fermeture d'engoujure

Bonjour à tous ...... je viens vers vous parce que si j'ai trouvé pas mal de fils concernant une fermeture d'engoujure, aucun ne correspond à mon cas.
Engoujure large, qui laisse échapper les coulisseaux à la descente de la voile en fin de journée bien sûr, mais surtout pas terrible pour les prises de ris non plus. Y a-t-il parmis vous quelqu'un qui a eu besoin de trouver une solution ? d'avance merci
Oui je sais suis pas doué pour les explications donc voici quelques photos

L'équipage
25 juin 2019
25 juin 2019
4

il y a pas mal d'années...sur mon écume de mer j'avais aussi ce problème de ne pas laisser échapper les coulisseaux à la descente ou en prenant un ris
un petit trou de 3 ou 4 au dessus de l'engoujure, perpendiculaire au rail du mat,
une goupille du même diamètre dans ce trou, un petit bout pour assurer la goupille
et c'est tout
prix : une goupille inox....

25 juin 2019
0

oui bien sur et merci pour la réponse MAIS ....... ça empêcherait le coulisseau situé au niveau du ris de descendre jusqu'à la baume, et du coup l'empêcherait de remonter aussi. Pour le moment j'ai un coulisseau sur une petite garcette prise sur l'anneau de tangon et ça le fait, mais je voudrais trouver une solution pour que tout soit ramené au cockpit.

25 juin 2019
0

Bonjour,

Avec deux mains pas trop gauches, voilà ma solution pour résoudre efficacement le problème au prix de deux rivets en plastique.
start6-bahia.forumactif.com[...]x-de-gv
Bon bricolage!

25 juin 2019
0

Bonjour
La solution a été tentée MAIS ..... mon engoujure n'est pas dans le prolongement du mat, mais déborde ........ alors bien sûr je possède une disqueuse pour rabattre tout ça mais bon ........ j'hésite à attaquer le mat de cette manière.

25 juin 201916 juin 2020
1

Salut

Comme Eric à Alésia, réaliser deux petites platines pour obstruer en partie l'engoujure .

Platine de droite collé et l'autre démontable bien sûr. (Avant il y avait une vis qui empêchait les coulisseaux de descendre. petit trou dans le mât)

25 juin 2019
0

Bonjour .... alors même réponse ;)
La solution a été tentée MAIS ..... mon engoujure n'est pas dans le prolongement du mat, mais déborde ........ alors bien sûr je possède une disqueuse pour rabattre tout ça mais bon ........ j'hésite à attaquer le mat de cette manière.

26 juin 2019
0

J'ai fait la même chose pour obturer la fenêtre laissée par le retrait de la pièce qui va bien pour enfiler une GV à ralingue, avec 2 choses de la vie de matou.
Hormis que les plaques alu sont un peu martelées pour être alignées avec l'existant.

25 juin 2019
0

Effectivement, j'éviterais également de tailler les lèvres de l'engoujure à la disqueuse même si elle ne doivent probablement pas être structurellement très résistantes pr l'ensemble mais plutôt pr garder le mat d'origine.
Il faut donc partir sur le principe de deux plaques mais qui dans ton cas ne doivent pas être planes et avec une surépaisseur intérieure conséquente.
Si j'avais à le faire, en me servant d'une lamelle d'acier type réglet, enfilée dans la gorge en partie basse ou haute pour avoir l'alignement, je prendrais le gabarit nécessaire avec de la pâte à modeler pour connaitre le profil des futures plaques (c'est ce que j'ai fait pr les miennes).
Reste ensuite à trouver le matériau assez épais pour réaliser le dit profil et plus large et mince sur le côté pr sa fixation au mat.
Ce matériau pourrait être massif ou contrecollé.

25 juin 201925 juin 2019
0

Eric à Alésia a très bien résumé la technique de fabrication de l'empreinte sur mesure. Pas mieux.

25 juin 2019
0

Bonsoir de Dartmouth ou l'on attend du mauvais temps. La solution est une pièce en alu ou inox, peu importe qui possède son axe un peu déporté et permet aux coulisseaux de rester dans la gorge du mât. Pour vous faire une idée plus précise, zuieutez le mât d'un westerly centaure et vous aurez la solution de visu.

26 juin 201916 juin 2020
0

Salut Hubert. Moi, je suis bloqué à Dartmouth et vu ce qui arrive, vais devoir encore attendre au moins une journée. C'était pourtant bien parti mais, trop, c'est trop!.

25 juin 2019
0

merci pour le tuyau, vais essayer de trouver un centaure pour voir ça ......

0

Salut Guy
Sommes au large des 7 îles route Brest
Bonne balade
Hubert

26 juin 2019
0

On voit mal dans la photo, mais dans le mât au niveau de l'engoujure, n'y a -t-il pas une plaque alu qui la ferme, qui empêche les objets de tomber dans le mât? Une sorte de continuation de la cannelure du mat, mais plat? Dans ce cas on pourrait fabriquer un bout de bois (acajou, peut-être? Teck? Plastique haute densité? )qui prolongerait la cannelure du mat, plane avec celle-ci, sans "déborder". On pourrait le visser en place après avoir mis la voile au début de saison et le dévisser à la fin de saison. Les coulisseaux resteraient dans la cannelure pendant les prises de ris sans problème, et ne sortiraient que quand voulu.

26 juin 2019
1

Ma solution a été de prendre un tube en plastique et d'y pratiquer une fente qui vient s'aligner sur la gorge du mât. Ce tube est fixé au fond de la gorge par vissage. Pour choisir le tube il faut prendre en compte:

  • le diamètre extérieur: légèrement supérieur au diamètre circonscrit de la gorge en tenant compte que le montage fait alors se refermer la rainure pratiquée dans le tube.
  • le diamètre intérieur: doit laisser passage libre aux talons des coulisseaux.

Le tube plastique se trouve à pas cher et permet de faire beaucoup d'essais. Mon retour d'expérience: ça marche bien.

Sinon, de grandes marques en fabriquent sous le nom de portes de coulisseuax (slider gates) mais ça coûte la pdc et il faut avoir un mât de la marque et pas trop ancien en plus.

26 juin 2019
0

du coup un tube type tube iro?
Il y a aussi des fabricants qui ne font que ça...
www.mastgates.com[...]os.html

26 juin 2019
0

Bonjour ...... j'ai regardé le lien mais ce n'est valable que pour des engoujures sans bord relevé.......

26 juin 2019
0

une bonne idée à creuser .... merci

26 juin 2019
0

Je vais faire une ou deux photos cet après-midi. Sinon, oui, c'est comme chez Mastgates.

26 juin 2019
0

Un tube en plastique avec une fente serait vite fait et devrait marcher bien. Un petit bout taillé derrière pourrait servir pour l'aligner exactement avec la cannelure du mât. N'oublies pas de poncer un peu la fente.

26 juin 2019
0

Mais si vous fermer la porte, les coulisseaux descendent jusqu'au vit-de-mulet ce qui fait une certaine hauteur qui va poser problème pour amener l'oeil de ris jusqu'au croc qui le reçoit.
Comment faite vous sans bosse de ris automatique ou ramenée au piano?

26 juin 2019
0

Bonsoir. Vu que je roule ma toile sur la bôme, pour le troisième tour, équivalant à un ris, je dois retirer le premier coulisseau, idem pour le second. Le plus difficile, c'est de les remettre.

26 juin 2019
0

Ben justement, j'ai fait ça pour transformer les ris classiques en ris automatiques. Du coup, pas nécessaire que l'oeil de la voile descende jusqu'au croc, qui d'ailleurs est supprimé.

26 juin 201916 juin 2020
0

Photos du tube plastique. En réalité, c'est du PVC. La surépaisseur destinée à venir affleurer le profil externe de la gorge est un autre petit morceau de PVC collé à la colle pour les tuyaux et raccords PVC, autant dire quasi indestructible.
Je l'ai un peu déplacé pour mieux voir les détails.

14 août 2019
0

Merci pour les photos... Pour mettre la voile du coup, tu enleve ce "guide" en le devissant ?

27 juin 2019
0

Avec mon ancienne grand voile, j'avais une goupille (assurée par un petit bout) qui obturait de fait une des "rainures" et empêchait les coulisseaux d'échapper.
Changement de GV il y a quelques années, dont les cloulisseaux étaient un peu plus petits que les précédents et donc échappaient à la goupille.
La solutions : un velcro prenant deux tours autout du mêt juste au dessus de l'engoujure et cela arrête parfaitement les coulisseaux malgré le poids de la GV (Environ 12m2, Ecume de Mer donc pas trop lourde).

28 juin 2019
0

Bonjour ...... actuellement j'ai un coulisseau pris sur une garcette nouée sur l'anneau de tangon ...... même principe que la goupille .... Mais mon problème c'est en cas de prise de ris, enlever la goupille, descendre un peu la voile, remettre la goupille, sans compter que prendre un ris se fait rarement par temps calme avec le risque de laisser passer plus de coulisseaux que nécessaire, et pareil pour l'opération inverse ........ sans compter qu'actuellement mon taud de bome se retrouve trop court, puisque je suis obligé d'entasser mes coulisseaux au dessus de l'engoujure ....... De plus, avec un systeme de fermeture d'engoujure, cela me permettrait de ramener toutes les commandes au cockpit, l'âge faisant que grimper et courir partout devient tres difficile. :doc:

27 juin 2019
0

Hello,

Pour moi tout simplement un arrêt d'engoujure. avec deux petites molettes pour la faire descendre pour faire sortir les coulisseaux par exemple lors d'une prise de ris.

ça ressemble à ça sauf que le miens est plus long et avec deux molettes.

www.svb-marine.fr[...]re.html

28 juin 2019
0

Je lis ce fil depuis le début en essayant de comprendre où est la difficulté, ayant la fenêtre d'engoujure fermé par une goupille, ce qui me convient à peu près .

Il semble que tous n'ont pas la même attente :
- certains - comme moi - se satisfont d'un système qui empêche les coulisseaux d'atteindre la fenêtre et par conséquent en sortir . La goupille, le dispositif de Now répondent à la question
- d'autres attendent que le système permette aux coulisseaux de traverser la fenêtre sans pouvoir s'en échapper … d'où les platines .

L'intérêt de pouvoir laisser traverser la fenêtre aux coulisseaux est de permettre de prendre un ris (ou 2 ?) sans avoir de tension excessive sur les premiers coulisseaux . Pour ma part et sur une voile full-baten, avec un blocage par goupille - donc au dessus de la fenêtre - c'est possible car les premiers coulisseaux - jusqu'à la première latte - sont reliés à la voile par une liaison élastique .

28 juin 2019
0

le problème des goupilles et arrêts d'engoujure est qu'ils empêchent la voile de descendre et empêchent donc de baisser la bôme au port, en appui sur le polyester, pour éviter que la bome se balade et use son articulation ; et ça empêche aussi de ferler correctement la voile.
Normalement le fabricant du mât fournit une fermeture pour la fenêtre d'engoujure, sinon le mât ne serait pas "fini".
Avec les années, le plastique de cette fermeture finit par casser puis disparaitre.
ça vaut le coup de prendre la lime et de former une plaque d'alu.

28 juin 2019
0

Bah, au mouillage ou au port, je frappe un cordage sur la bôme que je déporte d'un coté et en bordant l'écoute, la bôme est immobilisée, donc ne gène pas les mouvements dans le cockpit et il n'y a pas d'usure.

Quand au ferlage de la GV, je ne vois pas le soucis?

Pour les prises de ris également, on laisse sortir un ou deux coulisseaux quand on va crocher le ris au pied de mat, ça prends 5 secondes, avec l'arrêt d'engoujure, c'est pas la mer à boire.

Il faut pas se faire une montagne pour pas grand chose, les solutions les plus simples sont souvent les meilleurs AMHA

28 juin 2019
0

Oui c'est sur .... pas la mer à boire ..... sauf que dans mon cas c'est un problème de mobilité que j'essaie de contourner pour pouvoir continuer à naviguer seul

28 juin 201928 juin 2019
0

ok, il y a bien sur des cas particuliers.
J'ai connu ça avec des problèmes aux épaules qui m'ont obligés à acquérir une manivelle de winch électrique pour m'aider à hisser ma GV ... donc je compatis et je comprends ton besoin.

Si je peux me permettre, faire attention aussi à tout le reste. On peut être amené à passer à l'avant, parfois en urgence, dans certaines circonstances même avec un enrouleur, qui peut avoir un soucis par exemple ou d'autres choses.

Bonnes navs.

14 août 201916 juin 2020
0

Pour ma part , j ai réalisé une pièce moulée autour du mat puis j ai dégagé le passage pour les coulisseaux, la pièce est fixée au mât par 4 vis , j enlevé cette pièce deux fois par ans pour gréer et dégréer la GV. J ai qd même un peu biseauté les coulisseaux pour qu ils passent sans accrocher et après quelques semaines d utilisation ça glisse très bien

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer