expert maritime plaisance

bonsoir,
je me pose des questions sur la formation des experts maritime pour la plaisance, existe t-il des formations pour ce métier?? si oui lesquels??
merci

L'équipage
07 nov. 2010
07 nov. 2010
0

aucune formation n'est demandée
il existe un ordre des experts maritimes qui organise des sessions d'échanges et de formation.

Pour s'inscrire à cet ordre et devenir "crédible", il faut un certain nombre de critères.

Personnellement, je suis me considère comme expert dans certains domaines techniques, mais je n'interviens pas "avec autorité" dans le cadre de sinistre.

07 nov. 2010
0

merci
pour votre réponse, vous êtes donc expert? s'est donc l'expert qui limite son domaine de compétence?

07 nov. 2010
0

un ordre ?
et pourquoi pas un désordre ?
Il y a quelques ordres professionnels qui régissent des professions réglementées .
Les experts maritimes n'en sont pas .

D'une manière générale, les experts s'autoproclament . Rien ne l'interdit . Seule compte la certitude que l'on a dans ses compétences .

Après !

Pour être inscrit sur une liste de cour d'appel, il faut de la patience et ne pas avoir de casier judiciaire .

Pour entrer dans le circuit des compagnies d'assurance, il faut passer par les mystères de la cooptation .

Le plus simple est d'acheter un cabinet d'expertise déjà reconnu .

07 nov. 2010
0

Formation......
Là peut-être :

www.icmformation.com[...]43.html

:pecheur:

07 nov. 2010
0

ok
merci ,pas mal je vais chercher !
sympa

07 nov. 2010
0

merci
pour tes conseils

07 nov. 2010
0

Non mais il y a trois métiers en un
Le technique, déjà pas facile de connaitre à la fois les moteurs Diesel, inboard hors-bord, la construction navale, les problèmes d'osmase et corrosion alu, les coques en bois, en ferro-ciment, les gréements, l'inox, les textiles... et j'en passe.
Le commercial et le relationnel car on s'adresse à une clientèle, assureur ou particuliers, avec éventuellement des rapports en anglais pour les étrangers,
le juridique est le droit maritime, les contentieux et litiges.

Donc pas vraiment de formation mais des formations. Ce n'est en général pas une première carrière. Enfin, si on espère un peu de crédibilité dans quelques domaines.

Cordialement

08 nov. 2010
0

merci alwood, comparée à la formation en France...
ça donne envie, sauf que la météo est qd même moins clémente qu'à Toulon...
qd au tarif/durée, c'est du 10 contre 1... on ne joue pas ds la même cour
les anglais resteront tj les maîtres en la matière, en France, la mayonnaise ne prends pas et il faudra qu'un jour l'Europe édite une directive pour réglementer tt ça en France.
JL.C

08 nov. 2010
0

tout à fait d'accord, je me suis mal exprimé
la seule formation trouvée en France dure 4 semaines environ, pour un coût équivalent, d'où le ratio 10/1 puisqu'en Angleterre c'est 43 semaines de formation
JL.C

07 nov. 2010
0

il existe...
une formation d'expert maritime à l'ENMM du Havre, pour la marine marchande, payante (10kE) et on leur a fait virer du cursus la spécialité plaisance... je ne dirai pas qui mais suivez mon regard : chasse gardée.
si les compétencees sont là, le responsable de la formation au Havre m'a dit qu'il était possible de se raprocher d'une école ou centre de formation marine, et tenter une vae, puis s'installer sans rien demander à personne.
je ne dirai rien sur la formation dont l'adresse a été donnée, si j'ai un peu de sous, j'irai pour le plaisir... près de la mare bleue
en fait le métier ne s'apprend pas, il se fait sur le tas pendant de longues années et c'est pour ça que des fois c'est bon, des fois ça ne l'est pas
JL.C

07 nov. 2010
0

La profession d'expert maritime n'est pas....
réglementée sauf erreur de ma part. SI j'ai bien compris, il ne faut aucun diplome pour s'installer.

Je tire cette info de cette discussion assez vive sur :

www.stw.fr[...]ers.cfm

@+

08 nov. 2010
0

ici aussi
si votre niveau de connaissance en construction navale est déja conséquent, si votre niveau d'anglais technique est correct, si votre motivation est la reconnaissance par un organisme international d'experts maritimes, si votre porte-monnaie peut se la permettre : Practical and Small Boat Survey.(4195 gbp soit environ 5000 eur)ici, ils sont trés sèrieux et surtout reconnus...

www.ibtc.co.uk[...]ourses/

C'est là que j'ai passé mon diplome de charpentier de marine il y a onze ans et je peux assurer que la formation est 80% "hands on" et 20% "theory".

Pour ceux interressés, j'habite à dix kilometres du collège donc peut aider pour le séjour.....(trouver une accomodation etc... bien que le collége a tout un réseau de pioles à louer vu que la grande majorité des étudiants viennent de partout dans le monde.

08 nov. 2010
0

certes
cher mais la qualité de la formation est autrement sérieuse. Un prof pour quatre élèves et le diplome ouvre automatiquement une adhesion au BMSE (British Marine Surveyors Europe et endorsement par le YDSA (Yacht Designers and Surveyors Association)... ce qui devrait assurer un bon et rapide retour sur investissement... AMHA

03 avr. 2012
0

Où est cette formation?? julien.

03 avr. 2012
0

Comme tout métier, l'expert a très fortement intérêt à avoir une RC professionnelle. Et sans RC, moi je fuis devant "l'expert". Je doute que les assureurs ne mettent pas un certain nombre de conditions à l'octroi de cette RC. Donc, renseigne toi auprès de ta compagnie d'assurance ou une autre pour savoir quelles seraient leurs exigences pour te couvrir.

03 avr. 2012
0

Le premier venu peut se déclarer "Expert maritime" : il n'y a besoin d'aucun diplôme. La profession essaie des formations et certains sont "agréés" auprès des compagnies d'assurance.
Ayant eu affaire à l'un d'entre eux, se sont souvent des incompétents : pour eux un verre à moitié plein, est un verre à moitié vide : comme ça ils ne prennent pas de risques !

Ils sont aux ordres de celui qui les paye. Un exemple ? celui que je connais ne comprend pas à quoi sert un régulateur de panneaux solaires ! Lorsqu'il fait des mesures d'hygrométrie, c'est un quart d'heure après avoir sorti le bateau de l'eau ! etc... etc...

14 juin 2012
0

Bonjour
Certains experts ont moins d'expérience que des propriétaires qui ont eu 3 ou 4 bateaux sur lesquels ils ont assurer la maintenance. Il n'y a pas de diplôme pour être expert. Quel crédit accorder à une expertise, j'ai quelques doutes, surtout que l'on ne peut dans aucun cas se retourner contre l'expert. Conclusion l'expertise devient une garantie psychologique.

Cordialement

14 juin 2012
0

Bonjour.
En France, les métiers d'architecte naval et expert maritime ne sont pas des professions réglementées
Par contre certaines école comme Arts et Métiers, Ensta ont une bonne formation plutôt axée sur l'off shore et les gros culs.
En Angleterre, la formation d'architecte plaisance est plus axée sur les bateaux de moins de 40 mètres.

Quant a expert maritime ....... Vous pouvez choisir entre le loto, pmu ou tic tac ..

Amicalement

14 juin 2012
0

Bonsoir à tous,
Je me délecte en lisant les différents post mais chacun parle du métier d'expert mais lequel ? moi je connais trois métiers différents d'experts maritime :
- l'expert maritime judiciaire et expert de partie, son domaine principal : le contentieux amiable et judiciaire
l'expert indépendant qui outre les expertises classiques de pré-assurance, pré-transactionnelles, conseille l'assuré dans ses litiges avec les chantiers de réparations, les vendeurs de bateaux, assureurs, en organisant des contre-expertises, ..., il peut aussi être missionné par les services de protection juridique des compagnies. Il travaille étroitement avec des avocats.
l'expert des assureurs qui travaille presque exclusivement pour les compagnies. Ce sont les plus gros cabinets qui sont vendables.
Cordialement

15 juin 2012
0

je vous fais part de mon expérience:
après une vingtaine d'années dans le domaine du nautisme (construction navale en composite , voilerie et course au large, j'avais monté une petite entreprise d'expertise maritime dans le sud de la France, hélas cela n'a pas durée car je ne pouvais faire que des expertises pour des particuliers (par exemple avant achat d'un bateau) mais pour les sinistres, travailler pour et avec les assureurs était impossible car je ne faisait pas parti du CESAM voir de la FIEM .
j'étais, il me semble compétent dans l’expertise technique avec de bons outils (caméra thermique pour les délaminages de strat, appareil de contrôle de taux d'humidité), mais pas assez d'expérience dans le domaine juridique .
maintenant je suis formateur depuis douze ans en maintenance nautique à l'IPFM .
Bon courage aux futures experts maritime.
Erlannic. (Xavier Kergal)

15 juin 2012
0

Bonsoir Xavier et bonsoir à tous,
La difficulté principale, c'est de vivre au départ de la spécialité d'expert maritime indépendant. Après de nombreux stages en construction et réparations navales plaisance, une fois acquis le changement d'échelle, j'ai démarré en enseignant la maintenance navale dans un Lycée de la mer tout en recherchant des clients. Le CESAM vous ouvre les portes des compagnies. Mais il faut accepter leurs exigences qui peuvent être en contradiction avec la perception que vous avez de votre profession.
La FIEM est une fédération d'experts maritimes comme la mienne qui est l'UPEM. A ma connaissance, la FIEM ne recherche pas de missions pour ses adhérents. Pour quelles raisons l'adhésion à la FIEM vous aurait-elle permis d'avoir des clients ?
En ce qui concerne le juridique, nous n"avons pas la compétence pour dire le droit par contre, nous devons
connaitre parfaitement les procédures

24 juil. 2015
0

Monsieur, nous vous remercions de l’intérêt que vous portez au Centre de formations HSCE. En nous contactant directement, nous pourrons vous mettre en relation avec de nombreux stagiaires ayant intégrés la profession avec succès, dont les Présidents des chambres professionnelles, FIEM et FNEM ou stagiaires ayant intégrés d'autres Fédérations ou le CESAM. Vous pouvez aussi consulter sur notre site internet, un recueil de témoignages de stagiaires en libre consultation.

Pour information, les derniers Experts Judiciaires inscrits sur les listes de Bézier et d'Aix en Provence sont des ex-stagiaires ICM - HSCE. La formation HSCE fut aussi qualitativement très appréciée dernièrement par l'Adjoint du HFD Mer, PC -ISPS du service défense, sécurité et intelligence économique - Ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie à Paris.

Je reste personnellement à votre disposition afin de répondre à toutes vos questions et attentes, tout en regrettant que certains témoignages, émaillant ce forum et concernant nos activités ou ma personne ne soient pas nominatifs.

Cordialement :. Laurent Long

PS : Mon activité professionnelle principale est la gestion du cabinet d'Expertises Maritimes HSCE, exerçant cette profession depuis 1998. De fait, avant d'être devant vous un "formateur", je suis avant tout un professionnel de l'expertise grande plaisance pour le compte de constructeurs et importateurs en collaboration directe avec Maître Ferrari et Maître Bardin (Avocat - Docteur en Droit, spécialités droit Maritime et Fiscalité maritime internationale)

25 juil. 2015
0

si je puis me permettre, je ne vois pas bien ce que la profession d'avocat peut bien faire dans l'expertise maritime en dehors de la gestion des procedures..l'expertise dont il est question sur ce forum est en general strictement technique, et je vois mal un quidam n'ayant pas mis pendant des années la main a la patte ( navigation + tous les divers metiers impliqués) etre competent en la matiere...mais il est vrai qu'alors une formation reelle devant durer 10 a 20 ans il est impossible de rendre la chose viable en tant que metier .
.
il est paradoxal dans cette profession qu"elle puisse controler et juger sans avoir la competence du professionel de chaque domaine sachant que ces derniers ne le sont pas toujours...
ceci dit vous m'excuserez de jouer le fauteur de trouble, c'est ma place dans ce forum :policier:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (187)

novembre 2021