Expertise Stratification... 🙄

Bonjour,
j ai un Jeanneau Sun Charm de 1990 sur lequel le gelcoat de la partie immergée de la coque présente des micro fissures/craquelures (presque partout, voir photo). A l intersection des fissures, le gelcoat se soulève légèrement. J ai donc passer un coup de disqueuse et je trouve une sorte de delamination sous la première épaisseur de fibre. Il n a y pas de liquide (tres sec) donc j ai tendance à éliminer un problème d osmose.J ai testé l humidité de la coque et l ensemble est tres sec. J ai commencé à réparer (disqueuse + putty epoxy, environ 150 reparations sur 1/4 de la surface) Toutefois, je me demande l intérêt de réparer : le bateau a 30 ans et ne semble pas avoir d osmose, on a passer les 2 dernières années à l eau et il ne me semble pas que les choses aient empirées.
Auriez vous des explications quant au problème ?
Dois-je traiter ?
Merci poir votre retour.

L'Ă©quipage
03 jan. 2021
03 jan. 202103 jan. 2021
1

C est surpremant que la coque soit sêche avec la strat a nue , laisser la fibre sans protection c est pas top , a l origine c etait deja pas de super tissus et une résine bas de game . Répare et tu seras péinard


03 jan. 202103 jan. 2021
0

gloups, bof bof les photos,

des fissures structurels dans la fibre dans le sens des Ă©clats de gel coat, pour moi c'est pas terrible,
de plus mauvaises stratifications d'origines, avec insuffisance de résine,
si l'on rajoute que la fibre est noircie en partie basse ( entrée d'eau dans la fibre, par le passé séchée depuis)
je ferai pas un constat aussi rassurant.

mais Alain fritz the cat va passer par lĂ  et rendre son verdict,
je n'en attends pas de lui un meilleur avis.

il a tapé le bateau, il s'est couché ?


Fred&Vero:Non il ne semble pas que le bateau ait tapĂ©. Je ne connais pas l historique du bateau donc diffucile Ă  dire. Toutefois les craquelures sont sur toute la partie immergĂ©e. Je pensais plutĂ´t a un vieillissement ou a un defaut d application de la strat lors de la fabrication. Enfin, cela depasse mes connaissances sur le sujet. ·le 03 jan. 17:12
03 jan. 2021
1

As tu pris des mesures d'humidité à l'aide d'un testeur type Tramex ou sovereign?


Fred&Vero:Oui, mais il faut que je verifie la marque du testeur. Je l ai empruntĂ©, je suis au Mexique alors les marques ne sont pas forcĂ©ment les mĂŞmes. ·le 03 jan. 17:03
03 jan. 2021
0

Effectivement, ça ressemble plus à des chocs qu'à de l'osmose. C'est réparable en creusant assez largement et en re-stratifiant chaque impact, tissu en rustines concentriques de taille croissante plus époxy, je ne sais pas ce qu'est le "putty" mais un mastic, quel qu'il soit ne sera pas suffisant. Tout est réparable si on fait les choses correctement, le tout est de savoir si le jeu vaut la chandelle !


Fred&Vero:Oui le putty est un mastic (c est un mot anglais...) ·le 03 jan. 17:04
03 jan. 2021
1

Pelage de tout le gelcoat. Nettoyage de la coque mesures au tramex si ok stratification si nécessaire puis mastic epoxy ponçage epoxy couché d’appret antifouling. Sinon La coque sans protection étanche va rapidement être attaquée et se delaminer c’est probablement ce qui s’est produit.


jeanlouis:c'est bien mon avis : traitement complet de la coque, dĂ©capage du gelcoat, vĂ©rification du taux d'humiditĂ©, et traitement complet Ă  l'Ă©poxy.·le 03 jan. 10:08
Fred&Vero:Oui malheureusement, je n ai las assez de recul sur l historique du bateau. Faut il rajouter une Ă©paisseur de tissu ? ·le 03 jan. 17:05
03 jan. 202103 jan. 2021
0

HolĂ 
Gel coat vieux et plus de souplesse maintenant...plus travail dessous plus ou moins bien fait.

Si tu gardes ton bateau tu peux le peler jusqu'a la fibre et faire un bon traitement époxy avec recharge en mastic ou fibre si nécessaire ?
Tester l'humidité de la coque après pelage.
Normalement c'est plusieurs mois de séchage/rinçage...
Je précise puisque ça a l'air d'en chatouiller un..
Qui plus est pas d'eau stagnante dedans aussi !
On retrouve souvent de grosses cloques d'osmose à l'extérieur juste sous le berceau du moteur quand ça fuit ...
Bon courage c'est un job que j'ai fait plusieurs fois et c'est vraiment physique.
Pour peler il existe un rabot spécial qui permet un boulot très propre ,Virulex je crois le nom...


Fred&Vero:C est un peu mon problème : le temps... nous sommes en grand voyage au Mexique (tres sec) alors si je le fais il faudrait que j ai une idĂ©e des temps de sĂ©chage. Je vais reprendre des mesures serieuses et faire le test de la condensation sous film plastique a plusieurs endroits. ·le 03 jan. 17:10
James :Avec le temps le gel coat n'a plus de souplesse et on voit le mĂŞme souci sur beaucoup de ponts qui fissurent. Des fois le gel coat est loupĂ© comme sur certains catas Jeantot ,ça fissure sous l'eau,elle s'infiltre et migre dans le sandwich...Si tu n'es pas sur place tu peux demander Ă  quelqu'un d'arroser de temps en temps la Cosue ai dĂ©but pour faire partir le sel.·le 03 jan. 17:42
James :La coque...·le 03 jan. 17:42
03 jan. 2021
4

Osmose... la fibre blanche c’est delaminé car la res8ne a été bouffée

Il faut virer le gelcoat et laisser sécher.
Si tu remet de l’époxy là dessus, cela va migrer vers l’intérieur et sera pire que de ne rien faire.


03 jan. 2021
0

Comme évoqué, la première couches de mat semble bien adhérente au gel coat, je ne pense pas que ce soit de l'osmose, je pencherais plus sur une stratification effectué en 2 étapes, avec une mauvaise adhérence entre-couches.
Vu l'âge du bateau, je me contenterais de mastiqué ( mélange résine époxy + Silice ) chacune des bulles/craquelures.


Fred&Vero:Bonjour pourrais tu etayer un peu ? le problème des fissures persiste et donc la fibre est en contact avec l eau... cela se prĂ©sente mal pour le futur. ·le 03 jan. 17:11
iclo420:Mastiquer ne viendra pas rĂ©soudre le problème de fissuration : ça continuera Ă  se fissurer juste Ă  cĂ´tĂ© des rĂ©parations. Il faut le peler complètement, comprendre d'oĂą ça vient ( structure ?) Puis restratifier sur toute la surface. ·le 03 jan. 17:25
Patrick25:Tu meule les plus grosses craquelure, tu rebouche avec un mĂ©lange epoxy/silice, ensuite ponçage de l'ensemble avec 2-3 couches de primaire Ă©poxy, cela devrait suffire pour bloquer les craquelures et les silos de l'eau pendant quelques annĂ©es, si tu a le courage, le temps, l'argent, tu peux effectivement virer complètement le gel coat, stratifier, etc etc, mais c'est un boulot de dingue.·le 03 jan. 18:16
Fred&Vero:Bonjour Patrick, j ai decaper 30cm2 de gel coat pour y voir plus clair. je vais editer le post et rajouter les photos de l etat de la coque. Ce serait sympa d avoir ton avis. Merci·le 06 jan. 21:50
03 jan. 2021
0

C'est quand même bizarre que ce soit fissuré de partout.
Si l'idée de c'est de garder le bateau, ça me parait nécessaire de réparer en stratifiant après décapage car ce qui est fissuré n'a aucune résistance, et le masticage n'en apporte pas non plus.


03 jan. 2021
0

Beaucoup de solutions radicales et excessives proposées pour un problème qui ne ressort pas de l’osmose .
Soit la coque à « tapé », soit un problème de qualité du gelcoat à l’application .
Fred&vero se pose la bonne question : faire ou ne pas faire un traitement complet comme certains le préconisent et ayant un coût non négligeable sur une coque de 30ans n’ayant pas de risque d’insécurité dans cet état.
Un traitement localisé est tout à fait réalisable (élargissement des fissures du gelcoat (sans toucher à la fibre) à l’aide d’une lame en carbure taillée à la bonne dimension et appliquer du gelcoat spatulable .
Cette opération est préférable au disquage en limitant la surface à traiter.
Bonne année 2021


Domde:La rĂ©sine est attaquĂ©e par l’eau de mer et la stratification se dissous cf les tests de l’ifremer accessible sur la toile il faut raboter ou sabler le gel coat . Disquer c’est une catastrophe Ă  venir. ·le 03 jan. 18:06
Patrick25:L'osmose a bon dos.... pour avoir visiter plusieurs chantiers, et vue le travaille de cochon effectuĂ© par certain, faut pas s'Ă©tonner d'avoir des problèmes de vieillissement du stratifiĂ© ( d'ailleurs sur mon bateau, je n'ai aucun problème de gel coat sur la coque, uniquement sur le pont, l'eau de pluie peux ĂŞtre ??? )·le 03 jan. 18:22
CĂ©dric 1983:Patrick ce que tu proposes s’apparente Ă  ce que l’on va retrouver dans 5 ans Ă  un vice cachĂ© quand un gis va racheter ce bateau.Soit on travail dans les règles, soit on fait un truc Ă  la va vite...·le 04 jan. 13:42
Patrick25:Ta remarque serait valable si il s'agissait d'osmose, la ce n'est pas la cas, après comme Ă©voquĂ©, au propriĂ©taire de voire si il veux faire une rĂ©fection complète de sa coque.·le 04 jan. 14:01
Domde:La rĂ©sine est attaquĂ©e par l’eau de mer si elle n’est pas prorogĂ©e par une barrière Ă©tanche, et elle finit par se delaminer. Se renseigner auprès d’un chimiste et lire les tests de l’ifremer qui sont publics. L’idĂ©e de boucher les trous existants revient Ă  dissimuler le problème et Ă  accroĂ®tre le phĂ©nomène d’osmose. ·le 05 jan. 08:54
03 jan. 2021
0

Pour moi cette technique est valable pour des fissures.
Mais pas pour les micro fissures quasi invisibles à l'oeil nu et qui peuvent concerner l'intégralité des oeuvres vives
Alors, entre 150 réparations ponctuelles sur 1/4 de la coque en en laissant sans doute autant de côté!!!
Retirer tout le gel coat ne serait-il pas une solution plus rapide et plus sure?

Nota : en bâtiment, pour la réparation du béton armé (non précontraint) dont les aciers sont corrodés, on recomplétait les aciers quand la section avait fondu de 20%. Avec les coefficients de sécurité pris en compte lors de la construction, aucun risque pour la stabilité de l'ouvrage.

Pour moi, la disparition d'une des couches de fibres ne devrait pas conduire Ă  la ruine de la coque.


FredericL:Sur le première photo, on voit que les deux premières couches de mat sont dĂ©laminĂ©es et ne servent Ă  rien sur le plan structurel. ·le 03 jan. 18:26
03 jan. 2021
0

Cela ne ressemble en rien Ă  de l'osmose.
J'ai plutôt l'impression que la coque a été déformée au delà de la limite élastique du gelcoat et même de la strat. Echouage sur le flanc sur un fond inégal par petit clapot ?
Il serait bien de vérifier la profondeur des fissures les plus importantes pour s'assurer de la résistance de la coque à cet endroit.
Est-il possible d'inspecter la coque coté intérieur ?


Fred&Vero:Il n y a pas eu de problemes de ce genre depuis que je suis propriĂ©taires. Les craquelures s arrĂŞtent vers la premiere epaisseur de fibre de verre. ·le 04 jan. 00:59
04 jan. 2021
0

Le gel coat est assez " craquant"
Peut ĂŞtre un mauvais calage qu il

n aurait pas supporté sur une coque quelque peu flexible ???
Je n ai pas de solution réparation simple . ..


04 jan. 2021
1

Bonjour, j'ai connu à peu près le même problème:
fissuration et craquelures du gel-coat sous la flottaison.
Puis au carénage suivant, quelques morceaux de gel-coat se sont détachés sous l'effet du kärcher.
Comme c'était en Avril, j'ai tout laissé en l'état, j'ai juste appliqué l'antifouling sur la fibre à nu, et j'ai navigué jusqu'en Octobre.
Là, j'ai mis le bateau sur zone, pelage, séchage 9 mois et traitement Gelshield.


04 jan. 2021
0

coque serrée dans les glaces ?


Fred&Vero:Non pas que je sache. Le bateau n est pas isolĂ© donc je doute qu il ait fait un tour sous ces latitudes. ·le 04 jan. 17:07
05 jan. 202105 jan. 2021
0

Pour le mien, nous sommes arrivés à la conclusion que c'était certainement pendant la mise en oeuvre en chantier que quelque chose n'avait pas dû être fait selon les règles de l'art, sans pouvoir dire quoi.
Avant de le peler, j'ai constaté qu'au niveau des parties faïencées, le gel-coat n'adhérait pas à la fibre, et on pouvait en arracher des plaques à la main. Bizarrement, la fibre n'était pas attaquée, l'aspect de la surface ressemblait à quelque chose de verni.
J'ai pu voir aussi que l'ancien propriétaire avait dû lui aussi constater le problème, bien qu'il ne m'en ait rien dit, car j'ai trouvé quelques endroits où du brai avait été appliqué...
Ceci dit, partant du principe qu'un traitement osmose fait partie de l'entretien du bateau après quelques années, cela ne m'a pas empêché de dormir.


05 jan. 2021
5

Pour ceux qui pense que tout les problèmes de gel coat sont de l'osmose, un article intéressant sur toute les malfaçons possible lors de la fabrication ( et on peux trouver des variantes )
www.polychimie.be[...]a-pose/


06 jan. 202106 jan. 2021
0

Un peu de lecture : expertises-maritimes.net[...]OSE.pdf
L'osmose est liée à la présence de gelcoat devenu poreux qui laisse passer l'eau de mer. L'eau de mer ronge par hydrolyse la résine polyester, cette hydrolyse produit un liquide qui n'arrive pas à repasser la barrière du gelcoat dans l'autre sens. Cela crée une surpression entre le stratifié et le gelcoat et donc des cloques. Si le gelcoat est suffisamment poreux il peut laisser passer les liquides dans les deux sens et on ne voit plus aucune cloques mais l'hydrolyse de la résine se produit de toute façon, c'est une réaction chimique inévitable et parfaitement documentée et cela finira par mettre en cause la solidité de la structure la coque au bout de quelques années. L'ifremer a effectué des tests pour calculer la vitesse de délamination d'une plaque de polyester stratifié à l'identique de nos coques plongée dans l'eau de mer et n'ayant pas de protection type gelcoat. Les essais sont accessibles sur la toile. Sans aucune protection cela va très vite.


06 jan. 2021
0

soyez sympa pour lui changez pas de sujet,

son problème est une vrai interrogation qui mérite beaucoup mieux qu'une querelle de clocher ;-)


0

Ce bateau a-t-il été transporté par camion ?
Un mauvais calage peut ĂŞtre catastrophique.


06 jan. 2021
1

J'ai donné une solution, ( basé sur 30 ans de boulot dans les matériaux composite ) après chacun fait comme il le souhaite, mais j'avoue être agacé par le raccourcie que font beaucoup de personne: bulle, craquelure, etc = osmose.
Il faut aussi savoir proposer des solutions raisonnable plutôt que le sempiternelle, pelage du gel coat, rinçage, séchage, stratification plus X couche d'époxy, etc


06 jan. 2021
0

J ai decapeé 30cm2 de gelcoat pour y voir plus clair et voilà les photos. On voit clairement que que qqs fissures traversent la première couche de fibre.
Qu en pensez vous ?
Je pense pour un traitement radical : pelage, 1 bibiais 440gr epoxy, Mastic epoxy + poncage G80 +4 couches d interprotect. Cout 2300 euros sans main d eouvre (gloups)


Patrick25:En gros c'est la mĂ©thode, mais au vue des photos, je passerai avant la stratification une première couche d'epoxy lĂ©gèrement thyxotropĂ© pour bien "mouillĂ©" le support et avoir une surface lisse avant la stratification ( ne pas oubliĂ© de bien poncer avant de faire la stratification ) sur ton bibiais, pose un tissu d'arrachage, tu gagnera du temps pour la finition ( bien soigner la stratification te fera gagner Ă©normĂ©ment de temps, ne pas partir du principe que c'est le masticage qui rattrapera ) ·le 07 jan. 10:06
safioran:Si je confirme la vision de Patrick pour fiabiliser la coque , il me parait essentiel de se poser qq questions avant de se lancer dans une opĂ©ration lourde et aussi coĂ»teuse .Quelle est la valeur du bateau ? La valeur du bateau vaut elle le coĂ»t d'une rĂ©paration aussi lourde .Peut on rĂ©duire la procĂ©dure de remise en Ă©tat " dans les règles de l'art " , en rĂ©duisant la procĂ©dure ? Nombre de bateau se sont vu pelĂ©s et amputĂ©s d'une voire deux couches de strat. Sans perdre de rĂ©sistance de la coque , on peut donc imaginer sĂ©rieusement qu'une mise Ă  nue de la coque , puis un traitement Gelshield ou VC Tar , protĂ©gera pour de longues annĂ©es une coque qui Ă©volue dans des eaux très chaudes . En conclusion , sur un bateau construit dans les annĂ©es oĂą on n'Ă©tait pas radin sur la matière , le traitement avec de l'epoxy redonnera Ă  la coque une nouvelle jeunesse pour permettre Ă  nos voyageurs de terminer sans encombre leur voyage au long cours . ·le 07 jan. 12:21
Patrick25:Entièrement d'accord avec Safioran·le 07 jan. 12:26
Fred&Vero:Merci Patrick et Safioran. C est en effet tout le propos. Pour ma part, ce bateau est tout ce que je possede. Avec un projet de revente sous 2 ans, je veux pouvoir presenter le bateau sans vice cachĂ© et etre tranquille apres la vente. Je suis actuellement au Mexique et ai un peu de temps devant moi, je peux m approvisionner en materiaux facilement depuis les USA, c'est donc une opportunitĂ© de faire les travaux comme il se doit que je ne retrouverai pas de sitĂ´t. Je penche donc pour un faire un traitement radical.Je penserai au tissu d arrachage (je ne l avais pas notĂ©, mais prĂ©vu) et vais me renseignĂ© quand a la resine thyxotropĂ© (je ne sais pas ce que c est.). Merci a tous ·le 07 jan. 17:07
Patrick25:Tu peux trouver de la rĂ©sine dĂ©jĂ  thyxotropĂ© ( pour Ă©viter que cela ne coule sur les parois verticale ) ou alors tu rajoute de la silice colloĂŻdale Ă  ta rĂ©sine Ă©poxy.( bien mĂ©langer avec un malaxeur et bien lissĂ©, c'est extrĂŞmement dur Ă  poncer, ne pas utiliser comme mastic )·le 07 jan. 17:14
Fred&Vero:Ah ok, oui j utilise cela tout le temps mais ne connaissait pas le terme savant. Merci ·le 07 jan. 17:25
CĂ©dric 1983:Ces photos montrent de la rĂ©sine hydrolysĂ©e... donc osmosĂ©e!Rien de grave mais il ne faut pas rien faire... mais agir·le 08 jan. 23:36
06 jan. 202107 jan. 2021
0

Bonjour,

Selon moi bateau qui a tapé.

Les cracks de fibre doivent être réparées absolument.

Virer toutes les délaminations, combler les manques avec des tissus, puis restratification avec par exemple bibiais, puis topcoat de nouveau et c'est partit pour 30 nouvelles années de nav. Il faut être soigneux et ne pas oublier des morceaux délaminés sous peine de voir les délaminations se propager (parfois sans qu'on ne la voit) et disloquer le bateau à terme ou en cas de coup dur (tempête par exemple)

Mais ne surtout pas laisser ces cracks dans la coque : risques d'ennuis et de destructuration de la coque.

RĂ©parer un gros crack :

En réparer plein mais peu structurels :

La chaine entière est très intéressante et très pédagogique, si ce n'est le placement de produit systématique.

Dans tous les cas, rien d'insurmontable et d'un coût limité si on fait le travail soi même et qu'on emploi des matériaux standards.

PS : je vois pas l'intérêt de l'époxy, bateau en polyester : résine polyester et top coat, absolument pas une peinture surtout. (les résines polyester ont bien changées, et il ne faut jamais utiliser d'acétone en dilution dans les résines, l'acétone pourri la résine et surtout le Gelcoat)


07 jan. 202107 jan. 2021
1

en construction sur moule femelle on commence par l'application du gelcoat puis de la couche dure quand le gelcoat est encore "amoureux" (légèrement collant). C'est une première couche de mat de verre à laquelle le gelcoat doit parfaitement adhérer.

Si on laisse la strat de la couche dure catalyser complètement, il faut la meuler en surface avant l'application des couches de tissus suivantes.

On peut imaginer dans ton cas que que ce process n'a pas forcement été bien mis en oeuvre. si il s'agissait d'un problème de bateau qui a tapé ou autre, le soucis n'apparaitrait pas de manière identique sur toutes les oeuvres vives.


Fred&Vero:Merci pour ton commentaire. J ai commencĂ© a retirer le gelcoat (pour de vrai cette fois ci) et il me semble que le matbde verre en contact avec le gelcoat manque de rĂ©sine. Soit par manque a la fabrication, soit par destruction due Ă  l osmose. Quoiqu il en soit, tout est tres sec, pas d acide qui coule ni rien. ·le 08 jan. 01:51
Vile-coyote:dis il est de quelle couleur le tissus sous le gel coat, blanc ( clair ) partout, ou noirci ? ·le 08 jan. 08:20
Fred&Vero:C est relstivement clair dans l ensemble avec quelques petites taches encore plus claires. Pas de tache noircies. j ai rajoutĂ© des photos dans le fil de discussion. ·le 08 jan. 15:48
07 jan. 2021
0

ai je parlé d'osmose, ou de délamination ?
ai je donné raison à l'un plus qu'a l'autre ?
recentrons le sujet sur le problème et c'est tant mieux

perso je suis du même avis que MAKUB, je répare le polyester au polyester.

je plussois sur l'usage du tissus d'arrachage, indispensable pour à la fois optimiser l'état de surface et réduire d'autant le poncage.


Patrick25:Pour des rĂ©parations suite a un choc, ou des besoins en renfort, effectivement la rĂ©sine polyester conviens bien, par contre dans le cas prĂ©sent, une rĂ©sine epoxy sera prĂ©fĂ©rable pour ces qualitĂ©s d'adhĂ©sion et de rĂ©sistance Ă  l'hydrolyse ( une autre solution intĂ©ressante serait une rĂ©sine vinylester, mais une rĂ©sine epoxy sera plus facile Ă  utiliser )·le 08 jan. 09:37
07 jan. 2021
0

Ah ben justement, je suis un fervent convaincu du tissu d'arrachage pour la qualité de la surface obtenue en strat.
Mais je n'ai pas d'expérience pour du "mastic" polyester ?? Une toile d'arrachage beurrée de mastic et appliquée sur la surface c'est bon ??
Merci pour votre retour d'expérience pour cette question qui pourrait bien être basique...
Cdlt
Jm


Patrick25:Le tissu d'arrachage se place sur un stratifiĂ© encore humide, tu le retire après polymĂ©risation complète, et cela te donne une surface prĂŞte Ă  recevoir enduit, mastic, etc·le 08 jan. 09:40
jminet:Oui, c'est ce que je fais. La question que je pose c'est de savoir si on pourrait envisager (et si quelqu'un a essayer de le mettre sur du mastic (objectif gain de rapiditĂ© pour avoir un bel Ă©tat de surface "mieux que ce que fait un mastiqueur très moyennement douĂ©). VoilĂ . Si qqun a la rĂ©ponse, merci tout plein·le 08 jan. 15:08
Patrick25:Non, cela ne fonctionnera pas avec du mastic, trop visqueux pour passer Ă  travers du tissu d'arrachage.Pour le masticage, c'est un mĂ©tier...Essaye de tirer ton mastic avec des lames souples en acier ou aluminium de 50-60 cm de long et 10 cm en largeur.·le 08 jan. 15:23
Hubert, de Cherbourg:je confirme : l'enduit epoxy c'est Ă©puisant et quand les bras commencent Ă  trembler ça fait des vagues !sur mon prelmier Gib Sea 105 j'avais voulu faire tout le boulot moi-mĂŞme du dĂ©capage du gelcoat jusqu'Ă  l'antifouling.pour l'enduit j'ai vite repassĂ© la truelle au pro et ami.avec une grande lame il partait du haute de la quille et allait d'un seul coup jusqu'Ă  la flottaison. Grosse Ă©conomie d'enduit et de ponçage mais c'est comme le plâtre : c'est un mĂ©tier !·le 08 jan. 15:36
08 jan. 202108 jan. 2021
0

HolĂ 
Le tissu d'arrachage permet de reprendre le taf sans poncer mais il ne fera pas de miracles s'il y a des défauts et dernière chose il me semble que pour la surface d'une coque ça va lui coûter la peau des fesses non ?
Moi je préfère construire mon timing avec les durcisseurs pour fabriquer mon enduit avec la même résine époxy et balancer l'enduit mouillé sur mouillé.
Là c'est une accroche chimique et non mécanique comme avec le tissu d'arrachage.
J'ai posé l'enduit sur la coque ainsi et on gagne une étape (et des sous).
Au moins 3/4 passes enduit/ponçage pour venir à bout des défauts,faut être lucide si on veut une belle surface.
Bon c'est un effort de plus après une strat totale ou on est un petit peu rincé...
Nous on l'a fait après 18h de strat non stop ,au petit jour avant d'aller se coucher,on était trois pour stratifier la coque,à l'envers of course puisque construction.
Une fois fait je me suis retrouvé seul pour les passes d'enduit;un mois et trois semaines de ponçage/enduit pour rattraper les défauts des deux couches de strat de biaxial posées plus des renforts locaux en UD de 1200g feutré.
6h par jour de taf,week-end off récupération obligatoire;c'est une sacré épreuve physique et mentale,au début on met toujours trop d'enduit et peu à peu de moins en moins...
5mm de bosse il faut aller chercher loin pour Ă©galiser!
Ne pas négliger un spot puissant pour éclairer en lumière rasante pour voir les défauts sous une bâche (mieux ça tamise la lumière pour l'usage du spot)ça permet d'aller plus vite et ne pas être déçu quand après une belle peinture on voit tous les pocs qu'on a oublié...
Enfin là c'est sous la flotaison esthétique moins importante


Patrick25:Ta solution marche aussi, mais faut pas se louper dans le timing, sinon gros risque de dĂ©collement, et comme le tissu d'arrachage est pas très chère pour ma part je privilĂ©gie toujours cette solution.·le 08 jan. 10:19
James :C'est exact; il faut de l'expĂ©rience pour trouver le bon timing pour surcoucher.Le tissu d'arrachage je croyais que c'Ă©tait très cher je n'en ai jamais utilisĂ© Ă  part arracher celui posĂ© sur les tubes d'Ă©tambot ·le 08 jan. 16:07
Patrick25:Le tissu d'arrachage c'est du tissu polyester, j'ai mĂŞme connue des entreprises en Asie qui utilisait du tissu de parapluie comme tissu de dĂ©laminage.·le 08 jan. 16:17
James :Ah ça c'est un truc bon Ă  savoir !·le 08 jan. 22:06
FredericL:Chez Sicomin, le Peeltex c'est du polyamide. Chez Diatex, il y a du choix...www.diatex.com[...]achage/ ·le 08 jan. 22:59
James :Eh bien ya le choix chez eux !Impressionnante la gamme ...·le 08 jan. 23:21
08 jan. 2021
0

Faute d autre moyen à ma disposition, j ai déclenché les hostilites avec une disqueuse avec un plateau de poncage au Grain 40. Ce n est pas parfait mais en prenant son temps et en maintenant le plateau le plus plat possible, ce n est pas si mal. Il faudra reprendre au grain 80 et à l orbital mais je pense que cela sera acceptable sous la flottaison. J ai bien conscience que la phase de poncage de mastic sera rallongée.
Ensuite ce sera probablement, première couche epoxy, +epoxy épaissi au cabosil + 1 tissu bibiais 440gr/m2 + tissu d arrachage, mastic epoxy et poncage, 3 couche de Interprotect 2000HS (High solid), + 2 couches de primaires epoxy PPG que j ai deja + 2 couches d erodable ABC3 PPG que j ai deja. J espere que cela ira. Il y aura qqs reparations au niveau des bers avec en plus deux couches de bibiais 600gr/m2.


Vile-coyote:bon courage, c'est du gros boulot, mais y'a pas beaucoup d'alternative.tu veux pas plutĂ´t faire dans l'autre sens, mastic epoxy sur existant dĂ©capĂ©, puis bibiais puis finition avec epoxy Ă©paissi au cabosil, puis interprotect, etc... ·le 08 jan. 20:04

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de rĂ©pondre Ă  une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre rĂ©ponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

DĂ©poser un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

le beau temps...

Après la pluie...

  • 4.5 (110)

le beau temps...

mars 2021