Faire fonctionner des panneaux solaires à vide

Bonjour,

Voilà, sur Tamata nous avons des panneaux solaires qui recharge les batteries, hors lors de l'hivernage je les laisse branchés par mesure de ... flème ;-)

Hors je me dis que c'est peut etre pas très bon pour les batteries, meme avec un régulateur.

Donc il faudrait que je débranche les panneaux avant le régulateur car sinon il se met en alarme et le relais joue des castagnettes.
Mais est ce que laisser les panneaux solaires en circuit ouvert n'est pas un probleme aussi ???

Merci, Séb

L'équipage
06 déc. 2006
06 déc. 2006
0

Aucun problème
Des panneaux peuvent être laissés débranchés.

Leon.

06 déc. 2006
0

Même
en plein soleil ?

Séb

06 déc. 2006
0

pourquoi ne
mettrais-tu pas un cp ou une bache par dessus ils ne pourraient plus debiter et ne seraient dans le cas contraire pas en "l'air"

07 déc. 2006
0

Par chez nous,
on protège les panneaux deux fois par an et la nuit : le 14 juillet et le 31 décembre ! ;-)

[color=blue]_/)[/color]

07 déc. 2006
0

euh Tilikum,
nous étions à la fête du nautisme en 2004 à St Martin, ont a bien pris aussi ;-)

Séb

07 déc. 2006
0

confirme
pas de pb en circuit ouvert: la différence est que l'énergie qui aurait été transformée en courant est dissipée dans les diodes du panneau, et ce n'est guère que 20% de ce qu'elles reçoivent et dissipent de toute façon..

07 déc. 2006
0

Ok
Merci pour les réponses, je vais mettre un disjoncteur entre les panneaux et le régulateur.

Pour le cp j'y avais pensé mais je privilégiais plutot une bache

Séb

07 déc. 2006
0

?
En dehors d'un risque hypothétique de court circuit incendiaire et si le régulateur est correctement règlé pourquoi ne pas laisser
les batteries maintenues chargées par les panneaux solaires?. Cela fait 7ans que je pratique ainsi et les batteries sont toujours
OK pour la nouvelle saison.

07 déc. 2006
0

JPP
va faire un tour sur le fil des batteries en //

ton experience peut etre interessante ..

07 déc. 2006
0

Comment fait on
pour mixer deux fils ?

c'est terrible aujourd'hui !!

A ma gauche le fil des batteries en // ou je veux laisser mes batteries en charge avec le panneau durant l'hivernage, et là c'est non ....laisser des batteries en charge durant l'hivernage c'est la surcharge assuré d'ou destruction rapide des batteries ...

A ma droite le fil de peut on laisser un panneau tourner en circuit ouvert, je ne veut pas le laisser branché, j'ai peur de surcharger mes batteries, et là c'est .... mais pourquoi debrancher on laisse en charge en permanence depuis des années et RAS .....

Alors pour ceux qui s'interogent et sont au centre, le dilem est grand !!! :reflechi:

07 déc. 2006
0

Non
le but est de preserver mes batteries, car les maintenir à 100 % de charge en permanence sans les utiliser de temps en temps je pense que c'est pas très bon.
Je fait l'analogie avec par exemple la batterie d'un ordinateur portable au autre, meme si c'est pas la meme technologie.

Séb

07 déc. 2006
0

Je
ne veux pas dire de bétise mais c'est un ATMB et il n'y a aucun réglage !!!
A verifier demain quand il y aura un peu de lumière ;-)

Séb

PS: Pour rajouter du bordel dans les conclusions, avant de partir pour notre tour de l'atlantique j'avais acheté des gels marines( 3 ) que j'avais mis en //. Arrivée aux canaries gros probleme de batterie, j'arrivé jamais à charger à fond, fait appel au revendeur du coin qui fait déplacer le fournisseur, test des batteries, conclusion : 1 Ok, 1 bof, 1 HS .......

07 déc. 2006
0

Oui
Robert, d'accord avec toi, mon installation était adapté pour notre vagabondage mais ne l'était plus pour la suite, d'ou surement le manque de liquide dans les batteries.
Mais si je vais sur le boat tous les jours pour voir si tout est ok, c'est un truc que j'avais completement oublié, donc ce n'est que de ma faute !!!
Je changerais mes batteries cet été avant de partir en vacance, et en rentrant je couperai les panneaux, en gardant un oeil sur la charge pendant l'hiver.

Séb

07 déc. 2006
0

Euh
tu me parles :-D :-D :-D

Aller Santé ;-)

Séb

07 déc. 2006
0

Oui aussi
Donc une guirlande et un sapin de noel dans le greement durant l'hivernage ... :mdr:

07 déc. 2006
0

précisions
J'ai 3 bancs de batteries : une pour chaque moteur (115 Ah chacune, sonnenschein) et un groupe de servitude (720 Ah, exide gel), toutes les 3 dans la même techno gel.

Ces 3 bancs ne sont jamais interconnectés (ils peuvent l'être en cas de secours).

Les batteries de servitudes sont mises en // dès leur mise en service et le restent ad vitam aeternam

Les 4 panneaux sont répartis en deux groupes : 1 Bd et 1 Td, chacun avec son régulateur NAPS (c'est sans doute un mauvais choix à l'installation, il aurait fallu faire un seul groupe avec un seul régulateur suffisement puissant plutot que 2)

Y a peut être une bizarerie dans la mesure ou le régulateur (de chaque coque) des panneaux alimente SERV et MOT (de la même coque) simultanément donc via les diodes du coupleurs, mais la chute de 0,6V induite arrange peut-être la situation.

Ca peut sécher une batterie gel étanche ?

J'ai depuis longtemps laissé tomber le floating permanent du chargeur de quai

Yves.

07 déc. 2006
0

comme JPP
moi aussi je fais ça depuis 7 ans, sans problèmes identifiés. Je devrais en avoir ?

Y a un régulateur NAPS NCC-1 entre les panneaux et les batteries, azvec deux modes : "normal" et "boost".
La doc dit :

  • charge normale

    • charge interrompue (régulation) à 14,9V
    • charge recommencée à 12,7 V
  • charge boosté

    • charge interrompue (régulation) à 15,6V
    • charge recommencée à 13,1 V

Les instructions de bord disent de le passer en mode boost lors de l'armement et en mode normal au désarmement.

Les valeurs hautes de la régulation peuvent paraitre bien élevées (d'où la consigne) même si des Exide gel supporte/demande ces tensions.

Yves.

07 déc. 2006
0

Vi
D’accord avec toi mais par principe de précaution et comme apparemment tout le monde est d’accord pour dire qu’il n’y a aucun danger de débrancher les panneaux ( contrairement à l’autre fil que tu cites ) je vais m’orienter vers cette solution.

Pour info, j’ai laissé mes batteries en maintenance via mes panneaux et mon régulateur pendant 2 ans, Constat :
Plus de liquide dans les batteries…

Est-ce du à ça ou est ce que si j’avais débranché les batteries ça aurait été pareil je ne sais pas mais ce qui est sûr c’est que la charge avec les batteries vides n’a sûrement pas aidé !

Séb

07 déc. 2006
0

le plus simple
c'est de laisser tomber
:jelaferme:
tant c'est vaseux
:-) :-) :-) :-)

Le fond du problème, si j'ai bien saisi ta pensée, c'est que tu ne veux pas gaspiller les bons Joules produits quand tu n'en a pas besoin .

Deux solutions :
une très simple, débrancher les panneaux, ils ne produiront plus rien . Inertes comme des vieilles diode au fond d'un tiroir .

Une autre plus ou moins compliquée, avec des variantes .
Variante philanthropique : acheter un joli lampadaire et un interrupteur crépusculaire grâce auxquels tu pourras éclairer le ponton . Tu sauvera peut-être la vie d'un poivrot/plaisancier .
Variante intéressée : vendre le courant à EDF . Faut un peu de matos supplémentaire mais c'est subventionné par l'ADEME .

07 déc. 2006
0

c'était pas pour toi tamata
mais pour le mixeur de fils

07 déc. 2006
0

Tamata
Attention à ne pas confondre maintien de charge et sur-charge. Le maintien de charge à 100% est sans danger, bien au contraire. Une batterie au plomb vieillit moins vite si elle est constamment chargée à fond.

Par contre, la sur-charge répétée et continue assèche effectivement prématurément la batterie. Pour laisser en hivernage avec un panneau solaire, il faut régler le régulateur sur une tension apropriée.

Quel est le type de régulateur que tu as utilisé quand tu as tué tes batteries? As-tu fait un réglage avant l'hivernage?

Leon.

07 déc. 2006
0

une lacune ?
c'est que tu ne sais pas quelles batteries sont branchées chez les uns et les autres qui ont un succès ou un échec.

Si par exemple tu mets en permance 600Ah de batterie étanches gel calcium ou AGM sur 50 watts de panneau solaire en hiver à Calais , c'est pas pareil que si tu mets 250 Ah de batterie ouvertes liquide classiques plomb antimoine sur 200W de panneau aux Antilles ;-)

C'est bien pour ça que certaines solutions ne sont pas mauvaise à tout les coups, et peuvent même être bonnes dans certains cas bien étudiés ou par hasard qui "tombent bien".

La réponse qui dit qu'il vaut mieux ne pas laisser les panneaux en permanence est une réponse globale, ayant la plus grande probabilité de ne pas faire de dégats majeur pour une raison bien claire qui est le séchage par surcharge faible mais permanente.

Voilà c'est tout!

Si tu veux en savoir plus, va voir des caractéristiques détaillées de batteries chez un fabriquant: tu verras deux durées de vie:

Une vie en cyclage (p.ex. 500 cycles à 50%)

Une vie en durée en montage floating permanent (p.ex. 3 ans à 13.5V)

Dans l'exemple ci dessus (plausible) , si tu es un vacancier qui cycle sa batterie 50 fois dans l'année, t'as pas intéret à la tuer en floating ne 2 ans.

Si tu es à demeure sur ton bateau et que tu la cycle 300 fois par an, tu peux bien la mettre en floating, c'est pas ça qui va la tuer.

Ensuite tu as des batteries adaptées au floating (celles pour les installations de sécurité) et d'autres adaptées au cyclage. Entre les deux, des batteries batardes, en général celles qui nous sont vendues.

Quand tu sais tout ça, tu choisis sur quel risque tu fais l'impasse, et tu y vas.

Basta ;-)

07 déc. 2006
0

ça c'est rigolo ...
je causais Zéphyr et c'est Tamata qui est d'accord :-D

C'est comme au bar avec 10 gusses au comptoir qui jacassent ;-)

07 déc. 2006
0

Chez Victron
ils disent que oui en cas de tension trop élevée les gaz produit s'echappe par la soupape de securité.

En revanche recyclage des gaz produit lorsque l'on reste dans une plage de tension correct,

A l'inverse pour les batteries ouvertes il y auraient de la perte même à 12,8 V .....

07 déc. 2006
0

les dryfit
Sonnenschein sont bizarres .
Sur un véhicule électrique, deux Dryfit de 12V même modèle, même date, en série, donc charges, décharges et températures identiques, une morte, une comme neuve .
Explication ?
Le hic avec les batteries gel c'est qu'on ne sait pas depuis combien de temps elles trainent dans le magasin (déchargées bien entendu).

07 déc. 2006
0

je regrette
Michel mais dans la notice des panneaux que j'ai monte il y a 3/4 ans il est precise de ne pas raccorder les panneaux au regulateur sans avoir au prealable raccorde la/les batteries, et comme il y a la garantie qui court encore je m'en tient à la consigne du fabicant. par contre (mais je passe au moins une fois par semaine même si je ne sors pas) je ne laisse qu'une batterie en entretien et chaque semaine je change

07 déc. 2006
0

Ces instructions concernent
le régulateur, pas les panneaux ! ;-)

[color=blue]_/)[/color]

08 déc. 2006
0

exact Tili
parso si je veux debrancher mes panneaux je vire le fus de protection

07 déc. 2006
0

Si on essaye de synthetiser ce big bor...
Ont deglingué leurs batteries rapidement

Yves batterie plomb electrolyte liquide ?
Tamata Seb (en bonne voie) batteries desechés, donc electrolyte liquide

N'ont pas de problèmes

Yves d batterie Gel
JPP batterie Gel ou liquide ?
Daniel 13/73 batterie Gel ou liquide ? (mais il triche en permutant ces batteries chaque semaine).

Ce serait sympa d'avoir d'autre exemple, et la confirmation du type de batterie des "testeurs"

Pour Alien, tu m'as donné une idée, je pourrais mettre des guirlandes et un pere noel dans le mat ..... tant qu'a cramer des watts, autant amuser les enfants ..

07 déc. 2006
0

Hydrolyse
L'hydrolyse de H2O se fait quand la batterie
n'a plus besoin d'ètre chargée (vers 13,7v).
C'est pourquoi il faut un régulateur et un maintient à ampérage minimum à la demande.
Hydrolyser H20 assèche effectivement la batterie
avec dégagement de H2 inflammable et O2
Les batteries au Pb ont une faculté d'auto décharge non négligeable (c'est mal parti vers 11,7v).

07 déc. 2006
0

panneaux solaires debranchées ou mis en CC
Bonjour,

j'ai lu qu'il n'y avait aucun danger a les mettre en court circuit ou a les laisser débrancher.

Par contre comme ils viellissent(se deforment) mettre une bache dessus pour les proteger de la saleté (rendement qui baisse) et de la chaleur quand y a du soleil. Ca fait toujours ca de moins a nettoyer.

Le choix de charger ou pas depend bien de l'utilisation intensive ou pas / durée de vie comme dit plus haut, bien que si il y a une decharge trop profonde adieu batterie.

pour une mise en parallele, et en charge par panneaux le risque est surcharge,(donc perte d'eau assechement) et peux importe le modele toute le font + ou -.

Maintenant si on maintient une charge a travers une diode ou deux si l'autre type de batterie n'est pas la meme, de maniere a limiter la tension de charge de la batterie, pas de risque de la surcharger. Meme si on passe a travers un régulateur qui a une tension de floating peut etre

trop forte. Et puis au moins on est sure que une batterie ne déchargera pas l'autre plus rapidement.

On aura jamais une batterie chargée a bloc peut etre, mais au moins elle ne sera pas déchargée quand on voudra l'utiliser.

Enfin la question peut etre résumée ainsi, y a t il un risque a maintenir une tension xx de 12,5 volts par ex sur une batterie continuellement?

cordial.

seb

08 déc. 2006
0

court circuit !
circuit ouvert et court circuit c'est pas pareil .
les laisser au soleil en court circuit c'est certainement le meilleur moyen de les détruire à +- long terme par échauffement .

08 déc. 2006
0

intéressant !
c'est vrai qu'en court jus la puissance consommée dans la chare est nulle. Reste celle consommée dans le panneau lui-même.

Quant-à savoir si cela fatigue le panneau, c'est pas évident. Je n'ai jamais entendu que les semi-conducteurs modernes sont sujet à "usure" due à leur fonctionnement. Le chauffage du panneau au soleil devrait être grosso-modo le même, qu'il débite ou non, puisqu'il absorbe le même rayonnement dans les deux cas.

08 déc. 2006
0

pas sûr alien ...
tu fais l'hypothèse que si le panneau ne débite pas il a une réflectivité plus grande que quand il débite ... j'en doute !

Si sa réflectivité est constante, il absorbe la même énergie en photons, qu'il débite ou non, et ce sera transformé en chaleur et/ou en électricité selon la situation.

Le seul moment où il devrait moins chauffer, c'est quand il débite dans une charge, puisque une partie de l'énergie lumineuse absorbée est alors transférée vers la charge. Cela ressemble à un paradoxe, mais ça n'en est pas un.

Amha, en gros et la louche, les effets pervers de l'échauffement et des cycles de tempérture sont les mêmes quel que soit l'usage du panneau, sauf si on le couvre pour le mettre à l'abri de la lumière.

08 déc. 2006
0

Juste pour l'histoire :
Il y a une quinzaine d'années j'installais une marque de régulateurs dont j'ai oublié le nom, qui avaient l'avantage d'avoir un potentiomètre permettant le réglage de la tension souhaitée, mais le désavantage de fonctionner en "tout ou rien".

Si réglé par exemple à 14,5 volts, il coupait à cette tension et repartait à 13,5 volts... pendant la phase de "régulation" il mettait les panneaux en court-circuit ! ;-)

Ceci dit, il serait intéressant de mesurer avec précision la température en surface circuit ouvert, en production et en court-circuit... perso, je ne crois que ce que je peux voir et mesurer. :-)

[color=blue]_/)[/color]

08 déc. 2006
0

Pas sûr....
Exemple : un panneaux de 55 watts débite environ 3,5 A à 14 volts.

En court-circuit, on peut lire environ 5 A, mais c'est 5 A à zéro volt... :reflechi:

[color=blue]_/)[/color]

08 déc. 2006
0

il y a
l'échauffement direct du au rayonnement IR absorbé plus l'échauffement par effet Joule à l'intensité maximum Icc .
Pour Tilik : 0 Volt aux bornes du panneau ne signifie pas 0 volt aux bornes de chaque cellule qui dissipe environ Icc x 0,6 Watt .
Le pb n'est n'est pas l'échauffement du silicium en soi mais les contraintes thermiques (jour/nuit - chaud/froid) qui entrainent des déformations alternées qui peuvent nuire à terme à l'étanchéité, aux soudures, ... .

08 déc. 2006
0

Reflectivité ?
Crois pas que ça varie ?
Un panneau photovoltaique est aussi un capteur passif en déhors des &lt20% d'énergie solaire transformée en électricité il y en a un partie réfléchie et le reste transformé en chaleur dans la glace, le substrat ou ailleurs .
En hivernage, il vieillira mieux protégé et/ou en circuit ouvert, et encore mieux au fond du garage . Qui peut prétendre le contraire ?

08 déc. 2006
0

mon expèrience
Limitation du courant de charge en hivernage avec un bout en travers sur les panneaux solaires.
Avantage, courant de charge presque nul, mais suffisant pour maintenir les batteries en état.

08 déc. 2006
0

Papy,
tout dépends de la conception de tes panneaux ( marin ou terrien ) et leur capacité.

Question, pour couper le circuit entre les panneau et le regulatieur, vous mettriez un seul disjoncteur ( sur le + ou le - ) ou deux disjoncteurs ( sur le + et le - ) ?

Séb

08 déc. 2006
0

Le +
Bonjour,

Avec un seul fil coupé comment veux tu fermer la boucle, cela suffit amha. Le + par convention, mais pas par obligation.

cordial.

seb

09 déc. 2006
0

Oui
c'était bien mon avis également mais s'était pour étre sûr que je n'oubliais pas un élement .

Merci à vous tous, Séb

09 déc. 2006
0

une info que je n'arrive pas a recouper
un panneau solaire consomme de l'electricite dans l'obscurite

09 déc. 2006
0

Ben
pourquoi il en serait ainsi vu qu'il y a des diodes anti-retour ???

Séb

09 déc. 2006
0

non
Domi, j'ai pas dit que c'était vrai et je ne vois pas pourquoi ils consommeraient mais de toute façon il y a effectivement les diodes qui empecheraient la décharge des batteries via les panneaux solaires

Séb

09 déc. 2006
0

Court-circuit,
certainement pas ! Quand à la décharge elle est minime mais réelle, autant l'éviter.

Quasiment tous les panneaux solaires sont équipés d'origine de diodes, à ma connaissance seuls les petits 10 et 20 watts de chez Siemens en étaient dépourvus.

[color=blue]_/)[/color]

09 déc. 2006
0

donc c'est vrai
et la solution c'est la diode anti retour .OK

09 déc. 2006
0

Sans les diodes
Est ce que le risque est la decharge ou le cour circuit ?

Je sais pas, mais dans les deux cas ça donne pas envie ....

09 déc. 2006
0

Qui
dit consommation dit résistance interne, et c'est vrai que je ne l'ai jamais mesuré, mais ça doit pas etre énorme.
Je ferai le test lorsque je débrancherai mes panneaux et prenant soin de straper les diodes...

Séb

10 déc. 2006
0

retour aux bases!
un panneau solaire est constitué uniquement de diodes en série-parallèle,
En absence de soleil, le schéma équivalent est donc une grosse diode dans le sens conducteur! d'ou la nécessité de diode antiretour en sens inverse mise en série.
mais comme il y a une dizaine ou plus en série, c'est une grosse diode à seuil élevé.

C'est donc un élément non linéaire, dont seule la courbe I/V a un sens , éventuellent la pente de cette courbe a une signification de résistance interne "en un point" .

10 déc. 2006
0

Et
bien Michel je crois que je vais gagner du temps ;-)

Séb

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

LAGON aux eaux turquoises et au sable rose de GRAMVOUSA en CRETE

Souvenir d'été

  • 4.5 (73)

LAGON aux eaux turquoises et au sable rose de GRAMVOUSA en CRETE

novembre 2021