Fabrication d'un Spi asymetrique

Je cherche des informations pour la fabrication d’un spi asymétrique, grâce a « les voiles de nos bateaux de loisir nautique » j’ai déjà réalisé un spi polyvalent il y a 5 ans (parfait pour un amateur) mais pour améliorer la navigation en solitaire je voudrais passer au spi asym., ce livre est trop vieux et ne donne pas d’information , le mat fait 8m, le bateau 7,40 (westerly biquilles, pas style régate) et je pense rajouter un bout dehors d’un mètre maximum orientable ou 50cm fixe. Merci pour votre aide et bon vent

L'équipage
06 oct. 2002
07 oct. 2002
0

asy
Hello

De l'experience que j'ai de l'asymetrique sur bateau de croisiere, il resulte que cette voile est un peu "cosmetique", elle n'est variment utile qu'au vent de travers et uniquement au vent de travers. Le genois est plus rentable plus pres du vent et il devent en abattant. Autant ne pas s'en encombrer.

Par contre si tu cherche la facilité de manoeuvre, tu peux greer ton spi symetrique en asymetrique pourquoi pas sur un bout dehors avec possibilité de régler la hauteur de l'amure. Ca doit aller presque aussi bien non?

07 oct. 2002
0

Asy bis
Bonjour tout le monde.

Perso, dans des conditions de voyage au long cours et en solo :
- sur mon precedent canote (deriveur 13m.) j'avais les deux, presque jamais utilise l' asy, car plage d'utilisation trop etroite. On n'obtient un gain que sur un bateau tres leger et performant - uldb par ex. - pres du vent, et en equipage. En solo, on eclatera tout a la moindre survente, qui fera monter le vent apparent tres vite. La voile se degonfle et se regonfle brutalement, ce qui provoque des claques epouvantables pour le greement. Sinon, par petit temps aux allures tres arrivees, c'est une voile tres inefficace, sauf dans son sac pour servir de fauteuil de veille la nuit dans le cockpit, mais il y a moins cher pour ca...

  • Sur mon canote actuel (deriveur 11m.), pour le voyage, idem, j'ai un asy uniquement, venu avec le bateau, et je compte bien le debarquer - l'echanger si je peux contre un vrai spi de vent AR, leger et de bonne surface, tres ''rond''.
  • En effet, sur un bateau assez lourd, pour la croisiere, et a fortiori en solo, une configuration tres rentable au portant dans le petit temps qui dure quelquefois des jours, est de porter un grand spi leger, abattre jusqu'au vent arriere ou quasi si besoin - ca ne rallonge la route que tres peu,meme si on abat de 20 degres, faites le calcul a l'aide d'un petit graphe - ca change la vie. Sous le soleil tropical, on peut porter juste ce spi, affaler la grand voile et s'abriter du soleil a l'aide d'un taud sur la bome, et la manoeuvre est tres facile, car on ne l'utilise que pour lutter contre le petit temps. On se dehale a 2 - 3 noeuds, quelquefois 4, au lieu de bouchonner sur place sans spi. Toujours dans les memes conditions de croisiere en solo, des que l'on avance a plus de 3,5 noeuds, il est bien plus aise de repasser a GV et foc (ou genois) tangonne. Pour ma part, l'asy est une ''mode'', apportee par la course, avec jeux de voiles plethoriques, et qui n'a pratiquement aucune utilite en croisiere. Il apporte une fausse facilite, car pas de tangon, mais en fait il complique les manoeuvres, sauf si on attend qu'il eclate pour l'affaler...

Le ''truc'' en solo, pour rentrer un spi de bonne surface, c'est de museler l'ecoute a l'aide d'un barber hauler, assez court, en general pris sur le rail de fargue s'il y en a un. Apres quoi, on largue le bras en grand, et le spi reste dans le devent de la GV. Il n'y a plus alors qu'a le haler dans la descente, par l'ecoute qui reste a portee de main, tout en freinant la drisse par un simple tour mort quelque part afin que le spi ne descende pas d'un coup et parte a l'eau. Le tangon n'est plus un probleme, on le degree tranquillement apres.

Un point au sujet du tangon, il doit etre tres costaud surtout si on l'utilise, en dehors du spi, pour tangonner le genois au vent. Les efforts peuvent etre tres importants, on les sous estime en general...j'en ai casse plusieurs comme ca.

Bons bords de portant...

A+

07 oct. 2002
0

Assy...
Vive l'assymétrique !

pas tout à fait d'accord avec les 2 autres contributions, j'apporte mon grain de sel :
tout d'abord, des plans d'assy je n'en ai pas donc pour t'aider à en faire 1, c'est pas gagné...
par contre, vu le nombre de personnes qui semblent juger ça inutile, il doit en y avoir pas mal à revendre (en tout cas, c'est comme ça que j'ai trouvé le mien)

d'après mon expérience assez réduite, je l'ai trouvé cet été, ce n'est effectiviement pas la panacée en dessous du largue.
le mien, provient de chez ElV.... et possède une coupe assez plate, en fait à mi chemin entre un genaker et un véritable assy ce qui me permet de l'envoyer de façon rentable du bon plein au gran largue, je n'ai pas encore essayé de le tangonner mais ca doit le faire aussi.

L'usage : je navigue souvent en solo ou avec des enfants en bas age et mes compétences ne me permettent pas d'utiliser le spi symétrique tout seul, par contre l'autre oui, en plus il faut 15m2 de moins.

au niveau du résultat : par 10-12 noeuds de vent ; plus de 7 noeuds au travers (mer plate), au bon plein, un gain de plus d'un noeud par rapport au génois et au portant ... ben cette année, j'n ai pas assez fait pour pouvoir en juger.

mais au moins, avec l'assy on envoie tous les ans une voile avec de jolies couleurs...

bref tou cela pour dire que le mien n'est pas près d'être en vente

par contre pour les plans...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les caprices du ciel

Après la pluie...

  • 4.5 (79)

Les caprices du ciel

mars 2021