Faisceau échangeur PERKINS 4108

Bonjour à tous,

Après avoir retrouvé l'engin bloqué suite à une ingestion d'eau de mer dans les cyclindres (retour de WaterLock mal gaulé) j'ai demandé à mon mécano préféré de TOUT vérifier...
Belle surprise au niveau du faisceau de l'échangeur !!! (Photos en PJ l'original déjà rafistolé est foutu, la copie en meilleur état est d'occase) l'eau devait avoir un goût salé !
Pour ceux à qui c'est déjà arrivé : s'agit-il d'une usure normale selon vous ?
Pour ceux à qui ce n'est pas "encore" arrivé : jetez-y un oeil ça vous évitera peut-être une facture un peu salée...

A+
DD

L'équipage
22 sept. 2011
22 sept. 2011
0

vu la couleur rose....du faisceau , j'opterai plutot pour une forte corrosion par electrolyse.

bien sur , ce n'est pas une usure dites Normale .

Maurice.

22 sept. 2011
0

Inévitable.
Cuivre(faisceau) + alu(corps) + acier(les boulons) = méga-pile

22 sept. 2011
0

y'a pas d'anode sur les échangeurs Perkins ??

22 sept. 2011
0

non , pas a ma connaissance d'anodes sur les echangeurs de 4108 .

22 sept. 201122 sept. 2011
0

Pas vu d'anode bil56... mais pour que cette anode soit efficace elle devrait se trouver au contact de l'eau ; n'est ce pas ?
Quant à la méga-pile, TB13 c'est clair... Mais vu l'échelle galvanique du cuivre (360mV) je ne comprends pas que ce soit lui qui ait morflé en premier (ALU=750mV & ACIER=600mV) En tout cas, si ça pouvait en faire une "à combustion"...

22 sept. 2011
0

En parlant d'électrolyse :

"www.infocapagde.com[...]cle.php "

22 sept. 2011
0

la corrosion, géalvanique du faisceau a étée provoquée par un mauvais liquide de refroidissement ,s' il avait été utilisé le liquide préconisé ceci ne serait jamais arrivé car l'eau de mer passe à l'interieur du faisceau qui est isolé du carter d'échangeur par deux manchons en neoprene .
à part le coude d'echappement qui est une piece d'usure ,toutes les autres sont pratiquement au meme potientiel les tubules ainsi que le soprs de pompe eau de mer
c'est pour cela qu'il n'y a pas besoin d'anode dans le 4108 qui en plus est en double polarité
cqfd
ALAIN

23 sept. 2011
0

Absolutely my dear.
But le joint en néoprène est 99 fois sur 100 poreux...alorsse c'est comme s'il n'y avait exactement rien.
Blueyes, tu as farpaitement raison. C'est en général (tous les cas que j'ai vu...) les carters qui dégustent en prems. Dans quel état sont-ils ?

23 sept. 2011
0

Merci Alain,
Tu as probablement raison ; voici ce que j'ai trouvé là : www.plaisances.info[...]-moteur ...
Je cite : "Dans tous les cas, le liquide de refroidissement primaire (celui qui circule dans le bloc moteur), n'est jamais de l'eau mais un liquide de synthèse qui, outre son rôle de caloporteur, assure une fonction de protection de l'intérieur du bloc moteur contre la corrosion et de régulateur de pH. Enfin ce liquide doit être antigel pour ne pas geler et fendre le bloc moteur (ou les tubes de l'échangeur) lorsque le bateau reste immobilisé en plein hiver.
Dans un moteur diesel marin ou industriel, le liquide doit impérativement respecter les préconisations du constructeur qui prennent en compte la nature exacte des métaux utilisés (chemises, collecteur, etc). Le constructeur recommande un liquide qui ne créera pas de réaction chimique avec ces métaux lorsqu'il sera en contact avec eux pendant des heures, à une température de 80°, et sous une pression élevée. En pratique, il faut choisir un liquide "quatre saisons" de bonne qualité, garanti sans amines (composés amoniaqués). Ce liquide doit être intégralement changé tous les deux ou trois ans (pas plus !) car avec le temps son pH se modifie et il finit par attaquer le métal du moteur, notamment les chemises des cylindres."
Dans cet article il est donc clairement dit que le liquide de refroissement doit respecter précos du constructeur... sic ! Je n'ai trouvé que deux sortes de liquide de refroidissement, l'un contenant du MEG (très toxique), l'autre du monopropylèneglyyyyyycol (ouf) ; ensuite c'est en fonction du dosage antigel (trois types apparemment)... Alors on y met quoi dans un Perkins 4108 ???

Entout cas, c'est un bateau que j'ai acheté l'an dernier (je n'assume donc pas la responsabilité du "pipi" de l'ancien proprio dans son échangeur)... Je lui en toucherai deux mots à l'occasion !!!
A+
DD

23 sept. 201116 juin 2020
0

Comme ça TB13...
(Photo dossier d'expertise...)
Pas mal de corrosion près des raccords !!!

23 sept. 2011
0

C'était à peu près l'état du mien. Je l'ai fait recharger à l'epoxy. Depuis tout est nickel. Si qqn est intéressé, je peux essayer de retrouver le nom du gars qui me l'avait fait (de tête, il est à Salon).

23 sept. 201116 juin 2020
0

bonjour , j'ai eu le meme probleme sur un vetus 13CV,corps de l'echangeur fendu en deux endroits , et le nid d'abeille completement bouche par le calcaireeee
tout trempe dans eau +acide chloridrique pendant des heures ,
le corps irrecuperable , mais le nid comme neuf apres de longs rinçages.le tout remonte avec un corps tout neuf.692€ oufffff
donc entretenir ces parties moteur

23 sept. 2011
0

bonsoir,
j'ai un vétus de puissance un peu plus élevée et de même génération ouvert dans l'atelier, avec le même problème. Le corps d'échangeur est tellement détruit qu'il en manque même une partie. Le faisceau en photo à côté est également très rouge... donc très douteux aussi.

le problème de chez vétus est le mauvais choix de matériaux en lequel est constitué les calottes d'extrémités d'échangeur. Du plus ils n'avaient rien prévu en protection galvanique: tous ces moteurs pourrissent du même endroit......

Jean

23 sept. 2011
0

daniele
ce n'est pas du tout le meme probleme ,
sur le perkins c'est coté refroidissement moteur ,alors que toi c'est coté eau de mer
c'est plutôt un probleme d'electrolyse apparement c'est du coté arrivée eau de mer
il doit y avoir une incompatibilité entre deux metaux et/ou peut étre une fuite electrique quelque part
alain

23 sept. 2011
0

oui , nora , eau de mer qui passe autour du nid d'abeille ou passe
le "quatre saison". mais comment savoir si il y a une fuite electrique ou incompatibilite des metaux?

daniele

23 sept. 2011
0

ce n'est que le legiste qui pourra le dire après autopsie , quand tout sera démonté et nettoyé on doit trouver la cause de la corrosion .
après il faut mesurer le ^potentiel du bloc par rapport à la masse ou la fuite eventuelle
alain :doc:

23 sept. 2011
0

ah! et commentquonfait ces mesures ,SVP

alors la , ça me depasse lol

merci alain

23 sept. 2011
0

Le cas est différent : sur un 4236, j'ai vu l'echangeur huile/eau de mer explosait d'un coup. J'en ai acheté un à prix acceptable chez Lancing Marine. Il y avait trois metaux différents dans cet echangeur. Chez Perkins, tout ce qui est marinisation, c'est pas terrible.

24 sept. 2011
0

j'en ai vu un en photo ici même sur ce site qui bavait de corrosion et visiblement commençait à fuir. La peinture verte volvo avec laquelle le propriétaire l'avait peint n'avait évidement pas suffit pour le protéger, pour la simple raison que ça se dégrade à partir de l'intérieur. Celui-là comme d'autres que j'ai aussi vu était pourtant en refroidissement indirect, par contre le proprio refusait d'y mettre du liquide de refroidissement prétextant que l'eau de son robinet était meilleure. Autant parler à un mur!!! MDR

24 sept. 2011
0

bjr,
pour le 4108 à refroidissement direct je suis d'accord mais pour celui à echangeur pas du tout .

pour les vetus il faut faire un trou taraudé dans les calottes des echangeurs et mettre une anode crayon bien monter les joints toriques à la graisse hydrophuge pour isoler le faisceau du carter d'echangeur on peut enrouler un tour de teflon et c'est a controler tous les deux ou trois ans .
pour reparer faire faire un frettage en atelier .
alain

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les caprices du ciel

Après la pluie...

  • 4.5 (26)

Les caprices du ciel

mars 2021