ferrociment

je decouvre ce forum très bien fait.j'en profite pour poser une petite question : est ce que quelqu'un a encore, aujourd'hui, un projet de bateau ferro ? si oui quel plan ? qui ose encore se lancer dans cette aventure très particulière?

L'équipage
20 juin 2003
26 juin 2003
0

construction ferro
bonjour je serai tres interesse de connaitre un contucteur de ferro et pourrait eventuellement faire profiter de mon experience car ce materaux est tres interessant et merite d'etre mieux connu bon vent a tous

28 juin 2003
0

vive le ferro
Salut
Moi j'ai une goelette en ferro et je peux te dire que c'est du super materiau, car si la construction est reussie, tu as vraiment des bateaux de toute beauté qui ont de la gueule pas comme les 3/4 des bateaux de série que je déteste.
En plus ils sont agréables à la mer car quille longue en forme: tenue à la mer , pas gitard.
Par ailleurs? au niveau entretien, c'est carrément du gateau; ya rienafaire, pas de maladie ni rien; et en cas de choc, déja il en faut pour qu'il y ait un pbl et ça se répare avec de l'epoxy, ou du ciment prompt.
Par contre , lancer une construction aujourd'hui serait très coûteux et trop long.
Je te conseillerais d'acheter une belle occas, ça vaut le coup.
Si tu es intérressé, j'ai un 30'à vendre avec cabine arrière très baeu, logeable, pas trop cher
visisble 06. mon n° tel 06.15.32.40.86.

28 juin 2003
0

Quel matériaux est utilisé en Férro-ciment ?
Est que cette construction utilise du ciment classique ou un mélange complexe ? Je suppose qu'il s'agit d'un mélange, mais quel est-il ?
C'est juste pour info.
Merci.

28 juin 2003
0

héhé!
C'est bien de nous dire que c'est un matériaux wonderfull pour dans la foulée essayer de nous le vendre ....pourquoi s'en séparer si c'est si bien?

28 juin 2003
0

le beurre et l' argent du beurre
Magalie j’ adore les pirouettes mais surtout quand elles sont réussies ; hors il me semble que les données qui précedent l’ offre de vente sont un peu pauvres. C’ est, au minimum, de la publicité… disont incomplete :-o).

1)prix de réparation : J’ ai connu une belle goélette de 13m en ferro, construite par un ami, qui s’ est retrouvée drossée sur les rochers. Il y avait un joli trou ! Ok le prix de la réparation (éffectuée d’ ailleurs par son propriétaire constructeur) était proche de zéro, mais il a d’ abord été nécéssaire d’ extraire la bête de sa situation inconfortable ; coût de l’ opération il y a une quinzaine d’ année (2 grues ad hoc) = 60 000 000F et je ne sais plus combien pour les dégats causés par les eaux à l’ intérieur. A contrario un autre copain s’ est retrouvé lui aussi à la côte (Portugal) l’ année dernière avec un acier genre Galapagos ; quelques toles bosselées mais pas de trou, aussi a t’ il pu continuer tranquilou sa nav jusqu’ en Bretagne sud et changer les tôles bosselées. A la limite, si problème budjet, il lui était même possible d’ attendre avant de réparer.

2)Vous dites que lancer une construction aujourd’ hui serait très coùteux et trop long. Pourriez vous étayer vos propos par quelques chiffres (argent et temps) par postes principaux selon la méthode choisie (avec moule ou sans), cela rassurerait mon égo de responsable chantier pas du tout convaincu?
Amicalement, Mav.

29 juin 2003
0

on se calme!!
Salut les gonzes,
Si je mets mon bateau en vente c'est contrainte et forcée, alors si je fais l'article sur le ferro c'est sincère, on me croit ou on me croit pas.
Je crois également en l'acier qui est solide et qui se cabosse en cas de rascailloux; mais le ferro comme vous le savez, c'est fait avec une mega armature en acier et du treilli en acier.
Et en cas d'accident, il suffit de faire tomber le ciment qui a craquelé, et de charger soit avec du ciment prompt soit avec de l'epoxy. Si le choc est sous la ligne de flottaison, on utilise le prompt qui prend même sous l'eau.
Quant à savoir quel mélange et adjuvants il ya dans mon ménir,prout...? ya plus moyen de contacter le constructeur de mon bateau, mais je peux me renseigner auprès d'autres constructeurs que je connais(anglais et américain ; pas français, bizarre mais eux, ils croient en ce matériau tant décrié par les frenchies)
En tout cas, moi je sais que ceux qui le critiquent n'en ont jamais eu.
Et toi le chef de chantier,te pose pas trop de question...
Ah si tiens: Et si je te demande combien tu prendrais pour m'en construire un si je te donne les plans d'architecte, qu'estcetupeux faire??
A plus
Mag

04 juil. 2003
0

ferro-dement
salut magalie (et nico j'presume)...
faudrai qu'on se contacte parcque j'ai un endurance 40 à retapé legerement qui serai suseptible de vous interressé
j'essaye meme pas de l'revendre vu les reaction concernant le ferro... mais un echange pourquoi pas... alors a vous d'voir
laissé moi un mail pour prendre rendez vous et quoi qu'il arrive bon vent!!!

22 fév. 2006
0

et contre koi
Tu l'echange ton endurance ? un 9m en acier ?

31 jan. 2005
0

ferro c'est vraiment top
Je cpnfirme totalement ce que Magali a dit sur le ferro. J'en ai un, le mien est un Ferro Epoxy ce qui ne rajoute que des supers avantages à sa solidité et sa longévité.; C'est un Grisby fait par le chantier de Saint vincent d'angle dans le 17. Je suis basé à l'ile de la Réunion.

14 fév. 2006
0

grisbi36
Bonjour
J'ai moi aussi un grisbi36 basé en charente maritime depuis 15ans.Je l'ai construit completement en respectant la technique St jean d'angle.Il ne nous donne que des satisfactions et nous transporte regulierement sous des cieux ensolleilés.A quand une rencontre entre grisbi?

31 jan. 2005
0

petit bémol
vu le poids des bestiaux, faut de sacrés appareaux (mat, voiles, mouillages bouts, ...)qui coutent bonbon :-( (plus que l'économie réalisée sur la coque)

et si le ferraillage a vu le jour (et l'eau) alors bonjour les dégats (la rouille faisant éclater le beton) :-( :-(

01 fév. 2005
0

prix
meme si le prix de revient de la coque te semblera pas trop cher , attention au final vu le poids, aujourd hui on connait des materiaux leger , qui donne des bateau sympa a barrer , pourquoi te lancer dans ce typa de construction qui vaudra pas grand chose a la revente et au plaisir de la voile, et qui te coutera aussi cher au final car lourd donc moteur plus gros voiles etc...

01 fév. 2005
0

oui mais
quand on associe ferro-ciment et st jean d' angle , en general , on a le top du ferro . sinon , c' est sur , les appareaux sont plus important que sur un deplacement faible .Le problème du ferro est là , les gens veulent du ferro pour avoir un gros bâteau pas chère .il faut choisir le ferro pour le ferro , parce qu' on aime ce materiaux et avec un budjet équivalent aux autres ship.Malgrès tout ce qui est dit , le ferro est une option valable pour les bâteaux de "grande taille" .Le seul truc qui ne va pas et qui empêche serieusement son developpement , c' est la mise en oeuvre trop artisanale pour être rentable. La construction d'un moule perdu n' est pas non plus très rentable !Je connais de très belles unitèes ferro(nouvelle zelande). Si on y met les moyens , on peut avoir un ship aussi valable qu'un acier. Mais il ne faut pas dire dès le depart " le ferro n' est pas chère" .Je me souviens d' un echange de courrier avec Mr Provin . il proposait la coque d' un "Arminel" 11 m en ferro au même prix que la version bois moulé . le coût , c' était la main d' oeuvre ! Donc , le ferro ne peur être construit qu' en amateur . Mais là encore , est ce vraiment valable ? Je pense que le seul choix raisonnable est de trouver un ferro d' occase en très bon etat , et en évitant de le vouloir absolument au prix d' un "corsair". Le seul imperatif , c' est qu' il soit bien construit . Contrairement a une idée reçue , une coque ferro ne doit pas être trop epaisse .(lire loisir nautique n° 17).

01 fév. 2005
0

le ferro n'a strictement aucun avantage sauf
faire croire qu'avec un peu de sable, quelques sacs de ciment, du grillage à poule et quelques copains, on peut avoir un gros bateau pour pas cher

c'est archi-faux

en fait, il n'existe pas d'exemple d'une technologie performante ne s'imposant pas et on ne peut pas dire que le ferro soit vraiment un mode de construction développé

pour celui qui a (encore) un ferro, ce qui démontre qu'il est tombé sur un de bonne qualité, il y a par contre un avantage énormissime: il est déjà payé... ;-)

amicalement

14 fév. 2006
0

Pour l'eau douce...
je suis convaincu que le ferro peut être une bonne solution. On se fiche un peu du poids, vu qu'on se balade entre trois et cinq noeuds (pardon, entre 5 et 8 km/h). On apprécie d'avoir un truc industructible, surtout dans les écluses. On évite les problèmes d'osmose, plus pernicieux en eau douce qu'en eau salée. On peut faire des économies sur l'antifouling, si on n'est pas trop regardant sur l'aspect de la partie immergée de la coque, et caréner tous les cinq ans, voire lorsque le safran ne veut plus tourner. Ceux qui vivent sur l'eau douce, qu'ils bougent ou non, en général veulent se débarasser de leurs bateaux en plastique pour aller vers de l'acier épais, pour les raisons exposées ci-dessus... ils pourraient aussi bien aller vers le ferro, évitant ainsi la rouille et l'électrolyse.

Pour l'eau salée, que ce soit à la voile ou au moteur, je pense que c'est une solution obsolète, pour toutes les raisons qui ont été indiquées ci-dessus, à moins de chercher uniquement une "caravane flottante".

Reste ouvert le problème de la navigation sur l'etang de Berre : est-ce de l'eau douce ou de l'eau salée ?

14 fév. 2006
0

Tiens, un vieux fil qui remonte !
Il y a déjà de la matière sur HEO à propos de ce matériau. Par exemple :

www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

Les nouveaux devraient aller plus souvent dans :
"Forum"
"Recherche"
"Rechercher une contribution"
"Sujets et réponses"

;-)

20 fév. 2006
0

Je ne sais pas pourquoi mais ...
... j'adore les fils sur les ferro !

Un anglais sur une magnifique goelette en bois moulé avait la larme à l'oeil en parlant de sa première goelette ... en ferro-ciment !

La question du poids me semble équivalente entre acier et ferro, du moins pour les grandes tailles. Est-ce exact ?

Je me demande s'il est possible de percer une étrave en ferro pour installer un propulseur ... gadget utile sur une quille longue à déplacement lourd !

Pour l'instant, je suis heureux sur mon bon vieux cornu en construction classique.

Mais je sais que le jour où je déciderai de changer de bateau et de m'acheter un gros truc, ben je regarderai le marché du ferro avec attention.

21 fév. 2006
0

Si quelqu un veut echanger
mon petit bateau en acier contre un grand en ferro je suis preneur. ;;;;;;on ne sait jamais .:alavotre:

24 fév. 2006
0

C'est marrant ça ...
Tout le monde en France ne jure que par l'acier et toi ... tu veux l'échanger contre un gros ferro !

C'est juste parce que tu veux plus gros ou bien c'est parce que l'acier c'est chiant ?

24 fév. 2006
0

faut pas exagere quand meme ... pas tout le monde
quelques uns et plutot de moins en moins nombreux ;-)

24 fév. 2006
0

L'acier n'est pas chiant
l'entretien est facile et réparable a peu pres partout .je n ai pas dit "un gros ferro" mais si l'occasion se proposait pourkoi pas.Un Grisbi 36 ferait mon affaire mais pas plus .

21 fév. 2006
0

Ce que je déteste dans le ferrociment
S'est tous ces truc immondes échoués le long de la cote de ce qui a été la plus belle plage de leur coin, celle de la baule!

Malheureusement les marrées ne remontent pas assez haut pour faire disparaitre tout cela, s'est dommage car le béton fait plutot marrer les poissons qu'autre chose.

Vive la loie pour la préservation du litoral!
et tant pis pour le grignottage des terrains par la mer, les sentiers douaniers passeronts de toute façon.

Au fait, à criel quand une maison tombe de la falaise, est ce que la mairie doit la racheter? Si s'est non alors il faudra que les proprios des terrains grignottés se fassent une raison de leur perte, le béton ne résoud le problème que momentanément. Si les chemins deviennent dangereux s'est contre qui que l'on se retourne!

A part ça des bateau ferro il y en a plein qui naviguent très bien, mais ça on l'a déja dit.

;-)

27 fév. 2006
0

C'est la mise en oeuvre qui compte
Perso, tous les matériaux sont bons s'ils sont correctement mis en oeuvre. Il y a d'excellents voiliers en ferro-ciment qui ont fait largement leurs preuves sur toutes les mers du globe.
Ils ont tous leurs avantages et inconvénients.
Par exemple, un ferro-ciment à la revente perd de sa valeur, il faut en être conscient dès le départ. Un voilier acier s'il n'est pas correctement "chaudronné" perdra aussi de sa valeur.
Mais ils ont pour eux une solidité certaine. Cette solidité entraînant également des inconvénients au niveau des échantillonnages de gréement et voiles donc surcoût. Les manoeuvres peuvent parfois s'avérer délicates : manoeuvre mal engagée et l'inertie importante due au poids peut poser problème en cas de danger. Qui dit déplacement lourd dit moteur en conséquence qui inclue un supplément de gasoil pour le faire avancer. Et j'en passe.
Bref, le mouton à 5 pattes n'existe pas.
Le ferro-ciment est aussi bon qu'un autre matériau si et seulement si on sait à quoi cela engage exactement au niveau des avantages et incovénients.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Piégeage des gouttes

Après la pluie...

  • 4.5 (20)

Piégeage des gouttes

mars 2021