Fabriquer soi-même son accastillage en bronze

J'en ai bien envie, mais ne suis pas sûr d'en être capable (vit de mulet, ferrures sur le bout-dehors, la bôme, taquet d'amarrage...). J'ai accès à une forge. Quelqu'un a-t-il une expérience de cette aventure ? Exsite-t-il des sites sur lesquels trouver de l'info ?

Merci.

L'équipage
01 oct. 2005
01 oct. 2005
0

quand on s'appelle BERNARD
fabriquer de l'Accastillage Bernard n'est que pure routine ;-)

amicalement

01 oct. 2005
0

J'aimerais bien...
En tout cas, ça me fait rire. N'y avais pas pensé... :-) :-) :-)

01 oct. 2005
0

Pour une petite série,
le bronze est beaucoup moins cher que le plastique, qui demande d'énormes investissements !

Il y a pas mal d'années, j'avais fait faire un devis pour la fourniture de hublots ouvrants en bronze, c'était moins cher que les mêmes en alu, à condition que je fournisse les formes, ce qui représentent 90 % du boulot.

Je devais fabriquer les pièces en bois, quelque pour cent plus grandes que les pièces définitives, à cause du retrait, et la fonderie faisait le reste. Il me semble qu'ils en tiraient des moules en sable…

Je n'ai pas plus de précisions, mais un fondeur sympa devrait pouvoir fournir les bons renseignements.

L'avantage du bronze, c'est qu'il n'a pas besoin d'être protégé, il prends naturellement une teinte vert de gris et ça ne bouge plus. J'ai beaucoup de pièces en bronze à bord, dont le guindeau, ça date de 1966 ! :-)

_/)

01 oct. 2005
0

il faut effectivement disposer d'une maquette
fonctionnelle qui puisse servir de modèle pour un moulage.
La technique de la coulée à la cire perdue est à mon avis la plus simple pour des pièces à l'unité.

04 oct. 2005
0

Oui Dany,
ça me revient maintenant : c'est exactement ce que me décrivait le fondeur à l'époque pour les moules en sable ! :-)

Il fallait bien sur des formes qui puissent être démoulées.

Il devait me rester le boulot d'ébavurer les pièces, et de les polir éventuellement ...

_/)

03 oct. 2005
0

pour ce genre de piece
c'est effectivement en fonderie que cela ce fait,en cire perdue c'est surtout pour de petites pieces qui ont trop de contre dépouilles pour etre sorties autrement que par une mise en revetement en cylindre et le prix est assez élevé, et il faut de toute façon creer un moule a tirage pour faire tes cires qui elles mème se rétractent une premiére fois donc un procédé pas du tout avantageux pour ce genre de piéces,par contre la fonte dite "au sable" offre l'avantage de ne fabriquer qu'un seul modele en bois ou en resine voire méme de se servir d'une piece existante pour le mouler entre deux cadres d'un sable qui se compacte autour de ta piece ,et qui est otée ensuite pour y verser le metal en fusion une fois tes deux cotés reuniffiés, en bref trés simple par rapport a la cire perdue;j'espère ne pas avoir été trop confus

02 nov. 2013
0

Salut Bernard,

Si tu es un peu bricoleur et curieux, je t'invite à visiter le "FabLab" le plus proche de chez toi: tu y trouveras plein de gens trop heureux de t'aider à usiner ce que tu veux avec les machines outils dont ils disposent.

Les FabLab les mieux équipés disposent de scanners numériques et de fraiseuses qui te permettraient de créer un moule à partir d'une pièce numérisée, ou d'usiner la pièce directement, selon tes besoins.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Coque de bateau

Souvenir d'été

  • 4.5 (42)

Coque de bateau

novembre 2021