expériences de dériveur double dérives latérales ?

bonsoir je recherche des avis sur ce genre de dériveur avec double dérives latérales...
nav au près ? raideur ? stabilité ? entretien ?
merci d'avance
stef

L'équipage
12 fév. 2012
12 fév. 201212 fév. 2012
0

si tout va bien je pourrai tant dire plus en mars ou avril !
pourquoi cette question ?!
Eric

12 fév. 201216 juin 2020
1

j'ai appercu des photos de voilier avec ce genre de dérives...
et pourquoi d'ici mars ou avril pour toi ? une construction ? une acquisition ?

12 fév. 201216 juin 2020
0

Ta photos, c'est un integral 60 de Peter Gallinelli.
Tu en a un en vue ? C'est le voilier que je voulais mais en 43 !
Il a une occas qui m'est passé sous le nez !!! tant pis
j'ai trouvé un modele qui lui ressemble un peu et je le test en mars.


12 fév. 2012
0

J'ai été très interessé par un serpentaire 29 en cp avec 2 dérives latérales. Elles étaient pincés sur l'avant d'environ 4 degrés. Mais il fallait à chaque virement de bord remontait l'une et baisser l'autre. Au portant, on relevait les deux et on baissait une à l'arrière. Le tout sur un DI largé. Je pense que c'était pas du tout idiot, mais pas adapté à un programme plutôt cotier. J'ai quand même regretter de ne pas l'avoir acheté...

12 fév. 201216 juin 2020
0

¤¤¤

12 fév. 2012
0

pour Eric 69 c'est surtout pour ma culture perso... parce que pour l'instant je me renseigne... entre les matériaux, la longueur .... pas simple :reflechi:

12 fév. 2012
0

je n'vais pas pensé au coup d'une dérive sur 2 pour les virements...
les photos de miros sont sympa... c'est quel model ?

12 fév. 2012
0

Celui là est en polynésie !!!

Il avait gentiment repondu a mes nombreuses questions sur son bateau.
Un mec tres sympa et apparament son bateau marche tres bien.

12 fév. 2012
0

on voit bien l'influence des nouvelles carenes des mini, 40' et 60'.... boucains, cul large et derives latérales... qui a dit que la compet n'avait pas d'aboutissement pour la plaisance ...? :pouce:

12 fév. 2012
0

Ce que j'ai hate de voir, c'est ça capacité a remonter aux vents ...

12 fév. 2012
0

tu l'as trouvé ou? j'aime bien les plans Brouns... JF André aussi avec son Patago... mais y en a pas bcp en occaz ! des Boreals non plus... :heu:

12 fév. 201216 juin 2020
0

Exact eric69!! ¤¤¤

12 fév. 201212 fév. 2012
0

Il y a une coque de JF andre a vendre sur le site ...

Le mien je l'ai trouvé d'occase chez un brooker...
Francois 260, t'as pas des photos du serpentaire a derives, j'ai rin trouvé sur le net ...

Miro ... est ce ton bateau ?!

Il ne faut se leurrer, les derives c'est surement pas la panacée, il faut meme s'attendre a déventuelles déboires !
Bonne recherche

12 fév. 2012
0

Non, ça n'est pas mon canot!
Mais il m'avait tapé dans l'oeil!
Je vais souvent examiner (et visiter si je peux) les bateaux qui me semblent intéressants.
Même en Polynésie!

13 fév. 201216 juin 2020
1

Je suis depuis plus de 7 ans sur un plan de JP TUTARD construit par deux personnes à Sète en 1 an et demi.
* CP Epoxi, 11m au pont, 3,80m au maître beau, 2 safrans, 2 dérives latérales symétriques.
* plutot raide à la toile, et si minimum force 3, je fais en route fond 100-110 degrés d´un bord sur l´autre, mieux si le vent force.
* gréement aurique trés économique et facile à utiliser.
* tirant d´eau 0,90 m (apprécié en Casamance, dans les rios du Brésil et au fond du rio de la plata !!
* léger, 6T5 lège, 8 tonnes en charge, petits surfs à 12,5 noeuds,
* dans les petits airs, comme le bouchain n´est pas bien enfoncé, les dérives me semblent un peu étroites pour bien remonter.

Tu auras compris que je suis pas mal satisfait de mon bâââtôô qui colle bien à mon programme.

13 fév. 2012
0

Chouette bateau !
Et c'est quoi la suite de ton programme ?!!!
Plus a sud ?
Qu'elle longueur ,largeur et epaisseur font tes derives ?
Tu les remontent au winch ?

17 fév. 2012
0

Bon renflouement de caisse de bord, alors !
Si tout va bien, on devrait etre au Bresil debut 2013, peut-etre que l'on croisera quelque part !
D'ici là, je dois refaire de nouvelles derives ....
Bon voyage

17 fév. 2012
1

Suis en Guyane cause caisse de bord à refaire, aprés, Surinam et Antilles, aprés...?
Pas de grand Sud pour moi, chuis frileux et mon bato n'est pas du tout prêt pour ça (pas d'isolation, cockpit trés large mais pas protégé)
Les dérives se remontent avec un simple bout et une poulie en haut du mat, elles ont un profol naca (sais plus lequel)
En général, elles restent en bas quelle que soit l'allure.
A+

24 fév. 2016
0

Bonjour,
J'ai acheté un Ptit Hom en cours de construction mais je ne dispose que d'une partie des plans. Il y a quelques années j'ai visité Jean-Pierre Tutard (super sympa par ailleurs) qui m'a confirmé que les droits vient été payés, donc en ordre. Par contre il me manque quelques plans et les notes de calcul pour connaitre le couple de renversement et définir les mats notamment. J'essaie d'atteindre JPT en vain: téléphone et emails semblent sans réponse.

Auriez-vous soit des coordonnées récentes de JPT, soit les notes de calcul? Suivant vos convenances, me communiquer ce qui serait disponible et comment je pourrais en avoir une copie, par ex. en venant (en France), vous confier mes papiers d'identité et aller copier ce qu'il me faut dans un copy-shop, ou toute manière pratique.
Merci d'avance de me faire savoir ce qui vous serait possible sans vous déranger,
(Je vous donnerai tous mes détails en message privé)
Nicolas

24 fév. 2016
0

Merci, je vais essayer cela.
Belle journée, bon vent..

24 fév. 2016
0

Bonjour,
Essaye de contacter Renaud au chantier "P'tit Morgat" à Hennebont au 02 97 82 56 30, il en a construit un pour lui et en a fini un autre pour un client.
Je pense qu'il pourra te renseigner car c'est lui confectionné le gréement.
Yann

13 fév. 2012
0

Le premier architecte français a avoir promu les dérives latérales asymétriques, avec conviction, c'est jean-Pierre Brouns.
Après quelques articles explicatifs sur Loisirs nautiques, je fus très séduit par le concept, bien plus performant que celui de la dérive classique centrale.

Assez rapidement, J.P Brouns est passé aux biquilles.
Sans doutes pour privilégier la simplicité et par manque de succès du concept bi-dérives.
cela se comprend…

13 fév. 2012
0

J'ai eu un serpentaire 29 en alu avec les doubles dérives, du coté avantages :

un léger mieux sur les bords de près
les puits sont en dessous des banquettes du carré et ne l'encombre pas
aux allures portantes, on est sur des rails en laissant les 2 dérives descendues de 20 ou 30 cm

Effectivement, lors des virements au près, il faut être synchrone pour basculer d'une dérive sur l'autre, rapidement car sinon c'est + dur à remonter si l'eau appuie sur la dérive .

13 fév. 2012
0

Et tu navigais plutot en solo ou en equipage ?

15 fév. 2012
0

Plutot en solo, ou + précisément équipage très réduit !

Tant que les conditions étaient maniables, ça le faisait sans pb ensuite il fallait anticiper et bien coordonner la manoeuvre .

13 fév. 2012
0

AMHA le plus mieux avec dérives assy c'est le Bohème 33 de Jacques Deperon (ou Duperon ?)

15 fév. 2012
0

OK, mais l'intérieur n'est top pour la croisière, et bonjour les aménagements .

13 fév. 2012
0

le premier connu comme le dit aladis wing c'est jean pierre brouns
avec le BDS 56' , bateau qui il me semble existe toujours
apres il a dessiné les eolis avec deux derives lateralessabre (sur le BDS 56 les derives sont sur le cote du bateau dans un redan en haut du borde , un peu comme les appendices des tjaalks hollandais)? i la ensuite desine pour du bois moulé ou du strip Solen deriveur tre stypé , tres beau bateau avec derives laterales..
il en dessine encore des voiliers comme ca , mais c'est vrai qu'il est passé aux biquilles ou plutot "a derives lestées fixes" pour plus de simplicité..
c'est vrai aussi que le Boheme 33 est une pure merveille qui marche et remonte extremement bien..
eric

0

non le premier a faire un biderive moderne c'est bruce king en 1974 avec son one tonner terrorist!

06 sept. 2012
0

" le Boheme 33 est une pure merveille qui marche et remonte extrêmement bien..."

Surement, mais le cap ne fait pas tout et quand il est confronté en régate à des monocoques de tailles équivalente et même plus petit, il reste loin derrière à la bouée au vent...

C'est vrai qu'il est aussi impressionnant par la gite qu'il a sans dériver ( 45 à 50 ° par 30 noeuds de vent)

06 sept. 2012
0

Six mois après... Tout simplement parce que j'ai couru 7 manches de régates dans des conditions variables récemment et que j'ai pu l'observer de près...

Il possédait de bonnes voiles et était mené par un équipage qui semblait bon. Et ses résultats correspondent à ce que j'imaginais, en moins bon au près toutefois.

C'est un voilier de croisière atypique conçu pour l'échouage et le reaching et le portant à condition de voyager léger.

06 sept. 2012
0

Les résultats en temps réel du Bohême 33 sont consultables sur le site de SNBSM lors du Branle-bas 2012. Vent majoritairement de 12/15 nds mais un grand parcours portant et louvoyage par 22/25 nds de vent et une dernière manche musclée avec des rafales à 35 noeuds.

Un fil initié par la fille du propriétaire prétendait qu'il "marchait" à 7 nds au près...Osant écrire que ce n'était pas possible, nombre de lecteurs me démontraient le contraire...

Comme je le pressentais, il n'en est rien et ses performances sont comparables à celles d'un Surprise ( 7.60m) et nettement inférieure à celle d'un JPK 9.6m nettement plus petits. Le comparer avec le 33 pieds qui a gagné le ridiculiserait.

Cela m'a étonné car ce voilier était bien mené avec des voiles de qualité. Mais c'est logique pour un voilier de croisière et surement supérieur aux vitesses de ses concurrents en alu bien connus...

07 sept. 2012
0

Non, je crois que tu as un truc personnel contre ce bateau (ou son concepteur, mais je vois pas pourquoi, ou le constructeur qui les a produit pendant un certain temps, et là, c'est pas sympa pour les deux autres). Je me demande ce que tu as pu observer du pont du A40 sur lequel tu faisais l'équipier... ah, oui, j'ai consulté les temps réels, et c'est pour ça que je me demande , alors que vous étiez à au moins 1/2 heure de ce bateau, à chaque fois , comment, de si loin tu as pu observer le comportement du bohème et de son équipage... En tout cas, visiblement, le bateau n'a pas marché au prés comme il aurait dû, je comprends pas qu'il se fasse bananer par un surprise, ça ne correspond pas à ses performances.
Mais pour ce qui est de son comportement dans le petit temps (d'aprés mes sources il y a eu un peu moins que 12 noeuds sur certaines manches), je l'ai dit plus haut, et tu n'as pas dû le voir, il n'est pas assez toilé, donc il se fera bananes, même par les petits surprises. A propos de cette manche à 35 noeuds, lors du bord au portant, quid de son comportement? Avait-il l'air de se mettre constamment au tas sous spi asymétrique? Je demande ça, référence à "six mois avant", où tu avais l'air de douter de sa stabilité et de ses qualités marines. Comme quoi, tu vois tu ne rapporte pas tous les faits, et c'est pas bien!.... D'ailleurs dans ce fil, on s'interroge aussi sur ces sujets...

09 sept. 201209 sept. 2012
0

Vicking35, c'est pas vous qui disiez que le one tonner "TAPACENTBAL" etait un bateau mal construit etc etc?

il navigue toujours dans le pacifique :-D :-D :-D

alors votre jugement :heu:

06 sept. 2012
0

la reponse 6 mois apres?????????????????
tu perds te ta causticité Viking, un petit coup de vieux peut etre, ou une once de retenue?
depuis quand le Boheme est un bateau de régate?
Eric

06 sept. 2012
0

Merci Daniel pour ton intervention.J'avais vu que tu avais mentionné cela sur un autre fil, je me demandais quel serait tes observations par rapport à ce bateau. C'est fait.Par contre, je me demandais sur quel type de bateau était-tu?
J'ai moi-même passé une bonne quinzaine sur le "petit-frère", le 30 pieds.
A mon tour, je ne qualifierais pas ce bateau comme "bateau de régate", il n'a pas ce qu'il faut dans le ventre pour se défendre contre des bateaux 10 ans plus jeunes (je parle dans la même catégorie de taille) pour en remontrer entre 2 bouées. Pas assez toilé pour le petit temps, et ça reste un dériveur intégral, donc gros handicap au prés par rapport à la ribambelle de quillards modernes ultra-performants qu'il y a sur le marché. Pas assez puissant, il a du mal a démarrer.
Par contre, une fois lancé, donc plus dans une config longue distance, il est impressionnant de confort, de stabilité,de raideur à la toile et de performances pour un bateau de cette taille! Et même au prés, excuse moi de te contredire, en tout cas pour une utilisation croisière.
Pour reparler du 33 je trouve super qu'un proprio de Bohème vieux de 20ans ose se confronter à ces bolides de mer beaucoup plus neufs pour la plupart, surtout en gardant ses petites voiles en dacron!

06 sept. 201206 sept. 2012
0

T'aimes pas les bohèmes, tant pis on n'y peut rien...

07 sept. 201207 sept. 2012
0

Il ne s'agit pas d'aimer ou pas. Il s'agit de rapporter des faits, rien que des faits. Manifestement tu n'a pas consulté les temps réel de ces régates.

La semaine prochaine, je communiquerais donc les temps réels du Surprise 7.6 m, du JPK 9.6m, du JPK 10.10. Les différences sont très importantes.

09 sept. 201209 sept. 2012
10 sept. 2012
0

Un voilier de 13 m qui subit de telles avaries est il bien construit?

  • Poulie de barber 50 cm2 de pont arraché
  • Poulie de l'écoute. 30 cm2 arraché
  • ferrure de bastaque arraché.

Quand au jeu important des cloisons à chaque virement de bord...

Je persiste et signe... et suis heureux que les poulies de barber et de bastaques aient arrachées le pont l'avant veille du Fastnet 1979... nous empêchant de le courir.

Par ailleurs, n'importe quelle trapanelle ( Petit Diable, baleinière... ) est capable de se rendre dans le Pacifique.

15 fév. 2012
0

J'ai pas compris pourquoi les derives ne pouvaient etre laissees en position basse?
J'ai deux derives sabres et il n'y a qu'en regate que je m'amuse a remonter celle au vent.

15 fév. 2012
0

c'est quoi comme bateau ?

16 fév. 201216 fév. 2012
0

Tribal C'est peut-etre parce que si tu laisses t'a derive au vent "en bas" une vague pourrait la casser car elle est moin solide en travers qu'en longitudinale ...

17 fév. 2012
0

C'est vrai certains laissent leurs 2 dérives descendues, mais cela fait quand même pas mal de trainée, de même certains laissent leur dérive descendue au portant !

Hormis un coté "lazy" je ne vois pas trop l'intérêt sauf au portant comme dit + précédemment .

06 sept. 2012
0

si les dérives sont symmetriques cela se discute, si elles sont asymmetriques par contre les laisser baissées toutes les deux détruit pratiquement tous les avantages

17 fév. 2012
0

bonjour !
j'ai un JPB35, bidérives.
Les dérives descendent toutes seules par leur poids (un bout d'abaissement était prévu mais il est inutile). Je navigue seul : les bouts reviennent au cockpit, donc pas de difficultés. Ce système est efficace, permettant de faire du près. Le nettoyage est facile, les dérives étant remontables sur le pont même en navigation. Elles coulissent dans des boitiers qui portent le pouliage, lequel boîtier est lui même démontable en navigation. La raideur à la toile dépend bien sûr du lest (dans mon cas j'ai un dériveur lesté).
Personnellement, je sors la dérive sous le vent uniquement au près, et change de dérive lors du virement de bord : c'est facile.
Je dirai en résumé que c'est un très bon système pour avoir un tirant d'eau réduit sans être catamaran, onéreux mais fiable.

06 sept. 2012
0

Bonjour
belle remontée d'un fil que je n'avais pas vu passé, faute d'internet au milieu de l'atlantique...
Pour avoir navigué sur un TJALK d'une centaine d'années j'ai été étonné de l'efficacité de ces dérives latérales au profil asymétrique... bien sur il faut manœuvrer les deux dérives à chaque virement, relever celle au vent et abaisser celle sous le vent.
Il y a un bateau "vieux gréement" équipé de ce type de dérives qui courre la régate des Lilas Blancs... marche bien.
Les anciens n'étaient pas idiots... et trouvaient des sacrément bonnes solutions.

06 sept. 2012
0

Lorsque j'ai eu Jean-Pierre Brouns au téléphone, voici quelques temps, pour lui soumettre mes doutes sur le calcul de compensation des safrans, j'en ai profité pour le questionner sur les dérives latérales asymétriques. Pourquoi ces dérives latérales, si prometteuses, avaient elles quasiment disparues des projets d'architectes ? (surtout de siens, puisqu'il en était un fervent prometteur)
Sa réponse fut claire : les nouvelles obligations architecturales apparues dans les années 90 avait mis fin à cette voie de recherche.

06 sept. 2012
0

AMHA c'est aussi une question de couts de prod, et ils ne sont pas négligeables .

0

sujet passionant les derives laterales ,je m'y interesse encore malgré la desafection des constructeurs ! :-)

07 sept. 201216 juin 2020
0

Je m'y interresse aussi beaucoup, malgré le fait que j'ai un quillard. J'ai pu comme je le disais, éprouver ce concept sur un bohème 30, au mois d'août. Sur ce bateau, les dérives sont basculantes, et en CP stratifiées, donc avec une tendance à remonter toute seule. Et c'est trés pratique pour les virements de bord où quand on rase d'un peu prés les cailloux...
L'autre avantage de ce bateau, toujours pour les virements de bord, c'est son petit foc auto-vireur. Pour le coup, la manoeuvre en solo n'est on ne peut plus simple : 1- avant de virer, on baisse la dérive au vent. 2-on commence à virer, et quand le bateau dépasse le lit du vent, on tire un petit sec sur le bout pour remonter l'autre dérive, ça vient tout seul.3- ben y'a pas de 3, ça y'est on a viré!...
La différence de ce bateau ( et de ses grands frères) par rapport à d'autres bi-dérives, c'est que celui-ci a adopté un peu le concept du "Terrorist" dont Pierre 2 parlait : les dérives sont asymétriques et angulées, de manière à ce que celle qui est utilisée est orientée pour compenser la dérive (notamment au prés). Et ça marche plutôt bien! La peuve en est que certains osent se frotter avec à des purs-sang de régate... Bon c'est sûr qu'ils ont peu de chance sur le papier, mais c'est un tel régal de voir ces bolides te remonter avec difficulté accusant un bon 30-35° de gite quand tu es pépère à 20°(sur le 30, ce serait plutôt 15°), un café à la main et la barre dans l'autre, le sourire au lèvre parce que tu sais que même si t'es un petit moins rapide, t'arriveras en même temps que l'autre au port! Et là je vous parle de vécu!
Du coup au niveau raideur à la toile, ben y'a pas photo, c'est raide!
Pour ce qui est de la stabilité, au portant, je n'ai pas d'exemple précis, on n'a jamais eu plus de force 6, mais ça m'a paru nettement plus stable que sur mon sun-rise par cette force de vent, la vitesse en plus! Une douceur de barre étonnante (on croirait être sur un 420), mais ça c'est à toutes les allures, et quand t'as besoin de rouler ta clope, par force 6 aussi j'entends, ben tu pose le pied sur la barre de liaison des barres, tu roules ta clope, t'allumes ta clope ,et finalement tu continue à barrer avec le pied parce que tu change pas de cap et t'as les deux mains libre...Ça aussi ça marche à toutes les allures...
Au niveau entretien, pour le carénage, rien de plus facile, une bande de moquette de 2m50 par 30 cmavec un bout attaché à chaque extrémité et frotte coco (ne pas oublier de relever les dérives!). Les safrans étant basculant, ben on les relève et on nettoie tranquille depuis le cockpit. Enfin pour les dérives, y'a juste à déclipser les sauterelles des trappes, les soulever, et on a un accés direct sur tout le système.
Voilà la bouille que ça a.

0

j'aime bcp le boheme 30,il corespondrait assez a mon ideal sauf pour une chose :on ne peut quasiment pas le charger et sur mon bateau actuel j'ai pris l'habitude du confort (450 l d'eau)dur dur de vieillir :-)

07 sept. 2012
0

Ceci étant dit, t'as pas tort, au niveau confort faut s'adapter...C'est spacieux, ergonomique et confortable à la mer, mais si tu veux la douche chaude et le frigo la version cabine arrière simple est plus adaptée. Du coup y'a plus que 4 couchages disponibles... mais je pense que tu peux lui mettre 100 litres d'eau en plus qu'à l'origine ( il en a 160 ) sans qu'il bronche au niveau performances.

07 sept. 2012
0

Alors, il y aura largement la place pour mettre en plus une piste de danse :mdr:!

07 sept. 201207 sept. 2012
0

Ah ben avec ça t'es tranquille...Sur mon Sun-Rise j'ai 200 de moins, mais je suis plus vin rouge que pastis....

0

ça va ,ça serai pour deux :-)

10 sept. 2012
0

50 L et je tiens tout l'été tout seul avec quelques haltes dans les ports....On s'y fait très bien, douches solaires sur le filet ou la jupe

12 sept. 2012
0

"c'est un tel régal de voir ces bolides te remonter avec difficulté accusant un bon 30-35° de gite quand tu es pépère à 20°..."

Prétendre qu'un voilier de régate navigue à peine moins vite qu' un Bohème 33 qui navigue peu gité est de la désinformation.

Manche 4 du Branle Bas de régate de St Malo: vent de sud ouest 22 à 25 noeuds.
Un grand bord sous spi à 150° du vent suivi d'un louvoyage équivalent pour le retour.
- voilier de 40 pieds 5h06
- JPK 10.10 5h 25
- JPK 9.6 5h 37
- Bohème 33 6h 10
- Surprise 7.6m 6h 13

A noter que dans les 6 autres manches, le Surprise devance toujours le Bohème.

Dans la dernière manche courue par un vent de F7 rafales à 8 (36 noeuds) le Bohème naviguait sous spi assy derrière le Surprise avant qu'il ne casse sa bôme et abandonne. Manifestement, son équipage était bon.

Sous spi, il ne semblait pas avoir de soucis de stabilité de route et ne l'ai pas observé partir au lof mais à la fin du premier bord de portant il était 1/2 mille derrière le Surprise et 1 mille derrière le JPK 10.10.

Il m'a impressionné par la gite qu'il prenait au près avec sa GV entière! au moins 50° dans les rafales.
Je ne retire rien de mes propos précédents concernant son faible AVS présumé ( Centre de gravité à moins de 40 cm sous la flottaison!

Par ailleurs, que ceux qui se demandent , "alors que vous étiez à au moins 1/2 heure de ce bateau, à chaque fois , comment, de si loin tu as pu observer le comportement du Bohème et de son équipage..." C'est tout simple, la majorité des parcours étaient des côtiers où les voiliers se croisent souvent.

De ces observations, il ressort qu'il est faux d'imaginer que ce voilier navigue à la vitesse d'un 40 pieds au près ( 7 noeuds) comme c'était affirmé et répété sur un autre fil.

07 sept. 201216 juin 2020
0

:acheval:

07 sept. 2012
0

GV à corne, dérives doubles, un plan moderne, quoi ... ;-)

0

en lourd il y a un chouette biderive :le tystie de david tyler bien connu pour ses essais de greement de jonque

07 sept. 2012
0

Un petit retour d'info sur le mien. Ensis Bis de Brouns.
Avec derives assy en mousse stratifié.
Je fais 40° de vent réel et mieux quand le vent se met a souffler, 25 kn. Le systeme de monter dscente est electrique et je releve la derive au vent...
voila !

0

ben c'est tout ? raconte un peu plus :-)

09 sept. 2012
0

Ben ... c'est bateau fais pour voyager, donc on est chargé a bloc !
Mon avis sur les derives est celui ci: piece mobile= risque potentiel, alors il faut vraiment surveiller de pres l'entretient et l'usure.
Aux allure de pres, il tient son cap seul et sans pilote !
Il s'appuit sur son bouchain, 15° de gite. Il fait 5 kn a 14 KN de vent réel et des qu'il y a un ou deux kn de plus il demarre vraiment.
En nav. je table sur 6 a 7 kn de moyenne.
C'est un voilier rassurant, stable et tres volumineux.
Il n'est pas hyper fun a barré, car tout est hydraulique, mais on est en grand voyage alors le pilote est presque toujours en marche.
Mais pour faire de la regate je prendrais un plan Rolland !
voila !

0

merçi eric pour ton temoignage ! je change de sujet ,si je peux me permetre sans porter tort a son concepteur ,je crois que le boheme 30 est plus abouti que le 33 ,me trompeje ?

0

Pour info, il ya un Woodcop 11.1 à vendre chez billiemarine à Hennebont (56)
Voilier à quille longue à dérives latérales.
Un ami a failli l'acheter. Il avait négocié le prix à 55 k€. Bateau état neuf, très bien équipé : génois et trinquette sur enrouleurs, winchs Andersen, propulseur, carré arrière .Que du matériel haut de gamme. il lui manquait juste une capote et des panneaux solaires sur portique.
Pour moi une excellente affaire pour qui s'intéresse à ce type de bateaux.
( je n'ai aucun pourcentage dans la vente, par contre j'ai le tel du propriétaire pour une éventuelle tractation en direct)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Piégeage des gouttes

Après la pluie...

  • 4.5 (57)

Piégeage des gouttes

mars 2021