Faire la Transat avec l'ARC, oui ou non?

Pour nous, c'était oui. Avec trois enfants, nous avons décidé de faire la transat avec l'ARC pour que nos enfants soient avec d'autres enfants.

Il y avait une bonne quarantaine d'enfants. Tous les bateaux famille étaient sur le même ponton. Une ambiance incroyable. Les enfants se sont régalés et les parents aussi.

Une semaine avant le départ, les organisateurs de l'ARC ont pris les enfants en charge. Le 'kids club' permettait aux enfants de prendre des cours de voile à la Escuela de Vela de Las Palmas, des jeux organisés sur la plage, chasse aux trésors, excursions... Pendant ce temps cela permettait aux parents de bien préparer le bateau sans avoir les enfants dans les pattes.

Les enfants en ont gardé un souvenir inoubliable.

L'ARC propose aussi des séminaires sur la météo, la préparation du bateau, les points à vérifier régulièrement sur le bateau en Transat, sur les urgences médicales, l'alimentation...

Des sundowner tous les soirs, beaucoup de soirées... Pour les 'party animals' / 'les gros fêtards' c'est génial. Pour ceux qui aiment la convivialité sur les pontons avec apéro sur tel ou tel bateau, c'est génial aussi. On rencontre de tous les âges, de tous les genres et de toutes nationalités différentes. Un bel évantail d'humains avec maximum d'humanité, d'entraide, de jovialités et de rigolades.

Merci l'ARC!

L'équipage
17 mai 2015
18 mai 2015
0

A chacun ses goûts, ses préférences, ses obligations...
Publicité rédactionnelle?
Personnellement, je trouve que les équipages de ces 200 bateaux, au minimum, se privent de bonheurs autres que les "partys" et que leur route moutonnière les éloignent d'un vécu autrement plus enrichissant.
M'enfin, c'est l'époque qui veut ça.
Signé d'un vieux ..n

18 mai 2015
1

L'homme est un animal grégaire plein de contradictions. Il veut fuire le groupe mais s'empresse d'y retourner.
Mais faire la fête tout seul n'est pas très drôle.
Mais le monde des enfants n'est pas celui des parents qu'ils doivent supporter 24h/24h et pendant les longs jours d'une traversée.

18 mai 2015
2

ça me rappelle trop la chaleur et l'entraide qu'on ressent sur les pontons aux usa, les raft up etc c'est vrai aussi en nord Espagne
sur ce plan c'est très décevant en France

18 mai 2015
0

Bonjour JL, Sur les pontons US, tu reconnaîtras que les voiliers ne sortent pas beaucoup et que les skippers passent beaucoup de temps à entretenir leur bateau.
D'ailleurs, tu as vécu à Frisco et à part des ronds dans la baie, je ne vois pas où ils pourraient s'en aller 2 ou 3 jours hors de celle-ci...
C'est différent à l'Est où il y a plus de possibilités de s'éloigner des marinas et malgré le climat au Nord de NY. De toutes les façons, je trouve les Américains très agréables à vivre et à terre, ils sont souvent très serviables. On ne peut pas en dire autant dans certaines contrées...

18 mai 2015
1

@cerigo
j'aurais du préciser qu'en effet c'est plus vrai sur la cote est et surtout sur les grands lacs et au canada. partout les gens se mettaient en quatre, prêtaient leur bagnoles aukazou. à Halifax on a été chouchouté 3 jours

a chaque fois que je remerciais on me disait, on espère juste etre reçu comme cela ailleurs ...

18 mai 2015
0

On avait fait l'ARC pour notre première traversée de l'Atlantique en famille.

J'avais été déçu par le côté grosse organisation, organisateurs rigides et peu sympathiques.
Mais le principe du rallye pour une première expérience océanique peut être rassurant.
Aujourd'hui il n'y a pas que l'ARC pour traverser l'Atlantique. Jimmy Cornell, qui avait créé l'ARC, a recréé une série de rallyes qui retrouve l'esprit initial de l'événement.
Ces rallyes sont très orientés famille, convivialité, et sécurité, et le nombre de bateaux est restreint pour préserver l'ambiance. Il n'y a aucune compétition.
- l'Islands Odyssey est limité à 12 bateaux et visite toutes les îles des Canaries, puis le Cap Vert, traversée vers la Barbade et final en Martinique, départ le 24 octobre
cornellsailing.com[...]dyssey/
- l'Atlantic Odyssey traverse direct des Canaries vers la Martinique, départ le 18 novembre ou le 9 janvier
cornellsailing.com[...]dyssey/

18 mai 2015
0

Le principe de la flotille c'est pas mal pour ceux qui veulent naviguer en évitant certains impairs (météo, préparation, sécurité).

J'ai des copains hongkonguais qui naviguent et régatent sur un x99.
Ils veulent venir faire une croisière en Med. Je leur ai conseillé une semaine en flotille pour s'acclimater puis une semaine en loc solo.

18 mai 2015
3

Je crains malgré tout que cela donne un faux sentiment de sécurité à certains. Naviguer en flottille ne résout pas tout et on reste seul en mer, même avec des voisins.

18 mai 201518 mai 2015
1

Les rallyes m'indiffèrent.
Chacun est libre d'aller sur la mer à sa manière, rassuré par un encadrement, un voisinage, réjoui par le yukaidi de gentils organisateurs. D'autres préfèrent bâtir un projet, réunir patiemment l'information, acquérir les compétences et l'expérience qui donneront la joie de se trouver (avec son équipage) seul face à la mer en ne comptant que sur les moyens du bord.

Les rallyes m'indiffèrent... lorsqu'ils passent au loin.

Alors bien sûr, il n'est pas trop difficile d'éviter l'enfer de Las palmas ou Ste Lucie au moment de l'arc mais il est des lieux où la chose est plus difficile : j'ai eu la malchance de me trouver dans l'Océan Indien en même temps que le "world arc". La période pour passer n'est pas très longue et la route "classique" (Cocos-Keeling, Maurice, La Réunion, Afrique du sud) est relativement fréquentée.
Cocos Keeling : imaginez la transformation que subit le splendide lagon lorsqu'y débarque la vingtaine de bateaux arborant la large bannière du "world arc".
Maurice : un bassin a été aménagé pour la plaisance mais il est fermé au "plaisancier individuel" : le "World arc" va bientôt arriver et... tout le bassin lui est réservé. Il vous reste à... aller vous faire voir ailleurs.
La Réunion : le port des galets accueille traditionnellement les voiliers de passage mais "non, non, on ne peut vous accueillir : on a des dizaines de mètres de quai réservés pour le "world arc". (Vous, qu'on a foutu dehors, aurez le plaisir de lire ensuite dans la presse locale combien était belle la fête organisée par la municipalité pour l'accueil des vaillants rallyemen -avec spectacle folklorique et dégustations de boissons...)
Bon, j'arrête là. Pour l'Afrique du sud, j'ai filé directement sur Durban pour leur passer devant.

Alors, oui, les rallyes m'indiffèrent... à condition de ne jamais les rencontrer ovniclub.free.fr[...]ndalch/

18 mai 201518 mai 2015
0

Cerigo parlait, plus haut de "publicité rédactionnelle"...
N'aurait-il pas été convenable que "Pascal" signale qu'il fait partie du "team" des Cornell et est lui même parie prenante à l'organisation des rallyes qu'il cite ?
cornellsailing.com[...]e-team/

18 mai 201518 mai 2015
0

Pascal qu j ai rencontré il y a qq années en voyage , il n est pas du genre a rabattre , il informe pour ceux qui aiment les rallyes . Le fil initial est sur le rallye , donc on est bien dans le ton ....

18 mai 2015
0

Nous avons choisi l'ARC surtout pour les enfants qui se sont vraiment éclatés. Enfants contents=parents contents!
Nous avons choisi l'ARC plutôt que l'Atlantic Odyssey car il y avait plus d'enfants avec l'ARC et le concept du kids club est génial.

Après, sans enfants, on partirait tout seul, sans organisation.

De toute façon, comme dit Entre-cotes, rallye ou pas, il faut savoir se gérer tout seul et préparer son bateau, cela va de soi. Je me demande si les personnes qui partent avec l'Arc sans enfants ne le font pas pour des raisons de convivialités. Il y a aussi le côté régate de l'Arc avec de la belle came genre Gunboat.

Et pour en finir, non, ce n'est pas de la pub, juste mes impressions, mère de trois enfants (8,11 et 12).

18 mai 201518 mai 2015
1

Bonjour Obelix, je comprends ton point de vue, étant maman de 3 enfants (8, 13 et 15 ans.) mais nous n'avions pas choisi l'Arc pour laisser le hasard des rencontres tissé des liens avec les voiliers rencontrés au fil de notre périple autour de l'Atlantique. Nous souhaitions également ne pas avoir de dates impératives pour traverser, et enfin, nous voulions pouvoir vagabonder librement d'îles en îles et d'archipels en archipels...
Le voyage n'est pas le même avec l'Arc ou pas l'Arc mais l'important est d'avoir fait de belles rencontres et de belles découvertes en famille!!!

:famille:

18 mai 2015
0

@Loute: tout à fait d'accord. Nous avons aussi navigué librement d'îles en îles...mais nous nous sommes retrouvés à Noël et pour le 31 avec plusieurs bateaux familles de l'Arc et d'autres et c'était mémorable pour les enfants et les parents! La Transat Arc commence à Las Palmas et finit à Ste Lucie, ensuite chacun taille sa route vers le Nord ou le Sud.

18 mai 2015
0

:topla:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Perdu à Paris

Après la pluie...

  • 4.5 (143)

Perdu à Paris

mars 2021