extrapolution de plans...

est il possible d'agrandir les plans d'un bateau lambda afin d'obtenir une unitée plus grande en n'oubliant pas de modifier l'echantillonnage.

meilleurs voeux chargés d'embrins à tous...

L'équipage
09 jan. 2004
09 jan. 2004
0

oui mais
AMHA à chacun son métier

09 jan. 2004
0

Non
Le poids augmente avec le cube de la longueur et la surface de voile avec le carré. et je ne sais pas comment les résistance des matériaux augmentent avec leur échantillonage...

Tu vas manquer de puissance si tu grandis ton bateau et de lest si tu le diminue...

09 jan. 2004
0

il fallait comprendre
tu peux toujours essayer mais...

10 jan. 2004
0

raisonnablement
c'est possible dans une limite raisonnable, mais il faut quand même reverifier le deplacement(volume de carène x densité eau de mer) et le poids du navire (estimation sensée)

10 jan. 2004
0

les pros
ils font souvent ça: quand par science ou par chance, un bateau est réussi, ils sortent "le mètre de plus" en extrapolant :
-homothétie sur la carène et le plan de voilure
-gamme au dessus pour les accastillages et echantillonnages (passe les haubans de 7 a 8mm!, les lewmar du44 au 45..)
et aménagements plus confort..

bon, mais ça marche sans trop de surprises de 10% a 15% de plus maxi, aprés , c'et un batard qui sort.

10 jan. 2004
0

si tu es plus malin que les architectes, qui ne le font pas,
aucun problème: il faut le faire

amicalement

pour commencer, essaie de faire un Queen Mary de 10 m et regarde le résultat

je pense bien que tu ne recommencera plus
pour info un paquebot de 200 m de long emporte 2000 passagers et membres d'équipage donc un bateau réduit à 10 m pourra emporter 100 passagers

simplissime

une autre juste pour le fun

un voilier de 5 m a une voilure de 15 m² environ

donc un voilier de 10 m a 30 m²

là je sens bien que ça commence à coincer

12 jan. 2004
0

Le cube de la longueur
Pour le nombre de passagers, je crois que le calcul est plutôt

200 m / 10 m = 20

donc

2000 personnes / 20 / 20 /20 = 0.25 personne.

12 jan. 2004
0

Tenir compte aussi des coins.
Sachant qu'un 7 m n'a qu'un seul petit coin, combien de petits coins possède un 200 m ?

12 jan. 2004
0

En admettant quand même
si un 10 m possède un petit coin, un 200 m doit posséder :

200/10 = 20

1 x 20 x 20 x 20 = 8000 petits coins

12 jan. 2004
0

Ca dépend aussi de la hauteur
Un bateau de 200m fait, disons, 25m de haut et on entasse les passagers sur plusieurs niveaux.
Sur 25m de haut, il doit y avoir 4 ponts plain a craquer.
Il faut donc diviser par 4 le nb que tu as trouver.
D'ou 1 passager sur 4 diviser par 4 = personne.
Ca fonctionne bien et permet de gagner du poids dans les hauts :-)

12 jan. 2004
0

simple calcul
Puisque personne ne peut aller sur un 10m encore moins sur un 7m.
S'il n'y a personne, pas besoin de petit coin.
En extrapolant, on s'aperçoit donc qu'un bateau de 200m n'a pas besoin non plus de petit coin.
Avec 2000 passagers... on est dans la m :-D.

12 jan. 2004
0

Bah alors,
Il reste de la place assise..
Et on peut même jouer au golf :-D

10 jan. 2004
0

Bien des archi le font
Il semblerait en observant les plans de bateaux, que cela se pratique sur les planches à dessin des archi.
Par exemple Duddley Dix (pas sur orthographe) a fait grandir son Didi 38 en Didi40, puis a extrapolé 2 unités plus petites, c'est lui qui le dit. Mais à la lecture des plans, on se rend compte que les plans ne sont pas vraiment homothétiques.
la conception d'une unité de plus de 7m. pour un programme de sortie à la journée, est pour moi, une affaire de spécialistes expérimentés.
Pourquoi ne pas s'adresser à un archi? Ils ont dans leurs tiroirs des dizaines de plans, et le surcoût occasionné est, en pourcentage du coût final, peu élevé.
Il n'empêche, s'essayer à l'architecture navale, c'est mieux comprendre son bateau, et mieux comprendre le discours d'un architecte ou d'un vendeur.
Amicalement, C. de Broves

10 jan. 2004
0

un first 40 n'est pas
un first 20 multiplié par deux

en fait extrapoler n'est pas multiplier

bien sur qu'un meme plan peut etre reproduit à une echelle différente, on appelle ça aussi des maquettes

mais pour faire un bateau meme en gardant les memes formes, on ne peut pas appliquer directement le meme ratio à chaque cote,

en clair si tu prend un plan et que tu l'agrandi ou le retréci à la photocopieuse, il y a très peu de chance pour que ça marche vraiment car certaines cotes seront très vites innacceptables

par exemple: une HSB de 2 m est acceptable sur un 50 pieds, mais une HSB de 1 m n'est plus acceptable sur un 25 pieds ou 1.2 m sur un 30 pieds

bye

10 jan. 2004
0

un autre exemple
la série (ancienne) des ALOA: impossible de loin de distinguer les trois ou quatre modeles, de 28 à 38, je crois. Bien sûr, les aménagements étaient modifiés.

ok jp, j'ai dit + ou- 15% max, si on double ça devient absurde, même pour la carene.

Les archi sont tentés de faire ça car la réussite d'une carène est toujours un peu une bonne surprise, sans essais de bassin, que peu peuvent se payer. Donc ils sont tentés d'extrapoler pour ne pas prendre de risques. en integrant de trés lègéres retouches issues de l'expérience du précedent.

11 jan. 2004
0

tout le monde extrapole
bonjour
Ayant fait des formes pendant plus de 15 ans je puis vous dire que tout le monde extrapole.l'on s'inspire d'une forme et on l'adapte en extrapolant et ameliorant ou modifiant en fonction de ce que l'on recherche.Biensur il faut partir d'un modele proche et qui ai donné toute satisfaction.Ce qu'il ne faut jamais faire c'est couper un bout ,car là l'on risque d'avoir des grosses surprise.Puis ensuite avec la nouvelle forme l'on fait tout les calculs pour s'assurer et verifier que ça marche.

11 jan. 2004
0

je rappelle que la question de base
est: est il possible d'agrandir les plans....?
et la réponse est non

par contre il est possible de transformer un plan pour, en s'inspirant de,.....
mais c'est une toute autre affaire

bye

11 jan. 2004
0

La progression est exponentielle

Ainsi un modèle réduit de voilier de compétition aura des proportions qui seraient anormales sur l'équivalent grandeur.
Sans parler de la résistance des matériaux.
En fait, pas mal de bateaux sont conçus un peu approximativement.
La question du couple de redressement et de la stabilité latérale de carène, par exemple quand il s'agit d'évaluer la taille du gréement à cet égard, est pifométriquement expédiée sur nombre de dessins américains, de l'aveu même des architectes. :-(

12 jan. 2004
0

et le changement de materiaux ?
si je voulais remplacer pour le cata de mes reves,le CP. d'un plan,par de l'acier......
ce ne serait pas pour courir,mais pour voyager peinard longeur:10à12m

13 jan. 2004
0

C'est faisable
gerard,
si tu utilise les mêmes plans il s\'enfoncera.
C\'est pour cela qu\'un plan en acier a plus de volume.
Sinon bois classique, acier et ferro sont interchangeables.

cortes,
certains architectes permettent d\'augmenter les
dimensions des plans de 10%.
Il faut seulement ne pas oublier que les surfaces augmentent avec le carré de la longueur et que
le volume, les masses et les forces avec le cube.
Au-delà, je pense que les modifications sont tels qu\'on a à faire à un autre bateau.

Bon vent.

14 jan. 2004
0

et si....
Farid,tu as l'air balaise,alors,dit moi......
j'imagine en ce moment,un cata de croisiere qui aurait une structure metalique tubes et cornieres,et qui serait habillé en toles ou en cp.selon les endroits et les besoins.
pourquoi pas ?les fonds en toles,le reste en cp.ça me brncherait bien.
imaginon aussi,un pro,qui sortirait une structure qu'il ne resterait plus qu'a habiller.......
il y a eu des avions comme ça d'ailleurs.
qu'en penses tu ?

14 jan. 200416 juin 2020
0

Et cette modif
Je penses également que la modification de plan est travail de spécialiste.
Sur le schéma ci-joint, je montre une modification de plan qui est intéressante pour les grands gabarits, mais est-ce réalisable ? Quels sont les contraintes que cette modi change ?

14 jan. 2004
0

10cm, c'est la différence entre aahhh et ouch!...
Tu remontes le pont de 10cm et c'est une partie du poids que tu remontes et donc c'est aussi le centre de gravité. D'ou plus de lest nécessaire, donc déplacement augmenté donc...

Je ne sais pas comment ca se chiffre, mais ca se chiffre (et ya qu'un architecte qui saura le chiffrer avec précision...)

Rien n'est innocent...

15 jan. 2004
0

et si...
gerard,
je ne suis pas spécialiste de la question,
mais il me semble que le mixage de matériaux
sur un bateau est plus délicat que sur les
avions ou les voitures qui ne subissent pas
les mêmes contraintes.
Je pense qu\'il y aura des problemes de transmission des forces qui conduira à une
usure prématurée de certains matériaux par rapport à d\'autres.

Pourquoi pas structure bois massif + cp ?
Ca a l\'avantage d\'être leger et homogène.
(Voir Villenave par ex.)

nico,
si tu n\'augmente pas le lest tu gitera un peu plus
Je te souhaite du plaisir avec les calculs.

15 jan. 2004
0

Matériaux mixtes
Le mixage des matériaux n'est pas un problème en soit.
Ca fait des décennies qu'on fait des bateaux acier-alu (pourtant avec de très fortes différences de dilatation à la température), alu-composite (polyester, carbone), bois-composite.
Ca permet en général d'améliorer légèreté, isolation, formes, coûts...
Il faut bien sûr que cela soit bien étudié et fabriqué selon les règles de l'art... comme pour tout.
JJ

15 jan. 2004
0

je suis pas vraiment sur que les matériaux soient vraiment interchangeables
je connais des barques en bois de 4 m de long mais je les ai jamais vu en ferro ciment

il me semble
que le bois classique se prète bien aux coques en forme ce qui n'est pas le cas de l'acier en construction amateur
que le ferro supporte mal les bouchains vifs, mais bien les formes

que le rapport longueur poids n'est pas le meme ce qui empêche l'acier et le ferro en dessous d'une certaine taille

mais bien sur il existe toujours des cas particuliers

amicalement

15 jan. 200416 juin 2020
0

Et là?
Benoit, voilà j'ai fais quelques modifs, ca passe mieux là. Mais bon, comme nous disons, pour des modifs aussi fondamentales que celles-ci de bonnes notions ne suffisent pas, il faut faire appel à quelqu'un du métier.

15 jan. 200416 juin 2020
0

Vous vous êtes tous planté.
Cortes, à l'origine du fil, ne parlais pas d'extrapolation, mais d'extra pollution.

Est-ce à ton goût comme cela ?

Désolé Nico :-)

15 jan. 2004
0

Bien sûr

Il y a intérêt à éviter certains mixes, à cause du différentiel de dilatation.
Ainsi les fameux clippers en s'allongeant ont nécessité des structures de coques renforcées.
On avait d'abord choisi l'acier en gardant des bordés de bois, avant de s'apercevoir qu'avec le temps le métal ne travaillait pas de concert avec le bois.
Bref, ces coques, qui fatalement finissent par changer un peu de forme sous les contraintes de leur propre poids, de la houle et du gréement, ne tenaient plus.
On a donc dû faire toute la coque en acier, ce qui fait que nombre des clippers qui naviguent encore aujourd'hui comme navires-école ont une coque d'acier comme des paquebots.

:-|

15 jan. 2004
0

Nico ... :-)
Plutôt que de remonter dangeureusement le roof pour caser ton mètre quatre vingt dix, je te propose d'arrêter de mettre des chaussures à talon aiguille à bord :-) :-)

Robert.

16 jan. 2004
0

Tu as raison
jp,
c'était un example. Et ca concerne bien sûr les coques en forme de plus de 10m.
:-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Morbihan, Semaine du Golfe 2007, Recouvrance (Brest)

Souvenir d'été

  • 4.5 (95)

Morbihan, Semaine du Golfe 2007, Recouvrance (Brest)

novembre 2021