici le canot.
www.yachtworld.com[...]ail.jsp

23 août 2012
0

Bonjour,
A moins que je sois passée à côté, il me semble qu'il n'est question nulle part du système de relevage de la dérive ni du matériau de celle-ci ? On aperçoit le puits devant le mât sur deux photos du pont et c'est tout.
Je crois que c'est un point important à ausculter de près, quel que soit le matériau de la coque. D'ailleurs, il a pas dû y avoir beaucoup de dériveurs lestés en ferro-ciment, si ?
:reflechi:

25 août 2012
0

Pour un 27000lbs un petit pilote risque d'ètre insuffisant à moins de piloter le régulater d'allure. L'aménagement pont de ce bateau avec en particulier un protège descente aussi important peut interroger plus d'un.
Pour le plantage cailloux , aucun bateau n'est fait pour y compris les ferrociments.
L'acier peut avoir l'avantage de laisser une petite chance dans ce cas. Un faible tirant d'eau permet parfois d'avoir aussi sa chance.

23 août 2012
0

Ce bateau est a vendre depuis bien lontemps!!!! Le prix doit etre encore largement négociable.

Pour la coque: inspecter minutieusement les points "a risques", baille a mouillage, tout ce qui traverse le pont, crapaudine de safran... une sortie de l'eau est indispensable afin de "traquer" fissures ou microfissures. Les fonds doivent etre secs et propres.
Inspecter sérieusement le puits de dérive , la dérive elle meme ainsi que l'appareil de levage. Le gouvernail doit etre également examiné.

De quand date la derniere peinture? Car elle me parait trés "blanche".

Le gréement est il sain? Et le moteur? et les voiles? ect ect....

Tu peux contacter Luc POUPON a st Bart, il est expert maritime, je pense qu'il te sera d'une grande aide car en canot il en connait un rayon.

Bon courage et j'espere que c'est un bon coup , je vous souhaite de vite renaviguer.

Fabrice

23 août 2012
0

se passer d'un expert pour un ferro semble un bien grand risque (expert connaissant le ferro j'entend). le risque avec le béton armé c'est que le ferraillage soit corrodé ce qui réduit considérablement l'intégrité de la structure sans possibilité de réparation à moins de tout démolir... et puis quid de l'assurance en l'absence d'expertise?
marrant mais on dirait que les possesseurs heureux de ferro ont très souvent un endurance 35... :heu:

23 août 2012
0

la mauvaise réputation du ferro provient surtout des constructeurs amateurs de l'époque c'est vrais il est lourd, pour les réparations j'en ai vue réparer au chantier du grau du roi et de belle unitée sans souci ,

23 août 2012
0

Ok, merci pour tout ces renseignements, je sais que le bateau est a vendre depuis longtemps mais j'imagine la difficulté pour le vendeur qui n'est pas sur place et qui se coltine la vente d'un bateau en ciment avec la reputation qui va avec. De plus il n'a pas beaucoup navigué avec alors il ne pas vraiment vanter le bateau de ce point de vu. Les bateaux ne se vendent pas en ce moment et c'est encore plus vrai ici.
La quille relevable, je ne connais pas et c'est vrai que cela demande une inspection aprofondie.
Merci beaucoup pour le contact expert, je vai essayer de trouver ses coordonnés tout de suite...

24 août 2012
0

Les coordonnées sont dans le site de l'annonce, Luc Poupon = tél: + 590 690 45 36 72, email: lpoupon@wanadoo.fr

23 août 201216 juin 2020
0

Voilà juste 2 photos récentes de bateau en ferro, vieux de plus de 35 ans... et qui navigue toujours avec plusieurs transats derrière eux et de nombreux milles. Il n'y a pas de mauvais matériaux seulement de mauvaises constructions...

25 août 2012
0

oui mais dans tes photos on voit bien que ce bateau a ete enduit completement et certainement en epoxy ce qui doit bien arranger les chose et c est pas la generalite !!!

19 nov. 2013
0

Bonjour, je suis en possession d'une photo du Treyco neuf en 1979 à Port Camargue, il passe devant ma marina dématé, peint en bleu avec deux lignes plus claires

24 août 2012
0

Et pourquoi pas celui qui est présenté par dtm www.hisse-et-oh.com[...]reparer

24 août 2012
0

Si tu cherches une magnifique galère , achéte un ferro,

il n'y en plus en construction , cela veut dire qqch de trés fort !!!

maintenant , le choix n'est ( malheureusement ) pas une question RATIONNELLE !

après tu te démerdes , jamais on ne pense à renvoyer l'ascenseur ," j'ai acheté un férro , et c'etait une cata "

T'ES PREVENU

25 août 2012
0

Berdem94, Peut être veux tu parler de ce qui t'es arrivé. Car je ne comprends pas bien ton intervention.
Je croise de plus en plus de gens qui ne jurent que par le ferro...Je n'ai jamais croisé un anglais qui le dénigrait. Je pense que les mauvais ferro habitent en france. Il est vrai que la construction en serie a fait coulé les chantiers mais pas les bateaux bien fait qui en sortaient.
J'ai connu aussi un boulanger qui a fait faillite, sont pain était de trop cher et demandait trop de travail. Son entreprise n'était pas rentable...
Les entreprises qui font fallite ne sont pas forcement les plus mauvaise.

25 août 2012
0

moi je pense que tu dois bien calculer car c est sur il y a de bon ferro et ce materiaux ne supporte pas la mediocrite et il faut encore plus inspecter
par contre l etat du marche montre que des bateaux en polyester sont vraiment pas cher et c est quand meme moins hazardeux , plus connu et plus facile a inspecter
meme si certain ont de l osmose c est rien a comparer a un ferrro mal fait ou qui a sa structure acier corrode gravamenent
quand je regarde les annonces je trouve que c est quand meme une sacre aubaine pour les chercheurs de bateaux d avoir une offre aussi importante et bon marche de tout type de mono acier alu et plastique
cherche bien car il y a quand meme beaucoup de super bateau comparer a ce qu on trouvait il y a 20 ans

25 août 2012
0

Bonjour
Ai regardé l'annonce en détail et au vu des "sous" injectés dans le refit de l'intérieur (très réussi) me vient une question:
pourquoi après tant de travaux se sépare-t-on de ce bateau ... louche, non ? d'autant qu'il y a beaucoup moins d'images du pont, de l'accastillage sans parler des oeuvres vives invisibles ...

25 août 2012
0

écoute, stevstef, si ta décision est prise d'acheter un ferro, tu en as tout à fait le droit, et tu n'as pas besoin d'autorisation sur ce forum; mais si tu nous demandes nos avis, il ne faut pas les contredire avec des arguments spécieux...
mon avis, et je suppose celui des autres intervenants, repose sur des expériences et des réflexions argumentées, pas sur des réactions personnelles...
perso, j'ai vu trop de bateaux ferro sur des zones techniques gravement endommagés, soit par chocs mal supportés, soit surtout pas processus de corrosion de l'armature interne, et trop de propriétaires -souvent désargentés- qui voyaient leur rêve et leurs économies s'écrouler; parmi eux, une part significative de bateaux maquillés (et même très bien maquillés), qu'ils soient de construction amateur ou sortent de chantiers professionnels...
Surla qualité du matériau lui-même, il n'y a aucun mystère, la physique nous apporte quelques réponses, simples:
- un matériau est d'autant meilleur que le rapport de sa résistance R sur sa densité D est élevé; le R/D du statifié est 8, celui du bois, 10, celui de l'alu, 10, celui de l'acier 7 ou 8, mais celui du ferro est d'un peu plus de 1...
- un matériau, pour constituer la paroi-coque d'un bateau, est d'autant meilleur que le R/Dau carré est élevé; ce R/D2 est de 25 pour le bois, 7 ou 8 pour le stratifié, 4 pour l'alu, mais inférieur à 0,4 pour le ferro...
- accessoirement, le ferro ne résiste pas au choc (ductilité très faible alliée à une résistance faible), et le ciment comme l'acier sont facilement attaqués par nacl (le sel)...

tout cela conduit à des bateaux très lourds, donc avec une importante voilure, avec accastillage à la hauteur, dont le coût mange les quelques économies faites sur la coque...

C'est J.M. Finot qui démontra tout cela au début des années 70, proposant en alternative la construction en acier (le fameux "rêve d'antilles"), plus économique et plus fiable; c'est à ce moment que la mode des bateaux acier en amateur pris le relai des ferro, avec beaucoup moins de déboires, il faut le dire...

inutile aujourd'hui de tenter de réinventer la physique et l'histoire, la cause est entendue depuis longtemps...

mais la part de l'irrationnel en matière de plaisance est importante...

14 avr. 2013
0

trop drôle fanch, tu parle comme un livre à force de les regarder on croirais presque que tu à déjà vu un ferrociment de prêt

04 oct. 2013
0

bonjour,
bravo de porter à la connaissance des participants a ce fil, les qualités mécaniques du bois (en bon état) au sein de nos assoc, et lors des fêtes maritimes ou nous participons depuis plus de 20 ans, nous avons vu des abordages entre bateaux modernes en stratifié et bateaux classiques en bois, (involontaires) les dégâts ont toujours été du côté des bateaux modernes, même beaucoup plus gros.....je ne parles pas de l'entretien ou là le ferro ciment est imbattable, et le bois surement le dernier de la classe...mais quand on aime...
Cdt LECELTE

25 août 2012
0

"...mais la part de l'irrationnel en matière de plaisance est importante. "
C'est également vrai en matière de femme (ou d'homme), de maison, de voiture...enfin dès qu'on a une envie. Certains arrivent à analyser froidement à tête reposée, pesant et sous-pesant tous les aspects du problème mais pour moi, ces gens là sont chiants comme la mort.

Donc restons dans le domaine du bateau, c'est à dire du rêve, car si ce n'était pas pour rêver qu'irait-on faire en mer ?

Fanch, je suis épaté de voir que des cons construisent encore des tours aux normes anti-sismiques, en béton. Avec une telle faiblesse, ils devraient employer le bois, voire du polyester.

Tu ne parles pas de la résistance du CP (pourtant réputé solide) au poinçonnement. Tout le monde sait qu'une coque en bois est résistante tant que sa structure est intacte, mais qu'un ou deux éléments structurels se délitent et les reste se disloque.
On peut toujours faire dire aux chiffres ce que l'on veut leur faire dire. Moitessier avec son bateau en papier journal est-ce qu'il était cinglé ?...non, ça répondait parfaitement à un besoin avec des moyens limités. Est-ce que Thor Heyerdahl lui aussi était cinglé avec ses bateaux, un en balsa et un en papyrus et Tim Severin et les autres.

Chaque matériau a ses avantages et ses inconvénients et certains répondent mieux à des situations bien précises.

Des cas de naufrage bateau alu suite à rupture de soudure, c'est arrivé, bateau acier reputé dangereux, c'est arrivé (quelques proprios de Galapagos se souviennent), des plastoc, epoxy, carbone et ferro, pour tous, des problèmes plus ou moins graves, c'est arrivé.

Est-ce que Sevetstef est soudeur alu ou acier...non. Il a des moyens limités et ce ferro pourrait convenir. A lui de juger de l'état de l'ensemble avec un indispensable expert si ses connaissances en archi navale sont limitées.

Il me semble qu'en 1940, une profusion de barges, péniches et autres engins ont été construit en ferro. Même que les blocs flottants remorqués et coulés pour créer le port artificiel d'Arromanches se portent plutôt bien pour du ferro de plus de 65 ans d'âge sans protection aucune et assez exposé aux intempéries à ce qu'il me semble.

25 août 2012
0

je suis pas sur que la comparaison avec les constructions anti-sismique soit bien appropriée. en effet on demande à ces édifices de rester debout, pas de rester étanche... et franchement on est bien loin du simple béton armé.
et heu les blocs du port d'arromanche ils ont précisement été coulés :mdr: oui je sais elle était facile.... et je pense que comme toutes constructions en béton armé plongée dans l'eau (ponts barrages digue... etc) ils rouillent s'éffritent et se fissurent mais leur échantillonage fait qu'il leur faudra encore du temps avant de s'effondrer.
enfin bon force est de constater que pour fabriquer des bateaux de plaisance on à trouvé mieux comme matériaux même si ça n'empêche pas certaines unités en ferro bien faites de naviguer, pour le meilleur et pour le pire. suffit de tomber sur la bonne...

25 août 2012
0

Et oui, on les a coulés VOLONTAIREMENT car ils étaient "incoulables" alors qu'au départ, pour les fabriquer, des coolies de couleur, trop cools et rois du coulage les avaient coulés en se la coulant douce. :reflechi:

Dans les bateaux ferro aussi, on est bien loin du béton armé. C'est plus du ferraillage bétonné... ne fais pas l'étonné. :heu:

25 août 2012
0

A regarder en détail les photos, on a l'impression que la peinture relève du cache misère.
Beaucoup de bavures, des endroits difficiles à atteindre non peints, des endroits oubliés.
En agrandissant à l'écran, il me semble qu'il y a beaucoup de défauts à la finition qui doivent sauter aux yeux en réel.
Je suis pas sûr que je ferais le déplacement pour voir un tel bateau.
En dehors des considérations ferro ou pas.

25 août 2012
0

Salut a tous
Je suis intéressé par tout ce que vous dite et je suis désolé si j'ai paru expéditif. Mais entendez bien que pendant mon voyage, j'ai rencontré des gens qui ne comprennent pas que l'on puisse fustiger un materiau qui leur apporte tant de bonheur. Cependant je demande l'avis de chacun car ce bateau en particulier me plait et je voulais savoir si quelqu'un connaissait les gambades et les constructions de ce chantier. Il est évident que les bateaux en ferro on fait long feu et mon idée c'est précisement que ceux qui restent apres tant d'années ne sont pas les plus mauvais.
La peinture est propre car les photos ont été prises au moment de la mise en vente après que le proprio ait refait le bateau plus pour l'habiter il pensait en faire avant tout un lieu pour vivre sur place, plus que pour naviguer loin. A Saint Martin les apparts sont chers et ne peuvent passer le week end dans une crique sympa...Le proprio n'est plus sur le bateau depuis longtemps mais en france car la naissance d'un enfant a changé ses plans et il a du rentrer en métropole. Il a effectivement débordé pusieurs fois en repeignant son bateau mais bon mon idée est que cela n'influt pas sur la structure même du canot. Je l'ai déjà dit mais le plastique ne me rassure pas vraiment et malgres le marché déprimé, les plastiques qui ont été souvent achetés chers ne se vendent pas pour rien, ce qui est assez normal. Moi qui ai perdu mon bateau avec toute ma vie dedans, qui est perdu en 5 minutes tout l'argent investi et des années de boulot, je ne vois plus les choses de la même manière et préfère acheter tres bas un bateau dénigré et au moin être sur l'eau que d'econimiser pendant trois années a terre. Cependant je ne veux pas acheter une vrai galére c'est tout.
D'autre part je ne connais pas vraiment les avantages et incovénients d'une quille relevable. Et quoi utiliser au mieux pour barer ce genre de bateau. Le déplacement de 8500kl g ne me parrait pas dément comme poid.
en tous cas merci à tous pour votre temps et vos réponses.

Stef

25 août 2012
1

A svertstef j ai parcouru les photos du Broocker ce bateau me semble etre en bon etat Javais connu les patrons du chantier de saint jean d angeli lorsque je contruisait moi meme mon Ferro que j ai garde 35 ans et revendu en 2011Ce chantier avait a mon avis une tres grande connaissance du materiaux et de plus etait tres serieux .Le fait qu il ait fait faillite n a certainement aucune influence sur la qualitee de contruction du bateau Le point averifier plus particulierement est la quille relevable sans aucun rapport avec le ferro ce serait pareil avec tout autre materiauxL inconvenient du ferro est essentielement esthetique une simple trace de rouille sans gravite de la taille dune tete d epingle laisse une ttrainee importante sur la coque IL y a aussi le poids mais il n est pas certain que cela soit vraiement un inconvenient le confort en mer et l absence de bruit ainsi que la robustesse y palient largement Javais confie la vente entre aurtre AU Brooker Mme MONA chez Harel qui m avait trouve 2 aquereurs dont un suedois mais j ai vendu le bateau moi meme avant leur deplacement J oubliait la difficultee pour se faire assurer sauf peut etre par une societe Anglaise ou je suis assurepour mon nouveau bateau aux USA Pour le prix il n y a pas photos ce bateau semble etre bien equipe En fin ne pas tenir compte "negatif "des avis de ceux qui nont jamais mis les pieds sur le pont d un FERRO A tres bientot (suis disponible pour tous renseignements )

25 août 2012
0

"En fin ne pas tenir compte "negatif "des avis de ceux qui nont jamais mis les pieds sur le pont d un FERRO"

Pas très sympa! Sur un forum on laisse son avis, c'est aussi ce qui est demandé...
Négatif ou positif, c'est la seule manière d'argumenter il me semblen un peu comme en démocratie.

25 août 2012
0

Ben...ça paraît plutôt censé.
Ne devraient répondre que les ceuss qui ont une certaine expèrience du matèriau et qui ont déjà "mis les pieds" sur un ferro. Si c'est juste pour rapporter des bruits de couloir, ça n'offre aucun intérêt pour celui qui s'interroge.
Les réponses du style "le ferro c'est nul" ne font pas avancer le schmilblick.

Ensuite pour décider si l'annonce vaut le déplacement c'est à Sevetstef de décider. Les remarques constructive des intervenants sont à prendre en considération.

Donc, j'éliminerai le commentaire de Berdem94 qui n'apporte rien et je reste sur ma faim quant aux calculs de Fanch car je ne vois pas la finalité en construction navale car dire que le bois est meilleur que l'acier pour une coque de bateau, c'est osé.

25 août 2012
0

a Agneau j ai effectivement donne mon avis sur les conseils de ceux qui n ont jamais mis les pieds sur un Ferro ce n est ni mechant ni sympa c est vrai et pour tout il me semble toujours preferable de tenir compte des avis de veritables utilisateurs plutot que de ceux qui colportent des on dits plus ou moins preconise par une presse dite specialisee toute entiere a disposition de ses annonceurs qui contruisent en polyester En l etat Svetstef aperdu son bateau et disposerai d un budget limité ce bateau en Ferro me semble etre interressant j en fais part Pour la petite histoire j ai vendu le mien l annee derniere et j ai encore eu il y a 8 jours une demande avec au bout du fil une personne desolee car le prix lui promettait beaucoup d espoir de nav Cest dans cet esprit que j ai tente de rassurer car en 35 ans de promenades et croisieres sur mon ferro j en ai ai connu plusieurs( nombreux) qui connaissaient tout et qui denigraient sans avoir une quelconque experience du materiau Pour finir tous ceux que j ai renctre et qui connaissaient le Ferro en vantaient les qualiées Ceci etant il n y a pas que le Ferro pour contruire de bon bateau ce n est pas par hazard si 90/100 des bateaux de plaisances sont en polyester

25 août 2012
0

Merci pour les renseignement sur le chantier.
Pour la dérive le proprio m'a dit qu'elle était bloqué a sa derniere visite mais que la carene était tres encombrée de coquillages donc quelque chose la coincait surement...
quelqu'un t-il une bonne idée pour barer le zinzin

26 août 2012
0

J'ai un DI acier avec puit de dérive assez large:
L'entretien d'un puit de dérive est une opération fastidieuse et sans recette miracle hélas, et ce d'autant plus que le puit est étroit. L'accroche de divers animaux à coquille est impressionnante et peut tout bloquer. Le nettoyage complet peut demander, bateau sorti, posé assez haut, de virer l'axe pour descendre la dérive. C'est un gros et pénible travail.

25 août 2012
0

Une question bête.
En cette période de vache maigre surtout dans la vente des bateaux,n'y as t'il pas moyen de trouver une unité équivalente en France,car bon il va falloir le faire traverser ce bateau ( a moins que bien sûr ça soit un plus de faire le voyage et les frais qui vont avec ) Je ne dénigre pas le ferro , j'ai moi même failli en acheter un,je pense qu'il y a aussi des affaires intéressantes dans l'acier.Juste une question que je pose comme ça .
Francis

26 août 2012
0

Je ne compte pas rentrer en France. Nous continuons a voyager sans date de retour....

26 août 2012
0

Bref le sortir de l'eau et bien le caréner (décaper pour inspection) si la visite de l'interieur et de la cale ne vous à pas fait fuir... C'est probabement un parc à moules et autres depuis le temps....

26 août 2012
0

Bonjour,
aucune idée sur le ferro car je n'en ai jamais eu un..... j ai vendu un ketch acier en parfait état pour une bouchée de pain a trinidad l'an dernier " que j avais acheté deux ans plus tôt au même pris, le bateau en deux ans ne m'a coûté que l entretient courant il était en parfait état a l achat et a la revente"
Tout cela pour dire que sur l arc antillais il y a de très belles affaires pas cher si l on prend le temps de jeter un oeil donc avant de signer fait peut être le tour de un ou deux chantier de l occas peut être que tu ne trouveras rien de mieux mais peut etre que tu trouveras une autre chaussure a ton pied.
Je ne donnerais pas de leçon dans le domaine du rêve qu'ejendre un bateau tous mes achats se sont fait jusqu’à présent en une visite et je n ai jamais eu de mauvaise surprise mais je traîne sur des bateaux depuis l age de 8 ans.
bon courrage

06 sept. 2012
0

Gambade 38, j'en ai connu un quand j'étais à Bordeaux, trés bonne construction en ferro, un peu lourd (ben c'est un ferro quoi!), mais marin et trés convivial à l'intérieur!
L'idéal (comme pour tous les ferros) c'est d'avoir un bon moteur bien coupleux (dans les petits airs y'a pas de miracle, c'est spi Perkins!).
L'avantage des bons ferros, c'est que bien faits, à part le carénage, y'a pas d'entretien à faire .
L'inconvénient, c'est que c'est trés dur à vendre, à expertiser et à assurer (néanmoins je connais un expert sérieux et une assurance qui pourront quelque chose pour toi).

06 sept. 2012
0

@sevetstef : Tu as un autre lien pour l'annonce de ton bateau ? Chez moi, je ne sais pas pourquoi mais il y a marqué chez le vendeur "This boat can no longer be found in our database"

Non pas que je connaisse le ferrociment mais t'as titillé ma curiosité ^^

22 sept. 2012
0

Pour les amateurs de bateaux solides, lourds, ne planant pas ... mais qui vont loin et longtemps ...

gafferhannah.blogspot.fr[...]/

P.S. : Pour rien au monde, je ne naviguerais avec un ferro ciment, mais ce n'est qu'une névrose personnelle et cela ne prouve en rien que ces bateaux soient de mauvais bateaux

:doc: :doc: :doc:

22 sept. 2012
0

Bonjour benfantasy. Je suis mi même sur le point d'acheter un ferro sur port camargue et je cherche desperement un axpert qui ne soit pas seulement expert en facturation, je suis très interesse par ton contact, merci.

23 sept. 201223 sept. 2012
1

contre les idees recues...
il n'existe pas de materiaux meilleurs que d'autre dans la construction des voiliers.
chaque materiau a ses desavantages mais aussi ses qualites propres.
je n'ai jamais eu de ferro mais j'ai un bon pote qui a un endurance en ferro dont il est tres content et ne changerait de bateau pour rien au monde.
pour se faire une idee de ce genre de construction, il faut savoir qu'un ferro a sous son ciment un epais treillis metallique ,et c'est tres costaud, bien plus resistant que le polyester, n'en deplaise a certains, mais beaucoup plus lourd aussi.
par contre je pense que c'est le seul materiau dont une construction chantier puisse assurer une bonne longevite car, si meme sa construction est la plus facile et realisable en amateur, la resistance finale depend de deux facteurs:
- que le treillis metallique soit soude et non ligature.
-que la coque ait ete construite "en cabine" afin de controler parfaitement le taux d'hygrometrie durant le sechage .
le ferro est decrie en france car de nombreux essais ont eu des conclusions foireuses car construits par des gens n'ayant pas les connaissances propres a la mise en oeuvre de ce materiau. mais il ne faut pas en faire une generalite, car bon nombre d'amateurs ont aussi fait un excellent boulot.
pour info, un ferro en fin de vie presente des point de rouille qui suintent a travers le ciment, dans ce cas la ,ne pas acheter !

en ce qui concerne la construction amateur, generalement les voiliers en sandwich-polyester et en acier sont souvent de tres bonnes affaires car il est aise de juger de la qualite de construction (contrairement au ferro) , du soin apporte a celle ci, et beaucoup moins chers qu'une construction chantier equivalente.
je pense fermement qu'une bonne construction amateur est bien souvent de meilleure qualite qu'une construction chantier standard, sauf pour le ferro dont la structure est impossible a verifier.

pas de polemique, svp, mon avis n'engage que moi,

:alavotre:

23 sept. 2012
0

Je connais deux GAMBADE 32, qui flottent.
Les deux propriétaires ont participé à la fabrication de la coque et pont aux chantier de St Jean, plus de dix personnes étaient necessaires pour finaliser une coque dans la journée, sans interruption.
Les finitions "amateurs" n'avaient d'amateur que le nom, 180 Kg d'époxy interieur-exterieur, aménagement en chene et ormeau de bonne facture, ambiance chalet-bunker équipé pour le voyage...

Le bateau sur lequel j'ai navigué version dériveur m'a laissé à l'age de 5 ans un sentiment de sécurité par 40 nds, point positif pour ce déplacement lourd (6 tonnes à vide environ).
Le pont en ferro etait relativement flexible, sans vice de construction. Par contre, concernant le test de redressement de ce dériveur... On ne pose pas les questions qui fachent!

la longévité de ces bateaux-collection "coque chantier" est à comparer au plastique.

:goodbye:

14 avr. 2013
0

il est vrai que quand on a 5 ans on peut juger de la qualité d'un bateau :bravo:
:mdr:
surtout un ferro!!!!!

17 avr. 2013
0

Tu as raison, :bravo:

20 avr. 2013
0

facile comme critique....................

21 avr. 2013
0

lourd le ferro, je ne sais pas mais celui ci fait dans les 11Tonne à la pesée le voiler en bois qui etait à coté faisait le même poids pour la même longueur et 1M de moins en largeur

04 oct. 2013
0

Bonjour, je tombe sur ce fil en cherchant des infos sur les ferrociments et je me demandais si tu avais fais le pas. Toujours est-il que perdre son bateau doit être une expérience traumatisante?
A bientôt peut être, world is a village

04 oct. 2013
0

ben perso j'ai fait le pas pour le ferro, ce bateau est tres bien et les critique sur les ferro viennent soit de gents qui n'y connaissent goutte ou n'en n'on jamais vu un de leur vie ou ce sont des ferro en construction amateur auquel cas je pense que quelque que soit le matériaux il faut se méfier en tout cas si tu veux un bateau à toute épreuve le ferro c'est le top, et puis tu connais combien de type de matériaux que tu peux réparer sans rien juste une truelle et un sacs de ciment dans n'importe quelle pays du monde

04 oct. 2013
0

bonjour,
dans une de nos assoc, un membre a vendu son bateau en bois de 9,5m de 1965 habitable en bon état, pour acheter une goélette de 16m en ferro ciment, nous l'avons un peu mis en garde (étant des défenseurs du bois...) depuis 1 an 1/2 qu'il l'a il a bien navigué et est enchanté ....Tant mieux pour lui ... je pense passer ses coordonnées par mp...SALUT LECELT

04 oct. 2013
0

salut richard
essai de reparer un ferro avec du ciment... le meilleur moyen pour couler....
bye

05 oct. 2013
0

ben tu connais la coque de l'odin aussi bien que moi ferro 1.8 et époxy intérieur extérieur

04 oct. 2013
0

Vu un bateau en ferro ciment de 16 m avec un trou de 1 m et plus (un homme pouvait y passer) dans le bordé avant. Réparation effectuée par un technicien du chantier de saint jean d'angle. Le bateau a ensuite fait un AR France Mayotte et est revenu entier...

04 oct. 201304 oct. 2013
0

Je disait ça pour Sevetstef car le bateau en question est toujours en ligne mais j'aime bien lire vos expériences sur ce type de bateau. Il y a quelques temps, nous avions tout largué pour un bateau bois sans aucune expérience et avions eu aussi beaucoup de retour négatif, sur les forums, au final on n'a pas regretté.

04 oct. 2013
0

ce qui me pose probleme dans le ferro ce n est pas le materiau mais ce sont tout ces soit disant connaisseur qui denigre alors qu il ny connnaissent rien J ai personnellement navigue pendant 35 ans avec un ferro construit par moi meme aucun souci et des reparation j en ai fait pas de probleme S abstenir quand on est ignorant serait preferable christ

05 oct. 2013
1

mais ce forum regorge de monsieur je sais tout sans avoir rien vu :bravo:

04 oct. 2013
0

A propos du ferrociment, il faudrait aujourd'hui prendre en considération les formidables progrès de l'industrie bétonnesque. Chercher par exemple toute une littérature technique en tapant dans Google "béton fibré ultra haute performance" ou "BFUHP". Intéressant...

05 oct. 201305 oct. 2013
0

sans doute mais les chantiers ne font plus ce genre de voilier, le mien est immense à l’intérieur 4.25m et pèse 12 tonne pour un 43piedmaintenat peut être qu'avec des nouveau matériaux il serait plus léger (mais comme je ne connais pas je parle pas comme beaucoup devrait le faire (ociment) ici :pecheur:)

alors perso je vais me concentrer sur les technologies batteries panneaux solaire, éolienne , dessalinisation

19 nov. 201316 juin 2020
0

le Treyco : c'est la photo évoquée dans ma réponse sur ce bateau, 1979 juillet à Port Camargue

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bientôt fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (34)

Bientôt fini ?

mars 2021