faible titrant d'eau inutile ?

Aujourd'hui, l'architecture navale en plaisance se veut moderne et adaptée. Adaptée aux technologies mais aussi au circonstances.
Les dernières infos :
fr.news.yahoo.com[...]ue.html
nous permettraient-elles d'envisager une simplification drastiques des possibilités ou, pour les toujours pas convaincus, est-ce encore un faux problème ?

Aura-t-on toujours envie d'aller faire du beaching sachant qu'on risque de le faire sur le trottoir de la promenade des anglais ?? :-D

L'équipage
17 fév. 2006
17 fév. 2006
0

pas lu le post, juste le litre...
:alavotre::mdr:

17 fév. 2006
0

Et bien
si tu suis le lien, tu verras que c'est loin d'être drôle, c'est même carrément déprimant...
:-(

17 fév. 2006
0

Tiens tu sais lire ?
Moi j'sais pas écrire :-D :-D
ou serait-ce du full lapsus freudien ? :alavotre:

17 fév. 2006
0

dorenavant appelez-moi
Ker Zoreye
la plupart des bretons que je connais sont aux zantyll)

17 fév. 2006
0

t'es nommé
breton d'honneur,Serge!:bravo::topla::alavotre:

17 fév. 2006
0

d'ou l'intérêt de construire une marina
dans le Berry !

vous faites pas de bile, Dieu n'a pas inventé les éponges pour laver sa bagnole.

17 fév. 2006
0

C'est super tout ça!

Dans un premier temps, fini les problèmes d'énergie pour alimenter le frigo, on pourra ramasser les glaçons pour l'apéro à l'épuisette!

Et après, le rêve du monde idéal amha:
Waterworld!
C'est trop beau, faut que je me pince pour y croire! :-) ;-) :-)

17 fév. 2006
0

question aux savants
cela va-t-il modifier le marnage, ou simplement décaler tout vers le haut ?

Autrement dit, si la mer monte plus haut, descendra-t-elle plus bas, ou moins bas ?

Rigolez pas, c'est important pour la pêche à pied... :pecheur:

17 fév. 2006
0

intuitivement je dirais non
mais c'est pas une mauvaise question. attendons les savants.
:litjournal:

17 fév. 2006
0

le titrant d'eau
c'est une question de dosage...:alavotre:

17 fév. 2006
0

Les Suisses se sont tout à coup préoccupés
de leurs nombreux glaciers et ont constaté, en comparant des cartes postales des débuts 1900 à maintenant, (les relevés ont commencé bien après la seconde guerre mondiale), que bon nombre de ceux-ci avait disparu. Les "rescapés" reculent à grande enjambée par an... L'homme a toujours aimé jouer à l'apprenti sorcier, sauf qu'il n'est pas assez malin (ni honnête) pour vouloir prendre en compte tous les paramètres. Poverino Pinocchio !!! :-D (Ecolo avant l'heure -c'est à dire respectueuse de la nature- à 20 ans cela m'angoissait et m'attristait, maintenant j'ai pris le parti d'en rire. Mektoub ! Chris

17 fév. 2006
0

Depêchez vous d'acheter votre bateau
ceux qui n'en n'ont pas encore, y en aura pas pour tout le monde..la fin du monde approche...

17 fév. 2006
0

Je retiens de suite !!!
une place d ammarage devant chez moi ,à la mairie!!!Si pas de nouvelles ,d ici 24 heures priére de venir me chercher à l asile!! ;-)mdr :-D :-D :-D

17 fév. 2006
0

Bof !!!!!!!!
Il n y a que cela a faire à l asile : regarder thalassa !!il est vrai que je suis plutot ricard que pernot!!!mais bon ! Si je sors demain!! ;-)mdr :-D :-D :-D

17 fév. 2006
0

t'es con tu vas rater Thalassa !
:-)

17 fév. 2006
0

C'est controversé
En effet, les glaciologues ne sont pas d'accord entre eux pour déterminer si l'augmentation de la température moyenne du globe va faire monter ou descendre le niveau des mers.

Bizarre, n'est-ce pas, on aurait tendance à penser que l'évidence c'est que ça va faire monter le niveau.

Certains prétendent le contraire. Voici leur raisonnement.

L'augmentation de la température moyenne produit un renforcement du phénomène d'évaporation océanique dans les zones chaudes et tempérées, ainsi qu'une accentuation des mouvements atmosphériques, et en final des quantités plus fortes de précipitations sous forme de neige dans les zones froides, dont le Groenland et l'Antarctique. La glace déposée au centre du Groenland met des siècles à couler pour arriver jusqu'à la mer. En Antarctique, des millénaires. Il y a donc un effet de stockage à long terme qui devrait faire baisser le niveau des océans.

Mais comme, bien évidemment, l'augmentation des températures de la mer, qui ronge les glaciers et les shelves d'Antarctique et du Groenland par dessous, et dans une moindre mesure l'augmentation de la température estivale sur les marges (sud du Groenland, nord de l'Antarctique) provoque des fontes et des ruissellements, il y a le phénomène inverse qui devrait faire monter le niveau de la mer.

Or pour l'instant, certains glaciologues disent qu'on est pas encore capables de modéliser finement ces deux phénomènes, notamment dans une phase d'évolution rapide des conditions climatiques comme celle que nous vivons, et donc qu'il est impossible de dire si le niveau des mers va baisse, monter, voire rester stable.

Par contre, il se pourrait qu'à une tendance séculaire de variation (on aura le temps de voir venir), s'ajoute des événements brutaux, et justement le glaciologue du JPL cité (Eric Rignot) a souligné le risque d'un tel événement. Son raisonnement est que certains shelves de l'Antarctique étaient jusqu'ici bloqués vers le nord par des chaines de montagnes immergées, mais que le réchauffement des eaux les fait fondre à la base de telle sorte que la dite base pourrait remonter au dessus du sommet des dites chaînes sous marines. Et là, ces shelves font tout bêtement partir à la dérive en flottant, libérant ainsi les contraintes mécaniques sur la glace située plus à l'intérieur du continent, qui va à son tour se mettre en route vers la mer, etc...

Et là, Rignot est assez alarmiste, prétendant qu'on pourrait voir le niveau de la mer monter de quelques mètres en un temps très bref : il s'agit de mois ou années, plus de siècles.

Moi j'habite Grenoble, donc ça ne m'affole pas trop, mais je serais hollandais...

17 fév. 2006
0

scénario historique
Lors des journées météo à Toulouse l'an dernier il y a avait un poster (labo LMT du CNRS) détaillant un phéomène historique (enfin, très pré-historique, environ -700 Mannées, l'archéen) de cycle refroissement-réchauffement liè à une diminution brutale de CO2.

En gros, dans un premier temps baisse de l'effet de serre (raison externe), l'essentiel de l'énergie solaire est renvoyée dans l'espace, baisse drastique de la température, l'eau est solidifiée en glace ce qui maitnient "encore plus" les conditions de froid (le blanc réfléchi)
Dans un deuxième temps, ces conditions glaciaire empêche le CO2 dégagé par les volcans d'être absorbé par l'eau de mer ou par des érosions rocheuses ad-hoc, d'où élévation de la température, fonte des glaces et tuti-quanti

J'ai mis les photos de ces posters sur takari.ouain.com[...]o-2005/ mais y un problème de protection. Je peux envoyer la photo du poster sur demande par e-mail.

Yves.

17 fév. 2006
0

vivement que ça monte
la plage en bas de chez moi.....

l'immobilier va flamber

enfin faudrait pas que ça monte trop.....je suis juste sur la cote de niveau +15 ;-)

17 fév. 2006
0

Depuis le temps que ça fond, même dans les Alpes...
... on n'a pas encore vu la Méd déborder... :-D

Au contraire, la plage de l'Espiguette (Port Camargue) n'arrête pas de s'élargir, mais ce n'est pas dû au même phénomène, bien que le sable doit bien venir de quelque part, et le Rhône (alimenté par un glacier) n'arrive pas bien loin.

Et pendant ce temps on parle de sécheresse et de la diminution des "stocks" d'eau potable...??? :-(

17 fév. 2006
0

Question de volume
Est-il exact de dire que le volume immergé d'un glaçon est supérieur au volume de l'eau qui le constitue ?
Car dans ce cas, la fonte des glaces entraine une baisse du niveau de la mer.

Faites l'expérience avec un verre de p'tit jaune....

17 fév. 2006
0

le volume immergé est égal au volume du glaçon fondu
donc ça bouge pas, la banquise peut fondre ça ne changera rien chez nous a part qu'il va falloir héberger un paquet de phoques, pingouins et ours blancs.

17 fév. 2006
0

eh,oh,doucement...
touchez pas au grizzly...:heu:

17 fév. 2006
0

Seuls les ours blanc
nous manquent encore, par ici.... ;-)

17 fév. 2006
0

vrai dans l'eau douce,
pas dans l'eau de mer ou le pastis, dont les densités sont différentes.

17 fév. 2006
0

La banquise peut fondre
ça ne changera rien. En revanche, de la glace stockée sur terre (Groenland, 4 kms d'épaisseur) qui fond et dégouline dans la mer, si.
Mais l'essentiel de la montée des eaux n'est pas là: c'est surtout la dilatation des océans, due à l'élévation de la température qui provoque le phénomène.
Les 2 qui s'ajoutent... aïe !

17 fév. 2006
0

je suis prêt!
a 3m au dessus du niveau actuel, dans 10 ans j'ai le port devant la terrasse!
pour les pontons j'ai des vielles palettes
je prépare les menus , j'embauche un pizzaiolo!
j'ouvre une boutique d'accastillage!

merci seigneur!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (60)

novembre 2021