Extincteurs CO2

Bonjour à tous!
Comme j'ai un peu de temps en ce moment, je "check" mon Flyer 701.
Les extincteurs à poudre d'origine reliés à la cale moteur par des tuyaux ayant une sale tronche, je veux les remplacer. L'idéal serait par du halon. J'ai déjà expérimenté sur des voitures de course, il n'y a pas mieux! Mais ça coûte la peau des fesses et je crois même que c'est maintenant interdit.
Je me tourne donc vers le CO2.
Qui a déjà utilisé des extincteurs au CO2?
Qui a des retours d'expérience?
Je me demande si c'est vraiment bien pour des feux de cales moteur, en général d'origine électrique ou hydrocarbure...
Qu'en pensez-vous?
Merci de vos infos!
Pierre

L'équipage
02 jan. 2013
02 jan. 201302 jan. 2013
0

Le CO2 pour la cale moteur c'est parfait !
Je ne vois pas pourquoi tu doutes sur ce point.

L'idéal serait de bricoler un système de déclenchement à distance.
Ce qui oblige à un positionnement spécial de l'extincteur.

02 jan. 2013
0

il y a un petit dabat dans la taverne sur l'incendie
mais si tu installes un extincteur CO2 attention au tuyau qui risque de geler et couper l'arrivée du gaz donc l'ideal serait d'avoir l'extincteur dans la salle des machines avec une tirette genre tirette de stop pour l'actionner.
alain

02 jan. 2013
0

Pour l'extinction en milieu fermé c'est très bien le problème je pense ce sont le prix (mais rien à côté du prix d'une vie et du bateau ) et surtout les révisions obligatoires

02 jan. 2013
0

C'est décidé, j'adopte ! Les prix ne sont plus un problème, il y a des promos quasiment chez chaque fabriquant.
Merci !

02 jan. 2013
0

pour information, sur tous les navires de commerce, les compartiments machines sont equipes de moyens d'etouffement du feu par co2, declenchable a distance.
c'est une obligation. donc en ce sens, oui le co2 est adapte dans ton cas.
il faut cependant veiller a pouvoir rapidement isoler ta cale moteur(aerations) avant d'envoyer le co2.
le but de l'operation etant de pouvoir stopper l'apport d'air exterieur afin que le co2 puisse etre efficace dans un court delai.
dans le cas ou il est impossible d'isoler correctement le compartiment moteur, la poudre est alors le moyen le plus sur, et aussi le plus prudent, pour eviter d'etre asphyxie.
le co2 ne pardonne pas...et on tombe dans les pommes sans aucun symptome prealable....
sur les cargos, le co2 est "aromatise" au jasmin pour le rendre decelable a l'odorat.
60nora dit juste concernant les tuyauteries.
sur les incendies d'origine electrique, la poudre reste le moyen le plus efficace.

02 jan. 2013
0

Ayant vécu un début d'incendie (provoqué par ma déplorable façon imprudente de souder à l'arc une tôle de l'arrière du bateau) je peux assurer que la mousse brûle bien que le feu se développe très rapidement et que en saisissant ,sans mème avoir le temps de réfléchir,l'extincteur à poudre arrière (j'ai plusieurs extincteurs répartis dans le bateau, plus une couverture anti-feu près de la gazinière), on arrète le feu presque immédiatement (arrosage à l'eau pour refroidire ensuite). C'est vraiment une question de seconde. La poudre a l'inconvéniant qu'on en met partout mais c'est sans importance par rapport à la perte du bateau. La seule chose importante est d'avoir un produit efficace est d'ètre très rapide. Le plus simple reste tout de mème de ne pas mettre le feu au bateau!

02 jan. 2013
0

le feu est le sinistre le plus frequent avant les mises à la côte et les naufrages qui sont souvent provoqués par lui .
donc prudence et précautions .
sur mon boat j'ai un chauffeau à gaz avec bi-lame de sécurité en plus de la gaziniere ,j'ai une electrovanne directement en sortie de bouteille dans le compartiment spécial à l'arrière commandée par un détecteur de gaz à l'interieur c'est distribué par waeco ..
je crois que 80% des gens qui se retrouvent dans la survie
si elle n'a pas brulée c'est à cause de lui .
en dixhuit années de navigation professionnelle nous avons eu
3 incendies à bord maitrisés heureusement
alain

02 jan. 2013
0

Attention, en installations fixes pour le co², le noyage du local à protéger doit respecter des règles précises à savoir et entre autres:
- bien calculer la quantité requise de CO². (Donc avoir une bonne idée du volume net du compartiment, majoré du volume des caisses à GO,
- respecter un temps d'imprégnation (logiquement 10mn) à la concentration requise, donc pas de fuites, ou si fuites, évaluer le débit de la fuite et prévoir en plus
- mais attention à la surpression au déclenchement dans le local protégé (50 b de pression à 20° dans un extincteur) donc ''évents de surpression'' On a vu des cloisons se faire souffler.
- sur les navires à passagers, les installations sont doublées et redondantes. Donc prévoir du rab...
- qualité de la tuyauterie, etc, etc....

02 jan. 2013
0

Gwennili2, tu m'alertes avec cette histoire de surpression. Effectivement, le commercial qui m'a vendu les extincteurs m'a parlé de "recul" à la percussion, comme pour une arme à feu!
Tu parles de cloisons soufflées, tu me fais peur!!!
Quant à la qualité de la tuyauterie, je n'ai rien à craindre, j'ai piqué les composants dans un atelier de voitures de course...
Je coup de la surpression, en revanche, m'inquiète!
J'ai calculé une surface de 0,135 m2 d’ouverture dans la soute moteur (des ouïes d'aération et de ventilation)...
J'espère que ça suffira pour amortir le choc!

04 jan. 2013
0

Nous parlions ici d'installation fixe, avec tirette, donc pas de recul puisque la (les ) réservoirs de CO² sont fixes. Sur un extincteur à main, le recul n'est pas sensible outre mesure.
Moi je parle de surpression dans le compartiment machine, puisque nous y ajoutons du CO² qui est liquide (à 50b) dans le réservoir (2 kg, 6 kg, 10 kg, 20 kg, 50 kg cela dépend bien sûr du volume du local), mais la surpressions résultante, quand le CO² c'est gazéifié, n'est pas à négliger. Une cloison pas suffisamment solide pourrait se déplacer... et modifier considérablement le volume protégé, d'où ma réflexion.
De plus qui dit installation fixe dit tuyauterie fixe. Cette tuyauterie doit résister à 5Ob, sachant que cette pression peut être plus forte si le réservoir a subit une élévation de température. 50 b c'est à 20°, et de mémoire l'opercule de sécurité pète à 178b, 50°C.
Il a été évoqué des formation de bouchons de glace dans la tuyauterie à l'émission; cela n'arrive pas si la surface de perçage des diffuseurs est 15% inférieur à la surface de la tuyauterie qui canalise le CO², cette surface n'étant également jamais supérieure à la surface de passage de la vanne du réservoir....
Les installations fixes en CO², comme les autres gaz ne se calculent pas au pif.

04 jan. 2013
0

J'avais bien compris.
A l'origine, l'installation comportait 2 extincteurs à poudre de 2 kg, fixés sur une cloison à l’extérieur du compartiment moteur, munis chacun d'un tuyau traversant la cloison vers la cale pour arroser le moteur. Ces tuyaux sont fixés d'un côté aux buses des extincteurs par deux colliers et de l'autre à un manchon traversant la cloison fixé de chaque côté par un écrou.
L'opération est le remplacement de ces deux extincteurs de 2 kg à poudre par deux extincteurs de 2 kg au CO2.
Effectivement, j'avais juste un peu omis la surpression.
Maintenant, j'hésite.

03 jan. 2013
0

HI-FOG® pour moi l'ideal ....sauf le prix !!
Devis Desautel pour notre compartiment moteur (env.14m3)...3000 euros aïe aïe :lavache:

03 jan. 201303 jan. 2013
0

Oupffff! J'en ai eu pour 270 euros TTC...

03 jan. 201303 jan. 2013
0

T'as compris pourquoi nous sommes restés sur du classique, dommage ce systeme semblait n'avoir que des avantages.
Pas nocif ni pour l'homme (la femme je sais pas ...perso la mienne prefere le brouillard de champagne !!) ni pour la planete (comme les gaz) pas de residuts merdi... comme avec la poudre... mais le prix !!
www.marioff.com[...]santes/
va falloir attendre que les Chinois en vendent :jelaferme:

03 jan. 2013
0

un extincteur de 6kg à eau additivitée devrait faire le même job non ??? :litjournal:

04 jan. 2013
0

HI FOG et eau pulvérisée pas le même principe. L'eau pulvérisée refroidie et dispose un film à la surface des éléments en feu qui l'isole de l'oxygène.
Le HI FOG agit (entre autre) un peu comme un gaz qui abaisse la teneur en oxygène dans le local protégé = extinction...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

 Ty arc en ciel au pays du Ty punch

Après la pluie...

  • 4.5 (59)

Ty arc en ciel au pays du Ty punch

mars 2021