Expertise : je me pose des questions.

Bonjour à tous.

Suite à un sinistre, un expert désigné par l'assurance est venu voir les dégats de mon bateau avec le devis du chantier.

Lorsque j'avais reçu ce devis, je m'étais dit ça ne passera jamais vu les prix pratiqués. Un exemple, la sortie et remise à l'eau + stationnement pout effectuer les réparations prix demandé par le port X par 3. Et c'est le port qui fait le travail.

Aucun problème, l'expert, mandaté par l'assurance pour défendre leurs intérets, a tout accepté.

Ensuite, il a marqué sur son rapport : le bateau que nous avons expertisé est encore en bon état d'entretien et de conservation. Et il donne une valeur vénale brute. Je l'ai appelé pour lui demander sur quoi il se basait et de quel droit il donnait au pif une valeur vénale.

Il m'a dit que c'était normal en m'avouant qu'il n'avait rien vu puisque le bateau est désarmé, complètement vide, même pas regardé le moteur dont il a marqué sur son rapport puissance inconnue.

Beaucoup trop de questions à se poser.

Quelles sont vos idées sur tout ça.

Merci à vous tous et bon vent.

L'équipage
10 fév. 2011
10 fév. 2011
0

poser des conclusions
Faire des conclusions sans avoir fait le travail ... conscience professionnelle ? éthique ? déontologie ?

10 fév. 2011
0

Non
incompétence grave
JP
expert dans un autre domaine

10 fév. 2011
0

Filouterie
Comme tout ce qui tourne autour des assurance, terrain miné, arnaques en série, assurances bidon, renboursement absents...
Un sacré bon métier d'avenir mais faut savoir mentir avec justement... assurance et n'avoir aucune conscience.

10 fév. 2011
0

on est tous experts puisque ....
..aucune règle ne protège le titre (sauf peut être expert-comptable).
N'importe qui a le droit de mettre sur sa porte une plaque en cuivre marquée "expert".

Un bon expert doit pourtant être expérimenté, indépendant, impartial ,connaitre ses limites et avoir bonne conscience.
Ce ne sont que les mauvais qui sont obligés de mentir pour garder la face.

Malheureusement,beaucoup d'experts se gargarisent de leur titre, sont dépendants d'un tiers (assureur ou assuré), intéressés sur le montant de l'expertise, dépassés par la technicité de l'expertise, incompétents ou même tout cela à la fois.

Comme dans tout domaine, la réputation est préférable au titre.
Et la plaque en cuivre la plus visible et la plus brillante n'est pas forcément un bon signe.

10 fév. 2011
0

pas bon
Bonsoir ,j'ai eu un sinistre l'an dernier dufour 24 77 70% de vestuste l'expert maif ma vu a tout fait il a des donnees assurance je ne dirais pas qui il a fait des photos sans monte sur le bateau qui n'etais pas les miennes.

13 fév. 2011
0

MAIF ?
T'es pas prof de français j'espère !

G.

11 fév. 2011
0

A te lire, tu es tombé
sur un Charlot. Il y en a. Fais le savoir à ton assureur qui n'a probablement rien à faire d'un mauvais expert. Cela les dessert in fine car les assurances payent des expertises et il faut qu'elles soient factuelles et intègres sous peine de procès fort chers.
J'en ai vu perdre toute crédibilité et ne plus se voir confier de dossier.

13 fév. 2011
0

y a-t-il un risque ?
Merci pour vos points de vues.

Cependant, je me pose une autre question, en cas de gros pépin, l'assurance ne se servirait elle pas de la valeur vénale de ce rapport qui a été établie au pif. Certes je vais leur demander mais avant si parmi vous il y a des connaisseurs.

De toute manière la valeur vénale sert de base au calcul de la cotisation. Donc si cette valeur vénale est prise au sérieux par l'assurance, ils doivent me recalculer ma cotisation.

Ou alors ce document n'a de valeur uniquement pour le sinistre auquel il se rapporte, mais dans ce cas alors porquoi avoir donné une valeur vénale sans n'avoir rien vu, bateau vide pour hivernage.

Le capot du moteur n'a même pas été ouvert d'après les dires de l'expert, malheureusement je n'étais pas sur place le jour du constat des dégats, je préfère ce terme à expertise.

Si expert ou connaisseur merci pour vos réponses

13 fév. 2011
0

J'ajoute.....
..ne pas confondre la valeur vénale et la valeur sentimentale.
Es-tu certain que la valeur vénale de l'expert n'est finalement que son juste prix ?
Combien vendrais tu ton bateau ? (et non pas combien estimes-tu pouvoir vendre ton bateau ?)

13 fév. 2011
0

quelle est la véritable valeur vénale ?
Sauf factures récentes à l'appui, c'est souvent subjectif.
Mais il n'y a rien de répréhensible à contester l'avis d'un expert...sauf que tu ne t'en feras pas un copain.
Si son expertise est finie (rapport rendu), peu t'importe.
Si elle n'est pas finie, tu peux lui demander des explications et l'informer, que sans réponse de sa part, tu préviendras l'assureur directement de ses agissements.

Comme dit ci-dessus, l'assureur ne t'en tiendra pas rigueur, au contraire, car souvent, les experts ne sont pas salariés des assureurs.

Le tout est que tes arguments soient convaincants pour faire changer les conclusions de l'expert ou de l'assureur.
Je ne pense pas que prendre soi même un expert fera avancer le schmilblick.. car on t'opposera toujours le coté subjectif.

13 fév. 2011
0

Si tu te sens floué
Tu peux toujours te payer un expert et qui te donnera un rendez-vous, auquel tu ira, et qui te donnera son évaluation que tu pourra opposer à ton assureur.
cela entrainera quelques tracas administratifs, mais au moins tu ne passera pas pour un gogo, et peut-être sera-tu mieux remboursé.

13 fév. 2011
0

Ce qui m'étonne,
c'est que tu aies accepté une expertise en dehors de ta présence. A mon avis, si tu as été convoqué et ne t'es pas présenté, je ne suis pas certain que tu sois très entendu.

RV

13 fév. 2011
0

Ne pas hésiter !!
Hola !

En matière de sinistres, qu'il s'agisse de bateau, de voiture ou de maison, il ne fait faut pas hésiter à faire réaliser une contre expertise.

Par définition, l'expert désigné par la compagnie d'assurance est mandatée par cette compagnie, donc payé par elle, et même si celà va heurter certaines sensibilités, la raison du payeur est la plus forte.

Si on n'est pas d'accord avec les conclusions de cette expertise, rien n'empêche, bien au contraire, de faire réaliser par soi-même, à ses frais, une contre expertise par l'expert de son choix.

Dans le cas ou un compromis entre assuré et assureur ne serait pas trouvé, ce sera au tribunal d'apprécier ou se trouve la réalité.
Donc en cas de sinistre d'importance, il faut faire la balance entre la perte résultant d'une expertise "pro-assurance" et les frais d'une expertise réalisée à sa demande.

Il ne faut pas considérer que parole d'expert désigné par l'assurance vaut parole d'Evangile.

Bon vent !!

13 fév. 2011
0

Il n'a jamais été question d'expertise
j'ai eu un dégat, je fais faire un devis de réparation et l'assurance désigne un expert pour je pense constater les dégats et s'assurer que le devis correspond à la réalité.

Dégats peu importants par rapport à la valeur vénale , le problème n'est pas la.

L'expert a été voir les dégats en présence de celui qui a fait le devis.

Comme il ne s'agissait pas d'expertise, quel était mon rôle, ce n'était pas à moi à commenter le devis. Tant qu'aux degats, ils étaient visibles et mon rapport précisait tout. Quand les voitures sont chez le carrossier, les experts s'y rendent sans le propriétaire du véhicule qui bien souvent n'est pas au courant du jour de sa visite.

Tant qu'à la valeur vénale annoncée, mon reproche n'est pas envers la somme annoncée mais sur la façon d'annoncer la somme sans n'avoir rien vu qu'une coque. Mes voiles de 2010 sont au chaud chez moi ainsi que la sécurité, le moteur on en ignore la puissance.

Je me dis simplement que ce genre de boulot peut se faire sur photos sans même se déplacer. Est- ce çelà le travail d'expert, pour certains sûrement mais j'espère que c'est la minorité pour d'autres j'imagine que c'est plus sérieux.

Ca rejoint ce qui est dit plus haut et pas par moi, il y a sûrement des bons experts et d'autres qui pensent l'être mais bon comme un peu partout.

Bon vent et merci à tous.

13 fév. 2011
0

d'accord ce n'est pas l'évangile, sauf que...
La Fontaine en a déjà parlé : ce sera le pot de terre contre le pot de fer.
Pas sûr que le jeu en vaille la chandelle...

13 fév. 2011
0

Je ne vois pas le problème ici.
Peut-être je comprends mal la situation, mais je crois que la compagnie d'assurance veut simplement savoir si la réparation vaut la peine de payer. Ils envoient leur expert pour voir. Si le coût de la réparation va dépasser la valeur du bateau - ce qui peut facilment arriver - ils ne voudront pas payer, et ils vont le voir comme une perte totale. Si la valeur du bateau dépasse le coût des réparations, ils voudront savoir cela aussi. Grosso modo, l'état du moteur n'y est pas, du moment qu'il y a un moteur. L'état du grément n'y est pas, du moment qu'il y a un mât et un bôme. Voiles pareilles. L'expert n'y est pas pour voir si la chaine est rouillée, ou si la couleur des rideaux va bien avec les coussins. Le bateau semble être bien entretenu, en bon état général: Bon. Tu n'es pas en train de leur jouer un tour: ils pourront payer la réparation.

Le truc de payer 3x le prix pour sortir de l'eau, je ne sais pas. Peut-être, au millieu de l'hiver comme nous sommes, le port a dû déhiverner tout le Travelift, regonfler les pneus, changer la batterie, remplir le réservoir et ensuite le remettre en état de somnolence, que pour ce seul bâteau. En plus, peut-être il leur fallait embaucher les ouvriers pendant le weekend, ou pendant le déjeuner, parce qu'ils avaient des autres choses nécessaires à faire pendant la semaine, ou à cause de la marée. Quand on a un accident de voiture et "l'expert" de la compagnie d'assurance passe au garage, il verifie que la réparation vaut la peine de payer. Il ne verifie pas si l'ampoule du frein gauche est éteint. J'ai peut-être tort, mais ce serait mieux de se renseigner auprès de la compagnie d'assurance - qui a dû payer pour l'expertise - avant de supposer la malfaisance.

13 fév. 2011
0

Mwouais ...
Si les assurances et les assureurs étaient des philantropes celà se saurait !!

Bon vent !!

13 fév. 2011
0

Vous n'êtes jamais content!!!!!
Il y en a un qui pleure ( à juste titre...) que son assurance ne veut rien lui verser pour d'obscures raisons d'exclusions de contrat alors que son canot a coulé et voilà maintenant qu'un autre trouve zarbi que son assurance lui rembourse ses dégâts en payant le prix fort sur un constat d'expertise trop baclé à ses yeux!

Moi je voudrais surtout connaître le nom de l'une et de l'autre pour savoir chez qui m'adresser et laquelle éviter et c'est la seule chose que je n'arrive pas à savoir en lisant vos interventions!!!!!!!!!!!

:non: :reflechi: :non:

14 fév. 2011
0

Oui mais
l'expert a donné une valeur vénale brute pour le navire, qui, si elle n'est pas contestée par le propriétaire, risque fort de servir à nouveau en cas de sinistre plus important, voire en perte totale.
Si le navire est assuré tout risque, il doit faite l'objet d'une valeur agréée sous peine de grosses désillusions. D'où l'intérêt d'une expertise en bonne et due forme, tous les 5 ans ou selon clauses ou encore si travaux hors entretien courant (remotorisation...).

14 fév. 2011
0

Encore une fois; où est le problème ?
Tu es assuré, tu as un sinistre, tu produit un devis de réparation, l'expert approuve ce devis et l'assurance te remboursera quand tu auras fait les travaux.

Tu trouves le devis cher ? Il ne fallait pas le produire à l'assureur, mais en demander un autre.

Tu n'aimes pas la valeur vénale donnée ? Aucune importance, elle ne sert que pour justifier l'intérêt de réparer.

Ton seul problème, dans cette histoire, c'est que le rapport sinistre/prime de ton contrat va se dégrader.

Jacques

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bientôt fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (158)

Bientôt fini ?

mars 2021