faire un pont et un barrotage

bonjour a tous
propriétaires d'un randonneur côtier avec des amis (coque alu à fond plat) nous avons transformé l'ancienne coque qui possédait 2 puits de dérive excentrés en 1 seul puit de dérive central ! cela a mis du temps et désormais il nous faut faire le barrotage et le pont sur mesures... et clairement nous n'avons jamais fait ! quelqu'un peut peut etre nous donner un contact ou des liens qui nous permettront de faire face à ce travail sans trop commettre d'erreurs ?!
nous sommes au sud de rennes et le bateau aussi, si même un charpentier marine veut proposer ses services, la question peut être étudiée...
merci par avance.
marc

L'équipage
22 oct. 2011
22 oct. 201122 oct. 2011
0

bsr ,
deux solutions s'offrent a vous :
soit faire un gabarit pour les barrots et le fabriquer en lammellé collé en alternant les essences de bois ,une claire une foncée , c'est plus joli .
ou bien les trancher dans du chêne par exemple ,pour des problemes de cintrage du pont en cp il faut une courbe constante donc le gabari de fabrication des barrots servira pour tous il n'y aura qu'a les mettre à la bonne longueur .
utilisez de l'epoxy pour tout (west systeme) , le gros probleme c'est la fixation de la serre bauquiére dans laquelle viendront s'emboiter les barrots ,sur de l'alu c'est pas evident les dilatations ne sont pas les memes .
collée avec un mastic polyuréthane ça devrait le faire mais je ne suis pas affirmatif ,peut étre d'autres heossiens ont une autre solution?
bon courage mais c'est passionnant
alain

22 oct. 2011
0

c'est tout bon Alain !

des barrots à rayon constant en lamellé sur 1 moule unique, c'est la bonne solution.

la bauquière peut être collée au MS polymère qui garde une certaine souplesse, mais il faut une sérieuse préparation du support alu

selon le cintre du pont, il peut être plus facile de poser 2 plis de CP de 5 qu'un pli de 10 par ex.

éviter au maxi les vis à l'ext sur le pont, juste pour la pression le temps du collage, rebouchage epoxy chargé, et bonne imprégnation

à suivre ...

23 oct. 2011
0

Pour la réalisation du barrotage et du pont, beaucoup de bonnes indications se trouvent dans "restaurer entretenir les bateaux en bois" aux éditions du Chasse-Marée. Mais il y a d'autres bibles en la matière.

L'assemblage des barrots sur la serre bauquière se fait traditionnellement par des demi queues d'aronde, mais on peut aussi fixer une contre-bauquière sur la serre bauquière, puis boulonner les barrots sur la contre-bauquière.

23 oct. 2011
0

il me semble que le bateau est en alu ,donc pourquoi pas un pont aussi en alu ??? non

23 oct. 2011
0

sur un bateau en alu ce serait peut être mieux un pont en alu mais si tu veux du bois c'est possible aussi. la serre beauquière peut être collée boulonnée au bordé; traditionnellement l'assemblage des barrots se fait par demi queues d'aronde mais avec un système moderne utilisant le collage à l'époxy un assemblage à mi bois bois suffit avec une vis sur le dessus; faire de bonnes queues d'aronde est difficile quand on en a jamais fait.
le bouge du pont n'est pas constant sur un bateau sinon il risque d'y avoir un sacré rond à l'arrière et à l'avant. et puis il faut inclure les élongis pour le rouf et la rigidité longitudinale; bref, faire un plan précis avant de se lancer;
c'est un boulot très interressant, bon courage.

23 oct. 2011
0

si on veut faire un joli bouge harmonieux ,jolie à l'oeil et entrainant une grande solidité du pont il faut tracer une CYCLOIDE (courbes decrites par un point lié à un cercle qui roule sur une courbe ).C'est bien mieux qu'un rayon de cercle

et cette cycloide est constante de l'arriere à l'avant du bateau biensur .

le rayon d du cercle est égal à la hauteur du bouge au maitre bau .Maintenant il faut definir ce rayon qui est à la convenance de chacun ou en fonction du bateau

23 oct. 201123 oct. 2011
0

Bouge du pont...
Bonjour , le ''bouge'' du pont , est la courbure d'un bord à l'autre, il se trace grace au procédé dit : du quart de nonante....que les charpentier savent tracer , avec un compas ......ça donne , par rapport à l'arc de cercle , un pont moins bombé au centre , et un peu plus incliné sur les bords , à l'endroit des passavents, pour évacuer l'eau rapidement.....et aussi , vue de profil , la tonture est plus régulière...la tonture est la courbure du pont de l'avant à l'arrière....elle peut être nulle ou inversée...

Le tracé au quart de nonante est très facile à réaliser ,il faut connaître la largeur au niveau du barrot concerné , et la hauteur entre le livet de pont , et la courbe du pont, prise sur un plan , ou matérialisée par une latte , pour obtenir une courbe régulière.....ce tracé est décrit dans tous les traîtés d'architecture navale.....mais si vous êtes preneur , on peut en reparler.......

23 oct. 2011
0

à non Pitalugue , pour la tracé du "quart de nonante" on prend le maitre bau et à partir de cette plus grande largeur on trace le bouge qui reste le m^me pour tous les barrots ,seul leur longueur vari .sinon si tu trace à chaque barrot une "nonante" ça va fiare des montagnes russe

23 oct. 201123 oct. 2011
0

par ailleurs ce tracé se faire sur un cp par exemple et on decoupe la forme et sert à formé les barrots les uns apres les autres

23 oct. 2011
0

Par ailleurs notre ami a modifié ses derives il a donc travaillé l'alu il serait bien preferable de faire également le pont en alu plutot qu'en cp (pas d'infiltration,ça ne pourri pas etc que des avantages.

Perso pour faire pile poile ,bien ,sans rien oublié je ferai une maquette du pont ,avec le greement la mise en place de l'accastillage,des filieres, le passage du greement ,la position de l'ancre des winchs ,de la ventilation le ou les panneux etc etc .Ainsi on visualise tout ,et les choses sont bien placées l'une par rapport aux autres .Ainsi on voie ou placer les renforts ou les barrots doivent etre ou decalé ou mettre les renforts ..

c'est surement la meilleur façon de faire ,ça prends un peu de temps mais on gagne 10 fois 100 fois la mise et on evite les grosses erreurs qui coute cher ..

josé

23 oct. 201116 juin 2020
0

Quart De nonante........ce que m'avait appris Philippe Harlé.......il est possible que mes souvenirs soient seulement des souvenirs....cordialement.

23 oct. 2011
0

bonjour
et bon courage pour ,tes travaux
pour ce qui est des materiaux pour ton pont faire un pont alu c'est pas tout a fait aussi facile qu'un pont en CP ,meme pour un pro de chaudronnerie alu
si tu choisi un pont CP;tu peux prendre du CTBX avec epoxi et tissu(satin ou silianne;au pire serge) de 300g
pour les essences;tout conifere(sans trop de resine)epicea(sapin blanc);oregon(pas de douglas local a grosse cernes);pin sylvestre(sapin rouge;le meilleur dans ton cas);meleze.
autrement tout les "accajous" du commerce;leur caracteristiques mecaniques sont correllees a leur densite.
surtout pas d'essences comportant des tanins(chene;chataicher,...)
pour la liaison coque pont :boulonne sur une corniere alu soudee au borde avec joint(type MS comme dit plus haut)
pour le trace du barrotage:il existe plusieurs solutions :en gros :un arc de cercle;le quart de nonante;les fomes"naturelles"dont la plus simple: la parabole;
elles ont chacune des avantages et des inconvenients
Le quart de nonante est la plus "traditionnelle" pour le trace,tu trouveras sur internet les elements(je te fournirai cela sinon):elle necessite le trace de deux courbes pre etablies: le livet et la tonture la courbr qui les relient etant le bouge: probleme en construction collee:chaque barrot,contrairement a ce qui a ete dit ,necessite un moule specifique.
L'arc de cercle, elle necessite une courbe preetablie: le livet et un rayon:inconvenient:tu ne maitrise pas la forme de la tonture. Avantage:un meme moule pour tous les barrots.Cette solution cree une tonture inversee sur l'avant du canot fonction de la hauteur du borde a l'avant (si ton borde remonte de maniere improtante a l'avant,tu minimiseras l'inversion du bouge et vice versa jusqu'a rendre le pont non bordable sur l'avant.
pour l'avant,en combinaison avec le bouge constant,tu peux utiliser une parabole:tu traces le livet,tu traces la tonture souhaitee; L'histoire :tu plantes un clou sur le trace de la tonture;tu courbes une latte jusqu'a ton trace de livet :tu trace cette courbe:tu as ta parabole;tu peux le faire sur le 1er metre de l'etrave

23 oct. 2011
0

merci a tous !!!
que d'avis passionnants et de connaissances accumulées en un forum !
je réponds donc à vos quelques interrogations :
=> non le pont en alu n'est pas mon option car : je ne travaille pas l'alu (c un soudeur qui a fait les puits de dérive) + trop de condensation + trop couteux !
=> ce que l'on nomme la serre bauquiere est ce bien la lisse ? car la lisse en bois est posée !
en fait je suis honnette avec vous : je n'ai JAMAIS fait de bateau ! c'est mon 1er et croyez moi, j'ai tout à apprendre !
ceci étant j'ai bien lu vos post et je susi entre wikipédia et mon papier/crayon pour bien totu formuler vos idées dans ma petite tete !
il me semble qu'en fait ce sont les cloisons qui doivent etre posées en 1er non ? mais je pense que je ne peux pas poser mes cloisons si je ne connais ni mon bouge ni ma tonture ni mon plan de pont ? quelle perdition !

en fait ilk me faut partir de rien !! quelqu'un qui n'habietrait pas trop loin et que je dédommagerai serait il ok pour me "driver" sur ce projet sachant que je suis au sud de rennes ?

23 oct. 2011
0

BONJOUR ?
ça y est c'est reparti ,
c'est pour faire un pont sur un randonneur en alu pas un yatch de 15m le bouge du pont peut etre constant c'est plus facile après pour coller le pont en cp on a un profil devellopable pas en tronçon de cone .
ça evite de deconer
alain

23 oct. 201123 oct. 2011
0

Bouge constant ok... mais de combien ? mon maitre BAU est de 2m80 et al longueur Hors tout de ma coque est de 7m70.

23 oct. 2011
0

Pour le cp, laisse tomber le crtbx !
Le contreplaqué de coffrage est nettement mieux.
Et moins cher.


Puisque tu habites au sud de Rennes, n'hésites pas à passer me voir à mon bateau.
Il est au bord de la Vilaine, tout près de l'étang d'Apigné.
Je peux te donner des conseils mais certainement pas te driver comme tu le souhaiterais.
je n'ai guère de temps à consacrer en dehors de mon bateau, dont la rénovation est énorme.


Comme je le dis à chaque fois pour ce genre de requête : achètes deux trois bouquins sur la construction bois/contreplaqué.
Nous ne pouvons pas résumer en quelques lignes des dizaines de pages.
Et des dizaines de croquis seront bien plus informatifs que nos tentatives d'explications.

23 oct. 2011
0

ok lorenzo.... te rencontrer peut m'aider, ne serait ce qu'à déterminer les livres et ouvrages qui pourraient m'aider et voir ce que tu fais si tu acceptes de me recevoir, ou puis je te joindre ?

23 oct. 2011
0

Je viens de t'envoyer un message, Marc.

je pourrais te prêter mon hors-série Loisir Nautiques sur la construction bois.
Si tu pouvais trouver le Hors-série L.N sur la construction contreplaqué, ce serait parfait car c'est à la construction contreplaqué dont se réfère très précisément le travail qui t'attend. A quelques détails près. Et ce Hors-série écrit par Jean-Pierre Villenave (architecte) est vraiment extra.
On doit pouvoir le trouver via ebay ou autres.

23 oct. 2011
0

eviter de melanger les materiaux, coque alu faites un pont en alu beaucoup plus simple et efficace
attention à la dilatation des materiaux d'ou pbs de'etancheite

23 oct. 2011
0

Le mélange coque alu / pont cp ne posera aucuns problèmes à la seule condition que la jonction coque/pont soit réalisée dans les règles de l'art.
J'ai vu de nombreux pont en cp (de voiliers tout cp), en mauvais état.
Le fait d'avoir une coque alu n'accentue pas la différence, car les colles et traitements actuels permettent de garantir une vrai étanchéité.

23 oct. 2011
0

s v p n'envoyez pas les jeunes au casse pipe, en tant que chantier naval je pense avoir assez d'experience pour eviter ce genre de melange: acier bois, alu bois et autre
un bateau subit des torsions et la rigidite de l'ensemble ne peut etre obtenu seulement avec des colles

23 oct. 201123 oct. 2011
0

Il n'y a pas plus de difficulté à construire un pont en cp sur un voilier en cp que de le faire sur une coque alu.
Votre réflexion est surprenante pour les jeunes dont certains ont cent fois plus de compétences techniques, sans avoir l'expérience, que des vieux qui sont restés de mauvais bricoleurs, même après de nombreux travaux.

Il n'y a rien de casse-pipe dans ce choix.
Juste une exigence à avoir sur la liaison.
C'est ce manque d'exigence, de la part de chantiers pro, qui fait que plein de vieux voiliers en cp ont des cockpit très abimés, pour ne prendre que cet exemple.

D'autre part vous sous-estimez la tenue des colles actuelles.


Un pont en alu serait effectivement un gage de sécurité quant à l'étanchéité,
mais j'ai cru comprendre que Marc avait très envie de faire lui même ce pont en cp.
S'il est méticuleux, exigent, il le fera aussi bien que des pros, voir mieux que certains.


Personnellement je fixerais la bauquière, également par boulonnage.
S'agirait d'avoir la bonne réponse à cette contrainte.
Il y en a forcément une.

23 oct. 2011
0

C'est le hors-série Loisirs nautiques N°27 qu'il te faudrait trouver ou te faire prêter.
Mais puisqu'il ne s'agit que du pont, d'autres, plus généralistes (tout bois), peuvent faire l'affaire.

23 oct. 2011
0

la polemique n'est pas mon fort, navré, je me considere comme un bon technicien par ma formation et mon experience, quant au reste ce n'est pas mon bateau alors ... ne pas oublier les conseillers ne sont pas les payeurs
effectivemment je suis pro e tpeux le dire sur le port d'arzal je suis dans la construction nautique depuis les annees 70 voir loisirs nautiques n° 30 ou 32 , retraite à la fin de l'année, mon endurance 35 à l'eau fin 2012 et retour sous le soleil ou j'ai deja passe dix ans

salutations et bon vent à tous

23 oct. 201123 oct. 2011
0

je suis très étonné que personne n'ai évoqué la possibilité d'un pont-roof composite ...

:reflechi:

23 oct. 2011
0

non, et malgre toute ton experience,ocean,faire un pont en alu n'est pas plus simple;c'est meme dans ce cas tres complique,car d'une part,ce type de pont se monte a l'envers et,normalement, en debut de construction.
et d'autre part,je souhaite beaucoup plaisir pour gerer les ammenagements sur une coque pontee de cette taille.
par contre,comme tu le soulignes,une liaison coque pont avec deux materiaux n'est pas tres simple,mais,comme l'a dit aladiswing,parfaitement realisable.
juste un petit mot pour 60nora:il ne suffit pas d'avoir un bouge constant pour faire du pont une surface developpable; par contre,compte tenu de la deformation du CP,pour border le pont,ça suffit generalement,a la zone avant pres,ce qui prend d'autant plus d'importance ici qu'il s'agit d'une liason mixte.
plus constructif pour tyler: il me semble que le probleme du pont n'est que la partie emergee de l'iceberg; il faut d'abord avoir une idee claire des ammenagements et donc commencer par relever le plan de forme et l'emplacement des cloisons telles que prevues parl'emplacement des renfoets,notemment des couples

23 oct. 201123 oct. 2011
0

Et alors ?
j'ai été pro pendant 10 ans.
Cela ne fait pas de ma parole, une parole qui serait sanctuarisée.
Et qui ne mériterait pas d'être débattue.
L'allusion à la polémique permettant d'éviter le débat.

Je suis effectivement d'accord pour estimer qu'une liaison uniquement réalisée par collage serait une source de problème à plus ou moins long terme. La serre bauquière étant l'élément essentiel de la transmission des efforts, c'est sur ce point qu'il faut concentrer la réflexion.
Ce constat fait ne remet pas en cause mon adage préféré : il n'y a pas de problèmes, il n'y a que des solutions.

je pense donc qu'il faut boulonner la serre bauquière.
De quel manière ? cela mérite d'y réfléchir très sérieusement.


La question des aménagements m'apparait beaucoup plus simple à résoudre.
car entrant dans un procédé classique que n'importe quel ouvrage dédié pourra expliquer.

Notez que je n'ai jamais dis que ce pont cp sera simple à construire.
C'est une solution possible.
C'est aussi difficile que de construire un bateau de A à Z
De nombreux exemples prouvent que ce challenge a été amené à son terme, maintes fois par des amateurs.

23 oct. 2011
0

bsr,
le chantier AUBIN de Nantes à construit un voilier dans ces tailles la avec cette technologie ,il y en qui naviguent toujours .
alain

23 oct. 2011
0

ok totu le monde .. alors petit update pour tous : les emplacments cloisons sont déterminés ainsi que ce je nomme les 1/2 cloisons (surlesquelles les cadènes viendront reprendre l'effort). Ces 1/2 cloisons se résument en 2 triangles d'alu soudés de chaque coté (donc en tout 4 triangles) et séparés en 2 x 2 par 2 cms de vide qui sera ultérieurement comblé par un CP marine de la meme épaisseur => ca veut dire que les questions d'aménagement sont réglées ! Par ailleurs le roof existe déja !
reste maintenant à faire un barrotage, faire les supports etc.. mais on commence par quoi ? et commetn ? aie aie aie
je vais tacher de trouver le magazine évoqué.
merci à tous en tous cas

23 oct. 2011
0

juste une question tyler: pour un pont cp on fait des barrots en lamélécollé :il fait tailler des bandes de 3/4cm et de 5/6mm d'épaisseur et en collé environ 7 ou 8 par barrot avec quoi fabrique tu ces bandes? es tu équipé d'une degauchisseuse?

23 oct. 2011
0

pour moi si tyler choisi le cp il a toute chance de se planter vu son inexperience par contre l'alu avec quelque conseil il peut decouper et preparer le boulot ensuite 1/2 journée d'un soudeur il est alors sur et certain d'avoir un bon bateau étanche pour l'éternité et pas plus cher et avec infiniment moins d'em..

a lui de choisir entre l'aventure et quelque chose de sûr

josé

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les caprices du ciel

Après la pluie...

  • 4.5 (105)

Les caprices du ciel

mars 2021